Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 34

Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture




  1. #1
    anigel

    Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Bonjour à tous,

    Voilà quelques temps que je m'interroge sur la meilleure façon de conduire un véhicule. Je m'explique...

    Un chauffage central, ou un véhicule, le principe de la production d'énergie est le même : on brûle un combustible, qui dégage de l'énergie et permet, selon, de dégager de la chaleur, ou de produire un mouvement (en dégageant aussi de la chaleur, d'ailleurs !).

    Or, dans le cas d'une maison, il est de bon ton de programmer son chauffage pour des abaissements journaliers de la température pendant les absences, afin d'économiser l'énergie. J'en déduis donc naturellement que, globalement, laisser descendre la température de 2° puis la faire remonter brutalement consomme moins de combustible que de maintenir cette température ?

    Or, dans la propagande relative à l'éco-conduite (conduisez comme des escargots, démarrer en 5ème, ne dépassez pas 1000 tours), on nous rabat les oreilles avec le principe : changez de rapport très rapidement, roulez toujours sur le rapport le plus élevé possible, etc. Alors je me pose une question : du point de vue du bilan global, et par analogie avec le principe du chauffage ci-dessus, ne vaut-il pas mieux une franche accélération pour atteindre plus vite la vitesse visée, plutôt que de faire "brouter" le moteur sur des centaines de mètres ?

    Question posée sans parti pris aucun, ni pour les fous du volant, ni pour les talibans du respect de l'environnement dopés aux particules fines : je cherche simplement à comprendre, d'un point de vue technique, comment ça marche ?

    Merci d'avance !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    verdifre

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    bonjour,
    ne vaut-il pas mieux une franche accélération pour atteindre plus vite la vitesse visée, plutôt que de faire "brouter" le moteur sur des centaines de mètres ?
    faire brouter le moteur est surement prejudiciable, mais accelerer trop fort consomme enormement d'energie.
    sur du plat , les forces qui sont nesecaires pour faire rouler la voiture sont les suivantes
    une force pour vaincre la resistance au roulement (qui en premiere approximation est independante de la vitesse) entre 0.006 et 0.012 fois le poid
    une force aerodynamique qui elle depend de la vitesse au carré
    et une force qui va etre proportionelle à l'acceleration et à la masse.

    c'est sur cette derniere force que l'acceleration joue
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  4. #3
    anigel

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Merci pour ces éléments de réponse.

    Néanmoins mon interrogation demeure : qu'est-ce qui est le plus rentable, in fine ? Une accélération régulière mais mesurée ?

    Pas évident à évaluer tout ça .


  5. #4
    uneautreterre

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Bonjour anigel
    L'analogie avec le chauffage central n'est pas judicieuse.
    IL ya quelque chose de particulier avec les moteurs à explosion (particulièrement ceux à essence), c'est que le rendement diffère assez significativement par rapport au régime et à l'effort demandé. Globalement, un faible effort entraine un mauvais rendement. De plus, les frotements internes font que plus le moteur tourne vite, plus il consomme. On a donc un double intérêt à utiliser le plus possible un régime faible: Meilleurs rendement (puisque le moteur est sollicité davantage) et moindre frottements. ceci dit, une forte accélération est très gourmande en énergie. Consommer 30 litres aux 100 kms pendant 3 secondes consommera plus qu' accélérer pendant 6 secondes pour une conso de 10 litres aux 100. Il y a donc un équilibre à trouver. Il faut accélérer suffisamment pour que le moteur monte en tours et pouvoir très tôt changer de rapport, et effectivement utiliser le rapport le plus long, sans entraîner un "broutement". Une fois le rapport le plus long atteint, avoir le pied très léger permet de garder ce rapport même à faible vitesse (on peut gentiment rouler à 50 km:h en cinquième).
    Pour moins consommer, il est aussi essentiel aussi de savoir ralentir dans les montées. On voit nettement sur les voitures disposant d'un ordinateur de bord qu'une cote d'autoroute prise à 80 plutôt qu'à 130 entraine une consommation trois fois moindre.

  6. #5
    verdifre

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    bonsoir,
    la reponse en terme de mécanique pourrait etre :
    l'acceleration choisie n'a aucune importance car l'energie depensée pour accelerer se trouve stockée sous forme d'energie cinetique dans le vehicule.
    donc la depense en energie pour accelerer depend uniquement de la vitesse à atteindre.

    à cela on peut quand même rajouter quelques bemols
    plus on accelere "doucement", plus de temps on passe à basse vitesse ou la résistance de l'air est plus faible.

    je suis un adepte convaincu de la conduite en roue libre afin de recuperer un peu de cette energie cinetique

    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    remyb

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Citation Envoyé par uneautreterre Voir le message
    L'analogie avec le chauffage central n'est pas judicieuse.
    Les pertes thermiques d'une maison sont proportionnelles à la différence de température. Baisser la température (même temporairement) permet de baisser les pertes. Donc la consommation.

    Si tu veux faire l'analogie avec une voiture, cela donne :
    Les pertes d'une voitures sont, entre autre, proportionnels à la vitesse (plus exactement au carré). Baisser la vitesse de la voiture (même temporairement) permet de baisser les pertes. Ce qui conduit à une consommation moindre...

    De plus, le rendement d'une chaudiére n'est pas (ou très peu) fonction de la vitesse de remonter de la température. Alors que le rendement d'un moteur peut varier de façon importante selon les conditions d'utilisation.
    Autre chose, lors que la voiture est arrêté (ou en roue libre ?), il faudrait couper l'alimentation en carburant (de même que l'on coupe la chauffage quand on est pas là).

    Si tu veux faire une analogie pertinente, compare avec un cycliste.
    • Tu verras rarement un cycliste pédalé lorsqu'il est arrêté, ou dans une descente !
    • Si un cycliste voit que le feux au loin est rouge, il arrêtera de pédaler, et, il fera le maximum pour ne pas avoir à s'arrêter complètement.
    • Et, sur les parcours quotidiens, les cyclistes apprennent très vite à repérer la synchronisation des feux.

  9. #7
    anigel

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Bonjour,

    Et merci pour ces réponses. Effectivement ma comparaison avec une maison n'était pas judicieuse, je comprends mieux maintenant.

    Partant de ce que j'ai lu plus haut, j'en déduis donc que l'idéal est de rouler à vitesse modérée, en essayant de conserver le régime moteur dans sa zone de rendement maximum ? Du coup ça m'amènerait à d'autres questions, très techniques, et relatives à l'utilisation d'un moteur à explosion ; mais c'est un autre sujet .

    Merci beaucoup pour vos réponses très pertinentes en tous cas !

  10. Publicité
  11. #8
    _Ulysse_

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Pour plus avoir ce type de pb avec nos voitures, "accèlères pas trop fort, fait pas du bas régime, etc..."

    Suffit d'utiliser un moteur électrique

  12. #9
    wizz

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    et voilà, on va rebasculer sur la voiture électrique hybride etc...

    Tout n'est qu'une question de compromis. Aucune solution de locomotion n'a que des aspects positifs sans un aspect négatif.
    Ce qu'on gagne sur certains points, on le perdra sur d'autres points...

  13. #10
    anigel

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Bonjour,

    En théorie, OK.

    En pratique l'offre ne suit pas, et les bugets non plus. Donc dans l'immédiat, nous en sommes bien souvent réduits à tenter de concilier au mieux notre conscience écolo, nos possibilités écono, et nos besoins réels.

    Avec un bébé, la famille à 150 bornes, et des trajets relativement fréquents (15 000 / an), la voiture électrique qui puisse remplacer mon Scenic n'est pas encore conçue, j'en ai peur ?

    Dans 10 ans, quand ces technologies se seront démocratisées, peut-être... Et encore, tout dépend comment ce virage sera négocié. Si ce n'est qu'un prétexte à faire grossir encore le parc nucléaire, non merci. Si en revanche cela encourage la production locale d'élec via les ER (éolien et / ou solaire), OK. Pourquoi ai-je l'impression de savoir déjà comment ça va se passer ?

  14. #11
    verdifre

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    bonjour,
    ces technologies sont maitrisées et operationelles depuis bien longtemps
    la voiture électrique qui puisse remplacer mon Scenic n'est pas encore conçue, j'en ai peur
    tu remplaces ton scenic par une ax diesel, si tu conduit pépére tu consommes pas plus que ce qui se fait de mieux en ce moment
    et le porte feuille s'y retrouve pas mal....
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  15. #12
    anigel

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    bonjour,
    ces technologies sont maitrisées et operationelles depuis bien longtemps
    Je n'ai pas dit le contraire. Mais je suis intéressé par l'adresse du concessionnaire qui propose ça. Et aussi par le système de fourniture d'électricité propre qui va avec .

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    tu remplaces ton scenic par une ax diesel, si tu conduit pépére tu consommes pas plus que ce qui se fait de mieux en ce moment
    et le porte feuille s'y retrouve pas mal....
    fred
    Ouais, ou par un vélo... Je me trompe, ou tu n'as pas d'enfant ?

  16. #13
    verdifre

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    bonjour,
    j'ai 3 enfants et cela ne pose pas de problèmes insurmontables, aprés il faut savoir si la clim est avant ou aprés la conscience écologique, ou autrement dit a quel niveau place t'on le confort "indispensable"
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  17. #14
    anigel

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    OK j'ai compris. J'ai de nouveau affaire à un écolo pur sucre, ou à quelqu'un qui n'a pas vu un siège bébé depuis longtemps.

    Je suis un des nombreux moutons qui se fichent de l'environnement. De plus tu as raison : j'ai la clim, honte sur moi ! Tout est donc dit et je clos la discussion ici.

    Merci pour ta contribution très enrichissante et bonne route en AX avec tes 3 enfants .

  18. #15
    wizz

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Citation Envoyé par anigel Voir le message
    Je n'ai pas dit le contraire. Mais je suis intéressé par l'adresse du concessionnaire qui propose ça. Et aussi par le système de fourniture d'électricité propre qui va avec .
    Moi, je serai intéressé par l'adresses de ceux qui seraient intéressés par une voiture électrique qui seraient l'équivalent (en tout point techniquement) d'une voiture thermique

    Peut on faire une voiture élect de grande taille?
    OUI

    Peut on faire une voiture élect ayant une grande autonomie?
    OUI

    Peut on faire une voiture élect capable de se recharger très rapidement?
    OUI

    Peut on faire une voiture élect full options (énergivore)?
    OUI

    Peut on faire une voiture élect qui soit tout à la fois de grande taille, ayant une grande autonomie, capable de se recharger très rapidement, full options?
    OUI

    Peut on faire une voiture élect qui soit tout à la fois de grande taille, ayant une grande autonomie, capable de se recharger très rapidement, full options MAIS qui ne coute que 25000€?
    NON, plutot 250000€, voire plus, beaucoup plus...

    On revient éternellement au problème principal: les coûts (achat et utilisation)
    Actuellement, la voiture ne coute pas chère. Le carburant ne coute pas cher. Et donc, nous pouvons nous permettre d'avoir un certain type de mode de vie. Et puis, nous avons décidé que notre mode de vie n'est pas négociable....

  19. #16
    anigel

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Moi, je serai intéressé par l'adresses de ceux qui seraient intéressés par une voiture électrique qui seraient l'équivalent (en tout point techniquement) d'une voiture thermique
    Je pense que ça intéresserait pas mal de monde. Moi le premier, à condition que le parc de production élec évolue en même temps. Le système actuel ne me convient que très moyennement, et pourtant je vis dans une des régions les moins "nucléarisées" (nombreux barrages).

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Et puis, nous avons décidé que notre mode de vie n'est pas négociable....
    J'allais écrire encore un long message, mais je préfère finalement poser une question : pourquoi les 2 messages ci-dessus (celui sur l'AX puis celui-là concernant le mode de vie) ?

    A la base je cherchais juste à "comprendre". Je ne venais pas me faire juger (et là je m'adresse plus au conducteur d'AX sans clim qu'à Wizz )...

  20. #17
    verdifre

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    bonsoir,
    parce que le mode de vie est indissociable des problèmes énergétiques.
    si on veut une voiture qui consomme peu elle doit etre legere
    tout ce qui l'alourdit hors de son strict aspect utilitaire peut etre vu comme un luxe inutile.
    si on veut consommer peu il faut déja supprimer les gadgets, malheureusement nous tenons a ces gadgets, ils font partie de notre mode de vie
    donc savoir ou on place le confort minimum définit la consommation pour une technologie donnée
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  21. #18
    wizz

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    le business, la viabilité économique est telle que ce ne sont pas les gens qui sont intéressés qui est important. Ce sont les gens qui sont prêts à acheter qui priment.
    Le problème est qu'oralement, nous disons tous être très intéressé par ci ou par ça. On dit que ce serait bien les voitures électriques. On dit qu'il serait temps d'en finir avec toutes ces voituers diesel qui empoisonnent nos poumons avec les NOx et particules. On dit que nos constructeurs nationaux nous prennent pour des cons en ne proposant que des voitures diesel. On dit qu'ils ne pensent qu'à leur intérêt, c'est à dire essayer d'amortir leur investissements dans la technologie diesel. Etc....
    Mais une fois en pratique, avec le chéquier en poche, notre choix devient tout autrement: une berline compacte diesel, de préférence full options, de préférence bien puissante, de préférence pas chère...

  22. #19
    anigel

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    bonsoir,
    parce que le mode de vie est indissociable des problèmes énergétiques.
    si on veut une voiture qui consomme peu elle doit etre legere
    tout ce qui l'alourdit hors de son strict aspect utilitaire peut etre vu comme un luxe inutile.
    si on veut consommer peu il faut déja supprimer les gadgets, malheureusement nous tenons a ces gadgets, ils font partie de notre mode de vie
    donc savoir ou on place le confort minimum définit la consommation pour une technologie donnée
    fred
    Qui a dit que je voulais consommer peu ? Je venais poser ici une question purement technique, pour ma simple compréhension des choses. Quand à consommer peu, je suis un mauvaix élève : je roule avec un gros véhicule, et essence qui plus est. Là où un diesel avale 7 L / 100, le mien fait 1 L de plus, mais sans particules. Le véhicule m'a coûté moins cher. Le carburant me coûte plus cher, et la revente sera aléatoire. J'assume mon choix : avec 23 000 kms / an au total pour 2 véhicules, j'ai préféré cette solution. J'ai fait de gros efforts financiers sur d'autres postes "écolo" ; la voiture n'en fait pas partie pour l'instant, car toutes les options que j'avais étaient mauvaises. Et mon petit doigt me dit que ce n'est pas près de changer.

    Quand à rouler en AX, il est clair que ça ne fait pas partie de mes options. Je serais bien curieux de voir un tel engin avec 3 personnes dedans, les bagages, un siège auto premier âge, le couffin, la poussette, les changes, et la nourriture pour bébé ? Soyons sérieux : autant je conçois qu'on roule dans une petite voiture quand on roule seul, autant dans le cas d'une famille... Bref, je n'insiste pas : là aussi j'ai choisi en fonction de mes impératifs, et j'assume.

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    le business, la viabilité économique est telle que ce ne sont pas les gens qui sont intéressés qui est important. Ce sont les gens qui sont prêts à acheter qui priment.
    Le problème est qu'oralement, nous disons tous être très intéressé par ci ou par ça. On dit que ce serait bien les voitures électriques. On dit qu'il serait temps d'en finir avec toutes ces voituers diesel qui empoisonnent nos poumons avec les NOx et particules. On dit que nos constructeurs nationaux nous prennent pour des cons en ne proposant que des voitures diesel. On dit qu'ils ne pensent qu'à leur intérêt, c'est à dire essayer d'amortir leur investissements dans la technologie diesel. Etc....
    Mais une fois en pratique, avec le chéquier en poche, notre choix devient tout autrement: une berline compacte diesel, de préférence full options, de préférence bien puissante, de préférence pas chère...
    Nous sommes d'accord : économiquement le véhicule électrique n'est pas encore viable. Et ce n'est pas moi, qui n'achèterai sans doute jamais neuf, qui pourrai renverser la vapeur !

    N'empêche, je ne comprends toujours pas pourquoi on vient me donner des leçons... J'ai eu la réponse que je cherchais depuis un bon moment (merci remyb) ; pour le reste je compose avec mes convictions, mes moyens, et mes besoins.

    Et, puisqu'on a dévié du sujet, je veux aborder ici un sujet qui me tient à coeur. Il ne sert à rien de venir théoriser sur "ça serait mieux si on" et de fustiger ses semblables parceque le monde n'est pas tel qu'on pense qu'il devrait être pour approcher la perfection. Ca a longtemps été la technique des Verts, et ça ne leur a pas tellement réussi. L'important est de composer le mieux avec le possible, et d'essayer de concilier les réalités et les besoins. Tout ça pour dire : instuire, éduquer, former, oui. Théoriser non.

  23. #20
    piero64

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    J'ai beaucoup réfléchie à ce probléme de consommer toujours moins en voiture en tant que jeune conducteur.

    Du point de vue mécanique:

    Plus on appuie sur l'accélerateur plus le clapet du carburateur s'ouvre donc plus d'esence est consommé.

    Donc le fait de rouler à bas régime n'est pas une bonne idée vue que a bas régime il faut apuier plus fort sur l'accélérateur pour pouvoir atteindre le régime du passage de vitesse.

    Le mieux est de rouler à un régime moyen méme un peu élevé. Avec un régime un peu élevé il suffit d'accélérer trés peu pour garder sa vitesse dc le carburateur s'ouvrira peu aussi.

    Autrement passer le point mort à chaque descente sa marche aussi..

    A bientot

  24. #21
    wizz

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Autrement passer le point mort à chaque descente sa marche aussi..
    malheureusement, c'est faux de nos jours

    Quand tu es au point mort, le moteur va tourner au ralenti, et donc va consommer du carburant

    Si tu restes en prise, alors le moteur sera entrainé par le véhicule, et sera au dessus de la limite du ralenti. Il ne consommera donc rien.

    Si on est dans une descente, alors il faut passer le rapport supérieur afin d'avoir le moins de frein moteur possible tout en restant à un régime supérieur au ralenti

    et @anigel
    Je ne te donne pas de leçon. Tu as des raisons de faire ainsi. Tu as tes raisons de vivre ainsi
    Mais j'ai réagit après ce message suivant
    Je pense que ça intéresserait pas mal de monde. Moi le premier, à condition que le parc de production élec évolue en même temps. Le système actuel ne me convient que très moyennement, et pourtant je vis dans une des régions les moins "nucléarisées" (nombreux barrages).
    ce à quoi, mes messages se résument à ceci
    le business, la viabilité économique est telle que ce ne sont pas les gens qui sont intéressés qui est important. Ce sont les gens qui sont prêts à acheter qui priment.
    Le problème est qu'oralement, nous disons tous être très intéressé par ci ou par ça. On dit que ce serait bien les voitures électriques. On dit qu'il serait temps d'en finir avec toutes ces voituers diesel qui empoisonnent nos poumons avec les NOx et particules. On dit que nos constructeurs nationaux nous prennent pour des cons en ne proposant que des voitures diesel. On dit qu'ils ne pensent qu'à leur intérêt, c'est à dire essayer d'amortir leur investissements dans la technologie diesel. Etc....
    Mais une fois en pratique, avec le chéquier en poche, notre choix devient tout autrement: une berline compacte diesel, de préférence full options, de préférence bien puissante, de préférence pas chère...

  25. #22
    anigel

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Mais une fois en pratique, avec le chéquier en poche, notre choix devient tout autrement: une berline compacte diesel, de préférence full options, de préférence bien puissante, de préférence pas chère...
    C'est sur ce point précis que j'ai tiqué : au jour d'aujourd'hui à ma connaissance il n'existe pas de véhicule électrique en tant que tel qui soit abordable pour un particulier ?

  26. #23
    verdifre

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    bonsoir,
    Qui a dit que je voulais consommer peu ?
    certains choix ont des conséquences,et rouler volontairement avec un accessoire (la clim) qui consomme entre 0.5 et 1l au 100 en fait parti
    Dans 10 ans, quand ces technologies se seront démocratisées, peut-être... Et encore, tout dépend comment ce virage sera négocié. Si ce n'est qu'un prétexte à faire grossir encore le parc nucléaire, non merci. Si en revanche cela encourage la production locale d'élec via les ER (éolien et / ou solaire), OK. Pourquoi ai-je l'impression de savoir déjà comment ça va se passer ?
    plus les besoins d'energie seront importants plus la part de nucleaire sera importante et une clim electrique dans une voiture electrique fera aussi fortement augmenter la consommation


    avant de chercher une autre energie qu'elle qu'elle soit il faut commencer par consommer moins d'energie

    Quand à rouler en AX, il est clair que ça ne fait pas partie de mes options. Je serais bien curieux de voir un tel engin avec 3 personnes dedans, les bagages, un siège auto premier âge, le couffin, la poussette, les changes, et la nourriture pour bébé ? Soyons sérieux : autant je conçois qu'on roule dans une petite voiture quand on roule seul, autant dans le cas d'une famille... Bref, je n'insiste pas : là aussi j'ai choisi en fonction de mes impératifs, et j'assume.
    je me demande vraiment comment faisaient mes parents qui partaient en vacance avec 4 enfants dont 1 bébé en 2CV, c'était pas le même confort qu'a la maison, mais je suis prêt à y retourner demain.
    en étant serieux on peut choisir entre couffin et poussette, il y a même des sieges auto qui sont mulifonctions, ou des poussettes landeau
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  27. #24
    archeos

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Hello!
    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    ...je me demande vraiment comment faisaient mes parents qui partaient en vacance avec 4 enfants dont 1 bébé en 2CV....
    Le seul problème dans ton raisonnement, c'est que la notion de sécurité routière aidant, la législation à beaucoup évolué. Moi aussi, j'ai des parents qui en 1962, triballaient leur 5 gamins dans une R4 : 3 sur la banquette arrière et deux dans le coffre! Imagine la tête de la maréchaussée aujourd'hui devant un pareil cas! Un couffin pour bébé homologué te prends une place et demie sur la banquette arrière : si t'as trois gamins en bas age, l'AX, c'est mort!
    Veuillez contacter l'administrateur si votre date de naissance a changé
    (Futura Sciences)

  28. #25
    anigel

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    @verdifre : j'arrête là sinon je vais m'agacer vraiment, et ça n'apportera rien de bon. Donc merci pour tous ces précieux conseils, que je ne suivrai pas, mais en connaissance de cause dorénavant.

    Au plaisir .

  29. #26
    verdifre

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    bonjour,
    si t'as trois gamins en bas age, l'AX, c'est mort!
    je n'ai heureusement pas fait de triplés, maintenant je me contente de 2 rehausseurs et la grande entre les deux petits.
    mais quand tu vois les economies que te font faire une petite voiture comme cela, tu part plus en vacances.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  30. #27
    archeos

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Hello!
    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    ..je n'ai heureusement pas fait de triplés, ...
    Moi non plus! Mais mes enfants ayant décidé de perdurer l'espèce, je me retrouve grand-père et j'envisage sérieusement d'investir dans un monospace!
    Veuillez contacter l'administrateur si votre date de naissance a changé
    (Futura Sciences)

  31. #28
    verdifre

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    bonsoir,
    tu peux peut etre te trouver un combi WW c'est pas mal....
    en tous cas, moi, je ne veux pas mettre 12% de mon budget dans une bagnole, j'ai d'autres choses à faire avec cet argent
    http://www.e24.fr/economie/article28...s-menages.html
    je suis peut etre radin, mais quand on compare au un peu moins de 4% pour le budget santée...
    cordialement
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  32. #29
    wizz

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Envoyé par wizz
    Mais une fois en pratique, avec le chéquier en poche, notre choix devient tout autrement: une berline compacte diesel, de préférence full options, de préférence bien puissante, de préférence pas chère...
    Citation Envoyé par anigel Voir le message
    C'est sur ce point précis que j'ai tiqué : au jour d'aujourd'hui à ma connaissance il n'existe pas de véhicule électrique en tant que tel qui soit abordable pour un particulier ?
    ....c'est parce qu'on est habitué à une énergie pas chère, qui ensuite nous a permis d'adopter un "certain mode de vie".
    Et dans ce mode de vie, une voiture électrique pas chère n'a pas sa place, ne peut pas exister

    Prennons l'exemple des USA.
    A la sortie de la 2eme guerre, les USA possèdaient 45% du stock d'or mondial. Donc leur gouvernement n'avaient pas besoin de beaucoup taxer pour équilibrer leur budget. Donc tout n'est pas cher.

    En conséquence, pour un même salaire, l'Américain a préféré habiter dans SA maison individuelle, équipée de SA piscine perso, entourée de SA pelouse, etc....
    En conséquence, la zone habitation devient gigantesque. Des banlieues à perte de vue. Ils faisaient des kilométrages inimaginables. 40000-60000km/an est quelque chose de tout à fait normal aux USA.

    Et donc comme conclusion, lorqu'on est habitué à une voiture pas chère, une voiture de très grande gabarit , un carburant pas cher, des autoroutes non taxées, un kilométrage annuel de 50000km, il va de soi que la voiture électrique capable de remplacer cela n'est pas possible....

    Il en est de même chez nous, à une autre échelle...
    Une Golf break, 140ch, moteur électrique, 600km d'autonomie, full options, le tout à moins de 25000€, ce n'est pas possible....

  33. #30
    lily159

    Re : Ecolo-conduire : la thermodynamiqye pour comprendre sa voiture

    Bonjour,

    Je suis d'accord qu'une petite voiture consomme moins et que le confort prend une place souvent disproportionnée dans le choix d'une voiture. Dans mon cas, j'ai choisi ma voiture pour une autre raison: la sécurité. Il est vrai qu'une AX, un twingo ou une 107 consomme peu mais je fais beaucoup d'autoroute alors n'ayant pas d'enfant je suis tout de même passé à la gamme au dessus pour une question de sécurité. Si un jour je dois me retourner avec ma voiture (ce que je n'espère pas évidemment), je préfère ne pas me retrouver dans une boite de conserve (je ne connais pas réèlement les résultats des crash tests qui ne sont pas toujours réalistes mais l'idée de me retrouver dans une petite voiture m'engoisse).
    Je suis consiente de l'environnement (c'est mon métier en quelque sorte), ma voiture consomme entre 4,5 et 5L aux 100, je fais attention à ne pas pousser mes rapports, j'essayer d'éviter les bouchons et j'ai opté pour une boite 6 vitesse qui est un gain considérable sur la consommation (mais évidamment pas sur le prix).

    Voilà je voulais juste donner mon avis sur la question de la petite voiture qui est très pratique mais pas adaptable à tous les cas.

    Bonne journée

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Enfin un vraie voiture écolo !! et pas cher !!!
    Par joe.ldn dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/02/2008, 21h08
  2. Guide écolo pour consommateur
    Par noah32 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 15/10/2007, 17h36
  3. Quelques conseils pour isolation intérieur écolo
    Par romut dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/05/2007, 18h41
  4. quel chauffage ecolo et econo pour rénovation?
    Par utna33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 23/04/2007, 10h15
  5. Gaz Naturel Pour Ou Ontre, Ecolo Ou Pas
    Par quic'est dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/04/2005, 11h00