Répondre à la discussion
Page 66 sur 128 PremièrePremière 66 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 951 à 1 980 sur 3828

Isolation par l'extérieur



  1. #1951
    Philou67

    Re : Isolation par l'extérieur

    @pawnis20
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    voir l'abaque donnée par philou 67 sur le calcul du R global "ossature bois+isolant " - j'ai la flemme de calculer ca au pouillème près .
    L'abaque n'est pas de moi, j'ai simplement recréé la feuille de calcul que remyb avait initialement écrit.
    Ca se passe ici : http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post1493344
    et c'est également rassemblé dans la liste des outils donnée dans cette discussion : http://forums.futura-sciences.com/ha...e-calculs.html

    -----

    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  2. Publicité
  3. #1952
    Bioclimatix

    Re : Isolation par l'extérieur

    En plein travaux ! j'avais une question sur notre tentative de construction de maison passive (ou presque j'espère) sur les ponts thermiques. Pour les diminuer serait il judicieux de remplir l'intérieur des alvéoles de parpaings creux aux jointures dalle et toit avec de la bombe PUR en faisant des microperforations à chaque alvéole, donc 4 par parpaing ? après il faudrait reboucher avec du mortier les petits trous. Vous en pensez quoi noble communauté ? à ce moment là l'isolation périphérique est elle toujours aussi nécessaire ?
    Images attachées Images attachées

  4. #1953
    ericdu54

    Re : Isolation par l'extérieur

    Pour les diminuer serait il judicieux de remplir l'intérieur des alvéoles de parpaings creux aux jointures dalle et toit avec de la bombe PUR en faisant des microperforations à chaque alvéole, donc 4 par parpaing ?
    Cela ne sert a rien le froid est toujours conduit par les parois en béton des alvéoles

    Cordialement

  5. #1954
    herakles

    Re : Isolation par l'extérieur

    +1 , comme dit ericdu54

    Il eût fallu - comme dit l'an dernier - opter pour la méthode du sarking , plutôt que d'isoler entre les solives ..

    cela aurait pu protéger les plaques de béton sous les tuiles contre la surchauffe estivale = en été , ces plaques vont être brûlantes et se dilater plus qu'avant , du fait de la présence d'une super-isolation dessous = risque de "pousser" sur les murs , car il n'y a pas de joint de désolidarisation entre palque et mur de parpaing , comme le montre ce croquis ..
    et ca aurait supprimmé le pont thermique


    le bas des murs= inutile de bomber les parpaings = aucun pont thermique , ce serait du gaspillage pour rien

    Cette arase des murs , sous tuiles , constitue effectivement un sérieux pont thermique = le froid passe par le mur (du haut , sous les tuiles , vers le bas ) et latéralement par la solive accolée au mur , en moindre proportion , surtout s'il y a un chaînage BA , très conducteur

    Il faut mieux soulever les tuiles et recouvrir l'arase des murs avec une bande de PU de 30mm recouvert d'alu , collée/chevillée , large de 50 à 60cm , tout le long des murs de façade ..
    Dernière modification par herakles ; 13/04/2009 à 08h01.

  6. #1955
    herakles

    Re : Isolation par l'extérieur

    je te retourne le croquis ..avec quelques corrections

    pourquoi diable isoles tu tant que cela le sol de la construction , prévue avec de très grands vitrages au SUD ??? j'espère que cette isolation ne concerne que les pièces au NORD

    ouate de cellulose à cet endroit-là ? les risques d'humidité ?? pas de possibiltié de respiration à travers le sol rocheux ... la ouate va perdre son pouvoir isolant ...

    Au fait , je te suggère de changer ton pseudo , vu ces erreurs que tu accumules depuis le temps , tu ne devrais pas t'appeler bioclimatix ... mais "novicenbioclimatic" ...

  7. #1956
    herakles

    Re : Isolation par l'extérieur

    oups , le croquis ...
    Images attachées Images attachées

  8. Publicité
  9. #1957
    cbebel

    Re : Isolation par l'extérieur

    Bonjour à tous,

    je me permets de poser une nouvelle fois une question concernant l'isolation extérieure car je n'ai pas encore trouvé de réponse totalement adéquate. Voici ma problématique :
    Je souhaite réhabiliter un bâtiment agricole (bergerie) de dimension 9m x 35m en maison si possible passive. Les murs sont en pierre calcaire et béton d'une largeur de 50 cm. Je souhaitais faire une isolation extérieure. J'ai trouvé sur internet des échelles en bois à rupture de pont thermique de chez LIGNOTREND que je viendrais poser sur mes murs. J'opterais pour de la ouate de cellulose insufflée sur 300 mm d'épaisseur entre ces échelles. Après panneau de contreventement avec pare-pluie intégré (ex. Pavatex) + lame d'air de 20-30 mm + bardage en mélèze de 22 mm. A l'intérieur, un enduit à base de chaux car je ne veux pas de murs en pierre apparente. Que pensez-vous de cette solution ?
    Merci pour vos réponses (et critiques)

  10. #1958
    herakles

    Re : Isolation par l'extérieur

    Je souhaite réhabiliter un bâtiment agricole (bergerie) de dimension 9m x 35m en maison si possible passi
    la solution est excellente , rien à dire , et enduit chaux ,respirant , excellent .. ce projet d'isolation ressemble à cette opération , bardage à part : http://www.ale-lyon.org/rubrique/ref...ersion=enabled

    sauf peut-être un détail à "creuser" = penser aux trottoirs extérieurs + isolant horizontal de 1.20 m de large pour pas que le froid passe sous ce mur en pierres si bien isolé ...

    et un 2e détail=

    - Réduire les pertes est une chose excellente , augmenter les apports passifs solaires en est une autre , et combiner ces deux actions ensemble= habitation bioclimatique

    Aussi , si un de vos murs en pierre est au SUD , placez dons une belle véranda-ou coursive vitrée , avec DV et stores intérieurs , et faites une ventilation entre habitat et véranda qui se déclenche à chaque fois que le soleil brille

    inutile d'isoler cette partie de mur là ou s'adossera la véranda ...

    Dans le cas où la véranda n'est ni possible ni souhaitée , agrandir les ouvertures côté SUD-avec bonnes fermetures pour la nuit - est aussi une bonne solution ..

  11. #1959
    cbebel

    Re : Isolation par l'extérieur

    merci pour ta réponse,

    en effet, je ne suis pas rentré dans les détails mais il y aura de larges baies vitrées au SUD (8 baies de 2m de large par 2,25 m de haut sur la façade), pas d'ouvertures au NORD ou quasiment pas. Au pied du bardage, j'ai prévu une isolation (liège si j'ai les moyens ou PSE ou PU à voir) pour éviter les ponts thermiques par le bas du murs. La bâtiment étant suffisant grand (+ de 300 m2), les combles sont perdues. J'ai prévu là aussi de la ouate de cellulose insufflée sur 30 à 40 cm sur un plafond suspendu aux fermes de la toiture avec du FERMACELL de 10 mm. QUESTION supplémentaire : souhaitant une parfaite étanchéité à l'air, où puis-je mettre mon étanchéité ? Est-ce que le Fermacell suffit ? Les produits de chez Pro-Clima ont l'air tout à fait bien.

    NB : j'ai contacté cette entreprise par mél qui m'a répondu très rapidement par téléphone et qui m'a envoyé par mél les revendeurs et une brochure avec tous les tarifs et des ECHANTILLONS de tous les produits : très PROFESSIONNELS ces Allemands !

  12. #1960
    herakles

    Re : Isolation par l'extérieur

    Les produits de chez Pro-Clima ont l'air tout à fait bien.
    Le fermacell à lui seul ne sufit pas , sur une si grande surface ,on ne pourra pas éviter les joints de dilatation pour pallier aux risques de fissuration . un frein vapeur posé avant le fermacell est une bonne solution , avec utilisation recommandée de mstic de collage et jointoyage y compris aux murs ..

    Avec une telle étanchéité , il faut penser à respirer...VMC hygro, puits canadien..etc...

    si tu n'as pas encore coulé de dalle au sol , tu devrais jeter un oeil sur la discussion " stockage intersaisonnier et tunnels à galets.."

    en variante= tuyaux de grès vitrifié enfouis sous la dalle , air chaud insuflé en fin d'été pour préparer l'hiver avec une dalle tiède...

    (liège si j'ai les moyens ou PSE ou PU à voir) pour éviter les ponts thermiques par le bas du murs.
    il arrive qu'il n'y ait pas de fondations suffisament profondes...d'où la possibilité de créer des "trottoirs isolants "

  13. #1961
    Niouche

    Re : Isolation par l'extérieur

    Bonjour,

    Ma maison avec isolation par l'extérieur (polystyrene 15 cm) est en cours de construction, la maconnerie est en brique creuse de 20 cm.
    J'ai actuellement un gros doute concernant mon option pour l'intérieur ; j'avais prévu un enduit plâtre mais quelques connaissances informés de ce choix pensent qu'à terme l'enduit risque de fissurer avec les "mouvements" de la brique. Auriez-vous un avis concernant ce risque ? Peut-être une idée de mélange avec le plâtre afin de rendre l'enduit plus "élastique" ?
    J'ai écarté l'idée de couvrir les briques avec du BA13 car je crois me souvenir avoir lu il y a bien longtemps dans cette discussion que cela allais "casser" l'inertie. cette info était-elle exacte ?

    Merci d'avance pour vos réponses.

    Niouche

  14. #1962
    cbebel

    Re : Isolation par l'extérieur

    Bonsoir,

    je ne suis pas un expert (d'autres sur ce forum ont des compétences bien supérieures aux miennes) mais pourquoi pas un enduit à la chaux ou enduit chaux/chanvre ? Pourquoi pas non plus un doublage intérieur en Fermacell qui possède du gipse dans sa composition et donc qui ne "couperait" pas trop l'inertie des briques ?

  15. Publicité
  16. #1963
    herakles

    Re : Isolation par l'extérieur

    fissurer avec les "mouvements" de la brique.
    Un mur bien monté sur des fondations saines , et protégé des écarts de température par l'isolation extérieure ne se fissure pas

    Donc pas trop de risque ..cependant , un enduit tel que décrit par cbebel est bien sûr préférable au plâtre .

    c'est en effet la lame d'air entre le Ba13 (ou fermacell) et le mur qui coupe ''partiellement" l'inertie ; la solution serait de multiplier les plots de colle et de les étaler pour favoriser un bon contact plaque/mur .

  17. #1964
    Niouche

    Re : Isolation par l'extérieur

    Citation Envoyé par cbebel Voir le message

    pourquoi pas un enduit à la chaux ou enduit chaux/chanvre ?
    Bonjour,

    Dans mon interrogation concernant l'enduit plâtre j'ai oublié de dire que j'avais pensé faire coller sur cet enduit une fibre de verre avant la peinture de finition, cette option élimine-t-elle définitivement tout risque de fissure aparente ?
    A propos de l'enduit à la chaux, excepté la difficulté que je risque d'avoir à trouver un artisan pour le faire, la chaux dispose-t-elle de propriété "d'élasticité" que n'a pas le plâtre et qui rend ce choix plus pertinent ?

    Niouche

  18. #1965
    Bioclimatix

    Re : Isolation par l'extérieur

    Merci pour les réponses et le schéma hérakles. Je viens de regarder on devrait pouvoir casser la brique platrière sous les tuiles et rejoindre directement le PUR sous le béton du toit en procédant délicatement.
    On garde l'inertie de la dalle au sud avec du carrelage noir devant les baies, mais on met le plus de plancher bois partout ailleurs. (tempête de neige à répétition dans la montagne y'a qques jours !) on fera de même pour la jonction toit et mur étage nord en cassant un petit bout sous les tuiles de rive qu'on va enlever pour pouvoir placer l'isolant correctement. Satanés ponts thermiques ! Merci.

  19. #1966
    herakles

    Re : Isolation par l'extérieur

    mais on met le plus de plancher bois partout ailleurs. (tempête de neige à répétition dans la montagne y'a qques jours !)
    Justement , je me pose la question du choix de la ouate de cellulose à un tel endroit : l'isolant n'a pas la possibilité d'évacuer son humidité , coincé entre le terre plein et le parquet bois ???

    deuxième interrogation = étant donné la présence d'une ceinture isolante de cette qualité autour de la maison , est-il judicieux de poser un tel isolant sous ce parquet ?

  20. #1967
    ericdu54

    Re : Isolation par l'extérieur

    Hum je me permet d'intervenir Bioclimatix sur une chose qui me chagrine sur ton dessin.
    Je vois que tu met de l'isolant sur le côté de la fondation en creusant en dessous du niveau supérieur de celle ci.
    Alors la je dis un grand ATTENTION voir NON NON NON.

    Je ne sais pas comment sont faites tes fondations mais il ne faut pas jouer avec ca la terre autour de celle ci maintient le tassement de cette dernière et tu risque de jouer sur l'équilibre de l'ensemble de ta maison surtout si tu fait tout le tour comme ca. De plus ce n'est pas ton isolant qui va prendre ce rôle il sera détruit bien avant.
    De plus si tu a un moindre défaut de conception dans l'isolant et que l'humidité passe alors la c'est la cata!!!!

    Conseil laisse le pourtour de tes fondations tranquilles et limite toi au dessus de la semelle.

    Cordialement

  21. #1968
    herakles

    Re : Isolation par l'extérieur

    Hum je me permet d'intervenir Bioclimatix sur une chose qui me chagrine sur ton dessin.
    Je vois que tu met de l'isolant sur le côté de la fondation en creusant en dessous du niveau supérieur de celle ci.
    tu n'as pas tout à fait tort ... Bioclimatix n'a pas réellement besoin de descendre le long de la fondation mais de continuer horizontalement à partir du mur , sous le caniveau , sur 1.50m de large ..et de couvrir le Pu avec le delta ms ( le PU étant posé suivant une légère pente vers l' extérieur et vers le drain , éloigné des fondations )

    Tu ignorais peutêtre que cette maison est batie sur une couche rocheuse qui affleure sous un fin manteau de terre ( donc pas de puits candien ..etc..) dans la région de Montlouis à 1200 ou 1300m d'altitude

  22. Publicité
  23. #1969
    isol77

    Re : Isolation par l'extérieur

    Serait il possible de faire tourner la simulation de Philou pour le cas suivant de ma futur ITE complétant l'ITI existante; Donc de l'intérieur vers l'extérieur on aura :
    - BA13
    - 6cm de PSE à l'interieur
    - brique creuse de 20 cm
    - 10 cm de PSE
    - crepis hydraulique

    Ma question est dans quelle situation de température et de HR risque t on d'avoir de la condensation ? je précise que j'ai une VMC DF qui fonctionne bien (trop bien parfois =air sec)
    Merci beaucoup

  24. #1970
    Philou67

    Re : Isolation par l'extérieur

    En attendant des résultats plus concrets, rendons à césar ce qui lui appartient : le simulateur est de Yoghourt.
    Pour la brique creuse, as-tu un R à me proposer (par défaut, j'ai choisi murbric dans le peu de possibilités offertes).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  25. #1971
    isol77

    Re : Isolation par l'extérieur

    Je n'ai pas le R de la brique. C'est de la brique creuse classique ( couleur rouge avec des alveoles dedans ) de 20 cm de profondeur
    Merci d'avance !

  26. #1972
    Yoghourt

    Re : Isolation par l'extérieur

    Brique creuse traditionnelle => utiliser murbric
    Brique creuse type monomur => utiliser brique alvéolée
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  27. #1973
    isol77

    Re : Isolation par l'extérieur

    Merci Yoghourt pour cette précision; c'est donc Murbric qu'il faut utiliser dans mon cas

  28. #1974
    Philou67

    Re : Isolation par l'extérieur

    Je tente de créer un onglet dans la feuille de calcul de Yoghourt qui permette d'obtenir une courbe donnant la quantité d'eau condensée en fonction de condition de température et d'HR variables.
    Cependant, ça peut être long. Si tu as un impératif de délai, sache que les premières simulations montrent que pour des conditions extérieures extrêmes (-10°C, 80%) il faut descendre sous les 60% d'HR intérieur pour faire disparaitre tout risque de condensation.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  29. Publicité
  30. #1975
    isol77

    Re : Isolation par l'extérieur

    Merci philou pour ce retour . Si on pousse à 100% de HR dehors et -10 on obtient quoi comme HR maxi à maintenir à l'intérieur avec 20 degré dedans ?

    Une des entreprises veut absolument me faire circuler de l'air dans le mur et l'isolant... Personnellement j'ai du mal à comprendre que en faisant circuler de l'air meme avec une épaisseur tres fine ( <0,5 Cm) on ne nuit pas à l'isolation car l'air froid sera alors en contact direct avec le mur et donc l'isolant ne peut plus agir .. Merci de vos retour sur ce point. Quelqu'un sait il ce que dit le DTU sur ce point ?

  31. #1976
    isol77

    Re : Isolation par l'extérieur

    je me permets de remonter ma question au sujet de la circulation ou non de l'air entre le mur et l'isolant. Existe t il une norme ou un DTU sur ce sujet ?

  32. #1977
    Philou67

    Re : Isolation par l'extérieur

    Ajouter une lame d'air entre l'isolant extérieur et le mur, c'est encore pire que jeter l'argent de l'isolation extérieure par la fenêtre... tu jettes aussi celui du chauffage pour des décennies.
    S'il fallait choisir entre faire ne pas ajouter d'isolant intérieur et l'ajouter avec une lame d'air entre l'ITE et le mur, le choix serait vite fait.
    Sinon, tu n'as pas la possibilité de faire ajouter 6cm de PSE à l'extérieure ?
    Autre suggestion, ajouter de l'inertie et/ou des murs capteurs à l'intérieur. Ca n'améliore pas l'isolation, mais ça augmenter la valorisation des apports passifs, et ça aide au lissage des températures.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  33. #1978
    herakles

    Re : Isolation par l'extérieur

    Une des entreprises veut absolument me faire circuler de l'air dans le mur et l'isolant... Personnellement j'ai du mal à comprendre que en faisant circuler de l'air meme avec une épaisseur tres fine ( <0,5 Cm) on ne nuit pas à l'isolation car l'air froid sera alors en contact direct avec le mur et donc l'isolant ne peut plus agir
    Tapes sur google le mot "isolation perméodynamique"

    c'est un concept étudié pour récupérer les pertes de chaleur des murs ou des parois = une fine lame d'air venu de l'extérieur lèche le mur puis est introduit dans l'habitat , avec les calories récupérées au passage ... ( même chose pour le concept "perméodynamique" )

    bref , une façon de préchauffer l'air neuf du dehors ..on a même étudié les DV avec circulation d'air entre les 2 vitres...

    As tu demandé à l'entreprise pourquoi elle tient tant à faire circuler de l'air entre isolant et mur ? à quel taux de renouvellement ?

    en supposant par exemple 10 m3/h de taux de ventilation d'une façade de 100 m2 , température du mur de 20°C ( car contact avec l'intérieur , sans prendre en compte la diffussivité/effusivité du mur), température de l'air 0°C , il y aurait une déperdition supplémentaire de :

    0.34 * 10 * 20 = 68 W sur les 100m2 de façade ou 0.68W/m2pour 20°C d'écart ou 0.034W/m2/°C

    le mur , sans ventilation , avec 10cm PSE , perdrait (sans compter le R du mur) : 0.35 W/m2/°C

    d'où environ 10% de déperdition avec ventilation de ce mur ...est ce justifié pour des raisons d'élimination de l'humidité ? cela vaut-il le coup de calfeutrer à 100% l'espace entre mur et PSE collé sur plots ?

  34. #1979
    isol77

    Re : Isolation par l'extérieur

    L'explication que j'ai eu est que sans lame d'air il y a risque de formation de condensation.. vrai ou faux j'avoue j'en sais rien.
    Leur idée n'est pas de faire circuler de l'air de manière forcée, mais du fait de la présence des plots de colle cela crée inévitablement une fine lame d'air entre isolant et mur; De ce fait vu qu'il n'y a pas de joint hermétique en haut et en bas de l'ITE il y a aura forcément de l'air qui va y circuler sans doute à un faible débit.



    J'aimerai connaitre les personnes qui ont mis en place une ITE avec du PSE et des plots de colle comment elles ont géré ce problème ?

  35. #1980
    herakles

    Re : Isolation par l'extérieur

    le débit sera vraiment minime , si en plus vous pensez à fixer une bande d'isolant fibreux ou de mousse en bas et en haut , cela contribuera à stabilsier la alme d'air tout en permettant à l'humidité résiduelle de s'échapper .

    le Mur restant généralement à de températures largement positives sur toute son épaisseur , il n'y a pas de risque de condensation dans ce mur ni dans la lame d 'air . sauf si vous avez une hygrométrie très élevée chez vous , avec panne totale de VMC sur plusieurs jours avec des températures en dessous de -10°C ...

    J'aimerai connaitre les personnes qui ont mis en place une ITE avec du PSE et des plots de colle comment elles ont géré ce problème ?
    ma fille à Montauban , par exemple... le seul problème est que les lambris bois en allège , posés par l'ancien proprio pour lutter contre le froid et l'humidité sur tous les murs -non isolés alors - se sont fissurés 1 an après la pose de l'isolant = cela traduit bien un assèchement du mur ...
    Dernière modification par herakles ; 20/04/2009 à 18h05.

Discussions similaires

  1. S.o.s. Isolation Par L'exterieur
    Par sylvain.valy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/04/2008, 10h11
  2. Isolation par l'extérieur (sous bardages)
    Par Absolut1212 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 29/12/2007, 17h38