Répondre à la discussion
Page 1 sur 9 12 3 4 5 6 7 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 252

Isolation d'une lame d'air




  1. #1
    manuetnath

    Smile Isolation d'une lame d'air

    Bonjour à tous,
    je viens d'acheter une maison construite en 1970 dont les murs sont composés de la manière suivante : peinture exterieure , enduit 2cm , brique de 20 cm , lame d'air de 4 cm , brique platrière de 5 cm + enduit de finition plâtre de 1cm. Il faut savoir egalement que la lame d'air est ventilée donc je vous laisse imaginer les deperditions de calories.......
    Je me suis renseigné pour faire remplir cette lame par un isolant en vrac (à priori la laine de roche bien qu'elle soit nocive serait la plus adaptée à cette situation ).
    Je voulais egalement tenter l'isolation par l'exterieur mais je me suis dit que temps que j'aurais des courants d'airs épouventables dans cette lame d'air ,elle serait complétement inefficace.
    De plus ,les entreprises ne se privent pas pour faire leurs choux gras sur ce type d'interventions.....donc je suis a votre ecoute pour vos remarques ,commentaires et éventuelles solutions à realiser sois même.
    Ps : je ne veux absolument pas refaires de doublages qui diminueraient mes pièces.
    Merci d'avance à tous !!!!!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Merfène

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Premièrement n'est-il tout simplement pas possible de "boucher" la ventilation de cette lame d'air ? Par quoi est-elle ventilée puisque le mur extérieur est enduit ?

    Ensuite, je suis dans une situation assez semblable et je vais isoler avec des granulés de liège sauf que... moi j'ai en moyenne 12 cm entre le mur en pierre et la contre-cloison en brique plâtrière.

    Dans ton cas, je pense que ça risque d'être techniquement difficile d'isoler ces 4 cm sans éviter de faire des "paquets" et de laisser des endroits où l'isolant ne se répartira pas bien (donc ponts thermiques, donc performances globales de l'isolation nettement altérées). D'autre part, 4 cm d'isolant, c'est mieux que rien mais c'est vraiment pas terrible. Est-ce que ce R = 1 que ça t'apporterait justifie les emmerdements et l'investissement pour un résultat incertain... ?

    Je pense que tu as 3 solutions :
    - isoler par l'extérieur, tout le monde te dira que c'est le mieux ;
    - casser la contre-cloison en brique plâtrière et mettre un isolant contre les briques avec simplement un enduit côté intérieur. En acceptant de "sacrifier" 3 cm (c'est quand même pas le bout du monde), ça te permettrait déjà de mettre 12 cm d'isolant ce qui est déjà plus correct (16 cm seraient franchement bien) ;
    - tenter d'isoler malgré tout l'espace entre le mur et la contre-cloison mais avec les difficultés que j'ai évoquées et un bilan thermique très moyen.

  4. #3
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Merci de ta réponse rapide......
    Pour ce qui est de l'isolation par l'intérieur , je n'étais pas spécialement pour dans le sens ou cela occasionnerais qd meme pas mal de travaux de démolition ,et de gravats .De plus , cette isolation entrainerais tres certainement des fissurations importantes de mon mur porteur(mon mur est peint....et nous savons tous que les murs peints sont encore plus gélifs).Je voudrais simplement dans un premer temps isoler cette lame d'air ,meme si je suis conscient qu'elle ne m'aporterais qu'une isolation tres moyenne (un petit R=2 au mieux).Mais je pense qu'elle serais tout de meme interressante en attendant une isolation par l'exterieur (le jour ou ma façade est bonne a refaire).


  5. #4
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Joubliais......la lame d'air est ventilée par le haut...dans le grenier et je l'ai deja fermée a l'aide de laine de verre mais sans resultat (toujours autants de courants d'airs au niveau des prises de courant et de traces de condensation sur les murs)

  6. Devis
  7. #5
    Merfène

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Alors ta configuration est très intéressante et ressemble à ce que j'avais sur une partie de ma maison. Malheureusement, je ne l'avais pas exploité à temps et maintenant c'est trop tard...

    Si cette lame d'air est accessible par le grenier, le plus simple, je pense c'est d'y déverser des granulés de liège. Tu n'auras ainsi aucun travail de démolition/perçage/rebouchage.
    Les granulés de liège "s'écoulent" très bien et devraient correctement se répartir. Quitte à laisser passer 2 ou 3 mois pour que tout se tasse un peu, se répartisse bien, avant de compléter un peu par le haut. Il faudra simplement percer sous les appuis de fenêtres pour compléter à ces endroits.
    Le liège a l'avantage d'être insensible à l'humidité donc aucune crainte à avoir à la base des murs.

    Enfin, avec 4 cm, tu n'auras pas R = 2. Compte plutôt sur R = 1. Même en y injectant de la mousse de PU ce qui paraît difficile à réaliser, tu arriverais au mieux à 1,6.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    J'avais bien pensé déverser quelque chose par le haut de la lame d'air , et j'avoue avoir pensé au liége également , mais comme tu le disais dans ta première réponse ,j'ai peur que les granulés s'écoulent mal et forment des paquets à certains endroits......il me faudrait quelque chose de très très fin . J'avais trouvé un produit miracle ( le sls20 : ce sont des grains de mousse de silicate d'environ 1mm de diamétre et qui sont constitués à 99% d'air.....) mais malheureusement ,ce produit est introuvable en france . Si quelqu'un a des pistes ,je suis preneur.

  10. #7
    Merfène

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Franchement, les granulés de liège s'écoulent vraiment très bien.
    Il y a peut-être aussi les granulés de perlite ou de vermiculite mais ils risquent d'être plus difficiles à trouver et plus chers.

  11. Publicité
  12. #8
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Je viens de discuter avec mon frangin et il me déconseil le remplissage de la lame d'air.....pour lui , il faut toujours un espace entre le mur et l'isolant. De plus ,notre région est touchée par la mérule (champignon devastateur).Pense tu que je prenne un risque à faire ça ? , et s'il n'y a pas de risques ,as tu de bonnes adresses pour trouver du liége ?.
    Merci.

  13. #9
    Merfène

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Je ne vois pas, dans cette situation, le problème que causerait le remplissage de la lame d'air, d'autant plus que les granulés de liège restent perméant à la vapeur d'eau (moins qu'une lame d'air ventilée, on est d'accord ! ).
    Quant à la mérule, c'est un champignon qui attaque le bois. Rien dans ta cloison actuelle ne risque donc de subir des dégâts. Quant au liège, je suis sûr à 99,9% qu'il ne peut pas être attaqué par la mérule mais je te recommande de chercher une confirmation.

    Pour le reste, désolé, aucune bonne adresse de ton côté, on n'est pas vraiment voisins...

  14. #10
    sachsyfr

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour,
    Je ne reboucherai surtout pas la lame d'air avec un quelconque matériau, c'est le meilleur moyen pour avoir de l'humidité stagnante et des moisissures à l'intérieur des murs.
    Les murs ont besoin de respirer, de se ventiler.
    Ton isolation n'est pas mal quant à présent. Mais il est vrai qu'une lame d'air de 40mm, c'est vraiment important.
    Peut-être en accédant par les combles et en faisant glisser un isolant mince à plusieurs couches mais qui reste raisonnable en épaisseur pour ne pas "manger" tout l'espace disponible. C'est pas évident cela dit...
    Mais dans l'absolu, tu as tout à fait raison de penser à isoler par l'extérieur et laisser cette lame d'air.

  15. #11
    Merfène

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par sachsyfr Voir le message
    Bonjour,
    Je ne reboucherai surtout pas la lame d'air avec un quelconque matériau, c'est le meilleur moyen pour avoir de l'humidité stagnante et des moisissures à l'intérieur des murs.
    A condition 1. d'avoir des remontées capillaires (peu probable dans une maison des années 70) ou une mauvaise gestion de l'humidité du logement (s'il n'y en a pas actuellement, ce n'est probablement pas en ajoutant quelque chose sur la face interne de la paroi que ça va produire de la condensation) et 2. d'utiliser des matériaux étanches à la vapeur d'eau, ce qui n'est pas le cas du liège.

    Cette histoire de lame d'air ventilée... je ne veux pas m'avancer de trop, mais j'ai bien l'impression qu'un tas de gens ont ça en tête parce que c'est justement une parade classique dans la construction "traditionnelle" où l'on ne connaît ni beaucoup de matériaux perspirants ni vraiment les possibles mécanismes naturels de gestion de la vapeur d'eau.

    Citation Envoyé par sachsyfr Voir le message
    Bonjour,
    Ton isolation n'est pas mal quant à présent.
    Ah ? Elle n'en a aucune...

    Citation Envoyé par sachsyfr Voir le message
    Peut-être en accédant par les combles et en faisant glisser un isolant mince à plusieurs couches mais qui reste raisonnable en épaisseur pour ne pas "manger" tout l'espace disponible. C'est pas évident cela dit...
    Ah ben désolé mais ça c'est le ponpon...
    1. De mutliples fils sur ce forum expliquent en quoi ces isolants minces sont une escroquerie mais même en admettant...
    2. Même les revendeurs de ces "machins" précisent bien que les règles de posent exigent une lame d'air d'au moins 8 cm (ou 10, plus sûr) de chaque côté. Déjà, on n'y serait pas vraiment...
    3. Mais de plus, si on voulait espérer que ça serve à quelque chose, il faudrait bien évidemment que ces lames d'air soit immobiles parce que si l'air peut le contourner, on n'aura pas gagné grand chose...
    4. S'il y a un truc qui est totalement étanche à la vapeur d'eau et qui, du coup, est suceptible de créer des problèmes d'humidité, c'est bien ces machins.

    Citation Envoyé par sachsyfr Voir le message
    Mais dans l'absolu, tu as tout à fait raison de penser à isoler par l'extérieur et laisser cette lame d'air.
    Ben non.
    Si elle isole par l'extérieur (ce qui reste une excellente idée) et qu'elle laisse cette lame d'air ouverte vers ses combles froides, son isolation, elle ne servira vraiment à rien.
    Donc il faut de toute façon la boucher. Donc elle ne jouerait plus aucun rôle dans la régulation de l'humidité.

    Ceci dit, ça aura au moins eu l'intérêt de me faire penser à une chose que Manuetnath n'a pas précisé : y a-t-il une VMC dans ce logement et quel sont les types d'enduits ?
    Car il n'est en effet pas impossible que cette lame d'air, pour l'instant, régule en partie l'humidité du logement et qu'il faille en tenir compte lorsqu'on l'obstruera (ce qui, encore une fois, s'impose sauf si éventuellement on faisait une isolation à l'intérieur de la brique plâtrière ce que Manuetnath ne semble pas avoir envisagé).

  16. #12
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Ma maison est équipée d'une VMC.....pour ce qui est des enduits, je pense que c'est un enduit hydraulique + peinture étanche.
    Petite precision ,j'ai bouché le haut de la lame d'air (de part mes combles) à l'aide de laine de verre ,donc a priori ,l'air froid des combles ne peut plus rentrer dans le mur.

  17. #13
    sachsyfr

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par Merfène Voir le message
    ...une mauvaise gestion de l'humidité du logement...


    Isolation ? Ah ? Elle n'en a aucune...



    ...Ah ben désolé mais ça c'est le ponpon...
    1. De mutliples fils sur ce forum expliquent en quoi ces isolants minces sont une escroquerie mais même en admettant...

    Ben non.
    Si elle isole par l'extérieur (ce qui reste une excellente idée) et qu'elle laisse cette lame d'air ouverte vers ses combles froides, son isolation, elle ne servira vraiment à rien.
    Donc il faut de toute façon la boucher. Donc elle ne jouerait plus aucun rôle dans la régulation de l'humidité...
    Isolation par le liège : Est-ce que ça vaut le coup de tenter cette isolation si, après avoir déversé du liège dans cette lame d'air, on se rend compte que l'humidité est présente ? Et comment faire machine arrière ?...
    Isolation d'origine : peinture exterieure , enduit 2cm , brique de 20 cm , lame d'air de 4 cm , brique platrière de 5 cm + enduit de finition plâtre de 1cm... (32cm, c'est déjà pas mal, c'est pas inexistant)
    Pour la solution de l'isolant mince : c'est vrai que c'est pas très judicieux, c'est pour ça que j'ai mis un à côté... mais c'est le moyen de rebondir peut-être sur autre chose, non ?
    Maintenant, de là à dire que l'isolation par l'extérieur ne servirait strictement à rien en laissant une lame d'air est un peu fort.
    Le vrai problème (et la vraie solution à trouver) est de diminuer cette lame d'air qui est trop large.
    A bon entendeur...

  18. #14
    Deevix

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Isolation d'origine : peinture exterieure , enduit 2cm , brique de 20 cm , lame d'air de 4 cm , brique platrière de 5 cm + enduit de finition plâtre de 1cm... (32cm, c'est déjà pas mal, c'est pas inexistant)
    waouawwwwww

    c'est presque l'isolation d'un chateau (dans tout les sens du terme)

  19. #15
    poulif

    Re : Isolation d'une lame d'air

    J'ai un ami qui a la même configuration. Nous avons cherché par où cette lame d'air se ventilait mais on a pas vraiment trouvé. La solution qu'on avait envisagé était l'isolation par l'extérieur, en soignant bien l'étanchéité extérieur -> lame d'air, de façon a ventiler la lame par l'air de la maison, et non celui de l'extérieur. Je ne sais pas si c'est le système le plus sain mais ca ne semble pas impossible à mettre en oeuvre.

  20. #16
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour à tous.....
    aprés presque 1 an d'absence, j'en suis toujours aux meme point.N'y a t-il personne qui se trouve dans le même cas de figure que moi et qui aurait efféctué le remplissage d'une lame d'air ?. Et toi, merfène, ça donne quoi tes travaux ?.

  21. #17
    silenzio

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Mes beaux-parents ont isolés leur mur extérieur avec du granulat de polymachin par injection il y a peut-être 15 ans...

    Résultat nul ;trop de cables ,gaines, etc... viennent couper l'isolation et créent des poches de vide...pleines de courants d'air !

    Il serait plus opportun à mon sens de traiter les fuites des prises et interrupteurs avec de la mousse polytruc injectée et au niveau des combles boucher avec LDV tassée+platre qui va assurer une vraie étanchéité et sera cassable en cas de problème...

  22. #18
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par silenzio Voir le message
    Mes beaux-parents ont isolés leur mur extérieur avec du granulat de polymachin par injection il y a peut-être 15 ans...

    Résultat nul ;trop de cables ,gaines, etc... viennent couper l'isolation et créent des poches de vide...pleines de courants d'air !

    Il serait plus opportun à mon sens de traiter les fuites des prises et interrupteurs avec de la mousse polytruc injectée et au niveau des combles boucher avec LDV tassée+platre qui va assurer une vraie étanchéité et sera cassable en cas de problème...
    merci pour ta réponse silenzio......si d'autres personnes ont un retour d'expérience sur le sujet, n'hésitez pas !!!

  23. #19
    shadrap

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par manuetnath Voir le message
    merci pour ta réponse silenzio......si d'autres personnes ont un retour d'expérience sur le sujet, n'hésitez pas !!!
    Bonjour,

    je suis presque dans la même configuration => brique de 20 cms/ 4 cms de lame d'air super ventilée par fort Mistral/ et pour finir 5 cms de polystyrène et 1 cm de plaque de plâtre dessus.

    Lorsque je démonte une prise le courant le courant d'air est énorme.

    Au printemps prochain je voulais combler cette lame d'air par des granulés de liège...
    Mais la "respiration" de la maison me pose soucis.
    Dans mon cas l'isolation est faite de polystyrène donc si je mets du liège derrière ça ne devrait pas être pire.

    Autre question: si on "bloque" la circulation d'air dans cette lame, celle-ci est-elle toujours efficace pour sécher les murs ou renforcer l'isolation thermique ? parait-il qu'il n'y a pas mieux que la lame d'air.

  24. #20
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour,
    a priori, il ne serait pas si bon que ça de combler une lame d'air a moins que les murs ne soient perméables à la vapeur d'eau.
    En effet, j'avais réussi à me procurer le fameux SLS 20 (grains de mousse de silicate) et pour me rassurer, j'ai appelé la seule entreprise que j'ai trouvée sur le net ( neltane) qui pose ce produit. Ceux ci m'ont confirmé qu'il ne fallait pas boucher la lame d'air si le mur extérieur est imperméable à la vapeur d'eau au risque de voir ses peintures dégradés à l'interieur. ils m'on expliqué que cette vapeur traversant le mur et se retrouvant bloquée avec la peinture étanche elle ferait demi tour pour revenir a l'intérieur entrainant des dégradation des enduits décoratifs..
    Que pensez vous de cette hypothése ?.
    Ensuite, j'ai contacté la société rockwool ( je ne suis pas pour la laine de roche mais ils pratiquent cette technique de remplissage égualement) et ceux si trouve ce raisonnement tiré par les cheveux .
    Du coup, je ne sais plus quoi penser......
    Voulant effectuer les travaux moi même, je voudrais etre sur que ce comblement ne me pose pas de soucis par la suite car je ne me vois pas trop démolir tous mes murs si un tel phénomene se produisait !!.
    Y-a t'il des experts ou des gens ayant effectué ces travaux qui pourraient me repondre ici ?
    Merci d'avance.

  25. #21
    poulif

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Mouais, déja un mur de parpaing est rarement 100% imperméable a la vapeur d'eau, et si il l'est c'est surtout en raison de l'enduit extérieur. Ensuite, si la vapeur traverse ta peinture intérieure, je ne vois pas pourquoi elle ne pourrait pas la retraverser dans l'autre sens. Dans ce cas pas de panique, l'humidité sera gérée par le renouvellement d'air de la VMC. En tout état de cause, tu as sans doute intéret à faire une composition perméante, ne serait-ce que pour éviter justement d'emprisonner de l'humidité dans le mur.

  26. #22
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par poulif Voir le message
    Mouais, déja un mur de parpaing est rarement 100% imperméable a la vapeur d'eau, et si il l'est c'est surtout en raison de l'enduit extérieur. Ensuite, si la vapeur traverse ta peinture intérieure, je ne vois pas pourquoi elle ne pourrait pas la retraverser dans l'autre sens. Dans ce cas pas de panique, l'humidité sera gérée par le renouvellement d'air de la VMC. En tout état de cause, tu as sans doute intéret à faire une composition perméante, ne serait-ce que pour éviter justement d'emprisonner de l'humidité dans le mur.
    Il sagit de la peinture extérieur qui bloquerait la vapeur d'eau...et non la peinture intérieur.Ainsi la vapeur circulant de l'intérieur vers l'extérieur se retrouverait emprisonnée et ferait demi tour ( sois disant) pour revenir vers l'intérieur créant des taches sur les murs....
    Merci pour vos commentaires.

  27. #23
    ManuPAB

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par manuetnath Voir le message
    (...)Il s'agit de la peinture extérieure qui bloquerait la vapeur d'eau... et non la peinture intérieur.Ainsi la vapeur circulant de l'intérieur vers l'extérieur se retrouverait emprisonnée et ferait demi tour ( sois disant) pour revenir vers l'intérieur créant des taches sur les murs....(...)
    Ils ont raison ! L'humidité , enfermée dans le mur va bien à un moment ou un autre se retrouver en face intérieure.
    De toutes manières, le plus simple est de casser l'enduit extérieur et d'en refaire un "respirant", non ?
    Cordialement.

  28. #24
    shadrap

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour,

    Dans mon cas l'isolant intérieur étant composé de polystyrène je peux, je pense, combler ma lame d'air sans problème... d'autant plus que le mur est en brique et l'enduit respirant.

    Par contre il est vrai que si l'enduit extérieur est étanche à la vapeur d'eau il serait judicieux de conserver une ventilation entre ce dernier et l'isolant intérieur.

  29. #25
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par shadrap Voir le message
    Bonjour,

    Dans mon cas l'isolant intérieur étant composé de polystyrène je peux, je pense, combler ma lame d'air sans problème... d'autant plus que le mur est en brique et l'enduit respirant.

    Par contre il est vrai que si l'enduit extérieur est étanche à la vapeur d'eau il serait judicieux de conserver une ventilation entre ce dernier et l'isolant intérieur.
    savez vous comment reconnaitre un enduit respirant d'un enduit non respirant ?.

  30. #26
    shadrap

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour,

    dans mon cas lorsque j'arrose mon crépi l'eau coule difficilement... elle est "absorbée" par l'enduit.

    J'en déduit que la vapeur d'eau doit le traverser facilement.

  31. #27
    tintin62

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par manuetnath Voir le message
    Bonjour à tous.....
    aprés presque 1 an d'absence, j'en suis toujours aux meme point.N'y a t-il personne qui se trouve dans le même cas de figure que moi et qui aurait efféctué le remplissage d'une lame d'air ?. Et toi, merfène, ça donne quoi tes travaux ?.
    moi je débute dans l'étude pragmatique des isolants et rénovation, mais je pense que l'isolation du mur est d'environ R = 1 et que d'injecter soit de la mousse de silicate, des granulés de liége ou de la ouate de cellulose même dans 4 cm, si cela est bien effectué la résistance thermique sera doublée soit R = 2. Ce qui est quand même intéressant pour les économies d'énergie.

  32. #28
    Xav47

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour et meilleur voeux pour cette nouvelle année !

    J'ai exactement la même configuration (même date de construction de la maison et même conception des murs) et je viens de faire une analyse thermographique pour faire un état des lieux. Ben, mes double-vitrages sont plus isolant que mes murs.... En cause, la circulation d'air froid dans la lame d'air. En gros, le mur extérieur serait "inexistant" en terme de d'isolation
    Je suis donc très intéressé par un possible remplissage de cette lame d'air, si possible en granulats de liège, car je pense qu'il va suffisament couler et qu'il permettra de limiter le flux d'air tout en restant perméable.
    On m'a aussi parlé de vermex (http://www.efisol.fr/produits/vermex_h.htm), qui est extrèment fluide: diamètre des billes de 1.4 mm. Mais je trouve la mise en oeuvre un peu délicate, et pour le coup, je pense que ce sera trop étanche à l'air.
    Quand à la ouate de cellulose ou les flocons de laine de roche, cela me semble mission impossible sans bourrage étant donné la faible épaisseur du vide à combler.

    shadrap, manuetnath, avez vous lancé les travaux ?

    @+
    Xavier

  33. #29
    shadrap

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonsoir,

    Non je n'ai toujours pas fait les travaux... pourquoi ? je laisse passer l'hiver et je n'ai pas le budget total.

    J'ai 5 cms de lame d'air environ et je souhaite mettre 15 cms au plafond... le devis le moins onéreux pour l'instant est de 3000 euros livré.

    Pour ma part ce sera le liège car en plus de ses qualité isolante et inaltérable, c'est un isolant phonique... demain mes voisins auront peut-etre un chien qui aboi toute la journée et je serais bien heureux d'avoir investit dans cet isolant.

    Ensuite c'est un sacré travail: enlèvement d'une rangée de tuiles, enlèvement de l'ancienne laine de verre pourrie et envahie de vermines( guèpes/Frelon et souris), nettoyage, mise en place de gaine pour les cables electriques( Eh oui mes cables de prises passe derrière l'isolant sans gaine...) et ensuite je verse les granulés de liège. Quand j'en serais à ce niveau je serais heureux.

    Je vous tiens au courant.

  34. #30
    manuetnath

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour à tous,
    aprés de nonbreuses refléxions et conseils pris à droite à gauche, je vais prochainement combler ma lame d'air avec ma 1ere idée de départ: le SLS20f (grains de mousse de silicate). Ce produit est peu connu en france mais presente de nonbreux avantages (tres bon isolant, respirant, écolo, facilité de mise en oeuvre...etc) http://www.thermofloc-benelux.com/SL...e-silicate.pdf
    . Son prix est de 340 € le m3 livré.
    Je vous ferais profiter bien evidement de mon retour d'expérience sur mes travaux.

Page 1 sur 9 12 3 4 5 6 7 8 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. conductivité thermique d'une lame d'air?
    Par weirdnico dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/10/2012, 23h12
  2. Lame D'air + Pise ?
    Par stemalou dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/11/2007, 10h54
  3. Isolation intérieure - intérêt de la "lame d'air" ?
    Par mielpops dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/10/2007, 22h00
  4. Lame d'air
    Par pharyd dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/09/2007, 16h17
  5. isolation comble lame d'air
    Par mercierchris dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/01/2006, 15h02