Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 33 sur 33

Production d'eau chaude solaire



  1. #31
    Garlik

    Re : Production d'eau chaude solaire


    ------

    Il faut juste savoir de quoi on parle et de quel point de vue on se place ; le début de topic ne laissait place a aucune interprétation à ce sujet , c'est très clairement d'économie dont il était question.

    C'est donc depuis ce point de vue que j'ai répondu la chose suivante ; si l'on souhaite gagner de l'argent, il vaut mieux se lancer dans des placements financiers, même sécurisés, que d'investir dans un chauffe eau solaire.

    Si la question avait été posée du point de vue écologique, ma réponse aurait naturellement été inverse ; si l'on souhaite minimiser son impact environnemental, il vaut mieux investir dans un chauffe-eau solaire que dans un ballon électrique simple.

    @mv82 : si tu te positionnes toujours d'un point de vue économique, tu as pris les bonnes décisions, aucun doute là dessus.

    Pour ce qui concerne le photovoltaïque, l'Etat subventionne cette technologie car, seule, elle n'est pas économiquement rentable. Sur le principe, je ne vois pas en quoi cela est choquant. De nombreuses activités sont aujourd'hui subventionnées pour les mêmes raisons.

    Les subventions sur le photovoltaïque interviennent à deux niveaux : d'une part par une incitation fiscale (mécanisme de crédit d'impots lors de l'achat), et d'autre part par une subvention à la revente auprès de l'opérateur historique. Car cette obligation de rachat est bel et bien une forme de subvention.

    Si j'ai bien compris les récriminations de spoltibrun et polo974, c'est ce second mécanisme qui semble les interpeler. Sur ce point, j'ai un peu de mal à comprendre vos motivations, d'autant que ce type de subvention est beaucoup plus efficace qu'une subvention directe ; une subvention directe à l'achat, comme celle que l'on rencontre pour les CESI par exemple, a une conséquence néfaste : elle fait augmenter les prix.

    Les aides de l'Etat dans ce domaine étaient destinées à vaincre les réticences des consommateurs et "amorcer" la pompe mais, trop souvent, ces aides finissent directement dans la poche des vendeurs et ne profitent en rien aux acheteurs. L'exemple le plus frappant est justement celui des CESI ; les aides se sont multipliées depuis 10 ans mais le prix d'un CESI n'a, lui, jamais cessé d'augmenter. Pour retrouver le juste prix d'un CESI aujourd'hui, il faudrait ... arreter toute subvention directe sur ceux ci !

    A l'inverse, une aide indirecte n'a que peu d'impact sur le prix final d'un produit
    car elle implique un achat plus réfléchi, le retour sur investissement se faisant sur la durée et le prix d'achat n'étant pas impacté.

    Je pense donc, au contraire, que cette politique de subvention indirecte sur le photovoltaique (par le rachat par EDF à un tarif très avantageux) remplit parfaitement son rôle d'attirer le consommateur sans avoir d'effets pervers négatifs. D'ailleurs, ce topic en témoigne parfaitement si l'on considère la décision de mv82

    Si le photovoltaïque était courant (sans jeu de mots) et installé partout, je serais d'accord avec spoltibrun et polo974 concernant la mauvaise utilisation des subventions sur le photovoltaïque. Car un marché qui fonctionne, c'est à dire que l'offre est en phase avec la demande et que les volumes de vente dépassent le seul cadre de l'anecdote, n'a pas besoin de subventions. Mais ce n'est pas le cas, et, ici, le principe est d'inciter à l'achat sans avoir d'impact négatif sur le marché. C'est qui se passe dans les faits.

    Quant aux insinuations selons lesquelles EDF est bien content de trouver des producteurs d'électricité photovoltaïque pour remplir ses obligation, elles me semblent plus que fantaisistes: compte tenu de ses obligations, la production d'électricité par les particuliers est et restera très largement marginale. Si EDF pouvait se passer de cette obligation de rachat à un tel tarif, l'entreprise se ferait une joie de déconnecter les producteurs du réseau.

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    spoltibrun
    Invité

    Re : Production d'eau chaude solaire

    Bonsoir garlik
    Du simple point de vue logique , comment expliquer qu'il vaut mieux injecter de l'électricité dans un reseau alors que l'on est soi-meme en déficit
    Qu'une entreprise soit obligé d'acheter plus cher qu'elle ne vends
    Une expliquation me vient , on force la main par tous les moyens
    Qui y trouve son compte ?
    On est bien d'accord qu'edf s'est engagé à fournir un certain pourcentage d'électricité renouvelable ?
    Pourquoi , si cela est rentable pour un particulier , ne pas le produire à grande échelle ? Les couts en seraient diminués
    Que l'on me donne une reponse et je veut bien comprendre mais mon expliquation n'est pas aussi fantaisiste qu'un opérateur qui accepterait de bonne grace d'avoir un prix d'achat superieur au prix de vente

  4. #33
    Garlik

    Re : Production d'eau chaude solaire

    Quelques réponses...

    Du simple point de vue logique , comment expliquer qu'il vaut mieux injecter de l'électricité dans un reseau alors que l'on est soi-meme en déficit
    Parceque cela permet de subventionner de façon discrète ce type d'énergie. Si on subventionnait directement à l'achat, on tomberait alors dans la situation absurde que l'on connait avec les subventions directes ; ces subventions font monter les prix, ne profitent pas aux acquéreurs et, du coup, limitent la montée en puissance de ce que l'on souhaite aider. Au final on rate son objectif par des mesures contre-productives.

    Subventionner à hauteur de l'énergie produite permet d'éviter ce type de biais. Mais pour réaliser cela, il faut bien mettre un compteur quelque part ; la seule solution technique viable consiste alors à équipper les foyers d'un second compteur, sur un réseau séparé et dédié à la production. Ce qui semble contre-intuitif, c'est l'idée de réinjecter ce courant dans le réseau ; mais au final, cela évite de gâcher l'énergie produite si l'habitation n'en n'a pas besoin. Et puis, cette énergie délivrée sur le réseau n'est pas perdue puisqu'elle revient à l'usager par le biais de son compteur classique. Il ne me semble donc pas pertinent de parler de facteur de rendement de 1 pour 3 dans ce cas là : l'énergie produite par l'usager et qui revient par le réseau EDF n'a pas subi 66% de pertes sur les quelques dizaines de centimètres de câbles qui relient les deux installations.

    Pourquoi , si cela est rentable pour un particulier , ne pas le produire à grande échelle ? Les couts en seraient diminués
    Tout d'abord, l'objectif n'est pas de rendre "rentable" ces installations, mais de promouvoir une tehcnique de production électrique, ce qui est très différent. Les pouvoirs publics ne cherchent pas forcément la rentabilité pour le particulier, mais à vaincre les réticences financières.

    De plus, ce qui est rentable pour le particulier ne l'est pas forcément pour EDF. Dans ce cas précis, c'est même exactement le contraire. Si c'est rentable pour monsieur Durand, c'est précisement parcequ'EDF lui rachète son électricité à un tarif très élevé, bien au delà de sa valeur réelle ; à qui voulez vous qu'EDF vende son électricité à 55 centimes d'euros le kWh ???

    mon expliquation n'est pas aussi fantaisiste qu'un opérateur qui accepterait de bonne grace d'avoir un prix d'achat superieur au prix de vente
    De bonne grâce ??? Tu es naïf ou bien ? EDF rachète à un tel tarif parce qu'il n'a pas le choix !!! Ce tarif lui est imposé par les pouvoirs public en raison de sa position d'opérateur historique. Cela fait tout simplement partie de ses obligations contractuelles, comme dans toute l'europe où il existe des subventions similaires (notamment en Allemagne). Si EDF devait choisir, il arrêterait immédiatement tout ceci.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Production d'eau chaude : PAC ou solaire ou les deux ?
    Par allyss01 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 13/12/2015, 09h52
  2. Encombrement installation solaire thermique pour production d'eau chaude sanitaire.
    Par JiDul dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/03/2007, 08h22
  3. Production d'eau chaude : PAC ou solaire ou les deux?
    Par samstraet dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/01/2007, 15h24
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 09/05/2006, 11h10