Répondre à la discussion
Page 42 sur 60 PremièrePremière 42 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 231 à 1 260 sur 1778

Allez montre le moi...ton topdown




  1. #1231
    cubitus

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    genial ce top down !

    J'ai une chaudiere bois sans ballon tampon (pour l'instant... je suis en location), et non seulement ca fume beaucoup moins, mais ca me permet de charger pour la nuit sans que tout soit cramé en deux temps.

    -----


  2. Publicité
  3. #1232
    carioline

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Citation Envoyé par stein42 Voir le message
    D'ailleurs j'y pense, peut-etre qu'il faudrait que je mette l'allume-feu sur le petit bois d'allumage qu'en pensez-vous ?
    Normalement non, au sommet du bûcher, les bûches les plus fines au sommet, peut-être un lit de combustible très fin, cube allume-feu et petit matériel d'allumage (cagette, bûchette du filet...).

    Je garde le souvenir de mes tout premiers essais de TD (avec allumage au papier journal, en plus) où je mettais les boules de journaux au sommet du bûcher, j'en passais, du journal, pour parvenir à allumer le dessous du bûcher !

    Donc, cube allume-feux (pour moi) ou j ournal (pour la collègue), c'est à l'avant-dernier étage, juste sous le module d'allumage.

  4. #1233
    eXploNumerik

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Moi perso j'ai pas de module d'allumage à proprement parler, juste du petit bois bien sec, ça fonctionne très bien comme ça.
    MOB BBC Bioclimatique sur mon site web (voir sous mon pseudo).

  5. #1234
    malenimi

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    salut idem pour moi.Qoui que de temps en temps lorsque je n'en ai pas le temps je mets les meme buches au dessus qu'en dessous et cela demarre egalement tres bien. quoi que je pense que l'essence utilisee "sapin" et son humidite tres basse 10-12% doivent bien aider a cela
    Michel
    Dernière modification par Philou67 ; 10/01/2011 à 09h08. Motif: Citation inutile

  6. #1235
    stein42

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Citation Envoyé par carioline Voir le message
    Donc, cube allume-feux (pour moi) ou j ournal (pour la collègue), c'est à l'avant-dernier étage, juste sous le module d'allumage.
    OK je change rien à ce que je fais alors.

  7. #1236
    eXploNumerik

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Ah oui, par contre pas de module d'allumage mais des petits morceaux de bois très sec, pas des buches plus petites qui ne prennent pas assez bien.
    MOB BBC Bioclimatique sur mon site web (voir sous mon pseudo).

  8. #1237
    cubitus

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Il y a aussi le sopalin imbibé d'huile de tournesol. Ca marche super bien. (j'avais que ca sous la main... )

  9. Publicité
  10. #1238
    carioline

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Citation Envoyé par eXploNumerik Voir le message
    Ah oui, par contre pas de module d'allumage mais des petits morceaux de bois très sec, pas des buches plus petites qui ne prennent pas assez bien.
    Oui, ce que j'appelle "module d'allumage", c'est un terme générique pour les différents petits matériaux fins que nous utilisons les uns et les autres pour allumer nos feux.

    Chez moi, le module d'allumage, il est à base d'écorces plus ou moins fines, croisées vaguement au-dessus de bûchettes "allumettes" et du cube allume-feu coupé en deux.

  11. #1239
    ririmason

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    bjr,

    Un très bon article de la recherche suisse sur les bienfaits du TD en matières de particules fines. Les premiers 7% d'une flambée au bois produisent 50% des particules fines émises lors d'une flambée. Si on utilise pas le TD les résultats sont véritablement catastrophiques alors que l'usage du TD permet quand même de bien limiter la casse. Une réduction de 50 à 80% des particules émises grace au TD.

    C'est en anglais je sais mais c'est vraiment à lire.
    Dernière modification par ririmason ; 22/01/2011 à 19h45.
    acheter moins, acheter mieux

  12. #1240
    hdsbattus

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Bonsoir,

    J'ai beau lire et relire les post sur le topdown....et je n'en trouves pas 1 qui explique les "vertus" de cet allumage...(ou j'ai peu être mal chercher)

    Pourriez vous en expliquer l'intérêt brièvement, merci.

    Bonne soirée

    hdsbattus

  13. #1241
    SK69202

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Bonjour.

    Le bûcher est monté de façon optimum et il conservera cet arrangement après la mise à feu car pas d'effondrement ni de tassement, ceci supprime également toutes les ouvertures du foyer avec dégagement de fumée pour chargement ou ré-arrangement dansla version par dessous.
    Beaucoup moins de fumée dégagée par la cheminée et une fois la porte fermée, 1 ou 2 correction d'air dans les 3 heures qui suivent.

    @+
    Dernière modification par SK69202 ; 25/01/2011 à 08h02.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  14. #1242
    catsouli

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Tout simplement , je trouve qu'avec la même quantité de bois , le rendement est nettement supérieur en pratiquant le TD .La température monte plus vite .

  15. #1243
    Yoghourt

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    'jour,
    Citation Envoyé par hdsbattus Voir le message
    J'ai beau lire et relire les post sur le topdown....et je n'en trouves pas 1 qui explique les "vertus" de cet allumage...(ou j'ai peu être mal chercher)
    Ah? Pourtant, par exemple, vers le message #100, vers le message #150, le message de ririmason juste au-dessus du vôtre...

    Cdlt,
    Yoghourt
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  16. #1244
    hdsbattus

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Salut,
    j'ai du passer à coter

    merci, j'essayes ça une fois mon tubage terminé...

    bonne journée

    hdsbattus
    Dernière modification par Philou67 ; 25/01/2011 à 14h56. Motif: Citation inutile

  17. #1245
    jego

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Bonjour.

    L'essayer c'est l'adopter !!!

    Bonne journée

  18. #1246
    djangoe

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Bonjour à tous,
    J'ai lu avec beaucoup d'attention les 23 premières pages de ce sujet qui m'ont convaincu des avantages du topdown. j'avais l'intention de lire la totalité avant de m'y mettre pour ne pas faire d'erreur, mais je "brûlais" d'essayer avant de ma farcir la totalité de cette lecture captivante.
    J'avoue que j'étais assez septique. Voici mon expérience :
    Je possède une poêle en fonte NESTOR MARTIN type STANFORD 140 qui fonctionne en complément d'une chaudière a combustion inversée VIGAS 25.
    Les très faibles émanations de fumées à la sortie de la cheminée dévolue à la chaudière (qui fonctionne comme un topdown à l'envers) comparativement au poêle à bois m'ont persuadé de faire l'experience du topdown avec le nestor martin.
    Présentation de la bête :
    - chambre de chargement : +/- 55Lx40lx45h
    - poids : 200kg
    - puissance max : 16kw
    - puissance nominale :10kw
    - rendement : 75,7%
    - taux d'émission de Co : 0,283%
    - labellisé "flammes vertes"
    - réglages :
    - air primaire (manette en partie basse arrière)
    - tirette "bypass" :
    - position A : trappe d'accès direct à la sortie cheminée en partie arrière haute de la chambre de chargement
    - position B : trappe d'accès direct fermée et conduction des gaz dans une "chicane" vers la sortie de cheminée
    - tirette d'air secondaire en partie haute , au-dessus de la vitre

    Le poêle est adossé à un énorme mur mitoyen en pierres de 80 cm d'épaisseur et communique vers les pièces mitoyennes (espaces ouverts) et l'étage (situé au pied de la cage d'escalier).

    Hier 17h30 disposition de bûches de hêtre (2 ans de séchage) de 40cm, refendues d'une section triangulaire d'environ 15cm de côtés empilées serrées sur deux niveaux (3x2 bûches) + 3 ou 4 buches de moindre section en 3me couche.
    Je n'ai pas pesé mon bois, j'estime le chargement à 12 à 15kg de bois.
    Disposition sur le tout d'un allume-feu sur lequel sont disposés en croix et sur trois niveaux des petits bouts de sapin d'environ 10 cm de long sur 2 à 3cm de section (sacs de bois d'allumage que l'on vend dans le commerce).
    air primaire: ouvert à fond
    tirette bypass: conduction directe vers cheminée (ouverte)
    Air secondaire: fermé a fond
    Allumage de l'allume feu et ..... moment d'angoisse : soit ca ne prendra pas, soit ca va s'emballer et je vais "exploser" mon beau poêle à 1250 euros !
    Et bien non : démarrage gentil de la flambée du petit bois (les flammes sont aspirées par la cheminée)
    17h35 Le petit bois bien en feu, je ferme le clapet d'accès direct à la cheminée. Les flammes hésitent un instant, retombent, puis redémarrent dans une autre direction (chicane)
    17h45 Le feu commence à s'étendre aux bûches de hêtre, du centre vers les extrémités et uniquement sur la troisième couche de l'empilement.
    Intuitivement, je ferme à fond l'air primaire et ouvre a fond l'air secondaire.
    Pas de réaction "explosive", les flammes continuent lentement leur progression latérale et descendante. Le petit bois se désagrège et en tombant entre l'empilement des bûches supérieures communique gentiment le feu.
    A ce stade , deux remarques :
    - ca commence déjà a chauffer un peu
    - c'est beaucoup moins rapide que l'embrasement total du bûcher par la méthode classique
    18h15 Les flammes ont gagné l'ensemble de la couche supérieure de bûches, on commence a sentir nettement un peu de chaleur dans la pièce.
    L'embrasement devient un peu plus "agressifs" et les flammes sont plus vives, je réduis de moitié l'air secondaire. Le feu est un peu moins vif et les flammes ont tendances a "flotter" dans le foyer
    18h30 Le feu a l'air d'avoir atteint sa "vitesse de croisière". Les flammes sont d'une belle couleur jaune orange avec parfois des détachements "volatiles". La partie supérieure du second niveau est atteint.
    19h30 L'embrasement des deux niveaux supérieurs est total mais les flammes ont radicalement changé de couleur et virent au bleu (un peu comme les becs à gaz de ma cuisinière). C'est assez bluffant car je n'avais jamais remarqué ce phénomène (du moins pas aussi constant) en méthode classique.
    Le coeur du foyer est rouge incandescent, le bûches des deux lits supérieurs semblent comme en "apesanteur" dans le foyer (c'est à dire qu'elles semblent être devenues légères mais gardent leur volume initial). Des flammes bleues surgissent de partout et de façon bien répartie. Tout semble fort "léger" et "flottant", c'est difficile à décrire.
    La chaleur dégagée significative.
    Le feu travaille de la même manière pendant deux bonnes heures, gentiment mais sûrement.
    La chaleur dans la pièce devient un peu excessive, je réduits encore l'air secondaire (1/4 ouvert)
    21h30Je dois m'absenter une heure et quitte la maison en l'état
    22h30A mon retour, seules subsitent les bûches du dessous à l'état de braises rougeoyantes mais en volume encore relativement important.De temps en temps s'échappent quelques flamèches oranges bleues. Il fait "super bon dans la maison".
    Je vais dormir à 22h45 et laisse le pôele en l'état. Je pense que les braises chaufferont encore longtemps.

    Ce matin 6h30 Le feu est bien sûr éteint, il fait 22° dans la pièce (les vannes thermostatiques de la chaudière bois sont réglées sur 20°), le poêle est encore très légèrement tiède.
    Je fais passer les quelques cendres qui restent par les fentes de la grille pour préparer mon bûcher topdown de ce soir et constate avec étonnement la présence d'encore quelques résidus de braise.
    Conclusions :
    Je pense avoir réussi mon topdown du premier coup !
    La chaleur dégagée est supérieure qu'en mode classique et surtout plus rapide et plus constante.
    Le feu dure [B]beaucoup[B] plus longtemps pour la même quantité de bois, c'est évident !
    Je suis sorti une dizaine de fois voir la sortie de cheminée et à chaque fois, la première impression était qu'il n'y avait pas de feu, tant étaient faibles les émanations de fumées !
    Vivement le prochain topdown et merci à tous pour vos précieuses informations
    J'oubliais de dire que le spectacle est beaucoup plus attractif qu'avec un feu classique. Non seulement on voit beaucoup mieux le feu et plus longtemps, mais la vitre reste parfaitement propre. Je suis réellement bluffé !!

  19. #1247
    Clair31

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Bonjour,
    @ djangoe
    Très belle description, même sans photo, on devine ou plutôt on imagine bien le spectacle.
    +1 convaincu

  20. #1248
    fereydun

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Bonsoir,

    Merci de cette description, qui nous met l'eau à bouche.
    Puisque nous allons mettre un foyer fermé double face dans notre future maison bioclimatique. Et saviez-vous qu'il préconise officiellement topdown ?
    C'est la 1er fois que je vois cela.

    Des photos nous aideront à attendre !!!

  21. #1249
    jego

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Bonsoir.

    Bienvenu au club djangoe !

    Bonne soirée

  22. #1250
    ririmason

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Oui bienvenue et bravo pour ton compte rendu. N'oubliez pas de faire passer le message autour de vous, surtout en campagne ou on continue de voir beaucoup de fumée qui s'échappe des cheminées.
    acheter moins, acheter mieux

  23. #1251
    le_nours

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    bravo djangoe pour ta description, çà donne vraiment envie d'avoir un poêle à bois!

    n'hésites pas à prendre une photo, voir même si c'est pas trop te demander des photos de chacun de tes 3/4 niveaux pour que je puisse montrer et convaincre mon entourage!.

  24. #1252
    djangoe

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Re-bonjour !
    " La chance du débutant", vous connaissez ?
    C'était ma crainte après ma première expérience de topdown !Peut-être que ca ne marchera qu'une fois ?
    Et bien non, nouvel essai concluant hier soir!
    Qui plus est, c'est ma moitié qui a géré le processus! Pas que je sois macho, mais j'avais bien remarqué qu'elle était dubitative et j'ai bien vu sa tête quand je lui ai dit que rentrant tardivement du boulot hier soir, je lui laissais le soin d'allumer le feu (que j'avais, bien sûr, eu soin de préparer le matin selon le même principe que décrit supra).
    C'est donc avec une certaine angoisse que je suis rentré du boulot à 19h30. Au vu de la mine réjouie de ma chère et tendre j'ai tout de suite été rassuré .
    Mise à feu à 16h30 (par ses soins) et même comportement de nestor (MARTIN) qui nous a prodigué sa chaleur jusque bien tard en soirée.
    J'ai achevé la lecture des 70 pages de ce sujet qui m'ont appris certaines choses (corrigez moi si je me trompe !)
    • Succinctement, le principe du topdown est d'obliger les gaz d'être enflammés avant leur sortie dans le conduit de cheminée, donc traverser les flammes qui doivent être le plus près possible du conduit d'évacuation,ce qui est impossible dans un feu conventionnel puisque les gaz ne traversent pas les flammes et une grande partie part directement dans la cheminée.
    Une chaudière à combustion inversée adopte le même principe, c'est donc un genre de topdown à l'envers. Chambre de chargement (ou gazeification) dans la partie supérieure, chambre de combustion dans la partie inférieure. Les gaz traversent un lit de braises et sont brûlés dans la partie inférieure qui communique vers le conduit de fumée via des tuyaux (carneaux) qui font aussi office d'échangeurs thermiques (communication de la chaleur à l'eau alimentant les radiateurs grâce à un circulateur).
    • Le principe du topdown peut être appliqué à n'importe quel type de chauffage à bois, même les foyers ouverts (si si !!)
    Outre le rendement optimal, l'émission réduite de microparticules et de gaz imbrûlés, le bilan neutre de l'émission de Co (qui n'est pas l'apanage du seul topdown), bref un effet positif pour la planète, un autre avantage du topdown est d'avoir un feu qui brûle beaucoup plus longtemps

    Bien d'autres choses à retenir au fil de ces 70 pages, mais ces seuls éléments me suffisent à tirer certaines conclusions qui peuvent ré alimenter ce sujet et susciter vos réaction et expériences puisque le hasard fait que je dispose de 3 types de chauffage au bois auxquels peuvent s'appliquer le topdown.
    Au travers d'autres sujets,forums ou éditions émanant d'organismes divers traitant du chauffage au bois (ADEME, .. ) je remarque que mes 3 appareils vont du système du moins évolué vers le plus sophistiqué :
    - foyer ouvert
    - pôele à bois flamme verte NESTOR MARTIN
    - chaudiere a combustion inversée assistée par ventilateur à vitesse variable

    Brièvement mes premières réflexions par rapport à ces trois types de matériel :
    1. Le poêle à bois :
    Application concluante du topdown. Mon expérience supra ne suscite plus de commentaires de ma part.
    2. Le foyer ouvert
    Dès ce soir (le bûcher est déjà préparé) j'essaye mon premier topdown et vous ferai part du résultat.
    Je précise que ce foyer est malgré tout plus évolué que la cheminée de nos grand parents. Il s'agit d'un foyer préfabriqué en béton réfractaire avec "hotte à chicane" incorporée dans le conduit de cheminée, alimenté en air frais extérieur et muni d'une trappe pour obturer le conduit lorsque le foyer ne fonctionne pas.
    3. chaudière VIGAS 25kw
    Je pense que c'est le fonctionnement de cette chaudière qui va suciter les plus de réactions.
    Cette chaudière alimente 13 radiateurs et fonctionne sans ballons d'hydroaccumulation, uniquement au coeur de l'hiver.
    A l'entre saison j'utilise le pôele à bois.
    Jamais je n'ai constaté d'encrassement, bistre, fumée excessive en sortie de cheminée (hormis au chargement durant 15 min). Très peu de production de cendres, cheminée propre , ect..
    J'en déduis que c'est grâce à son fonctionnement en topdown inversé. En effet, les gaz n'ont d'autre issues que d'être brûlés dans la chambre de combustion avant d'être refroidis et évacués dans le conduit de cheminée.
    De plus, vu l'important volume de chargement (120 litres) et la durée de feu accrue grâce au topdown, la combustion dure 10 à 12 heures.
    Je la recharge donc lorsqu'elle est pratiquement vide, sur un lit de braises, à la façon de ceux qui dans leurs foyers classiques font un nouveau montage topdown en récupérant les braises pour les placer au dessus du bûcher.

    Voila donc trois types de chauffages différents en topdown.

    Concernant le fonctionnement de la chaudière , soit j'ai raison, à moitié raison, ou tout faux!
    Merci pour vos réactionset à vos plumes (euuh à vos touches)
    Dernière modification par Philou67 ; 28/01/2011 à 09h59. Motif: Vert => bleu (réservé à la modération)

  25. #1253
    zerod

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Citation Envoyé par djangoe Voir le message
    un autre avantage du topdown est d'avoir un feu qui brûle beaucoup plus longtemps
    ah, je n'avais pas compris ca moi, je pensais, corrigez-moi si besoin, que le but était de produire beaucoup de chaleur dans un temps assez court contrairement aux "feux continus" qui eux charbonnent.

    Une fois la charge de bois brulée, si besoin on remonte un TD ou on effectue un rechargement en ramenant les braises pret de l'aération.

  26. #1254
    djangoe

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Citation Envoyé par zerod Voir le message
    ah, je n'avais pas compris ca moi, je pensais, corrigez-moi si besoin, que le but était de produire beaucoup de chaleur dans un temps assez court contrairement aux "feux continus" qui eux charbonnent.

    Une fois la charge de bois brulée, si besoin on remonte un TD ou on effectue un rechargement en ramenant les braises pret de l'aération.
    Ok pour le rechargement en ramenant les braises (frontdown) pour un foyer classique. Impossible dans pour une chaudière à combustion inversée, mais c'est le même principe.
    Pour le reste, ne confond pas le PDM (feu vif, bref et transmission de la chaleur par volant d'inertie) et le topdown.
    Pas question de faire un feu continu qui charbonne, mais un feu mieux régulé (pas d'embrasement total de la masse de bois), qui par réglage adéquat des apports d'air (AP et AS) évolue progressivement du haut vers le bas et donc pour la même charge de bois dure plus longtemps.

  27. #1255
    jego

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Bonjour.

    Le "but du "topdown" est de faire une flambée "plus propre", il ne faut pas "opposer" cette méthode d'allumage à celle, appelée "feu continu" qu'il faut proscrire absolument, elles n'ont rien à voir ...
    L'allumage par le haut (TD) a pour effet de produire moins de fumées, d'imbrulés, une montée en température plus étalée et plus importante par une meilleure combustion, d'ou un bien meilleur rendement.
    On peut très bien imaginer démarrer en Topdown un feu et poursuivre en "feu couvé ou continu" si on de donne pas assez d'air une fois la flambée bien démarrée ...
    On peut raisonnablement penser qu'un utilisateur du TD est sensibilisé aux avantages de cette méthode (meilleure combustion et moindre pollution) n'utilisera pas le "feu continu" qui est très générateur de fumées et imbrûlés divers ...
    Bonne journée

  28. #1256
    djangoe

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    jego,
    je suis entièrement de ton avis et ne fait pas couver mon feu.
    je voulais juste dire que la durée de la flambée est plus longue car moins brusque. Je viens de lire les 70 pages de ce sujet et je retiens différents post de miawrr qui précise qu'un feu en topdown peut durer 4h et plus. C'est mon cas car je place 15kg de bois dans le poele dont le volume de chargement est important. Ce n'est qu'en fin de combustion que je réduis sensiblement l'AS car il n'y a plus que des braises.
    Ma vitre reste totalement propre et aucune fumée ne sort de la cheminée.
    J'imagine qu'un topdown avec 5kg de bois se comportera différemment et durera moins longtemps.
    Perso, j'attends l'extinction totale du foyer avant de refaire un montage en topdown et allumage par le haut. Je ne remets pas de bûches qui "couvent sur les braises".
    Je pense avoir compris le principe du topdown
    Dernière modification par JPL ; 28/01/2011 à 12h38. Motif: Suppression d'une citation inutile

  29. #1257
    maudetmik

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    il est vrai que le top down est révolutionnaire
    mais de mon côté, en période de froid intense, je suis obligé de recharger après un top down (je ne peux mettre que 4 à 5 kg max dans mon poele 5kW) car le poele est mon chauffage principal (je préfère bruler du bois qu'utiliser mes convecteurs electriques). Mes essais en front down ne sont pas très concluant, l'ensemble ayant tendance à s'embraser en même temps (petit foyer)...

  30. #1258
    djangoe

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Bonsoir, peu de temps a vous consacré, mais suite à mes expériences de topdown, je peux vous dire :
    -que ca marche aussi pour le foyer ouvert !.... bingo.
    -je m'interroge sur un point : 3me topdown avec mon poele à bois ce soir.
    Je suis scotché depuis plus de deux heures dans mon fauteuil et surf de gauche à droite vers le téléviseur, puis vers le poêle à bois. Topdown réussi pour la troisième fois.
    Mais je suis intrigué par la couleur des flammes.
    J'ai observé, un moment (au moins 1/2 heures) un nuage de flammes jaunes orangées totalement détachées des bûches qui flottaient et ondulaient en volutes a plus de 20 cm au-dessus (au plafond du poêle) sur toute la surface. C'était assez magique.
    Depuis maintenant une heures, ce sont des flammes plus courtes et "attachées aux bûches" qui sont bleues sans nuance de jaune ou d'orange. Je regrette de ne pas avoir mon appareil photo a dispo, tant la couleur de ces flammes est irréelle pour du bois.
    Pour les spécialistes du topdown, ca évoque quoi pour vous ?

  31. #1259
    jego

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    Bonsoir à tous.

    Totale maîtrise Djangoe !
    En ce qui me concerne, je n'hésite pas à recharger en poussant les braises au fond (pas en les tirant comme on le lit souvent) puis j'enpile quelques bûches qui s'enflamment en quelques minutes. Si je devais attendre l'extinction et redémarrer un TD, c'est le seul moyen pour moi de réussir à chauffer quand il est froid !
    Les belles flammes irréelles, comme le dit Djangoe, sont celles de la postcombustion !

    Bonne soirée

  32. #1260
    ririmason

    Re : Allez montre le moi...ton topdown

    @ djangoe

    Les chaudières sans ballons sont considérés comme très polluants ( voir l'article cité dans le fil pollution du chauffage à bois ). La raison principale étant que la régulation de t° les obligent à fonctionner entre un environnement très riche en air et un environnement très pauvre en air. C'est HS donc j'arrête la. Lis l'article en question.
    acheter moins, acheter mieux

Page 42 sur 60 PremièrePremière 42 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Vieille montre
    Par dragaozinha dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/05/2008, 13h45
  2. le verre de montre
    Par zakariae dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/05/2008, 20h54
  3. Montre et magnétisme
    Par ltaillan dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 05/04/2008, 19h36
  4. Précision du montre.
    Par EaGle58 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/12/2006, 16h55
  5. Montre Cardio
    Par Subaru dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/11/2004, 19h13