Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?



  1. #1
    CherryPie

    Question SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Bonjour.

    Nous avons conçu une maison semi-bioclimatique. C'est à dire que nous avons une belle exposition plein sud, avec de grandes fenêtres, mais que nous avons également placé quelques ouvertures non-négligeables sur la façade nord (vue imprenable dont nous souhaitons profiter).

    La maison sera construite, dans le sud de la Bretagne, en briques Bellenberg de 50 cm d'épaisseur sans isolation complémentaire au niveau des mûrs (mais avec isolation de la toiture, bien évidemment). Il y aura également un plancher béton de 20 cm minimum, probablement sans revêtement (teinté en couleur foncé, poli, et ciré tout simplement), qui absorbera (j'imagine) et réstituera la plus grande partie de l'énérgie solaire qui rentrera par les fenêtres sud.

    Nous avons prévu un poêle double-combustion en fonte avec entrée d'air directement de l'extérieur, mais malgré cela nous souhaitons installer un système de chauffage d'appoint REGULE PAR UN THERMOSTAT qui puisse maintenir la maison hors gel lors de nos absences (absences pas trop nombreuses, mais quand-même au cas où), et nous évitera d'avoir obligatoirement recours, par temps mauvais, au chauffage bois (non-automatique) en cas de panne de bois ou problèmes de mobilité des habitants.

    J'ai lu pas mal de messages dans ce forum sur le sujet, mais je n'ai pas encore tiré une conclusion définitive qui s'applique à mon cas.

    Il semblerai que le plancher chauffant, ou tout autre forme de chauffage par accumulation de chaleur dans de la masse thermique, est à éviter parce que la masse thermique risquerait d'être saturée au moment de l'arrivée des rayons de soleil, ayant pour conséquence le besoin d'ouvrir les fenêtres en plein hiver pour éviter les surchauffes. Evidemment, le but est de PROFITER de l'énérgie solaire tant qu'on peut, et non pas de s'en débarasser.

    Pouvez-vous confirmer que les systèmes de chauffage par rayonnement sont bien à éviter en tant que chauffage d'appoint quand on compte sur le solaire passif pour une partie des besoins en chauffage ?

    Où est-ce que je peux quand-même installer un plancher ou des murs chauffants, à condition que ce ne soit que dans des endroits qui ne reçoivent pas de rayons solaires directes ?

    Sinon, est-ce que dois revoir la possibilité du chauffage par air insoufflé malgré tout ce qui se dit de mal à ce sujet ?

    Si c'est le cas, est-ce qu'il y aurait moyen d'incorporer du chauffage dans une VMC double-flux ?

    Possibilité de relier le VMC à un ballon d'eau chaude solaire comme pour un circuit radiateur ?

    Ou bien, est-ce qu'il y a d'autres possibilités auxquelles je n'aurais pas songé ?

    Merci beaucoup par avance !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    etpourquoipas

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    oui vous pouvez vous chauffer avec un plancher chauffant ET profiter des apports solaires tout en évitant la surchauffe.
    La solution est simple: il faut chauffer la nuit pour charger la dalle et ne pas chauffer le jour(ou presque pas).
    Résultat: le matin vous avez chaud par la dalle, agréable au lever lorsque vos articulations ne sont pas encore échauffées. L'après midi la température décline mais le soleil reprend le relai, sinon le chauffage rééquilibre par un petit coup de chauffe. Le soir et la nuit la température décline encore un peu, c'est ce qu'il faut car vous êtes sous la couette.

    Ce type de régulation peut se faire SANS sonde d'ambiance, juste par la température de retour, une sonde d'ambiance rajoute juste un pouillème de précision dans la régulation.

  4. #3
    CherryPie

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Merci de votre réponse, etpourquoipas !

    Je me pose toujours une question, par contre. Si je chauffais le plancher uniquement la nuit, comment est-ce que je ferais pour ne pas avoir froid un jour ou il ne fait pas beau ? (Sans parler du poêle à bois.) Si je remettais le plancher chauffant en route dans la journée exceptionellement, ça marcherait bien tant qu'il ne ferait toujours pas beau.

    Mais si le soleil se pointais dans l'après-midi ? J'ai l'impression que je serais bien embêtée par un surplus de chaleur que je ne pourrais pas optimiser !

    Peut-être qu'il y a des détails que je n'ai pas encore compris...

  5. #4
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Un bonjour du Gascon,

    L'idée si tu as les moyens financiers du chauffage par le sol est vraiment super.

    Mais malgré ce que l'on peut dire il faut faire attention à plusieurs choses :

    Si tes hauteurs de plafond sont correctes et que tu veux une chaleur uniforme dans toute la maison. Tu peux installer une seule zone de chauffe qui sera ta maison.
    Si par contre tu as différentes zones à chauffer (zone nuit / zone jour) je te conseille l'installation de deux zones de chauffe avec sondes intérieures. Et si tu as des zones avec de belle hauteur de plafond même combat.
    C'est par expérience je suis en train de revoir ma régulation. De plus avec ton poêle une régulation intérieure est très importante et surtout une VMC double flux, il y a des poêles aux granules qui se branchent en directe sur la double flux se qui te permet de balancer dans toute la maison la chaleur et de toute façon même sans branchement directe cela répartira la chaleur.
    D'avoir un circuit d'eau cela te permettra un jour d'avoir un autre moyen de chauffage et même si nos amis du forum sont contre le PAC. En appoint ou en relève de solaire cela peut être une bonne solution.

    A+

  6. Devis
  7. #5
    herakles

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    un système de chauffage d'appoint REGULE PAR UN THERMOSTAT qui puisse maintenir la maison hors gel lors de nos absences (absences pas trop nombreuses, mais quand-même au cas où),
    le puits canadien est un système "hors gel" , voyons !!!!

    En laissant le puits canadien en fonction , le renouvellement d'air suffira à assurer la fonction hors-gel si les murs et le toit sont bien isolés ..

    par précaution - je dis bien par précaution - on peut mettre sur l'arrivée d'air venant du PC une résistance électrique thermostatée pour les "grands froids exceptionnels comme en 1984 (-17°C)

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    etpourquoipas

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Citation Envoyé par CherryPie Voir le message
    Merci de votre réponse, etpourquoipas !

    Je me pose toujours une question, par contre. Si je chauffais le plancher uniquement la nuit, comment est-ce que je ferais pour ne pas avoir froid un jour ou il ne fait pas beau ? (Sans parler du poêle à bois.) Si je remettais le plancher chauffant en route dans la journée exceptionellement, ça marcherait bien tant qu'il ne ferait toujours pas beau.

    Mais si le soleil se pointais dans l'après-midi ? J'ai l'impression que je serais bien embêtée par un surplus de chaleur que je ne pourrais pas optimiser !

    Peut-être qu'il y a des détails que je n'ai pas encore compris...
    c'est une question de dosage de la "surchauffe" que vous devez programmez la nuit. En gros vous règlez votre plancher chauffant sur 18 degrés en permanence(ce qui fait qu'il ne chauffe pas le jour s'il y a du soleil), et vous programmez par exemple 22 degrés de minuit à 6H (valeurs à adapter à votre cas). Ce qui se passe c'est que le matin vous avez les 22 degrés. Ensuite ça diminue légèrement. S'il y a du soleil, ça suffit, vous avez toujours encore 20 degrés le soir. S'il n'y a pas de soleil, alors vous chauffez 2 ou 3 heures l'après midi(manuellement) par le plancher chauffant, ça suffira pour que vous
    ayez chaud le soir. Si vous dosez mal et que vous avez froid le soir il faudra mettre une buche dans votre poêle, c'est pas la mort...mais au fil du temps vous devriez arriver à trouver le bon dosage.
    Si vous voulez affiner le bon dosage (la bonne surchauffe à mettre dans la nuit), il faut consulter la météo du lendemain (c'est très fiable à un jour).

  10. Publicité
  11. #7
    Ulyssesourd

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Bonjour,
    Je ne comprends pas très bien pourquoi vous voulez mettre un plancher chauffant si vous aviez prévu une poele? L'appoint est tout simple : electrique puisque les absences sont très très rare comme vous le dites.

    Mais si vous voulez vraiment mettre du plancher chauffant, la poele doit etre un bouilleur: elle chauffe la maison pendant la journée et en meme temps elle accumule de la chaleur par le bouilleur et l'eau chauffée va vers un ballon hydro qui chauffera votre plancher jusqu'à epuisement de sa reserve en cas plus de bois, et en meme temps vous pouvez avoir de l'eau chaude sanitaire donc l'appoint est bien ce ballon hydro, mais il faut un volume conséquent en fonction de la puissance de votre poele et la durée de votre absence en tout maintenant la maison en hors gel en cas d'apport solaire passif insuffisant.
    J'espere que mes explications sont assez claires pour vous.

  12. #8
    CherryPie

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Merci pour les infos, Ulysse ! Vos commentaires m'ont aidé à murir ma réflexion. En fait je ne fait pas de fixation sur le plancher chauffant en particulier; je veux juste un systeme de chauffage qui fonctionne en "mains-libres", c'est a dire un systeme qui chauffe quand il y en a besoin et qui s'arrete tout seul quand l'apport solaire est suffisant ou quand on fait un feu dans le poele.

    Quelle que soit l'énergie du systeme thermostatique (electrique meme si je prefere eviter, bois, solaire, autre...), c'est plus la selection du type d'emetteur de chaleur qui me pose probleme. Est-ce que devrait privilegier de la masse thermique (et emplacement de celle-ci si oui) sous forme de radiateurs ou de plancher/murs chauffants, ou est-ce qu'il faudrait plutot choisir des convecteurs ou encore de l'air chaud ?

    Merci encore!

  13. #9
    CherryPie

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Merci encore etpourquoi pas pour les infos ! Si seulement je pouvais brancher le plancher chauffant directement sur les données météo... comme ça il se règlerait tout seul !

    En tout cas vos commentaires me seront très utiles.

  14. #10
    CherryPie

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    le puits canadien est un système "hors gel" , voyons !!!!

    En laissant le puits canadien en fonction , le renouvellement d'air suffira à assurer la fonction hors-gel si les murs et le toit sont bien isolés ..

    par précaution - je dis bien par précaution - on peut mettre sur l'arrivée d'air venant du PC une résistance électrique thermostatée pour les "grands froids exceptionnels comme en 1984 (-17°C)
    Merci pour les infos herakles !

  15. #11
    CherryPie

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Citation Envoyé par Le Gascon du bord'Haux Voir le message
    Un bonjour du Gascon,

    L'idée si tu as les moyens financiers du chauffage par le sol est vraiment super.

    Mais malgré ce que l'on peut dire il faut faire attention à plusieurs choses :

    Si tes hauteurs de plafond sont correctes et que tu veux une chaleur uniforme dans toute la maison. Tu peux installer une seule zone de chauffe qui sera ta maison.
    Si par contre tu as différentes zones à chauffer (zone nuit / zone jour) je te conseille l'installation de deux zones de chauffe avec sondes intérieures. Et si tu as des zones avec de belle hauteur de plafond même combat.
    C'est par expérience je suis en train de revoir ma régulation. De plus avec ton poêle une régulation intérieure est très importante et surtout une VMC double flux, il y a des poêles aux granules qui se branchent en directe sur la double flux se qui te permet de balancer dans toute la maison la chaleur et de toute façon même sans branchement directe cela répartira la chaleur.
    D'avoir un circuit d'eau cela te permettra un jour d'avoir un autre moyen de chauffage et même si nos amis du forum sont contre le PAC. En appoint ou en relève de solaire cela peut être une bonne solution.

    A+
    Merci le Gascon !

    Ca m'interesse beaucoup ce que tu dis sur les VMC double-flux. On en a prevu une, mais je ne savais pas qu'on pouvait brancher une source de chaleur dessus. Est-ce qu'on peut le faire avec n'importe quelle VMC DF ou y a-t-il des marques/modèles qui sont conçus spécialement pour ça ? Et est-ce qu'il faut forcément le brancher sur un poele à granulés, ou est-ce qu'on peut le brancher sur une autre source de chaleur (ex : chauffe-eau solaire ou chaudiere) ? Poss. de faire soi-meme ?

    Merci encore pour ces infos précieuses !

  16. #12
    etpourquoipas

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    voyez:
    http://www.maison-passive.be/
    Ils se chauffent via une VMCDF et une chaudière granulés bois grâce à un échangeur eau/air en sortie de la VMCDF, juste avant que l'air ne débouche dans les pièces.

  17. Publicité
  18. #13
    CherryPie

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Citation Envoyé par etpourquoipas Voir le message
    voyez:
    http://www.maison-passive.be/
    Ils se chauffent via une VMCDF et une chaudière granulés bois grâce à un échangeur eau/air en sortie de la VMCDF, juste avant que l'air ne débouche dans les pièces.
    Lien super utile. Merci beaucoup.

  19. #14
    seboseb

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Héraklès a raison, un puits canadien en fonctionnement maintiendra la maison hors-gel...
    Au pire, deux convecteurs dans le séjour-cuisine, en position éteinte les 9/10 du temps et en "Hors-gel" en cas d'absence, pourront de rassurer (coût total : environ 90 euros + qq mètres de fil !).

    Je ne partage pas l'opinon d'etpourquoipas en ce qui concerne la compatibilité d'un chauffage par la sol et d'un plancher chauffant.
    - D'une part, il faudrait asservir ça aux prévisions météo du lendemain (quelle quantité de soleil attendue, quelle température extérieure prévue, etc).
    - D'autre part, un plancher de stockage doit être épais : une chape de 10 cm est un minimum pour avoir vraiment de l'accumulation. Or, en plancher chauffant, on est en général sur des épaisseurs de 4 ou 5 cm.
    - Enfin, si la dalle est déjà chaude, sa capacité acccumulatrice baisse, et la température est donc plus haute en journée et plus basse la nuit.

    Ton poêle à bois constituera le moyen de chauffage n°2, après le solaire passif. C'est un chauffage très réactif, ce qui est très bien car il te permettra de t'adapter facilement aux apports solaires reçus pendant la journée. Ton chauffage n°3 doit être au moins aussi réactif. C'est pourquoi, DANS CE CAS PRÉCIS, compte tenu des TRÈS FAIBLES besoins à couvrir par le chauffage n°3, je te recommande des convecteurs, voire des panneaux radiants électriques ! Eh oui, j'aurais jamais cru pouvoir préconiser ça un jour...
    Dernière modification par seboseb ; 09/02/2008 à 21h36.

  20. #15
    etpourquoipas

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    attendez, je n'ai jamais prétendu qu'il fallait asservir le chauffage à la météo pour que ça marche. Comme dit initiallement, le fait de tenir compte de la météo n'est qu'un "affinage", ça marche très bien tout seul. Si je ne règle rien par rapport à la météo, j'ai actuellement une surchauffe de 2 degrés durant 3 heures en cas de journée ensoleillée...c'est tout à fait "supportable".
    J'ai une température de 21 degrés +/- 0,5, stable sur des mois, sans sonde d'ambiance, uniquement sur température de retour et sonde externe.

    En fait l'asservissement se fait en grande partie de façon automatique par la régulation de part la température extérieure de la nuit.

  21. #16
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Citation Envoyé par CherryPie Voir le message
    Merci le Gascon !

    Ca m'interesse beaucoup ce que tu dis sur les VMC double-flux. On en a prevu une, mais je ne savais pas qu'on pouvait brancher une source de chaleur dessus. Est-ce qu'on peut le faire avec n'importe quelle VMC DF ou y a-t-il des marques/modèles qui sont conçus spécialement pour ça ? Et est-ce qu'il faut forcément le brancher sur un poele à granulés, ou est-ce qu'on peut le brancher sur une autre source de chaleur (ex : chauffe-eau solaire ou chaudiere) ? Poss. de faire soi-meme ?

    Merci encore pour ces infos précieuses !
    Un Bonjour du Gascon,

    Je suis dans la même démarche que toi.

    Je vais faire installer sur mon plancher chauffant un gros système solaire (avec appoint PAC et Poêle à bois déjà existant).

    Je n'ai pas comme toi une maison bioclimatique mais une veille girondine en site classé (avec pierre apparente sans isolation).

    Quand on a ta chance de pouvoir partir sur du neuf, il faut isoler au max et ajouter de la masse pour l'inertie. Nous avions fait une étude avec ma famille mais nous avions trop d'affectif pour notre maison actuelle.

    Un poêle mixte granulé et bois avec une fonction bouilleur serais idéal sur plancher chauffant avec un système solaire conséquent (Palazzeti a ce type de poêle pardon je cite une marque mais il me semble qu'il sont les seul a avoir un tel engin).

    Cela aura l'avantage d’avoir une maison hors gel sauf mauvaise condition météo et de ne pas chauffer avec ton poêle en inter saison.

    Et quand tu seras moins jeune tu pourras voir pour un autre type de rehausse.

    Pense à ta régulation pour ne pas utiliser ton plancher quand ton apport solaire actif ou passif est suffisant.

    Un dernier conseil tu devrais ne pas trop mettre d'inertie sur ta dalle pour éviter les surchauffes. J'ai choisi cette option cela m'évite des surchauffes quand mon poêle chauffe se sont mes murs en pierre qui m'apportent de l'inertie.

    Bonne chance un autre et dernier conseil fait simple. Avoir deux sources de chauffage complémentaire c'est largement suffisant.

    A+ Le Gascon

  22. #17
    herakles

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    C'est pourquoi, DANS CE CAS PRÉCIS, compte tenu des TRÈS FAIBLES besoins à couvrir par le chauffage n°3, je te recommande des convecteurs, voire des panneaux radiants électriques ! Eh oui, j'aurais jamais cru pouvoir préconiser ça un jour...
    Eh oui , moi aussi , cela m'arrive , même si cela doit hérisser plus d'un !!

    avantages du convecteur :
    il possède un thermostat très sensible
    il ne coûte pas cher
    se place partout
    sa puissance se module en fonction des apports solaires pièce par pièce
    est un produit tout ce qu'il y a de plus standard et produit en grande série pour les appartements collectifs et donc économique
    se décline dans une très large gamme de puissance

    En tant qu'appoint pour le solaire , je préconise des puissances moitié moindres , voire divisées par trois , pièce par pièce , que pour une maison standard sans serre ou stockage solaire ...genre 200W pour une chambre et 2 de 500w pour le séjour ..

    et ces convecteurs ne marcheront presque jamais , mais leur coût d'installation est quasiment ridicule par rapport à une système de chauffage par le sol !!

    Avec l'avènement des panneaux photovoltaïques et la présence des murs lourds isolés par l'extérieur , on peut concilier appoint électrique et solaire direct passif ..

  23. #18
    seboseb

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Citation Envoyé par etpourquoipas Voir le message
    attendez, je n'ai jamais prétendu qu'il fallait asservir le chauffage à la météo pour que ça marche. Comme dit initiallement, le fait de tenir compte de la météo n'est qu'un "affinage", ça marche très bien tout seul. Si je ne règle rien par rapport à la météo, j'ai actuellement une surchauffe de 2 degrés durant 3 heures en cas de journée ensoleillée...c'est tout à fait "supportable".
    J'ai une température de 21 degrés +/- 0,5, stable sur des mois, sans sonde d'ambiance, uniquement sur température de retour et sonde externe.

    En fait l'asservissement se fait en grande partie de façon automatique par la régulation de part la température extérieure de la nuit.
    Ton expérience est intéressante, mais il faut se garder de la transposer à autrui sans précaution. Tout dépend des apports solaires, en fait. Je ne sais pas quelle surface de vitrage sud aura CherryPie, ni quelle est la puissance de l'ensoleillement dans sa région.
    JE cogite à une maison avec beaucoup d'apports solaires (beaucoup de vitrages sud, une situation en altitude qui fait que le soleil "tape" fort en hiver ; dans MON cas le lissage des températures sera le plus gros problème ; un plancher chauffant rechargé la nuit (sans tenir compte de la météo, qui plus est) serait donc un sérieux handicap. Maintenant, avec seulement 4 ou 5 m2 de vitrage sud et un ciel gris-bleu les jours de "beau temps", la situation n'est pas la même...

  24. Publicité
  25. #19
    etpourquoipas

    Re : SOLAIRE PASSIF : quel chauffage d'appoint ?

    Citation Envoyé par seboseb Voir le message
    Ton expérience est intéressante, mais il faut se garder de la transposer à autrui sans précaution. Tout dépend des apports solaires, en fait. Je ne sais pas quelle surface de vitrage sud aura CherryPie, ni quelle est la puissance de l'ensoleillement dans sa région.
    JE cogite à une maison avec beaucoup d'apports solaires (beaucoup de vitrages sud, une situation en altitude qui fait que le soleil "tape" fort en hiver ; dans MON cas le lissage des températures sera le plus gros problème ; un plancher chauffant rechargé la nuit (sans tenir compte de la météo, qui plus est) serait donc un sérieux handicap. Maintenant, avec seulement 4 ou 5 m2 de vitrage sud et un ciel gris-bleu les jours de "beau temps", la situation n'est pas la même...
    ok, ç'est vrai. Il faudrait faire une simulation précise sous pleiades par exemple pour faire le calcul exact des températures de surchauffe en fonction des situations de vitrages et des masques (j'ai un voisin au sud qui bouche pas mal).
    Je pense qu'un plancher chauffant peut être très utile dans le cas d'apports solaires importants car justement il permet de répartir les calories venant du sud vers le restant de la maison.
    Maintenant c'est vrai que si on chauffe le sol par une chaudière, l'absorption sera moindre ce qui signifie que le flux thermique solaire sera plus réfléchi.

Discussions similaires

  1. Maison basse énergie, quel chauffage d'appoint et quel ECS?
    Par erness dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 55
    Dernier message: 19/01/2012, 21h59
  2. chauffage solaire passif et actif et gestion VMC double flux
    Par silenzio dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 11/12/2007, 21h11
  3. maison solaire, chauffage passif.
    Par franck 12 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/04/2007, 09h22
  4. Quel appoint pour ECS solaire sans chauffage central ?
    Par erness dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 30
    Dernier message: 20/03/2007, 13h29
  5. chauffage d'appoint
    Par baloo46 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/05/2006, 19h28