Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Peintures, enduits et protection du bois : des recettes...qui marchent



  1. #1
    shaolin1969

    Peintures, enduits et protection du bois : des recettes...qui marchent


    ------

    Salut à tous,

    Notre construction décrite ici avance et nous allons bientôt poser le bardage bois en mélèze. Soucieux de retarder son grisaillement et de le protéger un peu contre l'eau, puisque nous vivons dans une région relativement pluvieuse, nous cherchions un traitement approprié, pas cher, et le plus "naturel" possible. Convaincu des propriétés de l'huile de lin, j'avais décidé que ce serait la base du produit, mais il me fallait encore affiner la recette. Pour l'instant, j'en suis arrivé là, mais je suis ouvert à d'autres propositions, en restant dans le cahier des charges :

    Mélange première couche 1/3 2/3
    3 litres huile de lin + 1,5 litres térébenthine (1/3 de l'huile de lin) + 1 litre huile de tung (1/4 de l'huile de lin) + 9 centilitres siccatif (3% de l'huile de lin) = 5,59 litres

    Mélange deuxième couche 1/4 3/4
    3 litres huile de lin + 1 litre térébenthine (1/4 de l'huile de lin) + 1 litre huile de tung (1/4 de l'huile de lin) + 6 centilitres siccatif (2% de l'huile de lin) = 5,06 litres

    Mélange troisième couche "pure"
    3 litres huile de lin + 1 litre huile de tung (1/4 de l'huile de lin) + 3 centilitres siccatif (1% de l'huile de lin) = 4,03 litres

    Bien sûr les quantités sont les miennes mais les proportions sont transposables...

    Je pense que pour moi, mais aussi pour d'autres forumeurs, il serait bien qu'on regroupe, pourquoi pas ici les recettes des uns et des autres, comme l'a fait ririmason pour son enduit terre.

    Ce qui serait encore mieux, et que je suis le premier à ne pas faire , c'est que ces recettes soient déjà éprouvées et fassent, pourquoi pas, l'objet d'un retour d'expé.

    Voilà, merci à vous

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    shaolin1969

    Re : des recettes...qui marchent

    Personne n'a de recettes, ou personne ne veut partager...

  4. #3
    Tonia

    Re : des recettes...qui marchent

    Salut shaolin,
    c'est quoi l'huile de tung, et quel est son intérêt particulier ?
    perso j'ai passé de l'huile de lin diluée pour la première couche d'1/3 d'essence de thérébentine, et pure pour la deuxième couche, sur toutes mes boiseries intérieures...
    pour les boiseries extérieures, j'ai fabriqué une peinture à l'ocre, sensée laisser respirer parfaitement les bois, et les rendre imputrescibles. Sa tenue dans le temps est sûrement supérieure à celle des lasures et autres peintures modernes, mais bon je n'ai que quelques semaines de recul pour l'instant
    Cette recette traditionnelle originaire de France mais oubliée nous est revenue par la Finlande, et je l'ai trouvée sur le site du CAUE de Bourgogne. Les ingrédients en sont, de mémoire : eau, farine, ocre, sulfate de fer, savon liquide, le tout à faire cuire...
    plus de détails si ça intéresse quelqu'un...
    Tonia

  5. #4
    Tiramisu13

    Re : des recettes...qui marchent

    Salut,
    je suis en train de passer de l'huile de lin pure et brute sur du rondin en douglas.
    je passe la 1ere couche puis je laisse pénetrer 3 semaines et je passe la seconde couche.
    j'ai pas assez de recul pour te dire la tenue au temps.
    Tout ce que je peux dire c'est que le rendu est très joli.
    La pénétration est de 2 a 3cm dans le douglas.

    Ce que j'ai lu c'est que la therebenthyne accélère la couche de protection a se former mais elle dure beaucoup moins longtemps que si tu la laisse se faire naturellement.
    C'est pourquoi j'ai décider de mettre l'huile avant l'été et de laisser la couche se former(3 à 4 mois) avant d'affronter les pluies et tempêtes.
    J'en saurais plus dans 1 ou 2 ans.

    @+

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    shaolin1969

    Re : des recettes...qui marchent

    Salut,

    Pour Tonia, effectivement la recette de ta peinture ressemble à celle de la peinture naturelle suédoise qu'un village de Bourgogne a récemment utilisée http://artdec.ca/articles/peinture-naturelle-suedoise/

    ça paraît intéressant...

    Quant au fait de passer l'huile de lin pure, certains font effectivement ce choix, j'ai eu peur qu'elle ne soit pas assez siccative, c'est pour ça que je veux rajouter de l'huile de tung (aussi appelée huile de bois de chine ou huile d'abrasin) et un petit peu de siccatif...j'ai eu peur du côté poisseux attrape-poussière et aussi des trainées laissées par l'huile qui tarde à sécher...mes essais sur des échantillons m'ont poussé à cela...
    Pour ce qui est de l'essence de térébenthine, elle sert surtout à faire pénétrer plus profondément le mélange.

    En ce qui concerne le rendu, c'est personnel mais c'est vrai que moi aussi je trouve cela très joli, que ce soit sur du douglas ou du mélèze (les seuls bois que j'ai essayé), cela renforce le veinage et donne une teinte "chaleureuse" sans réellement colorer.

    Merci à vous pour ces retours...

  8. #6
    droopy74

    Re : des recettes...qui marchent

    Les anciens mettaient de l'huile de vidange..

    OK je sors ----->

  9. Publicité
  10. #7
    shaolin1969

    Re : des recettes...qui marchent

    Ouh, les vilains, maintenant on met plutôt de l'huile de cade pour le même usage, c'est plus sain (et aussi plus cher...).

  11. #8
    Tonia

    Re : des recettes...qui marchent

    Citation Envoyé par shaolin1969 Voir le message

    Pour Tonia, effectivement la recette de ta peinture ressemble à celle de la peinture naturelle suédoise qu'un village de Bourgogne a récemment utilisée http://artdec.ca/articles/peinture-naturelle-suedoise/

    .
    Oui c'est bien ça, c'est même grâce à cette opération qui avait fait l'objet d'un article dans un journal local que j'ai trouvé leur site et la recette. Je les ai appelés pour quelques questions complémentaires, et bien que je ne sois pas de Bourgogne, ils m'ont très gentiment répondu, et même envoyé gracieusement une jolie brochure en couleurs plus complète que le site sur cette fameuse peinture à l'ocre... Je ferai des photos bientôt, et un nouvel album...
    Tonia

  12. #9
    mat64

    Re : des recettes...qui marchent

    mes expériences en la matière :

    - huile de lin + térébenthine + siccatif sur un meuble intérieur en chêne : rien à dire, c'est pas poisseux. L'huile de tung me semble superflue.

    - huile de tournesol + térébenthine (c'était une expérience ) sur une table de jardin en châtaignier : au début j'étais content du résultat, mais un an après j'ai déchanté, ça a noirci, ça fait sale.

    @Tonia : bien sur qu'on veut tous les détails ! et des photos sans vouloir abuser de ta gentillesse... l'ocre teinte-t-il beaucoup le bois ?

  13. #10
    Odys

    Re : des recettes...qui marchent

    Bonjour à tous,

    De mon côté, j'ai également huilé un bardage Red Cedar l'année dernière avec huile de lin siccativée + térebentine + ocre (anti UV). Quelques temps plus tard, j'ai vu apparaître des champignons.
    A mon avis, ceci est dû à l'humidité. N'ayant pas choisi la période la plus favorable pour le faire (octobre), il a plu à 2 reprises le lendemain de l'application, enfermant ainsi l'humidité entre les differentes couches d'huile.

    Je viens de finir de décaper pour supprimer tous ces champignons et espère réappliquer de l'huile de lin cette année dans de meilleures conditions bien que certains professionnels (vendant d'autres produits) me disent que l'huile de lin ne convient pas en extérieur.

    @ Tonia
    Il indique sur la recette "terre naturelle" = ocre ?

    Merci par avance.

    Bonne journée.

  14. #11
    shaolin1969

    Re : Protection du bois : des recettes...qui marchent

    Bonjour Odys,

    Je pense que l'appellation terre est pour l'ocre en opposition avec les pigments obtenus par oxydation, qui ne réagissent pas pareil dans les mélanges.
    Et puis tant qu'à faire, c'est aussi bien d'utiliser de l'ocre naturelle, non ?

    ### demande prise en compte
    Dernière modification par Philou67 ; 20/05/2010 à 15h46.

  15. #12
    shaolin1969

    Re : des recettes...qui marchent

    Citation Envoyé par Tiramisu13 Voir le message
    La pénétration est de 2 a 3cm dans le douglas.
    Oups, je n'avais pas vu cette partie du message. ça me paraît optimiste avec de l'huile pure mais bon, je veux bien te croire. Est-ce que tu as des images, si je peux me passer de siccatif, c'est pas plus mal...

  16. Publicité
  17. #13
    Corto30

    Re : des recettes...qui marchent

    Citation Envoyé par shaolin1969 Voir le message
    Oups, je n'avais pas vu cette partie du message. ça me paraît optimiste avec de l'huile pure mais bon, je veux bien te croire. Est-ce que tu as des images, si je peux me passer de siccatif, c'est pas plus mal...
    C'est vrai que c'est énorme!!
    L'huile de lin est utilisée pour imperméabiliser les crosses de fusil avec une proportion décroissante d'essence de térébenthine et plusieurs couches (5 ou plus).Je n'ai jamais vu en faisant cela la préparation pénétrer plus de 3mm dans le bois (pourtant hyper sec!). Je l'ai fait sur 7 ou 8 crosses (j'suis pas chasseur mais tireur), je n'ai jamais rajouté de siccatif et n'ai jamais eu l'impression que c'était gras...Heureusement d'ailleurs, puisqu'on traite ainsi les planchers...Bonjour les gamelles si ça glissait!

  18. #14
    eXploNumerik

    Re : des recettes...qui marchent

    Citation Envoyé par shaolin1969 Voir le message
    Oups, je n'avais pas vu cette partie du message. ça me paraît optimiste avec de l'huile pure mais bon, je veux bien te croire. Est-ce que tu as des images, si je peux me passer de siccatif, c'est pas plus mal...
    Ca ne serait pas plutôt 2 ou 3 mm ?

    Non parce qu'un bardage Douglas est souvent plus proche de 2 cm d'épaisseur que de 3 cm. Sinon ça voudrait dire qu'on peut traiter une lame à coeur avec un coup d'huile.
    MOB BBC Bioclimatique sur mon site web (voir sous mon pseudo).

  19. #15
    ririmason

    Re : Peintures, enduits et protection du bois : des recettes...qui marchent

    Bjr,

    J'ai essayé plusieurs produits pour bardage ( huile de lin, lasure ou autres produits plus chers ) et au final, le résultat est le même ou moins bon ( carrément noir ) qu'un bardage non traité.

    A mon sens, si on aime pas le gris, il faut soit se passer du bois, soit le peindre ou alors s'inspirer des yachtmen qui poncent régulièrement ( tous les ans pour les plus maniaques ) leurs ponts en teck afin de retrouver la belle couleur orangée du bois.

    Pour revenir à ton cas, le mélèze est un bois qui se défend bien tout seul. Il faut juste veiller à ce que l'écoulement de l'eau sur le bois soit satisfaisant afin qu'il puisse alterner entre sec et humide. De temps en temps un petit poncage au 150 et voila.
    acheter moins, acheter mieux

  20. #16
    Tonia

    Re : des recettes...qui marchent

    Citation Envoyé par mat64 Voir le message

    @Tonia : bien sur qu'on veut tous les détails ! et des photos sans vouloir abuser de ta gentillesse... l'ocre teinte-t-il beaucoup le bois ?
    Ah oui ça teinte vraiment, et c'est opaque : c'est une peinture, pas une lasure...
    J'ai choisi ocre rouge, parce que ça me plait et aussi parce que c'est celle, d'après la brochure, qui protège le plus longtemps les bois des UV... La teinte est très proche de celle des vieilles briques de terre cuite des angles de la maison, ça (re)crée une harmonie...
    Pour les photos, ça sera pour ce week-end, promis !
    Les détails de la recette avec...
    Tonia

  21. #17
    Corto30

    Re : des recettes...qui marchent

    Citation Envoyé par eXploNumerik Voir le message
    Ca ne serait pas plutôt 2 ou 3 mm ?

    Non parce qu'un bardage Douglas est souvent plus proche de 2 cm d'épaisseur que de 3 cm.
    Il ne parle pas d'un bardage en douglas, mais de rondins...maintenant des rondins de 2cm d'épaisseur, connais pas...2mm vi: ça s'appelle des alumettes

  22. #18
    eXploNumerik

    Re : des recettes...qui marchent

    Non mais même pour un rondin. Tout dépend de la densité du bois, mais dans ce cas on parle de rondins qui ont une porosité importante et une plus faible densité qu'un bardage. Ou alors j'ai rien compris, mais ça me parait logique.

    2 ou 3 cm c'est quand même beaucoup.
    MOB BBC Bioclimatique sur mon site web (voir sous mon pseudo).

  23. Publicité
  24. #19
    KATDEN

    Re : des recettes...qui marchent

    Même avec du bois autoclave une pénétration de 2 cm c'est rare.

  25. #20
    emilie63990

    Re : des recettes...qui marchent

    Bonjour,

    Je voudrais mettre cette préparation sur mon lambris de sous-toit et sur mes nezs de pannes extérieures. Les pannes sont en sapin et le lambris sera sûrement en sapin ou pin. Qu'en pensez-vous? à la longue? Cordialement Emilie

  26. #21
    poulif

    Re : Peintures, enduits et protection du bois : des recettes...qui marchent

    Tu parles de quelle préparation ?

    Pour le lambris aucun problème, à l'abri de la pluie et du soleil le bois ne risque absolument rien.

  27. #22
    emilie63990

    Re : Peintures, enduits et protection du bois : des recettes...qui marchent

    Désolée d'être insistante mais le lambris sous-toit est quand même assez exposé au soleil et à la pluie. La préparation avec huile de lin, térébenthine et sikafix est-elle quand même efficace à long terme? Combien faut-il passer de couches? A quelle fréquence faut-il en remettre? Cordialement Merci Emilie

  28. #23
    jonneve

    Re : Peintures, enduits et protection du bois : des recettes...qui marchent

    Bonjour à tous,

    Je déterre ce fil pour donner un petit retour d'expérience avec la fameuse peinture de Falun (réalisée avec de l'ocre rouge):

    1) Utilisée en intérieur, pour repeindre les poutres du plafond, peintes il y a bien longtemps avec une peinture brillante à je-ne-sais-quoi. Résultat : impécable, très joli, facile à appliquer, très couvrant, pas de souci.

    2) La même peinture, utilisée sur une porte-fenêtre donnant sur l'extérieur : au début, impécable, la peinture ne craint pas la pluie et le rendu est plutôt sympa. Seulement voilà : au bout de 6 mois à peine, la peint!ure commence à s'écailler! Je reponce tout, je repasse une nouvelle couche de peinture, diluée, puis après 24 heures je réapplique de la peinture pure : rien n'y fait, au bout de quelques semaines, ça recommence.

    3) Sur cette même porte-fenêtre, les carreaux (simple vitrage) sont collés au mastic (à l'huile de lin). La peinture tient encore moins bien sur le mastic que sur le bois : elle tient un certain temps, puis s'écaille, et en plus, l'huile de lin du mastic traverse la peinture et fait des tâches sombres. Forcément, cette peinture est à base d'eau, j'aurais dû me douter qu'elle ne tiendrait pas sur le gras...

    4) J'ai par ailleurs peint une porte de WC extérieur avec cette même peinture, et là, ça tient nettement mieux. C'est un bois rugueux et rustique, alors que la porte-fenêtre est une sorte de bois exotique brun foncé, très dense (je ne saurais pas dire de quel bois il s'agit).

    Ma conclusion c'est qu'il faut utiliser cette peinture pour l'usage pour lequel elle a été conçue : peindre du sapin brut de sciage, tel qu'il est utilisé pour les bardages des maisons traditionnelles suédoises. Ma femme étant originaire de Suède, j'ai eu l'occasion de voir pas mal de ces maisons : elles sont superbes, mais il faut bien garder à l'esprit que c'est du bois très "rustique", pas raboté encore moins poncé. La peinture a elle aussi un rendu assez rustique et rugueuse, ce qui convient donc à mon sens particulièrement bien à ce type de bardage brut. Mais d'après mon expérience, et même selon les préconisations du fabricant officiel de la peinture de Falun (cf. http://www.falurodfarg.com/eng/produ.../applications/ et http://www.falurodfarg.com/eng/painting-advice/), cette peinture n'est pas destinée aux bois rabotés, trop lisses, ni aux bois très denses, qui n'absorbent pas suffisamment la peinture.

    Ca peut éventuellement fonctionner -- un certain temps -- mais pour ma part, j'ai plutôt envie d'utiliser chaque type de peinture pour l'usage pour lequel il a été conçu, sans quoi on risque fort d'avoir tôt ou tard de mauvaises surprises. Je trouve aussi que le rendu esthétique de cette peinture est merveilleuse sur du bois "rustique", mais moyen sur du bois lisse et finement mouluré.

    Enfin, cette peinture n'a pas une résistance mécanique impécable, et il faut bien noter qu'historiquement, elle n'a jamais été utilisée pour les menuiseries (du moins en Suède, en Bourgogne, je ne sais pas). Autour des portes et des fenêtres, on utilise traditionnellement en Suède de la peinture à l'huile de lin blanche. Le rendu est plus fin, et le contraste du blanc avec le rouge est magnifique (ya ka voir ici : http://community.webshots.com/photo/...52180593stAoIw).

    Pourquoi s'acharner à utiliser une peinture pour un usage contraire à son usage préconisé? Après tout, des peintures écologiques dont la fabrication est accessible au commun des mortels, il y en a d'autres. Je pense en particulier à la peinture à l'huile de lin, pourtant traditionnelle chez nous. Pourquoi remplacer cette dernière par une peinture scandinave dont on n'a pas compris l'utilisation recommandée? C'est certes plus exotique, mais pas plus écologique!

  29. #24
    philclip

    Re : Peintures, enduits et protection du bois : des recettes...qui marchent

    Bonjour et merci pour cette mise au point fort instructive...
    Auriez-vous une recette avec cette fameuse "huile de lin blanche"?
    phil

  30. Publicité
  31. #25
    jonneve

    Re : Peintures, enduits et protection du bois : des recettes...qui marchent

    Je suis en train d'expérimenter avec la peinture à l'huile de lin rouge et orange (pigments ocres), pas encore essayé la blanche. Mais sur le principe, c'est pas compliqué : on mélange de l'huile de lin à du pigment (sans doute du blanc de Meudon pour obtenir du blanc, mais je n'ai jamais fait, donc il y a peut-être mieux...), petit à petit en écrasant le plus possible au fur et à mesure (pour ne pas avoir de grumeaux. Puis on peint.

    On peut aussi rajouter de l'essence de térébenthine pour diluer la peinture et la faire sécher plus vite, mais du coup elle doit être moins couvrante, donc je n'ai pas essayé, je n'en vois pas l'intérêt. Je n'ai pas non plus essayé de siccatif, que certaines recettes recommandent. Dans l'essai que j'ai fait à l'ocre rouge, la peinture à séché en 3 jours environ, mais le rendu est pas mal. Avec un siccatif, ce serait plus rapide, mais pas forcément mieux, je suis un peu dubitatif.

    Mais en tout cas, comme je l'ai déjà dit, je manque d'expérience pour conseiller sur cette peinture, je n'ai encore fait que quelques essais. Je me suis inspiré de la recette ici : http://www.espritcabane.com/faire-pe...-huile-lin.php. Il s'en fait aussi professionnellement, ici par exemple : http://www.peintureauthentique.fr/FR/index.php

  32. #26
    philclip

    Re : Peintures, enduits et protection du bois : des recettes...qui marchent

    Merci et nous attendons un retour sur vos expérimentations en cours!
    phil

  33. #27
    Pollensaje

    Re : Peintures, enduits et protection du bois : des recettes...qui marchent

    Salut à tous,

    Je relance le fil du dossier pour avoir des retours sur les différentes exepriences dans le temps.

    Je viens d acheter une maison avec 50m2 de terrasse bois avec rembardes qui n a jamais été trop entretenue

    Pour l instant j ai déjà dégrisé à l acide oxalique histoire d enlever le noir.

    Oui l objectif c est de protéger le bois voir de garder la couleur.

    J étais plus sur une option lasure ou peinture à l ocre maison sur les rembardes pour la longévité.

    Concernant les lames de la terrasse (plancher). Je cherchais une solution de saturateur maison, je m étais penché vers l huile de lin mais ayant du mélèze (bois clair) j avais peur que ça noircisse dans le temps.

    Qu en est il des résultats sur l huile de lin et la peinture à l ocre ? ( durabilité, protection, ecaillement...).
    Merci d avance au cas où vous soyez actif, sinon n hésitez pas également à repondre

  34. #28
    palus06

    Re : Peintures, enduits et protection du bois : des recettes...qui marchent

    salut
    la peinture à l'ocre protège très bien
    j'ai sans doute réglé la conservation de volets extérieurs grâce à cette peinture, qu'il faut réappliquer régulièrement mais sans ponçage préalable (c'est le gros avantage)
    par contre, une fois humide, après une pluie par exemple, ça déteint un tout petit peu, mais sans plus!
    je ne mettrais pas ça sur un plancher par exemple, tu risques de marquer tes chaussures les jours de pluie...

Discussions similaires

  1. [Divers] Prises murales qui marchent quand bon leur semble
    Par Kagou dans le forum Dépannage
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/04/2009, 14h03
  2. [Brun] 2 télés qui ne marchent plus en 5 jours !
    Par captainm dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/08/2007, 22h40
  3. Des gouttes qui marchent sur l'eau
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/09/2005, 13h56
  4. Des gouttes qui "marchent sur l'eau
    Par Démostène dans le forum Actualités
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/09/2005, 14h25
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...