Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

P.A.C en relève de plancher chauffant solaire



  1. #1
    pegase.47

    P.A.C en relève de plancher chauffant solaire


    ------

    Bonjour,
    J’ai 20 ans de trop le site n’existait pas encore !!!
    J’ai construit ma maison 20 ans trop top.
    Après la lecture de maintes topic(s) sur ce forum Oh membres pro ou pas des P.A.C ne me tiraient pas dessus (quoique la chasse est ouverte depuis hier) j’ai besoins de votre aide et de vos conseils avertis
    Encore plus sérieusement, installation dans le sud-ouest, la maison (ancienne grange restaurée : folie d’un jeune pas suffisamment vieux, minimum 20 ans) :
    dimensions :
    - 240 m2 développé, hauteur maxi 7 m,
    - isolation sol, mur, toiture (type bateau inversé) avec du stirodur 8 cm d’épaisseur,
    - chauffage par le sol (y compris étage) et chaudière fuel,
    - eau chaude sanitaire ballon électrique (tarif de nuit),
    Consommation annuelle fuel 2500 à 2800 litres / an
    Chaudière de 20 ans qui donne quelques signes de faiblesse (suintements)
    Depuis le mois d’avril je recherche une nouvelle solution, solution pressentie : une P.A.C en remplacement de la chaudière et pour la production d’eau chaude sanitaire.
    Concernant les P.A.C différentes offres : Air/Eau, Eau/Eau (fausse géothermie).
    Pensant que le Kw électrique ne pourra qu’augmenter je désirerais pour l’avenir avoir la plus faible consommation possible, les installateurs contactés ne préfèrent pas étudier ma suggestion :
    capteur solaire – stockage ( 2 ; 3 ; 5 voir 10 M3 ??) – P.A.C.
    Un peu comme un plancher chauffant solaire (inter-saisons) relevé par la P.A.C en période d’hiver ou en cas de besoin.
    Les offres techniquement les plus abouties semblent être des P.A.C Dimplex ou Apha Innotec mais les plus chères aussi …
    Mon idée de principe en relève de solaire est-elle si … incongrue ?
    Didier

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    omer35

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    slt
    moi je suis entraint de mettre une PAC en releve de chaudiere fioul en ce moment
    va voir sur le site suivant, il est tres bien, il sont vraiment tres serieux et en plus il y a un forum et des exemples d'intallation en photo
    http://www.chaleurterre.com/
    moi j'y est trouvé toute les reponses a mes question
    a+

    ps: le choix de la pac est importante mais le plus important c'est d'avoir un tres bon intallateur

  4. #3
    pegase.47

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Merci Omer35,
    En effet très bon site, mais pour l'instant en fouillant toujours pas trouver de réponse à mes cogitations, je poursuis ...

  5. #4
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Un bonjour du Gascon

    Bienvenue voisin je suis moi même natif du Lot-et-garonne et tu vas voir que mon installation est très similaire a ton projet.
    Mon installation PAC Amzair PA28SRC (air/eau)+ solaire U-Max + poêle Bullerjan voici le détail de

    Avant propos la maison :

    Ma maison en gironde fait 200m2.

    L’ex-grange :
    Avec 80m2 de salle à manger / salon avec hauteur moyenne de plafond à 4.1m (cette pièce est une ancienne grange attenante à la maison).
    Chauffage au sol
    La maison :
    - Rez-de-chaussée 60m2 la hauteur moyenne de plafond à 2.7m,
    Cuisine, 1 chambre / salle d’eau, couloir et toilette.
    Chauffage au sol
    - Etage 60m2 la hauteur moyenne de plafond à 4.1m,
    2 chambres, salle de bain, dressing et couloir
    Chauffage 3 radiateurs basse température dans chambres et salle de bain.

    L’isolation n’est pas optimum car les murs sont en pierre apparente (50cm de pierre calcaire), avec 200mm de laine de verre en plafond, menuiserie PVC 4-12-4, chape 5cm polystyrène.

    Ma consommation de fioul actuelle est 2800l par une IDEAL STANDARD 28Kw + 6 stères de bois (depuis l’installation d’un Bullerjan 14KW dans la salle à manger / salon).
    J’ai un local chauffage de 3.7m x 2m.

    L’installation faite depuis fin Mars.

    Installation de 8 capteurs U - Max (16 tubes de Chine) avec deux ballons OEG (Allemagne) un de 1000 l pour le chauffage et un deuxième de 300 l avec résistance électrique de 3Kw pour l’ECS la station solaire TACOSOL + régulation de chauffage 3 zones + le changement de 3 radiateurs en basse température.

    Le tout couplé avec un PAC Amzair PA28SRC seulement pour le chauffage et sans résistance électrique car en cas de grand froid j’ai en complément un poêle Bullerjan de 14Kw dans le salon salle à manger.

    Ci-joint quelques photos.

    A+
    Images attachées Images attachées

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    r17777

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Bonjour tout le monde ...


    D'une manière générale je n'ai pas vraiment ressenti d'intérêt écologique dans l'initiative originelle de ce fil.... par contre côté finance oui! Donc si le but de ce fil n'est que pécunier ... est il à sa place ici sur ce forum?

    Bon évidement on peu qd même noté la présence de capteur solaire dans le projet ... ce qui inclus donc logiquement une part écologique à la discutions et aux motivations .... mais comme l'auteur écarte d'entrée de jeux les réflexion écologique autour des pacs .. je me demande encore ou est la discutions en rapport avec le forum ...

    Cependant, on peut tout de même conseiller dans le sens de la réelle écologie en s'appuyant sur des raisonnements pratiques et économiques ...


    240m2 à 2800L de fioul de chauffage ... ça fait environ 116kwh m2/an ce qui veut dire que la maison est assez correcte pour son époque...(en fait le besoin réel est probablement 20 à 25% inférieur vu l'âge du système de chauffage!), ça veut dire aussi qu'on peut probablement encore réduire le besoin par ci par là par l'adjonction de nouveaux petits équipement de régulations par ex (sonde hygrométrique de VMC, thermostat hebdomadaire programmable ..etc) , de petits trucs isolants (joints fenètres..etc) , et de couches supplémentaire d'isolant la ou s'est faisable ...(surtout sois même!) , et commencer par des petits changement simple comme mettre des rideaux devant les vitre la nuit pour gommer la sensation de froid les ouvrir intégralement dès qu'il y'a du soleil.... etc...

    Mais bon comme on part d'une maison à performances "raisonnables" (par m2!) même imparfaites, il ne faut pas s'attendre aux mêmes gains exceptionnels qu'en partant d'une épave passoire à énergie ...(NB: sauf en matière d'ouverture fermeture de rideau et volets ... car autant dans une maison passoire le soleil ne constitue qu'un petit pourcentage de la fourniture globale , autant dans une maison plus ou moins isolée, cette quantité équivalente de soleil peu représenté un % non négligeable.)

    Donc effectivement l'un des point clé prioritaire en terme de gain est peut être dans ton cas Pegase.47, le renouvellement du système de chauffage pour un plus éconologique en terme de vecteur énergétique et aussi d'efficace énergétique... Et justement rien qu'en changeant la chaudière pour une plus performante d'aujourd'hui avec la bonne régulation au top qu'il faut , on peut sûrement gagner 20% de conso ...et peut être plus!

    De plus si le besoin par m2 n'est pas si excessif (tout est relatif) et qu'on s'équipe d'un système propre et relativement onéreux et complexe (solaire thermique) capable de fournir jusqu'à 60% des besoins (eau chaude comprise = le chauffe eau élec peut passer à la trappe! ou partiellement), les 40% de besoins restant sont ils suffisant pour justifier une usine à gaz (PAC) pas plus éconologique qu'une chaudière performante en complément?


    Perso je ne suis pas trop opposé au capteur solaire sauf qd le prix de l'installation fait fuir de la démarche , et laisse une sale image financo-élitiste à l'éconologie de l'habitat...
    Bon, on peut parfois se débrouiller pour se faire sois même (ou avec de l'aide ) une installesolaire très bon marché (voir forum apper solaire)... mais sur une telle surface habitable, n'y aurait il pas plus simple et moins onéreux et plus sûr?


    bref! avec une telle surface à chauffer voici ce que je ferais:

    1/ limiter/raisonner le nombre de volumes à chauffer (quitte à réorganiser la maison un peu différemment )

    2/ améliorer tout les petits points précédemment survolés

    3/ remplacement de la chaudière fioul pour une chaudière à granulés basse t°, ce qui donne déjà un gain de consommation au moins voisin de 25% avec en plus une réduction du prix du kwh par 2 ....et évidement une installation ne nécessitant pas de complément, donc d'investissement supplémentaire .... et si la place ne manque pas , on conserve la chaudière existante en redondance ( en cas de panne ... bien que les chaudière à pellets sont très fiable de nos jours) ...
    Ou alors, mettre le gros système solaire et garder la chaudière existante en appoint , ce qui ramènera à un bilan écologique très voisin de celui d'une PAC (sur PC) .

    Mais franchement le remplacement de la prod de chauffage et d'ECS par une chaudière granulés est bien mieux sur le plan écolo et simplification , et quif quif sur le plan économique car le coûts des pellets (gain de rendement de la nouvelle chaudière inclus) vaut le prix de l'unique appoint de 40% en fioul, tandis que les futurs tarifs élec plus que probablement à la très forte hausse devraient laminer l'intérêt économique de la PAC!


    "La simplicité est la sophistication suprême" (L de Vinci)

    Bonne prise de choux ... et sol(id)airement votre à toutes et tous

    Ps: j'oubliais l'option solaire actif + appoint par un poêle réelle performance si l'architecture du lieux s'y prète ...
    Ps au Gascon : mon avis c'est que le budget de ta pac (en trop) aurait pu te permetre de meilleur économie ailleurs ... (domaine extra domicile inclus )

  8. #6
    remyb

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Citation Envoyé par pegase.47 Voir le message
    Un peu comme un plancher chauffant solaire (inter-saisons) relevé par la P.A.C en période d’hiver ou en cas de besoin.
    Le problème du solaire + PAC, c'est que les deux on des bon rendement en même temps (en général, quand il faut chaud, il y a du soleil, et réciproquement)...
    En hivers, quand il faut froid et humide, le capteur solaire ne donne rien, et l'échangeur de la PAC air/eau givre.
    Donc, deux gros investissements, pour un gain pas plus important qu'un seul des deux ! Et il te faut un vrai chauffage d'appoint...

    Avec une PAC eau/eau, c'est mieux pour l'hiver, mais bonjour le prix !

    8 cm d'isolant en toiture, c'est peu. Est-ce que c'est améliorable ?
    Peux-tu amélioré la ventilation (VMC Df ou puits canadien) ?

  9. Publicité
  10. #7
    r17777

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Le problème du solaire + PAC, c'est que les deux on des bon rendement en même temps (en général, quand il faut chaud, il y a du soleil, et réciproquement)...
    En hivers, quand il faut froid et humide, le capteur solaire ne donne rien, et l'échangeur de la PAC air/eau givre.
    Donc, deux gros investissements, pour un gain pas plus important qu'un seul des deux ! Et il te faut un vrai chauffage d'appoint...
    excellent argument !
    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Avec une PAC eau/eau, c'est mieux pour l'hiver, mais bonjour le prix !
    mieux... seulement sur le plan des charges énergétique ....et encore ..seulement les deux à 3 première années ( fin des tarifs éléc régulés bas en 2010!)

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    8 cm d'isolant en toiture, c'est peu. Est-ce que c'est améliorable ?
    j'avais même pas vu qu'y'avait que 8cm d'isolant !
    donc effectivement Pegase.47, t'as sûrement intéret à aller renforcer ça ... de préférence par un truc qui protège aussi des chaleur estivales .... comme de la ouatte de cellose ...
    en vrac si tu peux/veux le faire toi même .... ce qui fera un investissement très rentable ...

  11. #8
    r17777

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    j'oubliais un truc :

    Mon avis sur le forum chaleur terre.

    C'est pas que je considère ses pratiquants comme des arnaqueurs ou de mauvais techniciens (le Web master est d'ailleurs quelq'un d'intéréssant...relativement ), mais leurs raisonnements sont trop cloisonés à la faisabilité technique et à l'efficacité économique! Notamment dans le contexte financo-énergétique actuel et non future(proche) qui favorise encore pour deux ou trois ans l'élec.

    De plus ce forum prend pour acquis qu'une économie d'énergie finale sur la facture individuelle est bien la preuve d'une économie d'énergie réelle (= énergie primaire), et donc la preuve écologique de cette technologie.

    Or il n'en est rien, surtout si dans l'évaluation on prend en réellement compte toutes les réalités techniques et économique qui dépassent leurs compteurs individuels! (i;e :Energies primaire (2.54) + contenu co2 du kwh élec de chauffage + impacte GES des gaz réfrigérants + aggravation des courants de pointes + ralentissement de l'évolution des moeurs de la construction ..etc ..etc ...

  12. #9
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Un bonjour du Gascon,

    Un bonjour du Gascon,

    C'est vrai que la PAC seule est proche des 10000€ et c'est assez cher… mais quand on voit les prix pratiqués par d'autres installateurs l'on frôle les 15000€ à 18000€ (devis à l’appuis) pour la même chose.
    Mais à l'origine nous avions pensé et tu le sais à une chaudière à granules de bois mais le coût était plus proche de 18000€ (mais nous ne pouvions pas nous faire livrer) et tout cela sans le solaire. Cette économie nous permet le rejointoiement en chaux/chanvre d'une bonne partie de la maison et c'est en cours. La PAC est là plus pour un complément dans notre cas.
    Pour répondre à remyb dans notre sud-ouest les jours de grand froid sont synonymes de soleil, quand le temps est nuageux les températures sont douces.

    Je ferais un état vers le mois de mars / avril car nous aurons un an de chauffe.

    Nous installerons un insert plus tard dans la partie maison et nous revendrons la PAC

    A+

  13. #10
    r17777

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Citation Envoyé par Le Gascon du bord'Haux Voir le message
    C'est vrai que la PAC seule est proche des 10000€ et c'est assez cher… mais quand on voit les prix pratiqués par d'autres installateurs l'on frôle les 15000€ à 18000€ (devis à l’appuis) pour la même chose.
    Mais à l'origine nous avions pensé et tu le sais à une chaudière à granules de bois mais le coût était plus proche de 18000€ [...]
    ton cas est assez particulier et ton choix est un compromis comme un autre, je connais bien t'es réelles orientation écologique ... t'inquiète ... j'te juge pas ...

    Je dit juste qu'en poussant un peu tu pouvais probablement te passer de la PAC... ou utilisé ces finances pour faire de l'éconologie ailleurs que dans la maison , ou même ailleurs que dans ta maison à toi ... genre prêter la somme à un proche mal isolé thermiquement par ex et te rembourser progressivement sur ses économies .... un placement de plus en plus sûr d'ailleurs !

    qd est ce que les banquiers vont vraiment pousser prioritairement dans ce sens ?!

    Citation Envoyé par Le Gascon du bord'Haux Voir le message
    Pour répondre à remyb dans notre sud-ouest les jours de grand froid sont synonymes de soleil, quand le temps est nuageux les températures sont douces.
    Argument très intéressant dans un bâtiment tertiaire ayant peu besoin de chauffage nocturne , ou pas du tout la nuit s'il est en ossature bois par ex ... bon évidement , ceci en omettant le fait que si le besoin baisse la rentabilité économique d'un équipement coûteux baisse elle aussi ...et donc son utilité ...etc.

    Par contre dans une maison ... ou évidement les besoins de chauffage se font plus ressentir la nuit.... cet intéret météorologique est bcp moins vrai...

    Citation Envoyé par Le Gascon du bord'Haux Voir le message
    Nous installerons un insert plus tard dans la partie maison et nous revendrons la PAC

    A+
    Genre je refourge mon 4x4 à celui sait pas que c'est pas cool le 4x4?
    Hé hooo ! les problèmes écolo c'est comme les mômes , qd on les engendre, on les assume jusqu'au bout ! vilain vas!

    ha ha! en v'la un bon p'tit dilem éco-citoyen pour tes synapses !

    bon allé! Bonne journée à toutes et tous...

  14. #11
    pegase.47

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Bonjour r1777 et merci pour ces réponses très claire(voyantes).

    En faite ma première démarche " éconologique " (je ne me vois pas dissocier écologie et économie) a eu lieu il y a 20 ans lors de ma réalisation avec les connaissances du moment et aussi les moyens technique et financier de l’époque, de là mon introduction peut-être trop rapide : 20 ans trop tôt … pas suffisamment explicite il me semble.

    Ma réalisation super trop isolée pour l’époque " vous êtes fou, ici il gèle presque jamais " pour les gens du coin (je venais de Normandie) était peut-être mon premier bon point écologique de l’époque.

    Par contre une TRES GROSSE ERREUR écologique dans le choix de l’isolant de type stirodur mais il y a 20 années c’est ce qui se faisait de mieux, donc là un très mauvais point écologique (surtout pour les conditions de vie qui nous obligent à ventiler un maximum les premières années).

    Pour la toiture (grange restaurée) principe du bateau inversé : chevrons surfacés, retournés, CTBX de 18 mm, stirodur (extrudé) 8 cm, polyane, lame d’air et tuile canal …. oufff

    Toutes les fenêtres à l’est sont en bois avec double vitrage, les baies vitrées au sud- ouest sont en alu à rupture de pont thermique avec double vitrage.
    Au nord pas d’ouverture.
    Au sud tampon garage e.t.c…

    Concernant la justification de l’implantation : obligation de reprendre les volumes existants sans ouvertures sur les parties opaques à l’époque (donc celle du sud, qui de fait sont devenu le garage e.t.c …).

    Système de chauffage par plancher radiant installé par moi-même (étude thermique faite par un pro), chaudière fuel Dedietrich avec bruleur Guéno base 24 Kw, sonde extérieure et intérieure ; le thermicien ayant refusé de s’associer sur un projet P.A.C l’eau du puits présent dans la grange (future maison) que j’avais entrevu en prétextant un échangeur titane et un retour d’informations sur d’éventuelles installations identique à l’époque quasiment inexistantes.
    Pas de VMC.

    Voilà, voilà non pas pour me justifier mais pour apporter les précisions qui manquaient certaienement à la première présentation.

    C’était il y a …. 20 ans … soyez indulgents ( psttt !!!! dans 20 ans comment seront analysées voir jugées vos installations d’aujourd’hui ? ) de plus il y a 20 ans Internet n’existait pas, donc cette formidable source d’informations et d’échanges non plus.

    Mon pb : ma chaudière arrive en fin de vie suintements traces présentes d’où perte de pression.
    Ballon eau chaude électrique … hummm …. humm celui-là il est vilain !!!!!

    Quid d’un changement de production d’eau chaude et de chauffage (les 2).

    De là mon idée d’un plancher et un chauffe eau solaire.

    Ce seul système ne parait pas possible (dixit les professionnels) car j’ai une température de départ plancher chauffant de 45 à 48 °C (pointe hiver) qui est trop élevée pour un plancher solaire.
    De là, l’évolution de mon idée vers une P.A.C. en complément du solaire ; solaire de 20 °C, 25 °C (température retour plancher) à 35 °C ; complément par P.A.C (lorsque besoin) jusqu’à 45 °C 48 °C départ plancher.

    Ma question était posée sous la forme du dimensionnement du tampon avec comme objectif de me servir au maximum de l’énergie solaire (si j’avais …. il y à 20 ans ) et au minimum de l’énergie électrique.

    Et là ….. la foudre est tombée ….

    Pas de cheminée et de plus la situation des pièces ne permet pas l’installation d’un poêle central, j’aurais aimé (ma femme un peu moins à cause de la poussière).

    Chaudière à granulés à la place de la P.A.C tout en gardant le principe du solaire ? le pb du tampon et toujours présent, Help ….

    J’aime bien : "La simplicité est la sophistication suprême" (L de Vinci)
    Plus grossièrement je dis : simple, rustique, efficace.

  15. #12
    marcsou

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    ton problème de tampon est de deux ordres avoir le maximum de réserve solaire mais la pac si tu mets cela devra augmenter la température de la totalité ou d'une grosse partie du tampon. Si on prend un ballon de 1000l que la pac doit élever la température de 1000l dans ton exemple de 35 à 45 cela fait déjà pas mal d'énergie qui seront peut-être perdue le lendemain si le soleil se met à chauffer .
    pour te donner une idée le cout du kwh en belgique on n'est plus régulé est de 14 c la nuit et 22c le jour , tu comprends notre rétissence vis à vis d'une pac comme système , la belle solution dans ton cas est pour moi un poelle chaudière ou une chaudière à pellets ou à bois avec une puissance raissonée vu le système de panneau solaire vu que tu peux profiter du soleil en étant dans le sud . dans ma réflexion ici je ne tiens même pas compte du facteur écolo mais juste du facteur écono en sachant que pendant les 20 ans suivants tu auras peu de surprises dans l'évolution des prix.

  16. Publicité
  17. #13
    nicky larson

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    salut
    pour la régulation je pense,hélas que le gouvernement francais pronucléaire va repousser la date de dérégulation afin de ne pas trop énerver la population déjà saigner a vif par l'augmentation du coup de la vie.Du coup les arnaqueurs vendeurs de pompe a chaleur ont encore quelques années pour faire leur blé au grand malheur d'autres solutions plus respectueuses de l'environnement.

  18. #14
    idguets

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    bjr il est tres importent de dimensionner la pac en fonction de plusieur parametre la releve c'est bien mais chaque cas est particulier donc il est importent de faire une etude dans ton cas la releve sur une vieille chaudiere qui bat de l'aile n'est peut etre pas la meillieur solution a étudié . pour plus d'info tu peut me contacter ici ### pas d'email sur le forum
    salutation
    Dernière modification par Philou67 ; 17/09/2008 à 07h59. Motif: Citation supprimée + mail interdit

  19. #15
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Citation Envoyé par pegase.47 Voir le message
    Bonjour r1777 et merci pour ces réponses très claire(voyantes).


    Chaudière à granulés à la place de la P.A.C tout en gardant le principe du solaire ? le pb du tampon et toujours présent, Help ….
    .

    Un bonjour du Gascon,

    Que veux-tu dire par pb du tampon?

    A+

  20. #16
    pegase.47

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Bonjour à tous,
    Afin de respecter le principe : un dessin valant mieux qu'un long discours, je tente de vous joindre le croquis suivant :

    Ceci pour tenter d'expliquer :
    - mon circuit hydraulique,
    - le positionnement de la P.A.C (mais ... un bien : l'idée de la chaudière à granulés fait son chemin r1777 )
    - et surtout mon interrogation concernant le volume du tampon.

    Je cherche (si besoin) en fait à complémenter la température du tampon par l'action de la P.A.C.

    En fait cette idée où la P.A.C. vient puiser ses calories ( évapo ) dans le tampon "solaire" est peut-être idiote ?

    Et pourtant une source "froide" la plus chaude possible n'était-elle pas garante d'un COP maximum pour la P.A.C ? et surtout un dimensionnement plus petit de celle-ci d'ou une moindre consommation !?!
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par pegase.47 ; 17/09/2008 à 10h04. Motif: ajout dimmensionnement + petit de la P.A.C.

  21. #17
    remyb

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Citation Envoyé par pegase.47 Voir le message
    En fait cette idée où la P.A.C. vient puiser ses calories ( évapo ) dans le tampon "solaire" est peut-être idiote ?
    Soit le capteur solaire a donner de l'énergie, et, à ce moment là, la température en haut du ballon devrait être suffisante pour du chauffage (donc pas besoin de PAC...)
    Soit le capteur n'aura pas chauffer l'eau, et, à ce moment là, la PAC va transformer le ballon en bloc de glace (avec ce que ça a comme conséquence... du coup, il vaudrait mieux ne pas utiliser la PAC dans ce cas !).

    La position intermédiaire est finalement rare vu que tu as un plancher chauffant (donc chauffage basse température). Ce qui fait que tu n'auras pas le temps "d'amortir" l'augmentation du COP.
    Et, tu seras obligé de prévoir un autre chauffage d'appoint pour éviter le bloc de glace...

    Au passage, pour un maison qui a 20 ans : .

  22. #18
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Un bonjour du Gascon,


    Mon choix a été différent, en effet le solaire a une consigne de température de 45°C alors que le PAC chauffe le ballon solaire à 35°C maxi. Tant que le solaire est supérieur à 35°C c’est lui qui chauffe mon ballon de 1000l par contre je n’ai pas de stratification. Un ballon permet d’éviter les nombreux démarrages de la pompe à chaleur car c’est à ce moment là que le courant d’appel est important.

    De plus nous avons sur notre installation une priorité au chauffage et non à l’Eau Chaude Sanitaire quand la consigne de 45°C est atteinte le solaire chauffe le ballon de 300l d’ECS sinon j’ai une résistance électrique en rehausse.

    J’ai de plus une nouvelle régulation en 3 zones de chauffe ce qui me permet quand j’utilise mon poêle de 14Kw de ne pas ou peu faire fonctionner le PAC et d’accumuler de la chaleur pour la nuit.

    En Mars et Avril dernier le solaire a chauffé presque seul la maison entière sans le PAC. Il a marché une à deux fois par jour au maximum et moins de 10mn à chaque fois avec des températures extérieures d’environ 8 à 10°C.
    Sachant que nous étions en rade de bois.

    Ps : le bois énergie en complément est un bon choix.

    A+

  23. Publicité
  24. #19
    r17777

    Red face Permettez moi d'insister sur l'option chaudière à pellets!

    Hello tout le monde!

    Pegase.47, je ne pense pas qu'on soit là pour t'assomer à cause de tes choix d'il y'a 20 ans ... t'inquiète pas , on fais la part des choses ... par contre si nos conseil sont parfois ferme , c'est pour t'éviter de retomber dans les même travers commerciaux .... que tu pouvais bien moins facilement eviter à l'époque ... faute d'internet ... c'est clair! vive le net!

    J'ai pas trop le temps d'extrapoler précisément un devis Chauffe-eau chauffage solaire thermique plus PAC (probablement 25 à 30000 en se débrouillant assez bien et sans captage dans le ballon solaire) , mais je suis sûr que le prix doit être exorbitant ... tout ça pour obtenir quelque chose comme un 40 à 60% solaire + 60 à 40% d'appoint PAC tout aussi polluant et bientôt presque aussi coûteux(ou plus qui sait ! la spéculation élec en période de pointe pourraient atteindre des sommets ! surtout en france! ) que du gaz ... (pour plus d'explication lis mes explications sur "géothermie france 3 côté maison" => google )

    En face de ça tu peux pour un bien moindre coût (20 000 par ex), tu peux améliorer ta maison et ton usage de celle-ci et en plus couvrir 100% de tes besoins restant alors, par une énergie très propre et quasi 100% renouvelable ...chaudière pellets.

    Rien que le gain en performance énergétique te ferait probablement gagner presque un tiers ou un quart d'énergie ... le prix ensuite du combustible est environs deux fois moindre que le kwh Gaz , fioul , ou élec ... et même s'il risque d'augmenter , augmentera sûrement moins que les énergie fossiles du fait de leur non renouvelabilité (à l'échelle de temps humaine), et moins que l'élec car le chantage à la coupure instantanée (délestage volontaire ou black out "involontaire" !) du robinet n'existe pas vu que le granulé est bien matériellement chez toi ...contrairement à l'élec qui ne se stock pas!

    NB: un black out coupe aussi la chaudière pellets, mais sa très faible consommation d'élec n'est pas un facteur fragilisant d'un point de vue chantage spéculatif...délestage volontaire (sans même parler du gain niveau abonnement élec).

    L'énergie grise de la fabrication du pellets (même livraison incluse) n'est pas si élevé qu'on pourrait le croire ... certains dénoncent le coût énergétique de la livraison par ex, sans avoir calculer que celui ci ne représente qu'à peine 1 ou 2% du contenu énergétique du combustible lui même! et en oubliant que leur fioul vient pas tout seul à la maison aves ses petites pattes ! et que son gisement est lui, très loin d'être local ... ... ça vaut aussi pour la fillière élec nucléaire dont les pertes énergétique sont bien plus collosalles!

    Le volume de stockage du pellets n'est que de deux à trois fois celui du fioul...et n'est pas obligé d'être intégré dans la maison ... Les système d'alimentation en pellets sont varié et adapté à toute les configuration possible (l'aspiration est mon préféré ). on trouve même des module à anéxer à la maison. ( http://www.okofen.fr/fr/produits/energy-box.html )

    Les chaudière pellets sont devenu des machines super précises, et très souple et modulante.
    de nombreux modèles varient leur puissance entre 16 et 2Kw tout en conservant un rendement supérieur à 90% à la plus faible puissance!
    En fait ces machines sont aujourd'hui équipées "d'ordinateurs" un peu comme les injections/régulations électroniques des voitures moderne.
    Résultat, bon rendement, des émissions polluantes très très faible (ne pas confondre les vieux système avec le nouveau! ça vaut aussi pour les vrais poêles performant actuel), des consos maîtrisées, des programmations horaires (et par zone) très fines... et surtout la possibilité de se passer totalement de ballon de stockage/lissage pour le chauffage...


    bon calmos Erwann! sinon va falloir te faire embauché comme lobbiste ou vendeur de chaudière pellets!

    Pendant que j'y pense , je suis assez surpris de la t° de départ de ton plancher chauffant.... quel pas il y a t'il entre les tuyaux stp?
    Peut importe, une chaudière pellets s'adapte très bien à n'importe quelle t° de sortie.
    Pour gagner au max en rendement de chaudière , le mieux à mon avis (les spécialistes me corrigeront si nécessaire) , une loi d'eau bien ajustée permettrait de faire un maximum de périodes en basse t° !

    Admettons donc , que tu utilise 2000 à 4000 euros pour améliorer toi même ta maison , plus 18000 à 16000 pour une très bonne machine et son silo à pellets pour chauffer la maison et l'eau chaude l'hiver... et l'été si tu veux , tu gardes ton ballon élec ... bien évidement, vous adoptez un comportement des plus économes si ce n'est pas déjà fait, et surtout , pour quelques dizaine d'€, des économiseurs d'eau (mousseur/aérateur pour robinet et douchette) qui peuvent faire chuter de 40% tes conso d'eau pour les douches et robinet (= ECS!) sans réduire ton confort.

    exemple : http://www.eco-sapiens.com/acheter-K...omestique.html

    Sur ce, je te souhaite un bonne agitation cérébrale ..

    PS à toutes et tous : avez vous suivi un peu la rumeur de la semaine? à savoir l'idée de faire payer plus cher les consommateurs d'élec impliquant les plus fort taux d'émission de CO2 ( = elec de chauffage ! soit, entre 180 et 600g co2 /kwh selon les sources informatives! ) .... à mon avis ,même si c'est passé à la trappe , ça risque (et à juste titre!) de ressortir sous peu!

  25. #20
    r17777

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    tout de même ...

    la chaudière à pellets à aussi quelques inconvénients (place; livraison par ex)... mais je pense qu'une fois mis tout ça dans une balance éconologique .... ses inconvénients sont relativement mineurs vis à vis de ceux visible ou invisible d'une PAC , ou d'un mix solaire actif+PAC ... ou même solaire actif + appoint autre...

  26. #21
    flavzzz

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Bonjour ou plutot bonsoir !
    Petit nouveau sur ce forum mais fier de l'être.

    J'expose mon problème :
    Rénovation d'une habitation qui comprend :
    - au rez de chaussé une pièce de 75 m2 avec plafond à hauteur de 5 m et une pièce de 30 m2 avec plafond à hauteur de 2.5 m
    - à l'étage, 60 m2 avec plafond à hauteur de 2.5 m

    Le problème, le chauffage, je ne sais que faire. J'envisage sûr un puits canadien avec VMC DF (2 devis pour environ 10000€ )

    Ensuite, dans la grande pièce de 75 m2, nous projetons de mettre un plancher chauffant. Mais quel type de chauffage!!!!

    La pac Air Eau semble la plus appropriée selon les divers fournisseurs mais cela, comme le dit r17777, pas très écolo.

    Alors que faire, tenter une isolation extrème avec seulement un puits canadien avec VMC DF? Est-ce suffisant?

    Sachant que j'ai en gros un budget de 30000€ pour le chauffage, et déjà 10000 pour le PC+VMCDF, il ne reste que 20000€.

    Quelqu'un pourrait-il me renseigner sur quel type de chauffage adopter pour un compromis surtout écolo mais, sans se cacher, un peu aussi écono....Que feriez vous dans mon cas, quel type de chauffage adopteriez vous? Toutes les idées sont les bienvenues!

    Merci à tous

  27. #22
    flavzzz

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    ah oui pour info, les murs de la maison (en pierre) font en moyenne 50 cm d'épaisseur et l'isolation se fera par l'intérieur. Plus tard, j'envisage l'isolation façade nord par l'extérieure...voili voilou

  28. #23
    arld

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Citation Envoyé par flavzzz Voir le message
    les murs de la maison font en moyenne 50 cm d'épaisseur et l'isolation se fera par l'intérieur
    Bonsoir,

    Ils sont si beaux que çà, pour que tu ne mérites pas leur inertie ???

  29. #24
    Philou67

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Cette maison dispose-t-elle d'un mode de chauffage actuellement ?
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  30. Publicité
  31. #25
    flavzzz

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    les murs intérieurs, bien qu'en pierres, sont vraiment très laids et il est impossible de les laisser apparents. Il y a des différences d'épaisseur et ils ne sont pas droits du tout. De plus, nous ne pourrons pas isoler par l'extérieur car la mairie ne voudra pas (nous sommes dans une zone classée par architectes des batiments de France).

    Pour répondre à Philou67, non, il n'y a pas de système de chauffage actuellement. Il n'y a strictement rien, donc tout est envisageable !

  32. #26
    Philou67

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Pour l'isolation par l'extérieur, la première chose à faire est de vous renseigner auprès de votre ABF. Pour l'intérieur, vous pouvez envisager un enduit chaux ou terre sur votre mur : beau, et conservation de l'inertie.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  33. #27
    flavzzz

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    pour l'isolation extérieure, c'est déjà fait et malheureusement, c'est non.
    Plus tard je ferais peut être la façade Nord qui est dans la cour et donc non visible.

    Pour l'intérieur, nous envisagions le traditionnel plaque BA13 avec laine de mouton avec une isolation respectant la future RT2010.

    Mais pour le chauffage je ne sais que faire, je suis prêt à isoler à l'extrême s'il le faut.

  34. #28
    remyb

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    Citation Envoyé par flavzzz Voir le message
    De plus, nous ne pourrons pas isoler par l'extérieur car la mairie ne voudra pas (nous sommes dans une zone classée par architectes des batiments de France).
    Si TON batiment est classé, effectivement, l'isolation par l'extérieur est quasi impossible.
    Par contre, ce n'est pas TON bâtiment, rien n'empêche de faire une isolation par l'extérieur qui ressemble à un mur classique.

    VMC Df et puit canadien sont partiellement concurrente. Leur performance ne s'ajoute pas.
    Dans tous les cas, il te faudra forcement un chauffage d'appoint : As-tu penser à une option poele à bois ? Est-ce possible ?

  35. #29
    flavzzz

    Re : P.A.C en relève de plancher chauffant solaire

    oui j'y songe (au poêle à bois), sachant que tout est envisageable dans la maison en système de chauffage...il suffit de savoir lequel maintenant.

    Je viens de parcourir egalement d'autres sujets de ce précieux forum et je me rendu compte de l'humidité des murs avec une isolation intérieure. Une idée m'est venue mais n'est elle pas farfelue? A vous de m'éclairer! N'est il pas envisageable de mettre un polyane contre le mur intérieur avant de placer l'isolation avec pare vapeur coté maison puis le BA13.

    Sachant que nous avons au sol dans la grande pièce de 75m2 avec 5 me sous plafond un lit de sable, un polyane, un polystyréne de 6 cm, une dalle béton de 10 cm....viendra par la suite un isolant de 6 cm (encore 1!) pour acceuillir les tubes PER pour le PC et enfin une chape de 5 cm. Je vous dis ca, car j'ai également lu que l'isolation du sol de cette sorte fait en sorte que l'humidité est dirigée essentiellement sur les murs par la suite

Discussions similaires

  1. Plancher chauffant solaire?
    Par Wannes dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 13/11/2008, 15h19
  2. chauffe eau solaire relié a un plancher chauffant
    Par rx04 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/06/2008, 17h41
  3. plancher, chauffant, solaire,
    Par morganeflor dans le forum Technologies
    Réponses: 7
    Dernier message: 13/10/2007, 22h25
  4. plancher chauffant
    Par troglokhan dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/10/2007, 19h28
  5. Plancher chauffant solaire - basse temperature
    Par xberg dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/06/2006, 07h30
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...