Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 39

Récupérer l'eau contenue dans l'air




  1. #1
    invite765432345678
    Invité

    Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Une société Française, Eole Water, a mis au point un système de récupération de l'humidité contenue dans l'air: http://www.eolewater.com/fr/nos-prod...technique.html

    Grâce à une éolienne qui entraine simultanément un générateur électrique, un ventilateur d'aspiration de l'air, un groupe frigorifique, l'ai ambiant est déshydraté et l'eau potable récupérée dans un bac au pied du mât.

    L'éolienne peut produire dans les régions souffrant de stress hydrique jusqu'à 1000 litres d'eau par jour, quantité suffisante pour la consommation de 200 personnes, et produire en sus 300 kW d'électricité.

    La société est implantée dans les Alpes de Haute Provence.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    polo974

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Pour le moment, ce n'est que du vent, une demande de brevet et juste un mini proto...
    qui a perdu 2 pales en une nuit,... soit disant du vandalisme (de haut vol)...

    et ils annoncent:
    Notre savoir faire construit sur dix années de recherches et développements, nous a permis d’aboutir à la mise au point de dispositifs performants et d’une fiabilité à toutes épreuves.
    et puis:
    Il nous faut trouver 2M€ pour financer deux prototypes, et on doit nouer un partenariat avec l'IUT de Marseille dans cette optique.
    Ce n'est pas avec ça qu'ils construiront ce qu'ils annoncent dans leur gamme ! ! !
    Daudet, tu vas nous manquer...

  4. #3
    invite765432345678
    Invité

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    La mise au point d'éoliennes de petite puissance ne devrait pas poser des problèmes insurmontables ! Toutes ces technologies sont fiables aujourd'hui, y compris la fabrication de groupes de réfrigération.

    Je suggérerai à cette société de signer des partenariats pour tous les principaux composants.
    Dernière modification par Philou67 ; 08/11/2010 à 13h01. Motif: Citation inutile


  5. #4
    chatelot16

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    le principe est bon et pourait servir dans les pays ou ca manque d'eau

    mais leur realisation manque de bon sens ! quelle idée de concentrer tout ce bazar dans l'eolienne ? il n'y a pas plus d'humidité en haut qu'en bas !

    donc mettre une eolienne quelconque pour faire de l'electricité , et mettre sur le plancher des vaches une machine frigorifique ordinaire , et optimiser le fonctionnement en fonction de la temperature ... tout le monde sait qui y a plus de rosée en fin de nuit quand il fait le plus froid ... inutile de gaspiller l'energie a faire du froid pour un condenseur en plein soleil

  6. #5
    Cendres

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    A noter que sans éolienne, il existe déjà des filets condensateurs d'eau.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    felicha

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    j'ai vu dans des pays tropicaux des personnes récupérer systématiquement l'eau condensée dans les conditionneurs d'air, car elle était pure, alors que les eaux disponibles devaient toutes être bouillies avant consommation à cause de leur teneur élevée en micro-organismes dangereux..
    Mais dans ces pays, l'air chaud est quasiment toujours saturé d'humidité. (>30 grammes de H2O par m3 d'air) et les conditionneurs d'air laissent couler de l'eau en quantité importante.
    Par contre dans les régions désertiques, la teneur en humidité de l'air peut être très faible et l'idée de condenser cette eau, me semble relever d'un optimisme excessif.
    Dans de nombreuses régions il existe de l'eau salée et il est possible de préparer de l'eau douce à partir de cette eau salée en utilisant l'énergie solaire.
    et seulement une pompe éventuellement mue par une éolienne, pour alimenter l'installation.
    J'ai vu de telles installations au Chili dans une région particulièrement chaude et ensoleillée où il n'y a que de l'eau de mer ou l'eau de lagunes saturées en sel et ou il ne pleut pratiquement jamais.
    on arrivait sans problème 1 à 2m3 d'eau pure par hectare de capteurs et par jour
    et dans ces régions le terrain n'est pas cher........

  9. #7
    invite765432345678
    Invité

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    le principe est bon et pourait servir dans les pays ou ca manque d'eau

    mais leur realisation manque de bon sens ! quelle idée de concentrer tout ce bazar dans l'eolienne ? il n'y a pas plus d'humidité en haut qu'en bas !

    donc mettre une eolienne quelconque pour faire de l'electricité , et mettre sur le plancher des vaches une machine frigorifique ordinaire , et optimiser le fonctionnement en fonction de la temperature ... tout le monde sait qui y a plus de rosée en fin de nuit quand il fait le plus froid ... inutile de gaspiller l'energie a faire du froid pour un condenseur en plein soleil
    Là, je suis tout à fait d'accord. Rien ne sert de charger le haut du mât. Finalement, ce n'est peut-être pas aussi génial qu'il m'était apparu de prime abord.

  10. Publicité
  11. #8
    chatelot16

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    il manque aussi autre chose dans leur realisation : un echangeur a contre courant entre l'air humide qui entre et l'air deshydraté qui sort !

    l'energie frigorifique necessaire est au moins l'energie de condensation de l'eau recupéré , mais en plus l'energie pour baisser tout le volume d'air de la temperature ambiante a la temperature de condensation : c'est enorme si l'humidité est faible ...

    avec un bon echangeur de chaleur a contre courant on pourait recuperer le froid de l'air apres condensation pour refroidir l'air avant condensation

    il y a bien un truc marqué echangeur dans leur dessin , mais ca n'a pas l'air d'etre ce qu'il faut

    pour moi ce genre d'echangeur devrait etre beaucoup plus gros que la machine frigorifique et l'eolienne

    si quelqu'un avait besoin de ce principe de recuperation d'eau son etude est evidente pour celui qui a les bonnes competance en physique ... il n'est pas evident que l'eolienne soit la meilleure source d'energie ! en general ou l'on manque d'eau il y a du soleil : photovoltaique ou solaire thermique serait peut etre mieux

    ne pas oublier que si il y a de l'eau de mer disponible , distiller de l'eau de mer avec un bon systeme recuperant l'energie de condensation , sera plus economique que de condenser de l'eau trop rare dans l'air

    inversement dans une region ou les condition naturele sont souvent proche de la condensation , une machine economique pourait exister

  12. #9
    invite765432345678
    Invité

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    il manque aussi autre chose dans leur realisation : un echangeur a contre courant entre l'air humide qui entre et l'air deshydraté qui sort !

    l'energie frigorifique necessaire est au moins l'energie de condensation de l'eau recupéré , mais en plus l'energie pour baisser tout le volume d'air de la temperature ambiante a la temperature de condensation : c'est enorme si l'humidité est faible ...

    avec un bon echangeur de chaleur a contre courant on pourait recuperer le froid de l'air apres condensation pour refroidir l'air avant condensation

    il y a bien un truc marqué echangeur dans leur dessin , mais ca n'a pas l'air d'etre ce qu'il faut

    pour moi ce genre d'echangeur devrait etre beaucoup plus gros que la machine frigorifique et l'eolienne

    si quelqu'un avait besoin de ce principe de recuperation d'eau son etude est evidente pour celui qui a les bonnes competance en physique ... il n'est pas evident que l'eolienne soit la meilleure source d'energie ! en general ou l'on manque d'eau il y a du soleil : photovoltaique ou solaire thermique serait peut etre mieux

    ne pas oublier que si il y a de l'eau de mer disponible , distiller de l'eau de mer avec un bon systeme recuperant l'energie de condensation , sera plus economique que de condenser de l'eau trop rare dans l'air

    inversement dans une region ou les condition naturele sont souvent proche de la condensation , une machine economique pourait exister
    Oui, c'est évident, moins il y a d'humidité dans l'air plus il faut réfrigérer. Dans les déserts, il fait a priori très chaud et il n'y pas toujours du vent.

    La fourniture d'eau potable à l'ensemble de la planète est en définitive une problèmatique essentiellement énergétique.

    Si on disposait d'une énergie bon marché renouvelable et non aléatoire, je suppose qu'on se dirigerait à la fois vers des systèmes d'extraction de l'eau contenue dans l'air et des systèmes de désalinisation par osmose inverse pour les régions proches de la mer.

  13. #10
    Cendres

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Dans les déserts, il fait a priori très chaud et il n'y pas toujours du vent.
    Ca dépend...il y a des déserts froids, et même ceux situés en zone tropicale ou subtropicale subissent des températures nocturnes basses...ce qui peut être intéressant pour la condensation.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  14. #11
    verdifre

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Bonjour,
    il ne faut pas oublier que plus l'air est chaud , plus il contient d'eau et que de l'air saharien peut avoir une humidité relative trés faible et contenir en valeur absolue beaucoup plus d'eau que de l'air froid et "humide"
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  15. #12
    invite765432345678
    Invité

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Bonjour,
    il ne faut pas oublier que plus l'air est chaud , plus il contient d'eau et que de l'air saharien peut avoir une humidité relative trés faible et contenir en valeur absolue beaucoup plus d'eau que de l'air froid et "humide"
    fred
    Donc, on peut bien obtenir de l'eau en plein désert avec ce procédé ! Si AREVA pouvait en parler aux Touaregs du Niger qui sont ulcérés qu'on pollue leurs puits suite à l'extraction de l'uranium !

  16. #13
    verdifre

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    bonsoir,
    Donc, on peut bien obtenir de l'eau en plein désert avec ce procédé ! Si AREVA pouvait en parler aux Touaregs du Niger qui sont ulcérés qu'on pollue leurs puits suite à l'extraction de l'uranium !
    ce serait peut etre à AREVA de faire gaffe a ses rejets plutots qu'aux touaregs de changer de mode d'alimentation en eau.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  17. #14
    verdifre

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    bonjour,
    Si on disposait d'une énergie bon marché renouvelable et non aléatoire, je suppose qu'on se dirigerait à la fois vers des systèmes d'extraction de l'eau contenue dans l'air et des systèmes de désalinisation par osmose inverse pour les régions proches de la mer.
    Dans cette application précise, l'eau se stockant pas trop mal, une energie un peu aléatoire n'est pas problèmatique
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  18. #15
    verdifre

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    re
    Donc, on peut bien obtenir de l'eau en plein désert avec ce procédé ! Si AREVA pouvait en parler aux Touaregs du Niger qui sont ulcérés qu'on pollue leurs puits suite à l'extraction de l'uranium !
    Dans ce cas la solution peut être pompage thermodynamique et distilation solaire
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  19. #16
    invite765432345678
    Invité

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Je crois que cà devrait être effectivement la bonne solution pour éviter l'ingestion d'actinides.

  20. #17
    felicha

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    il existe une technique pour fixer l'eau atmosphérique qui consiste à incorporer au sol des sels très hygroscopiques. Cela a été essayé au Negev avec du CaCl2 sous produit d'une fabrication de produit chimique.
    Le sol prend un aspect de sol humide.
    Hélas, tous les végétaux ne sont pas capables de récupérer l'eau fixée par le sel. Cependant certaines plantes dites "halites" y arrivent et on a réussi à créer des pâturages, certes maigres, mais quand même exploitables dans un des déserts les plus arides du monde.
    Les recherches se poursuivent dans plusieurs laboratoires, pour tenter d'incorporer au génome de plantes nourricières ( Sorgho et quelques autres) les gènes de tolérance au sel de certaines plantes capables de se développer dans des sols salé.
    Car, quoique en pensent certains la recherche sur les OGM est une des rares voies qui permettra de faire face à l'accroissement de l'espèce humaine.

  21. #18
    chatelot16

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    atirer l'humidité avec du chlorure de calcium est une solution ... mais repande du chlorure de calcium au sol pour poluer d'eventuelle nape phreatique ... bof ... vraiment pas un truc a conseiller , a moins d'etre dans une zone ou le sol est deja naturellement salé

    j'ai deja pensé laisser le chlorure de calcium absorber l'humidité , et deshydrater ensuite la saumure dans un four solaire pour recuperé de l'eau distillé et du chlorure de calcium pour une nouvelle operation

    si en plus le chlorure de calcium est un dechet disponible dans une usine chimique !

  22. #19
    invite765432345678
    Invité

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Citation Envoyé par felicha Voir le message
    il existe une technique pour fixer l'eau atmosphérique qui consiste à incorporer au sol des sels très hygroscopiques. Cela a été essayé au Negev avec du CaCl2 sous produit d'une fabrication de produit chimique.
    Le sol prend un aspect de sol humide.
    Hélas, tous les végétaux ne sont pas capables de récupérer l'eau fixée par le sel. Cependant certaines plantes dites "halites" y arrivent et on a réussi à créer des pâturages, certes maigres, mais quand même exploitables dans un des déserts les plus arides du monde.
    Les recherches se poursuivent dans plusieurs laboratoires, pour tenter d'incorporer au génome de plantes nourricières ( Sorgho et quelques autres) les gènes de tolérance au sel de certaines plantes capables de se développer dans des sols salé.
    Car, quoique en pensent certains la recherche sur les OGM est une des rares voies qui permettra de faire face à l'accroissement de l'espèce humaine.
    Merci pour cette information instructive

  23. #20
    streshydrique

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Citation Envoyé par felicha Voir le message
    Car, quoique en pensent certains la recherche sur les OGM est une des rares voies qui permettra de faire face à l'accroissement de l'espèce humaine.
    C'est discutable, les progrès agricole du XX eme n'ont pas réussis a freiner la malnutrition, elle progresse toujours, aujourd'hui 800 millions de personnes sont en malnutrition chronique, 2 milliards sont privé de sécurité alimentaire (FAO). Je pense que les progrès agricole du XX eme a surtout permis la mise en place d'un système gaspilleur (mais pratique pour le consommateur) dans les pays industrialisé et a l'accroissement des différence de consommation.

    Les Pays les plus riches (20% de la population) consomment 86 % de la production alors que le quintile le plus pauvre de la population mondiale ne consomme que 1,3 % de la production mondiale.

    Il se trouve que les production les plus technologiquement poussé dont font parties les OGM sont souvent destiné a l'exportation (du faite du cout élevé des intrants), Ainsi le profit que peut en tirer les population local pauvres est petit.

    Que l'on travaille sur des 0GM tolérant a la salinité ne me dérange pas, ceci permettant la reconquête de terre devenue infertile, mais je préfèrerais que l'on recherche comment ne pas rendre infertile certains terre. Cela me semble plus constructif pour l'avenir des populations locale.

  24. #21
    jeangab62

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    C'est discutable, les progrès agricole du XX eme n'ont pas réussis a freiner la malnutrition, elle progresse toujours, aujourd'hui 800 millions de personnes sont en malnutrition chronique, 2 milliards sont privé de sécurité alimentaire (FAO).
    c'est encore loin d'être le paradis sur terre, mais la faim dans le monde baisse un peu en nombre, et surtout en pourcentage de la population mondiale
    voir ce rapport de la fao, et la page d'actualité.
    Il se trouve que les production les plus technologiquement poussé dont font parties les OGM sont souvent destiné a l'exportation (du faite du cout élevé des intrants)
    j'avoue avoir un peu de mal a voir le rapport avec un ogm tolérant au sel/stress hydrique et l'apport d'intrant
    je ne vois absolument aucun avantage à cultiver un ogm résistant au sel en occident, où nos sols ne souffre pas de ce fléau, pour pouvoir l'exporter ensuite, autant cultiver une plante classique, c'est bien plus simple.
    (en dehors de la solution du CaCl2 proposée par felicha, il y a aussi des problèmes de salinisation du sol par l’irrigation en milieu sec)
    Ainsi le profit que peut en tirer les population local pauvres est petit.
    pouvoir semer et récolter sur une terre pratiquement stérile, je pense que cela risque d'avoir plutôt de grandes répercutions sur la population locale, ne pas mourir de faim, ça me semble être assez important.
    on peut certes arguer que le prix de la semence risque d'être salé (sans mauvais jeu de mot), mais on peut aussi imaginer un ogm libre de droit comme l'est le riz doré.
    mais je préfèrerais que l'on recherche comment ne pas rendre infertile certains terre
    le deux ne sont pas incompatible, mieux vaut ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier pour de simple question d'idéologie bien occidentale.

    un problème similaire s'est posé en Haiti (après le tremblement de terre), avec le refus par certaine ong occidentale, d'un don de semences par une grosse firme américaine de saint louis dans le Missouri
    selon eux, c'était une main mise de la dite firme dans l'approvisionnement des semences.
    certes, le maïs était du F1 (donc performant), mais tout le reste (semence potagère) pouvait être resemer sans aucun problème, et bénéficier des avancées technologique par rapport aux semences fermières utilisées traditionnellement (c'est quand même un don de 4 millions de $).
    j'ajouterai que le maïs, même si il ne peut pas être resemer avec la même qualité, permet de faire face à un an de besoin alimentaire, et ça, ce n'est pas négligeable.
    mettre une population dans la famine pour de idéologie déplacée m'exaspère au plus haut point.

    la réponse de la firme se trouve ici.

  25. #22
    felicha

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    d'immenses étendues ont été désertifiées par des pratiques culturales, peut être bio, mais totalement destructrices; il s'agit entre autre du Sahel: pâturage excessif avec des ovins, combustion pour préparer le repas du moindre brin d'herbe et, le pire, irrigation dans un pays où la pluviométrie est maigre avec des eaux contenant du sel. Avec l'évaporation intense, le sel reste et le sol devient stérile.
    Autre cause de désertification la pratique de la culture sur brûlis qui fait passer à l'état gazeux l'azote combiné tout en privant le sol de la matière organique indispensable à la survie des micro-organismes telluriques; l'exploitation du bois, sans rapporter les éléments enlevés au sol, en particulier le phosphore,
    etc,...
    En France des essais de culture d'OGM comportant le gène de résistance au sel, avaient été entrepris il y a maintenant une trentaine d'années dans les anciens marais salants du midi. Leur destruction par des...... abrutis; a retardé les résultats escomptés et l'organisme français de recherche a du délocaliser ses essais dans d'autres pays, dont le Burkina Fasso. Malheureusement, l'environnement technique des pays émergents est plutôt faible ne favorise pas l'apparition rapide de résultats.
    Défendre la Nature est normal, empêcher l'intelligence humaine de continuer àaméliorer encore les moyens de production est un non sens et un crime contre l'humanité.
    Toutes les plantes qui servent aujourd'hui à notre alimentation ont été obtenues à la suite d'innombrables manipulations, croisement, la sélection de plants qui étaient apparus naturellement au milieu de plants moins productifs a du commencer au néolithique.
    Car des OGM apparaissent tout à fait naturellement chaque jour du fait des rayonnements divers auxquels nous sommes soumis.
    Il y a une soixantaine d'années on a favorisé cette apparition de nouvelles espèces par deux méthodes/ La première consistait à soumettre le pollen ou les ovules à un réactif chimique. Je me souviens avoir lu qu'on avait, entre autre utilisé de la cholchicine. La deuxième voie était basée sur l'irradiation des plants au moment de la floraison.
    Ces méthodes ont permis, entre autre de créer des variétés de tomates cultivables sous des climats très différents du climat tropical dont ce végétal est originaire. Lorsque vous allez en hiver acheter des tomates souvent importées de Hollande vous consommez un OGM inventé vers 1935.
    Ces procédés donnaient des résultats trop aléatoires, sur des centaines de nouvelles plantes, il n'y en avait qu'une ou deux qui présente une caractéristique intéressante. C'est pourquoi, on a changé de méthode,
    Actuellement les recherches se poursuivent dans de nombreux pays. Pourquoi faut il que chez nous qui disposons de labos, de chercheurs soyons réduits à attendre que les autres aient obtenus des résultats. qu'ils nous vendront au prix fort.

  26. #23
    invite765432345678
    Invité

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Citation Envoyé par felicha Voir le message
    d'immenses étendues ont été désertifiées par des pratiques culturales, peut être bio, mais totalement destructrices; il s'agit entre autre du Sahel: pâturage excessif avec des ovins, combustion pour préparer le repas du moindre brin d'herbe et, le pire, irrigation dans un pays où la pluviométrie est maigre avec des eaux contenant du sel. Avec l'évaporation intense, le sel reste et le sol devient stérile.....
    Réponse à Felicha,

    Parce que les scientifiques développent des technologies qui présentent souvent des dangers pour les populations. Attendre que des signes de désordre sanitaire apparaissent a longtemps été la régle.

    Chacun sait également que lorsqu'un lobby a pris la prédominance sur un produit, il fera tout pour le maintenir sur le marché même si on démontre sa grande dangerosité: exemple amiante.

    La répétition de telles erreurs, l'abandon par les hommes politiques du principe de précaution, font que le citoyen est de plus en plus méfiant et critique vis à vis des prétendues avancées scientifiques.

    Les scientifiques ayant de surcroît une certaine aversion pour les médias, préférant rester à l'abri de leurs laboratoires plutôt que d'affronter les critiques, ceci peut expliquer celà.

    Mais nous sommes hors sujet et la technologie proposée permet de produire de l'eau douce sans plant OGM. Il est évident cependant que développer des plantes résistantes sur des sols désertifiés ne permettra jamais de résoudre le problème du déficit hydrique de ces régions. Lorsque l'herbe est rare, on ne peut pas y implanter des populations par millions.

  27. #24
    streshydrique

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Citation Envoyé par jeangab62 Voir le message
    c'est encore loin d'être le paradis sur terre, mais la faim dans le monde baisse un peu en nombre, et surtout en pourcentage de la population mondiale
    voir ce rapport de la fao, et la page d'actualité.
    Ok.
    j'avoue avoir un peu de mal a voir le rapport avec un ogm tolérant au sel/stress hydrique et l'apport d'intrant
    Dans le cas de plante qui sont souvent en stress hydrique, l'eau est le facteur limitant, rien ne prouve qu'une fois ce facteur limitant dépassé (par le développement d'un plant OGM) un autre prennent sa place comme le N le P,K, ravageurs. S'il on veut que le rendement soit optimum au point des résultat des firmes, il faudra remédier aux principaux facteurs limitant, et donc acheter des intrants aux passages.
    je ne vois absolument aucun avantage à cultiver un ogm résistant au sel en occident, où nos sols ne souffre pas de ce fléau, pour pouvoir l'exporter ensuite, autant cultiver une plante classique, c'est bien plus simple.
    Je ne pensait pas aux pays occidentaux mais bien a certain pays déficitaire en alimentation, et qui continuent de faire de l'exportation vers des pays occidentaux.
    pouvoir semer et récolter sur une terre pratiquement stérile, je pense que cela risque d'avoir plutôt de grandes répercutions sur la population locale, ne pas mourir de faim, ça me semble être assez important.
    on peut certes arguer que le prix de la semence risque d'être salé (sans mauvais jeu de mot), mais on peut aussi imaginer un ogm libre de droit comme l'est le riz doré.
    Je ne vois pas trop l'intérêt des firmes a développer des semences libres de droit, ils peuvent le faire sur quelqu'une de leurs semence pour ce faire une meilleurs image mais c'est tout.

    le deux ne sont pas incompatible, mieux vaut ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier pour de simple question d'idéologie bien occidentale.
    Bien entendue, mais j'ai l'impression (ça ne reste qu'une impression) que l'on met plus d'œuf dans le panier des 0GM.

    un problème similaire s'est posé en Haiti (après le tremblement de terre), avec le refus par certaine ong occidentale, d'un don de semences par une grosse firme américaine de saint louis dans le Missouri
    selon eux, c'était une main mise de la dite firme dans l'approvisionnement des semences.
    certes, le maïs était du F1 (donc performant), mais tout le reste (semence potagère) pouvait être resemer sans aucun problème, et bénéficier des avancées technologique par rapport aux semences fermières utilisées traditionnellement (c'est quand même un don de 4 millions de $).
    j'ajouterai que le maïs, même si il ne peut pas être resemer avec la même qualité, permet de faire face à un an de besoin alimentaire, et ça, ce n'est pas négligeable.
    mettre une population dans la famine pour de idéologie déplacée m'exaspère au plus haut point.

    la réponse de la firme se trouve ici.
    Merci pour l'info.

  28. #25
    streshydrique

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Citation Envoyé par felicha Voir le message
    d'immenses étendues ont été désertifiées par des pratiques culturales, peut être bio, mais totalement destructrices; il s'agit entre autre du Sahel: pâturage excessif avec des ovins, combustion pour préparer le repas du moindre brin d'herbe et, le pire, irrigation dans un pays où la pluviométrie est maigre avec des eaux contenant du sel. Avec l'évaporation intense, le sel reste et le sol devient stérile.
    Tu n'a apparemment rien compris a l'AB, les pratiques culturale que tu décrit ne sont pas utilisé en bio (et heureusement). Ne pas confondre agriculture bio et agriculture traditionnel/ de subsistance.

    Il y a un truc, c'est quand ont n'est pas sûr de manger demain, on ne pense pas a son repas dans 10 ans, la misère fait raisonner a court terme.

    Il te manque une partie d'explication a la salinisation, de trop arroser (pomper les nappe phréatique) dans les zones côtières, de l'eau de mer c'est infiltré dans ces nappes, ce qui a accélérer le processus, et rendue bon nombre de puits non potable.

    Sinon, je suis d'accord avec le reste de ton post.

  29. #26
    Ryuujin

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Je ne vois pas trop l'intérêt des firmes a développer des semences libres de droit, ils peuvent le faire sur quelqu'une de leurs semence pour ce faire une meilleurs image mais c'est tout.
    Il n'y a pas que les firmes dans la vie. Il y a aussi les états et cie.
    Et les firmes ne font pas toujours ce qu'elles veulent : si elles n'ont pas les moyens techniques de faire respecter leurs brevets, elles ne le feront pas.


    Tu n'a apparemment rien compris a l'AB, les pratiques culturale que tu décrit ne sont pas utilisé en bio (et heureusement).
    Si ; elles sont utilisées en bio. Rien ne les interdit.
    Globalement, le bio c'est bien quand on a pas accès aux intrants. Cela permet de limiter la casse.
    Lorsqu'on a accès aux intrants, ne pas les utiliser est souvent pire que mieux.

  30. #27
    jeangab62

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Dans le cas de plante qui sont souvent en stress hydrique, l'eau est le facteur limitant, rien ne prouve qu'une fois ce facteur limitant dépassé (par le développement d'un plant OGM) un autre prennent sa place comme le N le P,K, ravageurs. S'il on veut que le rendement soit optimum au point des résultat des firmes, il faudra remédier aux principaux facteurs limitant, et donc acheter des intrants aux passages.
    oui, c'est bien possible, mais dans ce cas, la population locale aura déjà passer le stade mourir de faim, ce qui est déjà le point le plus important d'un point de vue humanitaire. et rien ne dit qu'ils ne fabriqueront pas eux même leurs propres intrants, et créeront eux même leurs propres firmes.
    Je ne vois pas trop l'intérêt des firmes a développer des semences libres de droit, ils peuvent le faire sur quelqu'une de leurs semence pour ce faire une meilleurs image mais c'est tout.
    il n'y a pas que des firmes qui développent des ogm, des instituts publique comme l'inra le font aussi.
    et rien n'empêche une firme de distribuer un ogm sans licence, les firmes ne sont généralement pas à but philanthropique, mais ils leur arrivent parfois d'être tout simplement humain, leurs dirigeants sont des hommes comme tout le monde.
    Bien entendue, mais j'ai l'impression (ça ne reste qu'une impression) que l'on met plus d'œuf dans le panier des 0GM.
    peut être tout simplement parce que développer un ogm est plus simple que modifier le climat local ?

  31. #28
    felicha

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    quelques réponses aux observations formulées:
    1 - les recherches concernant les OGM résistant aux sels n'étaient pas menées par une ou des firmes commerciales, mais avaient été demandées par des états où ce problème devient préoccupant à nos services de recherche INRA, CIRAD,.....
    L'irrigation faite avec l'eau des rivières locales a apporté du sel car il y en a toujours des quantités non négligeables dans les eaux de surface. Sous nos climat, la pluie se charge de l'entraîner, mais ce n'est plus le cas, là où il ne pleut pas assez.
    Les chercheurs, pour une bonne part des universitaires, espéraient des résultats plus rapides qui malheureusement ont été retardés je n'ai pas besoin d'insister par qui.
    Ce genre de fait n'est pas nouveau. Christophe Colomb a découvert le nouveau monde en 1492. cinquante ans plus tard, la culture de la pomme de terre était introduite en Espagne, puis en Irlande, en Allemagne,....
    Hélas, nos savants français de l'époque affirmèrent que cette plante devait être toxique car elle était de la même famille que la morelle noire, un solanée. et ils firent des pieds et des mains pour empêcher cette culture en France.
    Il a fallu attendre 200 ans et la ténacité d'un militaire français qui avait participé à la guerre de trente ans et constaté qu'en Allemagne la pomme de terre était largement consommée, sans le moindre inconvénient.

    Peut être même que si, à l'époque notre agriculture avait cultivé des pommes de terre, la famine endémique qui régnait dans notre pays ne se serait pas produite et la révolution n'aurait pas été aussi sanglante.

    2 - en 2 siècles, la population du monde a pratiquement doublé, il faut que les ressources puissent suivre et ce n'est pas en utilisant des pratiques culturales archaïques que cela est possible.

    3 - je signale , pour ceux qui l'ignorent qu'un homme de 70 kg, pisse 12 grammes d'azote combiné par jour, cet azote n'est pas ramené là ou le végétal l'a prélevé,
    Calculez le poids d'ammonitrate qui titre 33,5% d'azote est ainsi enlevé au sol sans jamais lui être restitué. car les stations d'épuration sont chargées d'éliminer cet azote.
    le calcul est aussi valable pour le phosphore qui est concentré dans les organismes vivants, alors que sa concentration dans les sols reste terriblement faible.

    La terre doit être gérée exactement comme un compte en banque, si on lui enlève un élément et ne le remplace pas là où on l'a prélevé, elle devient stérile.

  32. #29
    Cendres

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Citation Envoyé par felicha Voir le message
    Il a fallu attendre 200 ans et la ténacité d'un militaire français qui avait participé à la guerre de trente ans et constaté qu'en Allemagne la pomme de terre était largement consommée, sans le moindre inconvénient.
    Ca n'est pas plutôt La Guerre de Sept ans, avec Antoine Parmentier?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  33. #30
    felicha

    Re : Récupérer l'eau contenue dans l'air

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Ca n'est pas plutôt La Guerre de Sept ans, avec Antoine Parmentier?
    tu as raison, ma mémoire a des trous. il est vrai que dans guère plus de 10 ans, je serai centenaire.
    Mais ce sujet auquel j'ai consacré une bonne partie de ma vie m'a toujours passionné.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. De l'électricité dans l'eau, et dans l'air !
    Par futuraboby dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/04/2010, 14h12
  2. Réponses: 19
    Dernier message: 03/07/2008, 19h32
  3. Ondes sonores dans l'air et dans l'eau
    Par claraaah dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/09/2005, 13h50
  4. Réponses: 18
    Dernier message: 26/08/2005, 22h16
  5. 100°C : dans l'eau et dans l'air
    Par freesbeep dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/07/2004, 22h06