Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 32

Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe



  1. #1
    asdetreflepeureux

    Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Bonjour,

    Je vais vous parler des techniques d'adaptation pour tenter de résoudre la crise écologique :

    - L'écoquartier, dont la densité est assez forte et qui permet de restaurer les espaces naturels, en misant sur la sobriété énergétique.

    - Les toits végétalisés, qui assure un confort au niveau thermique, favorise la biodiversité et participe à la lutte contre le changement climatique.

    - La capture du CO2, qui consiste à enlever ce gaz à effet de serre dans l'atmosphère, afin de résoudre la crise climatique. J'avais lu un article indiquant que Graciela Chichilnisky a mis au point une technique de "Global Thermostat", qui permet de ramener théoriquement la concentration de 400 ppm à 275 ppm en 20 ans..

    - L'agroécologie, qui est une pratique agricole respectant les cycles naturels, et qui renverse les dogmes de l'agriculture intensive. On y trouve la Permaculture, l'Agroforesterie,... Elle permet d'atténuer les effets du changement climatique. On parle de plus en plus de l'agriculture urbaine, afin de permettre une certaine résilience.

    - Le pétrole bleu, mis au point par la société espagnol Bio Fuel Systems, qui consiste à absorber plus de carbone qu'il n'en émet, mais aussi les oursins, une technique d'absorption découverte par Lidija Siller. La recyclage du carbone pourrait être également employé.

    - La nature en ville, qui se base sur la régénération urbaine.

    - Le génie écologique que l'on peut recréer la nature.

    Donc je dirais que ces techniques sont primordiales si on veut limiter la catastrophe liée à la perte de la biodiversité et au changement climatique (effondrement des écosystèmes, montée des océans, sécheresse, famine, pollution...).

    Merci pour vos réponses.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    wizz

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    et??????

    (t'en penses quoi toi)
    dès fois où c'est un devoir, et youpi, y'en a plein qui pensent pour toi

    alors commence à développer, le pour et le contre de chacune de ces techniques, et on verra ce qu'on verra

  4. #3
    Moinsdewatt

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Citation Envoyé par asdetreflepeureux Voir le message
    B......mais aussi les oursins, une technique d'absorption découverte par Lidija Siller. .......
    et bien parles en nous donc un peu plus..

  5. #4
    asdetreflepeureux

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Pour les oursins, voici l'article :
    http://www.neo-planete.com/2013/02/1...ur-la-planete/

    En fait, si je vous parle de ces techniques d'adaptation, c'est pour essayer de comprendre leurs impacts au niveau du climat et de la biodiversité.

    L'étude publié dans la revue Nature en juin 2012 nous parle des changements d'usage des terres émergées qui mènent la planète à un point de basculement d'ici 2025 (à cause de la perte de la biodiversité). Dans ce contexte, l'agroécologie est une forme d'agriculture qui permet de retrouver des équilibres naturels et de favoriser la biodiversité, contrairement à l'agriculture intensive qui justement, provoque la perte de la biodiversité. Ainsi, il est possible de produire plus de nourriture avec le moins d'espace possible (une des solutions mentionnés dans l'étude).

    Les différentes formes d'agroécologie, dnt la permaculture, repose sur la sobriété et le partage équitable (une des solutions mentionnés dans l'étude). De l'autre côté, l'écoquartier consomme le moins d'espace et d'énergie possible et augmente la densité (= concentrer les populations dans les zones à fortes densités pour laisser les territoires retrouver un équilibre naturel, une des actions préconisés dans l'étude).

    De même, le point de bascule climatique se situe à 450 ppm (qui accélérera brutalement l'effet de serre), et cette valeur sera atteinte d'ici 2025 à 2030. Donc réduire les émissions de CO2 ne suffisent plus, et c'est ainsi que de nombreux chercheurs trouvent des solutions pouvant absorber le carbone (matériaux MIL-101 et NOTT-300).

    Concernant la fonte des glaces, je viens d'apprendre qu'un architecte nommé Derek Pirozzi, a mis au point au projet de parapluie polaire pour restaurer les glaces avant qu'elles ne disparaissent. Je vous poste l'article :
    http://www.tomsguide.fr/actualite/ar...uie,20597.html

    J'espère que j'ai été clair dans ces techniques d'adaptation pour éviter le scénario catastrophe.

  6. #5
    wizz

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Citation Envoyé par asdetreflepeureux Voir le message
    L'étude publié dans la revue Nature en juin 2012 nous parle des changements d'usage des terres émergées qui mènent la planète à un point de basculement d'ici 2025 (à cause de la perte de la biodiversité). Dans ce contexte, l'agroécologie est une forme d'agriculture qui permet de retrouver des équilibres naturels et de favoriser la biodiversité, contrairement à l'agriculture intensive qui justement, provoque la perte de la biodiversité. Ainsi, il est possible de produire plus de nourriture avec le moins d'espace possible (une des solutions mentionnés dans l'étude).
    oui, mais pour le CON-sommateur, souvent, ce qui lui importe, c'est produire moins cher
    va y avoir des choses à changer demain matin, devant le miroir à se brosser les dents
    http://www.natureetprogres.org/revue...revue_n88.html
    Il faudra bientôt parer au plus pressé : s'alimenter ! Mais alors que nous avions pris l'habitude d'avoir à notre disposition de tout, partout, à tout moment et à un tarif artificiellement bas, il va falloir renouer avec les contraintes du vivant et les lois de la nature.

    Les différentes formes d'agroécologie, dnt la permaculture, repose sur la sobriété et le partage équitable (une des solutions mentionnés dans l'étude).
    ahhhh, le partage équitable

    je me souviens d'une vieille blague.
    C'est une convention internationale des ouvriers du monde entier, à l'époque où le communisme y existait encore
    -l'ouvrier américain: "c'est nul chez vous en URSS. Vous bossez à fond comme des forcenés, mais vous ne pouvez pas profiter du fruit de votre labeur. Votre loi vous oblige à le partager avec les autres...."
    -l'ouvrier soviétique: "meuhhh non, c'est le paradis en URSS. C'est génial, y'a pas mieux comme pays. Ce n'est pas moi qui dois partager de ce que j'ai avec les autres. Ce sont les autres qui doivent partager avec moi...."

    Bon. Maintenant, je reviens à toi, à ta situation, à ton mode de vie, à ton niveau de vie
    SI je prends toutes les richesses du monde (à tout le monde), et que je fais un partage équitable, en 6 milliards de parts égaux, alors à ton avis, auras tu plus à perdre qu'à gagner????
    N'oublie pas que dans le mot "partage équitable", tu dois y mettre toi aussi, à recevoir si tu es en dessous de la moyenne....mais à en donner si tu es au-dessus


    De l'autre côté, l'écoquartier consomme le moins d'espace et d'énergie possible et augmente la densité (= concentrer les populations dans les zones à fortes densités pour laisser les territoires retrouver un équilibre naturel, une des actions préconisés dans l'étude).
    oui pourquoi pas
    Je reprends l'exemple des barils de lessive de Coluche "et si j'échange votre baril de lessive Ariel contre 2 barils de lessive X...."
    Donc disons pour 500000€, LE crédit de sa vie, pour l'acquisition du logement
    Pour ce mêmecout, tu choisis quoi?
    -un appartement en ville de 50m²
    -ou une maison individuelle de 200m², avec terasse, piscine, pelouse, garage 2 places, le voisin un peu plus loin, etc...

    Bref, tasser les gens pour libérer de l'espace au sol. Bon sang mais bien sûr, yakafokon y penser, et faire


    Donc je dirais que ces techniques sont primordiales si on veut limiter la catastrophe liée à la perte de la biodiversité et au changement climatique (effondrement des écosystèmes, montée des océans, sécheresse, famine, pollution...).
    les catastrophes, ça dépend où ça se passe. Chez soi ou ailleurs????
    Je prends 2 exemples
    -dans les années 80, on a découvert les trous dans la couche d'ozone, et ses conséquences
    Le trou d'ozone, ça se passe aux poles. Et si ça agrandit, alors ça finira par s'élargir, ça touche le pole Nord, puis le nord du Canada, puis le sud du Canada, puis le Nord des USA. Pareil en Europe, depuis le nord de la Norvège jusqu'à chez nous
    Bref, ça concerne les Occidentaux en premier, qui seront les premiers à en être victime. Alors en moins de temps qu'il en faut, on a interdit l'usage des gaz coupables

    -et aujourd'hui, c'est autour du CO2 et le réchauffement climatique
    Pour un Canadien, quelques degrés de plus, c'est fantastique
    Pour un Français, quelques degrés de plus, c'est pas mal non plus, sans trop de conséquences négatives
    Mais pour ceux qui habitent déjà dans des pays chauds, dont il est déjà difficile d'y vivre, avoir quelques degrés de plus, ce sera infernal
    Bref, pour le RC, ce ne sont pas les Occidentaux qui seront les premiers à en être victime au quotidien. Ce sont les "autres". Et donc en conséquence, les actions ne sont pas aussi rapides que ce fut avec le CFC....

    Bref, sècheresse, famine, montée de l'océan.... C'est pas bien. C'est grave. Faut faire quelque chose...Mais au fait, qui seront les premiers à en être victimes?

    bref, yakafokon. C'est beau l'idéologie. Mais je doute que la majorité des gens (chez nous) accepte d'aller dans ce sens là....

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    polo974

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    le pétrole bleu: http://www.energie-gouv.fr/spip.php?article34
    (attention, ce site met du gouv.fr dans son nom, mais est sans rapport avec le gouvernement)

    Global Thermostat: rien de technique, que de la com (je ne dis pas que du vent, ce serait déjà trop...)

    bref, pas mal de jolis miroirs aux alouettes ...
    Daudet, tu vas nous manquer...

  9. Publicité
  10. #7
    barda

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Citation Envoyé par asdetreflepeureux Voir le message
    Bonjour,

    Je vais vous parler des techniques d'adaptation pour tenter de résoudre la crise écologique :

    - L'écoquartier, dont la densité est assez forte et qui permet de restaurer les espaces naturels, en misant sur la sobriété énergétique.

    - Les toits végétalisés, qui assure un confort au niveau thermique, favorise la biodiversité et participe à la lutte contre le changement climatique.

    - La capture du CO2, qui consiste à enlever ce gaz à effet de serre dans l'atmosphère, afin de résoudre la crise climatique. J'avais lu un article indiquant que Graciela Chichilnisky a mis au point une technique de "Global Thermostat", qui permet de ramener théoriquement la concentration de 400 ppm à 275 ppm en 20 ans..

    - L'agroécologie, qui est une pratique agricole respectant les cycles naturels, et qui renverse les dogmes de l'agriculture intensive. On y trouve la Permaculture, l'Agroforesterie,... Elle permet d'atténuer les effets du changement climatique. On parle de plus en plus de l'agriculture urbaine, afin de permettre une certaine résilience.

    - Le pétrole bleu, mis au point par la société espagnol Bio Fuel Systems, qui consiste à absorber plus de carbone qu'il n'en émet, mais aussi les oursins, une technique d'absorption découverte par Lidija Siller. La recyclage du carbone pourrait être également employé.

    - La nature en ville, qui se base sur la régénération urbaine.

    - Le génie écologique que l'on peut recréer la nature.

    Donc je dirais que ces techniques sont primordiales si on veut limiter la catastrophe liée à la perte de la biodiversité et au changement climatique (effondrement des écosystèmes, montée des océans, sécheresse, famine, pollution...).

    Merci pour vos réponses.
    Le 1 et le 2, ok, mais ce sont des mesures pour pays riches, et à impact très très limité...
    Graciela Chichilnisky et Lidija Siller ne devraient pas tarder à être nobélisées, si ce qu'elles proposent est bien sérieux (ce dont je ne doute pas un seul instant)...
    La nature en ville, c'est déjà fait, certains ayant proposé de mettre les villes à la campagne, et la chose étant déjà effective un peu partout...
    Quant au génie, il en faudra; et bien plus qu'on ne le croit...

    Allez, bonne réflexion...

  11. #8
    asdetreflepeureux

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    En fait, je pense que reboiser ne se révèle pas très efficace : il faut restaurer ou réhabiliter les arbres de forêts via le génie écologique.

    Je pense que l'agroécologie permettra de diminuer l'empreinte environnementale. En fait, des initiatives écologiques sont mis en oeuvre, mais l'empreinte augmente à cause de la croissance de la population, et donc justement, l'agroécologie permet de doubler la production alimentaire sur moins d'espace.

    Sinon, je viens de voir que le végétal permet de maintenir les écosystèmes en équilibre.

    C'est vrai que la nature en ville est en plein essor vu que la biodiversité permet de protéger notre santé. Cela nécessite un réaménagement urbain pour régénérer les espaces naturels.

    Concernant la capture du CO2 de l'atmosphère, si des machines pouvaient retirer tout le carbone, on pourrait faire redescendre la concentration à 350 ppm, et ainsi limiter le réchauffement à 2°C.

  12. #9
    Amanuensis

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    SI je prends toutes les richesses du monde (à tout le monde), et que je fais un partage équitable, en 6 milliards de parts égaux, alors à ton avis, auras tu plus à perdre qu'à gagner????
    Un truc encore mieux avec le partage équitable, c'est que la part relative d'un pays augmente d'autant plus que sa croissance démographique est au-dessus de la moyenne planétaire. Plus un pays fait d'enfants, plus il est riche!
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  13. #10
    wizz

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Citation Envoyé par asdetreflepeureux Voir le message
    En fait, je pense que reboiser ne se révèle pas très efficace : il faut restaurer ou réhabiliter les arbres de forêts via le génie écologique.

    Je pense que l'agroécologie permettra de diminuer l'empreinte environnementale. En fait, des initiatives écologiques sont mis en oeuvre, mais l'empreinte augmente à cause de la croissance de la population, et donc justement, l'agroécologie permet de doubler la production alimentaire sur moins d'espace.
    oui, explique nous ce principe agroécologie qui permettrait de doubler la production alimentaire
    ça se passe comment
    pourrait on avoir des exemples, d'application future ou déjà existante


    C'est vrai que la nature en ville est en plein essor vu que la biodiversité permet de protéger notre santé. Cela nécessite un réaménagement urbain pour régénérer les espaces naturels.
    2 possibilités:
    -soit on étale les villes, espace les habitations. Cela permet de préserver, créer un espace naturel. C'est le principe des banlieues (intermnables) à la façon américaine. Et donc pour faire la moindre des activités, faut faire des longs trajets

    -soit on empile les gens, c'est à dire habiter dans des tours de (très) grande hauteur

    pourquoi pas....mais je ne pense pas que c'est ça que souhaite les gens.


    Concernant la capture du CO2 de l'atmosphère, si des machines pouvaient retirer tout le carbone, on pourrait faire redescendre la concentration à 350 ppm, et ainsi limiter le réchauffement à 2°C.
    yakafokon ne pas en émettre
    un chauffage solaire peut suffire pour chauffer une habitation, donc sans émettre du CO2 (à part sa fabrication et son transport)
    idem pour l'eau chaude sanitaire
    de plus, la chaleur captée pour chauffer l'eau, c'est autant de chaleur qui n'entre pas dans la maison via la toiture, et donc diminue les besoins de climatisation (pour ceux qui sont concernés)
    sauf qu'on voit encore trop souvent des maisons qui dépensent de l'énergie pour la clim...et de l'énergie pour produire de l'eau chaude sanitaire

  14. #11
    Moinsdewatt

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Citation Envoyé par asdetreflepeureux Voir le message
    Pour les oursins, voici l'article :
    http://www.neo-planete.com/2013/02/1...ur-la-planete/
    ......
    Article consternant.
    Rien n'indique une solution industrielle probable.
    Et le Nickel la dedans, il en faut combien par kg de CO2 stocké ???

  15. #12
    Moinsdewatt

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Citation Envoyé par asdetreflepeureux Voir le message
    Concernant la capture du CO2 de l'atmosphère, si des machines pouvaient retirer tout le carbone, on pourrait faire redescendre la concentration à 350 ppm, et ainsi limiter le réchauffement à 2°C.
    Comment dire,
    asdetreflepeureux, vous avez quel age ?

  16. Publicité
  17. #13
    Moinsdewatt

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    asdetreflepeureux, compte tenu de votre MP,

    Citation Envoyé par asdetreflepeureux Voir le message
    .....

    Concernant la capture du CO2 de l'atmosphère, si des machines pouvaient retirer tout le carbone, on pourrait faire redescendre la concentration à 350 ppm, et ainsi limiter le réchauffement à 2°C.
    Les humains envoient dans l' atmosphére 34 milliards de tonnes de CO2 chaque année (en augmentation).

    Nouveau record d'émissions de dioxyde de carbone dans le monde :

    13 Nov 2012 FRANCFORT (Reuters)

    Les émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans le monde ont atteint un record en 2011 avec 34 milliards de tonnes, dit mardi l'Institut allemand des énergies renouvelables (IWR).

    Cette hausse de 2,5% par rapport à 2010 s'explique surtout par une reprise de l'activité industrielle l'an dernier après des années de crise économique, précise l'institut, qui conseille le gouvernement allemand.

    "Si la tendance actuelle persiste, les émissions mondiales de CO2 augmenteront encore de 20% pour dépasser les 40 milliards de tonnes à l'horizon 2020", écrit le directeur de l'IWR, Norbert Allnoch.

    Avec 8,9 milliards de tonnes, soit plus du quart du total mondial, la Chine est le plus gros émetteur de CO2. Elle en avait émis 8,3 milliards de tonnes en 2010. Viennent ensuite les Etats-Unis (six milliards), devant l'Inde, la Russie, le Japon et l'Allemagne.
    http://www.boursorama.com/actualites...ecef0a3c92af09

    et le coût de séquestration du CO2 dans le sol se chiffre à 50 - 100 € la tonne.


    Donc j' espére que vous aurez compris que le yakafokon à certaines limites.
    Dernière modification par Moinsdewatt ; 01/05/2013 à 13h51.

  18. #14
    Tilleul

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    oui, mais pour le CON-sommateur, souvent, ce qui lui importe, c'est produire moins cher
    Totalement faux...
    Keep it in the Ground !

  19. #15
    wizz

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Totalement vrai...

  20. #16
    Eco77

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Tout cela est bien beau mais cela ne sauvera pas la planète....

    Ce qui la sauvera c'est le développement massif des ENR (éolien, PV , CSP et autres ) en lieu et place des centrales thermiques en tout genre .

    La question de la production d'énergie étant réglé , il faudra régler le problème du transport en utilisant uniquement des transports propres (voitures/camion/bateaux électriques dans un premier temps , à hydrogène probablement dans un futur proche)

    Ces deux sujets réglés plus aucune émission de CO2 sur terre, cqfd.

  21. #17
    f6bes

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Citation Envoyé par Eco77 Voir le message
    ..
    Ce qui la sauvera c'est le développement massif des ENR (éolien, PV , CSP et autres ) en lieu et place des centrales thermiques en tout genre .
    .
    Bonjour à toi,
    Reste à savoir si le "massif" sera suffisant pour FOURNIR tous les pékins lambda de la terre y compris l'industrie et autres ?
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  22. #18
    wizz

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    un train élect, je vois comment ça fonctionne
    une voiture élect aussi
    un gros camion, ça consomme dans les 35-40 litres de carburant pour parcourir 100km
    mais alors, pour qu'un camion soit électrique, combien de batterie doit on en embarquer??? (je sens encore la valise électrique de Gaston Lagaffe...)

    pareil pour les bateaux....

    y'a trop de yakafokon.....

  23. Publicité
  24. #19
    barda

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    et que dire des avions...

  25. #20
    f6bes

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    et que dire des avions...
    Bonjour à toi,
    J'ai pas osé....des pédales !
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  26. #21
    WizardOfLinn

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Ca me rappelle un film assez curieux et loufoque, avec Bebel ("Peut-être", 1999).
    Paris en 2070, à moitié enseveli sous les sables, déplacements à dos de chameaux, et une drôle de machine volante à pédales pour aller en banlieue.
    Tout ce petit monde paraissait bien adapté (et aucune éolienne ni panneaux solaires, éclairage à la bougie).

    Eco77 : l'utilisation massive des ENR, c'était ce qui était d'usage il y a 300 ans. L'utilisation du charbon a sauvé ce qui restait de la forêt française, et un peu plus tard, le pétrole a sauvé de l'extinction les baleines chassées pour leur huile.
    On est 7 milliards maintenant...

  27. #22
    barda

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Citation Envoyé par Eco77 Voir le message
    Tout cela est bien beau mais cela ne sauvera pas la planète....

    Ce qui la sauvera c'est le développement massif des ENR (éolien, PV , CSP et autres ) en lieu et place des centrales thermiques en tout genre .

    La question de la production d'énergie étant réglé , il faudra régler le problème du transport en utilisant uniquement des transports propres (voitures/camion/bateaux électriques dans un premier temps , à hydrogène probablement dans un futur proche)

    Ces deux sujets réglés plus aucune émission de CO2 sur terre, cqfd.
    Ben voyons... c'est si simple que l'on se demande encore pourquoi personne n'y a pensé plus tôt..
    Le problème -le seul-, c'est que l'on ne sait pas comment récolter, de façon économiquement soutenable, toute cette énergie, ni la concentrer pour la rendre disponible pour tous...
    en France, le photovoltaique n'atteint pas 3 pour mille de l'électricité produite, et l'éolien à peine plus; pourtant, on y a investi des dizaines de milliards d'euros; à ce rythme, mais tout le PIB y passerait, il faudra quelques centaines d'années pour couvrir la seule production d'électricité; mais pas suffisamment pour faire fonctionner en plus voitures, camions et bateaux... quant à l'hydrogène, en l'absence de source naturelle, il faudra déjà le produire, pour récupérer moins d'énergie qu'il n'en aura coûté...

    Cessons donc de rêver, sur des hypothèses fantaisistes... il y a extrême urgence (une ou deux dizaines d'années) à trouver des solutions qui en soient vraiment; il y a des pistes, mais pas trop de certitudes... moi, j'en ai une seule, de certitude, ce sera très dur...

  28. #23
    Eco77

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Meuh non c'est pas dur ...

    Concernant la production d'énergie, l'énergie éolienne par exemple est tout à fait compétitive (stockage STEP compris) , y'a vraiment plus qu'à insister un peu au niveau politique pour privilégier cette solution. En France par exemple, mais c'est un mauvais exemple parce qu'on a le nucléaire , on pourrait produire 100% de l'électricité en éolien sans aucun problème et pour le même prix que le nucléaire ,sûrement même moins cher en fin de compte si on intègre les déchets et les accidents potentiel du nucléaire.

    Pour les transports , je ne suis pas fan de la voiture électrique , j'espère que des solutions pertinente hydrogène vont se développer (genre Mc Phy avec le stockage solide). Le rendement n'est pas excellent certes (je crois dans les 30-35%) mais j'espère que plus les ENR vont se développer et moins l’électricité sera chère, rendant donc l'opération rentable (elle l'est peut-être déjà je ne connais pas les chiffres).

    J'espère aussi que les nouvelles techno ENR feront vraiment baisser le coût de l’électricité aussi dans un futur proche (Kite power , Makani etc... à vérifier). Si l’électricité ne vaut plus rien alors le transport devrait suivre avec l'hydrogène par exemple !

    Pour revenir à la production d’électricité , quand on voit la surface ridicule de PV par exemple qu'il faudrait pour alimenter toute la planète (au pif un carré de 400 km x 400km posé dans le Sahara par exemple), on se dit que la solution est déjà là .

  29. #24
    Eco77

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    http://www.ree.es/ingles/operacion/curvas_demanda.asp

    Le mix espagnol pour info, ils ont déjà dans les 40% d'éolien.....

  30. Publicité
  31. #25
    barda

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Mais non, tout cela, ce ne sont que des spéculations qui ne résistent pas à une analyse même superficielle...

    L'éolien fournit par an 2000 kwh par kw installé, soit 4 fois moins que n'importe quelle centrale thermique; ce qui veut dire qu'il faut installer 4 kw pour compenser 1 kw thermique; ce qui en fait une des énergies les plus chères en investissement (plus que le nucléaire pourtant coûteux); si en plus il faut un moyen de stockage, il faut encore doubler l'investissement, dans les conditions les plus favorables; en France, il n'y a plus de place pour des step économiquement accessibles (tous les sites sont déjà utilisés); en Allemagne, ils sont pratiquement inexistants, en Espagne très rares; il n'y a guère que la suisse qui est favorisée de ce point de vue. C'est ce qui explique qu'en Espagne le mix comporte 40% environ d'éolien en puissance installée, mais seulement 10% en production; on retrouve des chiffres comparables en Allemagne... ils compensent avec le gaz en Espagne, le charbon et le gaz en Allemagne, qui est, par habitant, un des plus gros producteur de CO2 d'Europe...

    L'électricité produite par les ENR est beaucoup plus chère que celle produite par les moyens conventionnels (entre 3 et 4 fois, voire 6 fois plus coûteuse à produire); ce surcoût est compensé par une taxe sur nos factures d'électricité, taxe qui augmente tous les ans..

    Quant à l'hydrogène, je me demande bien où tu vas le trouver !!! sa production, à énergie égale, dégage plus de CO2 que la même énergie fournie par du pétrole; et ça coûte beaucoup plus cher, sans aucun espoir de voir le prix baisser....

    Cessons de nous bercer d'illusions à partir d'informations complètement fausses, diffusées par je ne sais qui, dans un but commercial évident.

  32. #26
    wizz

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    En France, on consomme dans les 500 TWh d'électricité dont 400 TWh sont d'origine nucléaire
    Combien faudrait il d'éolienne en moyenne (le cas théorique idéal parfait du bisounourland) pour remplacer le parc nucléaire français?
    Avec un facteur de charge de 25% pour ces éoliennes, et avec une consommation électrique variant du simple au double entre les mois d'été et les mois d'hiver, il faudrait alors quel genre de parc, quelle capacité, dimension....?

  33. #27
    wizz

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    http://perspective.usherbrooke.ca/bi...EG.IMP.CONS.ZS

    des chiffres, c'est mieux
    en 2011, l'Espagne a produit 290TWh d'électricité, dont:
    -20% à partir du nucléaire (espagnol)
    -29% à partir du gaz
    -16% à partir du charbon
    -11% à partir d'hydraulique
    ça fait donc les 3/4 de la production espagnole
    grosso modo, 1/4 d'électricité espagnole serait d'origine éolienne, dans le meilleur des cas
    ça confirme aussi une chose, en l'absence d'une grande capacité de STEP, la régulation des éoliennes se fait avec du gaz

  34. #28
    yves35

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    bonsoir,

    il y a des analyses de coût et d'opportunité sur le site de manicore:

    http://www.manicore.com/inc_menu/plan_fr.html

    yves

  35. #29
    Eco77

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    je ne suis pas un commercial ... je m'interresse au sujet pour le fun

    Cela étant :

    Je n'ai trouvé que ça comme chiffres sur les coûts :

    http://www.developpement-durable.gou...f/annexe_6.pdf

    Effectivement l'éolien est un poil plus cher que le charbon et le gaz mais a court terme on peut penser que la tendance va s'inverser. En attendant il est quand même à peu prés compétitif car seulement 20/30% plus cher (et non pas 5 ou 6 fois) , ce n'est pas énorme . Et il faut rappeler évidemment que c'est du zéro pollution quand même. Le PV lui aussi va continuer de baisser jusqu'à devenir compétitif à priori.
    Je n'ai plus le chiffre sur le coût de la STEP mais j'avais lu qu'il était minime ramené au kwh (quelques cts seulement , dailleurs l’énergie hydro ne coûte rien pour comparaison). On a la possibilité d'en faire en Normandie (voir en mer genre l'ile belge....) et il y a aussi la solution Norvégienne moyennant une ligne HVDC (qui coûte cher certes et ce n'est pas en France). Le besoin n'est pas énorme , un faible pourcentage de la puissance éolienne est nécessaire je crois pour stabiliser le réseau .

    Concernant le nucléaire la comparaison n'a pas lieu puisque le sujet des déchets, du démantèlement, et des accidents potentiels et autre terrorisme est quand même trés moyennement pris en compte.

    Calcul : pour remplacer les 400Twh il faudrait 13 000 Éoliennes off-shores de 10MW (facteur de charge de 35% pifométré pour l'off-shore) + évidemment les STEP ou le raccordement en Norvège , et des lignes HVDC aussi pour aller de l'Atlantique en province par exemple si on partait sur cette "mono-solution".

    Il y a aussi les projets du type Sahara wind ou le facteur monte à 40/45% grâce aux vents forts le long des côtes africaines , mais c'est encore autre chose politique etc.... Cela étant cela réduirait le coût d'autant.

    Pour le mix espagnol les chiffres datent de 2011, moi je regarde le mix en live, (regardez le sur plusieurs jours ) et on voit qu'il y en a bien plus que 10 ou 20% ces derniers temps au moins 30% en moyenne je dirais.

    Pour l'hydrogène j'ai de l'espoir dans ces stockages hydrures sachant que techniquement une voiture avec un réservoir à 700 bars ce n'est pas possible . Cela étant je ne suis effectivement pas un spécialiste en la matière . ça ne marcherait pas dans un cargo ???

    C'est aussi pour ça que je parlais du kite power et airborne. On se met un seul engin Kite ou airborne de 130GW au dessus de la tête en Atlantique (un truc discret quoi , mais au final moins encombrant que 13 000 éoliennes et beaucoup beaucoup moins cher (plus c'est gros moins c'est cher est une règle intangible de l'industrie ) et paf.

    Avec tant d'électricité vraiment pas chère on produit de l'hydrogène à gogo en s'en fichant du rendement pour alimenter le reste (transports).

  36. #30
    WizardOfLinn

    Re : Techniques d'adaptation pour éviter la catastrophe

    Concrêtement, voyons ce qui se passe dans un pays pionnier de l'éolien :
    http://energie.lexpansion.com/energi...a-33-6582.html

    Mais bon, je n'ai rien contre quelques moulins à vent pour moudre le grain, ça marchait assez bien il y a un siècle ou deux.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 18/03/2011, 19h17
  2. Programme d'adaptation pour lentilles de contact
    Par paola72 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/03/2010, 16h01
  3. éviter une catastrophe
    Par :Dormitator: dans le forum Astronautique
    Réponses: 8
    Dernier message: 16/06/2008, 09h33
  4. pièces d'adaptation pour mon crayford
    Par José9 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/10/2007, 17h26
  5. Pour éviter la poésie
    Par bardamu dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/07/2004, 01h56