Répondre à la discussion
Page 5 sur 7 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 188

Le fléau du tabac : pollution et santé




  1. #121
    meteor31

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par kinette
    Ici tout ce que demandent les personnes qui se plaignent du comportement de certains fumeurs est qu'on les respecte un peu plus. Pourquoi les fumeurs de ce forum qui disent pourtant respecter les autres se sentent-ils tant visés que ça?
    Je ne comprends pas!
    Je te signale encore une fois que je suis non-fumeur et donc on ne peut me suspecter de parti-pris ,ni de me sentir visé.
    Ce que je reproche ce n'est pas qu'on se plaigne une fois ou deux mais c'est qu'on se plaigne à longueur de fil.
    Pour moi un forum ce n'est pas uniquement ,et pour toi non plus j'en suis sûr,de confronter des opinions qui n'ont aucune chance de se concilier (un minimum)
    C'est aussi d'essayer de proposer des solutions et si possible d'établir un consensus.
    C'est pourquoi il faut faire très attention à l'entame du débat.
    Je ne veux faire de procès à quiconque ,"forumer" est un art difficile que je ne possède certainement pas,je dis simplement d'essayer d'employer des termes si possible scientifiques ,non passionnels et surtout d'essayer de ne pas accabler l'autre .
    Lorsqu'on fait ça on se fait plaisir sur le coup mais après le débat est pourri.Le ton monte ,c'est fichu.Je connais bien pour l'avoir expérimenté à mes dépends.
    Enfin c'est ce que je pense ,j'ai peut-être tort.

    à plus

    -----


  2. Publicité
  3. #122
    meteor31

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par eterlou66
    Je n'ai pas voulu relever, meteor, mais je n'ai pas trouvé ça très sympa. D'autant que tu sais qu'il s'agit là d'une méchante formule de réthorique bien connue, qui tend à dévaluer son contradicteur, justement quand on est ... à court d'arguments. Pas terrible, l'ami.
    Enfin, passons, et je n'y reviendrai pas.
    Alors là ,tu me surprends de plus en plus.
    Je voudrais tout de même bien que tu y reviennes parce que je n'ai fait que répondre à kinette qui citait Don Quichotte comme une injure.
    Pour moi cela ne l'est absolument pas,au contraire, et je suis sincère.J'ai ,à la limite voulu réparer une injustice faite à ce brave homme que ,quelque part ,j'apprécie.
    D'ailleurs je n'en veux pas à kinette ni à personne sur ce forum.
    Il est vrai que le contexte du post (qui n'était pas de moi) et que d'ailleurs je n'avais pas lu devait être différent.
    Mais bon ,il faudrait aussi ,peut-être ,calmer le jeu.

    à plus

  4. #123
    kinette

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Bonjour,

    J'ai peur qu'effectivement on continue à tourner en rond longtemps, ce sujet étant plus un sujet de choix de société qu'un sujet vraiment "scientifique".
    Les seuls aspects scientifiques qu'on puisse traiter sont les dangers pour la santé, et il me semble qu'il y a consensus là-dessus.

    Après, parler "scientifiquement" de la gêne occasionnée, de l'importance du tabagisme passif, etc... ça risque d'être difficile. Il y a apparemment selon les personnes des vécus différents, et tu as raison, on pourra en parler longtemps.
    Il me semble apparaître tout de même à l'issue de ces discussion qu'il reste des problèmes...
    Je ne pense pas que les solutions soient si compliquées à mettre en place, mais encore faudrait-il que tout le monde y mette du sien.
    Certaines personnes considèrent ici que si les autres n'aprécient pas le tabac dans des boîtes ou dans des restaurants, ils n'ont qu'à ne pas y aller. Je ne pense pas que ce soit une bonne solution, et pas très juste pour ceux qui n'aiment pas le tabagisme passif... voire que ça rend malade.
    Je pense qu'il est dans l'intérêt de tous de faire en sorte que ceux qui ne le souhaitent pas ne subissent pas le tabac, et que si les fumeurs le souhaitent, ils aient des espaces pour fumer (suffisamment aérés, et ne gênant pas les autres).

    Quelqu'un aurait ici les statistiques de la proportion de fumeurs dans la population française?


    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  5. #124
    meteor31

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par kinette
    Bon, on ne va pas se fâcher pour si peu, surtout qu'il me semble que sur le fond, tout le monde est d'accord. Ensuite, selon les personnes, et certainement selon les endroits qu'on fréquente, on a une perception plus ou moins aigue de la gène entraînée par les fumeurs irrespectueux (je précise ).
    L'idéal pour que, comme chacun le souhaite, tout le monde puisse vivre en bonne intelligence, serait un effort de la part des irrespectueux, et une pression commune des fumeurs et non fumeurs pour adapter certains lieux à la cohabitation fumeurs-non fumeurs (et que la loi soit respectée).
    Je ne pense pas que des systèmes d'aération adaptés pour installer des "coins fumeurs" ne dérangeant pas les autres coûtent une fortune par exemple.

    Ensuite, je pense que la grande majorité des personnes se plaignant des "fumeurs", même s'ils utilisent un terme générique, savent nuancer leurs propos, et ne visent que les fumeurs qui leur posent problème (les autres, ils ne les voient pas, ou n'ont pas de problème avec).
    De plus, on se plaint peut-être beaucoup ici, mais généralement on subit sans rien dire, le problème est peut-être aussi là.
    Il est facile, dans un groupe de personnes qui se connaissent, de demander gentiment de ne pas être enfumé. Ca devient plus difficile dans un groupe, au milieu de personnes qu'on ne connaît pas. Et à mon avis beaucoup de fumeurs ne réalisent pas la gêne qu'ils occasionnent, si personne ne leur dit jamais, ou si ça arrive rarement et de la part de personnes agressives (assez remontées contre les fumeurs pour oser dire quelque chose).

    K.
    A mon humble avis ,ce genre de discours est beaucoup plus efficace.
    Si je peux me permettre et sans démagogie :bravo!

    à plus

  6. #125
    meteor31

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par kinette
    Quelqu'un aurait ici les statistiques de la proportion de fumeurs dans la population française?
    un élément de réponse ici

    à plus

  7. #126
    kinette

    Talking Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Pour détendre un peu l'athmosphère (que je n'ose dire enfumée ):
    l'objectif de ce fil à partir de maintenant sera donc de constituer un groupe de travail sur le problème des relations fumeurs non-fumeurs, à l'issue duquel nous écrirons un recueil de recommandations de mesures à prendre que nous enverrons au gouvernement, ainsi qu'un petit livre à l'usage des fumeurs et non fumeurs résumant:
    - les risques pour la santé liés au tabagisme
    - des conseils pour la cohabitation fumeurs-non fumeurs
    - des conseils pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer
    - une étude sociologique sur la perception des fumeurs par les non-fumeurs, et vice-versa
    - les statistiques sur le tabagisme pour la population française
    - l'histoire du tabac (aspects culturels, etc...)

    A travail!

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  8. #127
    riovas

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Bon je suis d'accord avec la proposition de Kinnette. Soyons constructif.
    Je propose de commencer par les boites. C'est un lieu ou il y a du mouvement, souvent c'est minuscule (les boites à paris surtout). On s'asseoit la ou on peut, on change souvent de place au cour de la nuit et on ne peut pas faire des piste de danse séparé pour les fumeur et les non fumeur. Tout ça fait qu’il est difficile d’avoir un lieu fumeur ou non fumeur (sauf une salle spéciale fumeur ou non fumeur, mais si c’est pour rester dans un cagibi toute la soirée autant resté chez soi). De plus c'est un lieu de fêtes de plaisir (de vices? ) et de rencontre (le tabac est pour beaucoup de monde un vecteur de socialisation) donc si il y a bien un lieu ou le tabac n'a pas à être interdit c'est là. Question comment faire?
    Dernière modification par riovas ; 09/02/2005 à 18h00.

  9. Publicité
  10. #128
    Jeremy

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    On fait bien des boites gay, il reste à lancer les boites non-fumeurs

  11. #129
    kinette

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Bonjour,
    En ce qui concerne les boîte, ce serait déjà pas mal qu'elles soient un peu mieux aérées (je me demande si les normes en terme d'aération, même sans tenir compt du tabac) sont toujours respectées.
    Je ne suis pas certaine que songer à des espaces fumeurs/non fumeur soit totalement inenvisageable, mais ce serait à penser au moment de la création de la boîte. Je connais une boîte sur Montpellier qui a plusieurs salles, une grande salle de danse (qui pourrait être non fumeur, un fumeur qui fume en dansant c'est relativement rare), et plusieurs espaces où on peut se reposer et boire un verre plus tranquillement, espaces qui pourraient être aménagés avec un coin fumeur, un non fumeur, et surtout une aération correcte (je ne suis rentrée dans cette boîte qu'à un moment où il y avait assez peu de monde. L'air y était respirable, certainement plus que dans certains bars).

    Certes, le tabac peut être un vecteur de socialisation, mais je ne pense pas que les fumeurs eux-même recherchent une atmosphère saturée de tabac.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  12. #130
    kinette

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par Jeremy
    On fait bien des boites gay, il reste à lancer les boites non-fumeurs
    Je ne sais pas si ça peut marcher pour le tabac... en ce qui concerne l'alcool (autre facteur qui peut sembler indisociable des boîtes pour pas mal de français), c'est possible: en Allemagne, certaines boîtes sont sans alcool (ou du moins une partie) ce qui permet aux jeunes non majeur d'y aller, et installe une ambiance tout autre mais pas nécessairement désagréable d'après ce qu'on ma raconté...
    Bon après une recherche sur le net je trouve ceci: http://www.u-blog.net/kralie/article/2

    J'aimerais bien pouvoir assister à un concert dans de telles conditions...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  13. #131
    ciss_ou

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Bonjour,

    Maintenant que le ton est calmé je veux bien participer

    Pour parler d'air respirable dans un lieu confiné où des gens fument, quelqu'un a-t-il une idée de l'efficacité "d'aspirateurs à fumée", qui je crois existent dans certains pays ? Croyez-vous que cela puissent être une solution miracle ?
    Puisque je pense que ce qui est pesant c'est vraiment toute la fumée qui stagne dans une pièce (d'accord avec Kinette pour les concerts, même si moi-même j'aime bien y allumer une clope ), et pas la fumée qu'on vient juste de recracher, surtout si on fait l'effort de viser un peu le plafond.

    Sinon pour l'aspect sociologique de notre étude , je peux témoigner en tant que fumeuse qui essaie de faire attention aux autres (je dois quand meme les faire suer un peu sans m'en appercevoir...) et qui se sent traquée par certains extremistes ! C'est vraiment quelque chose d'émergeant qui est extrèmement pénible ! Je me suis déjà fait enguelée par une fille que je connaissais parce que j'avais allumé une cigarette à 10m d'elle à l'extérieur. Dans ces cas là, c'est tentant de se rapprocher pour vraiment l'emm.... Mais bon, dieu merci y'en a pas non plus trop des comme ça. Mais du coup on a quand même tendance à se sentir persécuté, meme quand on n'a rien fait de mal.

    Voila ma petite histoire... Quelqu'un a une idée pour les aspirateurs ?

    Cissou

  14. #132
    kinette

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Certains systèmes installés dans les restaurants marchent bien, on peut être placés à quelques m de fumeurs sans être gêné.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  15. #133
    Spock67

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    En tout cas, moi je peux vous dire que lorsque je sors
    ma pipe dans une boîte de nuit, j'ai toutes les filles autour
    de moi, bizarre non ?

    Spock67

  16. #134
    Jeremy

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par kinette
    Bon après une recherche sur le net je trouve ceci: http://www.u-blog.net/kralie/article/2

    J'aimerais bien pouvoir assister à un concert dans de telles conditions...

    K.
    Effectivement c'est le rêve, perso je sort peu en boite pour ces raisons.
    Mais dans notre monde libéral, un patron malin peut toujours importer la formule en France.

  17. #135
    Chris77

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par kinette
    Certains systèmes installés dans les restaurants marchent bien, on peut être placés à quelques m de fumeurs sans être gêné.
    Pas toujours. Si des restaurants ont des salles fumeurs séparés, il n'y a aucune séparation de l'atmosphère... Dans un restaurant où j'étais allé, à la fin, mes vétements sentaient le tabac, pourtant j'étais allé dans la salle non fumeur. Le restaurant était relativement grand (80-100 couverts), et il a suffi d'un petit coin fumeur (au pif 20-30 couverts) pour enfumer tout le restaurant, ce coin étant peu isolé... De même dans un autre restaurant (30 couverts, j'aime bien estimer le nombre de personnes dans un resto...), il y avait seulement une table de 4 fumeurs qui a empesté toute la salle !

    Conclusion : il suffit d'une minorité de gens pour empoisonner la majorité... ca ressemble pas mal à une bande qui empoisonne la vie des habitants du quartier...

  18. #136
    jmgaudn

    Unhappy Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Je suis un peu déçu par les propos tenus dans ce forum "tabac". Je suis arrivé sur FS pour chercher des renseignements sur le puits canadien, et j'avais été enthousiasmé. Ici, hélas...

    Je m'explique : on ne peut pas sortir d'une telle discussion en s'appuyant sur des "il est certain que" ou "tout le monde est d'accord pour dire". Pour ma part, devant l'absence de raisonnement scientifique, j'ai cessé de fumer il y a six mois pour pouvoir protester contre le caractère irrationnel des "preuves" présentées contre le tabac. La toubib qui m'a suivi à l'hopital a été fort étonnée (peut-être parce qu'un caractère de cochon comme le mien, c'est rare).

    J'espèrais trouver à l'hopital des informations plus précises que celles que m'ont données tous les médecins que j'ai pu interroger. Tout ce que j'ai trouvé, c'est une mesure du taux de CO dans les poumons. Dans mon cas (fumeur de cigarillos, on avale peu la fumée) le résultat correspondait à deux heures dans les rues de Paris... et était très inférieur à ce qu'on trouve chez la plupart des fumeurs. c'est peut-être pour ça que je peux me passer assez facilement de tabac.

    J'ai trouvé de la bonne doc sur les effets de la nicotine comme drogue, pour la dépendance ("l'addiction" comme on dit en medglish). C'est déjà pas mal, mais pour ce qui est des cancers, rien. À part "l'évidence" des goudrons, mais pourquoi certains y sont-ils insensibles ?

    Avant de passer à l'assaut de vos neurones fatigués, je vous signale l'excellent texte sur les notions de marqueur, facteur de risque et cause que vous pouvez lire sur :
    http://perso.wanadoo.fr/college-gyne...001/Capron.htm

    Ce qui est avancé contre le tabac : des corrélations. Vous qui êtes attachés à l'esprit scientifique, vous savez très bien qu'une corrélation n'est pas une preuve... Pour sourire un peu (un peu tristement quand même), je rappelle quil y a corrélation positive entre l'epérance de vie dans un pays et la consommation de tabac (explication facile : dans les pays sous-développés, les enfants meurent avant de se mettre à fumer).

    Plus sérieusement : le tabac est beaucoup moins cher en Espagne qu'en France, on y fume beaucoup plus et partout, et pourtant, le nombre de cancers est beaucoup moins élevé (à proportion bien sûr...).

    Où c'est grave, c'est qu'il est impossible de trouver des données fiables. Il faudrait au moins un tableau à double entrée que l'on puisse analyser. Je vous laisse le soin de le fabriquer, et de le remplir. Vous verrez que certaines données sont comme classées "secret défense". Ça se complique si on fait intervenir les "fumeurs passifs".

    Tiens, justement, à partir de quelle dose est-on fumeur passif ? Pas de réponse. Et comment se fait-il que la quantité de tabac fumé par jour n'intervienne pas ? Que l'on ne me dise pas qu'un cigarette le soir c'est la même chose que trois paquets de Gitanes chaque jour...

    Maintenant, si vous parlez d'analyse factorielle au corps médical, on va vous regarder comme un cinglé.

    J'ai déjà été bien long. J'espère que vous saurez m'aider à trouver des arguments un peu plus sérieux que ceux qu'on peut lire dans les brochueres officielles. Si ça vous amuse, j'ai un joli bétisier sur le sujet (très politiquement incorrect).

    Bien cordialement à tous.

  19. #137
    riovas

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Juste pour dire que j'ai effectivement vérifié et fais attention. A pars les SDF je n'ai vu personne fumer. Je ne les aurais même pas vus si je n’aurais pas fait attention. Je ne les ai même pas senti. Donc je confirme ce que je disais.

    jmgaudn>Je suis pas sur que ce soit le bon fil pour parler des effets du tabac (on est dans environnement)

  20. #138
    shokin

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par jmgaudn
    Je suis arrivé sur FS pour chercher des renseignements sur le puits canadien, et j'avais été enthousiasmé. Ici, hélas...
    C'est quoi cette histoire de puits canadien ? ça m'intéresse.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  21. #139
    kinette

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Bonjour,
    Ce qui est avancé contre le tabac : des corrélations. Vous qui êtes attachés à l'esprit scientifique, vous savez très bien qu'une corrélation n'est pas une preuve...
    J'appelle ce genre de réflexion de la mauvaise foi. Donc on n'a pas non plus de preuves que l'amiante ou les radiations ionisantes soient dangereuses pour l'homme puisqu'on a a basé les études réalisées sur des corrélations...

    Les effets cancérigènes du tabac ont été démontrés sur des cultures cellulaires humaines ainsi que sur des animaux...
    Si tu veux éviter de travailler avec des corrélation sur l'espèce humaine, il faut alors expérimenter... trouver des cobayes humains qui soient le plus similaires possibles, et soient soumis a des traitements différents... je doute que ce genre d'expérience soit éthiquement réalisable.
    Mais dans les études de corrélation, on utilise justement des populations les plus semblables possibles (niveau de vie, etc...) et pas des populations placées dans des environnements différents comme ton exemple "France-Espagne".

    Et comment se fait-il que la quantité de tabac fumé par jour n'intervienne pas ? Que l'on ne me dise pas qu'un cigarette le soir c'est la même chose que trois paquets de Gitanes chaque jour...
    Qui a dit ça???

    Pour les sceptiques: http://www.greenfacts.org/fr/liens/w...page/tabac.htm

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  22. #140
    Magellan

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par kinette
    Pour détendre un peu l'athmosphère (que je n'ose dire enfumée ):
    l'objectif de ce fil à partir de maintenant sera donc de constituer un groupe de travail sur le problème des relations fumeurs non-fumeurs, à l'issue duquel nous écrirons un recueil de recommandations de mesures à prendre que nous enverrons au gouvernement, ainsi qu'un petit livre à l'usage des fumeurs et non fumeurs résumant:
    - les risques pour la santé liés au tabagisme
    - des conseils pour la cohabitation fumeurs-non fumeurs
    - des conseils pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer
    - une étude sociologique sur la perception des fumeurs par les non-fumeurs, et vice-versa
    - les statistiques sur le tabagisme pour la population française
    - l'histoire du tabac (aspects culturels, etc...)

    A travail!

    K.
    En premier lieu, au nom de tous les non-fumeurs, je tiens à remercier Kinette pour nous avoir si bien défendus.

    Ce que les fumeurs n'arrivent pas à comprendre c'est que la cigarette, la fumée et tout ce qu'elle contient de nocif (se rappeler d'une certaine pub qui en donnait l'analyse), son odeur agressive(pour ne pas dire sa puanteur) et qui s'accroche à tes vêtements, tout cela est une réelle nuisance pour le non-fumeur !!!

    Aussi, la cohabitation fumeurs-non-fumeurs ne peut exister : il faut séparer les fumeurs des non-fumeurs à tout moment, au resto, au ciné, dans tous les lieux publics afin que le fumeur comprenne la gêne qu'il entraîne à autrui (et je ne parle que de cela, en oubliant toute la pollution qui va avec).

    Je ne sais plus qui a fait une analogie avec les chauffards et les automobilistes. Celle-ci est biaisée : tous les automobilistes ne sont pas des chauffards mais tous les fumeurs sont des fumeurs et ceux-ci sont tellement habitués à leur cigarette qu'ils ne se rendent plus compte que celle-ci agresse le nez, les yeux et les poumons des non-fumeurs (d'ailleurs, les fumeurs ne sentent plus que leurs vêtements puent le tabac, incroyable, non ?).

    Franchement, je préfère étre entouré de gens qui sentent bon que de cendriers à 2 pattes !!!

    Voilà, tout ceci ne fera pas avancer le Schmilblick mais...


  23. #141
    yat

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par Magellan
    Je ne sais plus qui a fait une analogie avec les chauffards et les automobilistes. Celle-ci est biaisée : tous les automobilistes ne sont pas des chauffards mais tous les fumeurs sont des fumeurs et ceux-ci sont tellement habitués à leur cigarette qu'ils ne se rendent plus compte que celle-ci agresse le nez, les yeux et les poumons des non-fumeurs (d'ailleurs, les fumeurs ne sentent plus que leurs vêtements puent le tabac, incroyable, non ?).
    C'est exactent ce genre de propos lamentable qui donne bien envie aux fumeurs respectueux d'envoyer tout le monde balader et de sortir une clope n'importe ou rien que pour emmerder le monde : de toutes façons on est déjà considéré comme des emmerdeurs. Par des gens comme toi qui sont incapables de voir plus loin que ce qu'ils ont sous les yeux. Parmi tous les gens qui ne t'emmerdent pas et qui ne puent pas la clope et qui ne te soufflent pas la fumée dans la gueule, figure toi qu'il y a aussi une grande quantité de fumeurs, qui se fument quelques cigarettes par jour, dehors ou chez eux, et qui n'emmerdent personne. C'est clair qu'en insultant ainsi tout le monde sans aucun discernement, tu ne risques pas de faire avancer le schmilblick.

  24. #142
    DonPanic

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Salut
    Citation Envoyé par Magellan
    En premier lieu, au nom de tous les non-fumeurs (...)
    Et de quel droit te prends-tu pour tous les non-fumeurs pour parler en leur nom ?
    J'ai heureusement des tas d'amis non-fumeurs ou ex-fumeurs qui sont trs tolérants au moins, eux.
    Dont des qui m'ont dit aimer l'odeur des magasins de tabac (où on ne fume pas).

    Tu rappelles furieusement les sorties antisidaîques de certain...

  25. #143
    crataegus

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Bonjour à tous,
    pour en revenir à quelque chose de plus "scientifique", je crois qu'il y a une question qu'il faut aborder et qui touche les sciences humaines: qu'est-ce qu'un fumeur respectueux? Je me souviens qu'en fac de psycho, on nous avait parlé des résultats d'une étude sur les automobilistes, la plupart se considère comme de meilleurs donducteurs que la moyenne. Pas besoin d'être doué en stat pour comprendre que c'est impossible à moins que certains arrivent à une centaine d'accidents par an pour équilibrer. La question de la façon dont les fumeurs se perçoivent (respectueux ou non) ne dépend pas de leur "qualité" de fumeurs mais de la nature humaine qui fait qu'en général on préfère avoir une bonne image de soi que ce soit justifié ou pas.

    Je suis non fumeur et je ne comprends pas qu'un certain nombre de personne n'accepte pas qu'ils puissent géner les autres, qu'ils s'énervent rapidement dès qu'on aborde ce sujet.

    A propos de l'étranger, il y a quelque mois les pubs irlandais sont devenus non fumeurs. D'aprés ce que m'on dit des amis qui vivent là-bas, ça se passe trés bien pourtant avant c'était vraiment enfumé et une grande partie de la vie sociale se passe dans ces mêmes pubs. J'ai entendu un Irlandais dire que le problème avec la France c'est que l'état gagne beaucoup avec le tabac mais évidement ce n'est pas un argument scientifique...
    Dernière modification par crataegus ; 17/03/2005 à 13h45. Motif: orth

  26. #144
    Magellan

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par yat
    C'est exactent ce genre de propos lamentable qui donne bien envie aux fumeurs respectueux d'envoyer tout le monde balader et de sortir une clope n'importe ou rien que pour emmerder le monde : de toutes façons on est déjà considéré comme des emmerdeurs. Par des gens comme toi qui sont incapables de voir plus loin que ce qu'ils ont sous les yeux. Parmi tous les gens qui ne t'emmerdent pas et qui ne puent pas la clope et qui ne te soufflent pas la fumée dans la gueule, figure toi qu'il y a aussi une grande quantité de fumeurs, qui se fument quelques cigarettes par jour, dehors ou chez eux, et qui n'emmerdent personne. C'est clair qu'en insultant ainsi tout le monde sans aucun discernement, tu ne risques pas de faire avancer le schmilblick.
    Je ne cherchais pas à insulter sans discernement.
    Je doute très fort, à voir le comportement général du commun des fumeurs, qu'il existe une grande quantité de fumeurs cherchant à ne pas incommoder les non-fumeurs.
    En majorité, ce n'est pas le comportement du fumeur...(en fait, faudrait faire une estimation du nombre...).
    Le problème c'est qu'il suffit d'une seule cigarette fumée "innocemment" par un fumeur pour incommoder le nez,les yeux et les poumons bien fragiles du non-fumeur (qui ne pourra jamais s'habituer à une cigarette qui brûle).
    Fumer quelques cigarettes dehors peut donc emm... un non-fumeur qui se trouverait par malheur dans les parages (d'où l'intérêt de créer des espaces fumeurs bien isolés dans les lieux publics)...
    Fumer chez soi, ok si on est seul, mais la présence d'un partenaire ou d'un enfant doit entrer en considération pour éviter toute nuisance....

    Parfois, je me demande ce que penseraient les fumeurs si tous les non-fumeurs étaient pétomanes ???

  27. #145
    yat

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par crataegus.oxy
    Je suis non fumeur et je ne comprends pas qu'un certain nombre de personne n'accepte pas qu'ils puissent géner les autres, qu'ils s'énervent rapidement dès qu'on aborde ce sujet.
    Donc, en gros, en plus de mettre tous les fumeurs dans le même panier, tu accuses les fumeurs respectueux d'être menteurs, prétentieux ou plus simplement stupides ?
    Moi je suis fumeur, et je ne comprends pas qu'on puisse s'imaginer que c'est tous les fumeurs qu'on voit fumer sur les quais du métro, souffler leur fumée vers les gens, griller cinq clopes au restaurant à deux mètres d'une table non-fumeur, fumer au milieu d'une foule, en présence d'enfants...
    Alors oui, c'est très énervant d'être toujours mis dans le même panier que ceux qui se collent eux-même sous ton nez et qui viennent emmerder non-fumeurs et fumeurs.

  28. #146
    yat

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par Magellan
    Je ne cherchais pas à insulter sans discernement.
    Je doute très fort, à voir le comportement général du commun des fumeurs, qu'il existe une grande quantité de fumeurs cherchant à ne pas incommoder les non-fumeurs.
    En majorité, ce n'est pas le comportement du fumeur...(en fait, faudrait faire une estimation du nombre...).
    Eh bien justement, c'est bien là le problème : tu attaques sans discernement, et même si ce n'étais pas ton intention, ton message était très clair là-dessus. Et tu ne peux en aucun cas te faire une idée du comportement majoritaire des fumeurs sur l'échantillon que tu as sous les yeux, c'est à dire ceux qui fument en ta présence, et qui donc sont déjà d'emblée un peu irrespectueux. Comment peux-tu imaginer connaitre la proportion des fumeurs respectueux qui fument à l'écart des non-fumeurs ou chez eux ? Tu ne peux pas les voir ! Ca n'a absolument aucun sens, tu ne peux pas faire la moindre étude statistique sur un échantillon qui est fondamentalement non-représentatif. Si tu vois tous les matins des gens lire dans le métro, tu vas en conclure que tous les gens qui lisent le font dans le métro ?
    Citation Envoyé par Magellan
    Parfois, je me demande ce que penseraient les fumeurs si tous les non-fumeurs étaient pétomanes ???
    En tout cas, le fait qu'il y ait des pétomanes parmi les non-fumeurs ne pousse pas les fumeurs à faire des généralités et à dire que tous les non-fumeurs sont pétomanes !

  29. #147
    heyrick

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Je pense que personne ici ne met tous les fumeurs dans le même panier. Nous sommes sur un forum scientifique et généraliser ainsi est tout sauf scientifique. Les detracteurs des fumeurs s'adressent forcément aux fumeurs irrespectueux des autres (fumeurs ou non fumeurs, d'ailleurs, ce n'est parce qu'on fume de temps en temps que l'on aime se faire souffler de la fumée dans la figure!), pas à tous les fumeurs! Car il est tout a fait possible, cela a été dit et redit ici, de fumer sans nuire à personne.

  30. #148
    Magellan

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par DonPanic
    Salut

    Et de quel droit te prends-tu pour tous les non-fumeurs pour parler en leur nom ?
    J'ai heureusement des tas d'amis non-fumeurs ou ex-fumeurs qui sont trs tolérants au moins, eux.
    Dont des qui m'ont dit aimer l'odeur des magasins de tabac (où on ne fume pas).

    Tu rappelles furieusement les sorties antisidaîques de certain...
    DonPanic, je doute fort que les non-fumeurs (peut-être les ex-fumeurs - faudrait préciser) apprécient l'odeur des magasins de tabac (où on ne sent que le tabac qui n'a rien de l'odeur d'une rose ou de la lavande)...

    Tu vois, même si il y a un fumeur dans un coin (de n'importe quel lieu) et qu'il y a un non-fumeur un peu trop près de lui, ce dernier risque de ne pas pouvoir supporter physiologiquement la nuisance du tabac qui brûle. En général, le non-fumeur devra prendre ses distances afin de retrouver un air moins agressif... alors que ce devrait être le fumeur à le faire...

    Le problème de la tolérance est vaste : qui doit être tolérant , celui qui gêne ou celui que l'on gêne ????

    Maintenant, les fumeurs peuvent fumer, mais entre eux, le moins possible en présence de non-fumeurs (c'est une question d'éducation, en fait)....

    Je parle un nom des noms fumeurs qui ne savent vraiment pas supporter une cigarette qui brûle et son odeur franchement pestilentielle !!!

    PS : quel rapport avec le sida ????

  31. #149
    Magellan

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Citation Envoyé par yat
    Eh bien justement, c'est bien là le problème : tu attaques sans discernement, et même si ce n'étais pas ton intention, ton message était très clair là-dessus. Et tu ne peux en aucun cas te faire une idée du comportement majoritaire des fumeurs sur l'échantillon que tu as sous les yeux, c'est à dire ceux qui fument en ta présence, et qui donc sont déjà d'emblée un peu irrespectueux. Comment peux-tu imaginer connaitre la proportion des fumeurs respectueux qui fument à l'écart des non-fumeurs ou chez eux ? Tu ne peux pas les voir ! Ca n'a absolument aucun sens, tu ne peux pas faire la moindre étude statistique sur un échantillon qui est fondamentalement non-représentatif. Si tu vois tous les matins des gens lire dans le métro, tu vas en conclure que tous les gens qui lisent le font dans le métro ? En tout cas, le fait qu'il y ait des pétomanes parmi les non-fumeurs ne pousse pas les fumeurs à faire des généralités et à dire que tous les non-fumeurs sont pétomanes !
    Allez, je vais me mea culpabiliser : y aussi beaucoup de fumeurs qui s'abstiennent de fumer dans les trains,restos et cinoches - mais beaucoup moins dans les brasseries (ah ! que ce serait beau des cafés sans fumées de cigarettes !!!!).
    Et ça doit être dur pour eux de faire le plus souvent attention aux N-F , et parfois, paf, ça rate parce que un moment d'égarement, ça arrive facilement, mais faudrait pouvoir savoir combien font ainsi alors que ce que l'on voit, c'est toujours celui qui s'en fout (des autres) !!

    Pour les non-fumeurs pétomanes, si y en a visiblement beaucoup, on généralisera comme pour les fumeurs mentionnés + haut (ça dépend du nombre observé)....

  32. #150
    DonPanic

    Re : Le fléau du tabac : pollution et santé

    Salut
    Citation Envoyé par crataegus.oxy
    Je suis non fumeur et je ne comprends pas qu'un certain nombre de personne n'accepte pas qu'ils puissent géner les autres, qu'ils s'énervent rapidement dès qu'on aborde ce sujet.
    Je fume chez moi, dans la rue de temps en temps et dans les bistrotstabac où les non-fumeurs qui s'y attarderaient sont des mazos, et évidemment j'envoie chier vertement les non-fumeurs qui m'accuseraient de leur être une gêne.


    Citation Envoyé par Magellan
    Je ne sais plus qui a fait une analogie avec les chauffards et les automobilistes. Celle-ci est biaisée : tous les automobilistes ne sont pas des chauffards
    Quand un automobiliste régulier prétend n'être pas un chauffard, je m'en tape, il est objectivement responsable des pics de pollution.
    Et pour rouler à vélo dans Paris, je peux dire que question respect du code de la route et des feux, quasiment tous les automobilistes qui s'autorisent à griller de temps à autre un feu rouge sont potentiellement des assassins.

Page 5 sur 7 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La pollution automobile fragilise la santé de nos enfants
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 14
    Dernier message: 17/11/2008, 17h31
  2. service de santé des armées (santé naval)
    Par alexandra1347 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2007, 15h04
  3. PMD : attention fléau
    Par moumouche dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/12/2006, 19h01
  4. La liberté, fléau de notre société ?
    Par shokin dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 38
    Dernier message: 26/01/2005, 20h24
  5. L'alcool fléau de l'humanité ?
    Par Neutrino dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 27
    Dernier message: 13/08/2004, 14h36