Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Voyages et empreinte carbone




  1. #1
    Lebleu34

    Voyages et empreinte carbone

    Bonjour,

    Je suis plutôt du genre à avoir une conscience écolo... et parfois je fais des voyages en avion.

    Je me demandais si malgré toutes mes bonnes intentions, mon empreinte écologique serait (bien) pire que celle de quelqu'un qui consomme déraisonnement (du genre à acheter le dernier Iphone dès qu'il sort, ne pas user ses vêtements, abuser de produits chimiques chez soi, etc...) mais qui ne voyage pas ?

    Parce qu'un vol en avion ça pollue énormément.

    Et il faut bien dire que que parfois ce sont les mêmes qui se targuent d'avoir une conscience écolo, du genre de moi ou mes proches, et qui curieux de découvrir le monde l'enveloppent de traînées de kérosène.

    Je serais curieux d'avoir votre avis.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    antek

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Je pense que les cornichons augmentent l'empreinte carbone des sandwich . . .

  4. #3
    ecolami

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Bonsoir,
    Clairement il n'y aura pas de réponse simple et précise a cette question trop imprécise. J'ai juste remarqué que Yann Arthus-Bertrand déclare compenser les émissions de CO2 de son hélicoptère à la fin de chacun de ses films ou reportages. Il fait planter un certain nombre d'arbres.


  5. #4
    jeangab62

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Yann Arthus-Bertrand déclare compenser les émissions de CO2 de son hélicoptère à la fin de chacun de ses films ou reportages
    la compensation carbone, c'est un peu comme écraser le gamin de tes voisins, et proposer d'en refaire un avec la voisine....
    c'est le sommet de l'hypocrisie, je pollue comme un goret, mais c'est pas grave, je compense.

  6. #5
    Cotissois31

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Comme beaucoup de chose en écologisme, montrer l'exemple a pour but d'éduquer les consciences et de se préparer au monde dans lequel parmi les bons exemples, certains deviendront l'obligation légale, ou alors il faudra payer cher et être riche pour polluer ou émettre des GES.
    Dernière modification par Cotissois31 ; 24/02/2018 à 02h13.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Archi3

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Citation Envoyé par Cotissois31 Voir le message
    Comme beaucoup de chose en écologisme, montrer l'exemple a pour but d'éduquer les consciences et de se préparer au monde dans lequel parmi les bons exemples, certains deviendront l'obligation légale, ou alors il faudra payer cher et être riche pour polluer ou émettre des GES.
    il n'y a aucun besoin de législation, l'absence de fossiles rendra juste les choses tellement chères que seuls les riches pourront se permettre d'en consommer, c'est tout. Les seules baisses significatives de production de CO2 ont été dues aux crises économiques, c'est encore ce qu'il y a de plus efficace.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  9. #7
    ecolami

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Bonjour,
    Si les ressources en pétrole et gaz sont déjà trés largement entamées il n'en est pas de même du charbon et des autres combustibles solides qui ont été délaissé. La diminution des émissions de CO2 ne risque pas de se produire. TOUTES les solutions alternatives coutent beaucoup plus cher et ne seront pas accessibles au plus grand nombre. La moitié de la population mondiale continue de se chauffer et de faire la cuisine avec du bois. On peut raisonnablement penser que les besoins en energies dans les pays en devellopement suivront la même évolution (bois, energie hydraulique, combustibles fossiles, électricité, eoliennes, photovoltaîque, centrale thermiques solaire, géothermie).
    C'est bien d'employer les Meilleurs techniques disponibles quand on en a les moyens: pour qu'elles soient accessibles au plus grand nombre elles doivent ne (plus) pas être protégées par un brevet d'invention.

  10. Publicité
  11. #8
    da23real

    Re : Voyages et empreinte carbone

    C'est un peu ce que je voulais soulever dans mon post sur le tourisme vert. Le problème de l'avion est important mais avant tout il est peut-être plutôt important d'éviter des zones trop attractives ou on urbanie à outrance ? Choisir le camping plutôt que l'hôtel qui lave tout les draps à chaque passage, etc...
    Et puis parfois se dire qu'on imagine pas pouvoir apprécier sa région d'origine à ce point lorsq'on est en vacance
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  12. #9
    Juju41

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message
    Bonjour,
    Salut ! je vais tâcher d'apporter une réponse éclairée à ta question en essayant de pas être trop sinistre
    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message
    Je suis plutôt du genre à avoir une conscience écolo... et parfois je fais des voyages en avion.
    Avoir la "conscience écolo", cela veut généralement dire que l'on veut éviter à notre descendance occidentale (déjà plutôt gâtée par le climat) un avenir chaotique et violent.
    Cela implique de maintenir le climat tempéré avec les rendements agricoles que l'on connait et de préserver l'habitabilité du bassin méditerranéen (destiné à des sécheresses récurrentes d'après les prévisions climatiques)
    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message

    Je me demandais si malgré toutes mes bonnes intentions, mon empreinte écologique serait (bien) pire que celle de quelqu'un qui consomme déraisonnement (du genre à acheter le dernier Iphone dès qu'il sort, ne pas user ses vêtements, abuser de produits chimiques chez soi, etc...) mais qui ne voyage pas ?
    Beaucoup de choses sont mentionnées !
    - smartphones : une étude du portable le plus écolo a trouvé 17kg eqCO2, pour l'iphone, 100kg et pour un PC, 1 tonne
    - le pb et l'enjeu des produits chimiques est différent du pb climatique et de ses enjeux
    - les vetements ... à toi de trouver !

    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message

    Parce qu'un vol en avion ça pollue énormément.
    cela de ce qu'on appelle "pollution" si c'est le CO2 (généralement admis ennemi public n°1), et si le vol est un AR Paris - Bangkok, cela émet 1,6 tonne de CO2 et c'est pile poil le budget annuel par habitant qu'il faut respecter pour rester sous 2°C, cela veut dire qu'après ce vol, plus de voiture, plus de chauffage, nourriture 100% locale etc
    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message


    Et il faut bien dire que que parfois ce sont les mêmes qui se targuent d'avoir une conscience écolo, du genre de moi ou mes proches, et qui curieux de découvrir le monde l'enveloppent de traînées de kérosène.
    La combustion du Kérosène produit CO2 et H2O, le problème c'est le CO2 mais la trainée que l'on voit est H2O.
    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message

    Je serais curieux d'avoir votre avis.
    Conclusion, l'avion n'emet pas plus de CO2 au km que la voiture, mais si c'est pour faire un paris bangkok c'est pas terrible.

    Et j'ai récupéré mes chiffres vite fait, et sont à vérifier, mais en ordre de grandeur je pense qu'on est bons.
    Pour approfondir le sujet, jancovici.com
    https://jancovici.com/changement-cli...ment-vertueux/

    Bonne soirée!

    PS : personnellement je trouve qu'il est déjà assez difficile de respecter 1,6 tonne et puis j'essaie de rester bien en dessous pour compenser les abus des autres. Donc l'avion hmm bof
    Dernière modification par Juju41 ; 25/02/2018 à 20h55.

  13. #10
    Archi3

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Citation Envoyé par Juju41 Voir le message
    Cela implique de maintenir le climat tempéré avec les rendements agricoles que l'on connait et de préserver l'habitabilité du bassin méditerranéen (destiné à des sécheresses récurrentes d'après les prévisions climatiques
    ça impliquerait surtout de maintenir l'abondance énergétique dont bénéficie l'ensemble des pays développés et qui est la cause fondamentale du niveau de vie pépère dont nous bénéficions, sans commune mesure avec le niveau de vie du passé, et dont la disparition forcée provoquerait sans doute des troubles sociaux également sans précédent. Ce n'est évidemment pas la température moyenne qui est le principal facteur du niveau de vie : si tu compares les scandinaves et les texans, qu'est ce qui les rapproche le plus selon toi ? leur climat, ou leur consommation énergétique ?
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  14. #11
    Juju41

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Salut,

    on entre dans le domaine des sciences humaines.
    J'aime penser que nous, occidentaux, sommes capables d'envisager dans la paix un avenir décarboné et plus sobre en énergie. Revenir au travail manuel et à la terre, c'est déjà le choix de certains.
    Mais un historien ou sociologue serait plus à même de nous dire s'il faut toucher le français jusqu'à l'assiette avant le voir prendre les armes

    Mon avis personnel, étant à la campagne, est que je vois une partie très résiliente de la population, qui tient à la paix, et pour qui, tant que ça pousse dans le jardin et qu'on a du bois pour le feu, la vie continue.

  15. #12
    Archi3

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Citation Envoyé par Juju41 Voir le message
    Mon avis personnel, étant à la campagne, est que je vois une partie très résiliente de la population, qui tient à la paix, et pour qui, tant que ça pousse dans le jardin et qu'on a du bois pour le feu, la vie continue.
    et qui est aussi contente d'avoir des services publics, des enseignants, des hôpitaux, de pouvoir aller voir de temps en temps ses enfants à l'autre bout de la France , quand ce n'est pas au bout du monde, et de prendre des vacances à plus de 5km de chez elle. Et tout ça, ça ne pousse pas dans le jardin.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  16. #13
    Lebleu34

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Bonjour,

    Merci pour vos réponses.


    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Choisir le camping plutôt que l'hôtel qui lave tout les draps à chaque passage, etc...
    En tous cas, éviter à tous prix l'hôtel qui ne lave pas les draps à chaque passage...

    Citation Envoyé par Juju41 Voir le message
    Avoir la "conscience écolo", cela veut généralement dire que l'on veut éviter à notre descendance occidentale (déjà plutôt gâtée par le climat) un avenir chaotique et violent.
    Pourquoi seulement occidentale ?


    Beaucoup de choses sont mentionnées !
    - smartphones : une étude du portable le plus écolo a trouvé 17kg eqCO2, pour l'iphone, 100kg et pour un PC, 1 tonne
    - le pb et l'enjeu des produits chimiques est différent du pb climatique et de ses enjeux
    - les vetements ... à toi de trouver !
    J'ai bêtement mélangé toutes les pollutions.

    Méa culpa.



    cela de ce qu'on appelle "pollution" si c'est le CO2 (généralement admis ennemi public n°1), et si le vol est un AR Paris - Bangkok, cela émet 1,6 tonne de CO2 et c'est pile poil le budget annuel par habitant qu'il faut respecter pour rester sous 2°C, cela veut dire qu'après ce vol, plus de voiture, plus de chauffage, nourriture 100% locale etc
    J'ai la réponse à ma question (très vague j'en conviens), merci @juju41

    Donc en un seul aller-retour à l'autre bout de la terre dans l'année, j'ai consommé autant qu'en une année de vie d'un occidental lambda... ça pique !

  17. #14
    Lebleu34

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Citation Envoyé par antek Voir le message
    Je pense que les cornichons augmentent l'empreinte carbone des sandwich . . .
    Je viens de comprendre la référence : http://forums.futura-sciences.com/sc...-sandwich.html

  18. #15
    Juju41

    Talking Re : Voyages et empreinte carbone

    Remarque intéressante Archi3.
    La contraction énergétique augmente sans cesse le poids de ces services publics gratuits pour tous, l'accès au soin, à l'éducation, etc.
    Depuis les années 70, nous nous sommes endettés pour les maintenir.
    La Poste facture maintenant le temps passé par le facteur avec les personnes âgées.
    Pour ce qui est du transport, c'est une autre question, je ne sais pas s'il existe actuellement un "droit au transport", tel qu'il existe un droit aux soins, ou à l'éducation.

    Toujours est-il que dans mon village, les derniers représentants de la génération d'avant guerre ne parlent pas de cette époque comme d'une époque malheureuse (pas comme les polonais parlent de l'ex URSS par exemple)
    Les hôpitaux existaient (il n'y avait certes pas d'IRM), les enseignants partaient à la semaine et cette profession était bien mieux considérée (avec prestige) par rapport à maintenant.

    La décroissance, espérons progressive, vers un retour à ce mode de vie se fera, espérons le aussi, dans la paix sociale. Sauf si ... elle cette décroissance est accélérée et rendue plus difficile à vivre par tout un tas de pb qui n'existaient pas avant, de type, changement climatique avec assèchement du bassin méditerranée, vagues de chaleur intenses et généralisées et montée des océans, pollution des sols etc.

    Bon effectivement, il existe beaucoup de facteurs menaçant la paix sociale, et pouvant concerner toute personne qui compte vivre jusqu'en 2050. Faisons au mieux et on verra


    @Lebleu : 1,6 tonne est le "quota 2°C" à respecter en théorie, mais l'occidental moyen émet 5 ou 10 fois plus

  19. #16
    antek

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message
    Je viens de comprendre la référence : http://forums.futura-sciences.com/sc...-sandwich.html
    Y'en a au moins un qui suit . . .

  20. #17
    arbanais83

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonsoir,
    J'ai juste remarqué que Yann Arthus-Bertrand déclare compenser les émissions de CO2 de son hélicoptère à la fin de chacun de ses films ou reportages. Il fait planter un certain nombre d'arbres.
    Combien Où Par Qui ? Et pourquoi juste pour ses déplacements en hélico ?
    Mon père en plantait un aussi à chaque naissance de ses petits enfants sans pour autant prendre l'hélico et il n'en faisait pas tout un pataques

  21. #18
    arbanais83

    Re : Voyages et empreinte carbone

    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message
    Donc en un seul aller-retour à l'autre bout de la terre dans l'année, j'ai consommé autant qu'en une année de vie d'un occidental lambda... ça pique !
    Oui c'est normal Paris Bangkok aller/retour c'est 20000 kms à peu près la distance moyenne parcourue par les français avec leur bagnole 5 litres au 100 kms c'est 1 tonnes de carburant de l'ordre de grandeur de ton déplacement en avion.

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 14/11/2016, 22h05
  2. Combustion du carbone et volume de dioxyde de carbone
    Par Tho-Radia dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/05/2013, 13h11
  3. Voyages interstellaires
    Par Astrocosmos dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 106
    Dernier message: 05/09/2010, 13h08
  4. Empreinte écologique et bilan carbone maison
    Par snackz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 31
    Dernier message: 07/09/2009, 22h19
  5. Réalité virtuelle : un jeu pour contrôler son empreinte carbone
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/01/2007, 10h49