Répondre à la discussion
Page 2 sur 6 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 168

Laisser le chauffage, c'est plus économique?



  1. #31
    poulif

    Post Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??


    ------

    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    ensuite pour le reste,
    je considère que l'on serait hors sujet,(isolation etc....)
    Et bien pas moi, et bien au contraire, car selon moi :
    "laisser le chauffage, c'est plus économique ??"
    - Dans une maison pas isolée : Non dans tous les cas de figure
    - Dans une maison au chauffage électrique : ça fonctionne en tout ou rien, donc autant qu'il soit à fond et qu'il s'arrête net plutôt que de chauffer par intermittence (plus de pics de démarrage)
    - Dans les maisons de Richard31 : Oui

    Donc puisque la question n'a pas de réponse toute faite on ne peut pas sortir du sujet les paramètres qui peuvent l'influencer.

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Philou67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Il faut qu'en même avouer que le sujet initial manque un peu de précision, car il me semble que personne ici ne contredit le fait qu'une programmation journalière (voire hebdomadaire) de la consigne de température est une source d'économie... non ?
    Comme d'ailleurs le suggère l'Adème dans ses recommandations (paragraphe "La programmation : un chauffage qui s'adapte à votre mode de vie").

    Ou bien aurais-je mal compris ton message, richard ?
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  4. #33
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    re,
    voyez le comme vous voulez,
    mais semble peine perdue,
    tu es donc d'accord avec ma première hypothèse qui consiste à dire que toute cette histoire ne serait qu'une théorie échaffaudée par EDF pour limiter les pics de consommation?
    non pas d'accord,
    d'autant que l'on sort une nouvelle fois du sujet,
    j'ai eu assez maille a partir avec eux pour l'affaire des électro fioul durant une formation,
    je ne désire donc pas venir sur ce terrain,
    et cite ceci,
    électrique gaz ou fioul tout cela peut être finement régulé par "courbe de chauffe",
    la question que je me pose:
    savez vous au moins ce qu'est une courbe de chauffe???
    et non pas une régulation sèche ???
    si ceci n'est pas assimilé pas la peine d'en débattre,
    pour info le constat "subjectif ressenti" que l'on a sur un radiateur en température hivernale moyenne est "qu'il ne chauffe pas",
    ceci "en apparence"
    en fait la circulation chaude (si bien adaptée) est basse,
    sauf en température hivernale très basses,
    cela fait plus de 20 ans que l'on vie sous ces critères sans souci ,
    ce qui supprime:
    hydrométrie élevée,
    mouvement de convection,
    chocs thermiques,
    avantage en sus
    bon fonctionnement du frigo (je suis frigoriste en matériel domestique et dépannage électroménager en sus de la maintenance de PAC air/eau sur programme perche GTI des année 80/90)
    je ne pète pas plus haut que mon c..
    fort de cela,
    j'ai pu étudier via mon environnement professionnel,
    les solutions les mieux adaptées de mon époque en fonction de mon budget,
    et là,
    EDF n'a rien a y voir,
    juste le bon sens et la compétence d'un ingénieur pour la mise au point de mon chauffage,
    l'isolation étant un autre sujet que je traite encore vu mes changements d'occupation d'espace
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  5. #34
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    re,
    Il faut qu'en même avouer que le sujet initial manque un peu de précision,
    ceci est possible,
    mon débat est sur ceci:
    dois-je:
    chauffer mon habitat suivant des critères d'occupation
    chauffage stoppé durant mon absence
    activé en ma présence
    c'est ainsi que j'interprète le 1er post ,
    et là je suis formel,
    c'est non!!!car plus coûteux
    mais pas que cela,
    le TA a sec fait déjà mieux (expérimenté durant 2 ans avant investissement sur régulation par courbe de chauffe)
    on peut,
    je le redis:
    nettement augmenter le confort et économiser
    via la régulation par courbe de chauffe
    c'est pas simple a mettre au point (je l'accorde)
    ce n'est pas pour rien que je n'en ai pas pris la responsabilité a moi seul,
    je ne compte pas ses passages durant la 1ère année,
    cela a sa demande mais c'est bien le top,
    cela quelque soit le critère d'isolation (qui est pourtant primordial)
    la courbe varie fortement en fonction de ce critère,
    mais dans tous les cas elle optimise économiquement
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  6. #35
    Philou67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Un lien vers la courbe de chauffe de l'excellent site d'Hervé Silve : http://pagesperso-orange.fr/herve.silve/regul.htm

    On notera juste au dessus de ce chapitre, la remarque 3)
    Citation Envoyé par Hervé Silve
    - 3 Pour faire des économies, adapter les plages d’abaissement (températures réduites pendant les absences ou la nuit) au mieux des besoins est aussi une très bonne solution car la régulation abaisse la température du fluide pendant ces périodes ce qui réduit le DeltaT intérieur/extérieur.
    La programmation journalière/hebdomadaire n'a rien à voir avec la courbe de chauffe. On est bien d'accord, richard ?
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  7. #36
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Un lien vers la courbe de chauffe de l'excellent site d'Hervé Silve : http://pagesperso-orange.fr/herve.silve/regul.htm

    On notera juste au dessus de ce chapitre, la remarque 3)


    La programmation journalière/hebdomadaire n'a rien à voir avec la courbe de chauffe. On est bien d'accord, richard ?
    exact philou!!
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  8. Publicité
  9. #37
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    re,
    tu noteras que le but est bien de toujours avoir un delta T le plus efficient possible,
    et non pas ces arrêts complets non gérés qui vont l'augmenter a outrance,
    je reconnais que c'était très complexe pour ma petite tête(et bien d'autres) et force a été d'avoir posé les bonnes questions pour a mon tour le comprendre,(ma confiance en lui était totale )
    en ce sens mon ami a été super
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  10. #38
    Philou67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Je pense que depuis le début de ce fil, il est fait confusion entre "moduler" une régulation par la programmation d'une consigne, et provoquer des arrêts/reprises de la chaudière.
    Dans le premier cas, la régulation est toujours active, mais la température de consigne varie.
    Dans le deuxième cas, lorsque la chaudière est arrêtée, il n'y a plus de régulation. Non seulement la maison s'est refroidie, mais le circuit également.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  11. #39
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    ,
    richard, tu ne cites que des cas avec des modes de chauffage ayant une forte inertie.
    faux,
    des simples convecteurs peuvent aussi le faire via une centrale qui les pilotes (exemple: fil pilote, peut importe le mode de transmission )
    ceci via un hachage séquentiel qui génère les impulsions de chauffe,
    il me semble que nous sommes au 21ème siècle non??(on savait toutefois faire au siècle dernier)
    la courbe de chauffe peut être encore plus affinée dans un tel cas pièce par pièce sans souci
    Le post primitif ne parle que de "chauffage", pas de chaudière, ni de régulation. Donc dans le cas général, je me répète, c'est quand on a une température la plus basse dans la maison qu'on consomme le moins.
    mais bien sûr,
    autant coucher dans une grotte avec un feu de bois ramassé aux alentours, dans ce cas en sus,
    il sera gratuit
    Tu penses que l'hydrométrie, et donc le refroidissement des réacteurs des centrales nucléaires intervient (je ne vois pas dans quel autre domaine on pourrait faire le lien hydrométrie-chauffage de la maison)?
    une maison non chauffée par temps froid n'a aucune humidité qui s'y condense??
    je ne vois pas ce que viens faire la centrale nucléaire dans ce sujet
    Tu es donc d'accord avec ma première hypothèse qui consiste à dire que toute cette histoire ne serait qu'une théorie échaffaudée par EDF pour limiter les pics de consommation?]
    qu'elle soit celle de la conspiration:
    on nous cache tout et on nous dit rien, c'est ça??
    désolé,
    mais la théorie du complot n'est pas ma tasse de thé,
    Dernière modification par Philou67 ; 16/11/2009 à 18h44. Motif: Réparation balise de citation
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  12. #40
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Je pense que depuis le début de ce fil, il est fait confusion entre "moduler" une régulation par la programmation d'une consigne, et provoquer des arrêts/reprises de la chaudière.
    Dans le premier cas, la régulation est toujours active, mais la température de consigne varie.
    Dans le deuxième cas, lorsque la chaudière est arrêtée, il n'y a plus de régulation. Non seulement la maison s'est refroidie, mais le circuit également.
    re,
    on est bien d'accord!!
    je n'ai jamais rien dit d'autre,
    ceci est bien une chauffe permanente "pour la saison hivernale" que tu précises "modulée",(moi aussi remarque)
    le débat par contre:
    est que je raconte une connerie,
    vu que ce que l'on me rétorque est la seconde solution comme la plus économique
    a chacun sa conclusion,
    la mienne est sur ce post
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  13. #41
    sdiddine

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Bonjour à tous,
    Moi ce que je peux dire de ma courte expérience de chauffage au bois c'est que si j'attends qu'elle se refroidisse (la chaudière) complètement avant de la remettre en route je vais utiliser bien moins de bois!
    A+

  14. #42
    jim64

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    je vois pas trop l'intérêt de ce fil ...

    la température intérieure détermine le gradient de témpérature (delta T) pour une température extérieure donnée

    les pertes sont parallèles à delta T

    en journée si j'abaisse T int et que la temp ext augmente le delta T diminue , j"économise !!

    le soir T int est remontée au niveau confort et t ext baisse donc je perds davantage à cause du delta T

    la chaleur qui est "consommée" n'entre pas en jeu parce qu'inertie oblige elle est restituée ensuite


    reste la performance de la chaudière (ou du poele) qui sont fait globalement pour donner leur meilleur rendement a puissance max

    situation qu'on rencontre plus quand on chauffe le soir "à fond" qu'en entretien a bas régime dans la journée sauf chaudière "pulsée"


    si je me trompe merci de m'expliquer pourquoi et ou je peux vérifier vos explications

    cordialement

  15. Publicité
  16. #43
    warloy

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Quand j'étais au fuel et que ma vieille maison n'avait quasiment aucune isolation, j'avais fait pas mal d'essai pour consommer moins avant d'arriver à un niveau de confort correct. La maison perdait facile 1°C à l'heure quand il faisait froid ou qu'il y avait du vent . J'avais un thermostat d'ambiance et des robinets thermostatiques. Thermostat d'ambiance sur 18°C quand on était présent et 15°C la nuit et quand on était absent. Chaque robinet thermostatique était réglé pour avoir la température demandée sauf dans une pièce beaucoup moins utilisée. 18 avec un p'tit gilet, ça le fait, et 15° la nuit sous la couette, on les sens pas (mais une ch'tite bouillotte au départ, c'est agréable ) ! résultat: moins de 2000l de fioul pour environ 100m2 chauffé. Ne pas oublier quand même que 1°C de moins dans la maison, c'est 7% de moins à payer !!!
    Tout est une question d'habitude. Maintenant, avec le pdm, avec 8°C la nuit dehors, on a 20 dans la chambre au 1er. Ma femme râle car elle a trop chaud. Du coup, elle ferme la porte de la chambre pour qu'il y est moins de chaleur qui y rentre.

    Je vois mon père qui râlait, il y a 25 ans, que chez ma grand mère, il crevait de chaud, et maintenant, il chauffe son bureau à 24-25. Du coup quand il vient chez moi, il garde son manteau...

    Pour moi, vouloir à tout prix se promener en tee-shirt dans la maison en plein hiver est une aberration. Un simple pull et une couette bien chaude peut faire économiser beaucoup d'énergie .

  17. #44
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Citation Envoyé par jim64 Voir le message
    je vois pas trop l'intérêt de ce fil ...
    si je me trompe merci de m'expliquer pourquoi et ou je peux vérifier vos explications
    cordialement
    re,
    cliquez sur les liens proposés dans les différents posts,
    ou voir "les techniques de l'ingénieur"
    pour ce qui concerne le chauffage
    bonne lecture
    j'ai terminé pour ce qui me concerne ma démonstration,
    et vais de ce pas sous "la couette"
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  18. #45
    Clair31

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par warloy Voir le message
    Pour moi, vouloir à tout prix se promener en tee-shirt dans la maison en plein hiver est une aberration. Un simple pull et une couette bien chaude peut faire économiser beaucoup d'énergie .
    Tout a fait d'accord avec warloy, chez moi 19°C et pas froid (18°C la nuit), mais pas de yoyo de températures (avant 16°C le matin et 22°C après pour se réchauffer avec des murs encore trop froids)

    Si l'on réfléchit par l'absurde, un chauffage arrêté (coupé, éteint) ne consomme pas, donc couper complètement le chauffage la journée ou en cas d'absence devrait-être économique et cela quelque soit la durée de l'absence, 5 min, 1h ou 1 semaine?
    Alors, pourquoi avec un plancher chauffant ou une maison avec inertie, avoir une consigne (même basse) de chauffage dans ce cas, pourquoi gérer les PDM avec les T° en évitant de trop laisser refroidir ?
    Pour le confort, uniquement, pour ne pas être entouré de surfaces froides qui nous obligeraient a chauffer plus lors de la remise en marche.
    Sans inertie pas de problème, marche (régulée quand même) et arrêt, pas de régime réduit sauf la nuit (c'est un peu ce que l'on a avec les grilles pains, mais coté confort..)

  19. #46
    chataxe

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Bonsoir
    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    la mise au ralenti ne s'effectue pas uniquement par la température de la chaudière mais surtout par vanne 4 voies (motorisée) ,
    Pour les chaudières bûche ou fioul (sauf exception et pour les autres énergies il y a plusieurs types) il n’y a pas de mise au ralenti c’est 0 ou 1.
    Ce qui use une chaudière ce sera plus le nombre de démarrage que le temps de chauffe

    J’ai un peut de mal a suivre le fil, mais Richard, vous êtes bien d’accord qu’une baisse de T° pour un temps donné est à privilégier sur un maintien constant de la T°.
    Après il est évident qu’une gestion avec régulation est préférable et fera aussi diminuer la conso.
    Mais les 2 ne sont pas en opposition

    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    le chauffage se doit d'être continu en période hivernale,
    ceci avec une courbe de chauffe la plus plate possible,

    les seules variations a prendre en compte est le taux de présence dans les locaux et l'activité jour/nuit,
    ou durant la dite absence la température sera programmée (cela toujours avec une courbe de chauffe la plus plate possible) a valeur d'autant plus basse que la durée d'inoccupation sera longue
    j’ai l’impression que la confusion vient que ce que vous appelez continu (chaudière toujours près à chauffé si besoin) mais baise des consignes est appeler par d’autre coupure de chauffage.
    Donc tout le monde est du même avis sans s’en rendre compte, non?

    A+

  20. #47
    jim64

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    j’ai l’impression que la confusion vient que ce que vous appelez continu (chaudière toujours près à chauffé si besoin) mais baise des consignes est appeler par d’autre coupure de chauffage.
    je ne vois pas de différence entre une baisse de la consigne de température qui conduit à un arrêt transitoire du chauffage jusqu'à ce que la consigne atteinte le chauffage redémarre

    et un arrêt complet qui va "simplement" éventuellement laisser la température baisser en dessous de cette consigne si l'inertie est insuffisante

    la formule du flux thermique est Q=-K*A* dT/dX

    K A et X étant constants le flux varie comme -dT le flux thermique = les pertes varie comme la température ( en fait le Delta T)


    ce qui intervient dans la baisse de T c'est l'inertie (et l'isolation) si l'inertie est faible la température chute vite et donc le gradient delta T qui baissant diminue rapidement les pertes

    si au contraire l'inertie est forte la température va se maintenir haute plus longtemps et donc accroitre les pertes ,( ce qui explique au passage qu'on couple isolation et inertie pour le confort )mais maintenir la température haute ne limite pas les pertes ça se saurait !!

    et toute baisse est bénéfique sauf que le confort s'en ressent du fait de l'inertie qui demande du temps pour se "recharger"


    les maisons a forte inertie demandent beaucoup d'énergie pour "monter en température" et beaucoup pour la maintenir si mal isolée

    à faible inertie on monte vite mais on descend vite si on est mal isolé ce qui explique aussi que la maison a faible inertie est inconfortable l'été (une bouteille thermos , un pet et tu as chaude comme dit quelqu'un sur ce forum )



    quand la température est abaissée la chaudière doit moins chauffer

    quand la température est relevée la chaudière doit chauffer plus !!:


    P.... je viens d'inventer l'eau tiède .....

    cette histoire d'allure de chauffe est ce que ça n'est pas simplement une pente de compensation des pertes thermiques

    plus chaud plus de pertes

    - chaud - de pertes

  21. #48
    SK69202

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Bonsoir,

    Donc tout le monde est du même avis sans s’en rendre compte
    Sur FS, beaucoup perdent de vue, qu'une majorité de nos concitoyens, se les caillent à 18°C, et que la principale limite au chauffage reste le budget qu'ils peuvent (ou veulent) y consacrer.
    C'est dit depuis le début, moins chauffer c'est moins dépenser d'énergie, donc d'argent. Mais le confort, qui reste une notion relative à chacun, se réduit aussi quand il fait moins "chaud" au même endroit.

    Je l'ai dit depuis le début, le terme "économique" intègre la notion de confort et quand le confort est au rendez vous, la solution plait.

    Il y autant de psychologie que de physique dans cette affaire, et discuter d'un point en oubliant l'autre nous fait tourner en rond.
    Quoique une ronde, sa réchauffe.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  22. Publicité
  23. #49
    jim64

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    des tapis au sol , des tentures ou des boiseries au mur

    des charentaises ,une brique chaude sous les pieds , une bonne polaire , une bonne soupe chaude .....

    un pc dans 6m2 avec un écran cathodique l'hiver (et un lcd l'été)

  24. #50
    gennyF

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Merci beaucoup pour tous les reponses.

    Pour ma quéstion de base je retrouve la confirmation dans un liens proposé qui semble pourtant une oeuvre savante: http://www.docstoc.com/docs/13236361/page4 , chapitre 1.3.2 , figure 5.

    On coup le chauffage des bureaux a 18h puis le remettre a 5h30 en anticipation de l'arrivé des personels a 8h. L'option de chauffer durant une heure a partir de 23h se justifie uniquement s'il y a un tarif de nuit.

    Au plus simple , on chauffe pour les heures d'occupation et laisse refroidir entretemps.

    Ca se concorde avec les lois de base de la physique comment disent plusieur ici. La, l'arguement fondemental sur l'ecomonie d'enérgie s'arret.

    Beaucoup de la reste est un argument de confort, valable en soi, mais qui ne change pas l'economie d'enérgie , plutot il incite un compremis. Comment definir ce compremis et comment l'atteindre devient vite compliqué.

    Aprés il y a des considerations techniques avec certains appareils qui imposent de contraints techniques: variabilité de rendement , capacité de faire ralenti etc. Donc je suis ouvert a l'idée que certains appareils seraient mal adaptées a fonctionner dans le mode la plus economique: chauffer au besoins.



    Envoyé par warloy
    Pour moi, vouloir à tout prix se promener en tee-shirt dans la maison en plein hiver est une aberration. Un simple pull et une couette bien chaude peut faire économiser beaucoup d'énergie
    Mais t'es fou ?? Mettre un pull? Je n'ai pas envie de retourner a l'age de la pierre moi. Autant vivre dans une grotte!

    Ce qu'on oublie souvent est que homo sapiens est un animal a sang chaud. Nos corps ont la capacité de s'adapter aux changements des saisons si on les permet de sentir les changements de température.

    Les premiers chaleurs d'été nous asomment mais deux semaines apres c'est bon. Pareil en hiver. Si on ne cours pas entre maison surchauffée a la voiture surchauffée au bureau surchauffé, on trouve que notre métabolisme acceler et on n'a pas froid.

    Mon apart fait 15C ce soir. Je n'ai pas froid aux mains , ni aux peids. Je suis a l'aise. Je suis loins d'allumer le feu.

    La on sort un peu du sujet mais bon.

    Merci pour tous vos contributions et qqs liens vers les sites bien calés.

  25. #51
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    Bonsoir
    j’ai l’impression que la confusion [B]vient que ce que vous appelez continu (chaudière toujours près à chauffé si besoin) mais baise des consignes est appeler par d’autre coupure de chauffage.[/B]
    Donc tout le monde est du même avis sans s’en rendre compte, non?
    A+
    re,
    désolé,
    ma langue est le Français, ,
    c'est la seule que je sais utiliser,
    je n'ai fait aucune confusion,
    une coupure chauffage n'est pas pour ma comprenette,
    une baisse de consigne,
    mais une mise hors régulation par arrêt de chauffe,
    relisez les posts

    Chataxe,
    Après il est évident qu’une gestion avec régulation est préférable et fera aussi diminuer la conso.
    bien sûr,
    comparativement a quoi??
    ai-je dit autre chose??
    et je repose la question,
    c'est quoi une courbe de chauffe???
    je n'ai pas l'impression que tous les posteurs le savent,
    juste une partie
    pourquoi mes radiateurs donnent "l'impression" de ne jamais chauffer??

    anecdote:
    mon épouse: Richard le chauffage est en route??
    richard: oui pourquoi??
    mon épouse: les radiateurs sont froids,
    richard: tu as froid??
    mon épouse:non!!
    richard:il est donc en route
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  26. #52
    jim64

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    merci du lien

    page B 2330 - 4 figure 6 : role de l'inertie

    page B 2330 - 7 figure 12 et 13 role de la régulation et oscillations du système

  27. #53
    jim64

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    bon ça continue , .....la courbe de chauffe on est ignare et on connait pas !!! et surtout ne pas tenter d'expliquer simplement à quoi ça sert

    faudra l'expliquer à mon poèle à bois .....il a pas l'air de connaitre

    mon pote le soleil non plus d'ailleurs ...qui est du style basique "tout ou rien" ou il brille ou il brille pas .....
    par contre il chauffe peu le matin et le soir ,et s'appuie sur son pote l'inertie pour être aussi présent la nuit ....

    mais tout cela nous éloigne de la courbe de chauffe destinée aux "vrais systèmes " pilotés par microprocesseur et un windows "xy"

    perso je préfère le sytème manuel avec fenêtre 2.0 ou 3.0 et les volets manuels 1.0

  28. #54
    SK69202

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Bonjour,

    Ce qu'on oublie souvent est que homo sapiens est un animal a sang chaud. Nos corps ont la capacité de s'adapter aux changements des saisons si on les permet de sentir les changements de température.
    Sapiens Sapiens est un animal tropical, le sang chaud, c'est juste sa courbe de chauffe et en tant qu'animal tropical, Sapiens Sapiens veut la chaleur tropicale, alors il a plusieurs méthodes.

    La peau à l'air dans de l'air chaud, la peau en contact avec une couche d'air chaude, elle même enfouie sous des matériaux isolant genre gros pull dans de l'air froid, et éventuellement le tout exposé aux rayons qui chauffent.

    anecdote:
    mon épouse: Richard le chauffage est en route??
    richard: oui pourquoi??
    mon épouse: les radiateurs sont froids,
    richard: tu as froid??
    mon épouse:non!!
    richard:il est donc en route
    Excellent, c'est dur d'expliquer que les radiateurs sont froids parce qu'il fait chaud...

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  29. Publicité
  30. #55
    Philou67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Vous le faites exprès ou quoi ???

    J'ai fourni le lien vers le site d'Hervé Silve où toutes les explications sur la courbe de chauffe sont faites, et même ma méthode pour choisir la courbe de chauffe.

    Je rappelle aussi que la courbe de chauffe s'utilise avec une chaudière à fluide calo-porteur... donc ça ne s'applique pas à un chauffage électrique par effet joule ou radiant, ni à un poêle à bois qui n'est de toute façon pas régulable. Je ne sais pas dans quelle mesure elle peut s'appliquer à une chaudière à bois buche avec hydroaccumulation.

    Je rappelle aussi que richard n'a jamais dit qu'il ne fallait pas moduler la régulation (c'est à dire adapter la consigne à l'occupation). Il a seulement dit que la régulation doit être réglée suivant la courbe de chauffe optimale, et le rester en continu. Ainsi, c'est la régulation qui gère au mieux, l'économie d'énergie tout en respectant les consignes de l'utilisateur.

    Donc oui, plus la consigne est basse, moins on consomme, mais non, on ne consomme pas moins en arrêtant la régulation.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  31. #56
    poulif

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Je ne sais pas pour vous, mais je ne vois toujours pas le rapport entre la courbe de chauffe et le sujet du fil. La cdc est une manière d'optimiser l'utilisation du chauffage central. Ca n'explique pas si il faut le couper ou pas pour les absences prolongées.

  32. #57
    Philou67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Citation Envoyé par poulif Voir le message
    Ca n'explique pas si il faut le couper ou pas pour les absences prolongées.
    Le post initial ne parle pas d'absence prolongée... il parle juste de "selon le besoin", ce qui est ambigüe, flou, comme je l'avais signaler, et qui s'apparente la plupart du temps à la modulation de présence donc je fais état depuis un moment, me semble-t-il.
    Maintenant, s'il s'agit d'une résidence de vacances occupée 2 semaines en hiver... ça change la donne.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  33. #58
    sdiddine

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Pour les chaudières bûche ou fioul (sauf exception et pour les autres énergies il y a plusieurs types) il n’y a pas de mise au ralenti c’est 0 ou1.

    Non mais la régulation est possible à trvers les radiateurs non? Ou mettre moins de bûches

    Bravo Richard, un exemple qui parle. Y'en a d'autre?
    A+

  34. #59
    jim64

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    enfin j'ai pu accéder au fameux site ....

    en résumé il faut la température de fluide caloporteur la plus basse possible et adaptée au système maison/chauffage considéré

    ceci étant sauf pour les maisons qui ont une chaudière déportée ou dans un local non ou mal isolé la chaudière et les tuyaux émettent de la chaleur certes , mais cette chaleur n'est pas perdue pour autant puisque que diffusée dans la maison ou une annexe chauffée qui contribue au chauffage(j'ai l'exemple de la msion de mes parents ou le rez de chaussée est chauffé par la chaudière a gaz et les tuyaux de chauffage central qui desservant l'étage passent en sous face du plancher d'étage

    donc lors d'un arrêt du chauffage avec baisse (ex 12°) l'hypothèse implicite(et juste!!) est qu' il faut une température de fluide caloporteur plus élevée pour remonter en température à 20 ° que si l'on a maintenu une consigne intermédiaire (ex 16°)

    si les canalisations de fluide et la chaudière sont en zone isolée alors les "pertes" sont des gains thermiques pour la maison

    dans ce dernier cas n'est il pas meilleur ? sauf confort inférieur (?) de couper le chauffage (diminuer pertes extérieures )que de maintenir une consigne intermédiaire qui les augmente pour moi cela me parait évident


    cf maison passive ou le chauffage est assuré par les "pertes" de l'éclairage, des Pc , de l'electroménager
    Dernière modification par jim64 ; 17/11/2009 à 15h15.

  35. #60
    nanard1979

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Pour en revenir à la question initiale :
    est il plus économique de laisser le chauffage ?

    La question a se poser est que veut dire "laisser le chauffage" ? (quel chauffage, quelle tarif energetique, quelle régulation, quelle occupation etc...)

    L'incompréhension qui vient apres montre les différentes visions qui découlent de cette incompréhension.
    - Couper le chauffage ne signifie pas pour tout le monde couper la régulation (s'il y en a une)...
    - Chez moi le chauffage est en route, mais celà ne dit pas s'il chauffe ou pas...
    - Des économies thermiques ne sont pas forcéments économiques (je relance mon chauffage très tôt pour faire la montée en température en tarif "nuit")...

    Bref laisser le chauffage plus économique ? Tout dépend : de l'occupation (permanente ou pas) des locaux, de la durée et du moment des absences (tarif nuit eventuel).

    J'ai l'impression que tout le monde a raison dans cette discussion, sans se comprendre :
    - OUI il faut baisser la consigne quand le logement est inocupé.
    - OUI il faut étudier (et optimiser) la (re)montée en chauffe pour optimiser le confort (arriver dans un logement "en température") et les économies (de pas monter en température trop tôt). Bref la consigne doit être adaptée au couple logement (isolation, inertie) / chauffage (puissance, tarif energetique). Est ce ça la "courbe de chauffe" (sans blague, je ne connais pas cette notion) ?

    Je rejoint totalement le 2eme post de la discussion qui évoque le "cout de confort"... Qui est assumé chez moi par un programmateur hebdomadaire qui modifie la consigne. Le chauffage est ainsi toujours "en route" mais sans "chauffer" tout le temps => c'est la solution économique "pour moi" qui ne voulait pas faire la régulation "à la main".
    Dernière modification par nanard1979 ; 17/11/2009 à 15h32.

Page 2 sur 6 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Laisser des pièces non utilisées sans chauffage
    Par bogue69 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 52
    Dernier message: 19/01/2017, 19h56
  2. Chauffage economique et economique ?
    Par bubo57 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/12/2008, 10h56
  3. Chauffage Central Economique
    Par MIGHTYMIKE dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 19
    Dernier message: 08/03/2008, 15h48
  4. chauffage écologique et économique??????
    Par nicolas9 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/11/2007, 20h51
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...