Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 40

Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts



  1. #1
    Ciscoo

    Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts


    ------

    Bonjour à tous

    je cherche à faire une petite doc et un fichier excel sur le dimensionnement des installations de chauffage avec distribution monotube...

    J'ai déja vu sur le forum certains posts pour, d'autres contre... J'ai un peu de doc et quelques références sur le sujet (fiches COSTIC, CSTC, Danfoss...).

    Les personnes expérimentées dans le domaine pourraient elles me donner :
    * des références d'autres documents sur le sujet
    * me faire profiter de leur expérience : avantages, défauts, prix du système...

    Merci d'avance.

    -----
    Cisco66

  2. Publicité
  3. #2
    STRAWBALL

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Cisco,

    tu me replonges dans les temps préhistoriques!
    Le mono tube c'était les années 60-70. A l'époque où l'on réalisait toutes les installations en tube noir cela permettait d'économiser du tube sur les grands ensembles!
    Difficile d'équilibrer l'installation, pas évident de modifier pour un agrandissement par exemple. Avec l'arrivée du cuivre pour le particulier c'est complètement tombé.
    A l'heure actuelle vu le prix et la forme des maisons, je te conseille plutôt de réaliserdu bitube et PER! Tu pourras plus facilement équilibrer ton installation et donc avoir un rendement optimal!

    C'est sur que si tu as une contrainte absolue de passer un seul tube et sur de grande distance, cela peut etre interressant. Mais bonjours le calcul.Par ligne tu dois en premier calcul le besoin de chaque radiateur, de là en deduire le débit et pour assurer ce débit prendre en compte les pertes en charges! Tu passes vite avec des diamétres de tubes importants au depart. Economie trés relative.

    Pourquoi diable veux tu du Monotube!

  4. #3
    Ciscoo

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Bonjour à tous, bonjour Strawball

    Merci pour ta réponse.

    Je n'ai pas écri que je voulais réaliser une installation en monotube. Je veux juste faire un état de l'art dans ce domaine à l'heure actuelle (dimensionnement, avantages, défauts, prix...).

    Qu'en tu écris "les années 60-70", je sais bien... mais alors, il faudra m'expliquer

    * pourquoi il y a encore des publications sur le sujet telles que :
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=3080786,
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=1385112,
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=2507928,
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=8381530,
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=4909171,
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=3835382
    dont quelques unes assez récentes, par exemple les notes Savoir-Faire du COSTIC de F. Batard, publiées en 2000 (http://www.costic.com/publications/l...tions/product/) qui permettent de dimensionner assez facilement ce genre d'installation, surtout si on utilise un tableur, excel par exemple ?

    * pourquoi les fabricants de robinetterie (Danfoss, TA, Heimeier...) proposent encore des robinets monotube ?

    Beaucoup de plombiers-chauffagistes disent "Il est difficile d'équilibrer ce genre d'installation".

    1) Est-ce le terme exacte, équilibrer ? Ne devraient ils pas plutot dire : "Il est difficile de dimensionner correctement... ". Hors, ce dernier problème est résolu sans grande difficulté grace à des logiciels vendus dans le commerce (BBS Slama, Cardonnel...) ou à l'aide d'un tableur.
    2) Les petites installations de chauffage en bitube, en maisons individuelles, sont elles, ou étaient elles sérieusement équilibrées avant 2000 ? Personellement, je connais beaucoup d'artisans qui vissent le té de réglage à mi-course, 3 tours en arrière, et hop, le travail est fini, pas de calcul... Alors pourquoi reprocher au monotube ce que l'on ne fait pas sérieusement en bitube. Ne serait-ce pas plutot parce que, grace au surdimensionnement de la puissance de la chaudière, du circulateur, des émetteurs, une installation bitube peut fonctionner, même mal équilibrée, alors que ce n'est pas toujours le cas d'une installation monotube.

    Pour ce qui est des tubes utilisés, on peut tout à fait réaliser une installation monotube en PER...

    Reste à voir l'intérêt économique de ce système par rapport au bitube (le jeu en vaut-il la chandelle, en dessous ou à partir de quelle taille d'installation...), les conseils techniques particuliers à suivre (par exemple, puissance max par boucle, placer les émetteurs les plus puissants et ceux à robinets thermostatiques souvent près de la fermeture en début de boucle), les effets secondaires indésirables, régulation particulière, et d'autres infos que je dois oublier...


    Bonne journée à tous...
    Cisco66

  5. #4
    lolodecarvin

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Citation Envoyé par Ciscoo Voir le message
    Bonjour à tous, bonjour Strawball

    Merci pour ta réponse.

    Je n'ai pas écri que je voulais réaliser une installation en monotube. Je veux juste faire un état de l'art dans ce domaine à l'heure actuelle (dimensionnement, avantages, défauts, prix...).

    Qu'en tu écris "les années 60-70", je sais bien... mais alors, il faudra m'expliquer

    * pourquoi il y a encore des publications sur le sujet telles que :
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=3080786,
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=1385112,
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=2507928,
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=8381530,
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=4909171,
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=3835382
    dont quelques unes assez récentes, par exemple les notes Savoir-Faire du COSTIC de F. Batard, publiées en 2000 (http://www.costic.com/publications/l...tions/product/) qui permettent de dimensionner assez facilement ce genre d'installation, surtout si on utilise un tableur, excel par exemple ?

    * pourquoi les fabricants de robinetterie (Danfoss, TA, Heimeier...) proposent encore des robinets monotube ?

    Beaucoup de plombiers-chauffagistes disent "Il est difficile d'équilibrer ce genre d'installation".

    1) Est-ce le terme exacte, équilibrer ? Ne devraient ils pas plutot dire : "Il est difficile de dimensionner correctement... ". Hors, ce dernier problème est résolu sans grande difficulté grace à des logiciels vendus dans le commerce (BBS Slama, Cardonnel...) ou à l'aide d'un tableur.
    2) Les petites installations de chauffage en bitube, en maisons individuelles, sont elles, ou étaient elles sérieusement équilibrées avant 2000 ? Personellement, je connais beaucoup d'artisans qui vissent le té de réglage à mi-course, 3 tours en arrière, et hop, le travail est fini, pas de calcul... Alors pourquoi reprocher au monotube ce que l'on ne fait pas sérieusement en bitube. Ne serait-ce pas plutot parce que, grace au surdimensionnement de la puissance de la chaudière, du circulateur, des émetteurs, une installation bitube peut fonctionner, même mal équilibrée, alors que ce n'est pas toujours le cas d'une installation monotube.

    Pour ce qui est des tubes utilisés, on peut tout à fait réaliser une installation monotube en PER...

    Reste à voir l'intérêt économique de ce système par rapport au bitube (le jeu en vaut-il la chandelle, en dessous ou à partir de quelle taille d'installation...), les conseils techniques particuliers à suivre (par exemple, puissance max par boucle, placer les émetteurs les plus puissants et ceux à robinets thermostatiques souvent près de la fermeture en début de boucle), les effets secondaires indésirables, régulation particulière, et d'autres infos que je dois oublier...


    Bonne journée à tous...
    aujourd'hui, le monotube est bsolete. Il etait tres bien dans le cas d'instal en thermosiphon, et quand le prix des metaux etait excessif vis a vis du pouvoir d'achat. Mais avec les nouvelles techniques de chauffages, il ne sert plus a rien.

    Au niveau de l'equilibrage, c'est bien le terme approprié. En effet, il y a dimensinnement des radiateurs mais aussi equilibrage qui vont de paire.

    En effet, si le premier radiateur de la ligne bouffe trop d'energie ( soit surdimensionné, soit mal regler), les autres n'en auront plus assez.

    Mais inversement, si on ferme trop le premier au niveau du robinet, c'est toute l'instal qui sera sous dimensionné.

    Ce qu'a voulu dire strawball, c'est je pense que le bitube n'a plus aucun avenir.

    Si les fabricant continue a produire, c'est surtout pour le marché du remplacement et un peu pour les quelques chantiers qui se font encore.

    Maintenant, tu dis que l'on peux dimensionner facilement...en utilisant un tableur. Ne trouves tu pas cela antinomique?
    Car du bitube, tu ouvres tes thermostatiques a fond, tu regarde ta temperature de depart, et tu regles ton coude reglage pour avoir ta temperature de retour desirée. Et puis c'est tou.

    Alors c'est vrai, beaucoup de chauffagiste donnent coup de tournevis et se barrent. Mais pour moi, quelqu"un qui fait bien son taf, le bitube est plus rapidement et plus efficace

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    chatelot16

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    dans le principe le monotube n'economise pas de matiere : il faut un gros tube au lieu de 2 plus petit : a l'epoque des tuyaux en fer soudé pourquoi pas

    autre economie : a l'epoque les radiateur monotube resemblait a des convecteurs electrique : pas de robinet un simple clapet en tole qui bouche la convection pour arreter le radiateur : donc pas moyen de l'arreter completement si on a trop chaud

    pas moyen de metre un robinet normal

    donc pas moyen de mettre un robinet thermostatique

    existe il des robinet thermostatique speciaux pour monotube?

  8. #6
    STRAWBALL

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Comme je te le disais le monotube est "réservé" aux grands ensembles. Contrairement à un particulier il y a un vrai calcul avec déperdition, puissance etc et en général pas de possibilité de stopper un radiateur. Cela evite les zones non chauffées sinon il serait trés difficile d'avoir des températures homogènes.Bien que ce soit très relatif.
    L'équilibrage est plus une affaire de calcul que de réglage de débit sur le Té de réglage. La ligne principale peut être dimensionnée plus facilement. Les puissances de pompes permettent des circulations sur plusieurs centaines de mètres.
    Avec du bitube dans de grandes installations il faudrait des lignes principales et des sous groupes de répartitions etc cela revient plus cher!

    Chez le particulier, cela n'a jamais pris vu les calculs a mettre en œuvre! Vu la façon dont on calcule, l'unite de mesure étant la "louche" ce n'est pas très approprié!

    Donc c'est normal qu'il y ait de la doc, des produits etc...y compris des robinets thermostatiques.

  9. Publicité
  10. #7
    lolodecarvin

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message

    existe il des robinet thermostatique speciaux pour monotube?

    biensur, comap en fait

  11. #8
    sachsyfr

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Citation Envoyé par Ciscoo Voir le message
    ...je cherche à faire une petite doc et un fichier excel sur le dimensionnement des installations de chauffage avec distribution monotube...
    Bonjour,
    J'ai trouvé ceci sur le net, est-ce un programme équivalent que tu veux faire ?
    http://www.bbs-slama.fr/AncienSite/ClimaWin/ClimW11.htm
    Sinon, une petite question au passage : j'ai moi-même une installation en monotube (en série) et je me demandais si on y gagnait à remplacer chaque convecteur par un radiateur acier classique, quitte à lui adjoindre un robinet by-pass pour moduler la puissance de chaque radiateur ?
    A défaut, comment peut-on optimiser le fonctionnement d'une installation monotube ? (t° de chaudière, feuilles alu réfléchissante... existe-t-il des convecteurs neufs plus performants ?...)
    Merci !

  12. #9
    rcgui

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    je viens de faire faire ça par mon chauffagiste (changement de radiateurs , équipés de robinet 4 voies thermostatiques spécial monotube) pour une partie de mon installation que était en monotube sans robinets thermo.
    bon en fait ça ne concerne qu'une pièce (le salon séjour) ; le reste de l'install finira certainement en bitube (on va repasser des toyos

    au moins maintenant, je peux régler mes radiateurs
    avant c'était plutôt du tout ou rien
    faut dire que je suis pas aidé par ma chaudière qui a une régulation pas terrible non plus

    j'en reparlerai si j'y pense quand j'aurai plus de retour d'expérience

  13. #10
    sachsyfr

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Merci rcgui. As-tu éventuellement une photo des radiateurs ainsi remplacés ?
    Est-ce que ça vous a coûté cher ?

  14. #11
    rcgui

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    j'ai pas encore de photo, mais les 3 radiateurs concernés sont des panneaux acier tout ce qu'il y a de plus classique (1 h60l120, 1 h70 l80, et un h200l50)

    ça va (j'ai pas encore payé) me couter environ 2300 € ttc tout compris, avec 20 mètres de tube cuivre 16/18 et quelques mètres de 12/14, les robinets et 15h de main d'oeuvre

  15. #12
    sachsyfr

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Et y vois-tu une amélioration ?
    Le fait que ce genre d'installation soit en série nous impose de mettre de petits radiateurs en début de lignes sinon le(s) dernier(s) ne chauffe(nt) pas.
    Le chauffagiste a-t-il tenu compte de cela et a-t-il redimensionné tes radiateurs ?

  16. Publicité
  17. #13
    rcgui

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    bin je n'habite pas encore dans la maison
    et les 2 seuls radiateurs concernés par la modif et restant en monotube sont dans la même pièce donc ça ne change pas grand chose
    mes problèmes viennent d'un ensemble de paramètres :
    radiateurs en monotube sans robinets thermostatiques, chaudière pas top avec régulation de m ...

    le point essentiel de la modif est l'équipement des radiateurs en robinets thermostatiques
    mis à part ces 2 radiateurs, le reste sera en bitube et la régulation sera facilitée

    en fait le chauffagiste a calculé la puissance nécessaire pour la pièce et a réparti entre les 2 radiateurs (je pense)

    comme je disais, vu que les 2 sont dans la même pièce, ça n'a pas d'importance

  18. #14
    willydood

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    salut
    de mon point de vue et d'après expérience de chez mon beauf qui a fait construire en 72 ou 73 avec du monotube:ça n'a aucun intérêt de s'équiper d'un tel système dans une maison.
    mon beauf a "fignolé" sa régulation en posant une planchette sur le haut du radiateur, (en fait c'est plutôt un convecteur) quand il veut "couper" un élément:il empêche ainsi toute convection.
    mais pour une modulation fine, si tant est qu'elle soit possible, c'est galère.
    Un bitube même règlé approximativement au départ, on peut empiriquement améliorer par la suite.
    deux tubes ça va, un tube bonjour les dégâts..
    bye wyd

  19. #15
    sachsyfr

    Question Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Bonjour,
    J'aurais aimé avoir un retour d'expériences de personnes qui ont changé leur installation monotube convecteurs par des radiateurs aciers (simple ou double panneaux) avec des by-pass.
    N'hésitez pas à vous exprimer (points +/-, facilité...) !

  20. #16
    new_user

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    bonjour,

    je suis actuellement sur la même problématique j'ai un réseau monotube avec des convecteurs et je souhaite savoir quel est la meilleur des solutions

    - changer les convecteurs
    - adapter des thermostats

    merci de vos réponses

  21. #17
    rcgui

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    bon, je reviens parler un peu de mon installation, vu que j'ai recommencé à chauffer (un peu les matins)

    à priori, celà fonctionne bien, les radiateurs sont beaucoup moins chauds que ce que j'avais pu voir avec les anciens (on pouvait pas poser la main dessus, ça fonctionnait plutôt en tout ou rien)

    bon, il fait pas encore très froid, mais même les matins frais quand la chaudière tourne plein pot pour passer de la température "nuit" à la température "jour" (ça doit durer au moins une demi heure je pense), les radiateurs ne sont pas brulants, la chaleur est + homogène je dirais

    donc sur ce point, je suis satisfait

    petite précision : à mon avis avec ce genre de robinets, le dimensionnement des radiateurs a moins d'importance, (surtout avec les robinets thermostatiques) , puisque une partie seulement de l'eau du circuit passe dans le radiateur
    l'autre partie va directement vers les radiateurs suivants
    du coup, le premier radiateur chauffe beaucoup moins que si toute l'eau du circuit passait dedans, et le dernier reçoit de l'eau + chaude, ça lisse les différences de température d'eau aux différents points du circuit

    bon, je ne suis pas pro du chauffage, mais c'est comme ça que je comprend le truc
    mais peut être que je me trompe ...

    enfin bon, il y a une amélioration, c'est le principal

    à confirmer quand il fera plus froid ...

    et finalement, le reste de l'installation (étage) sera certainement modifié de la même façon, le passage en bitube se révélant plus compliqué que prévu ...

  22. #18
    domi51

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    bonjour,
    J’ai un chauffage monotube dans la maison qui était constitué de 9 convecteurs avec une chaudière au gaz. Ce printemps j’ai remplacé 8 convecteurs par des radiateurs acier à double panneaux, j’ai mis sur 4 de ces radiateurs (radiateurs des chambres à l’étage) des robinets MANUEL. (radiateurs de marque Equation2 + des bypass de marque Simplex sur ces 4 radiateurs). J’ai connecté Les 4 autres en série sans robinets et sans bypass , ce sont les radiateurs de la cuisine, du couloir et de la salle à manger au rez- de- chaussée.

    J’ai un thermostat d’ambiance dans le salon/salle a manger qui pilote la chaudière. J’ai dimensionné les radiateurs en me basant sur la dimension des convecteurs et le volume des pièces. Je n’avais jamais fait de soudure sur cuivre, cela a très bien marché, aucune fuite sur mes soudures seul un purgeur défectueux a du être remplacé.

    Le chauffage fonctionne très bien, le thermostat étant dans le salon je peux moduler la température des chambres en fermant plus ou moins les robinets, quand la température descend dans le salon la chaudière se met en route pour remonter la température de celui-ci , la chaudière ne s’occupe pas de la température des chambres, quand elle se met en route elle envoie de l’eau dans le circuit et les robinets laissent passer plus ou moins d’eau dans les radiateurs munis de robinets et de bypass.
    Je pense que le confort est meilleur car les radiateurs ont plus d’inertie et la chaleur est plus agréable. Du point de vue économie on verra les mois prochains, mais je pense que c’est plus confortable et plus économe, j’ai l’impression que la chaudière fonctionne moins souvent et moins longtemps.

  23. Publicité
  24. #19
    rcgui

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    ça aurait certainement aussi bien fonctionné avec des robinets thermostatiques à la place des manuels

    avantage : tu règles + facilement la température que tu veux, et tu ne chauffes pas (peu) en cas d'autres d'apports de chauffage (soleil qui tape à travers les fenêtres etcetc ...)

  25. #20
    sachsyfr

    Smile Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Aaahh, merci pour ces retours d'expérience qui en plus sont positifs.
    Apparemment donc, on gagne à changer des convecteurs en monotube par un monotube dérivé (robinets bypass)+radiateurs classiques acier à panneaux.
    Je viens d'acheter mes radiateurs (11 au total) qui sont à double panneaux et pour 8 d'entre eux, à double rangées d'ailettes, en respectant également les dimensions des convecteurs actuels (quid de leur puissance d'ailleurs) et de celles des pièces.
    Reste plus qu'à acheter les bypass (je vais sans doute prendre du Giacomini).
    Donc le réglage des robinets n'a pas été très compliqué à faire ? (débit...)
    Et effectivement, vu que j'ai plus chaud en haut qu'en bas, je vais pouvoir moduler en abaissant la t° en haut pour favoriser le bas.
    Travaux prévus pour Avril sans doute (d'ici là, notre poêle à bois va nous être bien utile)

  26. #21
    zoopelaboum

    Question Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Bonjour à tous

    N'étant pas à l'origine de la construction de ma maison ,pouvez-vous me dire comment être certain que mon installation est en bitube ou monotube?
    Voici 3 photos en pj

    J'envisage d'ajouter un nouveau radiateur "Acova" sur la photo 3 où un radiateur a été déposé par l'ancien proprio :
    - le radiateur acova fonctionne t'il indépendamment en bitube et monotube? on dois-je préciser le type d'installation l'achat?
    - quel type de raccordement dois-je acheter ( sur les autres radiateur c'est du giacomini)
    - est-ce que je suis obligé de vidanger tout le circuit pour rajouter un radiateur sur cette arrivée de tubes existante?

    Merci d'avance pour votre aide
    Images attachées Images attachées

  27. #22
    rcgui

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    à coup sûr c'est du monotube, ce sont pratiquement les mêmes robinets "4 voies" que j'ai fait installer chez moi

  28. #23
    rcgui

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    je complète :

    giacomini c'est très bien, sur les miens on peut mettre au choix des robinets thermostatiques ou manuels

    avec un robinet adéquat, un radiateur peut fonctionner aussi bien en bitube qu'en monotube

    selon la position de l'arrivée (hauteur par rapport à la chaudière et aux autres arrivées) et la configuration du circuit (1 ou plusieurs boucles ?) il ne sera peut être pas nécessaire de tout vidanger, mais il faudra au moins que le circuit ne soit plus sous pression avant de pouvoir travailler
    dans les 2 cas, il faudra vidanger pas mal d'eau, ça change pas grand chose

  29. #24
    zoopelaboum

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Quan on parle de vidange, comment procédez-vous au juste?
    Je précise que sur le T de mes robinets j'ai une vanne d'arrêt ( qui se ferme/ouvre avec une clé Allen) ce qui me permet d'isoler le circuit et de ne pas vidanger en théorié, non?

    Merci encore!

  30. Publicité
  31. #25
    rcgui

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    ah oui, effectivement j'avais oublié la présence de cette vanne

    hé bien s'il n'y a pas besoin de changer ce fameux té, et qu'il est en bon état, il n'y a qu'à fermer la vanne pour raccorder un radiateur avec le même système que les autres (tube de liaison + robinet)
    ensuite il n'y aura qu'à purger l'air du nouveau radiateur et faire un appoint d'eau dans le circuit

    sinon pour vidanger, bin c'est pas compliqué il suffit d'ouvrir à un endroit du circuit
    moi je commence par un purgeur de radiateur, puis quand l'eau ne coule plus par le purgeur, je dévisse le raccord en bas du radiateur
    en fonction de la hauteur du radiateur dans le circuit, on vidange + ou moins ...
    je sais pas si c'est la bonne méthode, mais ça fonctionne ...

  32. #26
    bourigo

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Bonjour
    je découvre ce sujet, complexe pour un non spécialiste.. jecsuis dans ce cas, en immobilier de montagne, 30 logements, où le distribution a été faite en monotube..
    mais nous avons une vanne départ et une arrivée au niveau de la colonne montante, ce qui est déjà çà !!
    nous envisageons au niveau de la copro, de tenter une régulation individuelle par appart, puisque nous avons "accès " séparé. car 30000 l de fiuol par an, et il faut ouvrir lers fenetres pour réguler !!
    l'idéal serait de changer les convecteurs pastaiquer des radiateurs, mettre un thermo qui fasse aussi by pass, afin que le circuit se fasse vers les autrs?. bref, grossse affaire qui risque fort de ne pas apsser en AG, sachant que c'est du privatif, donc l'ag ne peut rien imposer, ni même proposer !! ( nous envisageons en 1° de changer la chaudière..
    pour la régulation, est il possible d'envisager un thermostat dans chaque appart ( à nous de trouver le meilleur endroit), et que celui ci commande une vanne thermostatique au niveau de chaque départ individuel??
    le pb, c'est que à certains périodes, novembre par ex, si tt le monde se met en hors gel, comment va réagir la chaudière?? faut il que des dispositions spéciales soient prévues ( les pomes de circulation??)
    Merci pour vos avis

  33. #27
    zoopelaboum

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Merci beaucou rcgui pour ton avis eclairé, je vais faire le boulot ce week end

  34. #28
    rcgui

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    PS : je vois sur les photos que les tés et leurs raccords sont complètement peints en blanc

    à mon avis, ce n'est pas une bonne idée : le corps du té, passe encore, mais peindre sur un raccord ça n'est sûrement pas bien bon : au démontage on a de bonnes chances de mettre des bouts de peinture dans le circuit et les 12 couches de peinture bien épaisse (vécu) ça ne facilite jamais les démontages ...

  35. #29
    bourigo

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    Citation Envoyé par bourigo Voir le message
    Bonjour
    je découvre ce sujet, complexe pour un non spécialiste.. jecsuis dans ce cas, en immobilier de montagne, 30 logements, où le distribution a été faite en monotube..
    mais nous avons une vanne départ et une arrivée au niveau de la colonne montante, ce qui est déjà çà !!
    nous envisageons au niveau de la copro, de tenter une régulation individuelle par appart, puisque nous avons "accès " séparé. car 30000 l de fiuol par an, et il faut ouvrir lers fenetres pour réguler !!
    l'idéal serait de changer les convecteurs pastaiquer des radiateurs, mettre un thermo qui fasse aussi by pass, afin que le circuit se fasse vers les autrs?. bref, grossse affaire qui risque fort de ne pas apsser en AG, sachant que c'est du privatif, donc l'ag ne peut rien imposer, ni même proposer !! ( nous envisageons en 1° de changer la chaudière..
    pour la régulation, est il possible d'envisager un thermostat dans chaque appart ( à nous de trouver le meilleur endroit), et que celui ci commande une vanne thermostatique au niveau de chaque départ individuel??
    le pb, c'est que à certains périodes, novembre par ex, si tt le monde se met en hors gel, comment va réagir la chaudière?? faut il que des dispositions spéciales soient prévues ( les pomes de circulation??)
    Merci pour vos avis
    bonsoir.. personne n'a d'avis sur ce sujet spécifique ?
    merci à celui qui pourra m'éclairer..

  36. #30
    boyricou

    Re : Distribution monotube : dimensionnement, avantages, défauts

    bonjour , je pense avoir des radiateurs monté en bitube mais bizarrement il ne sont pas tous pareils , ce sont pour la plupart des grands de 2,5m d haut en aier avec des lattes type lame d'eau? la moitie on de simple robinets et les autres des thermostatique mais avec une espece de sonde genre tuyau de frigo.a votre avis faut il que je remplace tous les simples robinets par des thermostatique ( et sans le fil de sonde ce sera compatible?)et quel peut etre les couts?en sachant que je vais mettre une chaudiere bois avec ballon donc a priori plus besoin de laisser un robinet comme soupape de securite si trop de chaleur.qu'en pensez vous ?

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. affichage des défauts de sécurité interrompu
    Par pascalb9954 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/09/2007, 20h07
  2. Oxydation et défauts
    Par vin_100 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/02/2007, 08h45
  3. TIPE : défauts de l'oeil
    Par popopp dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/01/2007, 18h03
  4. defauts plaques à induction ariston
    Par gégé 19 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/05/2006, 14h31
  5. Doit-on combattre ces défauts ?
    Par Dordon dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 29
    Dernier message: 01/09/2004, 21h26
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...