Isolation phonique "boîte dans la boîte"
Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 40

Isolation phonique "boîte dans la boîte"



  1. #1
    rdoc

    Question Isolation phonique "boîte dans la boîte"


    ------

    Bonjour,

    Je vous expose le contexte : j'ai acheté un appartement des années 1970 situé au premier étage d'un immeuble de 2 étages.

    L'appartement n'était pas du tout isolé phoniquement (à part peut-être thermiquement pour les murs extérieurs), ce qui m'a permis de découvrir en détail la vie de mes voisins du dessus : bruits de pas, discussions fortes, cris etc. (vive les familles nombreuses).
    En dessous de chez moi vit une dame retraitée, pas de problème pour l'instant donc (mais je me méfie pour l'avenir...).

    Concernant les caractéristiques du logement, le DPE m'annonce ce qui suit :
    - murs extérieurs : mur double avec lame d'air d'épaisseur 30 cm avec isolation répartie
    - murs intérieurs : béton banché d'épaisseur 20 cm (en fait 16 cm) non isolé
    - cloisons intérieures : plâtre 7 cm genre "carton"
    - plancher : dalle béton non isolée (pas d'épaisseur connue)
    - plafond : dalle béton non isolée (pas d'épaisseur connue)

    Comme les POUM POUM POUM POUM et les cris ça va 2 minutes, ni une ni deux je commande la réalisation d'un faux-plafond suspendu sur l'ensemble de la surface du logement.
    Bilan : bof, et 3 semaines à vivre dans le plâtre.
    Encore que je ne doute pas de la qualité du travail effectué : laine de verre 100EP + rail 48mm + placo phonique BA13.
    J'ai donc un faux-plafond d'environ 16 cm.

    Il y a du mieux mais ce n'est pas encore ça, et vous vous en doutez.
    Moi je ne le savais pas, naïf que j'étais.

    J'ai donc cru comprendre que la meilleure solution était d'isoler directement le plancher chez le voisin du dessus.
    C'est logique mais c'est la bonne blague, à plus forte raison parce qu'ils sont locataires. Je n'exclue pas de partager des travaux avec un éventuel futur propriétaire cela dit.

    En attendant, c'est uniquement mon problème.
    Ce pavé liminaire avait pour but d'exposer un peu le contexte pendant que vous buviez votre café.

    *****

    Maintenant rentrons dans le sujet.
    Quels sont mes problèmes ?

    - Les bruits solidiens (POUM POUM POUM + bille qui rebondit sur le sol et franchement ça rebondit vachement une bille je m'en rendait pas vraiment compte avant ça)
    - Les bruits aériens intérieurs (CA SUFFIT MAINTENAAAAANT !!!) et autres charmantes envolées lyriques dont je ne détaillerai pas le verbe ici et maintenant
    - Faire donc une boîte dans la boîte
    - Tout en allouant sur une période qui peut être longue un budget à répartir (parce que ça devient chaud à gérer financièrement cette petite blague)

    Maintenant que le faux-plafond est fait, est-il possible d'ajouter des doublages aux murs et cloisons, ou devaient-ils être faits en même temps que le faux-plafond ?
    Dois-je faire tous les murs intérieurs d'une même pièce simultanément ou puis-je espacer les travaux ?
    Est-il possible de terminer la boîte par le sol une fois que les cloisons sont déjà doublées ?
    Quelles sont les différentes précautions à prendre dans ce cas ?

    Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire.

    -----
    Dernière modification par rdoc ; 06/01/2017 à 11h03.

  2. #2
    TioChanclas

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonjour,

    je trouve votre analyse du problème, vos choix de solutions, et votre planification tout à fait pertinents. Et je suis sûr que vous connaissez la règle masse-ressort-masse...

    Pensez juste que sans désolidarisation (matériaux antivibratiles etc...) efficace, votre boite ne coupera pas les bruits solidiens... Peut être le "bof" concernant le plafond vient-il de cet aspect technique...

    Votre situation me fait cruellement penser à la mienne et à mon impuissance vis à vis de mes voisins de l'époque, il y a quelques années... Magnifique appartement face à la Loire... Tout pour plaire... Mais Années 70 également : un enfer.

    Bon courage pour vos travaux.

  3. #3
    rdoc

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Merci TioChanclas,

    Effectivement j'ai un doute concernant l'aspect antivibratile des suspentes et des rails.
    Je pourrai toujours demander au gars qui a réalisé les travaux mais sa réponse ne l'engage pas à grand chose malheureusement.

    J'ai déjà fait le psychopathe quand il y a eu des pas lourds (franchement je pense que tous ceux qui sont dans cette situation l'ont déjà fait...), à savoir :
    - poser la main contre le faux-plafond pour vérifier que ça vibre (c'est le cas quand la gamine du dessus court mais à la limite je trouve ça assez normal)
    - de même sur les cloisons et les murs -> les cloisons ont tendance à vibrer
    - poser l'oreille un peu partout comme un débile, même sur le carrelage (je les entends presque distinctement)

    D'ailleurs quand je taponne la cloison avec le plat de la main, j'obtiens la même résonance que celle des bruits de pas.
    J'ose du coup espérer que les cloisons sont une partie du problème, aussi bien solidien qu'aérien.

    Pour les cloisons / murs, je pensais à prévoir une lame d'air + laine de verre 50 + placo (ou double ?).
    Ce que je crains un peu c'est le placement de certains chauffages, de la baie vitrée etc. qui me laissent une marge de manœuvre réduite concernant l'épaisseur de la cloison.

    Je profite de ma réponse pour poursuivre mon questionnement : le système MRM suppose quel doublage pour être suffisamment consistant ?
    J'ai une belle surface de 74m2, ça ne pose pas de problème pour la plupart des pièces.

    Le doublage peut-il être plus fin pour les murs porteurs ?
    Isoler uniquement les cloisons de 7mm dans un premier temps ça suffirait ?

    Encore des questions donc...
    Mais finalement je ferai sûrement comme vous Tio, je revendrai à un moment donné si ça ne s'arrange pas.
    Mais dans l'attente je dois faire le nécessaire, je ne suis pas sûr d'avoir la même chance que le vendeur alors que j'ai visité plusieurs fois le logement à des heures différentes et que je ne remarquai AUCUN problème de bruits

  4. #4
    TioChanclas

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Rebonsoir,

    vous avez parfaitement cerné le problème, je crois...
    MRM (pour les bruits aériens et la résonance) + désolidarisation des fixations en tous genre (pour les bruits solidiens) + "qui peut le plus peut le moins"...

    Mon approche est analytico-empirique et donc fruit de l'expérience, mais ne remplacera pas un complément par l'approche plus technico-théorique d'un expert en la matière.. Je suis donc loin de pouvoir vous donner de véritables conseils, en particulier sur un complexe précis et sur des épaisseurs définies.

    S'il devait en subsister un (et étant papa d'un petit garçon de presque 7 ans) c'est que le bruit fait partie de la vie, et qu'il faut en accepter une partie, et passer parfois au dessus, même fatigué, même agacé, même quand, hermite au fond des bois, un abruti vient démarrer sa tronçonneuse près de chez vous...

    Belle boite dans la belle boite, donc, ou sophrologie, yoga, et psychologieS...

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    rdoc

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Oui avec le recul j'accepte plus facilement certains bruits.
    Au début c'est facile de se dire qu'au dessus, "ce sont des gros cons", et puis après, quand on se rend compte que c'est le bâtiment tout entier qui est en carton, on a davantage envie de faire la peau de l'architecte.

    Je pense donc que je ferai appel à un expert acousticien.
    Mais bon, 600 €, et sans garantie de résultat...

    Si je dois apporter mon propre retour d'expérience à ce topic, c'est de dire aux lecteurs de ne pas hésiter à faire appel à ce type de prestations.
    Sinon on ouvre une boîte de Pandore qui nous fout dans la mouise financièrement, au petit bonheur la malchance au gré des travaux.

    J'ai quand même tenté d'avoir des échanges sur ce forum à ce sujet mais je sens que les réponses n'affluent pas, et c'est certainement du comme vous le dites à la complexité de ce genre de projet.

    J'espère enfin tenir promesse en disant que je reviendrai donner un retour complet d'expérience d'ici quelques mois quand d'autres travaux auront été effectués.
    Car je remarque que beaucoup de personnes ouvrent ce genre de topic, mais personne ne revient en parler.

    A tout le moins, il semble que je resterai abonné à ce topic. Qui sait, peut-être quand dans 2 ans un malheureux nouveau propriétaire souhaitera savoir comment j'ai résolu mon problème, et je recevrai alors une notification par mail pour y répondre.

    Bonne soirée.

  7. #6
    cornychon

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonjour,
    Les traitements acoustiques efficaces destinés à piéger les bruits générés par les voisins n’existent pas.
    Le moins onéreux, le plus simple, le plus efficace, offrir à ton voisin du dessus un superbe traitement acoustique du sol. Si tu lui offre du haut de gamme, posé par un bon professionnel, il devrait accepter.

    Tu connais probablement, mais voici deux liens que je trouve instructif.
    Ce lien donne des bons conseils pratiques
    http://www.ademe.fr/sites/default/fi...ment_bruit.pdf

    Pour un traitement acoustique des sols
    https://www.isover.fr/sites/isover.f..._planchers.pdf

    La seule expérience que j’ai en acoustique, c’est le traitement des gros systèmes informatiques, télécommunication, et salles d’informatique.
    Le savoir doit beaucoup à l'imagination.

  8. #7
    rdoc

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonjour cornychon,

    Merci pour ta réponse.
    J'avais effectivement déjà trouvé cette documentation.

    J'ai bien conscience que le problème ne peut être traité efficacement qu'à la source mais c'est matériellement impossible pour le moment.
    Il ne me reste qu'à attendre qu'ils déménagent et que je puisse profiter du créneau qui sépare la prochaine location pour proposer au proprio les travaux.

    Oui même si les voisins déménagent. Parce que comme on dit, on sait ce qu'on perd mais on sait pas ce qu'on gagne

  9. #8
    jessik612

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonsoir Rdoc,

    Je suis dans la même situation que toi, j'habite un immeuble ancien (1900) et j'avais un voisin que je n'entendais pas, il y avait du lino + moquette chez lui donc c'est comme si je n'avais jamais eu personne au dessus de chez moi.

    Depuis presque 2 ans, j'ai un nouveau voisin (qui bien évidement à arraché la moquette, le lino et mis le parquet à nu) et là... j'entends tous les bruits, c'est comme si il vivait avec moi. Donc je n'en peux plus, je cherche une solution, je voulais l'obliger à faire des travaux d'isolation mais il n'y a aucun recours dans mon cas. J'ai suis montée à plusieurs reprise lui faire comprendre que c'est très mal isolé (en plus il vit en décalé) et une fois il m'a proposé que l'on partage les frais pour effectuer les travaux d'isolation chez lui. J'avoue que je ne suis pas très motivée pour lui faire ce "cadeau" mais en lisant ton post ou tu disais que tu serais prêt à payer les frais avec ton proprio, je m’interroge.

    Bref... Tous ce blabla pour savoir où tu en étais de tes travaux d'isolation, si tu as trouvé une solution???

    Merci de réponse

    P.S. : J'envisage de faire venir un acousticien

  10. #9
    Larzacien

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    bonjour, Le bâtiment doit dater au moins de 1975 si les murs sont isolés. Mais à cette époque, on mettait des moquettes au sol, et souvent des tissus tendus sur mousse sur les murs... Et c'était interdit de changer surtout le sol, le règlement de copropriété interdisait ce changement.

    Seulement, vu les dégâts, surtout en location, les gens ne tiennent pas compte de tout ça et pose du carrelage, comme ça "ils seront tranquilles" surtout qu'ils n'habitent pas là, et ne se soucient de rien.

    Alors, qui est responsable ? Pas seulement les gens qui font du bruit, même s'ils pourraient penser qu'ils ne sont pas dans une maison individuelle à l'écart de tout, mais aussi le propriétaire qui a très certainement mis du carrelage. J'ai un copain qui a mis du carrelage dans un studio en location, il m'en avait parlé, je l'ai averti, mais ils m'a dit : "le voisin a fait pareil". Même si dans un studio, il y a moins de monde, quand c'est interdit, on respecte...

    Donc, si c'était moi, je relirais le règlement de copropriété en n'oubliant rien, pour voir s'il n'y a pas cette interdiction qui doit y figurer normalement.

    Et j'avertirais le syndic de la situation qui est invivable, et du fait que vu le bruit, il doit y avoir du carrelage.

    Vous pouvez aussi retrouver le propriétaire et l'informer de la situation.
    Normalement on doit le contraindre à remplacer son sol pour couper le bruit.

    Regardez si vous n'avez pas une protection juridique avec votre assurance et voyez ce qu'il est possible de faire.

    Le problème, c'est que vous faites de frais qui n'auront pas une grande efficacité, même si ça peut atténuer un peu.

    Le bruit peut se communiquer aussi par les tuyaux de chauffage si chauffage collectif.

    Procurez vous une notice sur le bruit à l'ADEME et glissez la leur dans la boîte aux lettre.

    Et s'ils font du bruit tardivement, n'hésitez pas à appeler la police.

    Parfois certains s'étonnent que des propriétaires ne veulent pas louer à des gens avec enfants.... Mon Dieu, quelle discrimination !, beaucoup sont outrés par cela... Mais quand des gens font du boucan, et avec les enfants, c'est assez difficile, même si on pourrait mettre un grand revêtement PVC à un endroit pour qu'ils jouent dessus... mais bon, faire du bruit, ça amuse encore plus les enfants, et la notion de gêne et de respect des autres n'est plus guère enseignée...

    Enfin, si c'était moi, je ferais intervenir le syndic (il faudra probablement lui sonner les cloches plusieurs fois), car c'est son rôle de faire respecter le règlement de copropriété, donc de contacter le propriétaire pour lui faire mettre son logement en conformité.

    Si vous ne bougez pas, ne vous attendez pas à ce que ça change, surtout que dans un logement assez grand, il y a souvent des enfants, plus souvent que des retraités qui essaient de se mettre au vert.

    De nos jours, beaucoup pensent que les voisins doivent tout supporter, et qu'ils "font ce qu'ils veulent chez eux" il faut supporter leurs gosses, leurs chiens avec les excréments partout qu'ils ne prennent pas la peine de ramasser. Ils pensent que c'est leur droit.

    Et il faut faire ch.... le propriétaire, ne pas le laisser tranquille, l'inviter à venir se rendre compte par lui même, au moins la prochaine fois, il fera un peu plus attention.
    Dernière modification par Larzacien ; 30/03/2017 à 08h26.

  11. #10
    Vince44

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Salut,

    De mon point de vue l'approche des travaux partagée est la bonne, et elle peut être réciproque. Des travaux sur et sous le plancher, pour des objectifs différents mais qui fonctionneront au global.

    Parce que certes les bruits d'impacts ne se traitent bien qu'à la source, mais on ne peut pas non plus demander aux proprios du dessus de poser une sous couche de 10 cm. Le mieux c'est effectivement un sol "mou" mais ça ça relève de la déco et ça peut évoluer facilement. L'autre option c'est un isolant dense qui fait office de nouveau plancher et qu'on peut ainsi revêtir comme on veut. Dans tous les cas, difficle de relever de plus de 5cm et on s'arrête souvent à 2cm. C'est insuffisant pour les bruits aériens. Ces bruits, en revanche, on peut les traiter par en dessous avec plus de marge de manœuvre puisque pas de problème avec les portes, les WC, lavabo, les prises électriques...

    @rdoc, normalement avec un plafond phonique on ne supprime pas les bruits d'impact, mais on les atténue, on les rend moins sec. Et on peut fortement réduire les bruits aériens...

    @Larzacien, le couplet sur les valeurs qu'on n'enseigne plus aux gosses, c'est en partie vrai, mais il faut voir aussi qu'avant on pouvait laisser son gamin jouer dans la cour de l'immeuble, et même dans certaines rues. On pouvait dès 7 ans l'autoriser à aller jouer au parc du quartier avec ses copains. Les voisins se connaissaient, les générations vivaient plus ensembles, il y avait des facteurs, des concierges, des cantonniers, des prêtres, des instits... qui connaissaient les enfants du quartier. Les mamans étaient plus au foyer, le "qu'en-dira-ton" comptait plus que la consommation. Les horaires de travail des parents étaient plus proches de ceux des enfants, les grands parents vivaient à proximité immédiate.... La liste est interminable et chaque système a ses qualités et défauts, mais je ferais juste observer que le métier de parents (et d'éducateurs en général) a largement changé et que les résultat ne sont pas imputables uniquement à la bonne/mauvaise volonté individuel des parents!
    Quand je vois la différence de "caractère" de mes filles quand on les récupère à 16h30 et qu'elle jouent dans le jardin par rapport à quand on les laisse à la garderie jusqu'à 18h30, je me dis que le métier de parents peut-être épanouissant ou épuisant pour ce qui peut sembler des détails! Et je n'ose pas imaginer la vie des mères célibataires,de ceux qui doivent les élever en appartement dans des banlieues merdiques, des couples qui bossent en 3x8...

    A+

    Vincent

  12. #11
    Larzacien

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    bonjour, Il n' y a pas à partager les frais de travaux chez le voisin, qui d'ailleurs étant locataire, ne voudra pas investir un radis.

    Il faut avertir le locataire qu'il pense bien qu'il a des voisins et qu'il ne peut pas faire tout le boucan qu'il veut et demander au propriétaire qui est responsable des modifications qu'il a pu faire sur son logement ainsi que du choix de ses locataires.

    Si déjà le propriétaire intervenait auprès de ses locataires, ça aurait peut-être un effet. Il pourrait faire poser un revêtement PVC un peu épais dans les pièces où jouent les enfants, déjà, ça atténuerait pas mal les bruits. On n'est pas obligé de tout subir, avec des gens qui ne respectent rien.

  13. #12
    Vince44

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Larzacien, il y a deux cas sur ce fil. Dans le dernier en date, celui de jessik612 il y a un voisin du dessus qui propose de partager les frais après avoir démonté le lino. On peut supposer que c'est un proprio.

    Ensuite, si il n'y a qu'un plancher entre les deux appartements, c'est impossible de ne pas se gêner. Même avec un plancher béton façon années 70. Je vis dans une maison avec des planchers simple entre certaines pièces, c'est "transparent" acoustiquement. Très pratique, on peut tenir une conversation sans gueuler d'un étage à l'autre, j'entend ma fille de 20kg marcher en chaussette depuis la pièce en dessous, je l'entend s'assoir, jouer aux légo en silence. Un livre qui tombe de la table de nuit, c'est un coup de grosse caisse en dessous! J'ai vécu dans un appart années 70 c'est quasi pareil.

    Le fait est que les bruits d'impact du gars au dessus ne le gène pas lui et qu'il a le droit de vivre normalement dans son appart. Ce qu'on peut lui reprocher c'est d'avoir viré le lino mais on lui a p-e vendu l'appart en lui disant "oui le lino est moche mais regardé le beau parquet en dessous, un coup de ponceuse et de vitrificateur et vous aurez un sol magnifique"...

    Dans ce contexte, le gars est sympa de bien vouloir subir les travaux et en payer une partie. Je pense qu'il vaut mieux s'engager dans cette voie que dans un conflit qui pourri la vie et n'aboutira probablement à rien vu que c'est un défaut de conception du bâtiment. Un seul cas d'exception, si le gars n'avait pas le droit de virer son sol mou, à voir dans le règlement de copro.

    En plus il y a des travaux à faire des deux côtés pour régler complètement le problème. Partir dans un plan on fait 4000€ de travaux et les paye 50/50 revient exactement au même que de dire que chacun doit faire 2000€ de son côté sur le plan financier, sauf que c'est plus acceptable pour le gars d'au dessus qui n'est pas demandeur de partir sur un projet partagé.

    Le droit à ne pas entendre les voisins n'existe pas. Ils ont le devoir de vivre "paisiblement" mais quand ça ne suffit pas, il vaut mieux négocier...

  14. #13
    Larzacien

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Dans les années 70 et ensuite, on ne construisait qu'avec des dalles béton, et les planchers sur lambourdes on n'en mettait plus depuis longtemps.

    Et les gens qui ont viré la moquette pour mettre du carrelage sans la moindre précaution ne sont pas rares.
    Dernière modification par Larzacien ; 31/03/2017 à 02h01.

  15. #14
    Mettero

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Pour ma part, j'ai fait des cloisons acoustiques composées de BA13 phonique + BA13 standart / rails de 70 cm avec laine de bois dedans // 1 BA13 phonique. Donc j'ai fait une asymétrie masse d'un côté et de l'autre. 2BA13 d'un côté dont 1 phonique, et 1 BA13 phonique de l'autre

    Je pensais qu'on entendrait rien d'une chambre à l'autre avec de la musique et pourtant on entend quand même, certes, il faut tendre l'oreille et j'ai fait le test avec des pièces totalement vides et sans avoir posé le plancher stratifié et la sous acoustique, c'est à dire qu'on a une réverbération maximale des ondes sonores.
    Sous cloisons, j'ai bien entendu isolé aussi sous osb, et également les cloisons montent en haut et le plafond est disconctinu (ce sont les cloisons qui le portent et pas l'inverse).

    Donc un peu déçu du résultats, si je colle mon oreille sur la paroi, j'entend la transmissions de la musique.
    J'ai probablement un effet ressort pas assez important... mais comme je n'aimais pas la laine minérale....

    A voir quand tout sera meublé et que les réverbérations sonores seront cassées .... mais comme ça un peu déçu

    Pour les portes j'ai mis du phonique 39DB là encore, t'as pas le droit à l'erreur.. Il faut penser à isoler la poignée et ne pas prévoir de clé, sinon tout passe par là. C''était évident et ca se vérifie.

  16. #15
    rdoc

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonsoir tout le monde,

    Je suis revenu sur ce topic car je voulais le mettre de côté afin de faire un retour d'expérience sur d'autres travaux à venir d'ici quelques semaines.
    Alors déjà je n'ai pas eu de notifications mail alors que je suis abonné au sujet.

    Mais les messages sont assez récent donc ça va, car je tiens absolument à dire à jessik612 : Oui, fonce !
    Tu as l'occasion d'avoir un voisin prêt à partager des travaux d'isolation du revêtement de sol et c'est précisément ce qui te gêne.
    C'est forcément une occasion en or, tu es tombé sur quelqu'un de suffisamment ouvert d'esprit pour que vous alliez dans le même sens tous les deux.
    Donc si tu as les moyens n'hésite pas. En tout cas si j'avais cette possibilité je n'hésiterai pas.
    Il y a un prix à tout ça c'est sûr mais réfléchis à l'efficacité : considère-toi vivre dans une cloche avec quelqu'un qui tape dessus avec son marteau.
    D'après toi qu'est-ce qui est le mieux ? Isoler le dessus de la cloche ou le dessous ?
    Fais le test toi-même tu verras que c'est forcément la meilleure solution.

    Pour Larzacien effectivement j'ai lu le règlement de copro mais malheureusement il ne prévoit rien du tout sur les revêtements.
    Sans compter qu'il y a un problème de taille : j'ai acheté l'appart avec du carrelage partout (sauf dans les chambres).
    Autrement dit le proprio du dessus serait tout à fait dans son droit de demander la même chose pour moi, et je sens le coup de l'arroseur arrosé venir gros comme une maison.
    Heureusement que j'ai le pas léger (et pas encore d'enfant ça doit jouer) car ma voisine du dessous ne se plaint absolument pas du bruit chez moi.

    Mettero, j'ai fait à peu près comme toi en février à la différence que j'ai opté pour de la laine minérale.
    Je n'ai pu faire qu'une partie (deux murs dans le salon) donc encore rien dans la chambre et le salon n'est donc pas fini.
    Cela fera chez moi l'objet de travaux courant mai normalement et je serai donc fixé sur l'efficacité de tout ça.
    Car dans les prochains travaux que je prévois il y a des poses de porte avec joint acoustique etc (sans serrures tout bien quoi).
    edit : pour ton impression de déception je te rassure car l'aspect "déco" et bourrage de la pièce avec des meubles assez lourds, genre une bonne bibliothèque etc., n'est pas non plus à négliger (je le constate un peu en parallèle).

    En conclusion je vais avoir du gros feedback à fournir d'ici le mois prochain.
    Je vous détaillerai les conditions techniques mises en oeuvre et le ressenti de mon côté.
    Je peux déjà dire que le doublage des murs apporte un certain gain pour l'aérien, mais pour le solidien c'est pas gagné, et je ne me fais malheureusement pas trop d'illusions après fin des travaux...
    Dernière modification par rdoc ; 05/04/2017 à 20h04.

  17. #16
    rdoc

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Je me permets un double post pour apporter une précision un peu à part.
    Pour rappel je devais faire appel à un acousticien.
    Je l'ai donc fait mais il est reparti comme il est venu (je n'ai pas payé les 600€ bien entendu).

    Donc bon, un acousticien ok mais je pense que ça n'est efficace que si cela s'accompagne d'une garantie de résultat (avec mesures dans les deux appartements via machines à choc), et là on est plus vers les 1500/2000 € en moyenne.

    J'ai quand même eu la chance de tomber sur un gars qui m'a dit honnêtement de ne pas savoir trop quoi me dire (15 ans d'expérience) car j'aurai aussi pu tomber sur un escroc qui me tombe un rapport moisi pour se caler 600€ au passage.

    Mais bon concrètement aujourd'hui en cherchant sur le net on peut tomber sur les conclusions sans trop de difficultés : isoler la source, masse-ressort-masse, faux-plafond etc.
    L'info est assez présente en quantité et qualité et, sans vouloir dénigrer les experts, je n'y suis personnellement favorable que si cela s'accompagne d'une garantie de résultat.

    Mais faut se préparer au prix !

  18. #17
    lucienpel

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonjour
    intéressante votre expérience d'acousticien...
    Cdt

  19. #18
    jessik612

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonsoir à tous,

    Vince44 je te confirme qu'il s'agit d'un proprio qui a enlevé tout le lino qu'il y avait pour avoir le "beau" parquet
    Je suis complètement d'accord avec toi dans ce cas il vaut mieux essayer de négocier à l'amiable plutôt que s'engager dans des procédures judiciaires qui peuvent durer assez longtemps et avoir la misère au-dessus de chez soi même si ce n'est pas facile de se dire qu'il faut payer une chose qui ne sera pas dans mon propre appart', mais je me dis qu'il en va de ma santé mentale car cela devient invivable. Et j'ai vérifié le règlement de copropriété et rien n'est indiqué sur les revêtements de sols.

    Rdoc, mon voisin ne veut pas seulement poser une couche isolante puis un revêtement, il veut enlever tous le parquet mettre une sous-couche isolante, genre de la mousse ou un autre matériaux je ne me souviens plus du nom, puis du liège et ensuite parquet ! il voit les choses en grand. Mais bon je suis prête à le faire si le prix est raisonnable quand même.

  20. #19
    lucienpel

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonjour
    construction des années 70 normalement lors de modifications au niveau du sol on ne doit pas
    modifier les performances acoustiques initiales.
    Le cas le plus classique étant au départ de la moquette changé par la suite par un parquet
    sans précautions (feutre sous parquet, ...)
    Cdt

  21. #20
    rdoc

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonjour, me voici pour le retour comme promis.

    Tout d'abord je réponds à jessik612 :
    Décidément ton voisin me paraît de plus en plus sérieux quant à ses choix.
    Il a raison de voir les choses en grand, dans la mesure où investir dans un revêtement moindre apporterait peut-être des résultats peu positifs.
    Là pour le coup il est certain que le résultat sera garanti avec ce qu'il te propose. C'est plus cher mais tu n'auras plus un bruit.
    Et pour faire le lien avec la remarque de lucienpel, du moment que tu disposes ensuite d'une facture des travaux, un prochain propriétaire ne pourra pas s'amuser à enlever le revêtement existant comme ça : il faudra que son nouveau revêtement respecte a minima les qualités acoustiques anciennes. Pour toi c'est donc du tout bon.

    Enfin concernant mon retour, bon ce n'est pas très concluant.
    Le gain sur l'aérien est clairement significatif. Donc pour celles et ceux qui seraient particulièrement gênés par les voix, le doublage des murs par cloison sur ossature métallique avec laine de verre est efficace.
    C'est déjà ça on va pas se plaindre.

    Mais si on entends l'aérien on entends généralement aussi le solidien (bruits de pas ou d'impacts sol / murs), et là malheureusement il n'y a pratiquement aucune différence.
    Du coup comme le résultat n'y est pas, je ne vais pas m'étaler plus...

    En conclusion la solution c'est d'agir sur le revêtement du sol du voisin du dessus (le cas de jessik en fait).
    Aucune autre solution n'est possible, et pour le coup je me permets d'être catégorique !
    Donc si vos voisins du dessus sont propriétaires, ça vaut le coup de proposer, même si psychologiquement ça peut paraître super bizarre de faire réaliser des travaux dans un autre appart en partie à ses frais.
    Dans mon cas j'en serai même rendu à accepter la totalité des travaux c'est vous dire...

    A méditer !

  22. #21
    jessik612

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonjour à tous,

    Rdoc, pour mon cas il y a eu du changement puisque les travaux n'auront finalement pas lieu !!
    Car la gestion de l'appartement n'est pas faite pas le fils (qui est le propriétaire) mais par sa "moman". Elle m'a contacté pour "me" demander de réunir les copropriétaires car elle voudrait faire une rénovation complète de l'immeuble donc faire casquer tous les proprio pour réaliser des travaux d'isolation. Eux-mêmes sont dans le même cas que mois par rapport à leur voisin du 2è (à ce qu'ils me raconte). Je ne crois pas que les propriétaire de l'immeuble soient emballés pour effectuer ces travaux car ils n'ont pas l'air d'être dérangés par les bruits.

    A ton avis, si je pète mon plafond et que j'installe une sorte de mousse isolante pour que je remette mon plafond, est-ce que cela va pouvoir être efficace sur les bruits de pas ???

    Moi j'envisage le déménagement si je n'ai aucune solution car pour moi c'est invivable !!!!

  23. #22
    lucienpel

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonjour
    <A ton avis, si je pète mon plafond et que j'installe une sorte de mousse isolante pour que je remette mon plafond, est-ce que cela va pouvoir être efficace sur les bruits de pas ??? >
    Mousse isolante à priori pas la meilleur solution
    pour ce type de réalisation il faut :
    faux plafond désolidarisé par exemple en BA 13
    laine minérale dans le plénum créé
    Gain il sera conditionné par les fuites latérales et là difficile de se
    prononcer sur l'importance de ces fuites puisque chaque cas est particulier
    Cdt

  24. #23
    rdoc

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Citation Envoyé par jessik612 Voir le message
    A ton avis, si je pète mon plafond et que j'installe une sorte de mousse isolante pour que je remette mon plafond, est-ce que cela va pouvoir être efficace sur les bruits de pas ???
    jessik, je pense que cela fera comme chez moi : d'une part les bruits tomberont dans les murs à la place, et d'autre part il restera toujours des "résidus" de bruits potentiels selon la mise en oeuvre.
    Et là cela dépend de l'entrepreneur qui fera les travaux. Donc le mieux c'est de recevoir des devis et de demander des références pour des cas similaires, et tu appelles les clients pour leur demander si ça a été efficace chez eux.
    Parce que concrètement chez moi le faux-plafond a été mal fait. C'est ce que j'ai constaté avec le recul : les éléments ont été mal désolidarisés.
    Et pourtant les pièces achetées par l'entrepreneur étaient d'excellente facture, mais ça a tout simplement été mal monté...

    Après cela t'apportera du confort ce sera clairement moins pire, mais il n'y aura pas de miracles.
    Sauf si les travaux sont réalisés par des "petits génies" de l'isolation phonique.

  25. #24
    lucienpel

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonjour
    la mise en oeuvre dans ce type de réalisation est en effet primordiale
    Un oubli ou une désolidarisation mal réalisé et l'efficacité chute facilement
    de 50% voir plus.
    Cdt

  26. #25
    jessik612

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonsoir à tous,

    Holalala ça me déprime de lire vos commentaires ( parce que j'ai l'impression qu'il n'y a aucune solution pour pouvoir vivre tranquille chez moi. Je pense tenter une isolation par le le plafond mais je vais me renseigner avant.

    Conseil : Surtout n'achetez pas dans l'ancien !!!!!

  27. #26
    rdoc

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonjour,

    En fait jessik c'est pas pour te déprimer c'est surtout pour que tu ne te donnes pas de faux espoirs en t'imaginant passer de POUM POUM POUM à rien du tout.
    Si tu fais un faux-plafond il y aura du mieux, c'est certain. Mais il y a une éventualité pour que cela ne soit pas suffisant.
    Si dans un pièce tu as une cloison dite "faible", les bruits passeront par là.
    D'ailleurs je ne te conseillerai pas faire le plafond partout, juste dans les pièces qui sont importantes pour toi dans un premier temps (j'imagine salon + chambre).
    Comme ça si c'est bien fait tu pourras faire appel au même entrepreneur pour la suite et même pour les doublages de cloison.
    Courage !

  28. #27
    jessik612

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonjour Rdoc,

    S'il y a une diminution du bruit ce sera déjà ça, comme ça je pourrais réfléchir à un éventuel déménagement en ayant les idées claires et non pas précipitamment. Oui je commencerai d'abord par le salon et la chambre.

    Avec tes travaux, tu estimes à combien de pourcentage la baisse des bruits ?

    Toi tu recherches le silence complet ??

    Qu'entends-tu par cloison "faible" ?

    Merci pour tes réponses

  29. #28
    rdoc

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Citation Envoyé par jessik612 Voir le message
    Avec tes travaux, tu estimes à combien de pourcentage la baisse des bruits ?
    Ça dépend de l'intensité des bruits. Je pense avoir bénéficié d'un écart de 10 à 25db.
    A savoir que pour diviser le ressenti d'un bruit par deux, il faut réduire de 10db (et non 3db comme on l'entend partout).
    Pour les vibrations hautes (talons aiguilles, voix etc.) je dirai que ça a été divisé par quatre ou cinq (écart réel de 25db), et que je n'entends pratiquement plus rien (mais ça c'est plus grâce aux doublages des murs car c'est davantage aérien).
    Pour les vibrations basses (talon du pied sur le sol, gamin qui court, meuble déplacé sans patin...) là c'est plutôt par deux ou trois (écart réel de 15db), tout simplement car les basses fréquences nécessitent davantage de réduction en décibels pour que ce soit efficace.
    Pour le coup d'ailleurs si un entrepreneur te parle de 3db pour diviser n'importe quelle source de bruit par deux c'est que c'est un charlot, soyons clair
    Citation Envoyé par jessik612 Voir le message
    Toi tu recherches le silence complet ??
    En fait je cherche à ce que les bruits du dessus ne soient plus forts au point de me réveiller le matin ou de m'obliger à mettre des boules quiès le soir pour m'endormir.
    C'est mon 3e appartement et je n'ai jamais eu ce souci avec mes précédents voisins du dessus auparavant, même si des fois il y avait un petit peu de bruit.
    Je cherche à ne plus stresser et à avoir envie de rentrer chez moi sans la boule au ventre (pas besoin de t'expliquer je suppose )
    Le problème aussi c'est qu'on est sûrement arrivé à une sorte de point de non retour où on est devenu plus sensible au bruit qu'avant.
    Peut-être que si j'avais emménagé dans l'appart avec les travaux déjà fait ça m'aurait moins choqué, va savoir.
    Citation Envoyé par jessik612 Voir le message
    Qu'entends-tu par cloison "faible" ?
    Ce sont celles qui résonnent beaucoup, en gros les murs non porteurs. Tu peux les identifier en tapant dessus : elles résonnent.
    Quand il y a du bruit au dessus ce sont d'ailleurs celles qui vibrent.

  30. #29
    jessik612

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bah ça me parait pas mal les réductions que tu indiques, ce sera toujours mieux que ce que j'entends.

    Non je comprend exactement, moi je suis même écœurée chez moi !!!! c'est aussi la boule au ventre quand je rentre, lorsqu'il y a du silence j'appréhende le moment oùu il y aura du bruit. Je pense aussi que l'on doit être plus sensible au bruit mais en même temps avec ce qu'on vit y'a de quoi !!! lol

    T'as dû perdre quelques mètres carré en isolant également tes cloisons et ça doit commencer à te coûter cher tous ça !
    Tu n'envisages pas de déménager ??

    En tout cas pour ma part, plus jamais d'achat en appart', la prochaine fois c'est la maison dans les bois lol

  31. #30
    lucienpel

    Re : Isolation phonique "boîte dans la boîte"

    Bonjour
    le bruit c'est un gros problème des appartements, on peut être tranquille un bout de temps
    puis du jour au lendemain changement des occupants du dessus et
    ça tourne à la galère.
    Bon courage...
    Cdt

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 06/02/2016, 22h24
  2. Isolation phonique d'une boite en bois
    Par invitea84c197e dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/11/2014, 17h40
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 25/09/2013, 16h26
  4. Duel FENETRES PVC "classique" 8-10G-10 vs "isolation phonique" 4-18G-6
    Par inviteaa404084 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/06/2012, 15h16
  5. Réponses: 5
    Dernier message: 12/01/2012, 00h56
Dans l'univers Maison de Futura, découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...