Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 140

PdM auto-construit avec échangeur à eau



  1. #1
    L apprenti sage

    PdM auto-construit avec échangeur à eau


    ------

    Bonjour,
    Je suis en train d'étudier une maison en ossature bois pour ma sœur et je suis en train de chercher le mode de chauffage et production d'eau chaude.
    Je ne sais pas très bien si ma pensée est valable mais la voici:
    Je compte installer un kit CESI (chauffe eau solaire individuel) + un PDM avec un serpentin pour faire l'ECS l'hiver. Le ballon pourra avoir un appoint électrique pour "rattraper" (a voir suivant calculs).
    Les capteurs solaires serviront pendant les périodes de soleil (été à gros régime, printemps automne + nuancés) et le serpentin sera là en hiver (et pendant les périodes plus froides du printemps automne).
    Il faut que mon système serpentin soit raccorder entre les capteurs et le ballon
    Que pensez vous de cela et est ce que quelqu'un à déjà réaliser ce genre de système.


    Comme vous pouvez le voir sur les croquis joints j'ai 3 possibilités pour mettre le PDM dans le salon: centrale contre la cuisine et arrière cuisine, ou contre le bureau, ou contre la chambre des parents.
    Je voulais savoir:
    Si je le met contre la chambre des parents, avec une cloison à inertie rayonnante, je dois pouvoir chauffer la chambre non?
    Le poêle pourra t'il chauffer les 2 chambres (cloison à inertie dans bureau, dégagement ouvert sur salon)?
    Si non puis-je dimensionner le serpentin pour faire office de chauffage des 2 chambres (+ la salle d'eau si possible) ET eau chaude sanitaire?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    L apprenti sage

    Red face Re : ECS par CESI et poele de masse

    Voila les croquis
    Images attachées Images attachées

  4. #3
    dedal

    PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Bonjour,

    Ce fil me trottait dans la tête depuis quelques temps et je pensais le préparer un peu avant de le lancer. Mais quelques posts récents sur le fil auto-construction PdM m'incitent à l'ouvrir tout de suite.
    Le sujet est donc les PdMs auto-construits avec échangeur à eau (pour ECS et radiateurs), à priori raccordé à un ballon tampon (mais ça, c'est moi qui le suppose).

    Inclure un échangeur eau dans un PdM peut représenter une sorte de graal en promettant d'obtenir un système complet de production de chaleur et eau chaude pour une maison en conservant l'agrément, les performances et la simplicité d'un poêle de masse. Mais à vouloir tout faire, certains penseront qu'on fait nécessairement les choses à moitié. Et c'est vrai qu'à défaut de graal, c'est souvent l'arlésienne. Pourtant des artisans proposent la combinaison ; au moins un en France sur base de cœur Finoven préfa en béton.

    Je précise donc mon idée de départ. Il ne s'agirait pas de construire une chaudière en brique , mais de construire un PdM tout ce qu'il y a de plus performant, abouti et qui remplisse son rôle de chauffage principal, voire exclusif de la maison ; et d'y inclure un échangeur pour la production d'un peu d'eau chaude pour assurer tout ou partie de l'ECS d'une maison, voire un ou deux, ou quelques radiateurs permettant de faire un appoint dans des pièces éloignées et/ou masquées.

    L'objectif de production d'eau chaude doit être réaliste, c'est à dire modeste. Quitte à prévoir une relève sur une autre énergie. Si un complément solaire est l'idéal, il vaut mieux une relève gaz de 30 %... que de 100 %.

    On peut supposer que ce fil se donne comme objectifs de...
    1. rassembler les expériences et/ou informations sur la question ;
    2. décrire les différents schémas possibles et/ou raisonnables ;
    3. aider à concevoir et dimensionner de tels systèmes.
    Voilà, à vos salves (j'espère ).
    Dans un prochain post, je tacherai de résumer le peu que j'en sais, mais c'est vraiment pas chose. Que personne donc ne s'abstienne de me griller la politesse

    .

  5. #4
    charlieglagla

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Bonjour !

    ne t'inquiéte pas dedal, je ne t'ai pas vraiment roussie la politesse car je viens mon aussi avec des questions et seulement des idées de réponse... tu est sauf... pour le moment

    Dans mon cas je m'intéresse a un système très simple a mettre en oeuvre, c'est a dire sans risque de me retrouver avec de la vapeur dans les tuyaux, pas de pompe, si possible pas de thermosiphonage (je peux pas mettre le ballon dans les combles c'est glagla en hiver !)

    l'ébauche d'idée que j'ai est donc d'inclure le PDM en amont du ballon conventionnelle électrique. l'eau venant soit du réseau soit du puit va être réchauffé par le PDM avant de rentrer dans le ballon. celui ci a donc la tache de compléter et de maintenir cette eau chaude. l'eau circule dans tout cela simplement quand vous ouvrer votre robinet d'eau chaude. une douche ? et bien toute l'eau utilisé est remplacé dans le ballon par de l'eau chaude ou au pire tiède ! enfin ça c'est la théorie.

    mes problèmes sont les suivant: quel genre de tuyaux ? cuivre ou PER (résiste jusqu'à 90°C et garantie 50ans.
    Ou faire le serpentin dans le PDM ? sur la surface de l'habillage, dans l'habillage, sur les cotés, sur le dessus (ou il y a une bonne accumulation et semble un peu inutile a par chauffer le plafond et les rats) ?

    voila voila !

    SDM

    charliglagla

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    L apprenti sage

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Citation suJ'ai crée cette nuit un fil sur le poele de masse avec serpentin et chauffe eau solaire. Je pense que l'on se recoupe sur l'utilisation que l'on veut faire du PdM.
    http://forums.futura-sciences.com/thread212039.html
    Je suis en train d'étudier un systeme combiné pour ECS: CESI + serpentin PdM + ballon de stockage. Suivant le rendement il "peut" etre prévu un appoint instantanée (gaz, élec).
    Le chauffage sera fait par le PdM et suivant calculs, peut etre avec en + des radiateurs sur les pièces éloignées.
    Voilà.
    Je retourne dans mes recherches et sur les topics de + de 100 pages sur les PdM
    Dernière modification par Philou67 ; 26/03/2008 à 15h13. Motif: Citation superflue

  9. #6
    dedal

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Bonjour,

    L apprenti sage,
    Je suppose que tu penses à un PdM autoconstruit, pour pouvoir y inclure l'échangeur ?
    Les deux fils sont donc tout à fait similaires ou convergents. Si tu en es d'accord, on pourrait demander à la modération de fusionner les deux fils... Une discussion de base, assez générique pour rassembler les différentes expériences ou tentatives en la matière, ne peut que s'enrichir de l'aspect échangeur solaire qui est un plus tout à fait logique dans cette démarche.

    charlieglagla,
    Tel que je l'envisageais vaguement pour nous...
    Un échangeur inox dans le PdM, raccordé en cuivre en sortie jusqu'au ballon tampon. On doit pouvoir faire un échangeur moins cher, mais je ne connais guère les interactions de tel ou tel métal selon le placement de l'échangeur et les contraintes qu'il va subir.
    Question placement, le plus simple semble être dans le parcours de fumée, probablement en haut de la seconde chambre. C'est je crois ce que fait Hans Hinrichs dans ses PdMs sur base Finoven. Mais il y a la question de l'accès en cas de pépin et du (trop grand ?) refroidissement des fumées... Alors pourquoi pas au-dessus d'une première dalle de fermeture, voire noyé dans de la chamotte (isolation ?) ou un mortier d'argile (dilatation ?). Et dans cas - ou même généralement - quelle chaleur peut-on espérer récupérer ? A ce sujet, si des pros du calcul peuvent nous conseiller...
    Par contre, je ne serais à priori pas rassuré d'avoir un échangeur plein d'eau qui ne circule pas dans un PdM pendant la flambée La circulation en continu pendant l'échange me paraît assez impératif, mais ça recoupe une question précédente... Vaut-il mieux échanger avec les fumées, donc pendant le temps de la flambée ; ou avec la masse, donc en continu... ?

    On est pas tout à fait rendu...

    .

  10. Publicité
  11. #7
    L apprenti sage

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Dedal, je ne vois aucun problème à ne faire qu'un topic, au contraire, ca évite les confusions.
    Si les modérateurs veulent fermer mon topic en posant tout de meme mes messages ici, ca serait parfait.
    Je pensait qu'il serait interressant de créer une masse qui envelopperait le serpentin dans la masse même du poêle, ca éviterait les surchauffes du serpentin et le refroidissement direct de la fumée.
    Je sais que sur le site de la-maison-en-paille ils ont un serpentin sur leur PdM type fineoven. Je vais leur demander comment ca se passe chez eux et un petit retour d'expérience.

  12. #8
    Pyren

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Bjr tlm,

    Je suis l'heureux utilisateur d'un petit pdm brique de 1.8t depuis cet hiver seulement. J'ai fait tout un tas de calculs autour de ce pdm avant de me lancer ds sa construction au printemps dernier. La théorie a rejoint a peu pres la réalité. Sauf les t° de fumées en sortie, qui semblent un peu trop élevée (250° en tete de cheminée).

    Ce pdm vient s'inscrire ds un projet de chauffage global par hydrau-accumulation qui utiliserait comme energie le bois et le soleil. Le poele et une dizaine de m² de panneaux solaires seraient connectés à un ballon de 500L + un ballon de 150L au bain marie. Ce ballon alimentera 4 murs chauffants en terre crue qui représenteront 50m² de surface rayonnante, mais aussi environ 5t d'inertie.

    Au départ, j'avais prévu un échangeur noyé dans un béton d'argile juste au-dessus de la dalle somitale. J'ai fait des relevés a cet endroit qui indique une moyenne de 70/80° sur 24h sur environ 100kg de masse. Pas suffisant pour chauffer 500L.

    En revanche, mes fumées à 250° se tranforment en opportunité. En effet j'ai la possibilité de rajouter un canal arriere d'environ 400kg supplémentaire et d'y intégrer un echangeur suffisament important pour chauffer l'eau du ballon.
    Je pense pouvoir prendre 100° au moins pendant 1H.

    Au programme pour cette année est prévu le canal arriere + la réalisation des murs. Pour l'an prochain, il faut que je créer un local technique sous la maison et pas trop loin du pdm et des futurs capteurs, pour l'implantation du ballon. Ds 3 ans achat du ballon, regul, vase expansion, circulateur, vannes, nourrices et je me transforme en plombier. Ds 4 ans achat des panneraux solaires.....
    P'tit Pyren

  13. #9
    dedal

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Salut Pyren,
    et merci de ton post

    Qu'est-ce qui te fait dire que la T° moyenne constatée en haut du PdM est insuffisante pour chauffer le ballon... ?
    Plus exactement à quelle T° penses-tu pouvoir parvenir sur ton ballon de 500 l... ?

    Ma situation serait encore pire puisque le ballon, qui est déjà là, fait 1 000 l avec 200 l d'ECS au bain-marie. Mais les calculs sont mon point noir, je ne sais pas du tout quantifier l'échange thermique en question.

    Pourtant, ce point là me paraît essentiel...


    Un mot sur mon cas personnel :
    nous sommes déjà équipé de ce ballon (un KSTS d'HS France, donc avec échangeur solaire en attente). Ce ballon est actuellement raccordé à une chaudière du même fabricant qui serait... abandonnée (et revendue) au profit du PdM. Si si. Et j'ai plein de raisons à ça dont je ne prétend pas qu'elles soient toutes bonnes.

    Bien évidemment je n'espère pas du tout la même production d'eau chaude avec le PdM. Mais tout d'abords la configuration très particulière de notre maison fait qu'en abandonnant la chaudière, donc la chaufferie, au profit d'un PdM lourd installé au cœur des 105 m2 qui nous préoccupe, le besoin de chauffage ' radiateur ' deviendrait alors quasi anecdotique (deux chambres éloignées). Il restera l'ECS, probablement à compléter par une relève gaz dans un premier temps, solaire ensuite. Reste à estimer ça plus précisément puis dimensionner.
    Autre raison, la qualité de chauffage par PdM, notamment pour notre bureau où nous passons beaucoup de temps et où le rayonnement IR serait comme un atout à notre rendement à nous
    Ensuite la maîtrise que j'aurai sur un PdM auto-construit et que je n'ai pas sur notre chaudière actuelle ; et, donc, le coût annuel d'entretien ; et la place récupérée de la chaufferie ; etc, etc...
    Même l'alternative de chauffer ces 105 m2 par des murs chauffants lourds est trop difficile : les deux tiers des parois de cette surface sont des voûtes, occupées par un escalier, etc... Dans les 50 m2 de bureau, on arriverait à sortir seulement 6/7 m2 de murs chauffants

    Voilà pourquoi ce projet d'inclure un échangeur eau à mon projet de PdM lourd.

    .
    Dernière modification par dedal ; 26/03/2008 à 22h28.

  14. #10
    dedal

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Citation Envoyé par Pyren Voir le message
    J'ai fait des relevés a cet endroit qui indique une moyenne de 70/80° sur 24h sur environ 100kg de masse. Pas suffisant pour chauffer 500L.
    Tant pis pour vous, je me lance...
    Si tu as, disons, 70° en continu sur l'échangeur sur 24 h et que tu fais tourner une eau à, disons, 10° au départ... est-ce qu'en théorie ça ne donne pas un mélange à 40° (10 + 70 / 2)... ?
    Certes, au fur et à mesure, l'échangeur refroidit... mais dans le même temps, l'eau du ballon se réchauffe, non ? Ceci sans évoquer les déperditions.

    Mais quand même, je dois oublier un truc

    Bon sinon, question placement... une idée peut-être. Bâtir un PdM avec au-dessus de la seconde chambre, une cloche (principe double bell) pour piéger l'air chaud excédentaire et où serait logé l'échangeur. On doit pouvoir y attendre des T° très élevées, au moins pendant la flambée. Et sans trop perturber le parcours des fumées, donc le tirage (?).

    .

  15. #11
    dedal

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Ah oui... mais d'un coté on a 100 kg à 70° et de l'autre une demi tonne (une tonne dans mon cas) d'eau à 10°... C'est ça le soucis, n'est-ce pas ?
    J'avais bien oublié au moins un truc.
    D'où la nécessité de rechercher une localisation d'échange plus favorable. Ou d'augmenter la masse autour de l'échangeur sans abaisser la T°.


    Ce serait intéressant effectivement d'avoir un retour de ' la maison en paille ' sur leur installation...

    .
    Dernière modification par dedal ; 27/03/2008 à 01h11.

  16. #12
    charlieglagla

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Dans mon cas je pense que c'est une bonne idée l'échangeur placé dans le haut du PDM. J'ai en effet pensé faire la deuxième chambre en semi cloche (les canaux de fumée situé au milieu) et ainsi obtenir la partie haute du PDM avec des températures intéressantes. avec cela j'ai prévu de mettre pas mal de masse dans cette partie avec plusieure couche de brique. (pas de dalle qui chapote le tout, que de la brique mon bon monsieur !) vers le milieu de cette réserve a chaleur je fait passer des tuyaux (en cuivre je pense, meilleur échange thermique non ?) ce qui devrait être suffisant pour chauffer mon petit ballon de ...120 litres bon Ok j'espere un jour changer ce ballon pour un plus gros mais tout vient a point nommée dans se monde !

    j'espère toujours ne pas a avoir de système de circulation forcé a mettre en place ! dans le meilleur cas je met qu'une sécurité de pression et dans le pire cas un ballon ouvert plus haut que le PDM. autre idée, je peux mettre mon ballon dans la grenier, mais j'ai toujours peur qu'il ai trop froid l'hiver. et je sais pas si le thermosiphonage fonctionne sur un ballon tout ce qu'il y a de normal. a voir !

    SDM!

    charliglagla

  17. Publicité
  18. #13
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Suite à une fusion avec une discussion similaire, 2 nouveaux posts ont été introduits en début de discussion. Désolé pour le désagrément.
    Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  19. #14
    L apprenti sage

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Bon je viens d'avoir un flash, vu l'heure surement une idée foireuse...

    Je cogite sur mon système PdM + CESI + appoint électrique depuis ce matin en m'égarant sur plein d'autres choses très intéressante.

    Je n'arrivais pas à intégré mon serpentin PdM dans mon Kit CESI avec appoint électrique sans faire un vieux bricolage. Mais si à la place de l'appoint électrique on prend un kit avec double serpentin qui oblige à avoir un appoint par chaudière et qu'on détourne son utilisation comme ceci:
    Dans le Ballon CESI, le premier serpentin sert aux capteurs solaires et que le deuxième me sert non plus à une chaudière mais au système de chauffage PdM, voila qui permet de bien (pré)chauffer l'eau.
    Mais je ne peux plus faire mon appoint électrique sur le ballon. Au diable l'appoint électrique direct, vive le chauffe eau électrique 150L. Mon premier ballon me sert à préchauffer l'eau et la conserver le second me sert à finir le chauffage quand cela est nécessaire.
    Et voila comment je finit ma journée content et gonfler à bloc (comme la facture) pour voir comment faire fonctionner tout ce beau monde.
    Maintenant il y'a surement un malin qui va me dire qu'il à étudié ça depuis longtemps
    Il faut aussi optimiser le placement du serpentin dans le PdM.

  20. #15
    KroM67

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Bonjour,

    Pour rappel j'ai grandi à l'ombre d'un gros poele de masse en faience, je connais un peu ces bestiaux...

    Un ami a fait installer un poêle de masse - bouilleur il y a quelques mois. Gros ballon d'accumulation, pdm dans le coin salon/séjour/cuisine. La disposition de ses pièces dans une ferme vosgienne ne permettant pas de chauffer avec un pdm seul, il comptait sur ce système pour préchauffer son ECS (relève fioul) et chauffer les chambres du fond et l'étage via des radiateurs.

    Le résultat est pour l'instant décevant par rapport à ce que promettait le vendeur, alors que seuls 2 radiateurs sont branchés. Quand il fait un peu froid, le système a une accumulation très limitée, d'à peine quelques heures. Le ballon ne monte jamais vraiment en température. Ils se demandent bien ce que ça donnera quand le 1er étage sera branché...

    A mon sens le problème vient du concept même. Accumuler à deux endroits différents rend l'usine à gaz difficilement gérable. En fait pour monter le ballon en température, il serait obligé de faire un feu de dieu (copyright moi ), et se promener à poil dans son salon surchauffé.
    Car dans ce système, on ne peut gérer la quantité de chaleur transmise à l'eau et celle à la masse.

    L'idéal serait donc une plus petite masse accumulatrice, et des radiateurs dans la pièce ou se situe le pdm. On privilegerai l'accumulation du ballon. Comme ça de temps en temps il ferait un bon gros feu pour remonter la température du ballon... et au final on en reviendrait à un système avec un simple poele bouilleur.

    Ce que je pense: préchauffer l'ECS via le PDM, pourquoi pas (charlieglagla: attention à bien étudier la chose. Que se passe-t-il si on ne tire pas d'eau pendant la flambée?), mais vouloir chauffer la moitié de la maison avec des radiateurs, via un pdm, je pense que c'est une mauvaise idée.

    A l'époque ou mes parents ont fait le choix du pdm (années 80), certains de leurs connaissances ont fait le pas du pdm-bouilleur. Aucun n'a jamais vraiment fonctionné. Entre les conduites explosées obligeant à redémonter, ou les rendements en-deça des espérances...

    Et puis dans le cas de mon ami, il a deux entreprises qui se renvoient la responsabilité du mauvais fonctionnement: le poelier et le chauffagiste qui a posé ballons et cuivre...

    L'un des avantages premiers du pdm est sa simplicité. En faire une usine à gaz est bien dommage, autant prendre un poele conçu pour ça.

  21. #16
    L apprenti sage

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Je tiens aussi à signaler que en n utilisant pas le système avec appoint électrique sur le CESI, on fait sauter le point noire de ce système: quand on tire de l eau chaude le soir, on peut quand même profité du soleil du matin car le ballon naura pas été chauffé la nuit par l appoint.

    KroM67: merci pour tes infos. J attend de connaitre d autre retour, "la maison en paille" on installer un poêle fabriquer par Hans Hinrichs avec échangeur:
    http://www.lamaisonenpaille.com/1024x800/frame.htm

  22. #17
    charlieglagla

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    salut tout le monde ! salut Krom67 !

    c'est pour le probléme de surchauffe que je me casse la tête maintenant a trouver le meilleur endroit pour mettre le sertpentin. c'est a dire crée une masse assez important pour emmagaziner la chaleur du feu, tout en ne depassant pas les 70-80°C . ainsi même si l'eau ne circule pas, pas de risque de boom. et la siple installation d'une petite valve de sécurité qui souvre a X atm garantie la sécurité de la chose non ?

    SDM !

    Charliglagla !

  23. #18
    macarbra

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    bonjour,je suis le fil sur les PDM réalistes.. ma maison est en loft 160M2 haute en plafond d'où l'idée de construire un pdm.. juste que la salle de bain est en annexe, et aucun moyen de chauffage de l'eau... et je me demandais si 500 litres d'eau stockée sur /dans le pdm ne participerait pas a l'accumulation de chaleur en sus des briques , et pouvoir en utiliser une partie chaque jours pour douche/vaiselle.. moyen qui me semble simple (mise en oeuvre, cuve 500litre en acier de forme que l'on veut) juste réside les problèmes de conductivité et dilatation entre les deux matières..et corrosion a court terme..

  24. Publicité
  25. #19
    Pyren

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    (mise en oeuvre, cuve 500litre en acier de forme que l'on veut) juste réside les problèmes de conductivité et dilatation entre les deux matières..et corrosion a court terme
    Bjr,

    Mieux une cuve en inox à ce moment là... juste pour éviter la corrosion.
    D'ailleurs dans les chaudieres bois buches, en quelle matiere est l'echangeur ?
    P'tit Pyren

  26. #20
    Pyren

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Ce serait intéressant effectivement d'avoir un retour de ' la maison en paille ' sur leur installation...
    Bjr,

    Il semblerait que l'echangeur de Hand hinrich soit en contact direct avec les fumées.
    @ Dedal : Sur ta chaudiere bois / buches ou est l'echangeur ? et en quelle matiere est t'il ?

    De mon coté je pense à mettre un echangeur a contre courant des fumées dans mon futur canal arrierere. J'ai déja un serpentin inox qui a la meme surface que l'échangeur du ballon que je souhaite acquérir. Ce qui me gene c'est le nettoyage / ramonage de cet équipement... une fois placé ds le canal de brique, je vois mal comment astiquer tte la circonference du tuyau. L'idée serait peu etre de passer sur un tuyau qui serpente entre 2 toles. L'echange serait meilleur, ainsi que le nettoyage.
    P'tit Pyren

  27. #21
    macarbra

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    salut Pyren.. pour avoir désossé un bon nombre de chaudière, c'était essencièlement pour la masse de fonte qu'on y trouvait dedans.. donc sur les modèles anciens échangeur en fonte.. à présent je suppose que l'inox est le mieux.. malgré quelques inconvénients:corrosion ou plutôt polution intra granulaire crée par la circulation des fluides(electricité statique) que l'on peut gérer par une anode plomb judicieusement placée(comme sur les bateaux),le coùt de mise en oeuvre, compter le double que pour l'acier(commsommable et matière) et soudure àl'arc ou semi auto à proscrire car peu souvent étanche à100%... donc posséder un TIG pour souder tout ça propre..

  28. #22
    dedal

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Bonsoir Pyren,

    L'échangeur est constitué de sept tubes dans lesquels passent les fumées peu après la post-combustion. Je suppose que l'eau circule autour des tubes
    Chaque tube est d'un diamètre d'environ 5/6 cm, une longueur d'environ 80 cm, et contient une sorte d'hélice en tôle épaisse qui doit faire une dizaine de tours (faut que je vérifie tout ça), ce qui allonge le chemin des fumées, donc favorise l'échange. Il faut d'ailleurs les nettoyer régulièrement et virer les dépôts de suie fine pour ne perdre du rendement.
    En quoi est-il fait... J'ai beau explorer les docs techniques à ma disposition, ils ne parlent que de tôle (d'acier ?) épaisse. Faudrait que je les appelle, mais à chaque fois ça les gonfle de parler à un particulier. En tout cas ça m'étonnerait qu'il y ait de l'inox là-dedans.

    Bon, sinon je cumule les avis plutôt négatifs sur le gain à obtenir d'un PdM à eau chaude, voire sur la pérennité de la chose. Pas très encourageant
    Et il semble qu'il y ait une barrière psychologique - à défaut de technique - à faire entrer l'échangeur dans le PdM.

    Ce serait vraiment bien d'avoir un retour concret et quantifié de "la maison en paille" et leur finoven avec échangeur inox dans la seconde chambre (?) donc les fumées. Ou de quiconque d'autre d'ailleurs.

    .

  29. #23
    macarbra

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Citation Envoyé par dedal Voir le message
    Bonsoir Pyren,
    Et il semble qu'il y ait une barrière psychologique - à défaut de technique - à faire entrer l'échangeur dans le PdM.
    c'est vrai que dans un pdm on cherche à stocker la chaleur et non l'utiliser très rapidement comme dans un échangeur.. et nombre de témoignage indiquent une perte importante de pression/chaleur au niveau de l'échangeur.. c'est une raison qui me pousse vers la chauffe à proximité immédiate du PDM comme si cette masse faisait partie de l'accu.. peut ètre au vu des diverses lectures l'eau chauffe moins vite ou/et a besoin de plus d'energie pour se charger..
    personne donc n'a expérimenté un pdm a charge d'eau?

  30. #24
    caillou

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Bonjour,

    j'ai un ami qui a un poele de hans hinsrich et son fameux échangeur inox. Je m'attendais à qq chose de très grand en surface d'échange mais il n'en est rien. Il est placé dans le haut du pdm, dans les fumées et apporte un peu d'eau chaude. Il chauffe son mur chauffant avec. Une idée est de faire des clapets pour courcircuiter l'échangeur, un autre pour le banc, un autre...cela permet de consacrer toute la chaleur à la cible choisie.
    L'inox n'est pas un bon conducteur, donc il ne faut pas s'attendre à des miracles. La chaudière HStarn est en acier comme beaucoup de chaudière.
    Dedal, pour calculer les échanges, tu as presque juste. Il faut appliquer la formule à la Quantité de chaleur : mc(Tf-Ti)
    m : masse concernée
    c : capacité calorifique
    Tf : T° finale
    Ti : T° initiale
    à calculer sur la masse accumulatrice du lieu du pdm d'échange (compliquée si c'est la fumée)
    idem pour la quantité d'eau à chauffer.
    Préchauffer un ballon ECS me semble plus réaliste

  31. Publicité
  32. #25
    chrissandy

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    bonjour a tous
    je voudrais avoir un avis critique sur le fait d'utiliser un echangeur a eau sur un pdm non pas comme source de chaleur mais en tanr q 'emmetteur a l'instart d'un plancher chauufant direct. je pensais a installer un serpentin sur tout l'habillage du pdm qui est je pense apte a recevoir n'importe qu'elle temperature en provenance direct des capteurs solaires ce qui dispense d'avoir une regulation couteuse. c'est vrai que la surface (5 6m2) est peu par rapport a un plancher mais similaire a un mur chauffant et on est pas limite en temperatures.
    amicalement

  33. #26
    dedal

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Bonsoir caillou,

    Tu veux dire plus réaliste qu'un ballon primaire de forte capacité (au hasard 1 000 l ) avec ballon ECS noyé ?
    Quelle est la contenance du ballon de cette installation ? Sais-tu à quelle T° ils parviennent à monter... ?

    A propos de "notion de cloche si chère à kuznetsov" ... envisageant de faire un PdM finlandais à contre-courant surélevé (3,5 m fini) je m'étais dit : faisons une cloche supérieure pour gagner de la hauteur et plaçons l'échangeur tout en haut de cette cloche, là où il doit faire très chaud, mais pas vraiment sur le parcours des fumées puisque les canaux de fumées seront raccordés plus bas... Qu'en pensez-vous ?

    Toujours à propos de kuznetsov, oh! qu'est-ce qu'on trouve par là... ? C'est amusant ce truc là.

    .

  34. #27
    dedal

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Bonsoir chrissandy et bienvenue sur le forum,

    Tu veux... chauffer un PdM avec de l'eau chaude provenant de capteurs solaires pour... chauffer la pièce où se trouve le PdM... ? Mais ne vaudrait-il mieux alors alimenter un mur chauffant, tout simplement ?

    Parce qu'en ensuite, si tu veux utiliser le PdM "normalement", le réseau d'eau dans l'habillage va poser quelques soucis (dilatation, etc...), non ?


    edit : pour le truc amusant dans le post précédent, je parlais notamment du petit schéma en milieu de page...

  35. #28
    chrissandy

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    merci de ta rèponse dedal
    normalement avec les temp relativement faible d'un pdm en surface et un ballon de dilat a l'air libre ca doit passer non?
    mais bon c'etait juste une idée.
    a plus

  36. #29
    macarbra

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    Citation Envoyé par dedal Voir le message
    Bonsoir caillou,

    Tu veux dire plus réaliste qu'un ballon primaire de forte capacité (au hasard 1 000 l ) avec ballon ECS noyé ?
    Quelle est la contenance du ballon de cette installation amusant ce truc là.

    .
    pouvez vous me dire ce que vous entendez par ballon noyé? noyé au PDM? ça m'interresse au plus haut point.

  37. #30
    macarbra

    Re : PdM auto-construit avec échangeur à eau

    l'idée de mettre l'échangeur dans le passage des fumées n'est utile que pendant la flambée( par la suite il reçoit du rayonnement un peu) et pourquoi on le noyerait pas? il profiterait de l'inertie(recherchée) et des températures relativement basses de interne a la masse.. moins de soucis de pression du fluide et pour ECS on a besoin que de 60° non?

Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Brique ou eau pour accumulation PDM?
    Par Elnourso dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 23
    Dernier message: 11/02/2008, 20h48
  2. Conception "papier" d'un PdM à auto construire
    Par hubert31 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/01/2007, 18h34
  3. chauffage bois couplé solaire +/-insert avec echangeur eau
    Par fred 31 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/01/2007, 21h07
  4. Auto construction d'un PDM
    Par jp_breizh dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/12/2006, 15h09
  5. Echangeur Thermique AIR EAU
    Par Favence dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/05/2006, 12h25
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...