Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"



  1. #1
    electroremy

    Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"


    ------

    Bonjour,

    Je cherche des conseils pratiques pour la réalisation de l'isolation phonique d'une pièce "boite dans la boite"

    Cet ancien sujet fut fort instructif :
    https://forums.futura-sciences.com/h...e-boite-2.html
    Et aussi :
    https://www.ademe.fr/sites/default/f...ment_bruit.pdf

    Objectifs :
    - avoir une pièce silencieuse vis-à-vis des voisins et de l'extérieur (c'est la chambre à coucher)
    - avoir une pièce où il sera possible de faire du bruit (par ex. instrument de musique) sans déranger les voisins

    Descriptif de la pièce :
    - relativement petite : 2,5m * 4m -> une fois isolée, la portée sera de 2,3 ou 2,2 mètres ce qui est faible et simplifiera la réalisation de la structure du plafond
    - elle est à l'étage, au dessus du plafond il y a les combles
    - Plancher bois (ma cuisine en dessous)
    - Mur mitoyen en pierre, 40cm épaisseur, pierres apparentes chez le voisin
    - Mur extérieur en pierre, 40cm épaisseur, placo/polystyrène sur le mur extérieur
    - Cloison en briques 10 cm d'épaisseur avec le reste du logement

    Travaux envisagés :
    - poser un plancher en OSB (double épaisseur si besoin) sur les poutres de l'ancien plancher de façon flottante (désolidariation)
    - faire une structure bois fixée sur le plancher pour créer une 2e peau (cloison et plafond) aussi en OSB
    - remplir le vide sous le plancher avec de la laine de roche
    - remplir les vides entre la 2e peau et les murs avec de la laine de roche
    - remplir le vide entre la 2e peau et le plafond avec de la laine de roche
    - porte en bois massif avec capitonage (ou revêtement type "nomaphone" des deux côtés) liée mécaniquement à la peau intérieure
    - volet bois "intérieur" sur le même principe que la porte pour recouvrir l'ouverture de la fenêtre
    - pour ne pas créer de pont phonique entre la 2e peau et les murs, le "joint" entre la 2e peau et les encadrement de porte et de fenêtre, je placerais un joint souple (bâche noire PVC ou lino)
    - bouche de VMC extraction avec piège à son
    - entrée d'air avec piège à son

    Les questions pratiques :
    - l'OSB est il un bon choix pour les murs et le plafond de la 2e couche ? l'avantage de l'OSB par rapport au placo c'est la solidité mécanique
    - faut-il une lame d'air entre le mur mitoyen et le remplissage en laine de roche ?
    - faut-il une lame d'air entre le mur extérieur (si je le met à nu) et le remplissage en laine de roche ?
    - dans mon projet il n'y aura pas de liaison mécanique entre la 2e peau, le plafond ni les murs ; néanmoins il me semble nécessaire de prévoir quand même quelques fixations au niveau d'une arrête haute de la structure, je pense les placer sur la cloison intérieure (opposée au mur mitoyen) mais la aussi il me faudra quelque chose de souple
    - quel fixations utiliser pour poser le plancher 2e peau sur les poutres ? il faut des fixations souples et surtout qui le restent dans la durée
    - ces histoires de fixation souple ça m'inquiète notamment au niveau de leur durée de vie... je vais refaire entièrement la cuisine qui est en dessous, je pourrais prévoir la possibilité de remplacer ces fixations par le plafond de la cuisine (faux plafond de la cuisine démontable, avec des dalles ou autre, je sais faire)

    A bientôt

    -----
    Dernière modification par electroremy ; 02/07/2021 à 11h22.

  2. Publicité
  3. #2
    agitateur

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    une boite dans la boite ne fait pas tout, il faut de la masse surfacique en paroi.
    L'OSB a une densité de moitié de celle du placo. Il faudrait donc 2 fois plus d'épaisseur à masse constante.
    si le placo est utilisé, ce n'est pas un hasard....

    Une vraie boite, c'est lourd. Tu as l'air d'avoir un hourdi bois et non béton. C'est l'écueil principal, il est probable que la charge admissible soit insuffisante.

    Le point le plus faible est clairement le sol, ensuite les cloisons en briques de 10. Donc du bruit "intérieur".

  4. #3
    electroremy

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    Bonjour,

    Je comptait mettre de l'OSB 22 mm car il va contribuer à la rigidité de la structure, ce sera plus solide que du placo 13mm et au niveau du poids aussi lourd
    Rien ne m'empêche de doublier l'OSB par du BA13

    Pour le plancher, étant donné que la fixation sera souple je pensais "doubler" donc 44 mm d'OSB

    Enfin, le bruit vient de l'autre côté du mur mitoyen (et de l'extérieur), le mur mitoyen monte dans les combles jusqu'au tuiles donc le bruit ne vient pas (de façon "primaire") ni du plafond ni du plancher.

    A bientôt

  5. #4
    electroremy

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    Autre idée :

    sur les murs et au plafond, mettre 2 x BA13 soit 26mm de placo

    la structure des murs sera en planches, avec des petites planches dans le sens horizontal pour faire 'quadrillage' et que le BA13 ne support pas tous les efforts

    44 mm d'OSB pour le sol

    Qu'en pensez vous ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    agitateur

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    Juste qq considérations générales, en vite fait.
    Mais fais une recherche phonique sur ce sous forum, tu aura du grain à moudre et déjà bcp à lire.

    Il y a le bruit aérien et le bruit solidien. Il faudra que tu précises....

    Sion, avec 1 % de chance de me tromper ( malgré tout ...et en étant pessimiste )

    Depuis l'extérieur, il ne fait aucun doute que le maillon faible n'est pas le mur, mais les vitrages.

    En mitoyen, le brui aérien n'est pas problématique. Le solidien l'est, ou la part de l'aérien qui devient solidienne. Et quand le bruit arrive à la carcasse entière de la maison, en fait ce sont les parois légères qui se transforment en haut parleur. Donc ici sol et plafond. Ta perception que le mur mitoyen est faible est une perception psycho acoustique, et donc fausse.

    Ne pas oublier que ton sol en OSB devra supporter sur qq centimètres de large uniquement et sur le linéaire concerné le poids des parois et des plafond.

    Ma recommandation, mais chacun fait fait bien ce qu'il veut, hein.

    sol.
    Au dessus des poutres un plancher en OSB si tu veux. Calcul de charge admissible à faire, je ne suis pas compétent. Bref, une surface rigide, dont la masse importe peu.
    Au dessus de cette surace qui doit encaisser et répartir la charge sur les seules poutres, 5 cm de rocksol.
    Au dessus, 5 cm de carreaux de béton. En guise de dalle flottante.

    Murs:
    Le rail M48 est un peu trop léger, regardes le stil prim.
    La carcasse stil prim repose sur des semelles caoutchouc. Pas du 2mm, plutôt du 1 centimètre.....
    Dans les 100 mm de rail, tu met 50 mm de laine ( pas forcément lourde, du genre 40 Kg ), ldv ou ldr.
    A l'intérieur, une double peau asymétrique et montage croisé en BA13+BA18

    Plafond: là c'est coton à monter, le plafond repose sur les parois. Double paroi idem sur rails idem.

    Joints acryliques entre les parois, entre paroi et plafond, entre parois et huisseries.

    Fenêtres de la pièce vers l'extérieur: minimum un double asymétrique avec feuilletage 44.2 Si. Et plutôt un 44.2 / x / 10 que du 44.2 / X / 4.

    Distribution électricité par goulotte.

    Système incompatible avec une ventil SF, et donc avec grille ( même phonique ) sur les ouvrants. Et aussi avec détalonnage de porte....
    De fait, il doit y avoir insuflation ET extraction dans la même pièce.

    Porte capitonnée inutile. Il faut juste du lourd, viser 50 Kg / m².
    Pa de trou de serrure grosse clef, maxi une clef plate. Et donc pas détalonnage....aucun ! Porte à joints de compressions.

    On va me trouver extrémiste, MAIS:
    Tout manquement à une ou plusieurs de ces règles se verra immédiatement sanctionnée par un effondrement de la perf globale. C'est à dire que si l'ensemble peut faire -30 dB ou -40 dB , les qq micro faiblesses se traduiront dans l'esprit du béotien par une demie solution. Mais ce sera en pratique et en mesurable un dizième de solution, soit entre -3 et -10 dB.

    Et oublies le chassis en allumettes.....

  8. #6
    electroremy

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Mais fais une recherche phonique sur ce sous forum, tu aura du grain à moudre et déjà bcp à lire.
    J'ai déjà lu pas mal de choses...
    L'info la plus importante que j'ai trouvée selon moi est que la meilleure solution est d'isoler côté source, donc il faudrait que ce soit les voisins qui isolent leur côté du mur...
    Mais convaincre le propriétaire qui n'est pas occupant et qui tiens à son mur en pierres apparentes et à son carrelage posé direct sur dalle (c'est à dire ZERO isolation acoustique) c'est pas évident...

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Depuis l'extérieur, il ne fait aucun doute que le maillon faible n'est pas le mur, mais les vitrages.
    Oui, mais j'ai une petite fenêtre et en double vitrage, c'est déjà bien isolé, remettre un volet "interne" permettra d'améliorer encore.

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Il y a le bruit aérien et le bruit solidien. Il faudra que tu précises....
    [...]
    En mitoyen, le bruit aérien n'est pas problématique. Le solidien l'est, ou la part de l'aérien qui devient solidienne. Et quand le bruit arrive à la carcasse entière de la maison, en fait ce sont les parois légères qui se transforment en haut parleur. Donc ici sol et plafond. Ta perception que le mur mitoyen est faible est une perception psycho acoustique, et donc fausse.
    Il y a du solidien (pas, impact, chaises tirées)
    Mais aussi de l'aérien, et comme tu le dis le bruit aérien doit se transforme en solidien, ce n'est pas facile à évaluer

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Ne pas oublier que ton sol en OSB devra supporter sur qq centimètres de large uniquement et sur le linéaire concerné le poids des parois et des plafond.
    En effet, il faut que le sol soit rigide et que les supports en dessous soient répartis judicieusement (plus de supports au niveau de la périphérie)

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Au dessus des poutres un plancher en OSB si tu veux. Calcul de charge admissible à faire, je ne suis pas compétent. Bref, une surface rigide, dont la masse importe peu.
    Au dessus de cette surface qui doit encaisser et répartir la charge sur les seules poutres, 5 cm de rocksol.
    Au dessus, 5 cm de carreaux de béton. En guise de dalle flottante.
    La on part sur une chape flottante en béton, le plancher (OSB ou autre) ne sert que d'interface pour éviter d'écraser le rocksol sur la largeur des poutres

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Système incompatible avec une ventil SF, et donc avec grille ( même phonique ) sur les ouvrants. Et aussi avec détalonnage de porte....
    De fait, il doit y avoir insufflation ET extraction dans la même pièce.
    C'est ce que j'ai prévu : aspiration avec piège à son, et entrée d'air depuis l'intérieur du logement avec un piège à son
    (pas d'entrée d'air "directe" de l'extérieur)

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Porte capitonnée inutile. Il faut juste du lourd, viser 50 Kg / m².
    Pa de trou de serrure grosse clef, maxi une clef plate. Et donc pas détalonnage....aucun ! Porte à joints de compressions.
    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Et oublies le chassis en allumettes.....
    Je parlais d'un assemblage avec des planches, pas de petites lattes
    D'ailleurs maintenant on construit des murs extérieurs de maison BBC avec une structure grosses planches + OSB

    Une autre chose dont je n'ai pas parlé : pour éviter une fréquence de résonance il me semble pertinent de prévoir un espace variable entre les planches (ou les rails) de façon à ne pas avoir une structure "périodique"

  9. Publicité
  10. #7
    agitateur

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    Citation Envoyé par electroremy Voir le message
    L'info la plus importante que j'ai trouvée selon moi est que la meilleure solution est d'isoler côté source, donc il faudrait que ce soit les voisins qui isolent leur côté du mur
    C'est assez vrai en solidien.
    En aérien c'est assez faux, car insuffisant ( en gros )

    Un carrelage en contact direct avec des murs ( porteurs ou non ) sans dalle flottante c'est effectivement une hérésie dans du collectif ou du mitoyen. Mais on a fait comme çà jusqu'à y'a pas si longtemps....Tous les habitants En collectifs de construction années 50, 60, 70 et 80 peuvent en témoigner, ça fait juste qq dizaines de millions de français....
    Le gros mur en pierre, à nu, n'est pas un problème.
    J'ai eu occupé un appart' avec un mur mitoyen en briquette de 1 metre d'épaisseur ( construction vers 1500 ). Strictement AUCUN problème de bruit mitoyen, mais.....réno récente et carrelage sur dalle flottante.


    Citation Envoyé par electroremy Voir le message
    Oui, mais j'ai une petite fenêtre et en double vitrage, c'est déjà bien isolé, remettre un volet "interne" permettra d'améliorer encore.
    Non, parce que:
    Un DV standard symétrique ( 4/12/4 ou même 4/20/4 ) est une passoire phonique.
    Même si la fenêtre fait seulement 10% de superficie de la paroi composite ( mur et ouvrant ) l'ensemble est TRES affecté par le vitrage.
    Même si tu avais un vitrage feuilleté silence 44.2 / X / Y, celà resterait le maillon faible et aurait un impact global non neutre.

    Citation Envoyé par electroremy Voir le message
    La on part sur une chape flottante en béton, le plancher (OSB ou autre) ne sert que d'interface pour éviter d'écraser le rocksol sur la largeur des poutres
    C'est çà.

    Citation Envoyé par electroremy Voir le message
    D'ailleurs maintenant on construit des murs extérieurs de maison BBC avec une structure grosses planches + OSB
    Oui ça se fait. Mais ça reste des catastrophes phoniques.
    Ca passe en individuel, personne ne va y vérifier le respect des normes sur ces points là. Et en général c'est en zone calme.
    A ton avis, en collectif, pourquoi on en voit pas ? Parce que là on respecte les normes.....

    Citation Envoyé par electroremy Voir le message
    Une autre chose dont je n'ai pas parlé : pour éviter une fréquence de résonance il me semble pertinent de prévoir un espace variable entre les planches (ou les rails) de façon à ne pas avoir une structure "périodique"
    Inutile. Pas néfaste mais inutile, strictement. Tu aura les résonances quand même, c'est pour çà qu'on met un absorbant ( et pas un isolant - rien à voir ) dans le plénum inter parois.

  11. #8
    lucienpel

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    Bonjour

    quelques éléments

    < Objectifs :
    - avoir une pièce silencieuse vis-à-vis des voisins et de l'extérieur (c'est la chambre à coucher)
    - avoir une pièce où il sera possible de faire du bruit (par ex. instrument de musique) sans déranger les voisins >

    Si c'est vis à vis des voisins mitoyens avec des murs de 40 cm en pierres il ne devrait pas y avoir de problèmes
    de bruits aériens : RA supérieur à 65 dB

    Même chose pour les murs extérieurs si ils sont eux aussi en pierres de 40 cm;
    reste comme déja évoqué par agitateur le problème des ouvrants qui seront vraisemblablement
    à changer car ce sont les points faibles

    Plafond :
    <- elle est à l'étage, au dessus du plafond il y a les combles >
    nature du plafond ? y a t-il une isolation dans ces combles : au sol, en rampants , quel isolant; quel épaisseur ?

    <- Cloison en briques 10 cm d'épaisseur avec le reste du logement >
    briques creuses de 10 avec enduit RA = 32 dB avec par exemple un Calibel 10 +80 vous allez passer à un RA d'environ 55 dB
    on peut faire mieux par exemple en ossature métallique en mettant une laine plus épaisse (et donc de fait en éloignant les 2 masses)

    Après reste en effet les problèmes : ventilation, portes de communication, et bien sur le niveau de bruits que vous pensez
    générer dans cette pièce ?

    Pour le plancher entre pièce et cuisine il faudrait déja connaitre la situation actuelle ( plancher bois très certainement) ?

    Faire un faux plafond dans la cuisine avec 20 cm de laine de roche et BA 13 est il admissible ?

    Voila pour les aériens , pour les impacts un plancher flottant est en effet une bonne solution

    Cdt

  12. #9
    agitateur

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    Citation Envoyé par lucienpel Voir le message
    Après reste en effet les problèmes : ventilation, portes de communication, et bien sur le niveau de bruits que vous pensez générer dans cette pièce ?
    Certainement !
    Dans le cas non pas d'isolement d'autrui mais de la génération de bruit par soi même, c'est le début du début.
    Connaitre le volume sonore produit et sa gamme de fréquence.

    Ensuite et seulement ensuite on étudie si on peux arriver à qq chose. Il n'est pas rare qu'on ne fasse rien, car on ne peut atteindre l'isolement nécessaire ( par manque de technicité, de moyen financier, de place, etc...)
    On n'isole pas pareil une flûte, un violon, un saxo ou une batterie....
    En musique amplifiée, on peu joeur sur le volume. En instrument live, non.
    En outre, dans une pièce de petite dimension a fortiori, il faudra compter sur un traitement acoustique sur les parois internes, et donc de la perte de place supplémentaire. Car sinon, l'instrument vraiment chanter comme une casserole. Le traitement acoustique dans les aigus c'est facile et ça passe sur qq centimètres. Pour les graves, c'est une toute autre paire de manche...

  13. #10
    GBo

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    La clarinette (amplifiée en plus) dans une cabine pour musicien:
    https://youtu.be/CvfLN20P664

  14. #11
    electroremy

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    Bonjour,

    d'abord merci pour vos réponses détaillées

    le niveau de bruits que vous pensez générer dans cette pièce ?

    En fait... aucun à moyen terme, je pensais simplement que ça donnerais de la valeur à ma maison de dire qu'une pièce est compatible avec la répétition d'un groupe de rock

    nature du plafond ? y a t-il une isolation dans ces combles : au sol, en rampants , quel isolant; quel épaisseur ?

    Alors le plafond est en BA13, fixé sur des lattes fixés sur des poutres, il y a de la laine de roche (une couche de 4cm sur le BA13, dans le sens du lattage, puis par dessus entre les poutres, dans le sens perpendiculaire donc, 20cm de laine de roche)

    Cloison en briques 10 cm d'épaisseur avec le reste du logement

    Ce sont des briques pleines mais pas en terre cuite, briques grises

    Pour le plancher entre pièce et cuisine il faudrait déja connaitre la situation actuelle

    L'ensemble de l'étage a un plancher bois sur poutres, par dessus sous-couche et parquet flottant
    Au RDC, ancien plafond en plâtre projeté sur lattage bois serré
    Le plancher est isolé à l'ancienne avec des "scories" versées entre les poutres sur des planches

    Je dois apporter une précision :

    L'étage est légèrement mansardé.
    Cela veut dire que le plafond est plat (combles aux dessus) mais avec au bout un angle à 30°
    Il y a un vélux dans chaque pièce de l'étage (modèles récents, hautes performances, athermiques, avec volet électrique isolant)

    Mon projet a évolué, je pense refaire l'agencement de mon étage, et placer la chambre 'boite dans la boite' de l'autre côté, contre l'autre voisin.
    Conséquence :
    - la cloison brique pleine sera supprimée
    - la pièce sera un peu plus large (les 2m50 de la chambre existante sont trop juste)
    - voici ce qu'il y aura des 4 côtés de la boite dans la boite :
    * coté 1 : mur extérieur en pierre 40cm, avec petite fenêtre double vitrage (ouverture 70cm * 70cm), également la partie mansardée avec le velux (70cm x 110cm)
    * côté 2 : mur mitoyen en pierre 40cm
    * côté 3 : mur mitoyen en pierre 40cm (mon logement est en forme de "L" vu de dessus)
    * côté 4 : nouvelle cloison à créer avec le reste de l'étage, avec la porte d'accès

    Je pense faire pour le sol la solution préconisée par agitateur : OSB sur poutres + laine de roche ROCKSOLL + chape 5cm (ou 6cm) avec ferraillage
    Je pense faire pour le revêtement des murs de la boite du BA13 + BA18
    Je pense faire pour le revêtement du plafond du BA13 + BA18

    Le poids total sera de 2,8 tonnes, on va dire 3 tonnes avec la structure, et pour le plancher ça va, étant donné que l'ensemble va reposer sur 8 poutres de section 10cm * 22cm, dont la portée est de 4m, ça fait 375kg par poutre, alors que pour cette section et cette portée, le maxi est de 880kg
    (la maison est solide elle date de 1880, c'est un vrai blockaus)
    Voir ici, tableau pour les solives http://charpente-total-bricoleurs.wi...dmissibles.php

    Et bien sûr la porte lourde acoustique, et aussi un "volet" lourd côté intérieur pour fermer devant la fenêtre et devant le vélux

    La où je me pose encore des questions :
    - je souhaite faire la structure des murs et du plafond de la boite en bois plutôt qu'en métal, avec du bois de charpente (grosses planches ou madriers), notamment parce qu'au niveau de la partie mansardée il va y avoir un angle, et c'est plus facile pour les découpes au niveau de la fenêtre, du vélux et de la porte, et je suis très bien équipé pour travailler le bois
    - comment fixer la structure à la chape ? faut-il désolidariser la structure de la chape aussi avec des fixations souples ?
    - la structure sera remplie avec de la laine de roche mais je souhaite laisser un vide (lame d'air) de 1cm entre la laine de roche et les murs en pierre; quoi utiliser pour maintenir en place la laine de roche à l'écart des murs (petites lattes, filet, ...)
    - que mettre au dessus de la chape comme revêtement de sol ?
    - enfin, dans cette version, le mur de la boîte côté 4 sera une cloison avec le reste de l'étage ; comment habiller cette cloison côté étage ? avec un autre BA13 ?
    coté 4, la "lame d'air" sera énorme, puisque ce sera le volume d'une de mes autres pièces de l'étage...

    A bientôt
    Dernière modification par electroremy ; 03/07/2021 à 21h01.

  15. #12
    alexvillon

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Le traitement acoustique dans les aigus c'est facile et ça passe sur qq centimètres. Pour les graves, c'est une toute autre paire de manche...
    Bonjour,

    #agitateur, tu as entièrement raison. Malheureusement le message "basses et hautes fréquences" passe mal auprès de nombreux lecteurs.

    Si je prends l'exemple que je connais sur les VMC-DF, beaucoup installent des silencieux sans connaitre ou se soucier du problème à résoudre. Forcément souvent les silencieux installés "pas trop chers" sont mauvais en basses fréquences !

    Conclusions en DF: soit les silencieux sont inutiles, soit les silencieux ne répondent pas au vrai problème à résoudre. Ces cas se retrouvent dans tous les pays d'Europe sans exception

  16. Publicité
  17. #13
    lucienpel

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    Bonjour

    <En fait... aucun à moyen terme, je pensais simplement que ça donnerais de la valeur à ma maison de dire qu'une pièce est compatible
    avec la répétition d'un groupe de rock >

    Hum, pas convaincu de la chose (mais ce n'est qu'un avis perso)

    <nature du plafond ? y a t-il une isolation dans ces combles : au sol, en rampants , quel isolant; quel épaisseur ?
    augmenter l'épaisseur de laine de roche

    <Ce sont des briques pleines mais pas en terre cuite, briques grises >
    on peut estimer le RA aux alentours de 45 dB donc un doublage laine ossature métallique et BA 13 ou complexe de doublage

    genre Calibel ou Labelrock s'imposent
    Perso je préfère 2 BA 13 à joint décalés à une BA 18
    (je ne sais pas su vous avez déja manipulé une BA 18)

    <L'ensemble de l'étage a un plancher bois sur poutres, par dessus sous-couche et parquet flottant
    Au RDC, ancien plafond en plâtre projeté sur lattage bois serré >
    faire un faux plafond désolidarisé avec dans le plénum 150 ou 200 mm de laine de roche et BA 13

    < Je pense faire pour le revêtement des murs de la boite du BA13 + BA18 >
    Sur des murs en pierres de 40 cm ajouter une BA 13 + une BA 18 n'apportera pratiquement rien

    Si c'est un doublage avec laine le gain sera faible cat le mur de départ est déja performant .

    Cdt

  18. #14
    electroremy

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    Citation Envoyé par alexvillon Voir le message
    Bonjour,

    #agitateur, tu as entièrement raison. Malheureusement le message "basses et hautes fréquences" passe mal auprès de nombreux lecteurs.
    Là dessus je suis d'accord.
    Entre 20 Hz et 20.000 Hz il y a un facteur 1000, c'est énorme !

    En électronique (domaine que je connais très bien), quand on conçoit des radios, des amplificateurs, des enceintes, il est extrêmement difficile de restituer l'ensemble du spectre sans déformation.
    Un signal "audio" est difficile à gérer, paradoxalement bien plus que les signaux plus rapides mais dont la bande passante est étroite.
    D'ailleurs en audio pro, on fait de l'amplification séparée (un ampli pour les basses qui alimente le HP de basses, un ampli pour les médiums qui alimente le HP médium et un ampli pour les aigus qui alimente le tweeter)

    Pour l'isolation acoustique c'est pareil.
    Il faut combiner les techniques et les matériaux pour bloquer plusieurs gammes de fréquences.

    Une boite dans la boite :
    - qui repose sur une chape flottante
    - sans contact avec les murs ni le plafond liés au bâtiment (lame d'air)
    - avec des parois lourdes côté intérieur et recouvertes d'isolant côté extérieur
    sera plus efficace qu'un isolant acoustique collé sur les murs et le plafond

    Pour le piège à son des entrées et sortie d'air, ceux qu'on trouve en GSB sont trop petits et réalisés avec un seul matériaux.
    Ils peuvent néanmoins se montrer utiles si la VMC présente un bruit particulier bien précis à éliminer (typiquement, un sifflement) je pense d'ailleurs que c'est pour cet usage qu'ils ont été conçus et validés.

    J'aurais la place pour faire de gros pièges à son (longueur de plusieurs mètres)
    Je pense faire un cheminement de l'air en quinconce avec des chicanes d'isolant acoustique, mais en utilisant successivement différents matériaux

    Les informations recueillies sur le forum sont utiles.

    Je pense revoir l'agencement de mon étage, car ce sera l'occasion de faire d'autres travaux en même temps.
    La chambre actuelle et la pièce voisine qui est un grand débarras seront fusionnées (suppression de la cloison en briques)
    Je ferais une boite dans la boite relativement petite, juste pour accueillir un lit à deux personnes (espace intérieur 2m60 x 2m60).
    En effet, le dressing n'a pas besoin d'être dans la pièce où on dort.
    Cette boite sera placée dans un angle mitoyen, donc avec juste une porte, pas de fenêtre ni vélux.
    La petite taille, l'absence de fenêtre, et la forme qui sera cubique sans angle ni découpe complexe va simplifier la réalisation.
    Le reste du volume des deux anciennes pièces formera une pièce assez grande, avec deux velux et deux fenêtres, ça me fera un grand bureau lumineux avec pas mal de rangements, ça sera mieux.

    Après, quoi que je fasse, l'isolation ne sera jamais parfaite, ce ne sera qu'une atténuation.
    Mais si cette atténuation est assez bonne le confort sera là et c'est ça qui compte.

    A bientôt

  19. #15
    electroremy

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    Bonjour,

    il me reste deux questions purement techniques et pratiques :

    Comment fixer le châssis de la structure qui va tenir les murs et le plafond de la boite sur la chape flottante ?

    Solution envisagée :
    - sur la périphérie de la chape, coller avec du mastic Sykaflex des bandes de 1 cm d'écorubber (http://www.rt60.net/iso_ecorubber.htm)
    - coller toujours avec du mastic Sykaflex la planche inférieure de la structure dessus (la structure sera en bois charpente)

    Je pense que c'est une bonne façon de faire une fixation sur semelles caoutchouc

    Faut-il un poids minimum par cm² d'écorubber pour qu'il joue son rôle ?
    En effet, la structure BA13 / Bois / Absorbant laine de roche ne sera pas aussi lourde qu'un mur en brique...
    Cette page http://www.rt60.net/iso_ecorubber.htm montre l'utilisation de l'écorubber pour désolidariser un mur en parpaings d'une dalle.

    Faudra-t-il que je découpe des trous rectangulaires dans la bande d'écorubber pour réduire sa surface portante ? (la bande avec les découpes rectangulaires ressemblera à une bande de film 35mm pour appareil photo argentique)

    Deux parois de ma "boite dans la boite" feront office de cloison avec le reste de l'étage ; comment habiller cette cloison côté étage ?

    Si je fixe juste un autre BA13, je ne risque pas de favoriser la transmission des bruits aériens de l'étage vers l'intérieur de la boîte ?

    Peut être faut-il fixer un BA13 recouvert d'un absorbant (liège ou autre) dont le rôle sera d'éviter que les bruits aériens dans l'air de l'étage ne se transmettent à la paroi extérieure de la boite ?

    Ou alors... un revêtement en tissu pour cacher la laine de roche ; ça sera fragile, à moins de meubler devant ces parois avec des étagères ou des armoires autoportantes

    A bientôt

  20. #16
    agitateur

    Re : Isoler phoniquement une petite pièce "boite dans la boite"

    Citation Envoyé par alexvillon Voir le message
    #agitateur, tu as entièrement raison. Malheureusement le message "basses et hautes fréquences" passe mal auprès de nombreux lecteurs.
    Ma remarque plus haut s'entendait ( c'est le cas de dire ) pour le traitement acoustique. Qui en soit est encore plus délicat que le traitement phonique ( isolement du bruit ) et pas qu'un peu.
    Je veux dire par là que le traitement acoustique ( traiter le RT60 pour qu'il soit bas et qu'un instrument sonnant grave frappe juste ), il faut déployer des moyens considérables !
    Le traitement acoustique ( pas phonique, bis ) à haute fréquence peut se faire avec des diffuseurs et des absorbeurs minces ( qq centimètres suffisent pour descendre dans le médium ).
    Pour traiter les graves abyssales en ciné, ou si on écoute chez soi de l'orgue à niveau ( presque mais en fait jamais) réaliste en reproduction via enceinte il faut compter sur un doublage intérieur ( c'est à dire à l'intérieur de la pièce et sans considération du la compo de la boite ) sur.....allez...1 metre de laine en épaisseur !!!!

    En phonique, ce qui sauve les pseudo silencieux, c'est que la perception physiologique est très atténuée en basse fréquence ( voir les courbes noise criteria ). un abaissement de qq dB peut passer en dessous du seuil de bruit ambiant, surtout en zone à fort bruit de fond.
    Il est probable que les silencieux low cost ont des résultats inférieur à l'aggravation sonore engendrée par des montages foireux ( des circuits d'air turbulents au max ).Un montage intelligent en terme de vision "méca flu" avec des gros circuits et des débits faibles par superficie et le moins de tourments possibles qui gênent le flux le plus laminaire possible, aura sans doute sans silencieux un meilleur résultat qu'un montage bidon avec silencieux.

    Pas mal de points sur le sujets mais il est tard.

    Je suis 100% raccord avec lucienpel.
    Montage double peau inutile si on ne parle plus d'isoler des instruments, ou une reproduction sonore amplifiée conséquente.
    La double peau ne présenterai un intérêt que vis à vis des autres pièces en interne, mais pas versus extérieur ou voisin.

    MAIS: j'entendais double peau en considérant une seule paroi de BA, par exemple entre côté mur extérieur et mur du voisin.
    SI la boite in the box doit aussi une paroi mitoyenne avec une autre pièce de la maison, alors simple et efficace ! Rail M48 et fournitures associées, un BA13 de chaque coté du rail, et la laine de 45 au milieu.

Discussions similaires

  1. Isolation phonique "boîte dans la boîte"
    Par rdoc dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 39
    Dernier message: 03/03/2018, 09h30
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 16/09/2017, 13h55
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 06/02/2016, 22h24
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 25/09/2013, 16h26
  5. Réponses: 5
    Dernier message: 12/01/2012, 00h56
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...