Répondre à la discussion
Page 3 sur 7 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 188

Le fléau du tabac : pollution et santé



  1. #61
    camaron

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé


    ------

    Assez d'accord avec la tolérance Alsacienne puisque dans cette discussion qu'ils soit fumeurs ou non c'est de cette région que sont édités les avis tolérants.

    C'est vraiment une grosse connerie de fumer, mais chacun est libre de faire ce qu'il veut. Sinon on m'interdira la planche à voile par temps de tempête, chacun prend ses risques ou il veut.

    L'information aux fumeurs aujourd'hui est suffisante (voire un peu beaucoup), les non fumeurs sont protégés vis à vis de la gène occasionnée. Au delà le débat doit être animé par Don Quichotte...

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    claude27

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par Narduccio
    Actuellement, il est en train de mourrir d'un cancer du fumeur à 64 ans après avoir vaincu un premier cancer du poumon, il y a 2 ans.
    Alors ne venez pas dire plus tard que vous n'étiez pas prévenus, que vous ne pensiez pas ou que sais-je encore..
    J' ai ( avais ) un copain de lycée du même âge ( qui était ) que moi. On s' est " battu " de la troisième à la terminale à qui serait le premier en classe. Lui a fait l' X, dans les premiers de sa promo !
    Il est décédé il y a trois mois d' un cancer de la gorge, ( à tout juste 60 ans ) , 1 mois après son propre père . Il n' a pas profité un seul mois de sa retraite !

    Citation Envoyé par Narduccio
    Si vous avez des doutes, allez visiter les services de pneumologie d'un grand hopital. On y voit même des jeunes de moins de 35 ans en train d'agoniser. Et il y a de plus en plus de femmes, allez savoir pourquoi!..
    Je reviens à mon train. Sur le quai de la gare, il y a avait chaque matin quelques dizaines de lycéens qui partaient pour leurs cours dans la ville située à 20 km de là.
    On voyait plus de " gamines " de 12 à 15 ans qui fumaient que de garçons ... Allez effectivement savoir pourquoi ?. La libération de la femme ?. Si c' est tout ce qu' elles ont pris des hommes pour se libérer ???? C' est un peu triste !

    Citation Envoyé par Narduccio
    Maintenant, à moins que l'on ne me souffle la fumée sur moi, j'irais jamais dire à un fumeur qu'il doit arrêter de fumer. Sa vie lui appartient et il en fait ce qu'il veut.
    sauf s' il fait supporter à la collectivité ( coût ) et à sa famille le préjudice de son vice .
    Je suis pour une clause de " bonus / malus " dans le paiement des cotisations de sécu, comme pour les assurances voitures, ne serait ce que pour sanctionner les comportements à risques .

  4. #63
    claude27

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par camaron

    C'est vraiment une grosse connerie de fumer, mais chacun est libre de faire ce qu'il veut. Sinon on m'interdira la planche à voile par temps de tempête, chacun prend ses risques ou il veut.

    ...
    Sauf que tu paies surement une assurance spéciale qui te couvres en cas de pépin ?
    Et si tu as des pb et que tu es en difficulté, c' est quand même la collectivité, via la SNSM, qui ira te repêcher ...

  5. #64
    Spock67

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par camaron
    Au delà le débat doit être animé par Don Quichotte...
    C'est bien vrai ça !
    Il faudrait mettre peut-être aussi des auto-collants sur les bagnoles
    du style << conduire est dangereux, avec des photos pour inciter les gens à ne plus conduire >>
    Voir ci-dessous l'image que j'ai joint

    Spock67 habitant d'une région ou l'on a beaucoup d'humour !
    Images attachées Images attachées

  6. #65
    eterlou66

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par claude27
    Je suis pour une clause de " bonus / malus " dans le paiement des cotisations de sécu, comme pour les assurances voitures, ne serait ce que pour sanctionner les comportements à risques .
    A ce sujet une anecdocte.
    L'année dernière, mon épouse, infirmière, ( qui a par ailleurs travaillé plusieurs années en service de pneumologie et qui en a vu mourir un paquet, hélas), étant actuellement en libéral, a pris une assurance invalidité.
    Elle a rempli scrupuleusement le formulaire, et dit qu'elle avait pris pendant un mois des médicaments à cause de jambes lourdes (cas de nombreuses femmes à partir de la quarantaine lorsqu'elles font un travail pénible et débout).
    résultat des courses : l 'assureur lui refusait de garantir tous accidents veineux.
    Un vrai scandale.
    Parce que, dans le même temps, le questionnaire ne demandait absolument pas si le souscripteur fumait ou picolait.
    Or ma femme a une excellente santé, elle ne boit pas et ne fume pas. Et si, alors qu'elle a un peu plus de 40 ans, elle fumait, elle serait déjà à moitié pourrie, et là ..... incroyable : il n'y a pas aggravation du risque. Mais pour des jambes lourdes, pour lesquelles elles ne peut rien, alors que le tabac serait entièrement de sa faute, hé bien! là, l'assureur sanctionne.
    Vous trouvez ça normal???? vous. Qu'"on sanctionne pour un semblants de risque dont vous n'êtes pas responsable, et qu'on passe un risque que vous prenez sciemment?

    Fort heureusement, mon épouse a dénoncé ce scandale, a demandé de passer une expertise médicale, et ... a eu gain de cause (comme quoi ça sert de se battre).
    Mais enfin! c'est encore le monde à l'envers.
    Maurice
    Je ne partage pas votre opinion, mais je me battrai pour que vous puissiez l'exprimer. Voltaire

  7. #66
    Spock67

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    eterlou66 décidément t'est un vrai guerrier un Don Quichotte devrais je dire !

    Peut-être que ton assureur était celui de Philippe Maurice

    Lien de cet assureur : Assurance

    Spock67

  8. Publicité
  9. #67
    claude27

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    SCIENCE et Vie de février ( donc tout récent )

    La présence de radon dans un logement est bien cancérigène .
    Selon une étude européenne, 9% des cancers du poumon sont imputables au gaz radon qui infiltre les maisons .

    ET LES FUMEURS SONT LES PLUS TOUCHES !

    Ce gaz radioactif infiltrerait 370 000 logements en France , surtout en Bretagne et dans le Massif Central .
    Ainsi, le risque de cancer du poumon avant l' âge de 75 ans est de 0.7% pour une dose de 400 Becquerels , contre 0.4% sans radon.
    Mais le risque passe à 16% pour les fumeurs soumis à une concentration identique , contre cette fois 10% en l' absence de radon

    qu' on se le dise !!!

  10. #68
    meteor31

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par eterlou66
    Voilà aussi où nous en sommes : subir ou se battre en permanence et systématiquement au point d'en gâcher son propre plaisir.
    Maurice
    Si je peux me permettre,il me semble que tu dramatises un peu trop la situation.
    Tu fais un peu une fixation sur ce problème du tabagisme passif.
    Je reste persuadé ,que ,sauf cas extrème de confinement prolongé ,tu ne risques pas grand-chose.
    On ne peut comparer l'intoxication de celui qui fume avec celui qui respire un air où la concentration de particules est très inférieure à l'inhalation directe provenant de la tige de 8.(il faudrait l'avis d'un spécialiste)
    Tu ne pourras jamais vivre dans un monde où l'autre ne nuit pas ,il faut en prendre son parti sinon la vie devient impossible.(sans être bien sûr passif et résigné)
    Quand on passe en revue le nombre de gens qui nous em... et dont le comportement nous gêne , c'est assez impressionnant.
    Et pourtant on arrive à vivre en société.
    Parce qu'on a inventé des lois ,certes très pénibles ,mais quelquefois utiles.Et pour reparler de cette fameuse cigarette ,je trouve que la situation ,bien que non parfaite,s'est énormément améliorée depuis quelques années.
    Ceci dit chacun est libre de penser et d'écrire ce qu'il pense être un problème.

  11. #69
    eterlou66

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par meteor31
    Si je peux me permettre,il me semble que tu dramatises un peu trop la situation.
    Tu fais un peu une fixation sur ce problème du tabagisme passif.
    Je reste persuadé ,que ,sauf cas extrème de confinement prolongé ,tu ne risques pas grand-chose.
    Sur ce point, je suis tout à fait d'accord.
    Quand je vais au restaurant ou au concert, ce n'est pas le risque sur le plan de la santé qui me "chagrine". J'entends bien qu'exposé au tabac une heure ou deux ne m'aménera pas à la petite caisse en sapin.
    Non, dans ce cas là, c'est simplement de devoir respirer une odeur pestilentielle (accessoirement délétère).
    Maurice
    Je ne partage pas votre opinion, mais je me battrai pour que vous puissiez l'exprimer. Voltaire

  12. #70
    meteor31

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par Spock67
    ou la femme d'un autre qui fait cette refléxion, en disant :
    <<j'aime bien les hommes qui fument de l'Amsterdamer..sous le regard courouccé de son mari
    Alors non seulement tu fumes mais tu dragues!
    T'as pas doublement honte!
    Attention les Gardiens des Bonnes Moeurs veillent!

    ...Et parfois qu'on je vais chez un voisin non fumeur lui aussi << une petite bière Spock67 , si tu veux tu peut fumer, Germaine ramène un cendrier à Spock67 >>
    L'intérêt ,avec la pipe, c'est que tu peux ,presque ,te passer de cendrier.

  13. #71
    meteor31

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par eterlou66
    Non, dans ce cas là, c'est simplement de devoir respirer une odeur pestilentielle (accessoirement délétère).
    Maurice
    Oui mais au moins tu sens l'odeur de tabac.
    T'es-tu jamais demandé le nombre de germes,bactéries,poussières,po llens,particules de salive des autres...j'en passe ,présents dans l'atmosphère que tu respires?
    Là tu ne peux quasiment pas y échapper et tu les respire en toute insouciance car tu ne les sens ,ni ne les vois.
    La qualité de l'air qu'on respire laisse très souvent à désirer ,avec ou sans fumée de cigarette. Ceci dit ,ce n'est effectivement pas la peine d'en rajouter ,mais il faut relativiser le pb .

  14. #72
    Spock67

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par eterlou66
    J'entends bien qu'exposé au tabac une heure ou deux ne m'aménera pas à la petite caisse en sapin.
    Maurice
    OH !, Don Quichotte serait tu éternel ?

    Avec ou sans tabac la petite caisse en sapin nous attend tous...
    d'accord pour nous fumeurs un peu plus tôt [ mais c'est toujours
    ça de gagné au paradis... ]
    et des indispensables les cimetières en sont remplis...

    Spock67

  15. Publicité
  16. #73
    DonPanic

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Salut
    Citation Envoyé par eterlou66
    Sur ce point, je suis tout à fait d'accord.
    Quand je vais au restaurant ou au concert, ce n'est pas le risque sur le plan de la santé qui me "chagrine". J'entends bien qu'exposé au tabac une heure ou deux ne m'aménera pas à la petite caisse en sapin.
    Non, dans ce cas là, c'est simplement de devoir respirer une odeur pestilentielle (accessoirement délétère).
    Maurice
    Oui, bien, de retour à Paris après un séjour long à la campagne, les rues de Paris puent les vapeurs de fioule, la merde, les d'émanations d'égout, et pas particulièrement le tabac !

  17. #74
    eterlou66

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par DonPanic
    Oui, bien, de retour à Paris après un séjour long à la campagne, les rues de Paris puent les vapeurs de fioule, la merde, les d'émanations d'égout, et pas particulièrement le tabac !
    Tu as raison
    Et je te conseille donc de rester dans les rues.
    Ca t'évitera de sentir le tabac
    Je n'y avais pas pensé. Merci pour le tuyau ... d'échappement.
    Et pour plagier Alphonse Allais, je propose que l'on installe les restaurants ... dans les rues
    Maurice
    Je ne partage pas votre opinion, mais je me battrai pour que vous puissiez l'exprimer. Voltaire

  18. #75
    camaron

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par claude27
    Sauf que tu paies surement une assurance spéciale qui te couvres en cas de pépin ?
    Et si tu as des pb et que tu es en difficulté, c' est quand même la collectivité, via la SNSM, qui ira te repêcher ...
    Ouais et c'est bien pour ca que je prend cet exemple pour dire qu'on fait des choses plus ou moins dangereuses et qu'on ne peut pas obliger tout le monde à prendre des précautions sous prétexte que la collectivité pourrait avoir à payer ces risques.

  19. #76
    eterlou66

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par camaron
    Ouais et c'est bien pour ca que je prend cet exemple pour dire qu'on fait des choses plus ou moins dangereuses et qu'on ne peut pas obliger tout le monde à prendre des précautions sous prétexte que la collectivité pourrait avoir à payer ces risques.
    Sauf que, comme je l'ai dit plus haut, pour l'infirmière qui se "crève" les jambes à monter des milliers de marche chaque jour dans des immeubles sans ascenseur, l'assureur-invalidité refuse de prendre en compte ts les risques circulatoires, alors qu'elle n'y est franchement pour rien, alors que dans le même temps le fumeur qui se fout volontairement la santé en l'air, n'est nullement l'objet d'une telle mesure.
    C'est pas beau ça, la ... solidarité et l'égalité devant les risques de santé?
    Maurice
    Je ne partage pas votre opinion, mais je me battrai pour que vous puissiez l'exprimer. Voltaire

  20. #77
    eterlou66

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    J'ajouterai que ce problème est bien révélateur de notre société.
    Les infirmières ne constituant pas un lobby comme celui des fumeurs, un assureur ose imposer à une infirmière pour un risque minime et incertain ce que, même dans ses rêves les plus fous, il n'envisage pas une seconde de demander à un fumeur pour un risque très important et,hélas, quasi mathématiques.
    Des siècles de "culture" tabac nous on amené là.
    Maurice
    Je ne partage pas votre opinion, mais je me battrai pour que vous puissiez l'exprimer. Voltaire

  21. #78
    kinette

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par Spock67
    eterlou66 alors c'est toi le grand gourou de cette nouvelle secte d' AT.
    Si tu dépenserait peut-être toute cette énergie à essayer de sortir
    par exemple des SDF de leur misère, je pense que le but serait plus louable, mais bon ça ne t'intéresse peut-être pas car beaucoup d'entres eux fument et sont devenus des loosers....Je te souhaite
    mon grand prêtre que la vie continue à être linéaire pour toi, car on ne sait jamais de quoi demain est fait....
    Spock67
    Bonjour,

    Les attaques personnelles sont interdites sur le forum.
    Ceci est un premier avertissement.

    En tant que forumeuse et non modérateur, je trouve de tels propos abjects et intolérants.

    L'information aux fumeurs aujourd'hui est suffisante (voire un peu beaucoup), les non fumeurs sont protégés vis à vis de la gène occasionnée. Au delà le débat doit être animé par Don Quichotte...
    Le problème est loin d'être réglé, au contraire...
    J'ai une amie qui est allergique à la fumée de cigarettes... aller à certains concerts ou rentrer dans certains cafés est pour elle exclus... dans certains lieux publics, la loi n'est pas respectée...

    Je reste persuadé ,que ,sauf cas extrème de confinement prolongé ,tu ne risques pas grand-chose.
    On ne peut comparer l'intoxication de celui qui fume avec celui qui respire un air où la concentration de particules est très inférieure à l'inhalation directe provenant de la tige de 8.(il faudrait l'avis d'un spécialiste)
    Malheureusement, des études sur le tabagisme passif prouvent le contraire...

    Tu ne pourras jamais vivre dans un monde où l'autre ne nuit pas ,il faut en prendre son parti sinon la vie devient impossible.(sans être bien sûr passif et résigné)
    Quand on passe en revue le nombre de gens qui nous em... et dont le comportement nous gêne , c'est assez impressionnant.
    Et pourtant on arrive à vivre en société.
    Ca n'empêche pas d'en parler, et d'essayer de faire avancer les choses.
    Et en parler n'est pas non plus faire une "fixation sur le problème" comme disent certains (je ne passe pas ma vie à me battre contre le tabac, et les autres interventions d'eterlou montre bien que c'est loin d'être son seul centre d'intérêt dans la vie).

    Parce qu'on a inventé des lois ,certes très pénibles ,mais quelquefois utiles.Et pour reparler de cette fameuse cigarette ,je trouve que la situation ,bien que non parfaite,s'est énormément améliorée depuis quelques années.
    Personnellement je trouve que ça dépend beaucoup des endroits: sur mes lieux de travail, rien à dire, mais le pourcentage de fumeurs est faible. Par contre dans certains lieux publics je vois peu d'amélioration...
    C'est évidemment comme pour tout: certains fumeurs sont respectueux des autres, et essaient de ne pas polluerr, de ne pas gêner les autres, respectent les lois. Rien à dire contre eux (à part s'inquiéter pour leur santé, mais c'est une autre question). Par contre, on a évidemment les sans-gêne qui vous crachent leur fumée à la figure sans aucun scrupule.
    Je suis toujours étonnée que certains fumeurs se fâchent dès qu'on dénonce de tels comportements... tout en affirmant qu'eux ne sont pas comme ça.

    Je vois que certains parlent des odeurs pestilentielles... d'un certain côté le tabac sert à quelque chose: exposé quelques temps à la fumée de cigarette, l'odorat est complètement mis hors d'usage... donc on est tranquille
    Bon mais d'un autre côté, c'est dommage de ne plus sentir ce qu'on mange...
    (plusieurs personnes ayant arrêté de fumer m'ont dit que la différence pour l'odorat était incroyable, et ayant passé une soirée à un concert particulièrement enfumé, le lendemain je ne sentais plus ce que je cuisinais... pire qu'un gros rhume!).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  22. Publicité
  23. #79
    meteor31

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Malheureusement, des études sur le tabagisme passif prouvent le contraire...
    Je n'ai pas dit qu'il ne risquait rien.
    Il y a un risque ,les études le prouvent effectivement.


    Ca n'empêche pas d'en parler, et d'essayer de faire avancer les choses.
    Tout à fait on peut toujours en parler mais ,svp,sans stigmatiser les fumeurs et sans employer des mots aussi forts qu'outranciers comme "m'assassiner".
    Commencer un débat d'une façon provocatrice comme cela ne peut qu'entraîner les réactions qu'ensuite tu es obligée ,en tant que modérateur, de réprouver fermement.
    Et en parler n'est pas non plus faire une "fixation sur le problème" comme disent certains (je ne passe pas ma vie à me battre contre le tabac, et les autres interventions d'eterlou montre bien que c'est loin d'être son seul centre d'intérêt dans la vie).
    J'avais remarqué ,effectivement.
    Mais il n'est pas interdit de faire plusieurs fixations.
    D'ailleurs dans mon esprit ce n'est pas péjoratif.

    Personnellement je trouve que ça dépend beaucoup des endroits: sur mes lieux de travail, rien à dire, mais le pourcentage de fumeurs est faible. Par contre dans certains lieux publics je vois peu d'amélioration...
    Il y a donc une amélioration.
    Et si tu vois peu d'amélioration dans certains lieux publics ,pourrais-tu préciser lesquels?
    Moi je vois des améliorations dans les transports en commun ,les lieux de travail.
    Par contre peu d'améliorations dans les restaurants ,les bars et autres lieux de perdition.

    Par contre, on a évidemment les sans-gêne qui vous crachent leur fumée à la figure sans aucun scrupule.
    Tu en connais beaucoup?
    Moi cela fait des années que je n'en ai pas rencontré.
    Est-ce que cela vaut le coup de parler de l'arbre (le sans-gêne) qui cache la forêt (ceux qui font des efforts)
    Je suis toujours étonnée que certains fumeurs se fâchent dès qu'on dénonce de tels comportements... tout en affirmant qu'eux ne sont pas comme ça.
    Moi je ne suis pas étonné.(je ne suis pas fumeur pourtant)

    Ceci dit plutôt que de stigmatiser les fumeurs (qui sont pour la plupart en état de dépendance)il faudrait plutôt ,me semble t'il ,stigmatiser les autorités qui comme je l'ai déjà dit ,sont chargées de faire respecter la loi et de garantir la santé publique.
    Le titre du fil est bien "Le fléau du tabac : pollution et santé"?
    Or il s'est tout de suite transformé ,dès la première ligne,en diatribe contre les fumeurs en leur laissant le droit de se suicider (quelle générosité!) mais pas d'assassiner leur prochain.
    Le tabac et l'alcool ne font pas loin de 200000 morts par an en France.
    Ils sont toujours en vente libre.

  24. #80
    claude27

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par kinette
    Bonjour,

    Personnellement je trouve que ça dépend beaucoup des endroits: sur mes lieux de travail, rien à dire, mais le pourcentage de fumeurs est faible. Par contre dans certains lieux publics je vois peu d'amélioration...

    K.
    C' est comme pour tout, l' anonymat favorise le sans gêne et la " déliquance "
    Au bureau tu connais tes collègues, tu leur parles, tu vis avec une ambiance de travail, env 8 h par jour. Ils ne peuvent donc avoir une attitude qui leur mettrait la moitié des autres à dos. Si leur fumée te gêne, tu n' hésitera pas à faire une remarque ou une allusion déguisée.
    Dans les lieux publics tu cotoies des inconnus ! et pour eux aussi réciproquement, chacun est un inconnu . Tu vas pas aller faire une remarque à chaque contrevenat qui allume ou fume un clop près de toi dans un lieu public. Tu risques au mieux de te faire engueuler et au pire d' attrapper un gnon !

    C' est comme pour la petite déliquance; il y a 40 ans , dans les petites villes et au village. Tout le monde se connaissait. Le responsable du moindre méfait était tout de suite démasqué et réprimandé, sa famille était montrée du doigt. On pouvait partir faire des courses avec sa porte ouverte sans risque. Il y avait toujours un voisin pour voir qui passait ..
    De nos jours les gens ne se connaissent plus , se parlent et se fréquentent moins. Il y a des résidences secondaires , avec des habitants uniquement le we, les gens sont devant leur télé ou partis ... Celà favorise donc l' anonymat, donc le sans gêne et la déliquance .

  25. #81
    kinette

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Bonjour,
    Et si tu vois peu d'amélioration dans certains lieux publics ,pourrais-tu préciser lesquels?
    Moi je vois des améliorations dans les transports en commun ,les lieux de travail.
    Par contre peu d'améliorations dans les restaurants ,les bars et autres lieux de perdition.
    J'ai vu de l'amélioration dans les trains (la SNCF ayant apparemment fait pas mal d'efforts de ce côté).
    Dans les gares c'est moins net, surtout sur les quais.
    Dans ma fac, j'ai l'impression que le loi est mieux respectée dans les couloirs et halls des bâtiments.
    Par contre, dans les galeries marchandes, les quais de gare et de métro, je ne vois pas de progrès.
    Pour les concerts, je me demande si ce n'est pas de pire en pire...
    Pour les cafés et restaurants, difficile à dire au vu de l'hétérogénéité rencontrée... j'ai l'impression qu'en fait ça n'a pas tellement changé.

    Par contre, on a évidemment les sans-gêne qui vous crachent leur fumée à la figure sans aucun scrupule.
    Tu en connais beaucoup?
    Moi cela fait des années que je n'en ai pas rencontré.
    Est-ce que cela vaut le coup de parler de l'arbre (le sans-gêne) qui cache la forêt (ceux qui font des efforts)
    Il suffit de prendre le train pour se retrouver coincé entre la fumée des uns et celle des autres...
    Sans parler des andouilles qui manquent de te brûler car ils tiennent leur cigarette à la hauteur de la ceinture au milieu de la foule...
    Evidemment je ne les connais pas. Comme expliqué par Claude, ils profitent de l'anonymat, et de la masse.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  26. #82
    riovas

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Moi je suis pas fumeur, et la fumée de tabac m'importune. Mais je suis exaspérer par l'INTOLERANCE de certain non-fumeur. Je le dis d'autant plus que je ne fume pas. Quand j'ai demandé a quelqu'un d'arreter de fumer il l'ont TOUJOURS, jusqu'a present, fait.

    Ensuite un bar, une salle de concert etc... n'est PAS un lieux public. C'est un lieu privé. Comme ici ce forum est un lieu privé. Vous avez le droit de faire vos propres régles et si on est pas content on a le droit de partir. Vous avez le droit de pas aller dans un resto dont vous trouvez qu'il est pollué.

  27. #83
    kinette

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Ensuite un bar, une salle de concert etc... n'est PAS un lieux public. C'est un lieu privé. Comme ici ce forum est un lieu privé. Vous avez le droit de faire vos propres régles et si on est pas content on a le droit de partir. Vous avez le droit de pas aller dans un resto dont vous trouvez qu'il est pollué.
    Es-tu si certain de ça?

    http://dnf.asso.fr/index.cfm?pageID=46&lieuID=2
    Tous ces lieux, quand ils sont des espaces fermés et couverts qui reçoivent du public, sont des lieux "sans tabac" (article R. 3511-1 du CSP) à l'intérieur desquels il peut être éventuellement organisé un espace pour les fumeurs
    Dans tous les espaces autres que ceux qui sont réservés aux fumeurs, le consommateur doit être protégé de la fumée (article R.3511-2 du CSP)
    Si la taille ou la configuration des lieux ne permet pas d’assurer la protection des non-fumeurs, l’interdiction de fumer s’impose à l’ensemble de l’établissement (article R.3511-2 du CSP)
    Dès l’instant où il est ouvert au public, un établissement ne peut pas être entièrement réservé aux fumeurs (articles R.3511-1 et R.3511-2 du CSP)
    En dehors du principe général d'interdiction de fumer affiché à l'entrée de l'établissement, le seul affichage réellement obligatoire est celui des espaces réservés aux fumeurs (articles R.3511-2 et R.3511-13 du CSP). En l’absence d'affichage, tout espace doit être considéré "non-fumeur".
    Lorsque ces lieux emploient des salariés, ils doivent être conformes aux prescriptions prévues pour les lieux de travail.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  28. #84
    Cécile

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par riovas
    Moi je suis pas fumeur, et la fumée de tabac m'importune. Mais je suis exaspérer par l'INTOLERANCE de certain non-fumeur. Je le dis d'autant plus que je ne fume pas. Quand j'ai demandé a quelqu'un d'arreter de fumer il l'ont TOUJOURS, jusqu'a present, fait.
    Oui, mais c'est toujours gênant de demander. Ce serait donc au fument de demander s'il gêne, plutôt qu'au non-fumeur d'aller passer pour un emmerdeur en allant demander d'éteindre la cigarette. Et quand il y a 20 fumeurs...

    Ensuite un bar, une salle de concert etc... n'est PAS un lieux public. C'est un lieu privé. Comme ici ce forum est un lieu privé. Vous avez le droit de faire vos propres régles et si on est pas content on a le droit de partir. Vous avez le droit de pas aller dans un resto dont vous trouvez qu'il est pollué.
    Un bar ou une salle de concert est un lieu privé ouvert au public. C'est une catégorie avec des règles bien précises (par exemple interdiction de refuser de servir quelqu'un sous un prétexte fallacieux du genre "c'est pas ouvert pour les étrangers"). Une de ces règles est la présence de zones non-fumeur : c'est la loi Evin. Qui est très peu respectée dans les bars et les restaurants. Je me souviens que quand je bossais à Paris et que j'étais enceinte, je ne pouvais pas entrer dans le moindre restau : tous étaient enfumés.
    De quel côté est l'intolérance ?

  29. Publicité
  30. #85
    riovas

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Ben on est obliger d'avoir un lieu non fumeur et on est pas obligé d'avoir un lieu fumeur. Donc l'intolérance est bien du coté de certain non fumeur. Mais tu le dit toi même lieu PRIVE et ouvert au public ce qui n'a rien a voir avec lieu public tout court comme on l'entend souvent. La concession aux liberté c'est pas d'autoriser les fumeurs, mais c'est d'être obliger d'avoir un lieu non fumeur. Il ne faut pas inverser l'histoire. On restreint la liberté des fumeurs, pas des non fumeurs. Ensuite pour les lois non appliquer c’est une constante en France ça ne concerne pas que la loi Evin.

    PS : quand on interdira la voiture, les avions, les fast-food et toute nourriture grasse, les bonbons (je sais plus dans quel pays il y a une taxe sur les bonbons a cause des caries), les UV, l’alcool, l'encens, le sel, le porno (c’est vrai quoi les pauvre filles qui font ça, et puis les enfant qui peuvent tomber dessus…), les rapports sans préservatif, les livres (que de papier utiliser)…vous viendrez pas pleurer.

  31. #86
    riovas

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    tous étaient enfumés.
    Tous? Bien je connais énormément de restos qui ne sont pas enfumé. Et par ne pas enfumer j’entends qu'il n'y est personne qui fume, ou à la limite de l'autre coté du restaurant.
    D'ailleurs je me rappelle d'une anecdote amusante j'étais avec mes parent (non fumeur) et il y avait un couple qui fumait dans une zone non fumeur. Ils étaient tout seul il y avait aucune table a coté, et la pièce était bien ventiler (donc la fumé serait pas rester) et nous on était a l'autre bout du restaurant (a moins d'être superman c'était impossible de sentir quoique ce soit). Et bien malgré tout il (mes parents) n’arrêtait pas de faire des réflexion (sans jamais oser lui demander directement ce qui vu la distance aurait de toute façons été ridicule). J’ai vraiment trouvé cela stupide.
    Souvent ce qui dérange les gens c’est pas la fumée c’est le principe même de voir un fumeur (et moi j’appelle ça de l’intolérance).
    Si on est gêner de demander c’est souvent (pas toujours) parce qu’inconsciemment on trouve cela déplacé. Je n’ai jamais pour ma part le moindre mal à réclamer une chose que je considère comme un droit.

  32. #87
    meteor31

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par kinette
    J'ai vu de l'amélioration dans les trains (la SNCF ayant apparemment fait pas mal d'efforts de ce côté).
    Dans les gares c'est moins net, surtout sur les quais.
    Dans ma fac, j'ai l'impression que le loi est mieux respectée dans les couloirs et halls des bâtiments.
    Par contre, dans les galeries marchandes, les quais de gare et de métro, je ne vois pas de progrès.
    Pour les concerts, je me demande si ce n'est pas de pire en pire...
    Pour les cafés et restaurants, difficile à dire au vu de l'hétérogénéité rencontrée... j'ai l'impression qu'en fait ça n'a pas tellement changé.
    On est à peu près d'accord.
    En lisant les études réalisées il semble prouvé,c'est un peu une évidence,qu'on doive craindre surtout les lieux confinés.
    A mon avis on n'a rien à craindre dans les halls de gare et sur les quais.

    Il suffit de prendre le train pour se retrouver coincé entre la fumée des uns et celle des autres...
    Je pinaille mais t'es pas un peu en contradiction avec ce que tu dis plus haut?
    Sans parler des andouilles qui manquent de te brûler car ils tiennent leur cigarette à la hauteur de la ceinture au milieu de la foule...
    Evidemment je ne les connais pas. Comme expliqué par Claude, ils profitent de l'anonymat, et de la masse.
    Lorsque je dis "t'en connais beaucoup?" il faut lire "en as-tu déjà souvent rencontré?"
    On vit pas dans les mêmes endroits apparemment mais franchement cela ne m'est plus arrivé depuis des années.Enfin je ne conteste pas ce que tu dis ,mais il faudrait faire une moyenne pour quantifier la gêne.

    à plus

  33. #88
    L'Hérétique

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par riovas
    Tous? Bien je connais énormément de restos qui ne sont pas enfumé. Et par ne pas enfumer j’entends qu'il n'y est personne qui fume, ou à la limite de l'autre coté du restaurant.
    D'ailleurs je me rappelle d'une anecdote amusante j'étais avec mes parent (non fumeur) et il y avait un couple qui fumait dans une zone non fumeur. Ils étaient tout seul il y avait aucune table a coté, et la pièce était bien ventiler (donc la fumé serait pas rester) et nous on était a l'autre bout du restaurant (a moins d'être superman c'était impossible de sentir quoique ce soit). Et bien malgré tout il (mes parents) n’arrêtait pas de faire des réflexion (sans jamais oser lui demander directement ce qui vu la distance aurait de toute façons été ridicule). J’ai vraiment trouvé cela stupide.
    Souvent ce qui dérange les gens c’est pas la fumée c’est le principe même de voir un fumeur (et moi j’appelle ça de l’intolérance).
    Si on est gêner de demander c’est souvent (pas toujours) parce qu’inconsciemment on trouve cela déplacé. Je n’ai jamais pour ma part le moindre mal à réclamer une chose que je considère comme un droit.
    Salut,
    Tout à fait d'accord avec toi, et de plus, il est évident que ce fil a été lancé dans le but de déclencher la polémique!, C'est pourquois je n'y avais placé qu'une remarque humoristique.
    Dans un autre domaine, la modération aurait sévi depuis longtemps..
    A++

  34. #89
    riovas

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Kinette je parlais de droit moral, pas positif.

  35. #90
    claude27

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par riovas
    Ensuite un bar, une salle de concert etc... n'est PAS un lieux public. C'est un lieu privé. Comme ici ce forum est un lieu privé. Vous avez le droit de faire vos propres régles et si on est pas content on a le droit de partir. Vous avez le droit de pas aller dans un resto dont vous trouvez qu'il est pollué.
    Ce sont des lieux appartenant à des privés, éventuellement, mais dits " recevant du public " au sens des normes de sécurité: incendie, etc.
    Comme les musées, les théatres, les salles de cinéma, les dancings.

    C' est évident que personne oblige d' aller dans un restaurant qui ne fait pas respecter la loi. C' est au patron ou au gérant de voir s' il perd plus ou moins de clients d' un côté ou d' autre !

Sur le même thème :

Page 3 sur 7 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La pollution automobile fragilise la santé de nos enfants
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 14
    Dernier message: 17/11/2008, 18h31
  2. service de santé des armées (santé naval)
    Par alexandra1347 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2007, 16h04
  3. PMD : attention fléau
    Par moumouche dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/12/2006, 20h01
  4. La liberté, fléau de notre société ?
    Par shokin dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 38
    Dernier message: 26/01/2005, 21h24
  5. L'alcool fléau de l'humanité ?
    Par Neutrino dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 27
    Dernier message: 13/08/2004, 15h36