Répondre à la discussion
Page 9 sur 10 PremièrePremière 9 DernièreDernière
Affichage des résultats 241 à 270 sur 280

Isolation d'une lame d'air



  1. #241
    FabStryke

    Re : Isolation d'une lame d'air


    ------

    Citation Envoyé par invite01626923 Voir le message
    ... si votre lame d'air est peu épaisse (genre 2cm ou moins), il est possible que bien que ventilée l'air y soit statique, auquel cas elle sert d'isolant.
    Ca j'y crois pas du tout. Chez moi c'est un complexe Placo-polystyrene collé par plot de map. Les plots ayant une certaine épaisseur, ca fait une lame de 1-2 cm où il y a souffle d'une force impressionnante.

    -----

  2. Publicité
  3. #242
    invite01626923

    Re : Isolation d'une lame d'air

    oui dans ce cas ça ressemble plus à du pont thermique, par exemple par transmission de froid par le scellement en ciment entre les différentes parties

  4. #243
    SK69202

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Maison en brique du nord, à lire.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  5. #244
    romelec

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour,

    Je recevoir des billes d'écographite la semaine prochaine pour isoler mon salon (en appartement), 5cm d'épaisseur sur un mur et 8cm sur l'autre.

    Je compte utiliser un souffleur comme sur cette vidéo (mais par l'intérieur):


    Est-ce des trous en haut des cloisons, disons tous les mètres ou un peu moins, sont suffisants pour une bonne répartition ?
    Je dirais que oui mais le vendeur m'a dis "regardez sur la vidéo, c'est fait par le bas et le haut". Mais je suppose que c'est juste pour la démo...

    J'ai une fenêtre de 1m50 de large, là je pense qu'il faudra faire un trou au milieu.
    Dernière modification par romelec ; 10/02/2017 à 17h44.

  6. #245
    romelec

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Parce que ça coûte aussi cher que l'isolant et il faut un gros compresseur...

  7. #246
    bioubiouty

    Re : Isolation d'une lame d'air

    C'est sur que si vous prenez 1 m3, mais ça dois se louer en magasin non?

  8. Publicité
  9. #247
    romelec

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Oui, 1.5 pour avoir du rab et faire un pouf avec le reste !
    Le pistolet est une chose, le compresseur en est une autre (location, transport, ...)
    D'ailleurs il n'y a pas besoin de ça pour faire un venturi, un bout de tuyau et une soufflette suffisent (je crois qu'il y a des exemples sur ce post)

    Et peu importe l'outil, la mise en oeuvre doit être la même

  10. #248
    max55thir

    Re : Isolation d'une lame d'air

    mon CR concernant les billes ecographite
    https://forums.futura-sciences.com/h...ml#post6203711

  11. #249
    berVas

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour à tous,

    Je suis newbie sur ce forum et m'y suis inscrit car avec mon amie nous sommes en bonne voie pour acheter une maison année 1972, restée dans son jus. L'isolation thermique ne semble pas top (combles et murs intérieurs). Nous identifions pas mal de travaux et souhaitons les faire avant de rentrer dans le logement.

    Je relance donc cette discussion avec mes quelques questions concernant l'isolation interne de la maison.

    J'ai lu les nombreux posts sur l'isolation d'une lame d'air et suis intéressé par vos avis concernant mon cas. L'isolation intérieure qui existe a plus ou moins déjà été mentionnée : "peinture ext. + enduit ext. + brique(20cm) + lame d'air (3cm) + briquette (5cm) + plâtre". Il n'y a pas de VMC dans le logement, les fenêtres sont toutes à refaire (tout comme l'électricité et une partie du chauffage et de la plomberie) => le logement semble relativement perméable, ce qui est une bonne chose pour renouveler l'air de la maison mais une mauvaise d'un point de vue empreinte énergétique...

    Voici le choix cornélien dans lequel nous sommes, avec les +, les - et ? que j'identifie (vos commentaires sont plus que bienvenus sur leur pertinence ):

    * Casser la briquette et refaire les murs intérieurs avec une couche d'isolant tradi (LDV ou LDR ou autre) + placo :

    -- Les + : Il faut refaire toute l'électricité du logement et également les conduits du chauffage/plomberie, cette option faciliterait ces opérations,

    -- Les - : On perd un poil en surface suivant l'épaisseur d'isolant choisi,
    Faire attention à la pose des rails métalliques pour ne pas créer de ponts thermiques,
    Beaucoup de taf (et d'argent) pour casser la briquette, traiter les gravats puis poser la nouvelle isolation avec ses placo,

    -- Les ? : QUID de l'humidité : aujourd'hui, la lame d'air renouvelée permet d'éviter un transfert trop important de l'humidité des briques extérieures (en supposant l'enduit ext. perméable), vers les murs internes. Si demain on pose de la LDV ou LDR, plaquée contre la brique, n'y a-t-il pas un risque que l'humidité passe au travers et vienne tâcher les placo ? Faut-il obligatoirement compléter avec la mise en place d'une VMC dans le logement ?

    * Remplir ce vide d'air avec des granulés (type à définir) :

    -- Les + : Pas besoin de casser toute l'isolation intérieure actuelle,
    Temps des travaux réduit,
    Coût total des travaux.

    -- Les - : Difficulté d'accès pour remplissage de la lame d'air,
    Difficulté pour refaire l'électricité et passer les tuyaux du chauffage dans les murs actuels (saignées à faire, etc...).

    -- Les ? : QUID de l'humidité ? apparemment certains semblent satisfaits de leur travaux avec des granulés de liège et n'ont pas noté de changement sur l'humidité de leurs pièces.

    Si certains d'entre vous sont déjà passés par l'une des ces options, nous sommes très intéressés par vos avis et conseils !!

    D'avance merci pour votre lecture et vos retour !

  12. #250
    max55thir

    Re : Isolation d'une lame d'air

    J'ai une maison comme la tienne où j'ai rempli le vide d'air avec des billes écographites car je n'avais rien à refaire à l'intérieur niveau déco, élec ou chauffage
    Je ne suis aujourd'hui pas capable de mesurer l'efficacité au niveau isolation à part que les parois sont un peu moins froides et que je n'ai plus de courant d'air dans les prises

    Par contre si comme vous il fallait refaire plein de chose, j'aurais virer la contre cloison en brique de 5 cm et j'aurais mis laine de roche 100 mm + placo
    Mais par contre, ça va faire un gros volumes de gravats à évacuer

  13. #251
    lilian.07

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour je relance un peu le sujet car je suis dans l'étude d'une isolation de lame d'air avec cette fois du polystyrene par insuflation type graphite.
    Ma lame d'air est de 10 cm et je dois isoler sur environ 150 m2 de mur, j'ai un compresseur et le pistolet pneumatique sera acheté car peu couteux (100 euros).

    Mon premier dileme vient du prix,je trouve le polystyrene graphité couteux environs 50 euros/ 300 litres et j'étudie donc une autre forme d'insuflation/injection.

    Je compare actuellement avec des bombes aérosol de PU (polyuréthane qu'on trouve pour environs 50 euros les 600 litres de couverture par expansion avec l'avantage d'un super coefficient d’isolation, de tout réaliser à sec,rapidement et sans intervention lourde grâce à des trous de 12 mm correctement répartie dans les murs.

    Avez vous un retour d'expérience sur un 2 deux sujets.

  14. #252
    SK69202

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Avec les mousses expansives, il faut bien calculer son coup, elles exercent une force sur les parois du vide et la quantité injectée ne doit pas conduire à la déformation de la cloison intérieure.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. Publicité
  16. #253
    lilian.07

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Merci,
    Je suis un peu sceptique sur la déformation d'une paroi de brique sachant que l'expansion peu se faire en débordant par les extrémités du mur (vers le haut). Si la mousse vient à durcir trop rapidement et que ça bloque pour une raison ou une autre pourquoi pas ?
    En plus j'ai un doute sur la facilité d'application car on ne sais jamais comment se réparti le produit dans l'interstice.

    J'ai une petite caméra d'inspection et rien n’empêche probablement de réaliser un maillage de trou rapproché genre tout les mètre en hauteur et longueur du mur en commençant l'injection par le bas du mur. Bien entendu si quelqu'un connait l'astuce pour ce type d'injection je suis preneur.

  17. #254
    max55thir

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par lilian.07 Voir le message
    Bonjour je relance un peu le sujet car je suis dans l'étude d'une isolation de lame d'air avec cette fois du polystyrene par insuflation type graphite.
    Ma lame d'air est de 10 cm et je dois isoler sur environ 150 m2 de mur, j'ai un compresseur et le pistolet pneumatique sera acheté car peu couteux (100 euros).

    Mon premier dileme vient du prix,je trouve le polystyrene graphité couteux environs 50 euros/ 300 litres et j'étudie donc une autre forme d'insuflation/injection.

    Je compare actuellement avec des bombes aérosol de PU (polyuréthane qu'on trouve pour environs 50 euros les 600 litres de couverture par expansion avec l'avantage d'un super coefficient d’isolation, de tout réaliser à sec,rapidement et sans intervention lourde grâce à des trous de 12 mm correctement répartie dans les murs.

    Avez vous un retour d'expérience sur un 2 deux sujets.
    Je ne répondrai que pour les billes ecographite car jen ai utilisé
    Par contre, cela représente un volume monstrueux avec 10 cm de vide!
    Je regarderai pour des isolant plus gros que les petites billes car avec 10cm, ça devrait bien s'écouler partout

  18. #255
    lilian.07

    Re : Isolation d'une lame d'air

    C'est plutôt une bonne nouvelle si les billes s'écoulent bien.
    Je pense que les 10 cm était lié au besoin de faire passer les évacuations sanitaire dans certain.
    Dans tout les cas obtenir un R de 4 est vraiment bon pour une maison qui n'est pas isolée du tout, car je considère que je suis directement dehors derrière mon mur de brique ce qui me donne un R de 0.2 tout au plus (3000 litres de fuel à l'année pour 140 m2 et 18°...).
    Dommage car il y a des murs porteurs de 60 cm.

  19. #256
    FabStryke

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Question à Max55Thir : avec le recul, comment ont évolué les dépenses énergétiques ?

  20. #257
    lucienpel

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour

    <Dans tout les cas obtenir un R de 4 est vraiment bon >

    si la répartition est bien homogène 10 clm d'écographite cela doit donner un R de l'ordre de 3,44

    Cdt

  21. #258
    bearpanda

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour Lilian7,
    Remarques préliminaires:
    1) sur l'épaisseur de ta lame d'air: Avec 10 cm de large, une lame d'air n'est pas vraiment efficace en terme d'isolation du fait de courant de convection entre les 2 parois. Tu as donc tout intérêt à la remplir pour limiter ces déplacements d'air.
    2) Par ailleurs si comme je l'ai lu plus haut dans un autre post, la lame d'air est ouverte sur les combles ou le vide sanitaire, il n'y a plus d'effet isolant.
    Pour être isolant une lame d'air doit être immobile donc sans contact avec l'air extérieur et avoir une épaisseur relativement faible (de mémoire < à 2 ou 3 cm).
    3) Dernière remarque préliminaire: à partir du moment où l'on renforce l'isolation des murs et des huisseries, il est important de penser à mettre en place une VMC si celle-ci n'existe pas encore.
    Maintenant je vais te donner les résultats de mon expérience à partir de travaux réalisés il y a environ 10 ans.
    1) remplissage avec liège d'une lame d'air d'environ 5-6cm de large. Je suis situé à priori dans ta zone (sud Landes) et le Sud ouest possède des fabricants de liège (même si le granulat est importé de Portugal!), d'où économie de transport, ce qui n'est pas négligeable sur tous ces produits de faible densité.
    A l'époque les granulés graphités en polystyrène n'existait pas (ou je ne les avais pas identifiés comme tel), et l'avantage que je vois au liège / polystyrène graphité:
    - produit naturel stable dans le temps (le liège a subi un traitement à la vapeur d'eau semble t il)
    - performance isolante contre le froid, mais aussi contre les fortes chaleurs. J'ai pu le vérifier pendant les fortes chaleurs de l'an dernier, où j'arrivais à maintenir une température <25° par > 30 à l'extérieur.
    - enfin dans mon cas, des couts de transports quasi nuls, car j'avais le fournisseur à une quinzaine de km de chez moi.

    Par contre les billes de polystyrène s'écoule sans doute mieux que les granulés de lièges de formes et dimensions plus irrégulières.

    Maintenant question cout, il faut savoir que ce type d'isolation par remplissage de vide est assez onéreux: pour le liège il faut compter autour de 140€/m3, à comparer à environ 170€ pour le polystyrène graphité (selon devis que j'ai fait faire il y a 2 ou 3 ans)( on retrouve un peu près le prix que tu donnes) + autour de 40€ de transport/m3.
    Quant au mode d'application, j'avais la chance d'avoir un accès possible à partir des combles (même si parfois j'ai du agrandir les ouvertures!). Je sais que pour le polystyrène granulé, le fournisseur propose une appareil pneumatique pour faciliter l'injection qu'il faut louer ou acheter.
    Par contre je sais que mon remplissage à partir des combles ne m'a pas permis de remplir complètement les vides sous les fenêtres!


    2) Avant de me tourner vers le liège, j'avais initialement prévu d'utiliser le PU injecté par une entreprise spécialisée de la région de Toulouse (la seule que j'avais identifié dans le Sud ouest de la France)
    Ils sont venus avec leur installation et leur produit bi-composants et ont commencé à réalisé des trous disposés en quinconce (je n'ai plus en tête les espacements).
    Au début tout se passait bien, puis à la fin du 1er mur (il y avait 3 mur de la pièce à isoler) des bruits sourds ont commencé à se faire entendre à différents endroits de la cloison de brique platrière, signe que des pressions importantes s'exerçaient! En particulier sur l'un des angles une fissure est apparue avec environ 1cm de décalage entre les 2 murs!
    Par ailleurs ils ont du maitrisé plusieurs sortis de produits entre le mur et le bord de plusieurs menuiseries nouvellement installées (le PU tache les menuiseries en PVC et c'est assez difficile à enlever après!).
    Devant ces résultats et d'un commun accord, il a été décidé de suspendre l'application et d'en rester là.
    En conclusion et pour mon cas personnel, on peut dire que la pression exercée par l'expansion de la mousse était suffisamment importante pour risquer de mettre en péril ma contre-cloison.
    En 2010 (les choses ont elles changées?) et avec des spécialistes (ou se disant comme tel), il semblait difficile de maitriser la technique d'application pour des lames d'air. Plus précisément, il faut savoir doser la proportion des 2 composants du produit pour que le mélange ait le temps de se répartir dans la lame d'air avant de se solidifier.
    Mais je n'avais pas trop envie que ma maison serve de terrain d'essai!
    Sur le plan du cout, certes le PU (du fait de son lambda à environ 0.25 au lieu de 0.35 pour le liège) permettait d'avoir une meilleur isolation à épaisseur égale, mais le prix était largement supérieur à celui d'un granulé.
    je te rassure, les contre-cloisons de la pièce ainsi traitée sont toujours debout (j'ai eu quand même quelques inquiétudes pendant quelques semaines, car des tensions continuaient à se faire entendre les semaines qui suivirent), mais j'ai donc opté pour les autres pièces pour le granulé de liège, tel que décrit précédemment.
    Par contre il m'est difficile de faire une comparaison entre les 2 systèmes en terme de qualité d'isolation car les isolants plafonds ne sont pas les mêmes et par ailleurs la pièce avec isolant PU est la seule avec 3 murs donnants sur l'extérieur.
    A toi de voir maintenant pour ton cas personnel.

  22. Publicité
  23. #259
    lilian.07

    Re : Isolation d'une lame d'air

    merci berpanda, étant donnée le calcul de tintin62 Rth = 0.11 (brique 5 cm) un remplissage même imparfait devrait améliorer le R du mur. Je dirai même qu'ensuite on peut additionner le Rth du mur porteur de 60 cm et de l'enduit extérieur de 2 cm puisque il n'y aura plus de courant d'air dans la chambre vide de 10 cm.
    Un autre avantage que je vois aux billes graphite c'est que la solution est réversible, on peut toujours vider le mur si des désagréments interviennent (avec un aspirateur ou un compresseur d'air par surpression. (contrairement à la solution mousse PU)
    J'envisage ensuite et surtout de réaliser un mur chauffant une fois la lame d'air neutralisée.

  24. #260
    SK69202

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Voir comment "sonne" la cloison avec la lame d'air vide actuelle, en particulier les points qui seront critique à remplir, cela permettra de comparer avec la sonorité lame d'air pleine.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  25. #261
    max55thir

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par FabStryke Voir le message
    Question à Max55Thir : avec le recul, comment ont évolué les dépenses énergétiques ?
    A la baisse mais ça coincide également avec des hivers doux donc impossible de vraiment savoir
    Mais ce que je peux dire, c'est que les mûrs sont moins froid qu'avant

  26. #262
    max55thir

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par lilian.07 Voir le message
    merci berpanda, étant donnée le calcul de tintin62 Rth = 0.11 (brique 5 cm) un remplissage même imparfait devrait améliorer le R du mur. Je dirai même qu'ensuite on peut additionner le Rth du mur porteur de 60 cm et de l'enduit extérieur de 2 cm puisque il n'y aura plus de courant d'air dans la chambre vide de 10 cm.
    Un autre avantage que je vois aux billes graphite c'est que la solution est réversible, on peut toujours vider le mur si des désagréments interviennent (avec un aspirateur ou un compresseur d'air par surpression. (contrairement à la solution mousse PU)
    J'envisage ensuite et surtout de réaliser un mur chauffant une fois la lame d'air neutralisée.
    Prévoir si possible un gros compresseur car avec mon compresseur à 100€ (50L/2cv), j'insufflé 30 sec et je devais attendre 5 min pour qu'il recharge! et il était brûlant donc obliger de faire de longues pauses

  27. #263
    bioubiouty

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Lilian le mur chauffant tu le fait avec un film de carbone infrarouge lointain ?

  28. #264
    lilian.07

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour,
    Non je réalise le mur chauffant en hydraulique très basse température (cette technique d'injection me permet d'envisager une faible inertie du mur) mais je ne suis pas focalisé sur la méthode. Je ne connais pas trop la technique du film infrarouge carbone.

  29. Publicité
  30. #265
    max55thir

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Citation Envoyé par bioubiouty Voir le message
    Bonjour, à tous moi qui l’utilise chaque année dans des nouveaux recoins de la maison, pour info les prix on enfin diminuer sur la bille de graphite, on la trouve chez bativerneteco.fr qui la fait à 133€ttc le m3 livré et le propulseur d’injection aussi gratuit pour mon cas pour 10m3 acheté, mais je l’avait déjà .

    Ma dernière injection a été dans les rampants entre de la laine de bois et le placo, dans la zone technique sur 12cm soit avec les 8 cm de bois, un R de 6 et un déphasage de 9 heures se qui est suffisant.

    Je conseille de prendre deux compresseur à Lidl à 80€ l’unite pour les coupler et avoir un 300l min

    Bonne injection à tous
    ça a bien baissé par rapport à 2018
    Quasi -20%
    C'est rare...

  31. #266
    lilian.07

    Re : Isolation d'une lame d'air

    On atteint à présent des prix identique à des plaques de polystyrène extrudé en volume mais c'est plus pratique à mettre en place à mon sens et plus isolant également.

  32. #267
    lilian.07

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour,
    Je viens de commander 12 m3 pour isoler une vielle batisse humide en hiver. J'ai acheté un nouveau pistolet, réversible (on peut s'en servir comme aspirateur de produit qui ne sont pas fait pour un aspirateur classique) et permettant une injection encore plus efficace (développé par l'entreprise qui vend les billes) qui Je vous informerais des travaux.

  33. #268
    lucienpel

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bonjour

    Ok, merci pour le suivi

    Cdt

  34. #269
    max55thir

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Bon courage
    Vous verrez que c'est facile à faire

  35. #270
    lilian.07

    Re : Isolation d'une lame d'air

    Merci
    Je reçois la marchandise lundi 30 je pense. Si c'est simple j'envisage de réalisé l'isolation des autres vides (plancher, plafond mal isolé....)
    12 m3 de plus....

Page 9 sur 10 PremièrePremière 9 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. conductivité thermique d'une lame d'air?
    Par weirdnico dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/10/2012, 23h12
  2. Lame D'air + Pise ?
    Par stemalou dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/11/2007, 10h54
  3. Isolation intérieure - intérêt de la "lame d'air" ?
    Par mielpops dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/10/2007, 22h00
  4. Lame d'air
    Par pharyd dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/09/2007, 16h17
  5. isolation comble lame d'air
    Par mercierchris dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/01/2006, 15h02
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...