Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 88

les toilettes sèches, comment ça marche?

  1. #31
    L'écoleau

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Bonjour ,

    Citation Envoyé par Burt67
    Je crois qu'un peu de concret sera très apprécié compte-tenu des messages approximatifs que j'ai pu lire un peu plus haut.
    hé ... Burt67 ... t'es bien gentil mais .... pour celui qui veut du "concret" ... en lisant le petit bouquin "un petit coin ..." , le site Eautarcie et le mien ... ben il aura fait le tour de la question ... !!
    (faut-il encore vouloir "entendre" ce qu'il s'y dit ... !!)

    alors merci pour "l'approximatif" ....

    Cordialement

    -----

    Tout sur l'eau, l' EDP, toilette sèche : site web + forum spécialisés = mon profil

  2. Publicité
  3. #32
    Burt67

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Navré que tu te sois senti visé, ce message ne t'était pas destiné, je faisais référence aux analogies entre la "cabane au fond du jardin" et les toilettes sèches.

    Mes excuses.
    Dernière modification par Yoghourt ; 30/06/2008 à 15h17. Motif: citation superflue

  4. #33
    L'écoleau

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Re ,

    ha ben .. mes excuses aussi d'avoir mal compris ...

    là maintenant je comprends (et accepte) mieux vu comme ça ....
    (j'attends la validation de la PJ pour voir de quel doc et de quelle assoce il s'agit ...)

    Cordialement
    Dernière modification par Yoghourt ; 30/06/2008 à 15h17. Motif: lignes blanches
    Tout sur l'eau, l' EDP, toilette sèche : site web + forum spécialisés = mon profil

  5. #34
    Jonakilmae

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    J'adooooore le coup de la fosse! Pour info, il faut la vidanger tous les 4 ans, le SPANc est là pour controler. Il me semble (mais je ne suis pas aller vérifier) que le vidangeur emmene tout ça dans une station d'épuration. Sauf si on m'a menti, je pense que si le contenu de la fosse va dans le jardin, c'est loin d'être aux normes (comme 80 pour cent des installations hors assainissement collectif)
    Pour mon cas, je veux mettre des toilettes sèches chez moi alors qu'il ya le tout à l'égout!

  6. #35
    Jonakilmae

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Et tant que j'y suis, l'eau de la chasse d'eau "classique", elle pourrait pas servir à autre chose? L'eau n'est pas inépuisable...alors que la sciure, si on gère la chose, c'est renouvellable. Et puis, on peut mettre de la cendre, du carton broyé, des feuilles mortes...qui ne sont pas gachées mais offertes à la terre.
    Merci pour les liens, super instructifs et ça me conforte dans mon choix!

  7. #36
    Cécile

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Citation Envoyé par Jonakilmae Voir le message
    L'eau n'est pas inépuisable...alors que la sciure, si on gère la chose, c'est renouvellable. Et puis, on peut mettre de la cendre, du carton broyé, des feuilles mortes...qui ne sont pas gachées mais offertes à la terre.
    L'eau aussi est "renouvelable". Elle ne disparaît pas, elle est juste salie (je ne dis pas ça contre les toilettes sèches, c'est juste une remarque générale).
    Sinon, j'avais vu des suggestions astucieuses, par exemple récupérer l'eau du lavabo (moyennement sale) pour la mettre dans la chasse d'eau. Mais faut prévoir ça avant de concevoir la sale de bain.

    PS. La cendre, je crois que ce n'est pas bon pour composter. Y'a pas les micro-organismes qui dégradent la matière organique.

  8. #37
    Jonakilmae

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Quand je parlais de l'eau, il fallait entendre "eau potable". C'est bien de l'eau potable (celle "du robinet") qui va à la chasse d'eau. Quand on bricole pour récuperer l'eau de pluie pour les WC, pour moi, c'est quasi la même chose: l'eau est presuqe potable (= naturelle dans ce cas). Alors que l'eau qui arrive dans les stations d'épuration (on parle d'eau grise et d'eau noire) n'est plus potable et le redevient au prix de traitements chimiques lourds...je crois.

    D'ou ma démarche à partir de "plus d'eau pour les WC"
    Pour la sciure, je savais pas...tant pis, il reste encore plein d'autres composants naturels pour mettre dans mes futurs toilettes sèches.

  9. #38
    Cécile

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Citation Envoyé par Jonakilmae Voir le message
    Alors que l'eau qui arrive dans les stations d'épuration (on parle d'eau grise et d'eau noire) n'est plus potable et le redevient au prix de traitements chimiques lourds...je crois.
    Plutôt des traitements biologiques : des microorganismes absorbent les polluants. Mais ça reste du traitement lourd (gros bassins, pompes, aération, ...)

  10. #39
    L'écoleau

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Bonjour ,


    Et puis, on peut mettre de la cendre, du carton broyé, des feuilles mortes...
    mieux vaut éviter la cendre ....

    Sinon, j'avais vu des suggestions astucieuses, par exemple récupérer l'eau du lavabo (moyennement sale) pour la mettre dans la chasse d'eau.
    oui bien sûr .... éventuellement .... , mais on reste là dans le seul cadre de "l'économie d'eau" ...
    ne pas oublier que le but 1er de la TLB est la non pollution (par non production d'eaux vannes et réintroduction de la biomasse après compostage), avant celui de l'économie d'eau ...

    donc, bien contrairement à l'argument de Dinocras, il n'est pas plus écologique de garder l'usage d'un WC en l'alimentant avec de l'eau de pluie que d'utiliser une TLB ... !!!
    (désolé mais ceci est une réalité irréfutable , et démontrée scientifiquement et pratiquement ... sans se contenter de belles théories ...)


    Cordialement
    Tout sur l'eau, l' EDP, toilette sèche : site web + forum spécialisés = mon profil

  11. #40
    Burt67

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Citation Envoyé par L'écoleau Voir le message
    donc, bien contrairement à l'argument de Dinocras, il n'est pas plus écologique de garder l'usage d'un WC en l'alimentant avec de l'eau de pluie que d'utiliser une TLB ... !!!
    (désolé mais ceci est une réalité irréfutable , et démontrée scientifiquement et pratiquement ... sans se contenter de belles théories ...)


    Cordialement
    Je ne suis pas tout à fait d'accord ; le coût environnemental du traitement de l'eau en STEP, qu'elle soit d'origine pluviale ou potable, sera toujours plus important que celui des toilettes sèches. A part de rares exceptions, une STEP ne tourne pas spontanément.

  12. #41
    Jonakilmae

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Pour la cendre, j'avais cru lire quelque part qu'on pouvait la mettre dans le compost...
    Vous me le déconseillez...
    Quels sont les effets de la cendre dans le compost? Ca change si on a des TS en plus?

  13. #42
    Philou67

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Citation Envoyé par Burt67 Voir le message
    Voilà, comme promis en message 2...
    Pièce jointe validée avec l'aimable autorisation de l'association. Pour prendre connaissance du document, cliquer sur a coté du pseudo dans la citation.

    Philou67 pour la modération.
    Dernière modification par Philou67 ; 08/06/2015 à 09h59.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  14. #43
    remyb

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Citation Envoyé par DINOCRAS Voir le message
    il devrait exister une analyse sinon une démarche scientifique dans tout projet de ce type. Faire faire un bilan carbone de ces toilettes mettrait tout le monde d'accord. Et faire un bilan carbone : beaucoup de bureaux d'études spécialisés (type "ecolomy") sont capables de le faire.
    Pour le carbone, il n'y a pas besoin de longues études, 2 minutes de réflexion suffises largement :
    Le carbone présent dans les excréments humains proviennent de son alimentation. Comme les hommes ne mangent ni du plastique, ni du charbon, ni du pétrole, etc... ça ne peut pas être du carbone fossile.
    Le bilan carbone de la chaîne complète : de la photosynthèse des plantes jusqu'au dégagement du CO² des excréments, est forcement nul !

    Cela est valable pour les toilettes sèches, comme pour stations d'épurations.

    Donc, les seules choses qui dégagent du carbone (fossile) sont les dépenses énergétiques annexes :
    transport des excréments, pompage, traitement de l'eau, construction des toilettes, etc...

  15. #44
    L'écoleau

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Bonjour ,

    Citation Envoyé par Burt67
    Je ne suis pas tout à fait d'accord ; le coût environnemental du traitement de l'eau en STEP, qu'elle soit d'origine pluviale ou potable, sera toujours plus important que celui des toilettes sèches.
    heuuuu .... je crois que nous disons la même chose ... , non .. ?

    Citation Envoyé par Jonakilmae
    Pour la cendre, j'avais cru lire quelque part qu'on pouvait la mettre dans le compost...
    Vous me le déconseillez...
    Quels sont les effets de la cendre dans le compost? Ca change si on a des TS en plus?
    réponse :
    Citation Envoyé par Eautarcie
    - Les cendres ou la chaux :
    Le caractère fortement basique de ces substances inhibe l’action des micro-organismes pour la transformation de la matière organique en humus. On ne peut envisager que l’adjonction de petites quantités de cendre pendant le compostage, mais pas dans une toilette. Les vieux paysans disent toujours: «la chaux enrichit le père et ruine le fils». La chaux et la potasse (une des composantes des cendres) accélèrent la décomposition spontanée de l’humus dans le sol, en libérant rapidement l’azote et le phosphore organiques. Il en résulte une forte augmentation des rendements au détriment des réserves humique du sol. Le chaulage du compost, préconisé par certains spécialistes en agriculture, interrompt le processus de régénération des sols.

    Cordialement
    Tout sur l'eau, l' EDP, toilette sèche : site web + forum spécialisés = mon profil

  16. #45
    Burt67

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Je n'avais pas encore pris mon café quand j'ai écris ça, j'ai lu tout le contraire ! Décidément on a du mal à se comprendre tous les deux.

  17. #46
    DINOCRAS

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Salut,

    A Obershaeffolsheim, siège d'Aquaterre, le règlement sanitaire de la Communauté urbaine de Strasbourg et les règles sanitaires associées au permis de construire interdisent totalement ce genre d'installation !
    Oberschaeffolsheim appartient à la CUS !!
    En plus le compost est une source de gaz de fermentation dont le CO2 dautres (N2O) azote peu oxydé grands pourvoyeurs d'effet de serre ( 300 fois plus que le CO2).
    Alors avec vos toilettes dans la sciure : dites moi aussi ce que vous faites du PQ ?
    Dinocras

  18. #47
    benlamb

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Citation Envoyé par DINOCRAS Voir le message
    En plus le compost est une source de gaz de fermentation dont le CO2 dautres (N2O) azote peu oxydé grands pourvoyeurs d'effet de serre ( 300 fois plus que le CO2).
    Dinocras
    et une station d'épuration classique, elle émet quoi ?


    Citation Envoyé par DINOCRAS Voir le message
    Alors avec vos toilettes dans la sciure : dites moi aussi ce que vous faites du PQ ?
    Dinocras
    Bin...Si on met de la sciure (=cellulose+lignine) on y met aussi le PQ (=cellulose) si il est biodégradable, c'est à dire sans colorant, et éventuellement non blanchi.

  19. #48
    42jerome

    Re : les toilettes sèches, comment ça marche?

    Citation Envoyé par DINOCRAS Voir le message
    Salut,
    En plus le compost est une source de gaz de fermentation dont le CO2 dautres (N2O) azote peu oxydé grands pourvoyeurs d'effet de serre ( 300 fois plus que le CO2).
    Alors avec vos toilettes dans la sciure : dites moi aussi ce que vous faites du PQ ?
    Dinocras
    Même, si le compost émet du CO2, ce procédé évite bien d'autres solutions de traitements, autrement plus couteuses en émission de polluant divers.

    par exemple, "On admet en général que pour détruire 1 kg de DBO5 l’épuration collective consomme en moyenne 2,5 kWh d’énergie électrique. Une personne produit environ 50 g de DBO5 par jour ce qui représente 18,25 kg par an dont l’épuration a un coût énergétique de 45,63 kWh d’énergie par an. Pour la Région wallonne cela représente une dépense énergétique de 146.000 MWh. Il faudrait donc une centrale électrique de plus de 16 mégawatts pour alimenter l’épuration de cette population à condition d’avoir recours à l’épuration collective." source eautarcie.

    Qui gagne le combat d'émission de CO2?


    Voila pourquoi cette circulaire encourage tout compostage: http://aida.ineris.fr/textes/circulaires/text4176.htm

    Quant au PQ, c'est l'apéro des décomposeurs d'un compost, en moins de 10 jours, plus une fibre.

  20. #49
    MANOU29

    Re : Récupération de l'eau de pluie : ne serait-ce pas un luxe sans aucun vrai intéret ?

    Citation Envoyé par benaciate Voir le message
    je n'ai jamais utilisé des WC secs mais je pense que si j'ai une seconde vie je le ferai....
    La documentation que l'on trouve affirme (merci aux sites dédiés) qu'il suffirait, au minimum d'avoir, une vieille chaise, un récipient récepteur, un récipient contenant de la sciure propre et .... pour moi, surtout, un jardin.
    Le reste du travail est pour ... les micro-organismes ; bactéries and C°

    Ici, dans le ty bihan, il n'y aura pas d'installation autre que cet aménagement.

  21. #50
    elementer

    Re : Récupération de l'eau de pluie : ne serait-ce pas un luxe sans aucun vrai intéret ?

    Bonjour Manou29

    il est vrai que la mise en place de ce principe est techniquement très simple ( dans le cadre que vous soulignez : Obligation de Jardin ) ; maintenant Psychologiquement c'est une autre histoire. La promenade du seau ( sac , dans certains cas ) ; plus l'idée de .... , alors que juste avant ça appartient à un 1/3 ???
    Dernière modification par Philou67 ; 21/11/2008 à 09h55. Motif: Citation inutile
    J'ai déjà bu du mauvais vin , mais jamais de bonne Eau ( Grand oncle )

  22. #51
    benaciate

    Re : Récupération de l'eau de pluie : ne serait-ce pas un luxe sans aucun vrai intéret ?

    Bonjour,
    Oui du point de vue psychologique cela va, je m'en tirerai, mais par contre je ne suis pas d'accord avec le spartiate, je pense que le prioncipe est extra, mais que la mise à disposition doit être pensée avant la construction et s'intégrer dans l'habitat sans le troubler, merci pour la chaise percée..................!
    De plus je n'ai pas étudié le système et cela doit certainement faire l'objet d'une file spéciale mais si les utilisateurs ne sont pas en bonne santé, que fait-on ?

  23. #52
    SK69202

    Re : Récupération de l'eau de pluie : ne serait-ce pas un luxe sans aucun vrai intéret ?

    Bonjour,

    J'ai une question:
    En quoi les "toilettes sèches" actuelles s'écartent du pot de chambre et de la cabane au fond du jardin d'autrefois ?

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  24. #53
    elementer

    Re : Récupération de l'eau de pluie : ne serait-ce pas un luxe sans aucun vrai intéret ?

    Citation Envoyé par benaciate Voir le message
    Bonjour,
    Oui du point de vue psychologique cela va, je m'en tirerai, mais par contre je ne suis pas d'accord avec le spartiate, je pense que le prioncipe est extra, mais que la mise à disposition doit être pensée avant la construction et s'intégrer dans l'habitat sans le troubler, merci pour la chaise percée..................!
    De plus je n'ai pas étudié le système et cela doit certainement faire l'objet d'une file spéciale mais si les utilisateurs ne sont pas en bonne santé, que fait-on ?
    Toilette sèche n'est pas synonyme de manque d' hygiène. Donc on entretien normalement sont WC et avec autre chose que de la javel ou le coin-coin de service

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonjour,

    J'ai une question:
    En quoi les "toilettes sèches" actuelles s'écartent du pot de chambre et de la cabane au fond du jardin d'autrefois ?

    @+
    C'est plus gros qu'un pot de chambre , et l'écoleau explique celà bien mieux que moi

    Deux liens ici :
    Ecoleau
    Chez onpeutlefaire

    cordialement
    J'ai déjà bu du mauvais vin , mais jamais de bonne Eau ( Grand oncle )

  25. #54
    MANOU29

    Re : Récupération de l'eau de pluie : ne serait-ce pas un luxe sans aucun vrai intéret ?

    Ma réponse pourrait être : la sciure de bois de nos contrées qui neutralise l'odeur.

    Question supplémentaire :
    En quoi la physiologie humaine actuelle différe de celle de nos, peut-être vos, grands parents ?
    Dernière modification par Philou67 ; 19/11/2008 à 12h28. Motif: Citation superflue

  26. #55
    MANOU29

    Re : Récupération de l'eau de pluie : ne serait-ce pas un luxe sans aucun vrai intéret ?

    Citation Envoyé par benaciate Voir le message
    Bonjour,
    La mise à disposition doit être pensée avant la construction et s'intégrer dans l'habitat sans le troubler, merci pour la chaise percée..................!
    Celle de Louis le quatorzième était esthétique au point qu'il recevait son monde pendant l'opération (!) Cette idée n'est pas à reprendre, bien entendu. Tant qu'à la forme, rien n'interdit de laisser libre cours à l'imagination des artistes. Ma proposition était "à minima" bien sûr. Le monde moderne nous montre parfois des choses plus farfelues.
    Citation Envoyé par benaciate Voir le message
    De plus je n'ai pas étudié le système et cela doit certainement faire l'objet d'une file spéciale
    Les sites consultables illustrent parfaitement une construction simple, ne nécessitant pas de produits spéciaux.
    Citation Envoyé par benaciate Voir le message
    mais si les utilisateurs ne sont pas en bonne santé, que fait-on ?
    On met un peu plus de sciure, momentanément.
    Avons nous fait le tour de la question ?

  27. #56
    MANOU29

    Re : Récupération de l'eau de pluie : ne serait-ce pas un luxe sans aucun vrai intéret ?

    Citation Envoyé par elementer Voir le message
    Donc on entretien normalement sont WC et avec autre chose que de la javel ou le coin-coin de service
    D'autant plus que, par définition, le produit est ultra soluble dans l'eau... de pluie de préférence !
    Vous fermez bien votre couvercle, puis agitez fortement. Au besoin utilisez un des petits balais que vous aurez eu soin de confectionner avec du genêt. Versez l'eau de rinçage sur le tas de compost, s'il est trop sec.

  28. #57
    benaciate

    Re : Récupération de l'eau de pluie : ne serait-ce pas un luxe sans aucun vrai intéret ?

    Citation Envoyé par MANOU29 Voir le message
    Celle de Louis le quatorzième était esthétique au point qu'il recevait son monde pendant l'opération (!)
    Et si il y a des virus, des traces de médicaments ?
    Citation Envoyé par MANOU29 Voir le message
    On met un peu plus de sciure, momentanément.
    Avons nous fait le tour de la question ?
    J'étais convaincu, par le principe mes ces deux derniers arguments sont imparables...
    Bon j'ai compris, il faut aller casser toutes les toilettes normales qui existent.....

  29. #58
    MANOU29

    Re : Récupération de l'eau de pluie : ne serait-ce pas un luxe sans aucun vrai intéret ?

    Citation Envoyé par benaciate Voir le message
    Et si il y a des virus, des traces de médicaments ?
    Virus ? Ils sont partout, pathogènes ou non.
    Quant aux traces de médicaments, c'est vrai, c'est la pollution du tas de compost. Toutefois, si ce ne sont que des traces d'acide acétylsalicylique, les saules de la parcelle en produisent. La pharmacopée s'est inspirée de la nature, et continue à décortiquer les remèdes traditionnels qui, sous CPG et autres manipulations, font ressortir les caractéristiques afin de trouver s'il n'y aurait pas, éventuellement, une molécule qui y serait active...
    Citation Envoyé par benaciate Voir le message
    Bon j'ai compris, il faut aller casser toutes les toilettes normales qui existent.....
    Que nenni ! Toutefois, si vous aviez l'occasion de faire une annexe, ou une rénovation et si êtes dans les conditions optimum, ce n'est pas à ignorer.
    Cordialement

  30. #59
    benaciate

    Re : Récupération de l'eau de pluie : ne serait-ce pas un luxe sans aucun vrai intéret ?

    Citation Envoyé par MANOU29 Voir le message
    Que nenni ! Toutefois, si vous aviez l'occasion de faire une annexe, ou une rénovation et si êtes dans les conditions optimum, ce n'est pas à ignorer.
    Cordialement
    Ah merci j'ai eu peur d'être tombé dans un essaim intégriste du WC sec, à mon age ou il me faudra compter d'ici peu avec des problèmes de mobilité, j'ai peur de ne penser réellement à ce problème que dans une autre vie, surtout si je reviens sous la forme d'un lombric.

  31. #60
    elementer

    Re : Récupération de l'eau de pluie : ne serait-ce pas un luxe sans aucun vrai intéret ?

    Il y aura peut - être même , mais d'ici une poignée d'années , des collectes de résidus finaux humains pour les personnes n'ayant pas la chance d'être pourvues de coin jardin. Bon là , je pense être en pleine crise utopique . Il y aura bien un petit malin qui sentira le vent venir et nous retrouverons nos miracles sous forme d'engrais . Il est pas prêt d'avoir le certificat "BIO" çui là

    cordialement
    J'ai déjà bu du mauvais vin , mais jamais de bonne Eau ( Grand oncle )

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Toilettes Sèches
    Par Daive dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 80
    Dernier message: 09/01/2011, 19h28
  2. toilettes sèches
    Par ankks dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/04/2007, 14h24
  3. toilettes sèches
    Par solairesam dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/05/2006, 07h12