Répondre à la discussion
Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 168

Laisser le chauffage, c'est plus économique?



  1. #1
    gennyF

    Laisser le chauffage, c'est plus économique?


    ------

    Bonjour,

    c'est un propos qu'on entends trés frequément mais qui me semble aberant.

    Je connait beaucoup de gens (meme certains pas cons) qui maintienent férocement qu'il est plus efficace et moins cher de garder un chauffage allumé en permanance plutot que de l'alumer au besoin.

    J'ignore l'origine de cette hypothese mais elle semble etre bien ancrée dans les tomes de la bistrologie.

    Il y a des tentatifs d'une certaine logique avec des arguements de chauffer les murs etc. mais finalement une maison plus chaude perd plus de chaleur.

    Le seule effet que je puisse concevoir est un effet psychologique ou on peut avoir tendance a trop chauffer si on rentre dans une maison froide. Cela suppose un control totalement manuel, non pas par thermostat.

    L'autre expliquation serait que les gens ont envie d'avoir la maison toujour chaude et de se promenner en T-shirt en hiver , donc ils se construissent la bon raisonnement pour se justifier.

    Cet meme propos était offert a mon voisin par "l'expert" qui est venu faire le bilan thérmique sur son apartement.

    Il y a egalement la version chauffe-eau. Il coute moins chere de maintainir l'eau a 60C que de la chauffer quand on a besoin (sans calculer avec un tarif de nuit.)

    Je me demande bien l'origine de cette idée.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    SK69202

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Bonsoir,

    Parce que le "coût du confort" est intégré.

    Il est pénible pour la majorité des gens d'attendre que la température soit remontée (et que l'humidité relative soit redescendue), il donne donc un coût à cette attente, et celui ci est intégré, inconsciemment à mon avis, dans le raisonnement.

    En énergie on est d'accord, chauffer quand il y a le besoin, coûte moins.

    L'électronique permet aujourd'hui de gérer ce problème, mais comme elle a un coût et qu'elle n'est pas forcément maitrisée, les gens s'en passe......

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  5. #3
    KroM67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Il me semble que cette idée a été véhiculée par EDF pour éviter les pics de consommation et donc la surcharge du réseau le soir entre 18 et 20h.

    Non ce n'est pas plus économique. Si c'est possible il vaut mieux baisser la température de consigne la nuit et en cas d'absence, quitte à régler l'heure de reprise avant le retour de manière à avoir une maison chaude.

  6. #4
    chataxe

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Bonsoir,
    Pour le chauffe-eau il y a aussi à prendre en compte que pour une production instantané la puissance nécessaire est supérieure ce qui augmente le cout du compteur et de l’investissement.
    J’avais lu aussi sur un catalogue d’un fabricant qu’il était plus économique en énergie d’avoir directement des productions instantanées au plus près des points de tirage cela évitant en plus les pertes de chaleur dans les canalisations et les pertes d’eau du au tirage pour obtenir l’eau chaude.

    Pour le chauffage, cela dépend de quelle temps de coupure tu parles.
    Pour la journée il est communément conseillé un abaissement d’environ 2°.
    Mais si la maison est bien isolée et avec suffisamment d’inertie elle ne devrait pas perdre ces 2° en 10h de jour
    Dans une maison mal isolé avec fuites d’air si tu coupe complètement le chauffage durant 10h il fera froid au retour et la comme pour le chauffe eau la chaudière risque de mettre du temps à remonter la T°.

    Comme toujours le plus important reste l’isolation et aussi se contenter d’une T° pas trop haute

    A+

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    gennyF

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    bonsoir,

    si mal isolée , encore plus de raison a ne pas chauffer en cas d'absence.

    L'inertie est bon pour maintainer la témperature du batiment , mais ce qu'on sent est plutot l'air. Donc il suffit de declancher le chauffage une heure avant de rentrer (presumant une absense regulier comme au boulot) non pas laisser allumé la journée.

    L'abonnement est encore une quéstion de tarification, ce qui n'est pas la propos ici. C'est et-il plus efficace d'un point de vu energétique de chauffer continuellement. Il me semble que t'es généralement d'accord avec moi la-dessus.

    Vu tes autres contributions ici, il me semble que tu sais de quoi tu parle dans ce domain.

    merci de ta réponse.
    Dernière modification par gennyF ; 15/11/2009 à 00h05.

  9. #6
    chataxe

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Bonjour,
    Si tu parles en kWh, la réponse est oui, mais la majorité des personnes résonnent cout/confort et en plus il fau prendre en compte cout investissement et cout fonctionnement.
    Tant que l’on ne fait qu’une petite baisse cela n’a pas de répercutions sur le cout investissement mais économise des kWh.

    Mais après, il fau pousser le résonnement plus loin, si ta maison est très bien isolé+VMCDF+apports solaire passif…….
    Une coupure du chauffage de 10h ne fera qu’une toute petite baisse, et encore si pas de soleil
    Par contre pour une maison ancienne en pleine hiver, la baisse pourra être très importante et la le chauffage risque d’avoir du mal à remonter rapidement la T°, il y aura bien une baisse de conso mais aussi du confort et la c’est à chacun de faire son choix.

    Ce que l’on peut au moins dire c’est que si en 10h la maison à perdu plus de 2° c’est qu’elle est male isolée et/ou insuffisamment étanche et/ou n’a pas suffisamment d’inertie

    Evidement le comportement des personnes influence aussi beaucoup les consos car difficile de faire une maison passive si l’on veux 30° en permanence sauf si on habite en Martinique
    A+

  10. Publicité
  11. #7
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    bonsoir,
    une courbe de chauffe est dite économique
    si elle est la plus plate possible ,
    donc chauffe constante mais "régulée"
    plus elle sera en dent de scie (lire delta T entre température d'utilisation des pièces et mises hors chauffe des mêmes pièces) et plus la consommation sera élevée,
    par contre veiller a utiliser la température la plus basse possible pour votre confort sera aussi un élément de forte économie,
    chauffer a 18°C/ 19°C sera nettement moins coûteux qu'a 22°C
    vous pouvez faire une telle expérience en comparant mes dires et les vôtres
    il n'y aura pas photo au résultat du comparatif,
    peu importe le type d'isolation (plus c'est isolé mieux ce sera bien sur)mais le résultat se verra dans les 2 cas malgré tout
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  12. #8
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    re,
    je vais développer aussi simplement que possible,
    le pourquoi d'une courbe de chauffe la plus plate possible,
    promis je ne donne pas de chiffres (d'autres l'on fait pour moi et j'ai pas l'intention de réinventer la roue)
    juste la logique de ce raisonnement:
    on vas dire une maison fortement isolée au point d'être pratiquement passive,
    que vas il se passer a l'entrée de l'hiver??
    le mode chauffage vas être enclenché
    le thermostat vas mettre la production d'énergie en route et maintenir sans difficulté et cela rapidement a température voulue,
    ensuite via une régulation fine (delta T a 0.5°C) le maintien aura lieu,
    si donc forte isolation la remise a niveau aura lieu a long terme pour une très faible amplitude de chauffe,
    hélas pour une mauvaise isolation la remise en route sera beaucoup plus rapide
    mais toujours pour une faible amplitude de chauffe
    donc que ce soit dans un cas comme dans l'autre le coût sera moins onéreux
    qu'avoir a rattraper une forte amplitude qui elle coûteras la peau des fesses,
    sans compter l'inconfort provoqué,
    ce n'est pas le tout de critiquer une politique de chauffe sans la tester soi même,
    il faut justement la tester pour en parler,
    c'est ce que j'ai fait

    mais personne jusqu'à présent dans ce fil de discussion ne signale l'avoir testé,
    ce qui est pour moi a ce stade effectivement une discussion,
    au zinc du café du commerce
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  13. #9
    KroM67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Courbe de chauffe plate ne veut pas dire température constante, ou alors il faut m'expliquer.

    Les pertes thermiques sont proportionnelles à la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur, ça c'est un fait.
    Donc par 10°C extérieurs, on économisera 20% de chauffage si on met la consigne à 18°C plutôt qu'à 20°C.

  14. #10
    KroM67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    ce n'est pas le tout de critiquer une politique de chauffe sans la tester soi même,
    il faut justement la tester pour en parler,
    c'est ce que j'ai fait

    mais personne jusqu'à présent dans ce fil de discussion ne signale l'avoir testé,
    ce qui est pour moi a ce stade effectivement une discussion,
    au zinc du café du commerce
    Chouette. On attend les chiffres alors.

  15. #11
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    re,
    pourquoi je parle de courbe de chauffe??
    (pas de régulation sèche)
    parce que c'est la rolls de la régulation,
    via une sonde extérieure et intérieure grâce a l'inertie du batiment,
    elle a les moyens d'anticiper la montée ou la descente de température extérieure
    ce qui lui permet donc d'optimiser a maxima le générateur de chauffe(peut importe lequel, du moment qu'on peut le réguler)pour avoir un maintien très fin
    de la température interne du bâtiment,
    et là l'économie d'énergie a bien lieu (sans parler du confort en sus),
    cette pratique telle que je la cite n'est pas unique au chauffage elle a bien d'autres applications dans les échanges thermiques (froid ou chaud) ce qui notamment en est venu aux dernières technologies que sont les inverters pour optimiser les résultats (rotation a vitesse variable énergétique en fonction du milieu, cela au lieu du tout ou rien)
    voyez certains climatiseurs réversibles qui en sont équipés pour l'exemple,
    on pourrait en citer du même ordre pour le milieu industriel, (mais l'on serait hors sujet)
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  16. #12
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Chouette. On attend les chiffres alors.
    donnez les vôtres,
    je n'ai rien a prouver,(cela est sur le net)
    faudrait pas inverser les rôles
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  17. Publicité
  18. #13
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    re,
    voici une 1ère approche,
    http://www.docstoc.com/docs/13236361/page4
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  19. #14
    SK69202

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Bonsoir,

    L'hiver dernier, sur ma chaudière de 1998 sans thermostat d'ambiance dans ma maison très mal isolée, mais avec une grande inertie, j'ai appliqué à la main le principe de régulation par variation de la température de l'eau en fonction de la température extérieure et ce pour conserver la température constante dans la pièce la plus froide, le chauffage ayant tourné en continu du 25 septembre 2008 au 24 mai 2009.
    Le radiateur de la pièce de référence n'était pas doté de robinet thermostatique, contrairement à tous les autres.
    Eh bien, j'ai moins consommé de gaz que pour des hivers moins froids.
    Cela nécessite une présence importante, mais une sonde extérieure le ferait très bien toute seule, avec une loi d'eau bien adaptée.
    L'économie peut se chiffrer de 50 à 300 kg de gaz, suivant l'hiver auquel je compare.

    Je reste convaincu que l'économie d'un thermostat d'ambiance, n'est dû, qu'à la coupure du chauffage qu'il impose et à l'inconfort éventuel qui va avec, et non à une régulation qu'il introduirait.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  20. #15
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    re,
    merci sk69202,
    a présent le sujet peut être débattu,
    on arrive a du concret,
    ton exemple en est un
    sinon le sujet pouvait allègrement partir a la poubelle du café du commerce,
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  21. #16
    SNARK79

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Je coupe la chaudiere gaz à 7h45 . Il fait 18 .

    En rentrant vers 17h30 , il arrive qu'il fasse 14° .
    je rallume le poele à bois immédiatement .
    J'atteins 17 / 18 degrés en 30 minutes .
    Je relance la chaudiere vers 22h30 .

    Si je relance la chaudiere à 17h30 elle tourne
    à fond pendant une petite demi heure
    (que ça me fait mal de l'entendre ...) .

    Si vraiment ca géle il m'arrive de recharger le poele bois
    avant de partir le matin .

    La maison est correctement isolée .
    Ca finira bien par tomber en marche .

  22. #17
    Clair31

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Bonjour,

    J'ai une chaudière gaz couplée avec un plancher chauffant, 1 sonde exter et 1 sonde inter.
    Je ne réduit la T° de nuit que de 1°C (18 au lieu de 19°C) a 21h, et je ne met pas en hors gel (réglé a 8°) pour une abscence inférieure a 3 ou 4 jours.
    Avant la nuit je baissait la T° à 16° (réglage usine pour radiateurs je pense) et la chaudière fonctionnait enormément lors du redémarrage a 3h du matin, sans gain de consomation au contraire.

    Il fallait remettre en T° l'air, mais ce n'est rien, a coté des murs des meubles et de leurs contenus.

    Mais je n'ai plus les chiffres exacts, c'était il y a 14ans

  23. #18
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Citation Envoyé par Clair31 Voir le message
    Bonjour,

    J'ai une chaudière gaz couplée avec un plancher chauffant, 1 sonde exter et 1 sonde inter.
    Je ne réduit la T° de nuit que de 1°C (18 au lieu de 19°C) a 21h, et je ne met pas en hors gel (réglé a 8°) pour une abscence inférieure a 3 ou 4 jours.
    Avant la nuit je baissait la T° à 16° (réglage usine pour radiateurs je pense) et la chaudière fonctionnait enormément lors du redémarrage a 3h du matin, sans gain de consomation au contraire.

    Il fallait remettre en T° l'air, mais ce n'est rien, a coté des murs des meubles et de leurs contenus.

    Mais je n'ai plus les chiffres exacts, c'était il y a 14ans
    re,
    merci d'avoir a votre tour fait tomber a plat le 1er post de ce fil,
    il est fatiguant de voir mettre en doute ce qui a été élaboré par des concepteurs et chercheurs de bon aloi,
    la recherche ne peut se contredire que par de la recherche,
    pas au comptoir d'un bistrot
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  24. Publicité
  25. #19
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Ce débat est absurde; la puissance perdue (en W) vers l'extérieur est proportionnelle à la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur.
    Si on laisse une maison se refroidir ce flux va forcément diminuer. Quand il va falloir la réchauffer il faudra bien sur utiliser temporairement une grande puissance, mais globalement la quantité d'énergie (en joules) utilisée sera plus faible que si l'on était resté à température constante.

  26. #20
    KroM67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    donnez les vôtres,
    je n'ai rien a prouver,(cela est sur le net)
    faudrait pas inverser les rôles
    Ben c'est vous qui parlez de zinc, café, bistrot, à croire que votre femme vous empêche de sortir! Faudrait donc voir à argumenter un peu...

    Moi non plus je n'ai rien à prouver, d'ailleurs je chauffe à 25°C et ça ne me coute rien (celà est sur le net).

    Non sérieusement en dehors de toute autre considération (type de chauffage, inertie de la maison, inertie du système de chauffage, isolation, etc...), la seule grandeur qui intervient dans la dépense d'énergie pour le chauffage est le

    coefficient de transmission surfacique
    noté U
    exprimé en W/m².°C

    U=1/R

    S'il y a différents matériaux R=R1+R3+R3
    et R=e/lambda

    Donc moins il y a de différence entre la température intérieure et extérieure, moins on consomme pour compenser les pertes de l'enveloppe.

  27. #21
    SK69202

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Bonsoir,

    J'avais résumé la physique, la physiologie et la psychologie dans un post , le #2 de cette discussion.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  28. #22
    Franz Dur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Je suis comme GennyF et Dudulle, je trouve le débat absurde, il me semble impossible de consommer moins en maintenant une température constante qu'en permettant des baisses de température temporaires.

    Raisonnons par l'absurde (c'est le moment) et étendons l'échelle de temps: si je coupe la chaudière pendants 15 jours et si je la rallume je consomme beaucoup moins que si la chaudière maintient 20° pendant ce temps. Même si la température est tombée à 3° pendant ce temps. Sur un cycle de 24h c'est la même chose. Il est probable que l'économie réalisée en passant quelques heures de 20° à 18° est faible (mais d'autant plus forte que la maison est mal isolée), mais elle existe.

    Le fait que pratiquement toutes les régulations (toutes celles que j'ai utilisé en tout cas) prévoient explicitement cette possibilité de définir des plages de réduction de température n'est pas la parce que les ingénieurs qui conçoivent ces systèmes le font sur un coin de comptoir au cours de discussions d'ivrognes.

    Je ne m'y entends pas en modélisation (à part celle de biomolécules ) mais on doit pouvoir bâtir un modèle mathématique de la chose et tester l'hypothèse.

    Francis

  29. #23
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    re,
    je redis donc ma position:
    le chauffage se doit d'être continu en période hivernale,
    ceci avec une courbe de chauffe la plus plate possible,

    les seules variations a prendre en compte est le taux de présence dans les locaux et l'activité jour/nuit,
    ou durant la dite absence la température sera programmée (cela toujours avec une courbe de chauffe la plus plate possible) a valeur d'autant plus basse que la durée d'inoccupation sera longue
    dans un habitat domestique un autre souci y apparait,
    les fortes amplitudes ont un effet néfaste a ne pas négliger :
    celui du confort dit "ménager" exemple "le combiné frigo congélateur"
    et l'hydrométrie,
    pour simplifier au mieux
    cela s'est traduit ainsi:
    occupation journalière ,
    abaissement jour/ nuit: 20°C/18°C( l'occupation est permanente a présent)
    absence sur 2 jours :20°C /17°C
    absence d'une durée d'environ: 8 a 15 jours 16°C ,
    absence de très longue durée: arrêt frigo congélateur et mise hors gel ,
    remise en route confort 24h avant l'occupation des lieux

    a présent le comparatif:
    avant mise en place de la régulation par courbe de chauffe sur vanne motorisée,
    cela en lieu et place de la régulation par la seule chaudière
    ma consommation ( cela date de plus de 20 ans),
    était plus ou moins supérieure a 20% par coupure journalière du chauffage durant la journée due a notre activité professionnelle,
    ceci sans compter l'inconfort ainsi subi,
    voici ce que ma famille et moi même avons vécu,
    ce mode de fonctionnement n'a pas été de mon seul fait,
    mais de celui d'un ingénieur spécialisé dans ce domaine qui a mis au point la programmation de cette courbe de chauffe,
    m'a soumis les points de réglage auxquels je pouvais avoir accès sans la détériorer,(en fait je n'y touche jamais )
    ma chance a été de par ma profession d'avoir l'avantage de bénéficier de prix très compétitifs et de bénéficier de ses compétences gratuitement,
    le reste je le redis est sur le net pour peu que l'on veuille s'y intéresser,
    les calculs ne sont pas mon point fort,
    je n'ai pas pour habitude de contester le savoir faire d'un professionnel,
    ceci d'autant plus lorsque les résultats sont a la hauteur de ce qu'il m'a été annoncé
    cela a été répercuté a pratiquement le même principe sur 3 habitats ,
    -1- le mien (chaudière fioul en étude de remplacement et radiateurs fonte)
    -2- ma fille ainée (chaudière gaz et plancher basse température)
    -3- ma fille cadette (PAC réversible inverter)
    la condition -2- est pour ce qui la concerne plus longue (2 jours) avant nouvelle occupation des lieux du fait du plancher basse température et quelques variantes négligeables
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  30. #24
    poulif

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    En fin de compte les avis commencent à concorder. Car laisser le chauffage ou maintenir une consigne à 16° ce n'est plus du tout la même chose.

    Ensuite je pense que plusieurs paramètres peuvent entrer en ligne de compte :
    - L'isolation du logement : moins il est isolé, plus il est idiot de laisser en chauffe : chauffer c'est perdre.
    - L'inertie du batiment : là on est plutot dans le choix du moment de confort : si le batiment met 3 jours à se réchauffer, il est évident qu'il faut décaler l'arret et la remise en route du chauffage. Mais en terme de conso absolue, pas sûr que ça change grand chose.
    - Le rendement du système de chauffage : Une chaudière qui alimente un circuit de fluide ne fonctionne pas pareil qu'un radiateur électrique, qu'une chaudière bois qui ne peut pas tourner au ralenti, ou qu'un poele de masse... Ceci étant je doute qu'une chaudière fioul ou gaz fonctionne à son meilleur rendement au ralenti... Richard 31 si tu as des infos la dessus...

  31. Publicité
  32. #25
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    re,
    j'ai oublié ceci:
    "la convection" a rajouter ici:
    et l'hydrométrie,
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  33. #26
    Zarcobx

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Si je peux apporter quelques chiffres constastés depuis maintenant 1 an que je vis en région toulousaine dans une maison de plain-pied des années 80 (briques+ITI faible que je ne saurais définir).
    La maison est chauffée par des panneaux rayonnants + un insert dans le salon que nous n'avons pas allumé (enfin si une fois pour le fun il y a 15 jours).

    Quand il a fait froid et que nous avons eu les premières gélées, avec des journées ensolleillées, en gros on perdait 2° pendant la nuit dans le séjour/cuisine (45m²) qu'on regagne la journée avec les apports solaires+internes (madame enceinte à la maison + 2 enfants (2 + 4 ans) le mercredi,1 enfant 2 ans le vendredi).

    Actuellement avec la douceur qui se réinstalle, sans aucun chauffage élec continu, on monte à 21 l'aprés-midi s'il y a du soleil, et on ne redescend qu'à19.5 le matin si la nuit est fraîche (<10°).

    Ce que je veux indiquer par ces chiffres, c'est que si on avait un chauffage continu pour avoir une t° de consigne de 20°, j'obtiendrai quoi ? 23 la journée avec le soleil et 20° la nuit et le matin.
    Mais j'aurais une certaine conso, que je n'ai pas sans chauffage et une température à peine inférieure le matin.

    Du coup, pour le moment, tant qu'on a pas 3 jours sans soleil avec T° de jour <10° et T° nuit <5°, on ne chauffe quasiment pas.
    Au plus j'allume en me levant 2 panneaux rayonnants (1500W) pendant 15mn pour avoir une sensation de chaud pour ma femme et les enfants.
    Alors qu'on passe à peine de 19.0 à 19.2 par exemple.

    On a de toute manière la sensation de chaud puisqu'on passe d'une chambre entre 17 (la notre) et 19 (celle des enfants) à une t° >19 mais un air chaud quand on franchit le rideau.

    Alors pour le coup, cela n'a rien de scientifique, mais pour moi, chauffer en continu dans ces conditions, ça ne ferait qu'accroître les différences de températures entre t° intérieure maxi et mini lorsqu'il y a du soleil.

    En ce moment, on nous prévoit 20/21° et du soleil sur toulouse, pas franchement besoin de chauffage si on capte un peu de solaire la journée, et qu'on essaie de le garder en soirée/nuit + apports internes.

    J'imagine que dans ma future maison BBC (inch' Allah pour fin 2010/début 2011) on aurait réussi dans ces conditions à ne même pas allumer 15/20mn par jour les panneaux rayonnants qu'on aura pas de toute manière à part dans les chambres.

  34. #27
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    re,
    l'info est la suivante pour les chaudières:
    ne pas atteindre le point de rosé,
    suivant corps de chauffe acier ou fonte par exemple le point de rosé peut être trop agressif,
    la mise au ralenti ne s'effectue pas uniquement par la température de la chaudière mais surtout par vanne 4 voies (motorisée) ,
    bien comprendre que je ne cite que ce qui se doit d'être la généralité pour tout principe de chauffe qui se "régule"
    ensuite pour le reste,
    je considère que l'on serait hors sujet,(isolation etc....)
    ma contestation ne s'appuie que sur le 1er post qui met ces critères en doute,
    la traitant de légende via les comptoirs de bistrotier
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  35. #28
    Ulyssesourd

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    Hello

    Je coupe le chauffage de 22h à 7h du matin je perds en moyenne 1°C (oui oui, j'ai fait la chasse aux fuites d'air un peu partout...) Et en une à 2 heures je rattrape cette perte. Donc j'estime que j'économise en coupant le chauffage la nuit (ceci est valable pour les maisons correctement isolées). Mais certains ont besoin de laisser le chauffage la nuit puisque comment voulez vous rattraper les pertes causées par une passoire ?? Et également, le besoin de chauffer sans arrêt est un indicateur d'un logement mal isolé ...

    Quand je pars en vacances, je coupe tout ECS compris. A mon retour, je dois attendre 2 heures pour avoir de l'eau chaude et une nuit entière à une journée entière pour avoir chaud dans la maison. Oui j'ai de l'inertie : sol beton + un peu plus de 20m² de murs porteurs 20cm de large en siporex au RDC et idem au 1er mais rien dans les combles (chambres+SDB+WC).

    Voila .

    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  36. #29
    richard 31
    Modérateur

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    re,
    pour info zarcobx,
    mon chauffage est hors service sans intervention de ma part
    (mis a part la demande sanitaire de ce matin),
    vous vous doutez bien qu'avec une telle journée,
    je n'en ai pas le besoin, ,
    pour les 16°C de consigne dois- je redire que cela concerne des périodes d'absence prolongée ???
    je n'ai jamais cité les poêles de masse, les cheminées ouvertes, les chaudières a bois, (ce n'est pas mon pôle d'intérêt)
    ce que je met en exergue est ce qui peut être "régulé" toutes énergies confondues,
    je connait beaucoup de gens (meme certains pas cons) qui maintienent férocement qu'il est plus efficace et moins cher de garder un chauffage allumé en permanance plutot que de l'alumer au besoin.

    J'ignore l'origine de cette hypothese mais elle semble etre bien ancrée dans les tomes de la bistrologie.
    donc le cas de ma famille (fioul, gaz ,électricité) et correspond au sujet du post primitif,
    il serait bon d'y rester
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  37. #30
    KroM67

    Re : laisser le chauffage, c'est plus economique ??

    richard, tu ne cites que des cas avec des modes de chauffage ayant une forte inertie.

    Le post primitif ne parle que de "chauffage", pas de chaudière, ni de régulation. Donc dans le cas général, je me répète, c'est quand on a une température la plus basse dans la maison qu'on consomme le moins.

    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    et l'hydrométrie,
    ...
    Tu penses que l'hydrométrie, et donc le refroidissement des réacteurs des centrales nucléaires intervient (je ne vois pas dans quel autre domaine on pourrait faire le lien hydrométrie-chauffage de la maison)? Tu es donc d'accord avec ma première hypothèse qui consiste à dire que toute cette histoire ne serait qu'une théorie échaffaudée par EDF pour limiter les pics de consommation?

Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Laisser des pièces non utilisées sans chauffage
    Par bogue69 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 52
    Dernier message: 19/01/2017, 19h56
  2. Chauffage economique et economique ?
    Par bubo57 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/12/2008, 10h56
  3. Chauffage Central Economique
    Par MIGHTYMIKE dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 19
    Dernier message: 08/03/2008, 15h48
  4. chauffage écologique et économique??????
    Par nicolas9 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/11/2007, 20h51
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...