Répondre à la discussion
Page 3 sur 6 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 168

Laisser le chauffage, c'est plus économique?



  1. #61
    Philou67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?


    ------

    Non, nanard, la courbe de chauffe est une courbe de régulation de la température du fluide caloporteur. La recherche de la meilleur courbe possible est basée sur la plus forte puissance nécessaire dans une saison. Une fois la courbe de chauffe choisie, il faut conserver une régulation en permanence, car la courbe optimise la température du fluide par rapport au besoin (si j'ai bien compris).
    Arrêter la chaudière (et la régulation), c'est modifier la température du fluide en dehors de cette courbe de chauffe, et rendre la régulation moins performante.
    C'est ainsi que je comprends le principe de la courbe de chauffe.

    Je ne sais pas dire si la courbe de chauffe est la seule méthode efficace de régulation, et si elle est adaptée à tout type de chaudière (par exemple, les chaudières électriques, donc sans combustible, ou les chaudières à hydro-accumulation).

    -----
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  2. Publicité
  3. #62
    nanard1979

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    OK donc la courbe de chauffe est la manière d'optimiser un chauffage par fluide caloporteur en adaptant la temperature du fluide à la consigne (ou qqch dans le genre)...

    J'avais interprété ça comme la manière par le système (au global) de capturer la temperature de consigne... ou la variation de la consigne au cours du temps...

    Bref c'est un cas hyper spécifique par rapport a la question posée, par exemple il ne couvre absolument pas le cas du chauffage electrique...

    Bref pour en revenir à la question bistrotienne : faut il laisser le chauffage allumé pour faire des économies :
    - on peut couper son chauffage quand on n'en a pas besoin, et on va faire des économies et sacrifier son confort. (voire faire peu d'économie si celà conduit à une mauvaise utilisation / optimisation du chauffage => courbe de chauffe)
    - on peut laisser son chauffage "allumé" en le régulant en fonction de l'occupation et du tarif

  4. #63
    jim64

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    optimiser la température du fluide c'est pour éviter les pertes ok

    mais les pertes ou ?

    dans la chaudière , est elle plus efficace en fonctionnant par à coups brefs ? ou en On/OFF durables ?

    pour les tuyaux si tous restent dans l'enveloppe isolée alors il n'y a pas de pertes !!

  5. #64
    Philou67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Je peux me tromper, mais je pense que la courbe de chauffe optimise la combustion plutôt que les pertes.
    Richard, tu as une information plus précise ?
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  6. #65
    jim64

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    ici http://www.regioncentre.fr/jahia/web...ourt091008.pdf

    un assez clair document expliquant les contraintes auxquelles il faut faire face

  7. #66
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    re,
    oui j'ai des informations plus précises,
    je vais tenter de simplifier au mieux pour qu'elle soit comprise,
    en fait on ne régule pas au départ (ceci tu l'as compris de suite)
    on détermine la puissance de chauffe nécessaire pour mettre en température aussi vite que possible
    disont donc au départ tout est plein pot (ce n'est pas réellement le cas mais on ignore ce détail pour simplifier)
    une fois la température de consigne atteinte,
    on réduit la puissance juste au seuil d'automaintien,
    et la boucle est bouclée
    c'est cela une courbe de chauffe


    c'est ensuite que les choses se gâtent
    et là mon ami a eu a faire les abaques pour optimiser
    donc sur ce point là ,
    je sais que les calculs sont complexes,
    donc pas a ma portée,
    sa mise au point a demandé de nombreux mois,
    via plusieurs passages a sa demande,
    cela en fonction des saisons
    les optimisations peuvent parfois demander 2 saisons de chauffe,
    je le reprécise,
    la programmation n'est pas dans ces calculs,
    elle est totalement indépendante de cela,
    elle,
    par contre,
    elle est a ma portée ,
    -1- confort jour 20°C
    -2- nuit 18°C
    -3- absence courte 17°C
    -4- absence 8/15 jours 16°C
    -5- absence de longue durée = mise hors gel +plus de sanitaire et arrêt du frigo
    -6- suite absence de longue durée remise en route jour ou nuit 24h avant reprise des lieux
    je te remercie philou pour tes liens qui détaillent simplement ( mieux que moi) le principe,
    mon lien était très complet,
    mais justement trop complet,
    car les tiens me semblent y avoir été repiqué dessus
    ce qui fait que tu as mâché le travail pour les intéressés,

    cela spécialement pour toi philou
    par contre il y a quelques erreurs qu'il me faut corriger sur l'utilisation d'une courbe de chauffe,
    cela vas vite te rappeler un certain cas de figure que nous avons traité ensemble "ton four"
    tu te souviens du principe de fonctionnement de la carte de puissance en mode séquentiel????
    c'est ni plus ni moins qu'une courbe de chauffe en sus de la régulation
    mais elle commande quoi??
    si ce n'est des "résistances électriques"
    met a la place les fameux convecteurs (même bas de gamme style grille pain)
    et tu les gère en mode courbe de chauffe sans souci,
    sauf que dans ce cas on appelle cela une "centrale domotique "
    tout cela pour dire,
    une courbe de chauffe peut piloter
    -1- une chaudière gaz,(vanne 4 voies)
    -2- une chaudière fioul (vanne 4 voies)
    -3- un chauffage électrique (centrale domotique)
    et bien d'autres applications (exemple:inverter)
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  8. Publicité
  9. #67
    poulif

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Citation Envoyé par jim64 Voir le message
    si les canalisations de fluide et la chaudière sont en zone isolée alors les "pertes" sont des gains thermiques pour la maison
    Tu oublies juste que ces gains thermiques font partie des déperditions globale du bâtiment, puisqu'ils entretiennent une t° élevée à l'intérieure. Ça revient au même !

    Que le chauffage et son équipement ait un rendement de 100% ou pas ne change rien au problème, on ne sait toujours pas à partir de quelle durée d'absence il faut le couper !

  10. #68
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    re,
    tiens!!!!
    a présent je vois que les choses s'améliorent mais cela n'a pas été tout a fait compris dans les derniers posts,
    nanard,
    Bref pour en revenir à la question bistrotienne : faut il laisser le chauffage allumé pour faire des économies :
    - on peut couper son chauffage quand on n'en a pas besoin, et on va faire des économies
    faux, vous dépensez plus,
    et sacrifier son confort vrai, tout en dépensant plus
    optimisation du chauffage => courbe de chauffe),vrai
    là ,au moins ce n'est pas le plafond que vous chauffez, mais vous
    normal,
    les mouvements de convection sont presque inéxistants voir: plancher basse température
    et le lien de jim64 (il est un peu long mais si vous êtes fatigué) allez directement a la régulation
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  11. #69
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Citation Envoyé par poulif Voir le message
    on ne sait toujours pas à partir de quelle durée d'absence il faut le couper !
    re,
    vous le faites exprès???
    cela est donné a 2 reprises dans mes posts
    post #23 et #66
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  12. #70
    poulif

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Richard, la courbe de chauffe n'explique rien.
    8 à 15 jours à 16° et vous consommez moins : je n'y crois pas. Expliquez moi !
    Prenez une moyenne de température externe et un ordre de grandeur des déperditions de la maison : on va faire le calcul !

  13. #71
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Citation Envoyé par poulif Voir le message
    Richard, la courbe de chauffe n'explique rien.
    8 à 15 jours à 16° et vous consommez moins : je n'y crois pas. Expliquez moi !
    Prenez une moyenne de température externe et un ordre de grandeur des déperditions de la maison : on va faire le calcul !
    re,
    désolé,
    j'ai assez donné,
    et croyez ce que vous voulez,
    après tout ce n'est pas mon argent,
    mais le vôtre
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  14. #72
    jim64

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    bsr

    si gain il y a (à baisser à 16 ° pdt 15 jours versus arret complet)

    ce doit être impossible à montrer sauf sur "banc test" du fait que les simulations devraient etre simultanées pour éviter toute interaction climatique , froid , vent , pluie , des deux derniers paramètre sont rarement cités dans les causes de pertes thermiques or la capacité d'absorption calorique de l'eau est colossale comme l'est l'effet du vent

  15. Publicité
  16. #73
    Lnab3

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    on détermine la puissance de chauffe nécessaire pour mettre en température aussi vite que possible
    disont donc au départ tout est plein pot (ce n'est pas réellement le cas mais on ignore ce détail pour simplifier)
    une fois la température de consigne atteinte,
    on réduit la puissance juste au seuil d'automaintien,
    et la boucle est bouclée
    c'est cela une courbe de chauffe
    bonsoir richard 31,
    que voulez vous dire par on determine la puissance de chauffe necessaire et on reduit la puissance juste au seuil d'automaintien?
    est ce la chaudiere qui fait tout ça automatiquement ou est ce nous qui devons intervenir sur la chaudiere?
    ceci etant je suis d'accord avec vos reflexions.
    Dernière modification par Philou67 ; 18/11/2009 à 10h19. Motif: Ajout des balises de citation

  17. #74
    Titik

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Pour ma part, apres plusieurs tests sur des journées aux températures quasiment identiques, le resultat est sans appel : je consomme 3m3 de gaz (7 au lieu de 10) en moins si je baisse mon chauffage de 2° pendant 9 heures dans la journée.

  18. #75
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    re,
    cela s'effectue automatiquement et l'intérêt est a ce niveau,
    manuellement on ne peut que se planter
    car via les sondes elle, elle aura les infos exactes en temps réel que vous,
    vous ne pouvez estimer qu'approximativement
    les abaques étant la modélisation de cette courbe de chauffe
    et c'est là,
    que je n'ai pas la compétence pour faire,
    mais avantage,
    c'était le boulot de mon ami
    a présent cela a bien évolué(depuis 20 ans) et suis certain que l'on peut faire encore mieux
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  19. #76
    Ulyssesourd

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Salut
    Mais franchement dites moi à quoi cela sert à chauffer la nuit quand on est dans la couette ? Le but du chauffage n'est pas pour chauffer la maison mais pour avoir chaud là où on est là la plupart du temps...Donc la nuit, on est dans la couette alors à quoi bon chauffer toute la maison toute la nuit que pour avoir chaud quand on se lève ? Il suffit largement, je dis bien largement, de réallumer le chauffage 1 heure avant de se lever là on l'on va (cuisine pour le petit dejeuner et la salle de bain) et couper le chauffage general 1 ou 2h avant de se coucher ... Et c'est très bien un gros probleme pour des maisons passoire qui ne sont à aucun cas économiques...
    Et pour économiser encore plus le chauffage dans la journée : un REGULATEUR de CHAUFFAGE et ses fameux sondes et LES ROBINETS THERMOSATIQUES. En fonction de notre mode de vie, on programme le régulateur les absences probables + besoin en eau chaude sanitaire à une période donnée.
    Si l'on a une chaudière et pour l'ECS cela ne sert à rien de maintenir le ballon chaud pendant des heures pour avoir de l'eau chaude 24 heures après car l'eau chaude se trouve en haut du ballon et l'eau froide entre par le bas on ne risque pas de manquer d'eau chaude sauf si l'on fait couler 200L d'un coup !
    Et pour économiser encore plus il faut pouvoir réchauffer l'ECS avec l'eau du chauffage en retour mélangée avec l'eau chaude de la chaudière en complément. Seuls les régulateur + Vanne 3V motorisée + sondes sont capables de gérer tout cela.
    Chez moi je chauffe avec des radiateurs en fonte et en basse température : Quand il fait 0°C dehors, l'eau est à 40°C pour avoir 19-20°C dans les pièces de vie + SDB et presque rien dans les chambres puisque sont à l'étage, et la chaleur des pièces d'au dessous montent vers les chambres ( ne pas fermer les portes). Pour la SDB pas besoin d'avoir 25°C car on va etre nus et grrrr ! Suffit d'aller immédiatement dans la douche et se couvrir avec une grande serviette quand terminé...Ou faire couler un bain chaud ca chauffe la pièce ... etc... Bon je vais m'arreter là ...
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  20. #77
    gennyF

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Depuis ce que j'ai compris du site d'Hervé, la coube de chauffe tienne compte du fait que l'emissivité des radiateurs varient (un peu) avec la température. Donc pour optimiser le control de la température au plus juste il faut moduler la simple difference de temperature interieur/exterieur car le rapport n'est pas tout a fait linear.

    Je falicite Richard (et son ami) dans une installation tres pointue. Il repond de facon optimale au but de maintainir une température ambiente donnée. Si en plus on programme une leger baisse de cette température pendant les absences on va surement faire des legers ecomonies d'enérgie.

    Ce mode de fonctionnement est donnée comme critere de confort dés la conception. Ce n'est pas de lui meme une preuve que ce facon de faire est moins energivore que de couper toute simplement quand on n'est pas present.

    Richard ne s'explique jamais son affirmation (dont il admet ne pas vraiement comprendre la théorie) mais se base son avis sur son ami qui serait aparement tres doué. Il n'a pas besoin de s'expliquer parceque c'est "sur le net". [Le arguement qui tu.]

    Bon mais tous cela est evidement de noyer une quéstion trés simple dans une montagne de détail tres spécifique.

    Donc pour clarifier la question de depart qui je n'ai pas assez bien decrit.

    Je ne parle que d'economie d'enérgie avec une maison donnee est un chauffage donne. Sans rentrer dans les détails de la forme d'enérgie utilisée, la constructions du batiment ou la couleur de la moquette. (Sauf que je parle d'une energie de consomation , non pas une maison majoritairement passive.)


    Pour epingler un senario d'utilisation précis on va considerer une absense de 10h de duré dans la journée (boulot).

    Alors , si qqn veut me dire que maintainir une consigne de 2C moins que la température habituelle est plus economique en enérgie que la laisser refroidir la journée puis rechauffer peu avant la rentrée du soir, je veut savoir le raisonnement (et non pas les annecdotes).

    Une maison donnée maintenue a 18C aurait plus de deperditions a travers les murs et fenetres que la meme maison qui refroidi progressivement.

    Donc sur 24h elle aurait besoin d'un apport d'enérgie plus important.

    C'est pourtant un bilan enérgetique global trés simple a comprendre.

    Il me semble que beaucoup de personnes se trompent en cherchant trop loins dans les détails ou on se trouve vite dans un situation incalculable.

    Aprés d'avoir etabli ce base, je suis pret a croire que certains systemes qui sont concues pour une certaine mode de fonctionnement pourait etre mal adaptés pour faire ces economies. Cela est une question secondaire.

  21. #78
    bono51

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Pour savoir si tu feras des économies, pour ma part je pense qu'il vaut mieux que tu fasses des essais car la réponse à cette question ne peut se faire qu'au cas par cas.

    Tu essais sur une période avec une T de consigne -2° quand tu n'es pas la et sur la période suivant tu essais avec coupure et tu fais un bilan et tu verras bien quand tu as moins consommé.

    En fonction de l'inertie de chaque habitat ce sera plus ou moins rentable je pense.

    Enfin moi je préfère baisser un peu la T° de consigne la nuit par exemple lais mon absence est rarement prolongée et j'ai un petit à la maison. Mais bon il y a aussi le confort que l'on souhaite, donc en demandant un avis à des individus, en dehors de la compétence avérée de certains il y a le facteur confort humain qui entre en jeu.

    Donc le mieux sera de faire des essais avec ton chez toi à toi et tu pourras nous faire un retour à ce moment là

    Cordialement

  22. Publicité
  23. #79
    Clair31

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par gennyF Voir le message
    Je connait beaucoup de gens (meme certains pas cons) qui maintienent férocement qu'il est plus efficace et moins cher de garder un chauffage allumé en permanance plutot que de l'alumer au besoin.
    C'est du tout ou rien, non?
    Pas de notion de régulation,
    Il y a des tentatifs d'une certaine logique avec des arguements de chauffer les murs etc. mais finalement une maison plus chaude perd plus de chaleur.
    L'inertie ne serait qu'une excuse?
    Mais qui éteint complètement le chauffage en sortant de chez lui (même pour 10 minutes, y a pas de petites économies) et le rallume en rentant?

  24. #80
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Citation Envoyé par Clair31 Voir le message
    Mais qui éteint complètement le chauffage en sortant de chez lui (même pour 10 minutes, y a pas de petites économies) et le rallume en rentant?
    Comme le disait je ne sais plus qui dans ce fil il faudrait faire une modélisation, mais intuitivement je suis a peu près sur que ça ne servirait à rien de couper le chauffage aussi peu de temps; pour servir à quelque chose il faut que la baisse de température soit significative (disons 1°C au moins), sur une durée significative (au moins 1h) et que la température ambiante (et des parois) ai eu le temps de remonter avant que l'on revienne à la maison.

    Si j'ai le temps j'essayerai de faire une application pour le chiffrer.

  25. #81
    snackz

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Pour ma part, je viens de regarder les 3 liens fournis dans ce fil.
    Dans le lien de Richard, je n'ai pas trouvé ce qui permet d'arriver à la conclusion que baisser les chauffages pendant les périodes d'absence n'apporte pas d'économies.
    Par contre, sur le site d'Hervé Silvé, on trouve :
    "Pour faire des économies, adapter les plages d’abaissement (températures réduites pendant les absences ou la nuit) au mieux des besoins est aussi une très bonne solution car la régulation abaisse la température du fluide pendant ces périodes ce qui réduit le DeltaT intérieur/extérieur."

    ça me paraît assez clair, non ?

    Si on estime que la température de confort est de 21°C (chacun remplacera par le chiffre qui lui convient), et que l'on est pas là de la journée de 8h00 à 18h00, ça coûtera moins cher de laisser baisser la température dans la journée (à mon avis la laisser chuter le plus possible), et programmer le circulateur pour qu'il se déclanche par exemple à 17h00 pour qu'il fasse 21°C à notre retour.

    S'il y a dans les liens fournis une ligne qui vient infirmer ces propos, merci de nous dire à quelle page.

  26. #82
    SK69202

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Bonsoir,

    Je ne parle que d'economie d'enérgie avec une maison donnee est un chauffage donne. Sans rentrer dans les détails de la forme d'enérgie utilisée, la constructions du batiment ou la couleur de la moquette. (Sauf que je parle d'une energie de consomation , non pas une maison majoritairement passive.)
    Si on enlève la notion de confort des habitants de la dite maison, c'est de la physique pure et si on se limite à ça, la réponse est dans ton, premier post.

    Le problème c'est en combien de temps on veux se sentir à l'aise en rentrant chez soi, ou en se levant pisser la nuit et c'est à ça seulement que chacun apporte sa réponse "économique", d'où ce fil qui tire à hue et à dia.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  27. #83
    KroM67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    mais bien sûr,
    autant coucher dans une grotte avec un feu de bois ramassé aux alentours, dans ce cas en sus,
    il sera gratuit
    Aaah je vois, vous faites donc partie des septiques qui pensent qu'on ne peut pas chauffer une maison moderne au bois? Il y a un paquet de sujets intéressants dans cette section qu'il ne faut pas hésiter à lire. Très instructif je vous assure.
    De plus depuis le 9 juin 2009 les appareils de chauffage à bois indépendants peuvent être considérés comme mode de chauffage principal dans le neuf. C'est pas moi qui le dit, c'est le législateur.

    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    une maison non chauffée par temps froid n'a aucune humidité qui s'y condense??
    je ne vois pas ce que viens faire la centrale nucléaire dans ce sujet
    L'hydrométrie est la mesure de l'écoulement de l'eau. (c'est sur le net ) Je ne voyais que les centrales nucléaires pour avoir un lointain rapport avec la discussion et l'hydrométrie, d'où ma réponse je l'avoue en peu cavalière bien que non dénuée d'humour... Content qu'elle vous ait plu.

    Peut-être vouliez vous parler d'hygrométrie?

    Mais c'est vous Richard Coeur de Meule qui êtes monté sur vos grands chevaux pour ruer dans les brancards et nous traiter de soulards analphabêtes comme tes pieds.
    Donc je n'ai pas osé vous reprendre, pauvre vermisseau que je suis...

    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    re
    désolé, ma langue est le Français, ,
    c'est la seule que je sais utiliser,
    ...
    Faudrait voir à maitriser un peu la sémantique alors...


    De toutes façons nous sommes bien d'accord pour dire que les hypothèses de départ étaient bien floues.

    Concernant la courbe de chauffe, on adapte donc la température du fluide caloporteur à la température extérieure une fois la consigne atteinte, c'est ça?
    Quelle serait l'interêt d'une tel système dans une maison moderne, à savoir un tantinet bioclimatique?

    Petit exemple : pour parler de ce que je connais, par ici dans le ried alsacien, l'hiver les jours les plus froids sont les plus dégagés et ensoleillés, et donc paradoxalement les jours durant lesquels on profite au maximum des apports solaires et que l'on n'a pas ou peu besoin de chauffage.
    Et les jours gris il fait moins froid... et ce sont donc durant ces longues périodes sans soleil qu'on aura le plus besoin de la chaudière, ou mieux du poêle.
    Théorie inadaptée à la maison du futur donc, de mon point de vue.

    Si en plus il faut un bon ami talentueux et 2 mois de réglage, j'ai peur que ça compromette la diffusion de cette théorie formidable.

  28. #84
    Franz Dur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Comme le disait je ne sais plus qui dans ce fil il faudrait faire une modélisation, mais intuitivement je suis a peu près sur que ça ne servirait à rien de couper le chauffage aussi peu de temps...
    Si j'ai le temps j'essayerai de faire une application pour le chiffrer.
    C'est moi qui parlais de modélisation, mais je suis rangé des vélos depuis trop longtemps pour me lancer.

    Ce devrait pourtant être simple:

    - on a une maison avec 20° intérieur et 0° extérieur
    - on dit que la déperdition est X dans ces conditions
    - on dit qu'on coupe le chauffage pendant 10h, au bout desquelles on est descendu à 17°
    - on sait calculer l'intégrale des déperditions sur ce laps de temps
    - on dit (je pense que c'est juste) que cette somme de déperditions correspond à l'énergie E1 qu'il va falloir fournir pour remonter à 20° et on suppose que cela va mettre 2h

    - on calcule aussi l'énergie E2 qu'il aurait fallu fournir pour maintenir la maison à 20°C pendant ces 12h

    On compare E1 à E2 et je pense que l'on trouve E2 > E1.

    Un tel modèle simple permettrait d'envisager différentes température ext et int. et différents coeff de déperdition pour tester différents cas de figure.

    Et comme les gens préfèrent les trucs compliqués on pourrait aussi introduire un paramètre représentant l'inertie...

    Francis

  29. Publicité
  30. #85
    kinette

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Bonjour,
    J'ai l'impression que certains compliquent le problème, ou cherchent une réponse de genre "tout ou rien", et oublient des paramètres à intégrer dans l'histoire, perdant aussi de vue les valeurs qu'on souhaite optimiser en chauffant (coût mais aussi valeurs inférieures/supérieures de température acceptables).

    Il suffit de regarder les solutions adoptées par les animaux en terme de "chauffage central" je pense pour avoir une idée du schmilblick.
    On retrouve en terme de chauffage le même genre de techniques d'optimisation qu'on utilise en écologie-évolution pour comprendre pas mal de choses.
    http://www.ibpsa.org/proceedings/BS1999/BS99_C-18.pdf
    http://www.sciencedirect.com/science...4b4188c08a656e
    http://www.dart-europe.eu/full.php?id=149911

    Bonne lecture et réflexions
    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  31. #86
    gennyF

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonsoir,



    Si on enlève la notion de confort des habitants de la dite maison, c'est de la physique pure et si on se limite à ça, la réponse est dans ton, premier post.
    Je n'enleve pas le confort , sinon on ne chauffe pas. Mais ca m'accorde auchun "confort" de chauffer un lieu pendant mon absence.

    Il me semble que on est tous d'accord que baisser le consigne de 2C permet de faire des economies. Donc on est d'accord qu'on ne perd pas cet economie on rechauffant par la suite.

    Alors, par quel raisonnement ce logique s'inversera ? A quel temperature? 4C, 8C, 12C ?

    Si on veut se dire qu'il faut avour 21C pour aller faire pee-pee dans le nuit, on discute de l'ampleur de notre propre mollesse et decadance non pas de l'energie. C'est hors propos.

    Je veut tuer cette fausse idee que de chauffer (consigne ou pas) en cas d'absence prends moins d'energie que de couper. C'est de la connerie pure.

  32. #87
    KroM67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    @kinette

    Merci, intéressant...

    La thèse du second lien est payante à la consultation.

    Le troisième démontre qu'il est nécessaire de fermer les volets la nuit et de les ouvrir en journée, pour optimiser les apports solaires et déperditions...

  33. #88
    SK69202

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Bonsoir,

    Mais ca m'accorde aucun "confort" de chauffer un lieu pendant mon absence.
    Ben si, sinon la méthode serait appliquée par tous depuis belle lurette et c'est là à mon avis le problème, la remise en température de la maison coûte t-elle plus que l'économie réalisée, en énergie, en perte de confort etc., d'où mes remarques sur le temps que l'on est prêt à attendre pour retrouver son confort habituel.

    Tu ne tueras pas cette fausse idée, le confort est une notion propre à chacun et c'est pas parce qu'une norme ou une doctrine de vie dit c'est mieux tant, que cela est accepté par tous.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  34. #89
    kinette

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    @kinette

    Merci, intéressant...

    La thèse du second lien est payante à la consultation.

    Le troisième démontre qu'il est nécessaire de fermer les volets la nuit et de les ouvrir en journée, pour optimiser les apports solaires et déperditions...
    Bonjour,
    Ce que je veux faire passer ce n'est pas le résultat d'études individuelles, mais bien l'idée qu'on optimise une courbe et que la réponse ne sera jamais "c'est optimal d'arrêter de chauffer" ou "c'est optimal de chauffer en continu".
    Quand on fait de l'optimisation dynamique, il est parfois même possible que plusieurs stratégies soient optimales ou très similaires...
    D'ailleurs je viens de vérifier, c'est bien ce type de modélisation qu'utilisent apparemment certains (tous?) experts des entreprises qui proposent des expertises pour le chauffage de bâtiments (avec estimation des besoins et économies possibles).

    Pour ceux que ça amuse:
    http://www.labri.fr/perso/robson/cours/RO_TD8.html

    Cordialement,
    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  35. #90
    cornychon

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ?

    Citation Envoyé par Titik Voir le message
    Pour ma part, apres plusieurs tests sur des journées aux températures quasiment identiques, le resultat est sans appel : je consomme 3m3 de gaz (7 au lieu de 10) en moins si je baisse mon chauffage de 2° pendant 9 heures dans la journée.
    Ca veut dire que dans les mêmes conditions climatiques, il te faut 3 m3 de gaz jour pour élever de 2°C la température intérieure.
    La résistance thermique globale de ta maison étant constante Si tu as un écart de température de 20°C entre l'intérieur et l'extérieur, tu consommes 30 m3 jour. C'est ça ?

Page 3 sur 6 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Laisser des pièces non utilisées sans chauffage
    Par bogue69 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 52
    Dernier message: 19/01/2017, 19h56
  2. Chauffage economique et economique ?
    Par bubo57 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/12/2008, 10h56
  3. Chauffage Central Economique
    Par MIGHTYMIKE dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 19
    Dernier message: 08/03/2008, 15h48
  4. chauffage écologique et économique??????
    Par nicolas9 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/11/2007, 20h51
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...