Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

retour expérience chanvre en vrac



  1. #1
    superbos

    Unhappy retour expérience chanvre en vrac


    ------

    Bonjour à tous,

    je recherche des avis de ceux qui ont opté pour du chanvre en vrac pour l'isolation de la toiture, combles aménageables.:
    Je dois changer mon isolation et pour une question de budget, je voulais prendre du chanvre en vrac, mais c'est la première fois que j'essaie un isolant naturel (d'habitude, c'est laine de roche), et je ne suis pas sur de moi !

    Quelqu'un pourrait me faire de son expérience ? Des pièges à éviter ? des conseils de pose ?
    Si en plus, c'est quelqu'un du Finistère, ce serait pas mal !(question de proximité ): Avec un toit en tuiles, sans volige, par vapeur et pare pluie obligatoire ?

    Enfin, plein de questions...
    Même ceux qui ont posé du chanvre en panneaux peuvent me donner leur avis !

    Merci d'avance !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    KATDEN

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Bonjour,
    la chènevotte se tasse extrêmement vite et beaucoup, je vous le déconseille vivement, le vrac est une bonne idée mais choisissez plutôt les granulés de liège, ouate de cellulose si vous voulez du naturel/écologique.

  4. #3
    lapibeda

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Pourquoi les granulés de liège ou la ouate de cellulose plutôt que le chanvre ?
    Pour ma part j'ai soufflé 800kg de chanvre sur 40 à 45cm d'épaisseur dans 66m2, elle s'est tassée depuis sa mise en place d'environ 5cm. En soufflage j'ai préféré mettre du chanvre que de la ouate ayant d'une part calculé que la densité était la même (environ 30kg par m3), et d'autre part jugé que le chanvre est moins volatile que le chanvre ce qui à mon avis facilite sa mise en œuvre. J'ai préféré aussi utilisé la proximité d'un producteur (le chanvre mellois). Va faire un tour sur mon blog j'ai mis des photos du chantier :http://mobmarais.blogspot.com/
    Dernière modification par lapibeda ; 24/06/2010 à 19h16.

  5. #4
    KATDEN

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Je parlais de la chènevotte, les 2 chantiers ou je l'ai constaté elle est passée de 20 cm à 15 cm, la résistance thermique n'est plus du tout la même car la densité augmente.
    Le liège en granulés ne bougera jamais, la ouate va se tasser de 15 % maxi puis va se stabiliser tout en conservant la résistance thermique initiale.
    Ce que vous avez utilisé ce sont les fibres en vrac, dans ce cas pas de problème.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    thierrymdm

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Citation Envoyé par KATBEN Voir le message
    la résistance thermique n'est plus du tout la même car la densité augmente.
    Le R ne change pas avec la densité mais avec l'épaisseur.

  8. #6
    lapibeda

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Citation Envoyé par KATBEN Voir le message
    Je parlais de la chènevotte, les 2 chantiers ou je l'ai constaté elle est passée de 20 cm à 15 cm, la résistance thermique n'est plus du tout la même car la densité augmente.
    Le liège en granulés ne bougera jamais, la ouate va se tasser de 15 % maxi puis va se stabiliser tout en conservant la résistance thermique initiale.
    Ce que vous avez utilisé ce sont les fibres en vrac, dans ce cas pas de problème.
    Le producteur m'avait déconseillé la chenevotte en soufflage, le produit comme tu le confirme n'est pas adapté au soufflage dans les combles

  9. Publicité
  10. #7
    KATDEN

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Citation Envoyé par thierrymdm Voir le message
    Le R ne change pas avec la densité mais avec l'épaisseur.
    Le R change aussi avec la densité, le tassement supprime les vides.
    Par exemple, le lambda de la ouate est donné pour une fourchette 30kgs à 65kgs / m3, au delà de 65kgs/m3 et pour une même épaisseur, la résistance thermique va diminuer.
    Dans le cas de la chènevotte, non seulement le R diminue parce que l'épaisseur a diminuée mais aussi dans le même temps la densité a augmentée

  11. #8
    thierrymdm

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    R = épaisseur / lambda

    Si tu prends l'exemple de la ouate soufflée à 35 kgs, avec un lambda de 0,039 le R est de 7,69 pour 30 cm d'épaisseur.
    La même ouate en insufflation à 55 kg et avec 30 cm d'épaisseur donne aussi un R de 7,69.

  12. #9
    KATDEN

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Oui c'est ce que je viens de dire, c'est au delà de 65 kgs/m3 que la résistance thermique va baisser.
    Le lambda est calculé pour une densité donnée soit 65 kgs maxi pour la ouate, d'ou le lien entre densité et résistance thermique.
    La fibre de bois 40/55 kg/m3 n'a pas le même lambda que la fibre de bois 140 kgs/m3.

  13. #10
    thierrymdm

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Parce que la conception de la laine de bois à 140 Kg n'est pas la même que celle à 40 ou 55 kg.
    Les fibres ne sont pas les mêmes. Il suffit de regarder les 2 produits pour s'en rendre compte.

  14. #11
    KATDEN

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Les fibres utilisées dans la fibre de bois rigide sont des fibres courtes, qui de ce fait renferment moins d'air, d'ou un produit plus lourd avec un lambda plus élevé, d'ou le rapport entre densité et lambda.
    Et pour la ouate ? dans les avis techniques, le lambda est donné pour une plage de densité définie, en dehors de cette plage le lambda augmente, car la quantité d'air contenu dans la masse diminue (le lambda est donné pour une masse volumique définie)
    écrase 40 cm de laine de verre pour en obtenir 20 : la résistance thermique sera t'elle la même que pour 20 cm de laine de verre normale ? non.
    quand tu augmentes la densité d'un isolant, tu supprimes l'air contenu dans celui -ci, d'ou lambda atténué.
    Dans la formule R=ép/lambda, le lambda correspond à une densité définie.

  15. #12
    thierrymdm

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Citation Envoyé par KATBEN Voir le message
    Les fibres utilisées dans la fibre de bois rigide sont des fibres courtes, qui de ce fait renferment moins d'air, d'ou un produit plus lourd avec un lambda plus élevé.
    C'est bien ce que je disais précedemment : "la conception n'est pas la même"
    d'ou le rapport entre densité et lambda.
    Je ne suis toujours pas d'accord parce que ça voudrait dire que le R est proportionnel à la densité.
    écrase 40 cm de laine de verre pour en obtenir 20 : la résistance thermique sera t'elle la même que pour 20 cm de laine de verre normale ? non.
    C'est ce que j'ai dit plus haut, donc je suis d'accord

    Dans la formule R=ép/lambda, le lambda correspond à une densité définie.
    Tu peux me dire où je peux trouver cette règle ?

    A titre d'exemple, Homath... donne un lambda et donc un R invariables pour leurs panneaux de ouate. Par contre, il disent sur la doc technique que la densité peut varier de 60 à 90 kg d'un panneau à l'autre ... Va comprendre

  16. Publicité
  17. #13
    KATDEN

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Je pense qu'on est d'accord sans se comprendre.
    Le lambda peut être le même sur une plage de densité donnée pour un produit, au dela le lambda augmente. Je n'ai pas parlé de proportionnalité entre lambda et densité.
    Plus concrètement, panneau de liège standard 120 kgs/m3 = lambda moyen 0,039
    panneau de liège surcomprimé 180 kgs/m3 = lambda moyen 0,044

  18. #14
    Guillaume22

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Il faut donc choisir du chanvre en vrac sous forme "fibrée" et pas en chèvenotte, c'est bien ça ?

  19. #15
    KATDEN

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    oui c'est ça : chenevotte en mélange pour de l'enduit isolant et "filasse" brute pour de l'isolation.

  20. #16
    Guillaume22

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Voilà une solution pas trop chère du coup

    Est-ce que cela existe un pare-pluie "armé" pour rigidifier les caissons côté toiture ou un pare-pluie classique agraphé suffit?

  21. #17
    KATDEN

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    armé je sais pas si ça existe, mais ce qui est sûr c'est que pour du déversement manuel le pare pluie hpv classique suffit. Il n'y a qu'avec de l'insufflation sous pression qu'il y a risque de déchirure et gonflement trop important, sauf peut être avec de l'intissé genre Tyvek qui est moins "souple".

  22. #18
    Guillaume22

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Merci

    Bon ben je crois que j'ai trouvé (enfin) comment je vais isoler mes rampants j'ai 28cms à remplir, ça suffit ?

  23. Publicité
  24. #19
    ronedup

    Re : retour expérience chanvre en vrac

    Salut à tous, je suis également en recherche de la meilleur solution pour une isolation SAINE (sans liant), mais efficace j'ai également pensé à la fibre de chanvre en vrac pour mes combles mais ces produits ne sont pas protéger contre le feu contrairement au chanvre stabilisé (chévenotte), je m'étonne que personne n'évoque ce sujet.

Discussions similaires

  1. retour sur laine de chanvre dans combles ou autres
    Par bonny32 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 05/08/2014, 18h13
  2. chanvre en vrac et rongeurs
    Par bebeep dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/06/2011, 16h30
  3. Chanvre en vrac dans les combles habitables?
    Par Kade1301 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 21
    Dernier message: 19/01/2011, 05h49
  4. retour d experience
    Par danarbraz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/12/2007, 19h17
  5. Retour d'expérience dalle Chaux/Chanvre
    Par CHM29 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/06/2006, 21h57
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...