Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 73

Bateaux solaires autonomes ?



  1. #31
    _Ulysse_

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    ben allons juqu'au bout... les bateaux à voile sont complètement rentables et c'est bien de l'énergie solaire non?

    et un moteur à charbon de bois (à gazogène par exemple) pour les sortir de zones sans vents pour compléter, ça devrait aller sans gros investissement technologique ni pollution excessive... c'est aussi du stockage d'énergie solaire ça !
    Allons bon, alors pour toi on peut faire avancer un bateau avec autre chose que du mazout? Gillesh38, tu m'étonnera toujours!

    Il y a le pb de la gite des navires à voile pour le transport. A quelle vitesse on pourrait propulser un gros navire marchand avec des voiles? Perso je n'en ai aucune idée. 5noeuds? 10,15? 20 noeuds?

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    invite765732342432
    Invité

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Citation Envoyé par _Ulysse_ Voir le message
    Désolé mais je ne dispose pas d'une entreprise de conception de navires... et toi? Et j'ai pas des millions d'euros à mettre dans une étude de faisabilité.
    Pourquoi as-tu posté ce message ? Pour avoir l'avis d'autre personnes et faire une mini-étude de faisabilité, non ?

    Les problèmes:
    1 ) encrassement des capteurs
    2 ) maintenance des capteurs et leur protection contre les tempêtes => quel cout ?
    3 ) puissance totale nécessaire
    4 ) puissance disponible pendant les tempêtes

    Les solutions potentielles:
    1 ) ?
    2 ) ?
    3 ) créer des extensions sur les cotés du bateau => Hyper fragile
    4 ) batteries => pourquoi pas, mais il est nécessaire d'aborder la question du poids

    Avant d'envisager que ce projet soit possible, il faudra trouver des réponses valables aux 4 problèmes.

  4. #33
    chatelot16

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    les batterie c'est bon pour faire des autonomie de quelques heure

    en mer il faut des jours et des jour sinon ca ne sert a rien : batterie a oublier

    A quelle vitesse on pourrait propulser un gros navire marchand avec des voiles?
    en y mettant le prix ca ira a la vitesse que tu veux : la dimension est favorable aux bateau a voile : plus c'est gros plus il est possible d'aller vite : je pense qu'il est possible d'aller plus vite que les bateau actuel quand le vent souffle bien


    reste le probleme de la gite : je pense qu'attacher 2 bateau ensemble est une solution : le cadre et les mat qui relie les 2 bateau resterait au large pendant que les bateau separé vont au port

    avant de construire des vrai bateau a voiles il y a deja une solution facile a adapter au bateau existant : un gros cerf volant qui tire le bateau : ca ne le fait pas giter si le point d'acrochage est bien placé , c'est moins performant qu'une vraie voile , mais c'est plus facile a faire

    j'avais deja vu un truc comme ca sur le net , mais l'image montrait le cerf volant acroché a l'avant du bateau : ce qui serait ingouvernable : il faut l'acrocher a un point entre le centre et l'arriere de facon a ce que le bateau reste facile a barrer

  5. #34
    _Ulysse_

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Pourquoi as-tu posté ce message ? Pour avoir l'avis d'autre personnes et faire une mini-étude de faisabilité, non ?

    Les problèmes:
    1 ) encrassement des capteurs
    2 ) maintenance des capteurs et leur protection contre les tempêtes => quel cout ?
    3 ) puissance totale nécessaire
    4 ) puissance disponible pendant les tempêtes

    Les solutions potentielles:
    1 ) ?
    2 ) ?
    3 ) créer des extensions sur les cotés du bateau => Hyper fragile
    4 ) batteries => pourquoi pas, mais il est nécessaire d'aborder la question du poids

    Avant d'envisager que ce projet soit possible, il faudra trouver des réponses valables aux 4 problèmes.
    1 et 2) il me semble que sur les gros navire, les équipages passent pas mal de temps à peindre les bateaux. Les surfaces recouvertes de capteurs ne seront pas à peindre mais à nettoyer.

    Pour l'entretient je vois pas ce qu'il y a faire de plus que nettoyer.

    4) On peut utiliser la puissance stockée dans les batteries. Le poids :

    2000 tonnes pour 40 heures d'autonomie. Ca correspond a peu prés au poids du carburant.

    3) les porte avions sont donc hyper fragiles. Je rappelle que cela n'aurait que pour but d'augmenter la puissance ce qui n'est pas forcément nécessaire.
    On peut aussi augmenter la longueure du bateau (profil plus fin).

    Il n'est pas non plus interdit de changer la géométrie des bateaux de transports qui aujourd'hui sont des plateformes flottantes.
    Chargement par l'arrière du bateaux sur des plateaux montés sur des rails dans les soutes par ex. C'est un ex parmis d'autre. Cela permet de profiter de toute la surface du pont.

  6. #35
    _Ulysse_

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    les batterie c'est bon pour faire des autonomie de quelques heure

    en mer il faut des jours et des jour sinon ca ne sert a rien : batterie a oublier



    en y mettant le prix ca ira a la vitesse que tu veux : la dimension est favorable aux bateau a voile : plus c'est gros plus il est possible d'aller vite : je pense qu'il est possible d'aller plus vite que les bateau actuel quand le vent souffle bien


    reste le probleme de la gite : je pense qu'attacher 2 bateau ensemble est une solution : le cadre et les mat qui relie les 2 bateau resterait au large pendant que les bateau separé vont au port

    avant de construire des vrai bateau a voiles il y a deja une solution facile a adapter au bateau existant : un gros cerf volant qui tire le bateau : ca ne le fait pas giter si le point d'acrochage est bien placé , c'est moins performant qu'une vraie voile , mais c'est plus facile a faire

    j'avais deja vu un truc comme ca sur le net , mais l'image montrait le cerf volant acroché a l'avant du bateau : ce qui serait ingouvernable : il faut l'acrocher a un point entre le centre et l'arriere de facon a ce que le bateau reste facile a barrer
    Pour les batterries tu te trompe.

    L'avantage des gros bateaux c'est que tandis que leur surface et la résistance à l'eau est proportionelle aux carré des dimensions, leur poids et leur volume est proportionnel au cube de ces dimensions. On peut mettre beaucoup de batterie. On veut en moyenne 3Mw soit 72Mwh pour 24 heures.
    sur des batterie au plomb de 50wh/kg (il en existe a 75wh/kg) ca fait 1500 tonnes pour un jour de stock.

    Pour la structure en catamaran j'ai bien peur que sur une très grosse structure, il soit très difficile d'avoir quelque chose d'assez résistant.

  7. #36
    invite765732342432
    Invité

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Citation Envoyé par _Ulysse_ Voir le message
    1 et 2) il me semble que sur les gros navire, les équipages passent pas mal de temps à peindre les bateaux. Les surfaces recouvertes de capteurs ne seront pas à peindre mais à nettoyer.
    Euh, tu proposes de nettoyer 2 hectares de capteurs nécessitant un minimum de précautions et un maximum de propreté à la main ?
    Entretenir des capteurs solaires, ce n'est pas repeindre une coque ou un ponton.
    Les rayures sont à éviter et un nettoyage complet tous les 2/3 jours me semble nécessaire.
    Disons 2mn par m² (ça me semble peu), et 1 nettoyage tous les 3 jours
    Pour 2 hectares, ça donne 25 personnes embauchées à ne faire que le nettoyage de ces capteurs
    Ou 50 personnes pour 4 hectares

    De ce que j'ai pu trouver un porte-conteneurs de 200.000 tonnes a un équipage de 13 personnes...

    Pour l'entretient je vois pas ce qu'il y a faire de plus que nettoyer.
    Remplacer les dizaines de capteurs qui tomberont en panne à cause du sel, du vent et de l'eau.

    4) On peut utiliser la puissance stockée dans les batteries. Le poids : 2000 tonnes pour 40 heures d'autonomie. Ca correspond a peu prés au poids du carburant.
    Là, je n'en ai aucune idée, je laisse Chatelot en parler.

    3) les porte avions sont donc hyper fragiles.
    Un porte-avion n'a rien d'un porte-conteneurs... la forme d'un porte-conteneur semble assez peu adaptés pour rajouter ces ailerons. Mais bon, admettons que celà est possible, celà veut dire qu'au lieu de 2 hectares à entretenir, ça en fait 4...

  8. Publicité
  9. #37
    Cécile

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Faith, il existe des milliers de m2 de panneaux photovoltaïques près des côtes, notamment dans les DOM-TOM. A ma connaissance, ils ne tombent pas spécialement en panne, et ils n'ont pas non plus besoin de beaucoup de nettoyage. OK, ce n'est pas tout à fait les mêmes conditions que sur un navire, mais s'ils n'ont pas besoin de maintenance pendant plusieurs années, ça m'étonnerait que les panneaux sur un navire aient besoin d'une maintenance poussée. De même, un nettoyage tous les 3 jours me semble largement exagéré.

  10. #38
    invite765732342432
    Invité

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Faith, il existe des milliers de m2 de panneaux photovoltaïques près des côtes, notamment dans les DOM-TOM. A ma connaissance, ils ne tombent pas spécialement en panne, et ils n'ont pas non plus besoin de beaucoup de nettoyage. OK, ce n'est pas tout à fait les mêmes conditions que sur un navire, mais s'ils n'ont pas besoin de maintenance pendant plusieurs années, ça m'étonnerait que les panneaux sur un navire aient besoin d'une maintenance poussée. De même, un nettoyage tous les 3 jours me semble largement exagéré.
    OK, c'était une estimation perso. Je vais essayer de trouver plus de renseignements, mais ce n'est pas facile...
    Si quelqu'un a des infos précises sur les besoins en nettoyage de panneaux solaires en haute mer pour conserver un rendement optimal, je suis preneur

  11. #39
    chatelot16

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    le nettoyage des paneau photovoltaique n'est pas un gros probleme : il y en a deja sur les voilier de croisiere et il marchent sans passer son temp a les nettoyer

    ce que je vois plutot c'est que ca fait une petite puissance pour les accessoire

    les grandes voile qui coutent moins cher que les petit panneau poussent le bateau a toute vitesse : il y en a meme qui pour faire de l'electricité preferent utiliser une partie de la force des voiles avec une helice dans l'eau

    meme si je trouve les cellules photovoltaique trop chere , je reconnais que sur les petroliers il y a une enormes surface de pont qui ne sert jamais a rien et qui pourait etre recouverte de cellules

    pour un porte container c'est pas possible ont ne saurait pas comment charger

  12. #40
    SK69202

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Bonsoir,

    Vous oubliez une chose: Cela doit rester un navire pour affronter l'océan, pas toujours en version plaisance , pendant des jours.

    il y en a deja sur les voilier de croisiere et il marchent sans passer son temp a les nettoyer
    Le mot croisière a toute son importance et généralement il ne serve pas à la propulsion. Sur les voiliers de course, ils ont un générateur associé à une hélice à cause du bilan de puissance nécessaire et de la contrainte de poids.

    De ce que j'ai pu trouver un porte-conteneurs de 200.000 tonnes a un équipage de 13 personnes...
    propulsé à 25nds par UN diesel de 100MW, avec 20000Km d'autonomie....

    Le clipper Prussen filait 18 nds à la voile.
    Non, il faut repenser le navire marchant à voile, matériaux plus résistant que le bois ou le chanvre, meilleur acier, prévision excellente des vents et des conditions de mer.

    Il faut surtout arrêter de placer plus de matériaux que l'érosion.


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  13. #41
    chatelot16

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Le clipper Prussen filait 18 nds à la voile.
    et avait combien d'hommes d'equipage ? bien plus que 13 !

    mais la comparaison ne donne rien : si il pouvaient faire 18 neud a l'epoque de la marine en bois , ca peut faire beaucoup plus aujourd'hui avec des voile a enrouleur , maneuvré entierement mecaniquement

    quand est ce que ca sera rentable ? dans plus ou moins longtemp , je ne pense pas que le prix du petrole baissera

  14. #42
    Cécile

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Je pense qu'il ne faut pas voir la voile comme le seul moyen de propulsion, mais comme une partie de la propulsion. Ce qui permettrait de réduire déjà notablement l'utilisation de carburants polluants.

  15. Publicité
  16. #43
    SK69202

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Bonsoir,

    La Preussen environ 45 hommes d'équipage: ici

    Tout à fait d'accord avec Cécile, la voile ne sera qu'un complément.
    Déjà sur les rails

    Noter l'état de la mer.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  17. #44
    chatelot16

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    18 neud a l'epoque de la marine en bois
    je doit corriger l'erreur , le preussen etait tout en acier , pas en bois , merci SK69202 pour le liens

    mais le nylon n'etait pas encore inventé : c'est les voile en chanvre qui interdisait de faire des grande voiles d'une seules piece et obligait a faire ce grand nombre de voile carré

  18. #45
    GillesH38a

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Citation Envoyé par _Ulysse_ Voir le message
    Allons bon, alors pour toi on peut faire avancer un bateau avec autre chose que du mazout? Gillesh38, tu m'étonnera toujours!

    Il y a le pb de la gite des navires à voile pour le transport. A quelle vitesse on pourrait propulser un gros navire marchand avec des voiles? Perso je n'en ai aucune idée. 5noeuds? 10,15? 20 noeuds?
    où ai-je dit le contraire? les grands bateaux à voile étaient une manière tres efficaces de transporter sur des grandes distances, de manière naturelle ! l'emploi de moteurs améliore certaines choses, certes, mais ce n'est pas indispensable !

    je n'ai jamais dit qu'on ne pourrait rien faire sans carburant (pareil pour les transports terrestres, les animaux sont une machine naturelle à énergie solaire tout à fait convenable , avec plein d'avantages : auto-constructeurs, auto-nourrissants, auto-réparants, nettement plus intelligents qu'un véhicule artificiel...). J'ai juste dit que la plupart des nouveautés caractéristiques du XXE siecle en étaient dépendantes et probablement ne survivrait pas à leur disparition. Mais ça ne veut pas dire qu'on ne faisait rien avant le XXe siecle !

    donc sans carburants, on fera comme d'hab, on prendra la solution la plus intéressante disponible, à moindre coût. A mon avis, le retour à la marine à voile est le plus simple et le plus efficace sur ce plan là.

  19. #46
    wizz

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    ...et je dirai même plus, il y aura beacoup moins de transport tout court.

    Actuellement, on a de grandes disparité en terme de salaire (et quelques disparités sur les lois concernant l'environnement). Et avec un cout du carburant dérisoire, cela a pour conséquence de produire ailleurs et consommer ici.
    Mais lorsque l'énergie deviendra très très très chère, il sera peu probable que nos salaires aient augmenté dans un même ordre de grandeur. Et donc il ne sera plus rentable de produire ailleurs pour être consommé ici. La production et la consommation seront locales. Donc terminé (ou presque) ces gigantesques porte-containers qui sillonent les océans à vitesse express (comparé par rapport à la marine à voile)

  20. #47
    _Ulysse_

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Augmenter un peu la taille des équipages ne pose pas tellement de pb.

    Pour un mois de navigation vous avez deux mois de salaires a payer.
    En salaire français ca fait 4000 euros par personne.
    A comparer au 500 000 à 1 million d'euro du plein de carburant.
    En plus de ca vous économiser du carburant.
    Si vous devez doubler l'équipage ca fait 13*4000 = 52 000 euros a peine 10% du plein de mazout!

    propulsé à 25nds par UN diesel de 100MW, avec 20000Km d'autonomie....
    100MW ca fait 160 000 ch soit plus que le france à la belle époque (110 000ch)
    Sinon la on est plus à 500 000 euros le plein! Mais plutôt à 5millions voir plus!
    ca fait 10 ou 20 000 tonnes de mazout ca!!
    Dernière modification par _Ulysse_ ; 24/06/2008 à 09h55.

  21. #48
    _Ulysse_

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    A propos, une données importante :

    La flotte marchande mondiale, c'est environ 50 000 navires.

  22. Publicité
  23. #49
    _Ulysse_

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Sinon il y aurait différents moyens d'augmenter la puissance solaire.

    1) avec des panneaux souple , on pourrait sortir une voile de très grande dimension qui se présenterait un peu comme un cerf volant. Elle fournirait à la fois une puissance mécanique et électrique.

    2) ballons dirigeables portant des panneaux.

    Quid du dirigeable solaire?

    3) plate formes flottantes tirées à l'arrière du navire qui soit dans une soute à part.

    Elle seraient montées sur des flotteurs limitant la résistance (les quilles équipées d'ailes pour soulever la plateforme au dessus de l'eau.)
    On peut disposer ces plateforme dans une soute au fond navire, les plateformes seraient liées les unes aux autres par des câbles, on pourraient les "larguer" puis les faire remonter dans la soute par mauvais temps.
    Un peu comme un filet de pêcheur.

  24. #50
    Quisit

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    je n'ai pas relu les calculs plus haut, mais simplement :
    un panneau solaire developpe "en moyenne" 100w du m².
    on peut imaginer mieux, torturer les chiffres, mais en gros, et sous les latitudes empruntées par les navire, c'est une moyenne raisonnable et qui a le mérite de faciliter les calculs

    imaginons un navire de 100 m X 30 de large, avec une voute intégralement recouverte de panneaux, disons légèrement orientable

    on a en kiloWattsCrête kWc 3000 *100w = 300 000 kWc, au mieux, à midi, par temps clair. rien la nuit, quasi très au nord au hiver même de jour
    1kW = 1,3 Ch, on a 152 000 chevaux pendant 1h, disons 2, puis ça s'effondre
    .
    sur 24h c'est presque rien pour un pognon fou, ça me semble pas dans les ordres de grandeurs nécéssaires

    un navire sensiblement de même gabarit, début du 20eme siècle, navigait à 18 noeuds, de jour comme de nuit, à la voile.

    donc amho, quitte a faire de l'hybride, c'est plus facile d'imaginer un engin équipé de turbovoiles (ces tubes aspirés soufflés maneouvrés électroniquement et qui n'imposent aucun accastillage), et qui tournerait au diesel uniquement pendant les creux de vent.
    les turbovoiles vont couter 1/1000 du prix du solaire pour un rendement supérieur

  25. #51
    _Ulysse_

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Mais je n'ai rien contre les bateaux à voile.

    Vu ce que cela coute de faire marcher au mazout les navires de transports, je suis assez étonné que les voiles ne soit pas plus utilisées dans ce secteur.

    Une remarque :

    si je dis pas de bêtise, il y a je crois un certaine coïncidence entre les zones très ensoleillées (vers les tropiques) et les zones sans vent.

    Ainsi, on pourrait marcher au solaire sous les tropiques car il n'y a que peu de vent mais beaucoup de soleil et marcher à la voile le reste du temps.

    PS : tu donnes 150 000 ch sur 1 ou 2 heures pour un navire de 100m c'est beaucoup ca ferait 6000 à 12000 ch en moyenne sur 24 heures.

  26. #52
    wizz

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    imaginons un navire de 100 m X 30 de large, avec une voute intégralement recouverte de panneaux, disons légèrement orientable

    on a en kiloWattsCrête kWc 3000 *100w = 300 000 kWc, au mieux, à midi, par temps clair. rien la nuit, quasi très au nord au hiver même de jour
    1kW = 1,3 Ch, on a 152 000 chevaux pendant 1h, disons 2, puis ça s'effondre
    .
    Ça ne devrait il pas faire plutôt du 300.000 Wc ou 300kWc ou 400ch ou un moteur diesel pour camion standard...

  27. #53
    Quisit

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    c'est peu en vérité, car ça veut dire que, à maxima, en été, à midi, tu as environ la moitié de la puissance porte-conteneur actuel... toujours en imaginant des panneaux perpendiculaires au soleil.

    tu as donc dans les 6000 chevaux hors pertes de stockages, pendant quelques jours les plus favorables de l'année, et à partir de là tu ajoutes les jours moyens et les mauvaises latitudes, les pertes en stockages pour avancer la nuit ... si à ça tu décides d'intégrer que tu ne pourra pas incliner 3000 m² de panneaux à 90° par rapport au soleil, on tombe à combien, peut être moins de 1000 chevaux pour pousser 8 à 16 000 tonnes

    le même bateau, vide (ou un yacht), en hybridant ton solaire à des voiles, à la rigueur, ça a un sens. mais pour un porte conteneur qui va bourlinguer toute l'année et qui passe régulièrement par le rail d'ouessant, dur dur. ça passe ni en puissance, ni en régularité, ni rien en fait dans certaines latitudes à certaines périodes de l'année, et pour un cout extraordinaire

  28. #54
    SK69202

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Bonsoir,

    Vu ce que cela coute de faire marcher au mazout les navires de transports, je suis assez étonné que les voiles ne soit pas plus utilisées dans ce secteur.
    C'est parce que le coût du transport est négligeable, que la "globalisation" existe.
    C'est pour encore diminuer les coûts que les porte-conteneurs atteignent des tailles gigantesques avec toujours moins de personnel.

    si je dis pas de bêtise, il y a je crois un certaine coïncidence entre les zones très ensoleillées (vers les tropiques) et les zones sans vent.
    Tu dis des bêtises les zones tropicales sont soumis au régime des alizés
    Le coeur des anticyclones est comme tu le décrit, ensoleillé et sans vent, mais leur position est connue.

    Le "pot au noir" (équateur météo) lui constitue un problème, c'est une zone sans vent régulier et la nébulosité y est importante, il surplombe parfois des routes maritimes très importantes.

    Le solaire ne viendrait que compliquer les navires et augmenter les coûts pour un gain minime de propulsion.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  29. Publicité
  30. #55
    chatelot16

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    le vent est vraiment tres efficace pour faire avancer les bateaux

    quand il y aura des enormes cargo a voile , il iront tres vite quand le vent souffle fort , tellement vite qu'il pouront prendre leurs temps quand le vent ne souffle pas , et n'alumer le moteur que quand le vent est abscent trop longtemps

    il y a vraiment une enorme difference entre le prix d'une voile et le prix des cellules photovoltaique pour obtenir le meme resultat

    et il n'y a pas que le prix : les bateau a voiles se fabriquent depuis des milenaires : le photovoltaique c'est plus compliqué

    et pourtant je n'ai pas peur du compliqué et des usines a gaz : mais pour les bateaux , la voile est la premiere chose a faire

  31. #56
    _Ulysse_

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Au vu de la consommation de ces navires, le budget mazout est loin d'être négligeable. Et les salaires sont négligeables devant ce budget.

    Les transporteurs ont beaucoup a gagner à réduire cette consommation.

  32. #57
    SK69202

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Bonjour,

    Il va falloir réviser tes principes économiques, tu n'as pas remarquer que dans tous les systèmes, c'est le nombre d'Hommes qui impacte la rentabilité, pas les "matériaux".

    Dans le commerce maritime, même les personnels sous payés des pavillons dit de complaisance sont réduit au minimum.

    Le commerce à la voile à aussi en partie disparu à cause de coût des équipage, avec l'apparition des premiers textes régularisants le métier de marin au début du XXème siècle.

    Pour à nouveau rentabiliser les Hommes, le combustible doit disparaitre, pas seulement être "cher".

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  33. #58
    chatelot16

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    la main d'oeuvre n'est plus le probleme de la voile : un seul homme reussit deja a faire marcher des enormes bateau de course , sans assistance motorisé

    les bateaux a voiles du futur se maneuvreront en apuyant sur des boutons !

    mais le besoin de main d'ouvre sera quand meme a prendre en compte : rien n'est parfait , il faut bien entretenir et reparer : l'entretient des voiles demandera peut etre plus de main d'oeuvre que l'entretient d'un moteur

  34. #59
    Quisit

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    sans compter qu'il existe des voiles sans toiles au rendement impressionnant et adaptées à une utilisation industrielle, je pense aux turbovoiles dont le rendement est 5 à 6 fois supérieur a celui d'une voile tendue, mais une foultitude de systèmes rigides ou rotatif (cylindres magnus) sont envisageables

    il faut noter que les premières expérimentation de ces systèmes ont eu lieu pour et sur des cargos ! c'est le diesel qui a tué ces protos
    (un papier sympa ici
    http://www.canyousea.com/index.aspx?section=117

    et ces sytèmes sont en général des surfaces creuses, des ensembles assez simples à imaginer et developper (en comparaison des soucis du PV toujours bien sûr)

  35. #60
    _Ulysse_

    Re : Bateaux solaires autonomes ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonjour,

    Il va falloir réviser tes principes économiques, tu n'as pas remarquer que dans tous les systèmes, c'est le nombre d'Hommes qui impacte la rentabilité, pas les "matériaux".

    Dans le commerce maritime, même les personnels sous payés des pavillons dit de complaisance sont réduit au minimum.

    Le commerce à la voile à aussi en partie disparu à cause de coût des équipage, avec l'apparition des premiers textes régularisants le métier de marin au début du XXème siècle.

    Pour à nouveau rentabiliser les Hommes, le combustible doit disparaitre, pas seulement être "cher".

    @+
    Oui enfin quand tu as 13 hommes d'équipage pour un navire qui consomme 1 000 000 de litres de mazout par mois, fais le calcul, les charges salariales sont minoritaires.
    Effectivement, autrefois il fallait énormément de personnel pour les navires à voile, c'est pour cela que l'utilisation du charbon puis du pétrole est devenue rentable.
    Si tu convertit ce mazout en personnel ca fait environ 240 personnes à plein temps et au tarif francais!

Sur le même thème :

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. TIPE PSI - Stablité des bateaux
    Par malibu321 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 20
    Dernier message: 09/05/2019, 18h58
  2. Les coques de bateaux qui disparaissent derrière l’horizon
    Par kesketudi dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 45
    Dernier message: 11/08/2014, 07h20
  3. Actu - Une nageoire artificielle pour les sous-marins autonomes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/07/2007, 16h50
  4. taches solaires
    Par nayx dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/08/2006, 21h55
  5. A quoi fonctionnent les bateaux ?
    Par LicenceXP dans le forum Chimie
    Réponses: 19
    Dernier message: 19/06/2006, 08h20