Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 36 sur 36

Chauffage au sol



  1. #31
    Phil19

    Re : Chauffage au sol


    ------

    Bonjour Lule

    Tu veux dire que l'eau au départ du collecteur est à 25°C ?
    Quel est la T°C et la surface du Pch ? ...pour quel puissance de circulateur ?

    Et pour finir quelle est l'isolation de ta maison ainsi que son orientation ?

    @+

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    lucien isolano

    Re : Chauffage au sol

    Bonjour phil,oui l'eau chauffe le sol jusqu'à 25°
    en fin de cycle.
    La température du plancher n'est pas uniforme mais bien agréable quand on marche sans pantoufles alors que c'est désagréable dans les pièces ou le sol n'est pas chauffé
    Ce chauffage ne fonctionne pas systématiquement;avec les panneaux je stocke des calories dans un ballon de 2000l et quand je met le chauffage en route si l'eau est à 50° par exemple un circulateur(willo eco 25-38)envoie dans les ventiloconvecteurs et cela jusqu'à 35° ensuite la chaudière fuel prend le relais avec son circulateur(grunfoss ups 20-45) et à ce moment la un 3eme circulateur envoie dans le réseau sol(circulateur plus petit que les 2 précédents,sorry la peinture et mes neurones m'empêchent de te dire le modèle exact)
    Ma maison faite en 1976 a une isolation en laine de verre de 7 cm l'exposition est plein sud pour les 2 pièces concernées.
    En résumé le chauffage dans le sol me permet d'utiliser les calories entre 35 et 25° et également plus de confort
    selon l'utilisation exemple aujourd'hui j'ai chauffé dans le sol avec les fenêtre ouvertes et ce soir mes 2000l d'eau étaient à 49° malgré le temps à la pluie (ça arrive ici)un liens pour en voir plus de mon usine à gaz
    http://www.flegon.info/forum/viewtopic.php?t=220
    Cordialement à plus LULE
    rien n'est absolu malgré conviction et sincérité

  4. #33
    Phil19

    Re : Chauffage au sol

    Ok, merci Lule, effectivement ça a l'air d'une véritable usine à gaz

    @+

  5. #34
    invite3517
    Invité

    Re : Chauffage au sol

    Désolé de ressortir cette discussion toute poussiéreuse, mais j'ai quelques questions complémentaires...

    Si on part sur une maison passive, très bien isolée, vous semblez dire que le PC est inutile, voir pénalisant, du fait de son inertie. Mais j'ai aussi lu que pour gérer les apports de chaleur du soleil sur les vitres, il faut une grosse dalle, justement pour l'inertie (ça se comprend : on absorbe le trop-plein d'énergie lorsque le soleil est présent, pour éviter la sur-chauffe, et on la restitue une fois qu'il est parti). N'y a-t-il pas contradiction ?

    Sinon, est-ce qu'un PC a très faible inertie pourrait cependant convenir ? Multibéton[1] fait un système sans chape, avec des plaques de tôle (je ne sais pas ce que ça donne au niveau 'bruit', mais ce n'est pas la question ici). Là, l'inertie semble être quasi limitée à celle de l'eau. Est-ce que dans ce cas, c'est toujours gênant ?

    D'autre part, ne peut-on pas aussi gérer la sur-chauffe par une simple aération contrôlée ? Après tout, si le soleil chauffe trop, il est simple de limiter son action en laissant entrer un peu d'air frais, vu que de toute façon, son énergie ne coûte rien et n'a pas d'impact environnemental.

    Autre question: si on limite les apports de chaleur par les vitres (faible émissivité), le PC peut-il être utilisé sans problème de sur-chauffe ?

    Enfin, en quoi un mur chauffant est-il moins gênant qu'un PC ? Il a tout autant d'inertie, non ? À moins qu'il ne soit pas basé sur les même technologies ?

    J'avoue que j'aime le confort du PC (j'envisage d'en mettre dans toutes les pièces, même à l'étage) ; partout où j'en ai vu, c'était vraiment super agréable. Mais je n'ai pas eu l'occasion de vivre dans une maison passive, donc les critères de comparaison me manquent... Si on peut effectivement s'en passer, c'est autant de gagné sur la facture. Le tout est d'être certain que ça ne fera pas défaut. Petite précision : la maison envisagée serait dans les Alpes, à 600m d'altitude, orientée sud-ouest.

    Merci de vos lumières

    [1] http://www.multibeton-france.fr/chau...roc_solsec.htm

  6. #35
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Chauffage au sol

    Si on part sur une maison passive, très bien isolée, vous semblez dire que le PC est inutile, voir pénalisant, du fait de son inertie.
    attention = en parlant d'inertie d'un plancher chauffant , on veut dire par là qu'il lui faut 3/4h pour se refroidir , alors oui , ce type de plancher repésente trop d'inertie PAR rapport à des panneaux radiants à eau ou des radiateurs type JAGA (à ailettes et à circulation d'air , très réactif)

    en parlant d'inertie d'une dalle , on parle de sa capacité à accumuler de la chaleur venant d'une autre source= le soleil

    par grand soleil , les vitrages SUD laissent passer 400W/m2 , soit 8 KW pour 20m2 par exemple
    4 heures d'ensoleillement = 32 Kwh..

    une chape mince de plancher chauffant fait 0.06M3 au m2 et 50m2 (cas d'un grand séjour) = 3M3 , or la capacité à stocker de la chaleur = 1M3 = 0.6Kwh/°C soit 1.8 Kwh pour les 3M (50M2du séjour)

    Admettons que la moitié des 32Kwh solaires soit absorbée par la chape = on doit s'attendre à une élévation de T° de 16/1.8 = entre 8 et 9°C..= surchauffe

    Donc le mot "inertie" est à prend dans son contexte véritable= inertie d'un poele (capacité à "lisser les flambées") , inertie d'une chape (retard à la mise en chauffe ou retard au refroidissement ) , inertie d'une dalle épaisse (pour stocker /restituer ) , inertie du volant du vilebrequin , inertie de l'Administration ..

    Et il y a l'inertie globale du BATIMENT = murs , dalles , refends , qui est à prendre en compte avec l'enveloppe isolante extérieure à ce bâti : ca se calcule en dizaines de m3 ou en centaines de Kwh de capacité thermique...

    Voir le mot de rbobeda la-dessus qui résume bien le problème : http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post1089324

    Des murs chauffants ne sont pas une hérésie , s'ils sont en dehors de la zone balayée par les rayons solaires , et SI la dalle est LOURDE : 20 à 25cm de béton :ca laisse largement au système de chauffage du mur chauffant le temps de se couper , car cette dalle va mettre du temps à se réchauffer ( de 1°C à 2 ou 3°C )

    explication= 25cm de béton sur 50m2= 12.5 M3 ; ca représente 0.7*12.5=8.75Kwh par degré OU 1.8°C d'augmentation de température en 4 heures d'ensoleillement - contre 8 à 9°c pour une chape mince ...

  7. #36
    invite3517
    Invité

    Re : Chauffage au sol

    Ok, pigé !

    Je suis en train de lire des vieux fils de discussion super intéressants, et tout un tas de solutions que je pensais utiliser sont en train de dégager à vitesse grand V au profit d'une construction passive... Le PC en fait donc partie C'est tant mieux, car je suis pour la simplicité ; si je peux éviter les usines à gaz, c'est très bien.

  8. Publicité
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Chauffage au sol par géothermie
    Par Canavire dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/12/2009, 13h21
  2. Chauffage au sol précautions
    Par pharyd dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/09/2007, 10h46
  3. Chauffage Au Sol
    Par jutalien dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/03/2007, 12h57
  4. chauffage par le sol
    Par Confucius dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/07/2006, 15h54
  5. chauffage au sol
    Par fred1599 dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/01/2005, 18h45
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...