Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 37 sur 37

Décroissance soutenable



  1. #31
    grhum

    Re : Décroissance soutenable

    bonsoir Narduccio.
    "Il faut être naïf pour croire que ça va marcher..."
    Tu as partiellement raison, en fait ça ne marchera pas si on est naïf. Une telle politique ne pourrait se faire qu'à coup de pied au c..:
    Coups de pied règlementaire ( ex vitesse encore plus limitée ), coups de pied sociaux (retraite 10 ans plus tard, moins de congé, 45 h par semaine... je connais des tas de gens qui vivent comme cela:des entrepreneurs plutôt riches, mais aussi des ouvriers immigrés qui ont reussi à se baire une belle petite vie en france,) coups de pied fiscaux (plus de taxes sur les polluants ), ... on doit bien trouver d'autre trucs à ficher des coups de pied. Bref,de quoi faire bafouiller les braves petits bourgeois que nous sommes, mais pas vraiment du fascisme.on devrait y survivre et même en rire.
    Par contre si on attend pépère que le prix du pétrole explose, je suis persuadé les bruns-bruns ou les bruns-rouge ( c pareil) vont à nouveau défiler en ordre de bataille ds les rues, et hop les camps ,les goulags ou je ne sais trop quoi, et si tu n'est pas avec nous tu es contre nous...tu connais la chanson je suppose.
    Vu comme ça, qui est naïf ? je pense être plus lucide que naïf. D'autre que moi s'exprime ainsi, sans doute plus "intello" (c pas une injure !) Janvovici va un peu dans ce sens, il y mets des gants mais sur le fond il parle de risque de guerre, de totalitarisme etc.. et de taxes. Je pense que tu connais les sites hyper catastrophiste (ex: Le loup est derrière la porte ... Brrrr ça fait peur !)
    Je suis sur la même ligne que jc_m (09/11) ..ne pas déstaboliser la société..une transition douce.
    Douce mais ferme, à coups de pied au c..Je ne crois pas du tout au système coopératif. 9 fois sur 10, c'est un petit malin qui roule les autres et ça se termine en eau de boudin, vive l"entreprise individuelle ! (... mais je ne connais pas Mondragon...)
    Pour finir, peu de politiques ont présenté une programme basé sur la déroissance volontaire: Votez pour moi, vous travaillerez plus et vous gagnerez moins ! à la dernière présidentielle P. B. ( on n'a pas le droit de citer le nom sur le forum, je crois ) l' a fait. Il a eu que 70 signatures pour être candidat) Mais P B et du genre "brave type" sincère, honnête, il croit en l'homme et au bon sens du citoyen: ça peut pas marcher comme ça. (J'aurais volontier voté pour lui) Mais au moins il a essayé, ouvert un peu la voie. D'autres plus rudes, plus lucide sur la nature humaine devraient apparaître.
    Dernier truc:dis à Bernard Maris de se frotter un peu au peuple, de boire quelques canon au café du commerce bien de chez nous, il ganera du temps.
    A plus, cordialement.

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Fol de Dol

    Re : Décroissance soutenable

    Pour rebondir sur certains messages parvenus il y a déjà quelques jours, sur le thème de la décroissance sélective notamment, qui consisterait à sélectionner certains produits ou services, les réduire fortement en gérant les inconvénients générés chez les fournisseurs de ces produits ou services, c'est vrai que je n'y crois pas trop. Pourquoi ?

    D'abord parce que cela mécontente forcément la part de population qui était attachée à ces produits. Pour reprendre l'exemple du tabac, les vrais accros, même s'ils connaissent les conséquences de leurs choix, ne seront jamais ravis de la hausse du prix du tabac (ce n'a d'ailleurs jamais été parce qu'une drogue coûte cher que l'on s'est arrété d'en prendre, alors quand en plus elle rapprorte un max sous forme de taxes à l'Etat...). L'exemple du tabac peut être reporté sur n'importe quel autre domaine : le fondu de bagnole fera toujours rouler sa chère auto, quelque soit le prix du pétrole et la qualité de l'air qu'il respire, etc...

    D'autre part parce que les politiques de substitutions qui permettraient de gérer les inconvénients sur les fournisseurs me font penser que soit on reporte le problème de la croissance sur un autre type de produit ou de service, mais que l'on a rien réglé dans le fond, soit on subventionne le "manque à gagner", et on se retrouve avec des pans entiers de la société qui ne savent plus pourquoi ils travaillent (exemple des agriculteurs). Bref, une économie maintenue tellement artificiellement que même dans le louable but de la décroissance soutenable, celle-ci ne me paraît pas pertinente.

    Enfin, l'argument de dire "si moi je m'y mets le premier, mais que les autres ne me suivent pas... j'aurai l'air d'un con." ne me convint pas non plus, parce que cela voudrait dire que nous avons tous les mêmes goûts, besoins, envies...

    Or, je crois qu'il serait beaucoup plus réaliste de baser la décroissance sur un libre choix de chacun, qui finalement se séparerait de ce qui ne lui tenait pas vraiment à coeur mais qu'il utilisait par habitude, sans réflexion. De cette manière, les vrais fumeurs continueraient de fumer, les vrais accros de bagnoles continueraient de rouler, mais probablement que certains conducteurs fous arrêteraient de fumer, et que certains fumeurs arrêteraient de conduire, tout cela en douceur, le temps que les fabricants de bagnoles et de clopes s'adaptent.

    Idéaliste ou pas, je ne sais pas, mais j'ai l'impression que moins le concept de décroissance soutenable sera dirigiste, et plus il passera par la pédagogie, la sensiblisation, etc, plus il aura de chances de toucher son but.

  4. #33
    jc_m

    Re : Décroissance soutenable

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Fol de Dol
    . . . . . Idéaliste ou pas, je ne sais pas, mais j'ai l'impression que moins le concept de décroissance soutenable sera dirigiste, et plus il passera par la pédagogie, la sensiblisation, etc, plus il aura de chances de toucher son but.
    150% d'accord avec toi, dans un monde rêvé où nous aurions tout notre temps !

    Mais dans notre monde éloigné de tout idéal on a créé les lois (par nécessité) et un certain nombre d'outils afin de faire marcher tout le monde à peu près dans la même direction.

    De l'angélisme au pragmatisme la distance est grande et, par ailleurs, quelle que soit la conviction de certaines personnes il est des situations où il est impossible de changer quoi que ce soit à certains paramètres si certains dispositifs ne favorisent pas ce changement.

    On le voit en suivant les fils de ce forum sur les questions de chauffage : le surcoût du solaire par exemple interdit à certains de l'adopter.

    Si tous les appareils de chauffage au fuel étaient pénalisés et tous les systèmes solaires très favorisés, on installerait plus de solaire.

    Ce serait une forte croissance de ce solaire et une forte décroissance du fuel...

    Donc convaincre : oui, et utiliser d'autres outils : oui.

  5. #34
    Narduccio

    Re : Décroissance soutenable

    Citation Envoyé par jc_m
    On le voit en suivant les fils de ce forum sur les questions de chauffage : le surcoût du solaire par exemple interdit à certains de l'adopter.

    Si tous les appareils de chauffage au fuel étaient pénalisés et tous les systèmes solaires très favorisés, on installerait plus de solaire.

    Ce serait une forte croissance de ce solaire et une forte décroissance du fuel...

    Donc convaincre : oui, et utiliser d'autres outils : oui.
    D'autant plus, que de plus en plus de chaudières proviennent d'usines délocalisées, tandis que dans un premier temps, les systèmes de chauffage solaire seraient produits sur place.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  6. #35
    shokin

    Re : Décroissance soutenable

    Mais ça va crillarder encore sur la liberté de consommer, d'acheter.

    Crisse de liberté ! comme si celle-ci était plus importante que la santé des êtres vivants !

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  7. #36
    jc_m

    Re : Décroissance soutenable

    Bonjour,

    Citation Envoyé par shokin
    Mais ça va crillarder encore sur la liberté de consommer, d'acheter.
    . . . . .
    Mais non, au contraire, tout le monde applaudirait !!!

    Imaginons un instant un gouvernement intelligent (on peut rêver un instant...) qui mettrrait en place des taxes fortes sur certains appareils de chauffage, couplées à un système de financement par prêts à très bas taux sur une durée au moins égale à celle de l'amortissement des installations, plutôt qu'un rédit d'impôts.

    Dans ce même temps ce gouvernement favoriserait le développement de cycles de formation spécialisés dans le solaire et le thermique (isolation des bâtiments) et étendrait ce système de financement à l'isolation.

    Différentes estimations ont été faites ici et là : il y aurait selon les sources de 120 000 à 200 000 + emplois à créer en quelques années, pour traiter de 200 000 à 400 000 logements par an pendant 30 à 40 ans...

    En travaillant bien sur ce système de financement il y a moyen d'atteindre un objectif fort sur le plan des économies d'énergie ET de faire gagner à tout ménage qui en bénéficierait 1 à 2 points de SMIC en économies de chauffage (logement et eau chaude sanitaire).

    Le Ministre du Chauffage d'un gouvernement qui ferait cela serait reçu partout avec tous les honneurs, et ça chaufferait dans les banlieues, pas en brûlant des voitures mais en se lançant dans l'aventure solaire : pas de "discrimination positive" mais une sorte "d'affirmative action" favorisant quand même la formation de pas mal de jeunes avec de réelles perspectives d'emploi à la clef.

    En somme ériger le solaire en objectif national prioritaire, avec des mesures particulières à la clef.

    Et favoriser la recherche dans ce domaine, et permettre que l'architecture soit modifiée dans son aspect extérieur (énormes contraintes dans les apparences extérieures afin de respecter les "caractères régionaux" ce qui interdit une isolation par l'extérieur et la construction bioclimatique dans certaines zones, ie Marais Poitevin... où l'on peut quand même construire n'importe quel hangar lambda pour un nouveau centre commercial, à l'entrée d'une agglomération...).

    Non, Shokin, il y a moyen de faire sans provoquer de protestations !

  8. Publicité
  9. #37
    shokin

    Re : Décroissance soutenable

    Malheureusement, j'en ai rencontré tout plein qui argumentaient pour défendre leur consommation par peur de changer leurs habitudes.

    De l'action et la patience pour une conscience sociale ET écologique !

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Décroissance radioactive
    Par michamaza dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/12/2007, 21h21
  2. Loi de décroissance radioactive ?
    Par Zhù dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/12/2007, 19h34
  3. décroissance de l'argent
    Par camille33 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/10/2007, 21h36
  4. Decroissance de la temperature la nuit
    Par trident dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/08/2006, 20h01