Répondre à la discussion
Page 3 sur 4 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 99

Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?




  1. #61
    Eric DUPONT

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Dans 5000 ans, quelqun ouvre le sercophage. Que se passe t il

    -----


  2. Publicité
  3. #62
    Antropos

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Personne n'ira les chercher. Les sites sont répertoriés et profonds. Un truc pareil ça s'ouvre pas avec un pied de biche .. Il me semble qu'ils sont enfouis dans plusieurs couches de matériaux. Une sorte de quadri coffre-fort sans ouverture.
    Dernière modification par Antropos ; 01/12/2016 à 22h02.
    " L'essence de la technique n'est absolument rien de technique " M. Heidegger

  4. #63
    Eric DUPONT

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Peut etre que dans 5000 ans le nucleaire fera partie de l antiquité.il a regresse de 5 pour cent ,il est passe de 15 a 10 a lechelle mondial en quelques annes, des individues pourait avoir envie dexplorer ce labirynthe affin detudier ce qui se passait dans la tete de leur ancetre.

  5. #64
    Antropos

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    A mon avis dans 150 ans le nucléaire ne sera déjà qu'une légende. Mais pour le moment on a pas beaucoup d'autres choix ..
    Dans 200 ans déjà le concept anthropique pourrait être fort mis à mal, je n'ose pas imaginer dans quel état physique sera l'Homme dans 1000 ans s'il n'a pas disparu. Si encore des archéologues du futur se passent des mises en garde et ouvrent des sarcophages fermés malgré ce qui est écrit autour, ça devient leur problème (^^)
    " L'essence de la technique n'est absolument rien de technique " M. Heidegger

  6. #65
    ecolami

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Bonjour,
    Qu'est-ce que le traitement d'un déchet en général?
    Quand on parle de déchets dangereux quels qu'ils soient il faut savoir que leur traitement visera d'abord a faire disparaitre LE ou LES dangers qu'ils presentent. Dans le cas de déchets combustibles on peut simplifier beaucoup le traitement parce que le nombre molécules combustibles est immense mais le résultat de leur combustion sera un nombre très limité de molécule (ou produits chimiques)
    Quand la combustion n'est pas pertinente le traitement chimique s'attachera a faire disparaitre les dangers liés au Ph (acidité, alcalinité) aux caractéristiques réductrices ou oxydante, a la solubilité du produit toxique. Dans dans le cas d'un déchet minéral aprés traitement il reste un déchet ULTIME: c'est à dire qu'il n'est plus possible de faire d'autre traitements dessus et surtout que TOUTES les caractéristiques dangereuses initiale ont disparu.
    Dans le cas des déchets atomiques tout cette façon de procéder est pertinente mais elle ne suffit pas du fait des propriété intrinsèques de la radioactivité. Evidemment on peut penser que le traitement de ces déchets qui sont formés dans un réacteur atomique (ou spontanément dans la nature) ne peut être possible que dans un "autre réacteur" spécialement adapté. C'est vrai mais faire disparaitre ceux qu'on a introduits ne signifie pas faire disparaitre les déchets radioactif: on crée d'autres, avec des durées de vie parfaitement prévisibles et quelconques.

  7. #66
    Antropos

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Je ne comprends toujours pas où est le problème.

    Ces déchets sont scellés dans des sarcophages blindés et mis sous terre. La radioactivité ne présente plus de problème, je crois que le rayonnement ne franchit même pas les parois.

    What's the matter ?
    " L'essence de la technique n'est absolument rien de technique " M. Heidegger

  8. #67
    Eric DUPONT

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Le sarcophage portera le nom du responsable ?

  9. Publicité
  10. #68
    Pierreyves

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    @ecolami
    Vous partez de l'idée qu'il faut "faire disparaître" les dangers des déchets, par divers traitements.
    Mais il ne faut pas se priver a priori de la solution consistant à contenir et confiner ces déchets.
    C'est ce qui se fait, ce qui est étudié pour les déchets radioactifs, en prenant de multiples précautions.
    C'est ce qui a été fait pour les déchets toxiques, "classiques", sans précaution (cas de l'ancienne mine de sel à Wittelsheim). (voir http://ecologie-illusion.fr/dechets-...dechet-CO2.htm)
    Oui il restera des déchets radioactifs, comme il restera des déchets toxiques classiques.
    L'important n'est pas la méthode, les faire disparaître ou les confiner, l'important est de le faire avec professionnalisme. Nous nous inquiétons de futurs dangers éventuels des déchets nucléaires... Mais paradoxalement, c'est la gestion des millions de tonnes de déchets toxiques classiques, qui pose aujourd'hui de vrais problèmes.
    Le plus étrange dans tout cela est que l'on parle doctement de traitements de déchets... en mettant sous le tapis des milliards de tonnes de déchets : des milliards de tonnes de CO2, le roi des déchets, l'ennemi public No 1.
    Pierre Yves

  11. #69
    ecolami

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    @ pierreyves
    Si j'ai écrit tout ça sur le traitement des déchets en général c'est pour expliquer comment ça se fait et quels buts on souhaite atteindre. En effet pour l'immense majorité des gens traiter des déchet est une notion complètement floue, chacun imagine plus ou moins quelque chose. Mais comme rien ne se perd et tout se transforme il faut bien en tenir compte et ne pas s'imaginer que comme c'est le cas des déchets combustibles une grande partie pourrait disparaitre (Sous forme de CO2 et Eau pour la plus grande part.)
    Tu cite l'exemple de wittelsheim et de la mine de sel dans laquelle ont été stockés des déchets toxiques. Les problèmes qui sont survenus sont dû a un mauvais traitement ou une absence de traitement de ces déchets. Le stockage en mine de sel de produits toxiques est une filière reconnue (je ne dis pas que je sois pour!) pour les déchets toxiques. Finalement cette filière n'est plus reconnue en France et, comble d'incohérence, les déchets de Wittelsheim seront transporté en Allemagne dans une mine sel!
    Il y a aussi un problème au niveau des normes concernant l'état ultime d'un déchet. Quand un déchet contient un ELEMENT dont tous les sels sont toxiques le mieux que puisse faire un traitement chimique est de mettre cet élément sous la forme la plus insoluble qui soit. Cela est logique et devrait servir a la rédaction de la norme a respecter pour CET élément. Il n'en est rien parce que ceux qui font ces normes n'ont aucune connaissance en chimie! Ensuite il ne faut pas s'étonner de lire a propos de certains déchets qu'ils n'ont pas respecté la norme.
    Il y a, dans le cas du Mercure une chose qui est faite et qui me parait être idéale. Cet élément est banni de la plupart de ses usages et le recyclage n'a plus de sens puisqu'on le retire presque partout. Alors la solution idéale est de le stocker dans des conteneurs rangés dans une mine de mercure: Retour a l'expéditeur!

    Remarque j'ai passé ma vie a traiter des déchets chimiques dangereux de toutes sortes, la variété des produits dépasse l'imagination et pourtant pour chaque produit il existe une filière de traitement. Nous ne recevions pas de déchets radioactifs ou explosifs: avec TOUT le reste il y avait largement de quoi s'occuper. Je suis retraité aujourd'hui.

  12. #70
    Antropos

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Ce sont effectivement les autres déchets qui posent surtout problème. Le C02 comme l'a dit Pierreyves. Ça je suis d'accord c'est un problème vraiment sérieux et ce qui se passe en Chine est inadmissible.
    Les déchets nucléaires, eux au moins sont protégés.

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    Le sarcophage portera le nom du responsable ?
    Je pense comme je l'ai dit que c'est un problème très très secondaire. On devrait surtout s'alarmer du non-respect du protocole de Kyoto par les Russes et les Chinois. Eux ils font n'importe quoi. Nous non. Le nucléaire c'est notre survie, ne le gâchons pas !
    " L'essence de la technique n'est absolument rien de technique " M. Heidegger

  13. #71
    Pierreyves

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    @ecolami
    OK, le retraitement, c'est multiple et complexe.
    Mais il ne faut pas oublier les déchets qu'on laisse partir au vent, qu'on ne traitera jamais.
    - Le pire des déchets, le CO2 : Pour l'instant, on se contente de le déverser dans l'égout du CO2. L'égout du CO2, c'est l'atmostphère.
    - Le mercure industriel c'est une chose, mais celui que l'on déverse dans l'atmosphère ?
    "PAR LA POLLUTION DES CENTRALES ELECTRIQUES, L'HOMME ET LA FAUNE SAUVAGE SONT MENACES D'INTOXICATION PAR LE MERCURE, SELON UN RAPPORT RECENT DU PNUE"
    (http://www.un.org/press/fr/2003/PNUE76.doc.htm)

    Ce rapport récent n'est pas récent, mais vous trouverez facilement des tas de sites commentant par exemple le rapport "Le nuage noir de l'Europe: comment les pays utilisant du charbon rendent leurs voisins malades". Extraits :
    "La France a peu de charbon dans son mix énergétique mais est lourdement impactée par les centrales de ses voisins"
    "Quant au mercure produit par la combustion du charbon, il "endommage le système nerveux de milliers de foetus en Europe tous les ans".

    Bref
    - Il y a les déchets dont on parle dans tous les salons, les déchets nucléaires.
    - Ceux qu'on méprise parce qu'ils ne sont pas nucléaires, les déchets toxiques classiques.
    - Ceux qu'on respire sans le savoir, particules fines, mercure...et déchets radioactifs ! : "une centrale à charbon ou à fioul rejette dans l’environnement 10 à 100 fois plus de radioactivité qu’une centrale nucléaire de même puissance ! "

    Et le CO2 !

    "Pollution et dangers des énergies. Centrales au charbon, énergie nucléaire" : (http://ecologie-illusion.fr/dangers-...-nucleaire.htm)

    Pierre Yves

  14. #72
    Eric DUPONT

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Non le nucléaire est en déclin. Les énergies renouvelables en constante augmentation.

    Les déchets posent un problème d'éthique. On peut imaginer que ce sont les seuls déchets potentiellement dangereux qui n'auront pas été neutralisés.

    Qui va garder les sarcophages pendant des milliers d'années pour éviter que quelqu'un de mal intentionné s'en empare,
    Quelle industrie de l'armement va-t'il être nécessaire de prolonger pendant des milliers d'années pour en assurer la protection ? Combien de kilomètres autour du puits du sarcophage doivent rester interdits à toute personne ? Qui surveille ? Qui paye ? Durant tout le temps ou ces déchets auront perdu toute forme de danger ?
    Dernière modification par Cendres ; 03/12/2016 à 10h06. Motif: remise en français

  15. #73
    Pierreyves

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Citation Envoyé par Antropos Voir le message
    ce qui se passe en Chine est inadmissible.
    La Chine utilise en effet énormément de charbon (en partie pour fabriquer nos produits). Mais elle tente de se soigner, en développant toutes les énergies sans carbone, autant que possible. Elle est déjà première au monde en production d'énergie éolienne, elle a construit le barrage des Trois Gorges, le plus puissant du monde – contre l'opposition des Verts, qui là-bas sont jaunes.
    Mais la Chine est réaliste, elle sait que les éoliennes ne suffiront pas, ni les centrales photovoltaïques*; 29 réacteurs nucléaires sont en construction, 51 autres sont en projet.

    Je déplore davantage la position de l'Allemagne l'un des plus forts émetteurs de CO2 par personne en Europe, qui pourrait diminuer ses émissions, mais ne le fait pas.
    "La transition énergétique*; moins de nucléaire contre plus de CO2*? La transition énergétique en Allemagne, France, Chine..." (http://ecologie-illusion.fr/transiti...es-lignite.htm)

    Pierre Yves

  16. #74
    Eric DUPONT

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Le co2 na rien a voir avec le nucleaire, cest pas le nucleaire qui va venir a bout du co 2 ni les energies fossil obligatoirement.

    Nous parlons des dechets radioactif pendant des milliers dannee.avec une hypothese possible, lindustrie du nucleaire periclite dici 20 ans jusqua larret complet de toutes les centrales a travers le monde.
    Qui paye le gardienage des dechets ? Vous etes en train de dire que puisque le nucleaire va continuer pendant des millier dannees ,il sera en mesure den assurer le gardiennage.
    Comment pouvez vous assurer la continuité de la competitivite du nucleaire ,en admetant que le cout du stockage des dechet naurait pas de repercussion sur le prix du kwh nucleaire.

    Un particulier qui paye sont kwh nucleaire 15 et bientot 20 cm peu en produire une partie pour 5 centimes avec quelque panneaux dans son jardin et meme seclairer la nuit avec differants systemes de stockage denergie en developpement, volant inertie, batterie,micro step.

  17. #75
    wizz

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    Un particulier qui paye sont kwh nucleaire 15 et bientot 20 cm peu en produire une partie pour 5 centimes avec quelque panneaux dans son jardin et meme seclairer la nuit avec differants systemes de stockage denergie en developpement, volant inertie, batterie,micro step.
    rassure moi
    le premier de "ces particuliers", c'est bien toi, n'est ce pas?
    rassure nous que tu as déjà résilier ton abonnement EDF ou de tout autre fournisseur, et es devenu autonome sur le plan électrique.....
    rassure nous que tu as déjà mis en pratique le yakafokon solaire...

  18. #76
    Eric DUPONT

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Tu creer un espace publicitaire sur chacun des sarcophage que ru vends au gens interessse de voir leurs nom traversser les millenaire, ce qui permet de payer lentretient de la tombe.

    De rien.

  19. #77
    ecolami

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Bonsoir,
    @pierreyves
    La pollution par le charbon dépend de son origine: La présence de soufre est fréquente. Certains sont faiblement radioactifs et la combustion concentre dans les cendres la radioactivité.
    L'ANDRA a dressé un inventaire des dépôts radioactifs et on y trouve (de mémoire) un ou deux dépots de cendres de centrale a charbon: dans ces cas la radioactivité est trés faible et elle est qualifiée de "naturelle renforcée".
    Certains contiennent du mercure qui se retrouve alors dans les fumées de combustion. Parfois on trouve du Vanadium.
    Les centrales au charbon en France sont munies d'un traitement des fumées pour neutraliser le Dioxyde de Soufre, filtrer les poussières (donc retenir les minéraux radioactif le cas échéant) Pour le mercure c'est plus difficile.
    Pour le voisinage une centrale au charbon qui fume pollue nécessairement, quand il y a un traitement des fumées il continue de sortir de la fumée par la cheminée, mais dans la pratique ce sera surtout de la vapeur d'eau qui se condense, alors que sans traitement ce serai une poussière humide et acide qui serait projetée en l'air.
    Du point de vue de EDF ils sont tout disposés a ajouter des traitements de fumées puisque de toute façon ce sont les abonnés qui payent!

    Dans le centre de traitement de déchet ou j'ai travaillé 37 ans nous avons eu pendant des années un traitement sec des fumées et on ne voyait rien sortir de la cheminée. Puis on nous demandé d'ajouter un traitement humide (lavage des fumées issues du traitement sec) et à partir de ce moment un gros panache était visible 24/24h.

    On reproche a l'Allemagne d'employer ses gigantesques réserves de lignite mais si nous avions de telles ressources aurions nous vraiment renoncé a les utiliser?? Le lignite est un très mauvais combustible très polluant, alors j'espère qu'ils ont un traitement efficace des fumées. Il n'est employé QUE dans des centrales autour de la mine. Juste pour avoir une idée https://de.wikipedia.org/wiki/Tagebau_Garzweiler 35 à 40 millions de tonnes par an de lignite sont extrait mais entre 175 et 225 millions de tonnes par an sont excavé (creusés) a cause de la terre qui est au-dessus.

  20. #78
    Eric DUPONT

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    oui mais l'allemagne a arreter son nucleaire et reduit egalement sa consommation de charbon.
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  21. #79
    barda

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Euh, non, les allemands ont arrêté une partie de leur nucléaire, et augmenté leur consommation de charbon-lignite... Et ils continuent de déverser leurs cendres dans la nature, cendres radioactives, qui sont stockées sans surveillance ou servent à faire des remblais pour les autoroutes. Il y a plus de déchets radioactifs produits par les centrales à charbon allemandes que de déchets radioactifs produits en France...

    C'est pas beau l'écologie à la Dupont ?

  22. #80
    Eric DUPONT

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Je doute fort qune unité teroriste sempare des cendres de charbons radioactives de lallemagne, parceque cest bien de cela dont il sagit, les dechets nucleaires sont pas dangereux tant que personne ni touche.

  23. #81
    ecolami

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Euh, non, les allemands ont arrêté une partie de leur nucléaire, et augmenté leur consommation de charbon-lignite... Et ils continuent de déverser leurs cendres dans la nature, cendres radioactives, qui sont stockées sans surveillance ou servent à faire des remblais pour les autoroutes. Il y a plus de déchets radioactifs produits par les centrales à charbon allemandes que de déchets radioactifs produits en France...

    C'est pas beau l'écologie à la Dupont ?
    Bonsoir,
    Peux tu citer des sources pour étayer ces informations? Je n'ai rien trouvé de précis de mon côté en cherchant. J'ai lu que le lignite est moins radioactif que le VRAI charbon et rien n'indique qu'il soit TOUJOURS radioactif. Quand on emploie des matériaux faiblement radioactifs comme remblais on prend soin de couvrir le tout d'une couche de terre végétale qui bloquera la faible radioactivité et empêcheras un risque de dispersion. Je ne dis pas que je suis pour cette solution, simplement elle existe. PAr contre un stockage a l'air libre de cendres fines (et sèches) peut se disperser avec le vent .

  24. #82
    wizz

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    Je doute fort qune unité teroriste sempare des cendres de charbons radioactives de lallemagne, parceque cest bien de cela dont il sagit, les dechets nucleaires sont pas dangereux tant que personne ni touche.
    les terroristes, non

    mais vent et pluie oui

  25. #83
    barda

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonsoir,
    Peux tu citer des sources pour étayer ces informations? Je n'ai rien trouvé de précis de mon côté en cherchant. J'ai lu que le lignite est moins radioactif que le VRAI charbon et rien n'indique qu'il soit TOUJOURS radioactif. Quand on emploie des matériaux faiblement radioactifs comme remblais on prend soin de couvrir le tout d'une couche de terre végétale qui bloquera la faible radioactivité et empêcheras un risque de dispersion. Je ne dis pas que je suis pour cette solution, simplement elle existe. PAr contre un stockage a l'air libre de cendres fines (et sèches) peut se disperser avec le vent .
    Il y a une source assez synthétique sur ces sources radioactives naturelles renforcées, qui est un rapport de l'association Robin des Bois d'il y a quelques années; pas très facile à trouver, elle concerne les cendres de centrales charbon et les déchets d'usines de production de phosphates...

    Ces deux minéraux, charbon et phosphates, sont les roches les plus chargées en radioactivité naturelle (uranium, thorium, radon...), aux environs de 500-600 ppm; les processus de combustion et/ou de purification concentrent encore ces déchets... Un rapide calcul comparatif de l'énergie libérée par une tonne de charbon et un gramme d'uranium montre facilement qu'un MW d'électricité nucléaire produit moins de déchets radioactifs qu'un MW d'électricité charbon... Et pas qu'un peu...

    Il y a dans les terrils abandonnés par les anciennes centrales de quoi fabriquer de nombreuses bombes atomiques, et certains pays (Chine, Hongrie...) envisagent de se servir de ces déchets comme mines de matériaux fissiles... En France, ces déchets ont servi notamment de remblais pour le pont de Tancarville et pour de nombreuses autoroutes, ou restent abandonnés sous forme de terrils, sans surveillance ni mesure particulière...

    Perso, ça ne m'effraie pas plus qu'il ne faut, mais je m'étonne des différences de traitement de ces risques, de la part de certains "grands défenseurs de la nature"...
    Bien entendu, cela n'a nullement empêché le CO2 émis de rejoindre notre atmosphère.

  26. #84
    Eric DUPONT

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    les gisement naturel de radioactivité n'ont rien avoir avec la dangerosité potentiel de dechet nucleaire enfermé dans des sarcophage et que l'on peu liberer massivement a tout moment. On est d'accord que ce ne sont pas les elements naturel qui vont ouvrir les sarcophages quoique mais bien l'homme et qu'il faut proteger ces dechet pendants des milliers d'années de toute tentative d'intrusion. cela a un cout inestimable. la seul strategie de l'industrie du nucleaire est de dire que le nucleaire est une energie d'avenir, on sera la pour s'en occuper. c'est faux. les reserves d'uranium sont limités. et la fusion sera t'elle au point un jour?
    le principe de precaution serait d'arreter de faire des dechet et donc d'arreter rapidement les centrales. c'est ce qui est en train de se produire a travers le monde. le nucleaire prend une place de moins en moins importante dans le mix energetique, ce sont les energies renouvelables qui se développent et qui vont payer la note selon toute vraissemblance. pourquoi insister a vouloir nous faire croire qu'il n'ya pas de probleme ou noyer le poisson ?
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  27. #85
    ecolami

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Bonjour
    J"ai retrouve sur le site ANDRA la carte des stockages de déchets à radioactivité naturelle élevée ce qui entre dans la catégorie Faible Activité Vie Longue
    http://www.inventaire.andra.fr/les-m...storique/3-les
    Les usine d'engrais phosphaté, d'alumine génèrent des résidus indiqués sur la carte. Curieusement la fabrication d'oxyde de titane ne pose pas de problème.
    On remarque que le charbon n'est pas le plus important et que manifestement toutes les centrales au charbon n'ont pas produits de déchets radioactif.
    Les concentrations en uranium ou thorium sont faibles et la radioactivité dépend surtout des produis de désintégration.
    Ces dépôts ne permettraient pas de fournir de quoi faire des bombes: trop dilué.
    Comparer la quantite de dechet radioactif produite par MWH par une centrale a charbon avec une centrale atomique donne un résultat biaisé parce que les cendres de charbon peuvent être laissées à l'air libre et les déchets de centrales atomiques doivent suivre un traitement complexe puis un stockage définitif spécifique.

  28. #86
    barda

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    La question n'est pas là; si des déchets ne sont pas dangereux parce qu'ils sont en faible concentration, il suffit de mélanger les déchets issus de centrale avec un substrat inoffensif pour régler le problème. La radio activité est simple à mesurer, et il n'y a pas de différence entre une radioactivité qui serait naturelle -et bonne- et une radioactivité qui serait artificielle -et mauvaise-... L'uranium 235, naturel et fissile, a une durée de vie très longue (704 millions d'années) et est aussi dangereux que la plupart des déchets de centrale. Ce qui est étonnant est surtout la tendance de beaucoup à nier la radioactivité naturelle et à surévaluer la radioactivité artificielle; pourtant, quelle qu'en soit l'origine, une dose de 100 mSieverts/h est dangereuse, et une dose de quelques microSieverts/h est anodine...

    Il est tout aussi étonnant que la moindre trace de rejet, même très faible, soit pistée et dénoncée, mais que plusieurs dizaines de tonnes de produits radioactifs, entreposés n'importe comment, n'émeuvent personne... un vrai mystère...

    Quant aux centrales à charbon qui ne produiraient aucun déchet, je suis spécialement étonné: ne produiraient elles aucune cendre? Etrange...

    Enfin, dire que les terrils de cendres pourraient constituer des gisements rentables de minerai d'uranium ne veut évidemment pas dire qu'il possible de faire des bombes avec ces cendres; cela veut simplement dire qu'ils sont suffisamment riches pour permettre d'envisager une exploitation économiquement rentable; je pensais que tout le monde avait compris (mais j'avais tort)...

    P.S. l'ANDRA ne gère pas ces terrils de déchets de centrales à charbon, pas plus que les terrils issus de l'industrie des phosphates, sites effectivement laissés à ciel ouvert, soumis aux ruissellements et s'épanchant dans les rivières; le pire se situe d'ailleurs en Tunisie (ce qui arrange tout le monde, sauf les tunisiens)... Vraiment, ecolami, tu devrais te procurer ce rapport de Robin des Bois (pas un résumé)...

    ceci dit, tout cela ne règle pas le problème des déchets issus de centrales nucléaires, qui ne se poseront pratiquement plus avec les centrales de 4ème génération...

  29. #87
    yves35

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    bonjour,

    robin des bois appelle ça :la troisième radioactivité:
    http://www.robindesbois.org/category...lle-renforcee/

    sur le charbon ce document de 2009:
    http://www.robindesbois.org/la-radio...hogypses-2009/

    même le chauffage au bois est hors tolérance:
    La filière bois-énergie menacée par la radioactivité

    3 sept. 2003

    Les cendres de la chaufferie à bois de l’hôpital de Concarneau sont trop radioactives pour être stockées dans des centres d’enfouissement agréés. Elles recèlent des teneurs significatives en potassium 40, en radium 226 et ses congénères.

    Il y a autant de radioactivité dans 1 kg de ces cendres que dans 100 kg de bois. Ce phénomène de concentration de la radioactivité naturelle et artificielle dans les cendres s’explique par le bon rendement de la chaufferie à bois de Concarneau et par la température de combustion trop basse pour volatiliser les éléments radioactifs.
    En général, les cendres de chaufferies à bois sont valorisées par les services des parcs et jardins des collectivités, et par des producteurs d’amendements agricoles et horticoles. L’hôpital de Concarneau, n’ayant pas encore de solution de recyclage de proximité, s’est résolu en février 2003 à envoyer son premier lot de cendres dans un centre de stockage en Mayenne. C’est alors que, grâce au déclenchement du portique de détection de radioactivité à l’entrée du site, les exploitants de la chaufferie et les services de l’Etat se sont aperçus que certaines cendres de bois peuvent être qualifiées de déchets faiblement radioactifs.
    Aujourd’hui, la chaufferie de l’hôpital est toujours fermée. Aucune des solutions préconisées n’est satisfaisante: dilution des cendres avec des matériaux inertes; fractionnement des livraisons pour éviter le déclenchement des portiques; doublement, voire triplement des seuils de déclenchement de ces mêmes portiques. Cette dernière option risquerait d’ouvrir définitivement la porte des décharges à d’autres familles de déchets radioactifs. Il n’y a pas à l’heure actuelle de lieu de stockage ou de mode de gestion pour des déchets faiblement radioactifs de longue période. Le potassium 40 a une durée de vie de 1,3 milliard d’années.
    Les risques principaux de ces cendres sont du point de vue sanitaire le contact et l’inhalation pour le personnel des chaufferies et des centres de stockage, et du point de vue environnemental le transfert de la radioactivité dans les végétaux à partir des amendements enrichis aux cendres, et la contamination des centres de stockage et de leur environnement par le lessivage des cendres sous l’action des pluies.
    Le programme bois-énergie est soutenu techniquement et financièrement par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) et le ministère de l’Ecologie. Il est considéré comme une énergie renouvelable, moins polluante que les combustibles fossiles. La chaufferie de Concarneau est l’une des 1000 installations nouvelles à mettre en place entre 2000 et 2006.
    Selon l’ADEME, les coûts supplémentaires et imprévus de gestion des cendres radioactives nuiraient gravement à la compétitivité de la filière bois-énergie.
    yves
    Dernière modification par yves35 ; 07/12/2016 à 01h34.

  30. #88
    Eric DUPONT

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    il suffit de broyer les déchets nucléaire et de les mélanger discrètement aux cendre de charbon des centrales thermiques et le tour est joué.

    il fallait y penser !
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  31. #89
    Antropos

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Mais personne n'ira chercher ces déchets .. quand on va refermer la dalle il faudra une puissance de l'ordre d'un missile pour l'ouvrir. Les galeries seront comblées etc. Il faudrait un investissement étatique pour aller les chercher.
    " L'essence de la technique n'est absolument rien de technique " M. Heidegger

  32. #90
    Eric DUPONT

    Re : Les déchets nucléaires. Quelles solutions ?

    Et ben. Il suffira de prendre le controle de teritoiee comme cela se passe en syrie pour avoir acces a tout. Il estdonc bien necessaire davoir une armé donc difficile denvisager un desarmement et un monde en paix.

Sur le même thème :

Page 3 sur 4 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 80
    Dernier message: 30/03/2011, 22h42
  2. déchets nucléaires
    Par antorage dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/11/2007, 13h43
  3. Déchets nucléaires
    Par Kalikoba dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/05/2007, 20h11
  4. déchets nucléaires
    Par ixi dans le forum Physique
    Réponses: 24
    Dernier message: 22/09/2004, 05h40
  5. Les déchets nucléaires
    Par petitours dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 33
    Dernier message: 27/05/2004, 18h05