Discussion fermée
Page 3 sur 4 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 113

Le livre du sceptique en français



  1. #61
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par Arch Stenton Voir le message
    Ben oui, mais quand on fait des prévisions catastrophistes et que, 10 ans après, elles ne se vérifient pas, loin s'en faut, et bien on n'est plus trop crédible. Je ne crois pas que les astrophysiciens nous aient prédit qu'on allait se prendre une grosse météorite sur le coin de la figure et qu'il fallait à tout prix agir agir agir.

    voir message 59

    -----

    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  2. Publicité
  3. #62
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par RARA63 Voir le message
    Je ne crois pas qu'un rapport du GIEC ce fasse en 5 minutes ...
    Et ... je ne trouve plus de sources, mais il me semble que Lindzen c'est déjà amusé à dénigrer le GIEC après le premier rapport (1990), manifestement vexé de n'en pas être auteur ... suite à quoi il est devenu auteur du rapport suivant ...
    Mais pourquoi, puisqu'il n'est pas en accord avec le GIEC ???
    La procédure d'écriture puis de validation du rapport du GIEC nécessite à peu près deux ans .

    Lindzen a voulu participer aux travaux du GIEC pour faire valoir (et triompher) son point de vue. Il a été écouté mais il n'a pas convaincu.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  4. #63
    Arch Stenton

    Re : Le livre du sceptique en français

    Yves, au-delà du fait qu'il y a beaucoup de mépris dans tes propos, je constate surtout que tu es un "croyant", c'est ça ton problème :
    - quand la température baisse, c'est natuel ou un biais de mesure ;
    - quand elle monte, c'est le réchauffement anthropique.

    Prouve-le ! Moi je peux te dire l'inverse : les mesures à la hausse sont faussées par l'urbanisation : les mesures à la baisse sont bonnes et prouvent l'absence de réchauffement anthropique. On est bien avancé là non ??
    Ton arguement se retourne comme une chaussette, tu vois des biais là où ça t'arrange et pas là où ça t'arrange pas. Donc tu pars de ta croyance et tu démolis ce qui ne va pas dans son sens : ce n'est pas de la science que tu fais là, c'est de la religion. Désolé.

    Pour les modèles qui ne marchent qu'à long terme et pas à court terme, j'entends ce que tu dis, mais quand la tendance sur 10 ans est infirmée... Mais attendons 50 ans si ça te fais plaisir. ça te laisse le temps de nous pondre une variation centenale...

    Pour la signature froide en haut et chaude en bas, je n'ai pas de compétence, donc je prends note de ce que tu me dis.

  5. #64
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    Il y a deux façons d"être naïf: croire tout ce qu'on vous dit et ne rien croire de qu'on vous dit. dans les deux cas , vous êtes sûrs de vous faire avoir. La seule solution: utiliser votre logique à bon escient.

    Maintenant si je te parais méprisant, désolé mais je ne suis pas, moi, complètement naïf et l'arrivée simultanée de trois petits nouveaux pour raviver ce sujet usé jusqu'à la corde , ça fait un peu coup monté.

    Surtout que, moi aussi, j'ai accès aux autres forums et que google marche très bien.

    Alors, je veux bien faire semblant de jouer le jeu (on ne sait jamais: l'un des trois pourrait être un vrai curieux) mais ça m'énerve un peu de voir d'aussi mauvais arguments.

    De bons arguments (pour les sceptiques), il y en a: voir http://forums.futura-sciences.com/de...elligente.html
    Dernière modification par yves25 ; 20/06/2009 à 16h58.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  6. #65
    meteor31bis

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par Arch Stenton Voir le message
    - quand la température baisse, c'est natuel ou un biais de mesure ;
    - quand elle monte, c'est le réchauffement anthropique.
    personne n'a dit ça.

    Il n'est pas difficile de concevoir, ne serait-ce que dans le principe, que des influences se superposent.

    donc si l'on envisage, par exemple, une augmentation linéaire superposée à une oscillation plus ou moins sinusoïdale (la variabilité), dans la phase montante de l'oscillation les tendances s'ajoutent, sinon , elles se retranchent.

    Mais en tendance linéaire , ça augmente bien.

  7. #66
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par Arch Stenton Voir le message

    - quand elle monte, c'est le réchauffement anthropique.

    P.

    Pas seulement: dans les années 90, la variabilité a joué dans le même sens que le réchauffement et évidemment surtout en 98 avec l'ENSO

    Tu ne me lis pas et tu caricatures mes propos, c'est le propre du fanatismes ça
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  8. Publicité
  9. #67
    Michel67

    Re : Le livre du sceptique en français

    Lindzen est plein de défauts depuis que certains ont compris qu'il ne partageait plus le point de vue du GIEC depuis longtemps. Bizarre, avant on le citait parmi les références... En fait loin de faire la grosse vedette incomprise, il a été effaré par le système de rédaction des rapports du GIEC.

    Yves25 arrête de jouer au prof avec moi. Dans le commentaire suivant c'est toi qui a mal lu d'ailleurs, et a compris de travers:
    Citation:
    Coïncidence n'est pas causalité. Cela reste à prouver.
    Lire ça ferait bondir n'importe quel philosophe!
    Relis toi avec un peu de sens critique.
    Tu ferais bien de l'exercer plutôt que d'en parler.
    Je voulais dire que coïncidence n'est pas causalité. Je le crois. Et ce que disait mon contradicteur restait à prouver. Le contexte de l'échange le montrait...

    Pour les histoires de signature de l'effet de serre, tu devrais sortir un papier puisque tu récuses les conclusions des spécialistes. Richard Lindzen lui-même le dit que la signature de l'effet de serre n'existe pas dans la nature et que le hotspot n'est pas observé.

    D'ailleurs le schéma suivant est de lui (proposé lors d'une conférence à Londres):


    Le diagramme suivant figure dans le rapport du GIEC et provient du "HadAT2 radiosonde observations, du CCSP (2006), p. 116, fig. 5.7E":


    Pas de hotspot, pas de signature de l'effet de serre dans la haute atmosphère. le Professeur Lindzen en déduit que les modèles d'ordinateurs de l'effet de serre ont surestimé d'un facteur au moins de 3 à 4 le paramètre N°1 de l'effet de serre que l'on appelle "la sensibilité". La sensibilité correspond à l'augmentation de la température terrestre dû au doublement de la concentration en gaz carbonique. Diviser ce facteur par trois ou quatre revient à dire que l'effet de serre aura des conséquences négligeables en terme d'élévation de température.

    Bref, Yves25 est meilleur climatologue que le titulaire de la chaire du MIT en climato... Bravo!

  10. #68
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    En science, les arguments d'autorité sont nuls.

    mais il se trouve que Lindzen n'est pas un spécialiste du rayonnement alors que moi, si. et je n'étais pas manchot. Mais il devrait quand même savoir ça.

    En conséquence, j'ai plutôt tendance à penser que c'est toi ou tes petits copains qui n'ont rien compris au film et qui font des raccourcis beaucoup trop rapides.

    Je n'ai pas le texte de la conférence en question mais je ne doute pas que tu vas me la faire parvenir en MP, n'est ce pas?
    Dernière modification par yves25 ; 20/06/2009 à 19h38.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  11. #69
    Michel67

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    En science, les arguments d'autorité sont nuls. mais il se trouve que Lindzen n'est pas un spécialiste du rayonnement alors que moi, si. et je n'étais pas manchot. Mais il devrait quand même savoir ça. En conséquence, j'ai plutôt tendance à penser que c'est toi ou tes petits copains qui n'ont rien compris au film et qui font des raccourcis beaucoup trop rapides. Je n'ai pas le texte de la conférence en question mais je ne doute pas que tu vas me la faire parvenir en MP, n'est ce pas?
    Les arguments d'autorité sont nuls en science, et c'est pour ça que tu te gaussais que Joanne Nova soit journaliste et pas climatologue. Bref... Mais je ne jette pas la pierre. Je sais bien que l'argument d'autorité n'est pas une garantie de vérité mais c'est si tentant psychologiquement...

    Le climat n'est pas qu'affaire de rayonnement. On voit bien là la tendance GIEC.

    Tu remets ça en disant que je n'ai rien compris au film. Mais mes arguments sont puisés chez les climatologues sceptiques. Alors Lindzen ainsi que les 650 sceptiques qui ont signé la pétition au Sénat US non plus, n'ont rien compris... Ainsi que les 900 docteurs es sciences qui ont signé cette pétition: http://www.oism.org/pproject/s33p36.htm

    Pourtant il leur faut du courage pour braver l'opinion dominante, voire passer pour des petits salauds vis-à-vis des esprits simples écolos qui ont la foi du charbonnier dans le réchauffement d'origine anthropique. Pourquoi se comporter ainsi? A moins qu'ils aient des convictions et le courage de les défendre? Des convictions tirées de leur savoir. Non?

    Et voici le texte de la conférence de Richard Lindzen : http://portaldata.colgate.edu/imageg...yondModels.pdf

    En lisant ça on voit que ce n'est vraiment pas un pro-GIEC et le hotspot y est... Page 28 et 29.

  12. #70
    Cendres

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message

    Tu remets ça en disant que je n'ai rien compris au film. Mais mes arguments sont puisés chez les climatologues sceptiques. Alors Lindzen ainsi que les 650 sceptiques qui ont signé la pétition au Sénat US non plus, n'ont rien compris... Ainsi que les 900 docteurs es sciences qui ont signé cette pétition:
    Ah, et voici le très attendu "argument" du nombre...

    Mais pas trace du nombre de non-sceptiques, pour faire bonne mesure. Il a dû disparaître dans la boue du permafrost en cours de dégel...

    C'est un spectacle cette discussion. Bien la peine d'en avoir fait autant avant.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  13. #71
    Ryuujin

    Re : Le livre du sceptique en français

    En attendant, est-ce vraiment rentable de réduire les émissions de CO2 ?

  14. #72
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message
    Les arguments d'autorité sont nuls en science, et c'est pour ça que tu te gaussais que Joanne Nova soit journaliste et pas climatologue. Bref... Mais je ne jette pas la pierre. Je sais bien que l'argument d'autorité n'est pas une garantie de vérité mais c'est si tentant psychologiquement...

    Le climat n'est pas qu'affaire de rayonnement. On voit bien là la tendance GIEC.

    Tu remets ça en disant que je n'ai rien compris au film. Mais mes arguments sont puisés chez les climatologues sceptiques. Alors Lindzen ainsi que les 650 sceptiques qui ont signé la pétition au Sénat US non plus, n'ont rien compris... Ainsi que les 900 docteurs es sciences qui ont signé cette pétition: http://www.oism.org/pproject/s33p36.htm

    Pourtant il leur faut du courage pour braver l'opinion dominante, voire passer pour des petits salauds vis-à-vis des esprits simples écolos qui ont la foi du charbonnier dans le réchauffement d'origine anthropique. Pourquoi se comporter ainsi? A moins qu'ils aient des convictions et le courage de les défendre? Des convictions tirées de leur savoir. Non?

    Et voici le texte de la conférence de Richard Lindzen : http://portaldata.colgate.edu/imageg...yondModels.pdf

    En lisant ça on voit que ce n'est vraiment pas un pro-GIEC et le hotspot y est... Page 28 et 29.


    Pour la mauvaise foi, chapeau!

    J'ai parlé de Joana Nova par comparaison à Jancovici que toi tu avais traité de tous les noms. Je ne l'ai absolument pas critiquée, j'ai dit qu'elle était dans la même situation que JMJ.

    Par contre, je ne me contente pas de "croyance", ces travaux, j'y ai pris ma part et donc, je sais de quoi je parle et je comprends ce que je dis. Je n'ai donc pas besoin de me référer aux petits livres rouges.

    J'ai déjà expliqué comment marchait la convection, je fais appel à ta raison et en fait je fais surtout appel à celle des lecteurs de passage.
    Peu importe le mode de chauffage, les bulles d'eau montent dans la casserolle d'eau quand on la chauffe!

    La pièce jointe montre les hot spot obtenus pour deux simulations: à gauche on a doublé la concentration de CO2, à droite on a augmenté la constante solaire de 2%

    Si quelqu'un voit une différence qu'il ou elle le dise!

    Ce sont des résultats de modèle bien sûr (GISS)
    Images attachées Images attachées
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  15. Publicité
  16. #73
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    En attendant, est-ce vraiment rentable de réduire les émissions de CO2 ?

    C'est une question intéressante évidemment.
    De quel point de vue te places tu?

    Rentable pour quoi? Pour réduire le réchauffement? Pour l'économie?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  17. #74
    GillesH38a

    Re : Le livre du sceptique en français

    un grande partie de l'ambiguité de la question est dans l'emploi du mot "réduire" : il y a deux sens différents, réduire l'intensité énergétique (le CO2 produit PAR UNITE de PIB, ou de service rendu), et réduire la production totale. On fait souvent comme si l'un entrainait automatiquement l'autre , mais ce n'est pas le cas !

    réduire l'intensité énergétique se fait par l'emploi de techniques de plus en plus économiques, par des choix politiques et scientifiques. C'est un caractère intensif. A priori personne ne peut être contre produire la même richesse avec moins d'hydrocarbures, ça ne peut etre que bénéfique à la fois pour les ressources et l'environnement, sans entrainer d'inconvénient pour personne !!! on peut juste débattre "scientifiquement" des choix à faire pour ça , et des problèmes "annexes" (par exemple nucléaire vs eolien).

    Mais ça ne dit absolument rien de l'autre caractère, lui extensif, qui est le nombre de personne ayant accès à la richesse ! or lui potentiellement rien ne le limite, et personne ne dit clairement si il faut le limiter ou pas ! or avec n'importe quelle intensité énergétique, aussi bonne soit-elle, la croissance du nombre de personnes ayant accès à la richesse est largement suffisante pour bruler toutes les ressources. Et à quel titre l'empecher ?

    Autrement dit, très concrètement, une fois que vous avez économisé des fossiles par l'amélioration du premier facteur, qu'est ce que vous devez faire (et que conduit le système à faire ) de ce qu'on a économisé ? le laisser sous terre pour l'éternité, ou bien le donner à ceux qui sont plus pauvres que vous et qui en ont besoin, ailleurs, ou plus tard ? dans le dernier cas, vous n'avez rien changé à la production totale de CO2... vous avez juste produit plus de richesse avec la même quantité brulée de CO2 !!

    je pense qu'une inspection un tant soit peu objective des mécanismes de l'économie, et même plus, l'évaluation objective de la richesse produite, vs le coût externe, de l'emploi des hydrocarbures, ne laisse aucun doute à la réponse ....

  18. #75
    meteor31bis

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message

    Si quelqu'un voit une différence qu'il ou elle le dise!
    moi, je vois une différence.
    et c'est d'ailleurs ce qu'on observe...
    bon c'est pas dans le "hotspot".

  19. #76
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    Je suis d'accord avec gilles mais c'est une question différente.
    On brûlera très probablement tout ce qui est brûlable, ce n'est pas parce que je pense cela que je vais me mettre la tête dans le sable et nier ce que la raison et les observations me disent.

    La position des "sceptiques " me fait penser à cette réaction de déni de ces gens qui s'exclament "non, c'est pas possible, ça peut pas arriver!"

    Il y a aussi ceux qui ne veulent surtout pas qu'on les emm... et qui veulent continuer à faire leurs petites affaires
    et il y a ceux qui y ont avantage comme c'était le cas (c'est encore) des industries du tabac dans leur lobbyng anti (anti tabac)
    Pour être honnête, j'ajoute qu'il y a le cas de ceux qui en ont ras la patate de se sentir culpabilisés (d'où la bêtise du message culpabilisant) ou d'entendre parler de ça trop souvent (mais qui n'en ont pas marre d'entendre parler foot environ 100 fois plus souvent)
    Dernière modification par yves25 ; 21/06/2009 à 08h47.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  20. #77
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par meteor31bis Voir le message
    moi, je vois une différence.
    et c'est d'ailleurs ce qu'on observe...
    bon c'est pas dans le "hotspot".
    Tu en dis trop ou pas assez!
    Peux tu préciser?
    Tu parles de la strato ? des latitudes moyennes?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  21. #78
    RARA63

    Re : Le livre du sceptique en français

    Je crois que ce dont il parle, c'est un "plus fort" réchauffement à un des pôles, sur ta simulation "2*CO2" par rapport à l'autre (celle de droite) .
    Je l'ai vue aussi ... Mais je me suis dit que vu la (somme toute) grande similitude, c'était peut être à attribuer au "bruit" (ce ne sont que des simulations)


  22. Publicité
  23. #79
    RARA63

    Re : Le livre du sceptique en français

    Je note maintenant également une différence notable sur le haut des graphiques ...

  24. #80
    meteor31bis

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par RARA63 Voir le message
    Je note maintenant également une différence notable sur le haut des graphiques ...
    et oui.

    lorsque l'on augmente l'activité solaire, la stratosphère est en première ligne, surtout s'il s'agit d'une augmentation style cycle de 11 ans, avec augmentation forte des UV.
    dans ce cas on a augmentation de la température.(ça devrait d'ailleurs apparaître d'avantage sur le graphique de droite)

    dans le cas d'une augmentation du forçage par GES, la strato rayonne plus qu'elle n'absorbe et elle se refroidit.

    c'est ce que l'on observe.

    concernant le hotspot des régions tropicales, on peut se référer à des études de sceptiques notoires.
    certes.
    toutefois on peut aussi de renseigner à d'autres sources et constater que les mesures par ballons sondes sont soumises à des biais.
    la littérature est abondante là dessus et il semble bien que le "hotspot" existe bel et bien...

  25. #81
    GillesH38a

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Je suis d'accord avec gilles mais c'est une question différente.
    On brûlera très probablement tout ce qui est brûlable, ce n'est pas parce que je pense cela que je vais me mettre la tête dans le sable et nier ce que la raison et les observations me disent.
    on est d'accord là-dessus (que c'est quasiment inévitable), mais je dis un peu plus : que ce n'est pas forcément une mauvaise chose !

    parce qu'il ne faut pas oublier que les fossiles sont aussi à la source de 90 % de la richesse produite dans le monde ! si on y renonce, on renonce aussi aux richesses qu'ils auraient produites, et il faut évaluer si ça vaut le coup par rapport à ce qu'on économise en RC. Pour cela, il faut d'une manière ou d'une autre quantifier les avantages et les inconvénients du RC et de la consommation de fossile, et les comparer.

    Or le resultat n'est pas du tout aussi évident que ce que le discours ambiant nous serine ! si on prend des évaluations "type PIB" à la Stern, on nous dit que le RC pourrait coûter 20 à 30 % alors que les mesures d'économie pouvant l'éviter ne couteraient que 5 % (je simplifie mais c'est pour l'exemple).

    A priori, on va en déduire rapidement : ah ben donc c'est la 2e solution qui est bonne, faisons ces mesures d'économies et on ne perdra que 5 % du PIB au lieu de 20 %.

    Oui, mais non. Ce n'est pas la solution optimale. Si on a évité le RC, c'est qu'on a gagné mettons un facteur 2 sur l'intensité énergétique.

    On a donc la situation suivante :

    sans RC, ni mesure d'économie, on aurait produit un PIB 1 avec X de fossiles (situation de base)

    Mais avec le RC ça coute mettons 20 % , on ne produit que 1-0,2 = 0,8 avec X de fossiles.

    Grace à des mesures énergiques, on pourrait réduire l'IE de façon à ne perdre que 5 % , donc on produit 0,95 avec X/2 de fossiles.

    et ben dans ce cas, l'optimum est de doubler l'économie en consommant les X fossiles, et en acceptant le RC, on produira alors
    2*0,95 (1-0,2) = 1,52 avec X de fossiles, 50 % au moins de plus que tous les autres scénarios !

    de façon générale, il apparait que renoncer aux fossiles ne devient intéressant que quand le coût induit par leur utilisation devient supérieur à la richesse produite. Ce qui est parfaitement normal, d'ailleurs, puisque comme tout optimum , la valeur optimale est réalisée quand les dérivées sont nulles ! or aucune estimation actuelle ne montre qu'on est à cet optimum, pour le moment , la richesse produite par unité de fossile consommée est de loin supérieure à leur coût !!!


    alors on va me dire oui mais c'est pas le PIB le bon indicateur, ça ne mesure pas réellement l'impact écologique , l'impact sur les pays pauvres, etc.....

    ok, mais alors il faut quand meme faire une mesure selon ce nouvel indicateur, et le principe du raisonnement reste le même : ce n'est que si l'impact global (en terme de nouvel indicateur) devient négatif qu'il faut arrêter de les consommer, et ça suppose de savoir le mesurer - parce qu'industrialiser les pays pauvres comme l'Inde ou la Chine, ça a AUSSI des effets positifs sur la pauvreté. Et les impacts sur l'environnement, on en a accepté plein par le développement de la société industrielle , bien avant le RC !

    Je vais donner un exemple : supposons qu'au XIXe siecle, un inventeur soit venu vous dire : j'ai inventé un moyen d'aller 5 fois plus vite qu'un cheval, ça ferait gagner un facteur 5 sur le déplacement, mais bon , mon truc est un peu dangereux, d'après mes calculs ça pourrait produire des milions de morts, et des dizaines de millions de blessés par an dans le monde si tout le monde s'en servait !

    peut etre que vous auriez crié au fou et lancé des pétitions pour refuser cette invention, dénoncer la folie meutrière de l'industrialisation, pour un gain ridicule de temps, etc, etc...

    et pourtant bien sur ça a été développé massivement, et en plus essayer d'en priver ceux qui en ont ....

  26. #82
    Michel67

    Re : Le livre du sceptique en français

    Moi j'aimerais bien que Yves25 ou d'autres répondent au papier de Richard Lindzen que je donnais précédemment. De lui on ne pourra pas dire qu'il ne comprend rien à rien, qu'il ne sait pas lire, qu'il n'a pas fait d'études etc.: http://portaldata.colgate.edu/imageg...yondModels.pdf

    Pour les 9000 docteurs (9000 pas 900 comme j'avais écrit) ayant signé une pétition contre les excès de la propagande des réchauffistes, je répondrai à Cendres que c'est le pendant des 2400 experts que cite le GIEC dans son rapport N° 4 et qui ont vérifié ses données. Quoique, quand on regarde la liste de ces 2400 on voit des membres d’associations ou d’agences environnementales (des militants donc...), des juristes, des économistes, etc. Il y a aussi des climatologues bien sûr... Surtout surtout, c'est pour montrer qu'il n'y a aucun consensus des experts sur le climat, contrairement à ce que disent nos médias, surtout en France. Je suis bien d'accord que le nombre n'est pas une garantie de vérité. La preuve ils sont bien plus nombreux ceux qui croient que l'homme pilote le climat via les gaz à effet de serre, or à mon avis ils se trompent. Et je le dis non pas parce que je suis climatologue (je ne suis qu'un honnête homme du XXI° siècle sorti autrefois d'une grande école hexagonale), mais parce que j'ai été convaincu par les réserves des climatologues sceptiques au sujet de la doctrine officielle du GIEC. Il y a trop de bugs dans la théorie et elle n'est pas prédictive.

  27. #83
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par RARA63 Voir le message
    Je crois que ce dont il parle, c'est un "plus fort" réchauffement à un des pôles, sur ta simulation "2*CO2" par rapport à l'autre (celle de droite) .
    Je l'ai vue aussi ... Mais je me suis dit que vu la (somme toute) grande similitude, c'était peut être à attribuer au "bruit" (ce ne sont que des simulations)
    ]
    Je ne pense pas que ce soit significatif.

    La strato, oui bien sûr, météor a raison. C'est ce que je qualifie de signature ADN de l'effet de serre

    et c'est ce qui ridiculise ce petit livre rouge.

    Que Lindzen ait pu se laisser prendre à ça ... C'est comment dire?
    c'est qu'il se laisse emporter par sa fougue?

    En tout cas, je note que la conférence en question n'est pas une conférence scientifique mais une de ces conférences militantes où le risque de contradiction n'existe pratiquement pas. Dans une conf scientifique spécialisée, ça ne serait passé.
    Dernière modification par yves25 ; 21/06/2009 à 09h41.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  28. #84
    Fjord

    Re : Le livre du sceptique en français

    Bonjour,

    Citation Envoyé par gillesh38
    parce qu'il ne faut pas oublier que les fossiles sont aussi à la source de 90 % de la richesse produite dans le monde ! si on y renonce, on renonce aussi aux richesses qu'ils auraient produites, et il faut évaluer si ça vaut le coup par rapport à ce qu'on économise en RC. Pour cela, il faut d'une manière ou d'une autre quantifier les avantages et les inconvénients du RC et de la consommation de fossile, et les comparer.
    [...]
    Il s'agit d'un raisonnement à court-terme, car une fois que tu as utilisé tes fossiles pour faire de la richesse, tu n'en n'as plus, non seulement pour faire d'autres richesses, mais aussi pour faire face aux conséquences du réchauffement climatique.

    Les fossiles s'épuisent, alors que le CO2 s'accumule et perdure, donc tu diminue une capacité à faire face à un problème qui augmente: je ne crois pas que ce soit une solution optimale.

    Bonne journée,

    Fjord

  29. Publicité
  30. #85
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    Bon, Michel67, ça suffit: je t'ai expliqué comment ça marchait, t'as pas compris
    Je t'ai montré que réchauffement solaire ou effet de serre, ça donnait la même chose. Tu comprends toujours pas .

    J'ai répondu

    Pas la peine de reposer la même question.


    Passes à autre chose et cesse de tourner en rond.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  31. #86
    Michel67

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Bon, Michel67, ça suffit: je t'ai expliqué comment ça marchait, t'as pas compris
    Je t'ai montré que réchauffement solaire ou effet de serre, ça donnait la même chose. Tu comprends toujours pas .
    J'ai répondu
    Pas la peine de reposer la même question.
    Passes à autre chose et cesse de tourner en rond.
    Ce que je vois c'est que tu as concocté ta propre signature de l'effet de serre, parce que celle des modèles du GIEC n'est pas observée dans la nature. Je n'ai pas la compétence pour critiquer la tienne. Mais ce que je récuse c'est la théorie du GIEC pas celle de Yves25 tout seul dans son coin hexagonal. Je remarque aussi que tu manques de façon récurrente de courtoisie, comme tous les militants semble-t-il...
    Dernière modification par Michel67 ; 21/06/2009 à 09h53. Motif: orthographe

  32. #87
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    Gilles, La réponse de Fjord ne manque pas de sagesse, non?

    La question est donc plutôt comment utiliser au mieux l'énergie restante pour assurer la transition et faire face aux risques climatiques et autres.

    Parce que , tu sais aussi bien que moi que la question n'est pas tellement de savoir quel sera le coût PIB du RC mais quel sera le coût humain (via la géopolitique, le social et bien sûr l'économie) de la résonance des crises. De toutes façons, il faudra gérer tout ça, cad naviguer entre tous ces récifs alors les mecs qui veulent se fermer les yeux , moi, j'aimerais bien les voir ailleurs qu'au gouvernail (à fond de cale par exemple) .

    PS: on se ferme aussi les yeux en ne regardant qu'un seul aspect des choses
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  33. #88
    Michel67

    Re : Le livre du sceptique en français

    Autre chose Yves25, je te montre des mesures, tu réponds par des simulations du GISS...

  34. #89
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message
    Ce que je vois c'est que tu as concocté ta propre signature de l'effet de serre, parce que celle des modèles du GIEC n'est pas observée dans la nature. Je n'ai pas la compétence pour critiquer la tienne. Mais ce que je récuse c'est la théorie du GIEC pas celle de Yves25 tout seul dans son coin hexagonal. Je remarque aussi que tu manques de façon récurrente de courtoisie, comme tous les militants semble-t-il...

    Oui, oui, le propre du troll, c'est de s'en prendre à la personne quand il n'a plus d'argument.

    Il me semble que tu as eu tout le loisir de t'exprimer sur ce hot spot et de me répondre de façon à progresser un peu. Tu ne l'as pas fait.

    As tu quelque chose de scientifique à dire?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  35. #90
    yves25

    Re : Le livre du sceptique en français

    Citation Envoyé par Michel67 Voir le message
    Autre chose Yves25, je te montre des mesures, tu réponds par des simulations du GISS...
    NON


    TU me dis que la signature de l'effet de serre d'après les modèles serait les hot spot.

    Je t'explique et je te montre que c'est faux

    Tu ne te rappelles pas de ce que tu dis?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

Sur le même thème :

Page 3 sur 4 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. principe fosse sceptique
    Par jeanbaptt dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 30/12/2007, 17h24
  2. fosse sceptique
    Par yanouch dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/04/2007, 11h25
  3. toutes eaux... sceptique
    Par maudi dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/10/2006, 21h41
  4. Dictionaire sceptique
    Par Démostène dans le forum [ARCHIVE] Vos liens sur le net
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/09/2005, 15h17