Réflexion autour de la construction d'une maison en paille - Page 6
Répondre à la discussion
Page 6 sur 7 PremièrePremière 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 151 à 180 sur 181

Réflexion autour de la construction d'une maison en paille



  1. #151
    lustiot

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille


    ------

    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    Bref, j'en reviens aux soubassements et à leur isolation. on a vu notre charpentier, et il nous a dit que la solution du double mur allait nous couter cher en matériaux (parpaing ou autre) et en terrassement. De plus, l'isolation verticale périphérique doit être très profonde pour être efficace, donc couter plus cher... Et notre budget est très restreint.

    du coup, je me pose de nouveau des questions à ce sujet. On a songé à plusieurs idées... Faire une dalle chaux chanvre pour isoler mais le charpentier veut du solide (construction poteaux poutre), et même remarque pour une dalle flottante.
    La solution qui pourrait nous satisfaire, même si elle offre nettement moins d'inertie que le système d'isollation périphérique, est celle-ci :
    on mettrait soit un isolant (liège) sur la dalle puis on coulerait une chappe de chaux de 5 cm pour poser les carreaux de terre cuite, soit on ferait une chappe chaux-chanvre puis une mini chappe chaux pour poser les carreaux de terre cuite (solution peut être moins chère)...
    Je suis pas sur que couvrir tout le sol de liège coute moins cher que d'isoler profondément les fondations... si tu as 90 m² au sol a couvrir, surtout si tu double pour casser les ponts thermiques ca commence a en faire des plaques de lièges...

    J'en suis au même point que toi Yaoule, j'ai le permis et j'attends la siganture definitive du terrain

    Pour les fondations et soubassements je ne suis pas du tout arrêté sur un choix technique
    J'avais pensé mettre du polys ou liège (selon tarifs) à l'extérieur des fouilles pour venir couler les fondations contre avec un banchage de 20 à 30 cm a l'intérieur), puis monter en parpaing doublé ou autre sur 3 rangs, isoler tout ca par l'extérieur en liège jusqu'à la hauteur de la lisse basse.
    Ensuite on fait un hérisson de 50 cm de haut (le terrain est humide) avant de faire la dalle (chaux ?)
    Ca nous donnerait des fondations et soubassement isolés sur 1m30 dont 90cm min dans la terre... cela est suffisant pour rester en terre plein "non isolé" ???

    -----
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  2. #152
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    Ca nous donnerait des fondations et soubassement isolés sur 1m30 dont 90cm min dans la terre... cela est suffisant pour rester en terre plein "non isolé" ???
    ça, je ne sais pas et j'aimerais bien savoir comment on peut calculer ça.

    j'ai fait quelques calculs pour comparer les différents couts :
    si Soubassements isolés en périphérie : 1 671 €
    Isolation liège : 24,88€/m², 2x4cm sur 1m haut sur 42,6ml, ça fait 1095€ + Verre cellulaire : 90€/m², 42,6mL, 15cm, 576 €
    sans compter le surcout du terrassement, du double mur et sans être sure de l'efficacité réelle.

    si chape isolée par-dessus en liège : 1 318 €
    Isolation liège : 6,82€/m², 2x2cm sur 87,5x2=175m² : 1228€
    Verre cellulaire : 90€/m², 6ml, 15cm, 1m² : 90€

    si chape isolée par-dessus avec une dalle chaux-chanvre : 795 €
    Chanvre : 0,4kg/m²/cm épaisseur : chape : 6cm 210kg 11 sacs (220kg) : 154€
    chaux hydraulique 11€/35kg, 20kg/1m², 6,3€/m² : 551€
    Verre cellulaire : 90€/m², 6ml, 15cm, 1m² : 90€
    Sable : ….

    Le truc c’est que j’ai lu qu’il ne fallait pas faire de dalle en chaux sur une dalle en béton. Que savez vous de cela ?

    Autrement, concernant le bois, on en aura au total pour 11000€ environ pour la totalité :
    Structure poteaux poutre, ferme…, Voliges de contreventement, Ossature pour mettre la paille…

    autrement lustiot, chouette qu'on en soit au même point ! tu attends la fin du délai de la déclaration préalable?

  3. #153
    lustiot

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    j'ai fait quelques calculs pour comparer les différents couts :
    si Soubassements isolés en périphérie : 1 671 €
    Isolation liège : 24,88€/m², 2x4cm sur 1m haut sur 42,6ml, ça fait 1095€ + Verre cellulaire : 90€/m², 42,6mL, 15cm, 576 €
    sans compter le surcout du terrassement, du double mur et sans être sure de l'efficacité réelle.
    Le verre cellulaire tu le mettrais ou ?

    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    Le truc c’est que j’ai lu qu’il ne fallait pas faire de dalle en chaux sur une dalle en béton. Que savez vous de cela ?
    J'aurais tendance à penser que la dalle chaux va avoir du mal à perspirer par le dessous... si les soubassements ne sont pas étanches à la vapeur d'eau peut être que ça passe....
    Il faut voir du coté des pro de la maçonnerie pour avoir ta réponse

    Ton charpentier veut une dalle complète ? pas seulement des plots solidaire des semelles de fondations ? Chez nous les poteaux seront à l'interieur (pas noyés dans la paille) je pensais faire une semelle de 70*50 et aux endroits des poteaux faire une "extension" sous forme d'un cube de 50*50 (ou plus) sur 70 de profond pour faire venir reposer les poteaux, le tout ferrailler avec le reste ca ne devrait pas bouger...
    Par contre cela pose un souci de remontée par capillarité qu'il faudra traiter... peut etre avec du ciment hydrofugée au niveau du hérisson ou des blocs de pierre ponce


    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    Autrement, concernant le bois, on en aura au total pour 11000€ environ pour la totalité :
    Structure poteaux poutre, ferme…, Voliges de contreventement, Ossature pour mettre la paille…
    11 K€ de bois pour quel volume / essence ?
    Tu passes par un charpentier ensuite ?


    Citation Envoyé par yaoule Voir le message

    autrement lustiot, chouette qu'on en soit au même point ! tu attends la fin du délai de la déclaration préalable?
    Euh pour la construction oui car de toute façon, on ne va pas terrasser avant le printemps et on a une peu de travaux avant d'attaquer les fondations (mi avril ?)

    Par contre le terrain on le signe définitivement en janvier

    PS : tu peux aller voir notre blog en cliquant sur mon profil
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  4. #154
    invitec4aed7e4

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Si ca peut aider dans vos réflexions..

    J'ai choisi d'isoler par l'extérieur fonda° et soubassement avec du liège..

    Conclusion, c'est fragile quand même le liège, bcp plus que je ne l'imaginais..

    Autre point négatif mais rattrapable, les fouilles des tranchées s'étant quelque peu érodées en forme d'entonnoir, le liège a suivi cette forme au coulage du béton, et est loin d'être parfaitement rectiligne pour se raccorder avec mon iso du soubassement je vais m'amuser plus que prévu.. un rattrapage par une bande horizontale (5CM) va être nécessaire

    Avant coulage..tout va bien

    DSCN7189m_1.jpg

    Après...
    PICT0004p_2.jpg


    PICT0001m_3.jpg
    Dernière modification par Philou67 ; 30/12/2007 à 10h22. Motif: Hébergement des images sur FS

  5. #155
    lustiot

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par ingalss Voir le message
    Si ca peut aider dans vos réflexions..

    J'ai choisi d'isoler par l'extérieur fonda° et soubassement avec du liège..

    Conclusion, c'est fragile quand même le liège, bcp plus que je ne l'imaginais..

    Autre point négatif mais rattrapable, les fouilles des tranchées s'étant quelque peu érodées en forme d'entonnoir, le liège a suivi cette forme au coulage du béton, et est loin d'être parfaitement rectiligne pour se raccorder avec mon iso du soubassement je vais m'amuser plus que prévu.. un rattrapage par une bande horizontale (5CM) va être nécessaire
    Salut ingalss, merci pour tes photos, les panneaux de liège font quelles dimensions ?

    Selon toi, si les fouilles étaient bien droites ca n'aurait pas bougé ? ou est qu'il faudrait mettre des planches de coffrage derrière pour tenter de maintenir le tout ?

    Si c'était à refaire tu aurais des astuces !??
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  6. #156
    invitec4aed7e4

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    4Omm d'épaisseur, 50cm/100cm.

    Le béton cale les plaques en bas donc pas de bascule, mais l'espace que j'avais en haut a quand même permis aux plaques de se déformer..;mais oui un calage devrait résoudre en partie le pb,
    J'avoue que quand la toupie dégueule (peux pas dire autre chose) ca va vite on était 4 pour tirer le béton dans les refends, diriger le chauffeur (avance, recule, stop), la goulotte pour pas que elle se prenne dans le poteaux, et surtout que le béton passe pas du mauvais coté du liège et casse tout (c'est arrivé 2 fois).

    je le répète le liège c'est quand même très fragile, d'ailleurs je me demande vraiment si dans la version iso sous hérisson, ca n'exploserait pas quand on verse les cailloux dessus et que le sol en desous n'est pas nickel, c'est aussi fragile que du poly expansé premier prix je m'attendais plus a une resistance proche de l'extrudé..mais non

  7. #157
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Bonjour et bonne année à tous !

    Ingalss, merci bcp pour les photos, c'est tout de suite plus parlant que le texte... C'est sur qu'il aurait mieux fallu coffrer... On apprend avec ses erreurs. Tu ne vas pas faire de chevauchement des plaques de liège?
    Tu isoles jusqu'à quelle profondeur?

    Lustiot : tu as chiffré le coût de l'isolation de tes fondations? Parce qu'un triple mur, cela doit pas être donné !
    tu pourrais faire un petit schéma?

    Pour le bois, je ne saurais pas te dire le cubage exact, car on a tout commandé déjà découpé, avec plusieurs sections différentes.
    Mais en gros, tout sera du douglas non traité, à 383€ TTC le m3.

    Le verre cellulaire, j'ai prévu de le mettre sous le mur de refend, pour éviter l'autoroute à calories. En effet, si on ne l'isole pas de la dalle, toutes les calories vont filer du mur au sol, non? Enfin, c'est l'idée que j'ai, mais je peux me tromper....

    sinon, on réfléchit toujours à cette histoire d'isolation des fondations, le sujet n'est pas clos chez nous ! Pour la dalle chaux, tu as raison, c'est sans doute une histoire de perspiration. On réfléchit aussi à faire des poteaux et une dalle chaux cahnvre direct sur le hérisson, à voir si notre charpentier serait ok. Mais soit on fait des soubassements de 50cm, ce qui risque de couter cher, soit on pose les petits montants de l'ossature sur la dalle chanvre-chaux, mais là, j'aimerais bien l'avis de personnes expérimentées !!!

  8. #158
    lustiot

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    Lustiot : tu as chiffré le coût de l'isolation de tes fondations? Parce qu'un triple mur, cela doit pas être donné !
    tu pourrais faire un petit schéma?
    Pas encore de chiffrage mais ca va arriver très rapidement car il va falloir se décider

    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    Le verre cellulaire, j'ai prévu de le mettre sous le mur de refend, pour éviter l'autoroute à calories. En effet, si on ne l'isole pas de la dalle, toutes les calories vont filer du mur au sol, non? Enfin, c'est l'idée que j'ai, mais je peux me tromper....
    Oui mais si tout le tour des fondations est isolé les fondations du refend seront dans la zone "hors gel / tiède " non ?
    j'ai pas encore réfléchi à ce problème non plus l'année 2008 va être chargé
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  9. #159
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    Oui mais si tout le tour des fondations est isolé les fondations du refend seront dans la zone "hors gel / tiède " non ?
    j'ai pas encore réfléchi à ce problème non plus l'année 2008 va être chargé
    oui, mais ça, c'était dans l'optique qu'on isolait pas les fondations autour, mais qu'on coulait une dalle en chax-chanvre.

    au fait, cool ton blog !

  10. #160
    lustiot

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    On réfléchit aussi à faire des poteaux et une dalle chaux cahnvre direct sur le hérisson, à voir si notre charpentier serait ok.
    les poteaux vont etre dans les murs ? (au niveau du soubassements ou a l'int/ext du mur ?

    cela n'empêche qu'il te faudra de toute façon un soubassement pour couler ta dalle non ? (à moins que tu coffre des fondations bien hautes ?)
    Je vois pas pourquoi la charpente viendrait sur la dalle logiquement elle doit reposer sur des 'plots' qui sont solidaires avec tes fondations...

    Pose la question (accompagné d'un croquis) au charpentier il est le mieux placé pour te conseiller
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  11. #161
    inviteebcaba68

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par Paillafond Voir le message
    Bonjour yaoule, Bonjour Lulux

    ...
    Merci de se reporter au message cité pour voir l'intégralité
    Je serais intéressé par le croquis de fondations que vous évoquez ci-dessus et aussi par un shéma de hérisson ventilé. Comment bien aérer ce hérisson et comment placer ces aérations?
    Merci
    Chab (### adresse mail interdit sur le forum, pour votre sécurité)
    Dernière modification par Philou67 ; 13/01/2008 à 08h39. Motif: Pas d'email

  12. #162
    invitec4aed7e4

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Au fait je vous incite a évaluer le cout de votre hérisson, ben oui on se dit tous que c'est super pour l'inertie, et je reste ok, mais sachez que :

    50cm de hérison ca veut dire 1M3 de cailloux tout les 2M2, soit environ une 60aine d'euros au M2 (a confirmer), donc 1OOM2 de maison = 3000 €.. c'est beaucoup plus cher que du vide (sanitaire)...

  13. #163
    tannoz

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Bonjour !

    Suite à quelques aléas dans notre projet de construction (schématiquement, notre architecte a oublié un "petit détail" du PLU qui fixe la hauteur maximum d'une toiture à l'égoût à 6m... ). On réfléchit à la manière de traiter le problème, qui impliquera vraisemblablement de venir enterrer le pignon nord-ouest de la maison sur une hauteur allant de 1m à 1m50. En dehors du fait qu'on se prend au moins 2 mois de délai dans la vue au niveau planning, on essaie de voir le bon côté des choses : d'un point de vue bioclimatique ce type d'enterrement (oui, je sais, c'est sans doute pas le bon mot... ) est plutôt une bonne pratique.

    Ceci étant dit, on se pose des questions sur la façon appropriée de venir enterrer un mur en paille, notamment pour éviter les problèmes de pourrissement. Le mur en question est sensé recevoir un bardage bois, et je suppose qu'il faut que nous bardions également la partie enterrée avec un bardage étanche à l'eau (OSB marine avec un delta MS par dessus ?) et en laissant une lame d'air entre le bardage et l'enduit (mais comment enduire si c'est enterré ?). De plus, si on laisse le sol venir contre le bardage, ça risque de faire une poussée énorme, alors peut-être que le bardage n'est pas la bonne solution ?

    Pour mieux comprendre, les plans sont dispos sur http://ti.plouz.free.fr/wp-content/d...-lossouarn.zip

    Bref : HELP !!!

    A + !
    _________________
    Yann - ### Pas d'URL en guise de signature, merci de relire la charte, philou67 pour la modération
    Dernière modification par Philou67 ; 21/02/2008 à 08h47.

  14. #164
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    je ne suis pas assez familiarisé avec la technique botte paille pour dire qu'en enterré il existe des solutions

    Soit vous faites une sorte de local tampon en béton banché qui reprend les poussées de terre à 1.50 ou 2.50 de votre mur de paille et vous en faites une cave recouverte de terre végétalisée avec isolation , cela protège vos murs de paille et vous avez une cave fraîche pour vos bouteilles , votre cellier , voire servir de puit canadien de grande surface de contact ...l'air circulant le long des parois de béton banché passerait ensutie vers votre habitat en le rafraîchissant en été ou en étant préchauffé en hiver ..

    je ne sais si je me faic comprendre ..en principe pas d'incidence sur le permis de construiree si cette "cave- tampon-butée" n'exède pas 1.8m sous plafond ..

    soit construire en béton banché - armé selon les DTU en vigueur - isolé par un complexe drainant somdrain RT5 ou delat -quattro , puis ériger votre mur de paille contre ce mur avec vide respirant , et à parti du sol naturel , une bavette zinc suivant le profil du terrain rejettera toute les eaux de pluie au delà du mur en béton banché tout en laissant respirer la paille abritée par le mur en béton banché
    Dernière modification par herakles ; 21/02/2008 à 06h26.

  15. #165
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Suite à quelques aléas dans notre projet de construction (schématiquement, notre architecte a oublié un "petit détail" du PLU qui fixe la hauteur maximum d'une toiture à l'égoût à 6m...
    beau projet et félicitations pour cette architecture à base de bottes de paille ; j'en suis resté sur le c... , félicitez donc mon confrère ...!

    Concernant la hauteur imposée par le PLU , serait -il possible de faire passer la toiture de 2pans à 4 pans , ceci pour la hauteur sous égout reste à 5.90m ?

    j'avoue ne pas trop avoir compris puisque l'égout est la partie basse de la toiture et est à 5.90 ??? et que le faîtage n'est pas concerné par cette limitation ?

    j'ai fait construire une villa de 240m2 en région toulousaine et pour se protéger du vent sur un terrain en pente , j'ai opté pour un décaissement de la construction , sa façade Nord-est est donc "enterrée de 1.25m " pour offrir le moins de prise au vent d'autan , du côté de la route ; une dalle en béton +carrelage formait une rampe d'accès jusqu'à la porte d'entrée dont le seuil est à -1.25m du terrain naturel , avec murette et auvent rotégé des vents e pluie

    Votre projet peut être traité ainsi...

  16. #166
    tannoz

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    beau projet et félicitations pour cette architecture à base de bottes de paille ; j'en suis resté sur le c... , félicitez donc mon confrère ...!
    Merci... On a pas mal travaillé, mais je crois que je vais attendre que le projhet soit réalisé avant de lancer des fleurs ! Dessiner une belle maison, c'est encore assez facile. Dessiner une belle maison faisable, ça, ça mérite des fleurs...

    Concernant la hauteur imposée par le PLU , serait -il possible de faire passer la toiture de 2pans à 4 pans , ceci pour la hauteur sous égout reste à 5.90m ?
    A priori, quand ils parlent de l'égoût, ils parlent du bord horizontal du toit, et le passage à 4 pans ne changerait rien.

    j'avoue ne pas trop avoir compris puisque l'égout est la partie basse de la toiture et est à 5.90 ??? et que le faîtage n'est pas concerné par cette limitation ?
    Il est à 5.90m du côté Ouest, mais si tu prêtes bien attention aux courbes de niveaux, on voit que le terrain descend de plus d'1 mètre, vers l'autre pignon... :-/


    j'ai fait construire une villa de 240m2 en région toulousaine et pour se protéger du vent sur un terrain en pente , j'ai opté pour un décaissement de la construction , sa façade Nord-est est donc "enterrée de 1.25m " pour offrir le moins de prise au vent d'autan , du côté de la route ; une dalle en béton +carrelage formait une rampe d'accès jusqu'à la porte d'entrée dont le seuil est à -1.25m du terrain naturel , avec murette et auvent rotégé des vents e pluie
    Tu aurais un croquis ? Parce que j'imagine bien un truc, mais je ne suis pas sûr que c'est vraiment ce que tu veux dire...

  17. #167
    invite1807416e

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    bonjour à tous,

    du grain à moudre pour la discussion,

    pour moi la dalle végétale sur dalle ciment ça ne pose pas de problème si le matériau de dessus est respirant, terre cuite ou plancher par exemple.
    Je pense donc que c'est un bon compromis efficacité thermique et mise en oeuvre (cout et facilité). Surtout, si on a de l'inertie en refends, cloisons et plancher d'étage.

    Un hérisson de 50 cm me parait très important, en zone humide ok, ailleurs je me poserais la question de sa pertinence. Usuellement, 15 cm est le minimum pratiqué sur sol drainant, si on ne recherche pas l'inertie sous dalle.

    La dalle végétale directement sur le hérisson, ça se fait, mais pour la structure, le déroulement du chantier, je crois que le béton peut avoir du bon comme base de travaille, peut être sur 10-12 cm seulement. Il offre également l'avantage d'être livré et donc de manger moins de main d'oeuvre.

    Situé dans la drôme (yaoule) as tu pensé paille de lavande ? plus proche et peut être moins cher selon ça provenance ? Une entreprise en fournit au poet sigillat je crois, ils ont un site internet.

    Bonne continuation à tous dans vos projets

  18. #168
    inviteebcaba68

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par BioTop Voir le message
    Peut-on avoir une idée de la facade sud ?
    Que pensez-vous de l'idée de placer entre les montants d'une ossature bois des bottes de paille dans le sens vertical épaisseur du mur 37 cm et largeur entre montants 45 ? Quel problème vis à vis du tassement? Avez-vous un retour sur cette question
    <Merci
    Chab

  19. #169
    emmanuel30

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    bonjour.

    Les ballots de paille sont déjà bien comprimés pour avoir au moins 80 à 110 kg par m3.

    Ils n'ont pas envie naturellement de se tasser d'avantage, regarde mon blog, les ballots sont posés verticalement et fibres // au mur et je ne me fais aucun soucis pour le tassement éventuel.

    Il faut juste éviter les vides d'air entre ballots et entre ballots et ossature, quitte en remplir à la main avec du vrac et tasser à fond avec un bout de planche (les doigts ne sont pas assez long).

    Ne pas hésiter chaque fois que tu mets en place quelques ballots de sauter à pieds joints sur le dessus du dernier pour tout comprimer vers le bas, cela ne comprimera pas le ballot lui même, mais les vides entre deux ballots.

  20. #170
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Tu aurais un croquis ? Parce que j'imagine bien un truc, mais je ne suis pas sûr que c'est vraiment ce que tu veux dire...
    Oups... j'avais pas vu ta question... sorry .. voila le plan ..et la photo de la maison vue du ciel..la route est pratiquement aussi haute que la cheminée , alors que les 2 maisons à droite et à gauche sont érigées sur des "taupinières .." pfff..

    le garage forme mur de soutènement des terres , l'atelier au nord aussi , entre les deux une murette et un escalier d'accès à l'netrée ..l'auvent déborde largement par dessus la liason garage-entrée
    Images attachées Images attachées

  21. #171
    Philou67

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    J'ai pas encore fini ma maison bois, que je rêve déjà de mon atelier bio-climatique, bois/paille/terre crue ...
    Désolé, un excès d'humeur
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  22. #172
    invitecbaf8da4

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Difficile de construire une maison en paille pour une personne seule, ou qui ne peut pas prendre de congés de travail. J'imagine une entreprise qui construirait des maisons en paille avec des panneaux de paille prétassés en atelier, sur mesure, qu'il suffirait de dresser sur le chantier. L'isolation serait optimale, et la durée de construction très courte.
    Je pense que ce serait une solution pour résoudre les problèmes de logement.

  23. #173
    Philou67

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Malheureusement, pour qu'un artisan réalise une maison en paille, il faudrait un DTU...
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  24. #174
    tannoz

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Malheureusement, pour qu'un artisan réalise une maison en paille, il faudrait un DTU...
    C'est pas tout-à-fait vrai : il y a quelques boîtes qui le font, en réalisant les parties couvertes par un DTU sous la forme classique (avec décennale...) la partie paille étant (je crois) faite soit par les propriétaires, soit par les membres de l'entreprise mais sous forme d'activité salariée avec un contrat de travailleur indépendant du bâtiment... Mais bon, ça reste une activité d'entreprise militante (Kolotec...), c'est certain...

    A + !
    Yann

  25. #175
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Bonjour à tous et belle année à vous !
    Après avoir déserté le forum pendant un bon moment (boulot à gogo et WE dédié à la maison), je profite de mes vacances pour revenir avec mes questions sur l'isolation du sol.
    L'option isolation périphérique a du être définitivement abandonnée, pour des raisons pratiques.
    Nous nous retrouvons donc avec une dalle ciment à isoler par le dessus. Nous avons 8 cm entre la dalle et le bas des fenêtres.
    deux solutions s'offrent à nous :
    Isolation par plaques de lièges :
    2 fois 2cm de liège (soit 4cm au total).
    une chappe chaux de 2cm pour fixer les tomettes de terre crue de 2cm.

    isolation par une chape chaux-granulés de liège (ou de chanvre
    chape chaux chanvre de 4cm
    une chape chaux de 2cm pour fixer les tomettes de terre crue de 2cm.

    nous étions d'abord partis sur la première solution. En effet, l'isolation est plus sure que pour la seconde (mauvaise répartition des granulés).
    Cependant, je me pose des questions sur les carreaux de terre cuite. ne vont-ils pas bouger sur seulement 2cm de chape? Les plaques de liège sont assez "meubles". j'ai peur que les tomettes bougent, ou que les joints cassent?

    A vos avis !

  26. #176
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Isolation par plaques de lièges :
    2 fois 2cm de liège (soit 4cm au total).
    une chappe chaux de 2cm pour fixer les tomettes de terre crue de 2cm.
    très mauvaise solution = tu risques la surchauffe en mi-saisone t en été ..le soleil frappe ce sol , trop bien isolé avec une si faible épaisseur = fissuration entre tomettes et surchauffe dans la pièce ...

    tu devrais absolument revenir à cette solution d'isoler par l'extérieur et en profondeur , si cela n'est pas possible , alors isoler sous un trottoir extérieur ..

    L'option isolation périphérique a du être définitivement abandonnée, pour des raisons pratiques.
    merci de préciser ces raisons pratiques , pour éviter des boulettes aux autres ...

  27. #177
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Merci Herakles pour cette réponse rapide.

    Le balayage solaire sur les tomettes sera contrôlé par une pergola, donc pas de soucis à ce niveau-là.

    Le point d'interrogation est situé au niveau de la dureté du liège. Si on part sur une isolation de 4cm (2x2cm) avec une petite chape chaux de 2cm avec les tomettes scellées dessus, n'y-a-t-il pas de risques a voir fissurer les joints à cause d'une éventuelle "molesse" du liège???

    Pour ce qui est d'isoler les fondations par l'extérieur, apparement cela n'est valable que si l'on va assez profond. Nous avons étés refroidis par les photos du post de "ingalss" du 30/12/2007 (voir page précédente), car de trop nombreux ponts thermiques se sont crées lors du coulage du béton (de plus, ce n'est pas bien profond...).

    Revenir à une autre solution d'isolation extérieure maintenant que les fondations sont réalisées (et plus encore... Alleluia!!!) serait trop onéreux proportionnellement au gain obtenu par rapport à une isolation intérieure.
    EN PLUS (en majuscules car pas content!!) le *#@& de maçon nous a fait une dalle trop grande (environ 10 à 15cm de plus tout autour), donc même si nous avions isolé par l'extérieur, il y aurait eu pont thermique par le dessus de ce petit surplus... à moins de l'isoler aussi... On s'en sort plus, car à vouloir trop raccommoder, on se retrouve avec le costume d'Arlequin (qui devait bien se peler les gambettes par l'air venant des coutures... ... ...)

    Il y a-t-il des personnes ayant posé des tomettes (ou carrelage) sur une isolation en liège?

  28. #178
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    j'ai du mal à imaginer une pergola empêchant le soleil printanier ou automnal de venir balayer ces tomettes , ou alors c'est que vous fuyez le soleil et ne voulez pas vous chauffer ???

    Bon , puisqu'elles sont coulées , reste la solution du trottoir isolant ..et l'habillage du nez de dalle ..

    il vous faudrait couler une chape de chaux mélangée avec des aiguilles de pin ou des fibres de bambou pour faire treillis anti-fissuration..je crains que 2cm , ca soit vraiment faiblard ..

    inutile d'ailleurs d'isoler sur toute la surface , une bande de 1.20m de large le long des murs suffit , vous profiterez de l'inertie du sol au centre ..

  29. #179
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    j'ai du mal à imaginer une pergola empêchant le soleil printanier ou automnal de venir balayer ces tomettes , ou alors c'est que vous fuyez le soleil et ne voulez pas vous chauffer ???
    J'ai un peu de mal à comprendre pourquoi une isolation trop importante de la dalle entrainerait une surchauffe en mi-saison, je t'avoue. Est ce que tu pourrais développer, stp?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Bon , puisqu'elles sont coulées , reste la solution du trottoir isolant ..et l'habillage du nez de dalle ..
    est ce possible d'avoir un schéma? Comment isoler la dalle qui dépasse? Faire le lien avec la paille, etc?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    il vous faudrait couler une chape de chaux mélangée avec des aiguilles de pin ou des fibres de bambou pour faire treillis anti-fissuration..je crains que 2cm , ca soit vraiment faiblard ..
    Cela pourrait éviter les fissures dues aux mouvements de dalle de liège? C'est vrai que 2cm, c'est vraiment peu...

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    inutile d'ailleurs d'isoler sur toute la surface , une bande de 1.20m de large le long des murs suffit , vous profiterez de l'inertie du sol au centre ..
    ah bon, cela suffirait? pourtant, la chaleur peut partir de partout, pas que vers la périphérie? et puis, comment combler le reste, au milieu? cela risquerait encore de faire bouger l'ensemble, si on fait plusieurs trucs désolidarisés, non?
    Bon , puisqu'elles sont coulées , reste la solution du trottoir isolant ..et l'habillage du nez de dalle ..

  30. #180
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    est ce possible d'avoir un schéma? Comment isoler la dalle qui dépasse? Faire le lien avec la paille, etc?
    je te retourne la question !!! j'aimerais bien avoir un schema ou des photos de tes murs ..

    J'ai un peu de mal à comprendre pourquoi une isolation trop importante de la dalle entrainerait une surchauffe en mi-saison, je t'avoue. Est ce que tu pourrais développer, stp?
    2cm de terre crue et 2cm de chaux-chanvre = trop peu de masse inertielle pour absorber le rayonnement du soleil en mi-saison = échauffement un peu élevé à la fin de la journée d'une belle après-midi ensoleillée = la dalle ne garde pas ces calories pour la soirée , elle va se refroidir plus vite aussi .

    En plus , vous seriez tentés d'ouvrir les fenêtres ...

    Vous êtes aux antipodes du procédé de Rbobeda = dalle épaisse de béton de 16cm sur du concassé de 80cm , et SOUS ce concassé = épaisseur de 8cm de liège ...avez-vous vu ce blog ? http://www.architecturenaturelle.com/projets-101-2.html

    j'espère que vous avez au moins des parois épaisses de terre crue ou des briques en guise de cloisons dans cette construction ?? utile pour les températures caniculaires d'été , pergola ou pas ..

    Cela pourrait éviter les fissures dues aux mouvements de dalle de liège?
    les tomettes de terre crue sont elles armées avec du broyat de chanvre ? vous parlez tantôt de terre cuite , puis de terre crue ? je crains surtout les fissurations de ces tomettes , 2cm c'est peu..
    Dernière modification par herakles ; 02/01/2009 à 20h40.

Page 6 sur 7 PremièrePremière 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Construction d'une maison passive en Belgique
    Par invite824adc59 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 552
    Dernier message: 19/03/2012, 06h40
  2. construction d'une maison basse consommation en provence (06)
    Par alexandresud dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 448
    Dernier message: 30/10/2010, 18h06
  3. Auto-construction d'une mini-maison autonome
    Par invitefa45afec dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/08/2010, 15h59
  4. TIPE 2005/2006 construction d'une maison
    Par invite36930cfb dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/09/2005, 15h43
Dans l'univers Maison de Futura, découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...