Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 42 sur 42

Solaire passif et inertie



  1. #31
    Yoghourt

    Re : Solaire passif et inertie


    ------

    Pour faire court, tout dépend de ce qu'on appelle inertie.
    Le bois est le champion en déphasage, mais une piètre masse thermique.
    J'ai écrit un article plus détaillé ici, qui n'est évidemment pas à prendre comme une vérité divine.

    -----
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  2. Publicité
  3. #32
    Merfène

    Re : Solaire passif et inertie

    Citation Envoyé par djeg7 Voir le message
    ds le livre conception bio clim de jp olivia et s courgey on nous presente le bois massif comme etant aussi inerte que lur en brique auto isolante de meme que sur le site idee maison!
    Comme le dit Yoghourt, il faut distinguer deux notions que l'on a vite fait de regrouper sous le terme "d'inertie". La brique "auto-isolante" assure elle aussi un bon déphasage mais ne représente pas plus que le bois un matériau inertiel au sens de sa capacité à stocker une quantité notable de chaleur et à la restituer plus tard.

  4. #33
    Blakewood

    Re : Solaire passif et inertie

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    et combien de temps vous reste t' il?
    Juste un petit HS...une signature sur le temps venu d'un autre forum...Les occidentaux ont l'heure, les Africains ont le temps

    J'aime beaucoup...Pardon fin du HS

    @+

  5. #34
    r17777

    Re : Solaire passif et inertie

    pas mal !

    j'vais y méditer ... qd j'trouverais un moment...


    tiens! en parlant africain ...

    un dicton africain sur une signature d'un de mes contacts d'aujourd'hui ...

    "les nauffragés s'aggripent aux crocodiles"

    bienvenue au royaume des PAC

  6. #35
    Zarcobx

    Re : Solaire passif et inertie

    Est-ce que finalement ce ne serait pas comme sur beaucoup de choix dans la vie, une simple question de compromis ?


    Je me pose toujours autant de questions sur un hypothétique projet à moyen terme, et de plus en plus, je me dis que je devrais envisager la mixité entre le bois, et le béton.

  7. #36
    seboseb

    Re : Solaire passif et inertie

    Citation Envoyé par SebMP35 Voir le message
    Alors même si c'est evident pour beaucoup, j'ai fait quelques petits tests sur la version demo de IZUBA Comfie qui permet de faire de la simulation thermique des batiments. Mon objectif etait de voir qu'elle etait l'apport de l'inertie dans le bilan thermique.
    Les test que j'ai fait sont simplifié au maximum.
    Maison avec une seul piece de 10m x 8m x 2.5m (toit plat). Tous les murs ont la même composition même si dans la pratique ce ne sera pas comme cela. La facade sud fait 10m x 2.5M et dispose de 16m2 de surface vitré performante. Aucune autre ouverture, pas de porte

    Les conditions de simulations sont les suivantes : pas de ventilation, pas d'apport interne autre que le chauffage, condition climatique de Trappes.

    J'ai utilisé 3 compositions de murs differents :
    1/Parpaing isolation interne
    2/Parpaing isolation externe
    3/Struture Bois

    On peux noter que les compositions 1 et 2 ont une epaisseur d'environ 40 cm alors que la composition 3 fait environ 20cm
    Dans les 3 cas, j'ai ajusté l'epaisseur d'isolant (ldv ou ps) pour avoir une resistance thermique de 5.
    Avec comme consigne de chauffage de 19° voici les résultats pour les besoins en chauffage :
    1/ 2370 kWh
    2/ 1870 kWh
    3/ 2480 kWh

    Les puissances de chauffe nécessaire sont de :
    1/1300 W
    2/1070 W
    3/ 1450 W

    On note que l'inertie thermique de la solution 2 est environ 25% plus efficace que les 2 autres. Evidemment ces résultats sont tres theoriques puisque les conditions de calculs sont simplifié.
    Pas sur que cela serve a quoi que ce soit mais au moins, je suis convaincue qu'il faut de l'inertie.

    La suite de mes reflexions dans quelques temps ....
    Ca sert toujours ce genre de petit calcul sur un coin de nappe ! Surtout si, comme toi, on prend soin d'en montrer clairement les limites.
    Bonne démarche, bravo et merci

  8. Publicité
  9. #37
    seboseb

    Re : Solaire passif et inertie

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    on pourait dire " quasi que dale "
    Ben... faut voir.
    Il est évident que 1 m3 de bois stocke moins de chaleur qu'un m3 de béton, de granit, ou de brique pleine. Mais comme le dit O. Sidler, l'important, c'est pas uniquement la capacité thermique, c'est aussi la surface d'échange.

    J'ai la flemme de calculer, mais je parie ma chemise que 4 parois de 25 m2 chacune, composées de 10 cm de bois dur isolé par l'extérieur (soit 10 m3 de bois en tout), permet de lisser aussi bien voire mieux les apports de chaleur internes qu'un cube de 10 m3 de béton au centre de l'habitat (c'est une réflexion purement théorique, pas une proposition d'aménagement intérieur !!!)

    Je confirme que je parle uniquement de la gestion des apports internes, et pas de la fonction déphasante du bois.

    Mais si quelqu'un a le courage de calculer et de démentir preuve à l'appui, il aura le soutien du flemmard que je suis

  10. #38
    tripat

    Re : Solaire passif et inertie

    En fouinant à droite à gauche on trouve pour la chaleur massique du bois un truc dans les 2500 J/(kg.K), c'est bien plus que le béton (1100) ! par contre la densité du bois est bien inférieure donc à volume égal le béton stocke plus de chaleur que le bois, mais pas à masse égale...
    Donc quelques tonnes de bois à l'intérieur d'une maison donnent une inertie pas si négligeable que ça?

  11. #39
    r17777

    Post Re : Solaire passif et inertie

    Tu oublies le troisième paramètre important ...
    la conductivité thermique du matériau ... et c'est là que la bas blesse concernant le bois vis à vis d'un matériau minéral dense ...

    Si mes souvenirs sont bons ...( n'hésitez pas à me corriger , par ce que si je donne une mauvaise formule ou unité c'est grave ... ), voici la méthode de calcul:

    En fait y'a deux grandeurs importantes dans l'évaluation de l'inertie thermique ( noté TH-I dans la Réglementation Thermique française ):

    1/ l'Effusivité qui est en gros la capacité d'accumulation calorifique d'un corps:

    Effusivité = racine carré de ( Chaleur spécifique en Wh/°C.Kg X Masse Volumique en Kg/m3 X conductivité thermique en W/°C.m )

    (j'oublie tjrs la racine carré ... mais cette fois j'l'ai pas zaper )


    2/ la Diffusivité thermique , en gros c'est la profondeur de pénétration de la chaleur en fonction de la durée, ce qu'illustre Seboseb dans son cube :

    Diffusivité = Racine carré de ( ( conductivité thermique W/°C.m / chaleur spécifique en Wh/°C.kg) X durée )



    En gros il faut un matériau lourd et conducteur isolé thermiquement du milieu extérieur de la maison, et comme précisé plus haut, avec une surface d'échange suffisante ... ce qui fait que j'arrive pas à comprendre l'utilité d'un poêle de masse dans une Maison à Ossature Bois ...
    du moins le discourt qui défend cette technique pour limiter les effets des apports solaires estivaux et augmenter la couverture solaire hivernale!!

    à l'extrême opposé il ne faut pas non plus mettre 1 tonne de matériaux au m2 de mur sur toutes les parois .. sans quoi j'vous raconte pas les délais de préchauffage et aussi le nombre d'heures chauffées inutilement durant vos absence ...

    En fait l'inertie thermique est aussi à marier avec votre scénario d'utilisateurs ...

    Problème! Ce scénario varie tout au long de votre vie ...

    Un jour ou l'autre faudra que les gens se fassent à l'idée que la maison familiale à ses limites et qu'il vaut mieux à un moment donné céder sa maison à une nouvelle famille et prendre quelque chose de plus adapté à votre retraite .... ( encore que ... si retraite vous aurez )

    Pour éviter de perdre tout le monde dans la complexité de ces calculs , on peut tous s'inspirer de ce qui à déjà été fait ... de réellement performant ...(toujours comptabilisé en énergie primaire hein ! )

    Le problème c'est que dans ce cas, on doit s'en tenir à l'honnêteté des consso affichées par les proprios ... et là des fois ça me fait peur ...par ce que y'a tellement de gens qui veulent convaincre à tout prix qu'ils oublient de vous dire que le plus gros de leur économie viennent de leurs propres comportements d'utilisateurs ... ou d'autres choses de moins avouables ...

    Bref il faut user de bon sens ...
    Enfin pour moi c'est facile à dire par ce que je baigne dans le sujet tous les jours...

    En tous cas si vous ne métrisez pas le sujet et que vous trouvez un professionnel sérieux, n'hésitez pas à vous offrir une, voir plusieurs bonnes petites simulations dynamiques ... c'est rentable ... très rentable ...



    PS: Désolé les gars, ça fait un peu barbare comme ça mais je ne maîtrise pas la mise en page des formules mathématiques sur FSG
    Dernière modification par r17777 ; 07/12/2006 à 12h33.

  12. #40
    jer75

    Re : Solaire passif et inertie

    Bonjour

    Je prends le train en route et j'avoue ...Je n'ai pas tout lu...

    J'ai un ratio intéressant, des bribes de souvenirs de mes cours de bioclimatisme, qui correspond à la question initiale:

    La surface de matériaux pour capter/stocker/restituer la chauleur est de 1 pour 10
    Et oui c'est énorme.

    par ex pour 8 m² de vitrage sud, 80 m² de surface de stockage sur pas plus de 10 cm de profondeur aprés ca ne sert plus à rien.
    Soi dit en passant, durant ces meme cours on a parlé de terre cuite/crue, de béton, de pierre mais jamais de bois pour le choix du(des) matériau de stockage.

    Voila, ca a peut etre deja été dit, et comme c'est un ratio, par définition, c'est trés empirique, mais bon si ca peut faire avancer le shmilblick.

  13. #41
    Zarcobx

    Post Re : Solaire passif et inertie

    Si ça peut aider, un pdf que j'avais généré par impression à partir d'un site web indiqué en pied de page du fichier.

    Ca m'avait permis de piger un peu de quoi ça causer...néanmoins, j'ai toujours pas la connaissance pour faire des calculs et les expliciter (bobo à la tête)
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  14. #42
    r17777

    Red face Re : Solaire passif et inertie

    c'est sûr les vieille formules d'r17777 elles font pâle figure à côté ....

    mais je suis rassuré de savoir que ma mémoire est encore bonne ...

    Merci pour le joli p'tit PDF qui est parti tout droit dans mon répertoire ..." the Essential off my bioclimatique life " ...

  15. Publicité
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Système solaire passif
    Par den's71 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/12/2007, 22h08
  2. chauffage solaire passif et actif et gestion VMC double flux
    Par silenzio dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 11/12/2007, 21h11
  3. maison solaire, chauffage passif.
    Par franck 12 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/04/2007, 09h22
  4. Apport solaire passif
    Par JFGrasset dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 16/04/2006, 22h48
  5. Infrarouge Passif
    Par cosak dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/05/2005, 22h02
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison