Discussion fermée
Page 1 sur 7 12 3 4 5 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 192

Végétarien pour la planète ?



  1. #1
    andre311

    Végétarien pour la planète ?


    ------

    Je viens de lire cet article dans le nouvel obs, ça fait réfléchir .
    Seriez vous prêt à réduire votre consommation de produits carnés ou devenir végétarien pour la planète ?

    "Frères humains, devenez végétariens !
    Il suffirait de renoncer à la viande pour soulager la pénurie de grains tout en préservant l'environnement et notre santé

    L'élite intellectuelle dans les pays développés trouve parfaitement normal de s'inquiéter de la surpopulation dans le monde, mais elle oublie toujours un fait. La vraie surpopulation, c'est celle du bétail." L'auteur de ces phrases n'est pas un vachophobe excentrique ou un végétarien fanatique mais l'économiste américain Jeremy Rifkin, auteur, entre deux essais sur le travail ou les nouvelles technologies, du passionnant «Beyond Beef», un essai sur l'impact dévastateur de l'industrie de l'élevage. Surpopulation ? Avec 1,4 milliard de vaches, notre planète croule en effet littéralement sous le bétail : le poids cumulé de tous ces ruminants est supérieur à celui de toute la population humaine avec ses 6 milliards d'habitants ! Et c'est de pire en pire. La production de viande a été multipliée par cinq depuis les années 1950, pour passer à 265 millions de tonnes. Et devrait encore doubler sur les vingt années à venir.
    De quoi affoler les experts en alimentation, qui se demandent bien comment la terre pourra nourrir les 3 milliards d'humains supplémentaires de ces prochaines décennies. La concurrence entre les animaux d'élevage et les hommes s'annonce très rude. Car 80% de l'alimentation animale proviennent de cultures qui conviendraient également à la consommation humaine : maïs, soja. A l'ère de l'élevage industriel, nos bêtes accaparent à elles toutes seules 60% de la production mondiale de céréales, soit 670 millions de tonnes ! Un volume qui suffirait amplement à nourrir les 850 millions d'êtres humains souffrant de malnutrition. En fait, d'un point de vue malthusien, la viande n'est pas «rentable». On estime qu'un végétarien consomme en moyenne 180 kilos de grains par an alors qu'un consommateur de viande en gaspille 930 kilos par an. Pour comparer le rendement de diverses spécialités agricoles, les agronomes calculent un taux de conversion alimentaire qui correspond au rapport entre le nombre de protéines consommées et produites. Pour obtenir 1 calorie de poulet, il faut ainsi environ 4 calories de nourriture végétale. Idem pour le porc ou les oeufs. Pour le lait, on grimpe à 8. Et pour le boeuf, à 17, voire bien plus ! En comparaison, la pomme de terre est bien moins gourmande, son taux de conversion n'étant que de 0,46. Et encore, on ne compte pas les besoins en eau : pour produire 100 grammes de boeuf, il faut 25 000 litres d'eau.

    Glouton, notre cheptel est aussi expansionniste. Au total, l'élevage et la production des aliments pour le bétail squattent 78% des terres agricoles mondiales, soit 30% de toute la surface du globe, trois fois plus qu'en 1960. «Sur un hectare de terrain, un agriculteur peut nourrir une trentaine de personnes s'il le consacre à la culture de légumes ou de fruits. S'il produit des oeufs ou de la viande, le ratio passe à cinq personnes. Et à beaucoup, beaucoup, moins, s'il ne s'agit que de viande rouge», dit ainsi Bruno Parmentier, auteur de «Nourrir l'humanité» et directeur de l'Ecole supérieure d'Agriculture d'Angers.

    Des périls verts à quatre pattes
    Le plus insensé ? C'est que toute cette bidoche est en priorité destinée à 0,1% de la population de la planète, l'infime petite minorité des riches de ce monde. Notre consommation de viande est passée de 30 kilos par personne et par an en 1919 à plus de 100 kilos aujourd'hui. C'est trois fois plus que la quantité préconisée par les organismes de santé. Non seulement notre régime carnivore affame la planète, mais il nous tue aussi par la recrudescence des maladies de «biens nourris» : accidents cardiovasculaires, diabète, obésité...
    Et pour ne rien arranger, il contribue au réchauffement climatique. Selon un rapport publié en 2006 par la FAO, l'élevage est responsable de 18% des émissions des gaz à effet de serre. Soit plus que le secteur des transports ! Avec leurs flatulences chargées de méthane, leurs tonnes de fumier gorgé de gaz hilarant, le fameux NO2 également des plus nocifs, sans compter les émissions d'ammoniac synonymes de pluies acides et leurs déjections qui polluent les nappes phréatiques, nos charmants bovins sont des périls verts à quatre pattes. L'extension de leurs pâturages fait des ravages. En Amérique centrale, 20% des zones sylvestres ont déjà été ratiboisées. Et c'est encore pire au Brésil, où 38% de l'Amazonie ont été sacrifiés pour les bovins. Une déforestation qui s'accélère avec les immenses plantations de soja destinées à nourrir nos vaches, toujours elles. Mon royaume pour une entrecôte."

    Doan Bui
    Le Nouvel Observateur

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    poulif

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Et encore, on a pas encore parlé du poisson ...

  4. #3
    Jada

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Selon moi, il est certain que les consommateurs des pays développés mangent plus de viande que nécessaire avec les diverses conséquences que cela engendre. Mais face à une situation extrême, une réponse à l'extrême opposé n'est pas forcément la plus intelligente.
    Manger moins de viande, c'est sans doute une bonne idée, devenir végétarien moins.

    JadA
    "Gravity is working against me" -- John Mayer

  5. #4
    ossau

    Re : vegetarien pour la planète ?

    oui soyons raisonnable, ne tombons pas dans la phobie de la viande.

    andré 311, le nouvel obs n'est pas tellement un organe de presse lu par les travailleurs au sens strict du terme.or les calories apportées par un régime végétarien sont quabd mêmes limites pour répondre à l'activité intensive.

    c'est le modele intensif de l'elevage qui est en cause dans l'utilisation des céréales à marche forcée

  6. #5
    antoine11

    Re : vegetarien pour la planète ?

    bonsoir à tous.
    n'étant pas végétarien, mais peu consommateur de viande, je pense aussi que l'excès , le végétarianisme dur est néfaste , pour la plupart des gens, surtout en pays tempéré.il n'est tenable qu'à grand renfort de compléments (parfois délicieux) , souvent importés.
    en zones tropicales et équatoriales, il est théoriquement possible de trouver en régime végétarien absolument tout ce qui est nécessaire pour une alimentation optimum...
    Hors, ce type de régime n'est ou n a été pratiqué par aucune civilisation de façon absolue.

    je crois que outre l'aspect gustatif, le fait de manger des produits animaux à petite doses apporte un confort alimentaire, dont on aurait tort de se priver.ceci dit, par conviction religieuse, philosophique ou raison de santé, on peut très bien le faire.Ou pour ménager son budget...

    ce qui est important, c'est le mode d'élevage.Si on nourrit massivement les animaux avec des matières qui auraient convenu à l'alimentation humaine, ou utilise des surfaces agricoles à cette fin, on détourne donc des ressources au détriment de la population.
    Mais si l'essentiel de la production est assuré par l'utilisation de matières autrement peu valorisables (pâturages, sous produits agricoles et d'industries alimentaires, espaces non cultivables...) , le bénéfice est grand.
    ce n'est hélas pas le voie majoritaire de nos jours.
    Nous sommes bien en surconsommation d'un coté, et pénurie alimentaire de l'autre...
    @

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    SuperTux

    Re : vegetarien pour la planète ?

    le végétarianisme dur est néfaste
    Cf fichier joint.

    il n'est tenable qu'à grand renfort de compléments (parfois délicieux) , souvent importés.
    Quels compléments ? A part la B12 pour les végétaliens, je ne voit pas trop.

    Hors, ce type de régime n'est ou n a été pratiqué par aucune civilisation de façon absolue.
    Pas absolue, mais il me semble qu'en Inde il est très répendu, même si avec l'industrialisation cela à pas mal baissé.

    http://edition.cnn.com/2001/WORLD/as...lds/index.html
    Most of India's Hindus -- 85 percent of the population -- are vegetarians, although with urbanization and migration more Indians are becoming meat eaters.

    Ca doit tourner autour de 50-60%, je croit de mémoire, mais je ne retrouve pas de lien, mais cela à peut être encore baissé ces dernière années...
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  9. Publicité
  10. #7
    Burt67

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Je crois qu'il y a encore un gamin qui est mort au mois de mai parce que ses parents, végétariens, lui ont imposé le même régime alimentaire. Donc je dirais pareil que jada, ossau et antoine : moins et mieux oui, aucune non.

  11. #8
    noah32

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Citation Envoyé par Burt67 Voir le message
    Je crois qu'il y a encore un gamin qui est mort au mois de mai parce que ses parents, végétariens, lui ont imposé le même régime alimentaire. Donc je dirais pareil que jada, ossau et antoine : moins et mieux oui, aucune non.
    tout a fait, il vaut mieux de ne pas chercher des extremes pour les imposer. Mais je conseille quand même de tenter soi même ce gernre d'experiences au lieu de rester dans la theorie. Il faut qu'on change nos habitudes car chaqu'un entre nous participe au problèmes environnementales et surtout à ses propres problèmes de santé. Je conseille vivement un régime macobiotique pendant quelque temps pour l'adapter ensuite à ses besoins et à ca region. On apprend pas mal de choses sur les differents aliments et on decouvre des sensations degustatives et un bienêtre dans sa peau jamais connu avant
    Le bilan santé: même si ca ne veut pas dire grand chose: depuis 22 ans les visites chez le docteur sont très rares. Chez les enfants: trés peu de caries et les grippes passent très vite.
    Et je ne parle pas d'un régime macro genre ohsawa, kushi mais d'une alimentation équilibré avec une dose en proiduits animales/poisson raisonnable.
    En ce qui concerne le travail physique je peux vous dire d'un coté que je suis aussi performant avec mon regime actuell qu'avec celui qui contenait plus de viande. D'un autre coté les professions très physiques deviennent grace à la mecanisation de moins en moins dures.

  12. #9
    antoine11

    Re : vegetarien pour la planète ?

    dommage super tux, je ne peux pas ouvrir le fichier, mais celui sur les indian protests contre Mac crado ne m'étonne pas, et est très bien.
    les indiens sont à priori tolérants à tout, sauf au mensonge.

    je ne suis pas du tout opposé au végétarianisme, pratiqué ici comme en Inde, où les végétariens consomment des produits animaux (produits laitiers, parfois produits de la mer, oeufs)à petite dose.Pour tout dire, par écoeurement et révolte après avoir fréquenté les abattoirs pour raisons professionnelles, je l'ai pratiqué pendant deux ans, sans la moindre peine, ni le moindre problème.
    Je suis plus septique quand au végétarianisme pur (végétaliens), car je n'en ai rencontré qu'un pour qui ça allait très bien en france, mais il était intolérant aux protéines lactées, au blanc d'oeuf et sensibles aux protéines carnées.Mais son régime était assez compliqué à tenir autant que je me souvienne.
    En Inde, il y a aussi des végétaliens, mais se sont essentiellement des ascètes, sadous, et leur démarche est avant tout mystique.Ils ne fournissent pas non plus un travail physique dur, même si leurs performances physiques sont parfois très impressionnantes.
    sinon, le végétarianisme de la population est pondéré et raisonnable, et évolue effectivement rapidement vers un régime plus carné à mesure de l'évolution des revenus...

  13. #10
    antoine11

    Re : vegetarien pour la planète ?

    j'ai aussi entendu parler d'un décès qui serait du à un régime végétarien.
    mais c'est peut être du aussi à d'autres causes...
    en tout cas, il y a des tas d'enfants végétariens (avec la pondération citée plus haut)( entre autre ceux intolérants aux protéines lactées, y compris maternelles, qui sont parfois nourris avec des substituts végétaux), mais si il s'agit de végétaliens, mal géré, c'est possible.
    il est dommage, pour les végétariens, que la confusion entre les deux soit fréquente...
    @

  14. #11
    SuperTux

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Je crois qu'il y a encore un gamin qui est mort au mois de mai parce que ses parents, végétariens, lui ont imposé le même régime alimentaire.
    Je ne sais pas si on parle du même mais celui dont j'ai entendu l'histoire il y a quelques semaines avait les les intestins totalement vide à l'autopsie, et avait une diarée (peut être mortelle chez les nourissons) depuis une semaine sans que ces parents ne l'amène chez le medecin, la mére ne prenait pas de B12, donc son lait était carencé en cette vitamine... Vu comme ca cela semble plutot être l'obscurantisme de certain que le végétalisme qui semble à blamer.

  15. #12
    SuperTux

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Je conseille vivement un régime macobiotique pendant quelque temps pour l'adapter ensuite à ses besoins et à ca region.
    En tout cas quand je lis la page wikipedia cela semble bien éloigné de tout rationnalisme scientifique...
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Macrobiotique

  16. Publicité
  17. #13
    antoine11

    Re : vegetarien pour la planète ?

    ouaip, vegétalisme mal géré. moche pour le môme...
    @

  18. #14
    SuperTux

    Re : vegetarien pour la planète ?

    et est très bien. les indiens sont à priori tolérants à tout, sauf au mensonge.
    Précisions: je n'ai pas dit que je partagé l'avis des indiens (et on n'est pas la pour parler de mon avis, mais pour débattre scientifiquement si le vegetarisme/vegetalisme est dangereux), j'ai linké cette article juste pour le pourcentage de végétarien en inde.

    dommage super tux, je ne peux pas ouvrir le fichier
    Après une recherche sur google, j'en ai trouvé une copie sur le web:
    http://www.vegesport.org/position-AAD.pdf

    où les végétariens consomment des produits animaux (produits laitiers, parfois produits de la mer, oeufs)à petite dose.
    Par définition un végétarien consomme oeuf et produits laitiers, mais pas de poisson (le plus répendu en france). Ce sont les végétaliens qui ne consomment aucun produits animals (rare en france).

    ouaip, vegétalisme mal géré. moche pour le môme...
    Une carence en B12 est mortelle, les végétaliens doivent se supplémenter : ceux qui affirme le contraire sont, comment dire, "douteux" (= ""c'est pas naturel de cultiver des bacteries"").

  19. #15
    noah32

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Citation Envoyé par SuperTux Voir le message
    En tout cas quand je lis la page wikipedia cela semble bien éloigné de tout rationnalisme scientifique...
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Macrobiotique
    Qui dit que le rationalisme scientifique ait raison dans tous les domaines.
    J'ai parlé d'une expérience vécue et je la recommande.

    D'ailleurs à part des valeurs nutritifs, la qualité des produits alimentaires, leur evt.conservation et leur préparation compte au moins autant.

    Vous pouvez vous en rendre compte dans la plupart des caféterias des gandes surfaces. Il y a les éléments nutritifs mais c'est souvent "décévant" pour pas être grossier.

    Changer son alimentation pour manger plus sain est changer ses habitudes dans un sens qui dérange l'ego. Tout le monde le sait comment s'est difficile d'arrêter de grignoter quand on s'est habitué et s'est la même chose pour les excés de graisses, de viande, de soda etc....;
    L'amélioration passe par la douleur pour l'ego pour le bien du corps et de l'esprit.

  20. #16
    andre311

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Je rencontre une nutritionniste afin de diminuer ma consommation de viande, pour laquelle je me donne encore du temps.
    Elle m'a transmis la brochure de la position des diététiciens d'amerique et du canada qui est favorable au végétarisme qui font depuis longtemps des recherches la dessus .Pas de brochure française ? Non la France n'investit pas vraiment la dessus.
    Il est ecrit que le vegetalisme est aussi adequat pour la santé si bien mené , par exemple en consommant huile de lin pour les omegas 3 ou levure maltée enrichie en B12 vegetale . L'utilisation des engrais et pesticides a rarifié la B12 de nos terres ce qui n'est pas étonnant.

    Ce qui est sur c'est que cela fait le bonheur des magasins bio mais est ce que les prix baissent ?

    Si cela continue à devenir hors de prix je ferais mon propre bio avec mon jardin et tant pis pour "la croissance" , qui d'ailleurs ne tient pas compte des désagréments écologiques peut impliquer. Ce n'est donc pas un vrai modèle de développement .

  21. #17
    Jada

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Citation Envoyé par andre311 Voir le message
    Je rencontre une nutritionniste afin de diminuer ma consommation de viande, pour laquelle je me donne encore du temps.
    Elle m'a transmis la brochure de la position des diététiciens d'amerique et du canada qui est favorable au végétarisme qui font depuis longtemps des recherches la dessus .Pas de brochure française ? Non la France n'investit pas vraiment la dessus.
    Il est ecrit que le vegetalisme est aussi adequat pour la santé si bien mené , par exemple en consommant huile de lin pour les omegas 3 ou levure maltée enrichie en B12 vegetale . L'utilisation des engrais et pesticides a rarifié la B12 de nos terres ce qui n'est pas étonnant.

    Ce qui est sur c'est que cela fait le bonheur des magasins bio mais est ce que les prix baissent ?

    Si cela continue à devenir hors de prix je ferais mon propre bio avec mon jardin et tant pis pour "la croissance" , qui d'ailleurs ne tient pas compte des désagréments écologiques peut impliquer. Ce n'est donc pas un vrai modèle de développement .
    Il y a également des indices défavorables au végétarisme, ce n'est pas comme si la question était tranchée.

    J'ai l'impression que deux motivations totalement différentes se mêlent ici. Ton message du début prône le végétarisme comme solution à une pénurie alimentaire imminente. Maintenant, tu prône le végétarisme comme bénéfique pour la santé. L'un n'exclue pas l'autre évidemment mais je suis assez sceptique face à l'idée que le végétarisme serait la solution à tous nos maux.

    Je peux parfaitement concevoir qu'on refuse de manger de la viande pour des questions éthiques. De plus, comme je l'ai dit tout à l'heure, une diminution de la consommation de viande dans les pays développés serait sans doute une bonne chose. Toutefois, je n'ai jamais vu ni entendu parler d'une étude présentant la viande comme intrinsèquement mauvaise pour la santé. Je ne vois donc pas pourquoi il faudrait la supprimer complètement de notre régime alimentaire.

    Il m'apparaitrait plus raisonnable de maîtriser la part d'élevage dans la production afin d'éviter la compétition entre graines destinées à une consommation directe et graines destinées à nourrir le bétail par exemple. Et ce problème me semble être plus spécifique aux pays en développement qu'au pays du Nord.

    Dernière chose, on entend souvent des chiffres globaux sur telle quantité de machin gaspillé ici qui pourraient servir à nourrir par là. Mais ce n'est pas comme cela que ça marche. Les problèmes alimentaires sont des problèmes locaux. On ne peut pas "transférer" la production comme ca. On ne va pas utiliser les graines que mangent les poulets français pour nourrir les petits haitiens.

    JadA
    "Gravity is working against me" -- John Mayer

  22. #18
    SuperTux

    Re : vegetarien pour la planète ?

    huile de lin pour les omegas 3
    Il me semble qu'il y a deja tous ce qu'il faut dans le soja et le chenevis question omega 3, non ? Certaine margarine se dise en contenir aussi.

    levure maltée enrichie en B12 vegetale
    Méfie toi j'ai toujours entendu dire que la "B12 végétale" n'était pas fiable (pas exactement la même molécule). Mieux vaut prendre celle issue de culture bacterienne, trouvable en pharmacie (mais toutes les marques ne sont pas vegan, certaine extrait leur B12 de foie d'animaux de boucherie) ou en vpc au U.K. .

    Il y a également des indices défavorables au végétarisme, ce n'est pas comme si la question était tranchée.
    Et bien dit lequels, nous sommes la pour débattre.

  23. Publicité
  24. #19
    quic'est

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Bonjour,

    moi je serais végétarien quand :
    - toutes les montagnes en été pratiqueront la trashumance
    - toutes les forêts seront remplis d'animaux pour se nourrir
    - toutes les pelouses seront transformées en jardin potagées
    - tous les terrains de golf seront en terrain agricole
    - toutes les terres en jachère seront cultivées
    - on cultivera les abords des routes pour se nourrir

    A ce moment là, on creverat de faim. Actuellement être végétarien, n'a jamais donné à manger à quelqu'un qui crève de faim.

  25. #20
    yves25

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Si la discussion devait continuer sur les aspects végétalisme et santé, il faudrait la déplacer en santé-médecine générale

    ...mais pourquoi pas?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  26. #21
    moijdikssékool

    Re : vegetarien pour la planète ?

    moi je serais végétarien quand [...]
    il est pourtant heureux que le libre arbitre ne nous impose pas de faire les choses tant que l'on peut le faire. Créer un monde où seuls les contraintes nous obligent à agir, ce n'est pas l'idéal de tout le monde. Pour ne plus manger de viande, on peut se trouver mille raisons: manger de la viande est sur cette Terre un privilège, pourquoi faire travailler des gens dans un abattoir si l'on n'a pas envie d'y travailler, de très grands noms ne mangeaient pas de viande, le goût de la cuisine sans viande, l'assimilitude de la viande à une drogue nous permettant de tenir dans des situations autrement intenables, l'esprit sanguinaire et hargneux des mangeurs de viande, la salubrité, le coût énergétique, le racisme peut être vue comme une extension du spécisme, nourrir des vaches plutôt que des hommes?, puis-je faire encore des enfants s'il ne peut manger de la viande ou dois-je obliger mon voisin à ne plus en faire?, la curiosité, l'esprit fun de la non consommation de viande, le goût artificiel de la viande peut aider à nous cacher certains problèmes (comme dans une scène du film Matrix) -> du moins au plus important?
    Avant de penser que le 'végétarisme' est une solution finale, une réponse à une situation d'urgence, il faut d'abord se dire qu'il relève surtout d'un état d'esprit (du genre 'mais pourquoi ces gens ont-ils un lecteur mp3?' 'pourquoi leurs verres brillent-ils tant?' 'pourquoi cherchent-ils à vivre ainsi?'), un mode de vie auquel chacun a sa réponse et la défend afin de donner un sens à sa vie, lui donner de la cohérence. Si tes critères se limitent aux contraintes extérieures, sache toutefois qu'elles ne se limitent pas à la seule surface agricole exploitable, qu'il y a tout un tas de 'paramètres' (tout aussi techniques qu'humains) qui peuvent te donner un avis tout à fait différent sur tel ou tel thème. Maintenant, il faut bien se dire qu'un seul être humain ne peut 'acquérir et traiter toutes les données qui l'entourent' et si moi de mon côté j'ai 'réglé' le problème de la consommation de viande (scouic la conso, et pas scouic la vache ), je n'ai peut-être pas 'réglé' des problèmes sur lesquels tu as surement du te pencher plus que moi (enfin j'espère, parceque si tu fais parti de ces branleurs de consommateurs qui ne changeront pas leur mode de vie tant que le monde ne s'est pas écroulé sur leur figure et celles des autres... )
    Actuellement être végétarien, n'a jamais donné à manger à quelqu'un qui crève de faim
    qu'est-ce que t'en sais?

  27. #22
    antoine11

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Une carence en B12 est mortelle, les végétaliens doivent se supplémenter : ceux qui affirme le contraire sont, comment dire, "douteux" (= ""c'est pas naturel de cultiver des bacteries"").[/QUOTE]

    ...douteux et dangereux , pour eux même et pour les enfants, qui en ont encore plus besoin (croissance, constitution du cerveau...)
    avec une diète rigoureuse et soignée (beaucoup de fruits et légumes entiers et crus, et certaines trop rares plantes qui en contiennent de façon signifiquative( la consoude, je n'en connais pas les autres), un adulte théoriquement peut tenir son régime sans supplémentation , mais c'est assez risqué sous nos climats tempérés ...

  28. #23
    antoine11

    Re : vegetarien pour la planète ?

    au fait super tux, merci pour le document canadien, j'aimerais en lire plus souvent d'aussi complets et pragmatiques que celui là en France, et pas que sur ce sujet...
    @

  29. #24
    Cécile

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Citation Envoyé par quic'est Voir le message
    Actuellement être végétarien, n'a jamais donné à manger à quelqu'un qui crève de faim.
    Je ne parierais pas là dessus. Ou plutôt, j'inverserais la phrase : je suis persuadée que notre alimentation trop carnée a une part de responsabilité dans le fait que certains crèvent de faim.

  30. Publicité
  31. #25
    antoine11

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Je ne parierais pas là dessus. Ou plutôt, j'inverserais la phrase : je suis persuadée que notre alimentation trop carnée a une part de responsabilité dans le fait que certains crèvent de faim.
    oui dans la mesure où les possibilités du biznes international permettent à une certaine petite part de la population de capter les ressources de l'autre part à fin de nourrir des bestiaux pour les bouffer.
    et c'est ce qui se passe effectivement.

    mais on peut manger toute la viande qu'on veur si elle n'est pas produite par cette voie.

    de plus, je crains que l'accroissement des situations de famine, ou limite famine, ne soit actuellement plus du à la spéculation indécente sur les produits alimentaires transformables en carburants...
    @

  32. #26
    quic'est

    Re : vegetarien pour la planète ?

    Ce que je voulais dire c'est :
    - ce n'est pas parce qu'il y a des excédents alimentaires dans certains pays qu'automatiquement ces excédents vont alimenter les populations qui crèvent de faim
    - on n'a jamais planté des céréales dans les prairies, les paturages, les montagnes .... tous les lieux où il n'y a que de l'herbe qui pousse. A moins de faire manger de l'herbe aux humains, il n'y a pas toujours de relation entre production de viande et famine.
    - n'oublions pas que beaucoup de pays ont fortement diminuer leur production de céréales car les grandes puissances subventionnent leur exportation. Le mexique trouve plus rentable d'importer du maïs américain que de le produire sur place, maintenant les choses commencent à s'inverser avec la production de biocarburant US.

  33. #27
    Cécile

    Re : végétarien pour la planète ?

    on n'a jamais planté des céréales dans les prairies, les paturages, les montagnes .... tous les lieux où il n'y a que de l'herbe qui pousse. A moins de faire manger de l'herbe aux humains, il n'y a pas toujours de relation entre production de viande et famine
    Je discutais un jour avec un copain savoyard éleveur. Même les vaches savoyardes, élevées de manière extensives (une dizaine de vaches par éleveur, mises en champ dès que le temps le permet, fabrication artisanale du fromage du coin...) consomment des céréales en complément. Donc quelle que soit la viande que tu manges, cela participe à la consommation massive de céréales.

  34. #28
    ossau

    Re : végétarien pour la planète ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Je discutais un jour avec un copain savoyard éleveur. Même les vaches savoyardes, élevées de manière extensives (une dizaine de vaches par éleveur, mises en champ dès que le temps le permet, fabrication artisanale du fromage du coin...) consomment des céréales en complément. Donc quelle que soit la viande que tu manges, cela participe à la consommation massive de céréales.
    oui mais c'est vraiment en complément de fourrages foin et regain et seulement en période hivernale. Cela a toujours été le cas et ce n'est pas ça qui a participé à l'augmentation de la consommation de céréales. par contre il existe des elevages laitiers ou l'animal est nourrit seulement de paille pour le transit intestinal du ruminant et d'aliments livrés par semi remorque et dont le contenu varie suivant le cout des matieres premieres...........je ne vois d'ailleurs pas comment en ce moment ce type d'élevages arrive à s'en sortir

  35. #29
    noah32

    Re : végétarien pour la planète ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Je discutais un jour avec un copain savoyard éleveur. Même les vaches savoyardes, élevées de manière extensives (une dizaine de vaches par éleveur, mises en champ dès que le temps le permet, fabrication artisanale du fromage du coin...) consomment des céréales en complément. Donc quelle que soit la viande que tu manges, cela participe à la consommation massive de céréales.
    Oui, et on pourrait dire autrement: 70 - 80% des productions des grandes cultures finissent en en alimentation animale

  36. #30
    antoine11

    Re : végétarien pour la planète ?

    Citation Envoyé par noah32 Voir le message
    Oui, et on pourrait dire autrement: 70 - 80% des productions des grandes cultures finissent en en alimentation animale
    pour le chiffre, tant que ça?
    sinon,oui, mais ce sont les élevages intensifs (poulets et autres volailles, porcs, bovins etc, mais aussi pisciculture)qui en mangent la quasi totalité, car cela représente toute la part nutritive des apports.
    les élevages traditionnels et/ou extensifs , la part complément (céréales, tourteaux, donc sous-produit, petit-lait, idem, etc) ne représente qu'une modique part de l'alimentation, fournie essentiellement par la transformation d'herbe de pâturages non cultivables(dans le meilleur des cas)

    Mais ce type de production n'est pas assez standardisable, et serait de toute façon prob. insuffisante pour subvenir à la demande actuelle, qu'il faut donc remettre en perspective.
    @

Sur le même thème :

Page 1 sur 7 12 3 4 5 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Que faites vous pour la planete?
    Par Worp dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 46
    Dernier message: 02/05/2008, 18h45
  2. Quel avenir pour la planète ?
    Par mantis dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/03/2007, 22h38