Répondre à la discussion
Page 4 sur 10 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 280

Isolation d'une lame d'air



  1. #91
    Giuliano44

    Re : Isolation d'une lame d'air


    ------

    Bonsoir Bearpanda!

    J'ai bien pensé aux granulés de liège mais j'ai peur qu'ils se déversent mal dans les 4 cm de vide, notamment à cause des nombreuses gaines qui y courent...
    Quelqu'un à peut-être un retour d'expérience à ce niveau?

    Merci!

    -----

  2. Publicité
  3. #92
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par Xav47 Voir le message
    Bonjour,

    Giuliano44, je pense que la permeabilité de ton mur ne remplacera pas une bonne ventilation de la maison. Mais je ne suis pas expert...

    Sinon, toujours dans la rubrique billes de polystyrene, (mais je n'ai aucune idée du lambda), on est sur des prix intéressant : en gros 400€ pour 3 m3 livrés
    http://www.billes-de-polystyrene.com/
    Cà ou du vide, je pense que je vais faire mon choix rapidement...

    @+
    Xavier.
    Méfiez vous quand même du polystyrène...n'oubliez pas que ce matériau n'est pas perméable à la vapeur d'eau !!! .Vouloir économiser 3 ou 400 euros c'est bien mais est-ce le bon calcul si des soucis apparaissent après ??.

  4. #93
    bearpanda

    Re : Isolation d'une lame d'air

    De quels soucis parle t on?
    Si c'est de condensation dont il s'agit, je conseille à tous d'aller voir le contenu du mémoire d'ingénieur fait à l'Université de Gand (www.pluimers.be/pdf/fr-isolation_etude.pdf), qui précise après une démonstration théorique de plusieurs pages:
    "Il est donc faux d’affirmer que le fait de remplir le creux donne lieu à une augmentation du risque de condensation de surface. Au contraire, le risque diminue !. "
    Dans le cas présent il s'agit de PU (polyuréthane expansé)

    Même si le site appartient à un applicateur de PU (et l'ingénieur travaille peut être dans cette société), je pense que ce mémoire est assez bien documenté et a été réalisé dans le cadre d'un cursus universitaire.

    Bien sur comme le disait un intervenant plus haut, l'utilisation de produit non perméable à la vapeur d'eau comme le polystyrène ou le PU suppose cependant l'existence d'une VMC dans l'habitation.

  5. #94
    jecha

    Re : Isolation d'une lame d'air

    j'ai un retour d'experience sur la vermiculite dans une lame d'air. je l'ai fait il y a quelques années en l'injectant par des trous que j'avais réalisé au grenier . normalement les gaines électriques ne passent pas dans la lame d'air mais dans des saignées dans la brique platrière.la vermiculite s'écoule comme du sable meme sans machine à injecter avec un simple entonnoir avec une sortie de 40 mm.il peut y avoir des morceaus de brique cassées ou de platre qui gènent l'écoulement , mais en faisant des trous d'injection trés rapprochés (40 ou 50 cm) il ne devrai pas y avoir de problèmes. le seul problème qu'il y a c'est les fuites dans les boite de prise électrique dans la cloison ou au bas des cloisons sous la plinthe.

  6. #95
    invite01626923

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour à tous,
    A ceux qui ont isolé leur lame d'air il y a quelques années maintenant, toujours pas de soucis d'humidité? (surtout ceux dont les mûrs étaient imperméable?)
    En effet, je suis dans la même situation et je me pose de nombreuses questions.
    J'étais prêt à signer pour une ITE de ma façade Nord-Ouest, en fibre de bois + enduit silicate pour 7500€...avant de tomber sur cette discussion forte intéressante, qui du coup me fait comprendre qu'il ne sert à rien d'isoler par l'extérieur si une lame d'air ventilée existe en intérieur (et ça personne ne le dit ailleurs...).
    Mes mûrs sont fait de la façon suivante:
    - platre 1cm
    - brique de 3cm
    - lame d'air de 5cm
    - parpaing de 20 cm
    - crépis extérieur
    L'air circule dans la lame d'air (courant d'air au niveau des prises de courant) et reliée à l'extérieur car sensible au passage des voitures dans la rue... par contre pas évident de savoir par où ça ventile (je pense dans les combles mais je ne suis pas sûr).
    J'ai aussi une VMC dans la maison (peut être utile pour d'éventuels soucis d'humidité post isolation de la lame d'air).
    Mes combles sont isolés avec de la laine de verre (donc pas jointif sur les côtés de la maison, je pense donc aussi ré-isoler tout ça avec de la ouate, car je pense que l'air qui circule dans la lame d'air vient des combles...).
    Si vraiment les gens dans ce cas là n'ont pas rencontré de soucis d'humidité après isolation de la lame d'air, je ne vais pas m'embêter à isoler par l'extérieur...et isoler cette lame d'air.
    Merci beaucoup pour vos retours éclairés.

  7. #96
    bearpanda

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour,
    Et bien oui, j'ai sauté le pas et utilisé du liège granulé pour isoler ma lame d'air. Je me suis aperçu que cette lame d'air débouchait dans les combles sur environ 70% du périmètre.
    J'ai donc commencé par reboucher les trous (les plus gros) sur les fonds ou les cotés des boitiers électriques. Puis j'ai déversé à la main les sacs de 250l de liège.
    Lorsque les briques platrières du plafond devenait jointive avec le mur (environ 8m) j'ai créé de petites ouvertures en cassant ces briques (environ 8X10cm).
    Le liège s'écoule très bien en émettant un petit chuintement sympathique (comme de l'eau qui coule!).
    Par contre je n'ai pu vérifier que le sous bassement des fenêtres étaient bien rempli (et probablement elles ne le sont que partiellement).
    Attention si vous avez des volets coulissants (surtout ancienne génération). Vérifiez que le coffre du volet est bien séparé de la lame d'air. Si non, profitez en pour le faire et pour isoler toutes les parois en contact avec les pièces intérieurs.
    J'ai réalisé ce travail en Mars (nuit vers 5-10°- région Sud Ouest), et les quelques contrôles de températures des murs que j'ai effectué me donnent une augmentation de d'environ 2° par rapport à un mur non isolé.
    Sachant que mes combles n'étaient pas encore isolées.

    La maison jusque là ne possédait pas de VMC (et elle était très saine). J'en ai installé une et pour l'instant je ne vois pas de différence en terme d'humidité. Maison toujours très saine.

  8. Publicité
  9. #97
    bearpanda

    Wink Re : Isolation d'une lame d'air

    ... Ah j'oubliais, j'ai exactement la même composition des murs que Tisseherbe.

  10. #98
    SoetMich

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonsoir a tous et merci pour toutes ces infos tres interessantes.

    ManuetNath et Fx (de Brest) desolee j'ai oublie le pseudo, etes vous toujours satisfaits de votre isolation ? Des traces d'humidité sont elles apparues ?

    invite01626923, tu ecris que s'il y a une lame d'air il est inutile d'isoler par l'exterieur. Sais tu expliquer pourquoi ?
    Nous sommes a 1000m dans les alpes et hesitons encore entre ces 2 modes d'isolation (vide air / exterieur).
    Merci

  11. #99
    fix_k

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par SoetMich Voir le message
    Bonsoir a tous et merci pour toutes ces infos tres interessantes.

    ManuetNath et Fx (de Brest) desolee j'ai oublie le pseudo, etes vous toujours satisfaits de votre isolation ? Des traces d'humidité sont elles apparues ?

    Merci
    Pas de soucis constaté de ma part après avoir rempli la lame d'air au SLS 20 et augmentation sensible du confort cet hiver dans la pièce incriminée.

    A mon sens, ce n'est pas exclusif d'une isolation extérieur. Mais vu le prix de celle-ci, il vaut mieux commencer à remplir la lame d'air (qui ne sert à rien) et par la suite faire l'ITE.

  12. #100
    invite01626923

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par SoetMich Voir le message
    invite01626923, tu ecris que s'il y a une lame d'air il est inutile d'isoler par l'exterieur. Sais tu expliquer pourquoi ?
    Si la lame d'air est ventilée par de l'air extérieur, cette lame d'air va se retrouver avec de l'air aussi froid ou chaud qu'à l’extérieur de la maison. On pourrait, en dehors du fait que la pluie ne rentre pas dans cette lame d'air, considérer que c'est déjà l'extérieur de la maison.
    Donc, si tu ajoutes de l'isolation sur le parpaing extérieur, cela ne servira à rien car de toute manière de l'air froid rentrera dans la lame d'air et donc refroidira la maison.
    C'est un peu comme si tu rajoutai un pull tout en ayant un ventilo qui te souffle de l'air froid sous le pull....ça ne change rien

  13. #101
    papa5164

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par invite01626923 Voir le message
    Mes mûrs sont fait de la façon suivante:
    - platre 1cm
    - brique de 3cm
    - lame d'air de 5cm
    - parpaing de 20 cm
    - crépis extérieur
    car je pense que l'air qui circule dans la lame d'air vient des combles...).
    J'ai la même configuration.
    J'ai commencé à faire isoler cette lame d'air par de la ouate de cellulose inssuflée. Ca se reparti vraiment très bien dans le mur.
    Pour ce qui me concerne, il est clairement apparu que l'air arrivait des caissons de volets roulants (un moment donné la ouate est ressorti par les volets)

  14. #102
    papa5164

    Question Re : Isolation d'une lame d'air

    J'aurais une question à propos du crédit d'impot
    isoler la lame d'air avec 5cm de ouate implique un R de 1.3 environ.
    Sachant que pour arriver à 2.8 pour bénéficier du credit d'impot, suffit-t-il d'ajouter un isolant contre le mur avec un R de 1.5 (6cm de ouate par exemple)

  15. Publicité
  16. #103
    VINCENTBUGS

    Re : Isolation d'une lame d'air

    bonjour ,
    que pensez vous du polystyrène en billes +liant injecté ?
    cdlt

  17. #104
    tintin62

    Thumbs up Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour,

    J'ai personnellement fait isoler un mur creux de 5 cm par une société Belge. Le produit injecté était du polystyrène graphité sous forme de petites billes avec un liant à base d'eau, tout cela sous 8 bar (effet venturi). Le perçage de trous à des distances bien définies permet de bien répartir le produit que l'on voit ressortir par les trous supérieurs (le produit est injecté du bas vers le haut). La résistance thermique annoncée pour 5 cm est de 1.67. Le travail est effectué de façon remarquable. Pour ma part j'ai mesuré quelques différences, pas facile au mois d'avril de vérifier l'impact de cette isolation en raison de températures trop modérées et il faut attendre quelques jours que la colle soit bien sèche et qu'elle ne véhicule plus par la présence d'eau le froid.
    Pour ceux qui seraient intéressés par cette méthode que j'ai trouvée efficace, je peux leur donner tous les renseignements qu'ils désirent sur cette société.

    J'ai aussi fait effectué l'isolation extérieure avec du polystyrène graphité de 11 cm (R= 3.33) par une société française d'Amiens. Le creux devait être isolé, pour mon point de vue, afin que celui-ci ne véhicule pas d'air parasite et fasse ainsi perdre l'intérêt d'isoler par l'extérieur. Je n'ai pas construit la maison que j'habite et je ne connais pas suffisamment les techniques qui ont été utilisées pour fermer ce mur creux, je craignais que des entrées d'air parasites soient présentes et annulent ainsi une partie de l'efficacité de l'isolation extérieure.
    Je n'ai toujours pas commencé à chauffer, et j'ai encore 19°c dans la maison.

    Tintin 62

  18. #105
    VINCENTBUGS

    Re : Isolation d'une lame d'air

    bonjour
    j'ai vu le procédé INJECT STYRÈNE à lz foire de Paris ,ça semblait pas mal et rapide
    je vais leur demander un devis pour voir le cout dèjà car il m'avait parlé de 550 euros /m3

  19. #106
    invite01626923

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour,
    tintin62: Du coup c'est fait depuis Avril 2011? Aucun soucis d'humidité depuis avec le polystyrène graphité? Je suis preneur du retour d'expérience maintenant et après cet hiver.
    Merci beaucoup par avance

  20. #107
    tintin62

    Smile Re : Isolation d'une lame d'air

    Pour ceux qui souhaitent isoler leurs murs creux ou effectuer une I.T.E. (Isolation Thermique Extérieure), j'ai réalisé deux petites vidéos qui montrent, je pense, l'ensemble des méthodes et procédés utilisés.
    Ces deux vidéos ont été réalisées à l'occasion de travaux d'isolation effectués cette année sur mon habitation : mars 2011 pour le mur creux (injection de billes de polystyrène graphité mélangés avec de la colle à l'eau) et avril/mai 2011 pour l'isolation extérieure (polystyrène graphité de 11 cm avec fibre de verre + enduit sous-couche et enduit de résine et marbre en finition).
    Ayant longuement hésité pour effectuer ces travaux (presque 3 ans) et très satisfait aujourd'hui de mon choix, je souhaite donner le maximum de renseignements à ceux que cela intéresserait.

    Tintin62

  21. #108
    fix_k

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour,

    qu'appelles-tu "marbre en finition" ?

    Merci

  22. Publicité
  23. #109
    tintin62

    Thumbs up Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour,

    Marbre en finition?

    Je n'ai pas développé suffisamment mon propos, mais c'est tout simplement 85 % de résine et 15 % de marbre (tout cela mélangé bien évidemment) qui constitue la dernière couche d'enduit.
    Le marbre donne la robustesse tout en conservant une certaine flexibilité de cette dernière couche (pas de fissure en cas de choc en raison d'une certaine élasticité de cette couche de finition). Cette dernière couche est choisie par le client dans la couleur qu'il souhaite (pas mal de choix) tout en respectant un minimum de coefficient de réflexion de la chaleur pour que l'ensemble de l'isolation réponde bien aux contraintes techniques imposées par le cahier des charges.

    Tintin 62

  24. #110
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour à tous..désolé pour mes réponses tardives.
    Après 2ans d'isolation de ma lame d'air au sls20 je n'ai absolument constaté aucun problème d'humidité ( ce qui était mon obsession avant d'effectuer l'isolation).Ma maison n'a rien a voir en terme de confort et d'après mes calculs le coût de cette isolation serra amortie cette année (et puis même sans parler de rentabilité le gain de confort que j'ai eu dans ma maison n'a pas de prix).
    Je ne peux que vous inciter à faire cette isolation..pour le choix du matériau c'est a vous de juger (pour ma part environ 400 litres de fioul /an pour 95m2 de murs isolés).

  25. #111
    tintin62

    Cool Re : Isolation d'une lame d'air

    Oui en effet le calcul théorique de l'isolation de vos murs : enduit 2 cm R = 0.01 + brique pleine 20 cm R = 0.18 + lame d'air ventilée R = 0.11 + Brique creuse 5 cm R = 0.11 + plâtre R = 0.03 ce qui nous fait une résistance totale de 0.51.
    Vous avez ajouté du SLS 20 dans votre mur creux de 3.5 cm ce qui donne pour 0.34 de conductance un R = 1 corrigé de la perte du R de la lame d'air de .11 soit une résistance supplémentaire de 0.9
    Vous avez donc après votre remplissage du mur une nouvelle résistance thermique de 0.51 + 0.9 soit 1.41.
    Initialement vous consommiez, en W/°c*m2 1/.51 soit 1.96 w par degré d'écart avec l'extérieur et par m2 de mur
    Actuellement vous consommez en W/°c*m2 1/1.41 soit 0.71 w par degré d'écart avec l'extérieur et par m2 de mur

    Un calcul simple de la surface isolée de 95 m2 un écart moyenné de température de 12°c entre l'intérieur et l'extérieur et une période de chauffage de 150 j, on obtient approximativement le résultat suivant :
    (1.96 - 0.71) * 12°c (écart T° moyen) * 95 m2 (surface du mur isolé) * 24 h * 150 j = 5130 kwh d'économisé, ce qui est très important.

    1000 l de fuel = 40 Mj 1000 kwh = 3.6 Mj soit 5130 kwh = 3.6 *5.1 = 18.36 Mj ce qui correspond à une consommation de fuel (1000*18.3)/40 = 457 litres économisés

    Ce calcul est très approximatif évidemment, vous aurez bien vu que c'est uniquement pour démontrer que lorsque la résistance thermique initiale est très faible, un ajout même pas très important d'isolation contribue à une économie importante et à un investissement assez vite amorti.
    Je sais qu'il y a beaucoup d'approximation mais le cheminement d'économie est, à mon avis, démontré. Reste à situer tout cela dans l'ensemble de l'habitation.
    Comme disait mon vieux plombier, le meilleur chauffage c'est l'isolation!
    Ce sont les premiers cm les plus importants (dans l'isolation, quand il n'y en a pas)

    Tintin62

  26. #112
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par tintin62 Voir le message
    Oui en effet le calcul théorique de l'isolation de vos murs : enduit 2 cm R = 0.01 + brique pleine 20 cm R = 0.18 + lame d'air ventilée R = 0.11 + Brique creuse 5 cm R = 0.11 + plâtre R = 0.03 ce qui nous fait une résistance totale de 0.51.
    Vous avez ajouté du SLS 20 dans votre mur creux de 3.5 cm ce qui donne pour 0.34 de conductance un R = 1 corrigé de la perte du R de la lame d'air de .11 soit une résistance supplémentaire de 0.9
    Vous avez donc après votre remplissage du mur une nouvelle résistance thermique de 0.51 + 0.9 soit 1.41.
    Initialement vous consommiez, en W/°c*m2 1/.51 soit 1.96 w par degré d'écart avec l'extérieur et par m2 de mur
    Actuellement vous consommez en W/°c*m2 1/1.41 soit 0.71 w par degré d'écart avec l'extérieur et par m2 de mur

    Un calcul simple de la surface isolée de 95 m2 un écart moyenné de température de 12°c entre l'intérieur et l'extérieur et une période de chauffage de 150 j, on obtient approximativement le résultat suivant :
    (1.96 - 0.71) * 12°c (écart T° moyen) * 95 m2 (surface du mur isolé) * 24 h * 150 j = 5130 kwh d'économisé, ce qui est très important.

    1000 l de fuel = 40 Mj 1000 kwh = 3.6 Mj soit 5130 kwh = 3.6 *5.1 = 18.36 Mj ce qui correspond à une consommation de fuel (1000*18.3)/40 = 457 litres économisés

    Ce calcul est très approximatif évidemment, vous aurez bien vu que c'est uniquement pour démontrer que lorsque la résistance thermique initiale est très faible, un ajout même pas très important d'isolation contribue à une économie importante et à un investissement assez vite amorti.
    Je sais qu'il y a beaucoup d'approximation mais le cheminement d'économie est, à mon avis, démontré. Reste à situer tout cela dans l'ensemble de l'habitation.
    Comme disait mon vieux plombier, le meilleur chauffage c'est l'isolation!
    Ce sont les premiers cm les plus importants (dans l'isolation, quand il n'y en a pas)

    Tintin62
    bravo pour ta démonstration qui est peut être approximative mais qui se rapproche bien de mon cas (pour ma part je pense que l'écart moyen de température est inférieur à 12 degrés dans ma région mais je chauffe plus longtemps et l'épaisseur de ma lame d'air est plus importante (4,5cm) que dans ton calcul)

  27. #113
    Xav47

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour,

    Merci à Tintin62 pour ces calculs (et sa vidéo)

    Il y a un autre matériau qui semble très performant pour nos lames d'air: le nanogel => λ = 0,018 W/m.K
    http://www.cabot-corp.com/Aerogel/Building-Insulation
    http://www.cabot-corp.com/Aerogel/Bu...5131349PM5297/

    Fabriqué en Allemagne et distribué en France par IsolProduct qui a quelques partenaires poseurs.

    Mais il y a un gros inconvénient, c'est un cout de 1600 € par m3 (http://unser-bausatz-haus.de/nanogel.html)
    @+
    Xavier.

  28. #114
    invite01626923

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour à tous,
    De notre côté on va certainement partir sur une isolation de la lame d'air avec des billes de liège insufflées par les combles + ré-isolation des combles avec un R=7 de ouate de cellulose (actuellement isolées avec une ancienne laine de verre).
    N'hésitez pas si vous avez des remarques concernant ce projet (positifs ou négatifs , je préfère savoir avant...)
    Je ne manquerais pas de vous faire un retour une fois que ça sera fait.
    Merci à tous

  29. Publicité
  30. #115
    olive22440

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour à tous.

    Je souhaite également isoler ma lame d'air. J'ai eu un devis pour isoler avec le procédé "injectstyrene" (bille de polystyrene collé).
    Ce procédé a eu le prix de médaille d'argent au concours Lépine 2011.

    Est ce que quelqu'un connait ce procédé ou la déjà mis en œuvre?

    Merci

  31. #116
    Philou67

    Re : Isolation d'une lame d'air

    J'ai été regarder le procédé, et outre l'orthographe de la fiche technique qui laisse à désirer, j'ai été attiré par cette phrase :
    - Parre vapeur : Il n'est pas nécessaire, l'aggloéral n'étant pas étanche à l'air.
    Je suis surpris, car si l'agglomérat n'est pas étanche à l'air, il l'est d'autant moins à la vapeur d'eau : pourquoi donc le pare-vapeur serait il inutile ? (les deux objectifs du pare-vapeur sont d'assurer l'étanchéité à l'air et à la vapeur d'eau).
    Dans le même temps, la résistance à la vapeur d'eau est donnée à 10,42 GNS/Kmg (mais je ne sais pas la traduire en mu ou Sd).

    Comment est composé ton mur actuellement, et disposes-tu d'une ventilation mécanique ?
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  32. #117
    olive22440

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour mon mur est composé d'un parpaing enduit - lame d'air d'environ 4cm et de la brique plâtrière.

    J'ai une vmc mais j'ai shunté la bouche de la cuisine a cause de la chaudière au gaz (interdit apparemment) donc j'ai juste une bouche d'extraction dans la salle de bain.

    Je compte crée des entrées d'air sur les caissons de volets roulants des pièces de vie et des chambres.

    Je me demande pour l'isolation parce que quand je demonte une prise, je sens vraiment de l'air froid, et je me dis que ca ne m'a servi a rien d'isoler les combles si c'est pour avoir des déperditions importantes au niveau des mur

  33. #118
    olive22440

    Re : Isolation d'une lame d'air

    je viens de faire une mesure au thermomètre laser sur les murs.

    Les murs sont les plus froids en bas ( entre 12 et 14°C) (pièces sur garage et vide sanitaire non isolé)
    sinon ca oscille entre 14 et 16°C

    Température au thermostat des pièces: 17°C

    A quel température devrait être les murs pour dire que l'isolation est "correcte"?

  34. #119
    tintin62

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Personnellement pour répondre à cette question, il faut connaitre la température extérieure, sinon pas de calculs possibles.
    Là visiblement pour une température de 0°c, vous oscillez à une résistance thermique moyenne de 1.
    Il y a donc une source d'amélioration importante dans l'isolation.

  35. #120
    tintin62

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Pour être plus précis dans l'estimation de votre isolation, il y a plusieurs possibilités :
    Théorique, vous connaissez les matériaux composant votre mur et vous utilisez alors la simulation proposée ici : http://www.ideesmaison.com/Calculett...-des-murs.html
    Pratique, vous effectuez des mesures (températures stabilisées à l'intérieur et aussi à l'extérieur) de la température intérieure, de plusieurs points de la paroi (vous en prenez plusieurs pour obtenir une moyenne, évitez les endroits proches des fenêtres, des murs de repend, du sol qui seront plus faibles et c'est normal), enfin vous mesurez la température extérieure. Les endroits où il faut hésiter de prendre les mesures sont en réalité des ponts thermiques difficiles à éviter, les mesurer par la suite vous donnera une idée de ces ponts thermiques.

    Une petite formule vous permet de faire une approche de votre résistance thermique du mur
    R thermique théorique = 0.125 x ((T °c intérieure – T°c extérieure)/(T°c Intérieure – T°c paroi))
    ce qui donne pour l'exemple que j'ai pris sur la réponse précédente : R thermique du mur = 0.125 x ((15°c - 0°c)/(17°c - 15°c)) = 0.125 x 15/2 = 0.93
    15°c correspondant à la valeur moyenne de votre mur qui oscille entre 14 et 16°c et 0°c est une valeur de la température extérieure que je pense proche de l'instant de vos mesures.

    Le calcul théorique avec le lien (mis ci-dessus) donne pour un mur extérieur de 20 cm en parpaing, un vide d'air de 4 cm et des briques plâtrières de 15 cm une résistance thermique approchant 1 (valeur à mon avis un peu optimiste). La résistance du creux est inférieur à la valeur indiquée (réelle = 0.09 environ et non 0.44)
    Sans voir votre mur je pense que l'économie sur une isolation sera rapidement amortie.

    L'isolation par l'extérieur peut représenter une excellente solution (évite des chocs thermiques au mur extérieur en cas d'isolation du mur creux)

Page 4 sur 10 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. conductivité thermique d'une lame d'air?
    Par weirdnico dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/10/2012, 23h12
  2. Lame D'air + Pise ?
    Par stemalou dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/11/2007, 10h54
  3. Isolation intérieure - intérêt de la "lame d'air" ?
    Par mielpops dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/10/2007, 22h00
  4. Lame d'air
    Par pharyd dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/09/2007, 16h17
  5. isolation comble lame d'air
    Par mercierchris dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/01/2006, 15h02
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...