Répondre à la discussion
Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 155

Problème pression Chauffe eau solaire



  1. #1
    kaza7

    Problème pression Chauffe eau solaire


    ------

    Bonjour,

    j'ai un chauffe eau solaire thermique Viessmann installé depuis 6 mois, branché avec un ballon eau chaude existant.

    Et a chaque fois il fait chaud, la pression baisse à 0, et 3 litres du gel (liquide colporteur) est refoulée.

    ça l'a fait 3 fois, et à chaque fois l'installateur intervient pour régler la pression mais dés qu'il fait chaud ça recommence!!

    Quelqu'un a une idée??

    Merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Ulyssesourd

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Salut
    Possible qu'il y ait surchauffe -> vidange automatique (sécurité) du circuit.
    Et pourquoi il y a surchauffe ? régulation erronée (T° liquide, T° ballon, sondes, etc...) ou ballon eau chaude saturée car trop petit ? Ou bien vase d'expansion ?
    Il faut que tu sois là au bon moment qu'il y a vidange automatique pour voir ce qui la provoque : pompe, régulation, T° liquide, T° ballon.
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  4. #3
    kaza7

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    ou ballon eau chaude saturée car trop petit ?
    bah au fait le balon solaire fait 300L + 150L ballon existant

    Il faut que tu sois là au bon moment qu'il y a vidange automatique pour voir ce qui la provoquepompe, régulation, T° liquide, T° ballon.
    Une fois j'étais là, mais je vois le liquide sortir, la T° en haut (sonde sur panneaux) indiquait 155°, la T° du ballon est elle réglée à 60°Max.

  5. #4
    Ulyssesourd

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    la T° en haut (sonde sur panneaux) indiquait 155°, la T° du ballon est elle réglée à 60°Max.
    Aaaahhhh!!! 155°C !!! Normal que ca vidange ! et pourquoi ca monte à 155°C ? La pompe tourne elle? Sinon pourquoi elle s'est arretée ? Et quelle est la T° du ballon à ce moment là ?
    De toute façon tu peux chauffer le ballon jusqu'à 85°C ...

    Je n'ai pas de ballon solaire mais je comprends le fonctionnement ... à quel moment la pompe tourne t elle ? C'est normalement quand la T° des panneaux dépasse la T° du bas du ballon, donc la sonde doit être en bas.

    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    poulif

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    C'est probablement de la surchauffe, vu la saison...

    Pour remédier à ça, plusieurs solutions : D'abord, régler le max ballon à 80° ou 85° pour augmenter l'énergie à injecter dans le ballon, et aussi pour profiter au max du soleil, qui est gratuit, donc c'est dommage de ne pas en profiter au max. Attention avec ça : il faut une sécurité thermique en sortie (mélangeur thermostatique) pour ne jamais avoir de l'eau à 85° aux robinets.

    Tu peux aussi te permettre de prendre des douches plus longues, surtout le matin, de prendre l'eau des pâtes chaude au robinet, bref de consommer de l'eau chaude pour faire de la place dans le ballon.

  9. #6
    f6bes

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Bjr
    SI la température monte à 150° c'est que le circulateur ne tourne PAS. C'est une évidence.
    Reste à savoir comment est conçu la GESTION du circulateur. Normalement c'est pas la température du ballon qui commande le circulateur ,mais le delta de température entre PANNEAU et BALLON.
    Avec 450 l à "réchauffer" devrait pas y avoir de probléme .

    La question est: pourquoi le circulateur ne "tourne pas". ?

    Ce qui est génant dans ta description c'est: "...la T° du ballon est elle réglée à 60°Max. .." Ce qui laisse sous entendre qu'au DESSUS de cette température il n'y a plus d'apport de calorie .(arrét du circulateur)
    C'est une mauvaise conception de la gestion.

    Pour ma part j'ai un delta de 4° entre BALLON et PANNEAU . Pas de probléme.
    La température atteinte par l'eau est ...ce qu'elle est !! (on ne COMMANDE pas le Soleil !!)

    A+

  10. Publicité
  11. #7
    Ulyssesourd

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    F6bes a bien expliqué !! j'ai aussi supposé que le circulateur est arreté mais par quoi ? la régulation mal programmée ...
    a+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  12. #8
    kaza7

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    SI la température monte à 150° c'est que le circulateur ne tourne PAS. C'est une évidence.
    on parle bien de la température au niveau de la sonde extérieure au niveau des panneaux thermiques?pourquoi elle ne doit pas augmenter s'il fait trés trés chaud??

    Ce qui est génant dans ta description c'est: "...la T° du ballon est elle réglée à 60°Max. .." Ce qui laisse sous entendre qu'au DESSUS de cette température il n'y a plus d'apport de calorie .(arrét du circulateur)
    C'est une mauvaise conception de la gestion.
    Pour moi aussi le delta est réglé à 6° (enfin je crois), mais si la température du ballon (sonde interne ballon) atteint 60°, il y a un triangle (warning) qui s'affiche et l'échange s'arrête (dans ce cas la température de la sonde exterieure dépasse les 110°), il me semble que dans le manuel ils disent aussi que c'est pour protéger les composants du le ballon...

    Enfin, je suis nouveau dans le domaine, et j'aimerais bien ne plus dépendre de quel installateur que se soit, et surtout être bien informé que pour son prochain passage (binetôt) c'est moi qui lui dit quoi faire

    Merci pour vos réponses, j'ai déjà appris pas mal!!

    p.s. au cas ou ça pourrait servir, voici mon modèle
    http://www.viessmann.fr/etc/medialib...F%204-2008.pdf
    Dernière modification par kaza7 ; 06/07/2010 à 14h43.

  13. #9
    kaza7

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    La température atteinte par l'eau est ...ce qu'elle est !! (on ne COMMANDE pas le Soleil !!)
    cela veut dire que la température de l'eau peut dépasser les 100°??

    Merci

  14. #10
    poulif

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Dans la théorie, bien évidemment, mais pour des raisons de sauvegarde du matériel, on préconise 85° max. Ce que voulait dire aussi f6bes, c'est que l'eau peut aussi être à 30°, tout dépend de la saison et seul le Delta doit commander le circulateur. Mais régler un circulateur sur 60° est aberrant, cela témoigne de la méconnaissance des installateurs.

  15. #11
    Ulyssesourd

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    MAis oui tu peux chauffer le ballon jusqu'à 85°C sans pb ! aucun risque pour le ballon ! ce qui se passe chez toi avec des surchauffes à répetitions tu risques de casser les panneaux solaires !!
    alors si tu as une notion de base, peux tu regler toi même (il faut bien que tu apprennes à le faire , tu ne peux pas faire venir l'installateur a chaque fois...) ton régulateur de sorte que la T° max du ballon est de 85°C, et que le Delta est de l'ordre de 5°C entre la T° des panneaux et le ballon.
    La sonde du ballon est placé où ? Surement pas en haut...
    Et as tu un mitigeur thermostatique en sortie du ballon pour éviter de te bruler au robinet..?
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  16. #12
    kaza7

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    La sonde du ballon est placé où ? Surement pas en haut...
    la sonde du ballon est placé dans le ballon (je ne sais pas ou exactement)

    Et as tu un mitigeur thermostatique en sortie du ballon pour éviter de te bruler au robinet..?
    effectivement, je dois en mettre, y a des métigeurs spéciaux dans ce cas? facile à monter soi-même?

    Merci

  17. Publicité
  18. #13
    Did67

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    J'ai une installation De Dietrich installée en 2001.

    Dans cette installation, j'ai eu plusieurs fois une panne du même type (mais sans décharge du liquide, le vase d'expansion a fait son office).

    Le principe :

    Le circulateur tourne dès lors que l'écart entre le bas du ballon et le haut des panneaux est supérieur à 5 ° C [paramétrable, avec le code d'accès de l'installateur ; ne pas paramétré trop bas, car la valeur énergétique de l'électricité devient supérieure à la chaleur récupérée - dépend du circuit, de sa longueur, et de son isolation].

    Mais il y a aussi une sécurité qui fout le bordel : si l'écart est supérieur à 50 ° C [non paramétrable !!!], le circulateur s'arrête !!!

    Pourquoi ?

    En cas de panne électrique, le panneau surchauffe. Au retour du courant, un re-démarrage du circulateur ferait arriver brutalement du liquide froid. Ce serait fatal. D'où cette sécurité.

    Mais alors comment ça cloche ???

    D'une façon très simple. Quand le soleil tape un max, l'écart peut être de 40 ° C [je parle bien de l'écart entre l'eau dans le bas du ballon et le liquide en haut des panneaux ; je ne parle pas de l'écart arrivée du liquide au ballon / départ du liquide du ballon, qui est de l'ordre de 15 ° par beau temps]...

    Admettons que brutalement tu prélèves beaucoup (une douche !), de l'eau frodie arrive par le bas du ballon, mais au niveau du serpentin, placé au-dessus, rien ne change dans un premier temps. Résultat, la température sortie du serpentin ne bouge pas dans un premier temps. La température du panneau ne bouge pas non plus significativement (même soleil, même température d'arrivée du liquide).

    Mais la temp enregistrée par la sonde en bas du ballon elle elle dégringole, car arrive de l'eau froide à 10 ° C par ex, du fait des prélèvements. Le delta de 50 ° est franchi. Le circulateur s'arrête !!!! Le panneau chauffe. J'ai eu 230 ° !!! [d'où l'intérêt de soudures argentiques et non pas à l'étain, qui se seraient défaites !]


    PS : le delta est peut être de 60 °, j'ai un doute et pas la notice ! Mais cela ne change rien...

    Solution ?

    Aucune.

    Ne pas faire de soutirage important en plein cagnard (j'ai arrêté l'utilisation du lave-vaiselle et du lave-linge et les douches chaudes - si je suis sâle, une rapide douche très tiède ne déclenche pas la sécurité ; par temps très chauds, c'est pas violent ; par temps moisn chaud, la question ne se pose pas).

    Comment savoir ?

    Lire la notice du boitier de contrôle de ton système.

  19. #14
    Did67

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Citation Envoyé par kaza7 Voir le message

    effectivement, je dois en mettre, y a des métigeurs spéciaux dans ce cas? facile à monter soi-même?

    Merci
    Effectivement. 100 % d'accord avec Ulyssesourd. Il faut une vanne thermostatique. Je crois même que c'est obligatoire. Donc d'abord vérifier s'il n'y en a pas un. Et il y a intérêt à ne pas limiter la température maxi de ton ballon (je crois que je suis carrément à 90 °) pour stocker un max d'énergie.

    La vanne thermostatique, c'est très simple, c'est une sorte de vanne en sortie du ballon, avec une arrivée d'eau froide. Il y a donc un "croisement" de 3 tuyaux : tuyau d'eau chaude sortie du ballon, tuyau d'eau chaude qui part dans tes conduites et généralement à angle droit, une arrivée d'eau froide. Le principe est simple : si l'eau chaude est à moins de 60 °, il ne se passe rien, l'eau chaude part dans tes tuyaux ; si l'eau chaude du ballon dépasse 60 °, la vanne rajoute juste ce qu'il faut d'eau froide pour que cela parte à 60 ° maxi.

    C'est simple à installer à condition de maitriser la robinetterie / soudure de tuyaux (que je suppose en cuivre ?).

  20. #15
    Did67

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Citation Envoyé par kaza7 Voir le message

    pourquoi elle ne doit pas augmenter s'il fait trés trés chaud??
    Je crois qu'il n'y a pas eu de réponse.

    Parce que le liquide de refroidissement le refroidit sans cesse. L'écart entre le départ du liquide du ballon et son retour est de l'ordre de 15 ° dans une installation bien réglée et bien équilibrée (taille des panneaux / dimension des serpentins / vitesse du circulateur / débit du liquide de refroidissement).

    Ex : ballon à 40 ° ; temp liquide de sortie du serpentin : 55 ° (plus élevée, le serpentin est plus haut que la sonde ; la chaleur ne se décharge pas à 100 %) ; temp sortie du panneau : 73 ° C ; temp du liquide entrée du serpentin : 70 ° (2° de perte dans le circuit)...

    Donc même avec ton ballon à 85 °, le haut du panneau ne devrait guère dépasser 100 ° C...

  21. #16
    Did67

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Citation Envoyé par kaza7 Voir le message

    mais si la température du ballon (sonde interne ballon) atteint 60°, il y a un triangle (warning) qui s'affiche et l'échange s'arrête (dans ce cas la température de la sonde exterieure dépasse les 110°),
    Désolé les gars, fin de journée, je suis à la bourre, mais je voulais contribuer : c'est exactement la protection que j'ai décrite longuement (avant d'avoir lue le tout). Cela protège effectivement aussi les serpentins : s'il y a re-démarrage, arrivée de liquide à 150 ° puis tout de suite après, du liquide à 40 ° par exemple, l'émail claque !

    J'ai aussi oublié : j'ai mis mon circulateur sur la vitesse 3 (cela consomme un peu plus d'électricité, hélas) mais du coup, je réduis l'écart moyen "normal" (débit plus important) et je limite le risque de dépassement du seuil ! [qui est donc bien de 60 °] Disons, j'ai plus de marge.

    ça + limiter les gros soutirages (un évier d'eau chaude pour une vaiselle n'impacte pas ; pas moyen d'utiliser ça comme argument "chérie, tu sais bien que cela va exploser le CESI " - ça ne marche pas !!!!!) et je n'ai plus de problèmes.

  22. #17
    kaza7

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Franchement, Merci beacoup Did67 pour toutes ces explications bien détaillées!
    que je dois relire plusieurs fois pour bien comprendre...

    sans oublier de remercier les autres.

  23. #18
    yves35

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    bonsoir,

    le solaire thermique qui est installé en France l'est sous forme de kit. Mais, même en mâchant le travail (pour coordonner les différents éléments) ,il y a des catastrophes en vue . Pour au moins 2 raisons; la formation Qualisol, c'est 2 jours ,d'une part et d'autre part pas de contrôle qualité sur l'installation finale(donc aucune chance de progresser pour les installateurs).

    Le résultat , c'est d'accréditer l'idée que le solaire ne marche pas etc...

    Venons en à votre installation:

    1- il n'y a aucune ,aucune,aucune raison que votre installation crache de l'antigel... le vase d'expantion est là pour compenser la variation de volume du caloporteur (de 4 à 100 °C la dilatation est de 7%) ET pour compenser l'augmentation de volume de la totalité du contenu des capteurs qui se vaporiserait. Comptez 2/3 de litre par m² de capteur(en liquide) .
    Je ne vois pas d'autre raison au travail de la soupape qu'un volume de vase qui a été excessivement réduit (soit votre installateur l'ignorait, soit il s'est fait peur avec les hautes températures) et donc pour rester sous forme liquide il a mis le circuit (à froid) sous une pression excessive: la pression correcte est de 0.5 bar plus la hauteur manométrique entre le mano et le sommet des capteurs. Dans ces conditions il y a un début de vaporisation vers 110°C. Votre vase comprends deux compartiments; un qui est en contact avec le circuit et un autre qui contient de l'azote et qui est livré gonflé à 2 bars au moins (voire plus). La premiére chose à faire c'est de dégonfler le vase avec la valve qui ressemble à une valve de pneu auto. et de ramener une pression correcte , sinon vous diminuez le volume disponible et la soupape crache.

    2-Votre régulation est mal paramétrée (par manque de formation de votre installateur, on n'a pas fini d'en causer).En temps normal la Dt entre les 2 thermomètres doit être d'environ 10°K, ceci pour récolter le max de chaleur. Cependant en été il arrive que l'on cherche la pédale du frein. Elle se trouve dans la régulation sous la forme de 2 fonctions;
    A- imposer au circulateur de ne démarrer (en vitesse 100%)que lorsque la température de vaporisation est presque atteinte (soit 105°C avec 0.5 bar + hauteur au mano) ET le faire couper vers 70-80 °C .
    De cette manière on maximise les pertes thermiques du capteur (par la vitre et l'isolation).
    B- refroidissement nocturne du bas du ballon jusqu'à une température de consigne par marche du circulateur la nuit (pour créer un stock de froid qui va refroidir les capteurs dans la journée)
    C- ce n'est pas parce que le réglage d'usine est à 60 °C sur le ballon qu'il faut le conserver. Vous pouvez monter jusqu'à 95°C , de toute façon il y a sans doute dans la régulation une déconnexion de sécurité qui vous interdit d'aller au delà.

    Avec ces moyens vous pouvez passer l'été tranquille (vous reviendrez à l'automne parce que vous trouvez bizarre que votre ballon perde 10 à 20 °K pendant la nuit et on vous dira pourquoi).

    yves

  24. Publicité
  25. #19
    Ulyssesourd

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Salut à tous,

    Je suis très surpris que le départ ne soit pas recyclé avec le retour très chaud !! Eh oui sans ce système ca claque ! Il faut un groupe avec un circulateur et une vanne 3 voies motorisé pour minimiser le delta entre le retour et le départ !

    Je n'ai pas encore un système solaire mais j'ai fait un schéma avec toutes les précautions possibles ...

    Beaucoup d'installeurs font d'enormes erreurs dans la conception !

    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  26. #20
    Did67

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    J'avais perdu le fil...

    Il reste la question de la panne de courant : pas de ciruclateur, le panneau surchauffe en haut, et recyclage ou pas, ton circuit se refroidit... Si tu n'as pas une sécurité comme indiqué, le redmérrage se fera avec un liquide froid, dans un panneau en ébullition. Ou alors je n'ai pas bien compris ton idée...

    Au départ, je n'avais pas compris la raison de cette sécurité à 60 ° et surtout, pourquoi il n'y avait pas de forçage possible. Et puyis j'ai cherché et finit par trouver !

    à Yves :

    - je suis d'accord sur la question du vase d'expansion ; kaza a un "schmilblic" ; car chez moi, plusieurs arrêts avant que je ne dépiste la cause du problème [que j'ai résolue, comme indiqué, avec simplement un peu de discipline au niveau de l'utilisation - pas de gros prélèvement alors que cela chauffe à fond : 11 h - 16 h, par "super beau temps" seulement], mais jamais d'expulsion de liquide ; après redémarrage le lendemain, mon circuit était tip-top ; le vase avait fait son boulot...

    - ton idée de décharge nocturne est originale ; je chercherais plutôt un usage de l'eau chaude, genre alimenter une machine à laver (avec là aussi, besoin d'une discipline)

  27. #21
    VORGAME

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Bonjour,

    J'ai un chauffe eau solaire de marque Giordanno, qui fonctionne parfaitement depuis son installation en 2007. Il n'y a pas de mitigeur thermostatique en sortie de ballon, celui-ci est réglé à une température maximum de 60°C, il est en série avec le ballon de ma chaudière à gaz (arrivée eau froide). Est-il indispensable de poser un mitigeur ? que risque-t-on s'il n'y en a pas ?

    Merci par avance de vos avis

  28. #22
    yves35

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    bonjour,

    celui-ci est réglé à une température maximum de 60°C,
    la question de la limitation en température rejoint celle de la limitation du volume des ballons en ce sens que c'est une limitation deu stock de l'énergie. Donc indirectement, c'est comme si l'installation était sous dimensionnée, et redonc cela entraine une conso accrue d'appoint pour couvrir le besoin. C'est en dimensionnant à l'optimum que le coût du kWh produit est la plus bas (à cause des frais fixes qui sont élevé en solaire et des frais de fonctionnement réduits). Ce qui veut dire en pratique pour une famille 6 m²- 500l.


    @ulysse
    Je suis très surpris que le départ ne soit pas recyclé avec le retour très chaud !! Eh oui sans ce système ca claque ! Il faut un groupe avec un circulateur et une vanne 3 voies motorisé pour minimiser le delta entre le retour et le départ !
    c'est ta culture chauffagiste qui te conduit à penser cela.L'idée en solaire est d'obliger le capteur (plan seulement) à fonctionner à haute température, donc d'avoir beaucoup de pertes par la vitre donc de minimiser la récolte solaire .C'est proposé dans les régulation solaire en standard pour pas un rond de plus(ainsi que le refroidissement nocturne). Ce n'est pas une lubie de ma part.

    Parenthèse , il y a en solaire beaucoup plus à gagner à s'interesser à la régulation qu'a telle ou telle marque qui si elle est mal paramètrée ne remplira pas son office comme prévu.

    Est-il indispensable de poser un mitigeur ? que risque-t-on s'il n'y en a pas ?
    on risque de se bruler avec de l'eau trop chaude. En France c'est OBLIGATOIRE d'en poser un pour un professionnel.

    Comme je ne suis pas complètement obtus,et que je veux bien examiner les objections, j'ai ouvert un fil sur Apper:
    http://forum.apper-solaire.org/viewt...?p=58272#58272
    pour le moment pas de warning d'allumé...


    ton idée de décharge nocturne est originale ; je chercherais plutôt un usage de l'eau chaude, genre alimenter une machine à laver (avec là aussi, besoin d'une discipline)
    il se trouve que notre machine à laver est en grève depuis hier midi. Il y a du licenciement en vue. Egalement en vue une remplacante:bosch wae24411ff avec double entrée eau froide , eau chaude.

    yves

  29. #23
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    il se trouve que notre machine à laver est en grève depuis hier midi. Il y a du licenciement en vue. Egalement en vue une remplacante:bosch wae24411ff avec double entrée eau froide , eau chaude.
    Non ?? pas possible !! nos lave linge se sont donnés le mot ou quoi !!! hier soir 23h , je cherchais un remplacant avec double entrée d'eau "intelligente "
    par exemple le MIELE W5840WPS Auwater ...

    mais ca douille !!
    Aussi je vais me rabattre sur un W1623 Easy Acces..... deux fois moins cher mais qui sera alimentée en eau tiède , ca diminuera un peu la conso électrique grâce au thermostat incorporé à la résistance de chauffage

  30. #24
    Did67

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message

    on risque de se bruler avec de l'eau trop chaude. En France c'est OBLIGATOIRE d'en poser un pour un professionnel.
    Dans une maison avec des enfants et des personnes agées, c'est tout simplement criminel.

    Un mitigeur laissé à fond sur eau chaude car la veille le temps n'était pas super et l'eau juste assez chaude ; le lendemain, super soleil, le CESI à 80 ° et c'est des brulures extrêmement graves, en particulier chez les petits enfants (jouent avec les robinets), et les pêrsonnes agées (lentes à la réaction).

    Donc avant d'être obligatoire, c'est criminel de ne pas en mettre.

    Le "bridage" par la régulation étant de son coté un gaspillage : 300 l chauffés à 80 ° font 600 l d'eau chaude à 40 ° après dilution... Donc de quoi tenir deux jours d'absence de soleil...

  31. Publicité
  32. #25
    Did67

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Non ?? pas possible !! nos lave linge se sont donnés le mot ou quoi !!! hier soir 23h , je cherchais un remplacant avec double entrée d'eau "intelligente "
    par exemple le MIELE W5840WPS Auwater ...

    mais ca douille !!
    Aussi je vais me rabattre sur un W1623 Easy Acces..... deux fois moins cher mais qui sera alimentée en eau tiède , ca diminuera un peu la conso électrique grâce au thermostat incorporé à la résistance de chauffage
    Veinards ! Moi qui attend que ma Bosch crève depuis des années...[je blague !]

    Il n'y a depuis quelques années d'autres modèles que la célèbre Miele hors de prix : Bosch, AEG et Electrolux en proposent [Miele est un fabricant de Lavomat - c'est increvable, mais faut pouvoir aligner près de 2 000 €]

    Attention avec l'eau mitigée : l'ensemble des cycles vont "consommer" de l'eau tiède ; c'est ce que j'avais fait, avec un mitigeur en promo ; j'ai arrêté, je risquais le divorce à demander qu'on rebascule sur eau froide après les prélèvements du lavage OU à ce que les derniers se retrouvent avec de l'eau froide sous la douche ("...à cause de TON bidule... !") car ma femme avait fait deux ou trois lessives [oui, j'ai honte, macho... Mais je fais les vidanges !].

    Sauf à être très discipliné, je conseille vivement les modèles à deux entrées, disponibles à partir d'environ 600/650 € (y compris par commande internet / livraison, notamment chez un célèbre magasin connu pour son contrat et le sponsoring de la météo sur France2).

  33. #26
    Ulyssesourd

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Salut,

    Yves:
    c'est ta culture chauffagiste qui te conduit à penser cela.L'idée en solaire est d'obliger le capteur (plan seulement) à fonctionner à haute température, donc d'avoir beaucoup de pertes par la vitre donc de minimiser la récolte solaire .C'est proposé dans les régulation solaire en standard pour pas un rond de plus(ainsi que le refroidissement nocturne). Ce n'est pas une lubie de ma part.
    Oui d'accord à faire fonctionner les capteurs à haute T° mais je disais de mettre une voies 3 voies pour avoir un delta entre le retour et départ soit constante quelque soit la T° des capteurs pour eviter la vidange du fluide ou faire claquer les capteurs...C'est beaucoup plus sécuritaire en car de tirage d'eau chaude du ballon .... donc l'eau froide arrive pas le bas du ballon et donc le serpentin se refroidit trop vite donc le delta augmente. Il faut recycler intelligeament le retour avec le départ (le retour capteurs melangée avec le retour froid provenant du serpentin avant que ca reparte vers les capteurs et cela progressivement en diminuant le delta)
    Et je ne dis pas quand le soleil tape très fort sur les capteurs et soudain des nuages orageuses masquent le capteur et ce serait pire quand la pluie tombe 5mn après et si le fuide est à 150°C ou plus !!!!
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  34. #27
    VORGAME

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Merci Did67 et Yves35 pour vos réponses sur le fait qu'un mitigeur soit indispensable.
    Bonne soirée

  35. #28
    yves35

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    bonsoir ,

    la MAL bosch en question me convient tout a fait et son prix (538 euros) est dans la moyenne de ce qui se pratique, donc je considère que j'ai l'option solaire en bonus gratuit.

    Compte tenu de la conso annuelle d'énergie(petite) dédiée au lavage du linge ,c'est certain qu'il ne faut pas remplacer un LL de façon anticipé pour faire puriste.

    Oui d'accord à faire fonctionner les capteurs à haute T° mais je disais de mettre une voies 3 voies pour avoir un delta entre le retour et départ soit constante quelque soit la T° des capteurs pour eviter la vidange du fluide ou faire claquer les capteurs..
    non, Ulysse.
    -le choc thermique n'est pas important et en particulier pas de risque pour les capteurs . Le caloporteur est à max110°C,il rentre en bas du capteur à environ (au plus bas)45°C (et après ça monte doucement dans la journée),la circulation est arrêtée à environ 80°C au niveau de la sonde en haut du capteur. Et ensuite ça remonte doucement, ça redemarre etc. Donc il ne faut pas ajouter du chaud sur le retour ,sinon tu augmentes la collecte(=tu raccourci le temps entre chaque démarrage).Si il y a une bonne averse, le choc thermique est encore plus faible,car entre la vitre et l'absorbeur c'est de l'air, donc peu conducteur.Je repète, rien ne claque dans le capteur;ni la vitre(trempée),ni les canalisations en cuivre, ni l'EPDM qui fait l'étanchéité.Le fluide circule à max 110°C dans le circuit, et ce de manière temporaire. Ce qui peux craindre ce sont les vannes à billes de chez bricotruc qui tolèrent de l'ordre de 95 °C en continu(donc plus en temporaire). Les fillassages vont jusqu'a 130°C en continu, l'antigel se dégrade (très lentement) à partir de 165°C (possible dans le capteur si panne électrique

    yves

  36. #29
    kaza7

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Bonjour,

    je reviens sur mon problème de départ, mon installateur m'informe qu'il y a un métigeur thermostatique en sortie du ballon solaire vers mon ballon existant (au gaz et branché en série).
    D'après lui, c'est ce qui limite la température dans le ballon solaire à 60° (la température à laquelle est réglée le métigeur) et c'est aussi la source de mes problèmes.
    Il me propose de l'enlever, et moi je suis d'avis à le déplacer en sortie du ballon existant (qui alimente la maison).
    Qu'en pensez vous?

    merci

  37. #30
    Did67

    Re : Problème pression Chauffe eau solaire

    Un peu étrange pour moi :

    - tu parles de ballons en série, ce qui sauf by-pass ne me semble pas une bonne solution (je m'expliquerai sur le by-pass) ; en attendant, peux-tu décrire exactement le circuit ? L'eau chuade solaire repasse dans le ballon chuaffé au gaz lui ? Et d elà, l'eau part dans tes circuits de robinetterie

    - si tel est le cas, effectivement, tu es protégé ; si l'eau chaude solaire est plus chaude que 60 °, elle rentre dans ton ballon "gaz" à plus de 60 mais elle ne partira pas dans les circuits à plus de 60 car elle sera mitigée en sortie de ballon "gaz"

    - mais alors :

    a) il est idiot de brider le ballon solaire à 60 ° ; le faire monter au max pour stocker le max d'énergie solaire pour les jours où le soleil se fera rare...

    Là, tu gaspilles environ 1/3 de ta capacité de stockage de calories !!! Tout simplement idiot...

    Au passage, en plus, tu te prives d'un traitement anti-légoniellose occasionnel et gratuit (il faut monter à plus de 65 ° C dans ton ballon)

    b) et je ne vois pas, a priori, comment ton problème viendrait de là ! Même si ton installation devait s'arrêter en plein soleil en raison des 60 ° C atteints, ce qui est tout à fait possible [la pluspart des CESI dépassent les 60 ° ces jours-ci], le circuit ne doit pas "vidanger" même s'il surchauffe alors (car à l'arrêt) (c'est ce que j'ai expliqué concernant les arrêts de mon installation ; c'est le vase détendeur qui "absorbe" l'augmentation de volume s'il est correctement installé et fonctionnel).

    La pression dans le circuit à froid est-elle bien d'environ 2 bars ? La vanne de délestage anti-surpression est-elle bien tarée à 3 bars ?

Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Problème régulation chauffe eau solaire
    Par Nicole13 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 40
    Dernier message: 11/01/2016, 19h41
  2. [Thermique] Problème avec Chauffe-eau SOLAIRE
    Par le cigalois dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/11/2009, 20h40
  3. Problème avec Chauffe-eau SOLAIRE
    Par le cigalois dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/11/2009, 21h59
  4. probleme chauffe eau solaire
    Par diamis dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 24
    Dernier message: 09/01/2008, 23h18
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...