Répondre à la discussion
Page 186 sur 560 PremièrePremière 186 DernièreDernière
Affichage des résultats 5 551 à 5 580 sur 16774

Retour d'expérience poêle de masse



  1. #5551
    Lapegouille

    Re : Retour d'expérience poêle de masse


    ------

    Bonjour

    Une question qu'appelez vous exactement un poele de masse?????

    -----

  2. Publicité
  3. #5552
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Plutôt que de parler de poêle de masse, on devrait dire "poêle à accumulation". Mais comme ce genre de poêle pèse généralement bien plus d'une tonne, on parle donc de poêle de masse
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  4. #5553
    Lapegouille

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Merci de cette reponse connais tu un lien pour que j'aille voir ce genre de produit???

  5. #5554
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Les deux marques phares des versions industrielles de ces poêles sont de nombreuses fois citées dans cette discussion, si tu commences la lecture au début, tu devrais trouver facilement.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  6. #5555
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Combien de tonnes tu désires?

  7. #5556
    Elnourso

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Hehe... tu fais des soldes, Riri?
    Avoir ou être, telle est la question

  8. Publicité
  9. #5557
    wewel

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Merci pour ceux qui m'ont répondu sur le prix du bois.
    Par chance j'ai appris hier qu'un cousin à moi (pas vu depuis plusieurs années) à monté son entreprise d'élagage pas trop loin de chez moi. Un coup de fil plus tard et j'ai du bois gratuit temps que sa boite fonctionne, et parfois livré à domicile !!!
    Il va falloir le conditionner pour le bruler (pas le cousin) mais voilà une belle économie de faite.
    Au fait, combien de stéres par hiver pour un TU1200 avec 36m² au sol sur 3 niveaux ?
    Bye

  10. #5558
    Tix Maxiss

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour, moi aussi je pourrais me fournir auprès d'une entreprise d'élagage. Les coupes sont déchiquetées en plaquettes, il faut encore que j'aille voir à quoi ça ressemble, ces plaquettes. J'espère que ça se présente en "gros" morceaux.

  11. #5559
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Si je puis me permettre faites attention au séchage. Pour un PDM le taux d'humidité doit être de +- 15%.

    riri

  12. #5560
    Ernest68

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Quelle chance
    Pour ton PDM, en comptant 12 kg maximum par jour, tu ne devrais pas dépasser les 5 stères par an avec un hiver long et très froid.

  13. #5561
    Ernest68

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Si je puis me permettre faites attention au séchage. Pour un PDM le taux d'humidité doit être de +- 15%.

    riri
    Tout à fait d'acccord. Le bois doit être très sec. Mais comme je l'ai déjà indiqué, on obtient une excellente fin de séchage en rentrant le bois quelques jours avant près du PDM à condition qu'il soit déjà assez sec bien entendu (environ 20%). Avec cette méthode on descend en-dessous de 15% d'humidité.
    Pour info, en Alsace vient de démarrer une entreprise qui sèche 350 stères de bois vert en 10 jours grâce à l'énergie solaire

  14. #5562
    Tix Maxiss

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Ernest68, j'ai lu l'article dans le journal et le bois est seché en partie grâce à l'énergie solaire. Seulement je ne me rappele plus quelle autre énergie ils utilisent. Mais c'est mieux que rien.

  15. Publicité
  16. #5563
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Pour le séchage rien ne vaut le soleil et surtout le vent. Pour la plupart des bois sauf le chêne, si ils sont coupés en hiver, une bonne exposition pendant 6 mois suffit. En septembre/octobre c'est bon.

    riri

  17. #5564
    Ernest68

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par Tix Maxiss Voir le message
    Ernest68, j'ai lu l'article dans le journal et le bois est seché en partie grâce à l'énergie solaire. Seulement je ne me rappele plus quelle autre énergie ils utilisent. Mais c'est mieux que rien.
    Je crois que tu as raison. Il me semble que le complément est assuré par des chaudières au bois, ce qui semble cohérent surtout pour bénéficier de l'aide de la Région.

  18. #5565
    MARC L

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    C'est assez paradoxal d'utiliser du bois pour secher du bois. Tous ça pour gagnez un peu du temp. Alors qu'il suffit de le laisser sous abrit, à l'air libre et d'attendre entre six mois et deux ans sans rien faire. Et tout cela sans rien consommer comme énergie.

    Marc

  19. #5566
    dedal

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Je plussoie aux messages de riri et Marc.
    Brûler du bois pour sécher du bois...

    D'autant qu'il me semble que la ventilation est bien plus nécessaire que la chaleur pour "sécher" le bois. Ici (sud Aveyron) on recommande même de découvrir le bois stocké à l'extérieur pour qu'il se "rince" par les orages d'été alternants avec la chaleur et parfois le vent ; puis de ne le recouvrir qu'en septembre. Et encore, ne le recouvrir que sur le dessus bien sûr, il doit continuer à être ventilé sur les cotés.
    .

  20. #5567
    adbocquet

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    En effet, le ruissellement de l'eau élimine les tanins du bois...ce qui améliore le rendement de chauffe

  21. #5568
    lambeer

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Mon tulikivi vient d'être livré !!!!! 3 belles palettes, reste plus qu'à attendre mardi pourle montage
    je suis comme un gosse j'ai envie d'ouvrir les paquets

  22. Publicité
  23. #5569
    wewel

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour,
    Croyez vous qu'une dalle (béton de chaux) ayant une résistance de 35kg/cm² puisse soutenir mon futur tulikivi 1200SA (1300kg, 50X80) ou me faut-il penser à un système de renfort.
    Quelqu'un sur le forum a-t-il déjà associé les deux ?
    Merci

  24. #5570
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par wewel Voir le message
    Bonjour,
    Croyez vous qu'une dalle (béton de chaux) ayant une résistance de 35kg/cm² puisse soutenir mon futur tulikivi 1200SA (1300kg, 50X80) ou me faut-il penser à un système de renfort.
    Quelqu'un sur le forum a-t-il déjà associé les deux ?
    Merci
    Perso j'ai eu le problème, et en l'absence de retours d'expérience concernant les tolérances de compression des dalles de chaux, j'ai préféré faire une découpe et couler une dalle de béton dosé à 300 et féraillée avec du 12.

    riri

  25. #5571
    conscience

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonsoir à tous,

    Je suis un peu désapointé

    Pour mémoire j'ai un projet de rénovation/agrandissement d'une vieille grange dans la région Toulousaine.

    Grâce à ce forum je vais mettre le paquet dans l'isolation, afin d'avoir une maison la plus économe en energie possible.
    Sûrement isolation ext avec 15cm PSE + VMC DF + Puit canadien

    Nous avons fait faire une étude thermique "approfondie" par un BET et la conso de la maison serait de 50 KW/m²/an.

    Un thermicien m'a recemment déconseillé le PdM pour mon habitation.
    Et ce pour plusieurs raisons, d'abord il dit que dans le sud de la france et avec une maison "assez bien isolée" ca ne sert à rien.
    Ensuite il redoute énormement le problème de réactivite avec une maison à forte inertie et que donc soit on a froid soit on est en surchauffe...

    Je suis vraiment perdu, moi qui me faisait une joie d'avoir un beau PdM je ne sais plus ce que je dois en penser...
    Mon projet http://forums.futura-sciences.com/thread134047.html

  26. #5572
    dedal

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Très bonne isolation et forte inertie, c'est pas la même chose.
    Sur une maison proche du passif, ou ne serait-ce que très économe, l'apport nécessaire peut-être fourni par une "petite source" ; j'en connaît qui chauffent totalement une maison de 110 m2 bien conçue - resserrée, bien exposée, bien abritée, etc... - avec un petit jotul et 5 stères par an. Le tout en Aveyron, quand même assez froid. D'un autre coté, ils n'ont pas de "rayonnement", une inertie très moyenne et puis coté écolo le jotul est au ralenti la plupart du temps ; bof bof. Je me suis toujours demandé ce que ça pourrait donner avec un "petit" PdM...
    D'un autre coté, ton projet est assez étendu, non ?


    Et puis sinon...

    ...le premier de nos deux PdM - le second sera un brique autoconstruit - est en place depuis aujourd'hui. On est donc un peu content comme des gosses à noël ... C'est un Hiemstra, modèle nordoven 80. Je mettrai une ou deux photos d'ici peu et un petit commentaire. Ce que je peux déjà dire c'est que la relation avec l'artisan a été très agréable, un véritable échange et beaucoup d'écoute pour bénéficier au final d'une finition sur-mesure, une sorte d'exclusivité . Pour le retour d'usage, ça attendra l'automne. On aura bien sûr une semaine de rodage, mais comme il est monté "à sec" (et que c'est pas la canicule ici) on a fait un tout petit feu pour marquer le coup. Voilà, content content !

  27. #5573
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    @conscience: j'aurais tendance à dire que si ton climat hivernal est froid, et que tu ne bénéficies pas trop des apports solaires passifs, l'inertie dont tu disposes sera un handicap en début de saison de chauffe (puisqu'il faudra longtemps pour réchauffer l'ensemble maison+poêle). Ensuite, si tu entretiens régulièrement l'alimentation du poêle, l'inertie sera au contraire bénéfique pour lisser la température intérieure.
    En revanche, si l'hiver n'est pas suffisamment froid, ou qu'il alterne périodes froides et périodes douces, c'est peut-être pas l'idéal, car il ne faudrait pas devoir arrêter le poêle plusieurs jours/semaines d'affilée, sans quoi l'inertie va devenir un handicap et tu auras soit trop froid, soit trop chaud en permanence, car trop décalé par rapport à la température extérieure (et pas assez d'inertie pour combler 1 à 2 semaines de météo).

    Le BET t'a fait une simulation dynamique ? Tenant compte du solaire passif ?
    On peut avoir des détails ?

    @alfred2 : félicitation et bienvenu au club
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  28. #5574
    conscience

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour,

    Citation Envoyé par alfred2
    D'un autre coté, ton projet est assez étendu, non ?
    Oui la superficie de la maison à chauffer est d'environ 200 m².
    Nous avons pensé la maison en fonction d'un PdM cad que nous l'avons placé en situation quasi centrale, le mur du RDC le plus loin (du PdM) est à 8m.
    Il y aura aussi deux ouvertures sur le R+1 non loin du PdM afin que la chaleur puisse monter.

    La spécificité de la maison est que c'est une extension, la partie existante est en pierre et le "raccord" avec l'extension fera qu'il y aura de toute façon un pont thermique non négligeable à cet endroit, même en pensant bien l'isolation (dixit le thermicien).
    Ca et la grande supericie ne nous permet donc pas de faire une vraie maison économe en energie genre 20-30 KW/an/m² mais bon c'est mieux que rien

    Citation Envoyé par Philou67
    j'aurais tendance à dire que si ton climat hivernal est froid, et que tu ne bénéficies pas trop des apports solaires passifs, l'inertie dont tu disposes sera un handicap en début de saison de chauffe (puisqu'il faudra longtemps pour réchauffer l'ensemble maison+poêle). Ensuite, si tu entretiens régulièrement l'alimentation du poêle, l'inertie sera au contraire bénéfique pour lisser la température intérieure.
    Alors du côté de Toulouse l'hiver n'est pas vraiment vraiment ce que l'on peut appeler rigoureux. Il y a de bons gros froids de temps à autres mais ca ne dure que quelques jours.
    Nous avons fait en sorte d'avoir de grandes et larges baies vitrées au Sud afin justement de favoriser et de profiter les apports passifs, les ouvertures au Sud représentent 23 m² et permettent (selon le BET) un apport solaire de l'ordre de 5500 kWh/an

    Citation Envoyé par Philou67
    En revanche, si l'hiver n'est pas suffisamment froid, ou qu'il alterne périodes froides et périodes douces, c'est peut-être pas l'idéal, car il ne faudrait pas devoir arrêter le poêle plusieurs jours/semaines d'affilée, sans quoi l'inertie va devenir un handicap et tu auras soit trop froid, soit trop chaud en permanence, car trop décalé par rapport à la température extérieure (et pas assez d'inertie pour combler 1 à 2 semaines de météo).
    Oui c'est en effet un peu le genre de climat que nous avons sur Toulouse.
    Je pense que le thermicien a voulu mettre l'accent là dessus.
    Par contre au niveau inertie nous avons tout un mur de refend en pierre et de 50 cm d'epaisseur, si en plus nous avons une isol ext lors l'inertie s'en retrouve encore augmentée.

    Alors au niveau de l'etude thermique dynamique, le gros problème c'est qu'ils ne savent pas "correctement" modéliser un PdM, en gros ils simulent une source de chaleur de 15 kW (puissance de chauffage nécessaire pour la maison d'après leurs calculs) en un seul endroit et ils regardent comment le batiment se comporte.

    Extrait du Rapport du BET

    Citation Envoyé par BET
    La maison étudiée nécéssite une puissance de chauffage de 15 kW répartis dans chaque pièce (...) La mise en place d'un peole à accumulation ne tient pas compte de cette répartition et consiste à positionner une seule source de chaleur dans une seule pièce. Le transfert de chaleur aux autres zones se fait par rayonnement, convection et conduction.

    (...)

    Il ne fait pas référence à notre image traditionnelle du confort que l'on mesure par la température intérieure et que l'on dimensionne par une puissance installée. Ce principe de chaffage confère une sensation de confort différente qui peut faire apparaître des variations de températures entre les zones du batiment.

    (...)

    il faut être conscient que le chauffage par accumulation est un système dont la régulation est manuelle entrainant des déphasages et des écarts de températures possibles entre les différentes heures de la journée.

    (...)

    D'ordre général, on peut dire qu'il est bien adapté aux maisons construites "autour" du poele à accumulation, ce qui nécessite de favoriser des matériaux de constructions compatibles avec ce principe de chauffage, de bien isoler le batiment et de prévoir une bonne circulation de l'air. ainsi on cherchera avant tout des murs avec une faible effusivité.

    Citation Envoyé par Philou67
    Le BET t'a fait une simulation dynamique ? Tenant compte du solaire passif ?
    On peut avoir des détails ?

    Tout les détails sont ici
    Mon projet http://forums.futura-sciences.com/thread134047.html

  29. Publicité
  30. #5575
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par conscience Voir le message
    Alors au niveau de l'etude thermique dynamique, le gros problème c'est qu'ils ne savent pas "correctement" modéliser un PdM, en gros ils simulent une source de chaleur de 15 kW (puissance de chauffage nécessaire pour la maison d'après leurs calculs) en un seul endroit et ils regardent comment le batiment se comporte.
    Je l'aurais plutôt modélisé comme un radiateur radiant entre 2 et 3 kW tournant 24h/24h. C'est pas tout à fait ça, mais ça y ressemblerait.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  31. #5576
    dedal

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    C'est intéressant les citations du BET sur la différence de critères d'appréciation du confort, ou la difficulté - l'incapacité - à simuler ce mode de chauffage. On peut s'arrêter au constat que c'est juste une inadaptation des outils de simulation à un mode chauffage qui reste très confidentiel... mais je trouve que ça évoque aussi la "pensée chauffage" dominante, et au-delà une manière de penser l'habitat et le fait d'habiter, voire de construire. Si le PdM est resté/(re)devenu confidentiel ce n'est peut-être pas seulement pour les contraintes d'approvisionnement de bois, d'allumage quotidien ou de "régulation manuelle"...

    Qui de la poule ou de l'œuf... ?
    .

  32. #5577
    jackomo

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour.

    Personne n'a de réponse ou d'avis concernant mes questions posées page 309.

    "Bonjour.
    On me propose un poêle Nunnauuni Serena 1 (1915kg) avec socle, raccordement et pose plus transport pour 10000€ TTC.
    On me propose également un poêle tulikivi Sarmi/C de 1845kg avec raccordement avec clapet inox et kit air exterieur avec livraison et pose pour 11800.49€.
    Estetiquement je préfère le Sarmi/C mais bon il y a quand même 1800€ de différence. Je suis donc entrain de voir s'il arrive à s'aligner sur le nunnauuni.

    J'aimerais donc savoir si vous pensez que ce sont des tarifs correct pour ces 2 modèles. Si vous avez des infos sur ces modèles ou des avis je suis preneur.

    Cordialement."

  33. #5578
    gotto

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Pour départager les avis entre le modèle Nunna ou le modèle Tulikivi, ou bien on analyse les performances de chacun et là, c'est sans doute le moins cher qui l'emportera, ou bien on accorde beaucoup d'importance à l'esthétique et la raison scientifique est absente du débat.
    Que veux-tu qu'on te dise à propos de goût et de couleur???
    Vivre très longtemps avec un modèle qui ne te plait pas, même s'il fonctionne bien n'est sans doute pas la meilleure solution.
    Dernière modification par Philou67 ; 02/08/2007 à 08h25. Motif: Suppression de la citation du message précédent

  34. #5579
    jackomo

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    En faite c'etait surtout pour avoir des avis personnelles et egalement pour savoir si les prix sont corrects.

  35. #5580
    MARC L

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour à tous,

    Ca y est, la première phase du chantier "pdm" a commencé cette semaine.
    Pour rappel, je fais construire une solution artisanale sur mesure en briques réfractaires. Mais avant celà, certains travaux de mise en place/préparation sont nécéssaire.

    Hier, ils ont fini les renforts dans les caves. Aujourd'hui ils découpent les murs pour créer un grand espace ouvert, plus adapté au chauffage par rayonnement.

    Ils doivent encore placer les IPN de renfort et enfin ils vont couler les dalles de répartition de charge.

    À suivre...

    Marc

Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...