Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 102

Isolation en laine de mouton : retour d'expérience




  1. #1
    fontan

    Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Salut à tous,

    Je suis nouveau sur ce fil, et je n'ai pas pris le temps de lire toutes ces pages ,(enfin juste en diagonale), richent en infos, donc excusez moi si la question a déja été posée.

    Quelqu'un a t'il déja réalisé sa propre isolation avec de la laine de mouton?
    Moi je me suis lancé dans l'aventure, en plus de celle du PDM, et je ne sais pas trop tranché sur quelques point
    Doit on garder le suif de la laine ou pas?
    Si on garde pas le suif, quelle est le meilleur procéde pour la laver?

    J'en suis au stade des essais, et avant de vous raconter j'aimerais avoir votre avis.
    Merci
    Fonfon

    Cette nouvelle discussion, dédiée à l'isolation en laine de mouton, est issue de la discussion L'isolation : quels choix possibles ?.
    Philou67 pour la modération.

    -----

    Dernière modification par Philou67 ; 18/07/2007 à 11h33.

  2. Publicité
  3. #2
    Philou67

    Re : L'isolation : quels choix possibles ?

    De mémoire, la laine de mouton a été abordée (notamment concernant l'odeur, et donc peut-être liée au suif), mais il ne me semble pas qu'il y ait eu de retour d'expérience. Je t'invite à utiliser la fonction recherche et bien entendu, à nous faire part de ton retour d'expérience.

  4. #3
    MadMac

    Re : L'isolation : quels choix possibles ?

    Le suif de la laine de mouton, c'est ce qui la protege des bestioles ... donc garde tant que tu peux !

    Le probleme est justment la tenue de ce suif. Il est lavable et comme c'est une graisse, il peut disparaitre au bout de quelques annees (deja lu qu'en 2 ans il n'y avait plus rien). Et s'il n'y a plus de suif, les bestioles peuvent se ramener :/

    La configuration de ma maison, qui ne me permet pas de refaire l'isolation facilement, et le coup du suif qui disparait, m'ont fait pencher vers d'autres isolants. Mais pour des combles froides ou tu peux aller etaler ou changer ton isolant tranquillement quand tu le veux, ca me parait tiptop en rapport qualite/prix.


  5. #4
    Yoghourt

    Re : L'isolation : quels choix possibles ?

    Ahem, tu veux dire le suin, I suppose?
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  6. Devis
  7. #5
    fontan

    Re : L'isolation : quels choix possibles ?

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    De mémoire, la laine de mouton a été abordée (notamment concernant l'odeur, et donc peut-être liée au suif), mais il ne me semble pas qu'il y ait eu de retour d'expérience. Je t'invite à utiliser la fonction recherche et bien entendu, à nous faire part de ton retour d'expérience.
    Salut à tous,

    Merci pour vos réponses.

    Philou, il est exact que l'odeur peu etre un probleme.
    En ce qui me concerne je vais adopter ce type d'isolation en sous toiture, en enfermant la laine dans une sorte de caisson.
    Je m'explique. Je vais poser un film micro perforé, style film sous toiture sous les chevrons, et poser du lambris. Ma laine sera prise entre ces 2 parois. Donc je pense que l'odeur sera un peu enfermée .
    Pour l'odeur ce n'est pas vraiment un probleme, car j'en ai pour le moment environ 6m3 dans le sous sol et je te garantis que l'odeur est fortement partie sans rien y faire. Et cela est encore plus flagrant sur de la laine issue de la tonte de l'an dernier. Elle pert de son odeur en étant plus sur le dos de l'animal, mais attention pas completement , et ce que tu dis est vrai, l'odeur est liée au suif, mais pas exclusivement, il y a aussi tout ce qui est accroché à laine, et la je pense a .......mais si quand elles sont dans les bergeries....la mer...
    Pour remédier a ce probleme il fait les attrapper quand il rentre de la montagne

    Fonfon

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Philou67

    Re : L'isolation : quels choix possibles ?

    De mémoire toujours, le problème de l'odeur est effectivement temporaire. Si mes souvenirs sont bons, c'est de l'ordre d'une année. Donc ce que tu sembles décrire me parait cohérent.
    Par contre, as-tu réfléchi à la densité que tu souhaites mettre ? A la pose d'une pare-vapeur à l'intérieur, avant la pose du lambris ? Je n'ai pas l'isolation écologique sous la main, mais ce bouquin parle de la laine de mouton.
    Il me semblerait important dans le cas de la laine de mouton que la vapeur d'eau ne condense pas dans l'isolant...

  10. #7
    fontan

    Re : L'isolation : quels choix possibles ?

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    De mémoire toujours, le problème de l'odeur est effectivement temporaire. Si mes souvenirs sont bons, c'est de l'ordre d'une année. Donc ce que tu sembles décrire me parait cohérent.
    Par contre, as-tu réfléchi à la densité que tu souhaites mettre ? A la pose d'une pare-vapeur à l'intérieur, avant la pose du lambris ? Je n'ai pas l'isolation écologique sous la main, mais ce bouquin parle de la laine de mouton.
    Il me semblerait important dans le cas de la laine de mouton que la vapeur d'eau ne condense pas dans l'isolant...
    Salut à tous,

    Oui Philou tu a tous juste, je vais effectivement mettre un pare vapeur sur le lambris, mais en sachant que la laine de mouton est capable d'absorber 30% d'humidité, c'est donc plus une précaution qu'autre chose.
    Tu vas me dire qu'elle peu absorber 30% d'eau, mais aprés comment elle seche?
    Exact, donc par précaution pare vapeur coté intérieure de l'habitation et film ou n'importe quoi d'autre sur l'autre face du moment que c'est un minimun ventilé.
    Je donne une réponse a Madmac et je vous explique mon petit retour d'expérience et mes questions sur la laine.
    Fonfon

  11. Publicité
  12. #8
    fontan

    Re : L'isolation : quels choix possibles ?

    Citation Envoyé par MadMac Voir le message
    Le suif de la laine de mouton, c'est ce qui la protege des bestioles ... donc garde tant que tu peux !

    Le probleme est justment la tenue de ce suif. Il est lavable et comme c'est une graisse, il peut disparaitre au bout de quelques annees (deja lu qu'en 2 ans il n'y avait plus rien). Et s'il n'y a plus de suif, les bestioles peuvent se ramener :/

    La configuration de ma maison, qui ne me permet pas de refaire l'isolation facilement, et le coup du suif qui disparait, m'ont fait pencher vers d'autres isolants. Mais pour des combles froides ou tu peux aller etaler ou changer ton isolant tranquillement quand tu le veux, ca me parait tiptop en rapport qualite/prix.
    Salut à tous,

    Madmac, rassure toi, comme tu le dis il est vrai que le suif est une protection naturelle contre pas mal de bestiole, mais il y a d'autre moyen pour empécher ces vilaines bébétes de venir manger notre précieux isolants

    Le traitement de la laine peu etre fait avec du sel de bore, ou borax. C'est d'ailleur un produit utilisé courament dans ce genre de traitement et pour pas mal de chose, y compris le bois en interieur. J'ai traité ma charpente avec cela. C'est aussi un produit facile a trouver.
    Pour les mites tu as aussi un produit facile et écologique a y mettre, il s'agit d'un morceau de cedre, par contre me demande pas quel cedre, je ne sais plus. Tu as aussi un produit facile a y mettre, c'est de la chaux aérienne.
    Une fois que j'aurais résolu mon probleme de préparation de la laine je vais y mettre ces 3 produits ( borax + cedre + chaux aérienne ).
    Fonfon

  13. #9
    fontan

    Re : L'isolation : quels choix possibles ?

    Salu à tous,

    Philou, un petit exposé sur mon retour d'expérience.

    J'ai en ce moment dans mon sous sol 6m3 de laine à travailler.
    J'ai donc discuté avec des amis qui connaissent mieux le produit que moi, pris pas mal de renseignement sur le net, et me voila lancé.

    J'ai commencé a me fabriquer sur 2 bouts de planche de 20x20 une pale imitation d'un peigne à carder pour voir le résultats .cela afin de nettoyer la laine de la paille, bourre et autres salétées.
    Résultat assez, pour pas dire trés concluant, mais il a fallu trouver autre chose, car a cette cadence avec mon peigne maison je suis pas sortis de l'auberge. Mon but à l'origine, d'aprés les infos collectées, GARDER LE SUIF , pour avoir cette protection naturelle.
    Donc me voila partie à la recherche d'une cardeuse d'occasion .
    Miracle j'en trouve une du coté de Bordeaux, pas trop loin , ( je suis de Tarbes), et me voila parti cherché cette machine.
    Une fois la machine installée, préte a faire feu ....allez hop au boulot, on carde. Résultat pas terrible .
    Pas terrible pourquoi? La laine est peigné, oui, mais pas nettoyé vraiment comme il faut. Il me reste plein de paille et d'herbe, quelques bourres. Je la passe 2 ou 3 fois mais cela n'améliore pas trop le résultat..
    La dessus je met en doute mes capacités a carder...normal vous me direz....et puis je demonte la machine histoire de voir, et la je m'appercois d'un gag. Le suif dans la laine devient mon ennemis, il est tellement gras qu'il me colle la poussiere et les dechets dans toutes la machine, et ne laisse pas les peignes la nettoyer suffisament. La cardeuse est elle adaptée? OUI, j'en achete pas d'autre, je doit m'adapter
    Conclusion il est utile malheureusement de débarrasser la laine de son suif. J'en suis donc au essais de lavage.
    J'ai fait un essai dans des filets a patate...heureusement qu'on peu recycler...de la laver a l'eau froide et claire. Pour l'instant elle doit sécher avant de repasser dans la cardeuse pour voir le résultat.
    Je ne sais pas encore ce qu'il doit etre fait. Lavage a l'eau claire, ou avec un produit pour la degraisser mieux? Je sais pas. Quelqu'un a un peu de vue la dessus?

    Par contre aprés un fois la laine propre, je vais y ajouter sel de bore + cerdre + chaux aérienne.


    Ah oui, Philou. Je pense d'aprés quelque tuyaux utilser environ 10kg de laine au m². Je vais en mettre environ 18cm d'epaisseur et quelque peu tassée. Je vais la aussi faire des test quand j'aurais un peu de laine prete a l'emploi.

    Vivement la suite des événements pour savoir l'évolution.

    PAR CONTRE JE SUIS PRENEUR DE TOUS VOS PRECIEUX CONSEILS

    Fonfon

  14. #10
    gillous

    Re : L'isolation : quels choix possibles ?

    Citation Envoyé par fontan Voir le message
    Salu à tous,



    , ( je suis de Tarbes

    PAR CONTRE JE SUIS PRENEUR DE TOUS VOS PRECIEUX CONSEILS

    Fonfon
    Bonjour

    une info pour toi vu que tu habite pas loin
    tu as a Sarancolin une fillature de laine qui pouras te renseigner sur le lavage.
    Je suis constructeur de maison bois notamment de fustes et j utilise la laine de mouton en isolation entre les bois .
    Par contre pour des raisons d assurance decennale j utilise les prooduits daemwool ou natilaines qui sont traite aux sel de bore
    PS on est presque voisin je suis a Montousse a cote de Lannemezan
    si besoins de renseignement un mp et je te donne mes coordonnees

  15. #11
    fontan

    Re : L'isolation : quels choix possibles ?

    Salut à tous,

    Gillous, merci pour tes tuyaux, je te contacte.

    Phillou, j'ai commandé le livre que tu cite sur l'isolation, bien , excellent conseil, merci

    Fonfon

  16. #12
    fontan

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Salut à tous,

    Je continu le compte rendu de mes essais.
    La laine lavée a l'eau claire et passée dans la cardeuse commence à répondre a nos attente.
    Elle prend bien son volume.....elle est propre......enfin magnifique ...n'exagerons rien.
    Le résultat trés satisfaisant, certe elle ne ressemble pas à celle du commerce, mais le jeu en vaut la chandelle, et comme nos resultats sont concluants...
    La laine est assez propre, mais elle n'a plus beaucoup de suif. L'odeur tant redoutée est encore bien atténuée, elles est trés faible.

    Prochaine étape test de lavage avec des cristaux de soude, pour tant qu'a y etre essayer d'enlever completement le suif.

    Conclusion pour l'odeur et le cardage il est a mon point de vue nécéssaire de la laver.

    PS: les paysans de coin se sont je pense donné le mot, car j'ai en ce moment des livraison réguliere de laine, heureusemant que le sous-sol est assez grand . Tant mieux on en a besoin , je trouve ca génial.

    Fonfon

  17. #13
    jobac

    Re : L'isolation : quels choix possibles ?

    Bonjour,

    Je suis sur Bordères Louron, nous allons isoler les combles pour en faire les chambres des enfants. La surface est importante à peu près 70 m² sur une hauteur des 2,60m. Nous ne sommes pas fixés sur l'isolant, mais je suis intéressé par la laine de mouton. Quel est son pouvoir isolant, et surtout quelle densité choisir pour un équivalent laine de 240 ??
    Merci pour ces présieux renseignements.

  18. #14
    fontan

    Re : L'isolation : quels choix possibles ?

    Citation Envoyé par jobac Voir le message
    Bonjour,

    Je suis sur Bordères Louron, nous allons isoler les combles pour en faire les chambres des enfants. La surface est importante à peu près 70 m² sur une hauteur des 2,60m. Nous ne sommes pas fixés sur l'isolant, mais je suis intéressé par la laine de mouton. Quel est son pouvoir isolant, et surtout quelle densité choisir pour un équivalent laine de 240 ??
    Merci pour ces présieux renseignements.
    Salut à tous,

    Salut Jobac,
    D'aprés les infos que j'ai récoltés la laine a comme Lambda=0.035.

    D'aprés ce que j'ai put lire, entendre, et trouver sur le net, un équivalent de laine de verre de 240 a comme équivalent dans n’importe quel type d’isolant une epaisseur très voisine,#####.

    Chez moi je vais utiliser cette laine de mouton comme isolant en sous-toiture, et probablement aussi en plancher. Je vais en mettre une épaisseur de 180 à 200mm, avec quelque chose de l’ordre de 10kg/m² mini.

    Ce qui est important dans les isolants naturels de fabrication maison , c'est que l'air emprisonné avec ton isolant soit immobile, et surtout pas renouvelé.

    Si tu désire voir, ou en discuter plus longuement, je t'invite a venir chez moi.
    Je suis pas loin de chez toi, je construis a Tournay à 15km de Tarbes.

    Fonfon
    Dernière modification par Yoghourt ; 20/06/2007 à 00h09. Motif: suppression de critique sur IMR, suite au litige en cours SFIRMM vs CSTB

  19. #15
    fontan

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Salut à tous,

    Jobac, j ai oublié de te mettre un lien:
    isolant naturel

    Tu regardes le tableau et tu auras des comparatifs de coef.

    Fonfon
    Dernière modification par Philou67 ; 16/05/2007 à 13h44. Motif: Réparation des balises

  20. #16
    Jean-Pierre43

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Bonjour, la graisse de la laine de mouton s'appelle le suint il s'agit d'acides gras et de lanoline si on traite avec de la chaux on aboutira à une dégradation de la fibre. J'ai lavé de la laine de mouton en toison c'est assez fastidieux surtout le séchage
    Pour l'isolation un ami a utilisé des caissons de 30 cm d'épaisseur rempli de laine en vrac non lavée débarassée de ces parties les plus sales, la laine est grossièrement cardée à la main et la densité est de lde 3 à 4 kg au m2 ce qui représente environ la moitiée de laine le reste étant le suint mais cela dépend de la race du mouton de la propreté de la laine du coup de main de celui qui opère. Ce qui flxen poids s fgretta

  21. #17
    Jean-Pierre43

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Bonjour, la graisse de la laine de mouton s'appelle le suint il s'agit d'acides gras et de lanoline.Si on traite avec de la chaux on aboutira à une dégradation de la fibre. J'ai lavé de la laine de mouton en toison c'est assez fastidieux surtout le séchage
    Pour l'isolation un ami a utilisé des caissons de 30 cm d'épaisseur rempli de laine en vrac non lavée débarassée de ces parties les plus sales, la laine est grossièrement cardée à la main et la quantité est de de 3 à 6 kg au m2 ce qui représente environ la moitiée de laine le reste étant le suint mais cela dépend de la race du mouton,donc de la nature de la laine de son gonflant de la finesse de la fibre, de sa longueur enfin de caractèristiques très variables notamment de la propreté de la laine elle même découlant du mode d'élevage
    du coup de main de celui qui opère.
    Ce qui représente plusieurs m3 pour un toit d'une centaine de m2 et un poids assez important. A moins de disposer de moyen de lavage industriel ainsi que de séchage c'est un travail énorme surtout pour obtenir un séchage correct rapidement. La carder est aussi un travail important . toutes ces opérations éliminent le suint qui serait protecteur . Je ne sais pas si le bore est préventif de l'action des mîtes. Il faut en tout cas qu'elles n'aient pas accès à la laine ni les rongeurs etc. Par ailleurs on signale aussi des attaques sur des laines préparées spécialement pour l'isolation.
    Je pense qu'il y a toujours un risque d'utiliser de la laine brute. Il vaut d'être pris si on dispose de laine quasi gratuite et si on nest de nature optimiste.
    Cordialement. .

  22. #18
    fontan

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Citation Envoyé par Jean-Pierre43 Voir le message
    Bonjour, la graisse de la laine de mouton s'appelle le suint il s'agit d'acides gras et de lanoline si on traite avec de la chaux on aboutira à une dégradation de la fibre. J'ai lavé de la laine de mouton en toison c'est assez fastidieux surtout le séchage
    Pour l'isolation un ami a utilisé des caissons de 30 cm d'épaisseur rempli de laine en vrac non lavée débarassée de ces parties les plus sales, la laine est grossièrement cardée à la main et la densité est de lde 3 à 4 kg au m2 ce qui représente environ la moitiée de laine le reste étant le suint mais cela dépend de la race du mouton de la propreté de la laine du coup de main de celui qui opère. Ce qui flxen poids s fgretta
    Salut Jean-Pierre43,
    La dégradation de la fibre a cause de la chaux intervient au bout de combien de temps? Tu as remarqué cette dégradation sous quelle forme?
    Nous on a essayé de mettre de la chaux aérienne dans la laine et on a toujours rien remarqué mais c'est pas vieux.

    C'est vrai que le sechage est assez long. On a adopté comme systeme une pallette pour que l'air y circule autour, un bon coin au soleil et si on en met pas trop epais au bout de 2 jours on a de la laine seche, a condition d'avoir un bon beau et chaud soleil ce qui n'est pas le cas en ce moment

    Pour le lavage on la laisse tremper 24h, on rince, et ca a l'eau claire.
    D'aprés ce que j'ai vu, il y en a qui parle de la laver au detergent, ou a la soude pour enlever le suint , tu en pense quoi?
    On doit cependant faire les essais de lavage a la soude, prevu ce week, en sachant que les resultats a l'eau claire pour nous sont bons.
    Par contre le cardage on le fait avec une machine.

    D'aprés les infos trouvées sur le net la densité varie pas mal, j'ai vu de 10 à 20 kg au m² ( on part sur 10kg/m²). Ta densité de 3 à 4 kg/m² a premiere vue faible. Pourquoi tu n'as pas eu une densité supérieure? Cette difference provient uniquement de ce que tu dis, race du mouton, état de propreté...?

    Nous allons également essayé aprés de faire un caisson pour voir quelle densité on peu obtenir , si avec 10kg c'est bon ou si on doit mettre + ou -, voir comment ca isole en fonction de cette difference de densité. Mais cela quand on aura assez de laine pour en remplir 1m². Je pense que dans quelques jours cela devrait etre bon.

    Le lavage tu conseilles quoi, eau clair ou detergent? Le sel de bore te semble un traitement suffisent? Que pense tu de cet isolant fait de cette facon? Peu tu m'en dire davantage.

    Merci de tes tuyaux, et j'attend tous tes autres conseils ou idées
    Fonfon

  23. #19
    Jean-Pierre43

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Bonjour, je n'ai jamais mis en contact de la chaux avec de la laine; mais la laine n'aime pas les matières basiques comme la soude ou la chaux par extension. Il y a déja pas mal de temps j'ai lavé de la laine en grande quantité avec une solution faible alcaline comme le carbonate de soude ou soda des canadiens, c'est un très bon dégraissant mais il faut rincer avec une eau vinaigrée en dernier rinçage pour que les écailles de la laine se referment c'est comme les cheveux. Alors je suppose que la chaux saupoudrée sur la laine rend la fibre cassante de plus sous un toit la température est assez importante et renforce l'action caustique de la chaux. Pour imaginer l'action de la chaux il suffit de voir son action sur la peau quand on fait de la maçonnerie plusieurs jours sans gants, la laine est de nature protéique comme la peau. Les acides ou les sels comme l'acide borique ou les borates n'ont pas cette action agressive reste à savoir s'il y a un effet sur les mîtes?

    Mon poids au m2 est surement un peu faible si la laine n'est pas dégraissée le suint peut représenter jusqu'a 60% du poids dans les cas extrème et cela dépend de la race. Les races à poils longs types Manech on une fibre très grosses et raides avec peu de fibres gonflantes. Les meilleurs toisons sont les toisons de mouton mérinos et notamment la race mérinos de l'est race d'ile de france et de l'est. Entre une race mérinos et une race manech la finesse de la fibre varie souvent de 1 à 100 dans les extrèmes. Un m3 de mérinos cardé pèsera nettement moins car le manech ne peut pas gonfler comme le mérinos. La fibre n'est pas aussi ondulée .
    Il n'est pas nécessaire d'utiliser une lessive pour laver la laine d'isolation elle peut rester brute ou laveé à l'eau claire, sauf si elle est très sale et je pense qu'on doit écarter les toisons ou parties trop sales. On peut la mettre dans le compost aves des copeaux des écorces ets cela fait un très bon compost et est préférable au brulage comme on voit souvent de plus c'est idiot car les éleveurs ont le fumier nécessaire pour un bon compostage.. ZSi on lave à leau claire il faut parfois quelques heures de trempage et un rinçage a plusieurs eau il faut un ruisseau ou une bonne fontaine. On pourra quand mème la carder avec une cardeuse à matelas mécanique ou à main car il reste un peu de suint qui permet à la fibre de se démeler il est préferable d'être dans une athmosphère chaude.
    On pourrait être tenter d'utiliser une laine très mousseuse et aerée comme une couverture mohair par exemple mais si on veut garder un certain déphasage il faudra tasser beaucoup plus la laine et alors on obtiendra peut être 10 kg au m2 en 30 cm d'épaisseur ce qui est souvent indiqué sur divers forums et il ne serait plus nécessaire de laver et de carder il suffit de faire gonfler un peu en introduisant la laine si elle a été trop tassée au transport et obtenir quand même une densité plus élevée qu'une laine qui vient d'être cardée. Mais il n'existe pas à mon avis de dtu et d'expérience de longue date sinon l'intuition et l'observation.
    Voila cordialement Jean-Pierre

  24. #20
    anne et andré

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Oliva avait des propos plutot positif sur la laine de mouton dans son livre sur l'isolation,
    dernièrement il est revenu là dessus en disant que le suint ne protegait pas indéfiniment des mites et qu'il avait vu plusieurs maisons infestées....donc il prenait désormais bp plus de précaution...
    à suivre

  25. #21
    fontan

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Salut à tous,

    Ca y est le week end de 4 jours est terminé, quel dommage , les essais ont continués, et maintenant sur certaines étapes le stade des tests est terminé, on est passé au niveau industrialisation , je plaisante, on a juste amélioré le système, je vais développer!!!

    Jean-Pierre43, merci pour tes infos et tes connaissances. D'après les éleveurs de la région on a essentiellement comme race le mérinos, mais a confirmer je ne les connais pas
    Pour la chaux nous avons fait un essais et pour le moment rien d'anormal, mais comme je l'ai dit c'est très récent, donc a surveiller dans quelques jours, voir semaines, je te dirais.

    Le lavage de la laine, a mon avis, est indispensable car il enlève pas mal de saleté comme les déjections, ce qui est loin d'être négligeable au niveau odeur, même si une fois coupée elle en perd déjà pas mal. Le stock que j'ai au sous-sol, ( donc local plutôt fermé ), est brut de tonte...l'air est devenu respirable en quelques jours , et une fois lavée c'est encore mieux, je peu même dire c'est le pied
    Par contre Jean-Pierr43, je suis ok avec toi sur les produits de lavage. On a testé les produits liquide pour la lessive, les cristaux de soude et l'eau claire....conclusion maintenant nous n'utilisons plus que l'eau claire, car pour nous les résultats sont excellents.

    Pour laver on a retenu un mélange de 2 solutions, et en ce moment le temps est favorable pour ça. Trouver une bonne baignoire et récuperer les eaux de pluies du toit, et ça fait un bon premier lavage....c'est un peu long, surtout pour le rinçage, mais en faisant autre chose c'est cool....attention au réaction... a faire si comme nous vous avez une cardeuse....le lavage a la bétonnière est nickel ,si si je suis serieux a par les quelques nœuds, d'où l'utilité de la cardeuse. Mais très efficace et rapide.

    En ce moment le problème est le séchage, pas trop de soleil, autrement la laine bien étalée sur des palettes pour laisser circuler l’air en plein soleil, la tourner de temps en temps, ne pas en mettre trop épais et en 2 jours c’est sec.

    Par contre je conseille de la laver avant de la carder, juste pour la machine, car avec le suint elle s’encrasse très vite.

    Prochaine étape traitement de la laine au sel de bore. Par contre je continu a creuser l'histoire du traitement, meme si le sel est soit disant assez bon et complet.

    Voila le résultat du week end.

    Fonfon

  26. #22
    fontan

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Salut à tous,

    Ca y est, hier soir on a commencé a avoir notre premiere qte de laine de seche, enfin quantité ....on doit en avoir pour le moment environ 20 kg de seche et prete a carder pour ensuite lui refaire prendre un bain au sel, mais on en a en cour de sechage na na!!

    En ce moment nous fabriquons des grilles pour le sechage et une rehausse pour recuperer la laine à la sortie de la cardeuse, on commence a moderniser, c'est bon signe. Ces prototypes seront prets a fonctionner pour ce week, ca ma tarde

    Si tout va bien on doit pouvoir commencer les essais de pose fin de semaine prochaine.

    Entre temps nous continuons le lavage, et on rentre toujours de la laine, on a plutot interet a ce que ca marche, autrement mal barré avec notre stock de laine!!!

    A+ pour la suite de l'aventure
    Fonfon

  27. #23
    fontan

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Salut à tous,

    Voyons, je suis partis sur une piste, mais quelqu'un a t'il une idée ou mieux une adresse pour ce procurer du mitin FF?
    Merci
    Fonfon

  28. #24
    Jean-Pierre43

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Fontan.
    Bonjour, je reviens sur le traitement par le sel de bore, pourquoi refaire tremper la laine dans une solution de sel de bore après l'avoir lavée, séchée et cardée ce qui demandera à ressécher la laine voir à la recarder? Je pense qu'on pourrait pulvériser le sel après cardage ou faire un dernier bain avant de la carder mais alors je pense qu'on respirera alors des sels à moins d'utiliser un masque; pour ma part je ne pense pas qu'il soit nécessaire de la carder. Il faut garder une certaine densité pour isoler de la chaleur estivale ce qui va à l'encontre du cardage. De plus c'est un boulot dingue. En ce qui concerne le mitin mis à part que ce n'est pas très écologiqiue et je pense au relargage dans l'athmosphère de plus il s'applique je crois en portant la laine dans le bain de mitin à ébullition. Je n'en ai jamais utilisé, j'en ai une boite et je crois bien qu'il faut faire un bain à chaud. Je ne me rappelle plus exactement de la recette. De plus des attaques de mites ont eu lieu sur des laines traitées en vente actuellement. Je pense qu'il faut utiliser des caissons inaccessibles aux mites. Car je pense que vivre dans une maison entourés de bore ou de mitin c'est pas terrible.
    Cordialement . Jean Pierre

  29. #25
    fontan

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Salut à tous,

    Salut Jean-Pierre43,

    Je suis partis sur la solution de trempe au sel de bore aprés cardage, suite a une impression.
    Ayant utilisé le sel de bore pour le traitement de ma charpente, j'ai obsevé le comportement de ce produit. Il agit par légere penetration dans les matériaux, mais surtout par dépot en faisant une sorte de carapace de protection grace aux cristaux. Pour le moment je suppose qu'il va agir de meme sur les fibres de la laine, donc si je la carde aprés trempe, je suis presque persuadé que je vais perdre pas mal de cette protection. Mais je pense etre a meme de le confirmer le week end prochain, car je vais faire un essais de cardage aprés trempe.
    Elle est prévue pour samedi.
    On fait la trempe aprés lavage et sechage, car une fois seche c'est la que la laine absorbe le mieux le traitement, donc c'est la qu'il devient le plus efficace, et non pas quand la laine est mouillée ou humide.
    Je suis tout a fait d'accord avec toi, on doit passer par 2 phases de sechage, ce qui est bien entendu l'opération la plus longue.

    Ton idée de de pulvériser la solution a base de sel est bonne, mais je sais pas avec quoi faire, car j'ai déja essayé avec la pompe a sulfater et la buse la plus grosse, mais j'ai déclaré forfait, bouché a chaque fois.
    Le sel de bore n'est pas contre pas un produit ni nocif ni volatile, donc pas forcement de précaution particuliere a l'utilisation.
    Pour le cardge est ce nécéssaire de le faire? Je sais pas. Il nous semble que la laine une fois carder, donc aérée, est plus facile a tasser lors de la mise en place. Avons nous fait le bon choix je sais pas. Il nous semble avoir la possibilitée d'y enfermer davantage d'air, avons nous raison ou tord je sais pas. Par contre, dans ce cas nous n'allons pas faire de test, puisque nous avons la machine.
    Pour la densité on va faire des essais en situation, je te donnerais notre impression et nos résultat dans quelques temps.

    Quand tu dis que c'est un boulot de dingue , tu as raison, mais notre consolation c'est que nous nous payons de bonne tranche de rire avec le copain. Nous essayons cependant de confectionner des réhausses, grilles, et de trouver avec les moyens du bord des astuces pour y passer le moins de temps possible. mais le jeu en vaut la chandelle.

    Pour le mitin je ne sais pas du tout la facon de l'employer, j'attend une confirmation sur la possibilitée d'approvisionner du produit et sur son utilisation.

    Par contre je met un lien qui parle de l'utilisation de ces produits:
    http://www.domus-materiaux.fr/doc/ar...ARS%202006.pdf

    Le mitin j'ai vu de tout sur son cas, mais c'est, je pense, loin d'etre le pire, par contre le sel de bore n'est pas absolument pas nocif.

    A+
    Fonfon

  30. #26
    rafduf

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Je ne crois pas avoir vu ce lien dans le fil de discussion :
    http://www.eco-bio.info/isolation.html
    Une page d'information intéressante sur le sujet faite il y a 4 ans, et surtout, un lien vers un forum associé qui rapporte qques expériences depuis cette date, expériences pas forcément positives d'ailleurs.

    Bonne continuation

  31. #27
    fontan

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Citation Envoyé par rafduf Voir le message
    Je ne crois pas avoir vu ce lien dans le fil de discussion :
    http://www.eco-bio.info/isolation.html
    Une page d'information intéressante sur le sujet faite il y a 4 ans, et surtout, un lien vers un forum associé qui rapporte qques expériences depuis cette date, expériences pas forcément positives d'ailleurs.

    Bonne continuation
    Salut à tous,

    Salut rafduf, je sais pas pourquoi mais j'arrive pas a afficher ta page, peu tu trouver un autre lien, ou en faire une copie, ca m'interresse.
    Merci
    Bon week
    Fonfon

  32. #28
    fontan

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Salut à tous,

    Allez compte rendu du boulot du week

    Ca y est, la baignoire a bien marché pour le traitement, cool.

    Bon, début des hostilitée samedi matin avec le cardage. NICKEL
    La laine est sortie magnifique. par contre nous avons une chance, c'est d'avoir une cardeuse réglable. Je ne sais pas si elles ont toutes cette possibilitées de réglage de l'écartement des peignes, mais avec la laine de moutons des pyrénées c'est super utile.
    j'ai passé la laine une premiere fois, car elle est un peu épaisse et longue, pour la dégrossir et pour éviter de bourrer la machine, et puis un second passage pour la finir. Bilan, notre laine est magnifique. Mais conseil, une caisse avec du grillage fin, trés utile, ca evite d'avoir de la laine partout, car un peu volatile, et surtout pour laisser tomber les derniéres pailles.

    Suite, préparation de la baignoire pour le mélange servant au traitement. Trempage de la laine, a faire quand il fait beau et chaud, c'est plus agréable . Au fur et à mesure on la passe sur une premiere grille pour l'essorer, et on l'étale sur une seconde pour la laisser secher.

    Hier coup de chance, du soleil, terrible pour la séchage, donc vite sortir le séchoir pour le mettre au soleil et le rentrer milieu d'aprem a cause de la pluie. Mais le peu de soleil nous a secher la laine au 3/4. Elle séche beaucoup plus vite une fois cardée, normal elle est plus aérée

    Nous avions une crainte sur l'état de laine aprés trempe, mais hormis son aspect malade a cause du sel, sont état est trés satisfaisant, elle n'a pas beaucoup perdue de sont gonflant. A confirmé une fois vraiment seche.

    Normalement pose dimanche prochain, a voir.

    Le probleme rencontré pendant la trempe est la perte énorme de produit de traitement. La il faut trouver absolument une combine pour la laisser ecouter et en traiter pas mal à la fois.
    Pour info, 50 litres de bain, un bon 0.5m3 de volume de laine, résultat, environ 20 litres encore a utiliser dans la baignoire, et 30 litres par terre au soleil.... On cherche une solution éfficace, mais rien de concret a part un semblant et début d'idée. La aussi des grilles avec du grillage fin trés utile pour un essorage manuel, qui en plus est loin d'etre suffisant vu notre perte de liquide, une deuxieme baignoire pour la laisser s'égouter risque d'etre indispensable, a voir. L'idée d'un style de préssoir pour super bien l'essore nous traverse aussi l'esprit, ou si quelqu'un a une idée

    Par contre promis, je vais mettre bientot des photos, mais patience, je ne dispose que d'un appareil argentique, et je vais finir la péllicule le week end prochain. Donc dés le retour du developpement je vous montre.

    Dans l'ensemble jusqu'a maintenant, nos impressions sont trés favorable. il faut regler des problemes au fur et a mesure, mais sa ajoute du piment a l'aventure.
    A+
    Fonfon

  33. #29
    fontan

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Salut à tous,

    Bon la péllicule est terminée , je la met au developpement et je pense que ca va etre ok pour vous montrer les photos, vendredi.

    Autrement petit week end bricolage avec le laine. Samedi journée à fendre du bois, donc rien. Dimanche sortir la grille au soleil pour essayer de terminer le sechage car avec la semaine de mauvais temps elle avait presque pas évoluée par rapport au week end dernier , mais la journée d'hier lui a fait le plus grand bien.

    Premiere conclusion sur le traitement. La facon dont on a traité la laine est éfficace, mais le soucis vient aprés, une fois quelle est séche. La laine est à manoeuvrer avec précaution pour éviter au maximum de perdre le sel qui c'est déposer sur les fibres. Je m'en suis apercu en la tournant pour finir de la secher.
    Mais il n'y a quand meme rien d'inquiétant, car en essayant, sur un echantillon, de la malaxer de la frotter, on se retrouve avec beaucoup de sel dans les mains, mais c'est une situation que nous n'auront pas pour la mise en place, car on a exagerer le test volontairement pour voir le resultat.
    La conclusion est qu'il s'agit du surplus de sel qui tombe, mais il en reste quand meme sur les fibres, si on pousse peu etre plus loin la torture de la laine il est possible que la oui il ne lui reste plus de sel, mais a voir au microscope , et pas en visuel comme nous.
    Pour le stockage je pense que dans des sacs c'est pas terrible, pour garder au maximun l'exedent de sel qui tombera pendant la mise en place. Nous on a opter pour la solution mise en place en suivant, afin d'éviter quelque manip.
    Par contre, vous le verrez sur les photos, la laine reste trés jolie, elle n'a absolument pas besoin de repasser au cardage.
    A+
    Fonfon

  34. #30
    Jean-Pierre43

    Re : Isolation en laine de mouton : retour d'expérience

    Bonjour, br

Sur le même thème :

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Isolation des combles : quid de la laine de mouton ?
    Par FloFlo les Pinceaux dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/11/2011, 21h40
  2. isolation laine de verre
    Par miqui dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/11/2007, 09h27
  3. isolation laine de lin
    Par mauriceetjeannine dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/03/2007, 17h33
  4. Paille/humidité//bois cordé/laine mouton/mite
    Par ben18 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/09/2006, 12h54