Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Retour sur investissement isolation



  1. #1
    ju35

    Retour sur investissement isolation


    ------

    Bonjour,
    J'aimerais avoir un avis éclairé : je viens d'acheter une maison des années 70, avec des murs extérieurs en briques (15 ou 20 cm), une couche de laine de verre de 4 cm, et des contre-cloisons intérieures en brique de 5 cm. (en Bretagne, donc climat humide mais pas ultra-froid, chauffage au fioul avec chaudière neuve donc je ne vais pas changer tout de suite).
    La question que je me pose : est-ce que j'ai intérêt à casser ces contre-cloisons, enlever la couche de laine de verre et remplacer par une couche de laine de verre plus épaisse (10 ou 15 cm) et du BA13, ou de laisser les choses en l'état ? Si je casse tout (sachant que dans cette hypothèse je compte faire les travaux moi-même), quelle va être la durée (à la louche) du retour sur investissement ?
    Et par ailleurs, est-ce que le confort d'utilisation va être meilleur avec plus d'isolant mais un BA13 sans grande inertie thermique que avec un isolant plus mince mais une contre-cloison en briques avec plus d'inertie ?
    Dernière précision : je compte aussi, parallèlement à ces travaux, remplacer les fenêtre simple vitrage par du double-vitrage et mettre une VMC hygroréglable type B.

    Merci de vos avis !

    PS : tant qu'on y est, si qqun a une idée du prix de revient au m2 de l'isolation (10 ou 15 cm de laine de verre) + cloison (rails + BA13), je suis preneur

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Linn

    Re : Retour sur investissement isolation

    Bonjour
    Pourquoi ne pas laisser les murs tels quels et faire un complément d'isolation par l'extérieur? Plusieurs avantages:
    pas de travaux à l'intérieur, on peut habiter dedans tout de suite et pas de poussière
    pas de perte de surface habitable
    efficacité bien meilleure qu'une isolation intérieure pour la même épaisseur d'isolant
    conservation de la cloison en brique pour l'inertie
    j'en oublie certainement!
    Si vous couplez cela avec l'installation d'une VMC (indispensable pour évacuer l'humidité) et le remplacement des fenêtres, le confort sera très nettement amélioré parce que 4cm de laine de verre qui date des années 70, à mon avis, c'est comme s'il n'y avait rien: 9 chances sur 10 que ça soit tassé en bas des murs!
    MOB et PDM (photos sous mon profil)

  4. #3
    remyb

    Re : Retour sur investissement isolation

    Tu es dans la pire situation : une isolation ni faite, ni à faire... Tout cassée pour tout refaire me semble pas trés rentable.

    Garder l'isolation intérieur et ajouter une isolation extérieur ?
    Tout casser pour récupére les m², et isoler que par l'extérieur (pour supprimer les ponts thermiques et augmenté l'inertie) ?
    Investir sur autre chose ? Par exemple : ventillation double flux, puit canadien, serre bioclimatique, capteur à air et stockage intersaison, etc...

  5. #4
    ju35

    Re : Retour sur investissement isolation

    Linn, merci pour la réponse.
    J'ai bien pensé à l'isolation par l'extérieur, c'est vrai que c'est la meilleure solution. Sauf que :
    - je n'ai pas le budget
    - ça serait un peu dommage dans mon cas de modifier l'aspect extérieur (blocs de granit aux coins et autour de la porte)
    - sur les pignons, le toit ne déborde pas du tout de la maison (le mur monte plus haut que le niveau du toit). donc je ne sais pas trop comment je pourrais me débrouiller en cas d'isolation par l'extérieur ...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    rbobeda

    Re : Retour sur investissement isolation

    Pas le budget ? si c'est de l'autoconstruction, ça ne coûtera guère plus que par l'intérieur, les emmerdements en moins. Quant aux angles, ce sont sans doute des blocs de parement, donc récupérable, et/ou remplaçables.
    Que les pignons finissent en acrotères ne pose pas non pluis de problème, au contraire, c'est même plus simple car on n'est pas limité en épaisseur.
    Pour info, une isolation au polystyrène sur ce type de construction ne pose pas de pb, et à épaisseur égale, on gagne 30%

  8. #6
    SebMP35

    Re : Retour sur investissement isolation

    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    Que les pignons finissent en acrotères ne pose pas non pluis de problème, au contraire, c'est même plus simple car on n'est pas limité en épaisseur.
    Pour info, une isolation au polystyrène sur ce type de construction ne pose pas de pb, et à épaisseur égale, on gagne 30%
    Ok pas de problèmes d'épaisseur mais comment gere-t-on la continuité avec l'isolant sous toiture ?

  9. Publicité
  10. #7
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Retour sur investissement isolation

    comment gere-t-on la continuité avec l'isolant sous toiture ?
    On peut faire passer l'isolant de la toiture ente chevrons = déborde au dela du mur et rejoint l'isolan extérieur en isolant du même coup l'arase supérieure et la sablière...seul point où il faut faire attention = l'aération de la sous-face des tuiles ou de la couverture ardoise ..etc ..

    Pour les pignons , diverses solutions existent , certaines facilitées par la méthode sarking.

    une couche de laine de verre de 4 cm, et des contre-cloisons intérieures en brique de 5 cm.
    je pense exactement comme Linn et Rbodeda, isoler par l'extérieur est une bonne chose ,sans emmerdements intérieurs , avec du XPS (polystyrène extrudé ) .. et du coup , tu supprimes tous les ponts thermiques éventuels

    la laine de verre de 4cm doit être tasséee ou foutue , autant la laisser en place .
    Dernière modification par herakles ; 12/11/2008 à 17h23.

  11. #8
    SebMP35

    Re : Retour sur investissement isolation

    Désolé mais avec des pignons qui finissent en acrotère, cela me parait difficile.
    Pas impossible mais très difficile et le sarking n'y change rien a mon avis.

  12. #9
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Retour sur investissement isolation

    Au contraire , j'insiste , ca rend la chose plus facile , avec la mise en place d'une couvertine en zinc ou alu laqué plié qui recouvre l'arase rampante du mur pigon ...et protège l'isolant ( polyuréthane de 40 à 50mm ou laine de roche haute densité ) qui recouvre le dessus de cette arase et passe derrière vers la couverture tuiles .

    No problemo ...

  13. #10
    SK69202

    Re : Retour sur investissement isolation

    Bonsoir,

    S'il s'agit d'une "néo bretonne" des années 70, les pierres en granit ne sont probablement pas des parements, mais constituent probablement les angles et les linteaux.

    je viens d'acheter une maison des années 70, avec des murs extérieurs en briques (15 ou 20 cm), une couche de laine de verre de 4 cm, et des contre-cloisons intérieures en brique de 5 cm.
    Je ne parierais pas sur la présence des 5 cm de laine de verre dans le mur. A l'époque c'était un vide probablement ventilé par quelques brèche. Mon voisin a fait souffler de la laine de roche en flocon dans ce vide, peut être s'agit il aussi d'un soufflage à postériori dans ce cas aussi ?

    Pour les acrotères un U, en matériaux isolant qui le chapeaute en continuité de l'isolation extérieure et qui vient de l'autre coté reposer sur les ardoises me parait faisable (étanchéité avec le toit à maitriser), le tout recouvert d'ardoises comme sur certaine maisons de l'époque ou plus anciennes.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  14. #11
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Retour sur investissement isolation

    "néo bretonne" des années 70, les pierres en granit ne sont probablement pas des parements,
    ca se remplace par des pierres "reconstituées " , minces et pouvant être scellées par pattes avec isolant incoporé pour corriger le pont thermique d'angle..

    N'attendons pas que le prix de l'énergie fasse à nouveau un rebond en avant ( inéluctable quand on voit les déficits publics regrimper = taxes et impôts en vue ..)

  15. #12
    ju35

    Re : Retour sur investissement isolation

    Exactement, il s'agit d'une neo-bretonne et les pierres ne sont pas simplement du parement. Donc ca me paraît assez compliqué (et cher ?) de refaire du parement par dessus l'isolation extérieure.
    En plus au niveau budget, autant si c'est de l'isolation intérieure j'ai déjà fait et je me sens capable de le faire (en plus ca peut se faire pièce par pièce étalé dans le temps), autant l'isolation extérieure je ne connais pas du tout et je ne me sens pas de faire ça tout seul. En plus ca demande quand même un peu plus de matériel a priori (échaffaudages, etc.) et des connaissances quand même sérieuses pour ne pas ruiner le bénéfice de l'isolation extérieure par une pose mal appropriée. Et puis là (arrêtez moi si je me trompe), plus question de faire ça petit à petit. Du coup dans ce cas-là je ferais plus certainement intervenir un professionnel, et là le budget n'est plus du tout le même ...

    Sinon au niveau de la présence de laine de verre, je ne suis pas allé voir dans les murs, mais j'ai eu en main le cahier des charges de la construction (la personne qui a fait construire était un maçon ou un maitre d'oeuvre, bref qqun du batiment), et c'est là que l'isolation est détaillée.

    Une question : en parlant avec un artisan à propos d'isolation, il me disait que la laine de verre en panneaux n'existe pas dans des épaisseurs de plus de 100 mm. Or moi je me dis que quitte à refaire l'isolation, je mettrais bien 150 directement, donc dans ce cas-là comment on fait, on met plusieurs couches (avec la couche la plus proche du mur extérieur sans pare-vapeur j'imagine) ?

    Une autre question : est-ce que j'ai plutôt intérêt à faire tomber les contre-cloisons comme je le pensais, ou est-ce que je peux les laisser et ré-isoler par dessus (en mettant du coup un peu moins d'épaisseur d'isolant) ? Cette 2e solution me parait moins "propre", mais j'aimerais savoir s'il y a de vrais inconvénients techniques autres que la perte de place à l'intérieur.

    Merci à tous pour vos réponses.

  16. Publicité
  17. #13
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Retour sur investissement isolation

    n'existe pas dans des épaisseurs de plus de 100 mm.
    Il est mal renseigné ..ca existe bien en 120 mm en version semi-rigide

    la laine de roche semi-rigide esiste en 140 ou 150 mm ..

Discussions similaires

  1. Isolation en laine de mouton : retour d'expérience
    Par fontan dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 101
    Dernier message: 19/07/2015, 20h46
  2. isolation extérieure : retour d'expérience
    Par alexandresud dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 36
    Dernier message: 10/03/2009, 09h17
  3. Retour sur investissement + augmentation annuelle
    Par lawachekyry dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/09/2008, 13h02
  4. retour sur investissement isolation naturelle
    Par fcbt dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 18/07/2008, 04h59
  5. Isolation du sol sur caves : isolation du plafond ou chape isolante?
    Par erness dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/01/2008, 08h00
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...