Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 68

Pourquoi on parle autant de chauffage ?



  1. #1
    florian du 59

    Pourquoi on parle autant de chauffage ?

    slt a tous,
    J'ai ramerquer qu'ici la question du chauffage prend une place énorme, et que les sujets durent, durent, durent....
    Es ce que quelqu'un pourrait expliquer pourquoi??
    l'environnement ne se limite quand même pas a un petit radiateur!! lol
    bye

    -----

    "L'homme n'est pas fait pour travailler, la preuve c'est que ça le fatigue"

  2. Publicité
  3. #2
    greenchris

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Paceque le chauffage est, avec le transport, la cause la plus importante de consommation d'énergie donc de pollution.

  4. #3
    bibice

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Citation Envoyé par greenchris
    Paceque le chauffage est, avec le transport, la cause la plus importante de consommation d'énergie donc de pollution.
    Et contrairement au transport, c'est un poste que l'ont peut très facilement réduire, surtout en construction neuve en améliorant la conception et l'isolation.
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  5. #4
    r17777

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Citation Envoyé par florian du 59
    l'environnement ne se limite quand même pas a un petit radiateur!! lol
    bye

    dérrière le "petit radiateur" français ce cache aussi très souvent une grosse central....

    et dans la majeur parti des cas ...de gros lobbies...

  6. Devis
  7. #5
    r17777

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    oupsss ...j'avais pas vu....

    tu n'as que 17 ans ... désolé ... florian du 59

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Narduccio

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Disons que dans un habitat ancien, il serait facile de diminuer la facture de chauffage par 3. Sur le nombre de logements mal isolés, c'est surement un des postes ou l'on pourrait faire le plus d'économies. Le problèmes, c'est que souvent il s'agit d'investissements assez conséquents et relativement peu aidés.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  10. Publicité
  11. #7
    Cécile

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    ... et dans l'habitat ancien ou nouveau, il est possible de passer d'un mode de chauffage non renouvelable et produisant du CO2 à un mode de chauffage renouvelable et neutre vis à vis de l'effet de serre.

    L'autre raison du nombre des discussions consacrées au chauffage, c'est que chaque type de chauffage est plus ou moins adapté selon les régions. Il faut donc choisir sa solution "sur mesure" d'où le nombre de demandes de conseil. Sans compter tous les vendeurs de telle ou telle techno qui font (trop bien) leur pub, et qu'il est difficile d'avoir un avis objectif.

  12. #8
    claude27

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Citation Envoyé par florian du 59
    slt a tous,
    J'ai ramerquer qu'ici la question du chauffage prend une place énorme, et que les sujets durent, durent, durent....
    Es ce que quelqu'un pourrait expliquer pourquoi??
    l'environnement ne se limite quand même pas a un petit radiateur!! lol
    bye
    Parce que l' "homme " moderne est de plus en plus frileux . pourquoi ?
    - Parce qu' il ne se remue plus assez et ne fait plus assez d' exercice ( se remuer ça réchauffe, passer des heures devant son pc , ça réchauffe moins que de fendre un ou deux stères de bois !! ou " rentrer " 6 tonnes de charbon dans la cave comme mon frère et moi le faisions une à deux fois l' an quand nous avions 14 ans ... ou 5 ou 6 tombereaux de fumier pour le jardin )
    Tiens ça me fait penser que faut que j' aille rentrer du bois pour l' insert ...
    - prendre sa voiture pour aller au tabac du coin , ça réchauffe moins que d' aller à pied ou à vélo , et ça pollue 1000 fois plus . ( faudrait demander aux hollandais ce qu' ils en pensent , eux doivent savoir apprécier la différence )
    - Parce que l' " homme " ne pense plus qu' à son ( soit disant ) confort . Signe de décadence ????
    Je suis un autre forum concernant la culture des orchidées en appartement , certains avouent qu' il fait 26° chez eux !!! impensable .
    Chez moi il fait 19° max et je me sens très bien !
    Hier, en ballade , je suis entré à la FNAC à Rouen pour acheter un CD , j' y ai passé 10 min et me suis sauvé , j' étais mal suite à chaleur étouffante , je me sentais bien plus à l' aise dehors avec 6° sur les quais , au bord de l' eau .

    Paradoxe : les gens sont de plus en plus gros , et pourtant la graisse ça isole du froid ( voir les otaries, les phoques , ou les baleines ) , ils ne peuvent même plus apprécier les différences de temp du milieu ambiant .
    Et ils attrapent des varices en bas âge et des souffles cardiaques . !!!

    Quand l' homme aura aussi de la graisse autour du cerveau, ce sera le commencement de la fin

  13. #9
    dubonnair

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Moi je dirais deux chose.
    On s'occupe de chauffage parce que ça pèle bon dieu. Fait - 5 ce matin devant la maison.


    C'est un domaine ou chacun peut intervenir à son échelle, par ses choix, son comportement, ses capacités à trouver des solutions particulières à chaque situation.
    Se sentir impliqué et influent, cela motive grandement.


    Joyeux noel à tous

  14. #10
    claude27

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Citation Envoyé par dubonnair
    Moi je dirais deux chose.
    On s'occupe de chauffage parce que ça pèle bon dieu. Fait - 5 ce matin devant la maison.

    Joyeux noel à tous
    Par contre " peller "la neige s' il y en a , ça réchauffe , bon sang !

  15. #11
    GillesH38a

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    A mon avis, le chauffage est le problème essentiel, parce que c'est le besoin essentiel. C'etait le principal problème de l'ère préindustrielle, et ça risque de le redevenir. On peut se passer de tout ce que la société industrielle a produit, mais on ne peut pas passer l'hiver sous nos latitudes sans chauffage. Mais je suis d'accord avec Claude27, il faudra sans doute se (ré)habituer a avoir moins chaud !

  16. #12
    florian du 59

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    C'est vrai, je suis d'accord avec vous. Surtout avec claude27!! J'ai poster ça, parceque souvent, les 3/4 des sujets sont sur le chauffage!!!
    bye
    "L'homme n'est pas fait pour travailler, la preuve c'est que ça le fatigue"

  17. Publicité
  18. #13
    r17777

    Arrow Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    c'était pas dutout une mauvaise question t'inquiètes...

    au moins ça clarifie les choses...

  19. #14
    f6bes

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Bjr à tous,
    Je penses que l'on parle BEAUCOUP de chauffage, non
    pas forçément qu'il fasse plus froid que d'habitude, non
    pas que l'on deviennent écolo d'un seul coup,
    non pas qu'on veuille mettre au ban les lobbys ,mais
    SURTOUT que cela COUTE de plus en plus CHER et
    que l'on veut réduire ce poste de dépense.
    Que les prix de l'énergie passe à la baisse et plus
    d'un va oublier l'écologie etc....
    Pour la baisse de l'énergie c'est rapé !!!!
    Faudra rajouter un pull de plus !!
    Cordialement

  20. #15
    r17777

    Talking Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    f6bes... je ne suis pas aussi négatif que ça...
    Je crois qu'au départ effectivement, c'est majoritairement les considérations économiques individuelles qui poussent les gens à se poser tant de questions ...
    Mais ça ne les empêche pas de découvrir d'autres enjeux ... et de laisser naître en eux, d’autres considérations plus globales et collectives ...

    On est tous ... pareil ... on court après le bonheur ... et si "on nous fait croire que le bonheur c'est d'en avoir plein nos armoires" (A.Souchon) on rempli nos armoires...

    Mais si on apprend par divers détour, que le bonheur est dans le prés, on retourne à l'essentiel... c'est tout ...

    Et c'est justement la nature de la grosse lame de fond qui remonte en ce moment dans la société ... (Certains nomment ça l'aire du verseaux…)

    On en ressent même les effets ici sur FS….


    Allé les gars une ch’tite « positivvvvveeee attituddeeeee !!! » pour passer les fêtes en beauté !!


    "le moooooonde channnnngeeee de peauuuuu
    serat'iiiiiiiiiiil laiiiiiiid ou bien beauuuuuuuu
    couverrrrrrrrrrt de verrrrrrrt natuuuuuuureee
    ouuuuuuuuu de verrrrrt peintuuuuuuure? "


    oouuups ... pourtant j'ai pas encore fait peter les bouchons de champagne...

  21. #16
    GillesH38a

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Citation Envoyé par r17777
    Et c'est justement la nature de la grosse lame de fond qui remonte en ce moment dans la société ... (Certains nomment ça l'aire du verseaux…)
    et d'autres l'ERE du VERSEAU ...

    mais c'est vrai qu'il y a une ambiance bizarre... on dirait qu'il y a moins de frénésie de consommation... comme si le monde retenait son souffle en se demandant ou il va basculer...

    Bon allez le champagne a existé bien avant lepétrole, et n'est pas pret de disparaitre !

  22. #17
    r17777

    Talking Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Citation Envoyé par gillesh38
    et d'autres l'ERE du VERSEAU ...

    mais c'est vrai qu'il y a une ambiance bizarre... on dirait qu'il y a moins de frénésie de consommation... comme si le monde retenait son souffle en se demandant ou il va basculer...

    Bon allez le champagne a existé bien avant lepétrole, et n'est pas pret de disparaitre !
    merci pour l'eaurthograffe ... ... en fait j'ai une excuse...
    j'utilise un logiciel de commande vocal ...
    qui parfois me joue des tours

    mais bon au moins je peux me casser le ciboulot sur mon rubicube en même temps que je poste ici...

    + 1 pour le champagne ...et surtout les pinard en général... vive les valeurs sûr ...

  23. #18
    f6bes

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Citation Envoyé par gillesh38
    ...
    ... on dirait qu'il y a moins de frénésie de consommation... comme si le monde retenait son souffle en se demandant ou il va basculer...
    ReBjr,
    Moins de consommation (pour certains, malheureusement Oui), mais ce jour aux
    infos (Françe -Inter) apparemment y en a qui font péter les compteurs !!!!
    C'est vrai, que l'on a tendançe à freiner des 4 fers, lorsque l'on nous annonçe que l'on doit
    1100 milliards d'euros et des poussiéres.
    Que le nouveau-né qui arrive se trouve déjà avec une sacré ardoise !!!
    Le bonheur est peut etre dans le pré, mais faut sacrément gratter l'herbe
    pour en avoir un peu !!
    Lorsqu'on récupére une brindille, on la met soigneusement de coté !!
    Cordialement et Bonnes Fetes

  24. Publicité
  25. #19
    camaron

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Citation Envoyé par gillesh38
    On peut se passer de tout ce que la société industrielle a produit, mais on ne peut pas passer l'hiver sous nos latitudes sans chauffage. Mais je suis d'accord avec Claude27, il faudra sans doute se (ré)habituer a avoir moins chaud !
    Je pense que dans les besoins essentiels, donc sont indispensable pour la survie il a le besoin de s'alimenter d'abord et puis le besoin de se reproduire. Le besoin de chauffage n'est pas vraiment indispensable. Ce que nous avons besoin c'est de se protéger du froid. Les esquimaux survivent dans des contrées froides, pas grace au chauffage mais grace à leurs protections contre le froid.

    J'ai plutôt l'impression que le chauffage est trés à la mode parcequ'il y a eu des augmentations sensibles du cout de l'énergie et que pour l'instant nous ne nous y sommes pas vraiment habitué. C'est possible qu'avec les beaux jours et plusieurs mois d'énergie chère le sujet passe de mode.

    Quand à trouver que de diminuer la facture de chauffage est complexe et demande des investissements lourds, je pense que les discussions sur ce forum montre le contraire. Les solutions de chacun au niveau individuel permettent à certains de consommer beaucoup moins en chauffage.

    Si le budget énérgie était insupportable, je pense que beaucoup de gens rachéteraient quelques pulls et chaufferaient moins. Moi le premier.

  26. #20
    Narduccio

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Citation Envoyé par camaron
    Quand à trouver que de diminuer la facture de chauffage est complexe et demande des investissements lourds, je pense que les discussions sur ce forum montre le contraire. Les solutions de chacun au niveau individuel permettent à certains de consommer beaucoup moins en chauffage.
    Pas aussi évident surtout en habitat ancien (plus de 30 ans). Ainsi, si mon propriétaire décide de mettre l'isolation de ma maison aux normes (elle date seulement de 1973), il aura 2 solutions. La première, réaliser une isolation extérieure. La seconde, vider la maison de ces occupants, détruire les murs intérieurs et refaire l'isolation interne qui s'est détériorée pendant tout ce temps. La seconde solution est évidemment la meilleure. A la louche on peut estimer ces travaux entre 10 et 20 000 euros en fonction de la solution retenue. Sachant que c'est moi qui paye mon chauffage, et qu'une telle somme serait rentabilisée en une dizaine d'années, il est évident que mon propriétaire n'a aucun interêt à réaliser des travaux. Les travaux que je peux réaliser à titre personnels ne sont que de pauvres palliatifs permettant d'économiser des misères.
    Moralité, dans le contexte actuel mon propriétaire ne réalisera aucuns travaux d'amélioration de l'isolation de mon habitat. Personnellement, si je savais que je reste 10 ou 15 ans dans cette maison, je me laisserais réaliser quelques travaux conséquents. Mais comme je sais que d'ici 5 à 10 ans, il faudra que je cherche une autre solution de logement, je ne vais pas dépenser de l'argent dont je ne verrais jamais le retour sur investissements. Ainsi, ma maison perd toujours autent de calories (et à ce niveau, ce n'est pas 1° de plus ou de moins qui va faire une grosse différence) et elle est relativement inconfortable que ce soit en cas de grands froids ou de canicule.
    Et encore, je ne suis pas un étudiant vivant sous des combles à peine aménagés.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  27. #21
    claude27

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Il y a quand même parfois quelques solutions " évidentes " pouvant se faire à coût raisonnable sans vider et " casser " la moitié de la maison .

    exemple :
    La maison de mes parents , construite en 1954 dans le 62 dans une rue à maisons mitoyennes , accolée de chaque côté à une autre maison , donc avec seulement deux murs ( façade rue et cour ) à " l' air libre " , est en briques , murs de 30 cm environ d' épaisseur comme beaucoup de constructions dans le nord de la France , mais sans aucune isolation , ni extérieure ni intérieure . Plâtrage intérieur de 1 à 2 cm directement sur murs porteurs en briques, pas de contre mur en brique plâtrière et vide d' air ou isolant en sandwich ..
    Sur deux étages( rdc + 1er étage , + grenier non isolé à l' origine) . Pas de sous toiture , directement les tuiles mécaniques , dans le grenier séparé des chambres par une dalle en hourdis cimentés : GLACIAL l' hiver ! Grandes baies vitrées à 3 battants dans chaque pièce à simple vitrage de 3 mm d' épaisseur ... volets à claires voies .Quand nous étions gamins , sans le chauffage central installé , nous nous réveillions l' hiver , des fois pendant deux mois ( janv et fev , avec des " fleurs de givre " sur l' intérieur des carreaux ! )
    Avec le temps les fenêtres ont un peu joué et il ya a des fuites d' air partout ...
    Le simple vitrage et les volets battants à claires voies n' arrangent pas les choses ..
    Pas d' isolation des combles à l' origine , ni au sol , ni sous toiture.
    pas d' isolation des murs extérieurs

    Un gouffre financier à chauffer.

    Mon père a agrafé en sous toiture sur les chevrons de la laine de verre en rouleaux il y a une dizaine d' années , mais le ciment jointoyant les tuiles s' étant effrité , a pesé sur la laine de verre agrafée , qui est tombée en partie .

    Solutions faciles sans tout casser :
    - changer les fenêtres pour des doubles vitrages . Peut être même peut on seulement changer les " carreaux " sans changer les fenêtres .
    - remplacer les volets à claires voies par des volets roulants modernes et procurant une meilleure isolation de nuit .
    - rejointoyer les tuiles et refaire l' isolation de la sous toiture
    - mettre un isolant au sol dans le grenier .
    - mettre des robinets thermostatiques aux radiateurs ( chauffage central à eau , chaudière au gaz )

    Il y en certes pour quelque sous , mais pas besoin de " tout casser " et de déménager pendant les travaux qui peuvent se faire de mai à septembre, pendant la " belle " saison .

    Mais le père qui a 87 ans , n' a pas envie de se mettre dans le chantier .
    Par contre il se plaint d' avoir froid ( effet de paroi froide près des fenêtres ), et d' avoir une note de gaz " astronomique " , bien que ne chauffant usuellement que le r d c .!!!
    Et comme de plus la porte de la salle donnant sur la cour est toujours entrouverte pour que le chien puisse aller et venir à sa guise ....

    pas simple !!!
    Dernière modification par claude27 ; 25/12/2005 à 19h24.

  28. #22
    Narduccio

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Claude, tout ce que tu propose a déjà été fait. Il y a un léger mieux. Mais, une maison telle que celle que j'habite devrais consommer au moins 30 à 40 % de moins pour le chauffage. Si tous les habitats anciens se mattaient à la page, la consommation dans ce secteur pourrait être divisé par 2. Mais pour atteindre de tels résultats ce ne sont plus des solutions à 2 balles qu'il faut privilégier, mais des solutions de fonds. Bien sur, tout le monde en investissant un minimum peut économiser de 5 à 10 % sur son chauffage. Mais si l'on regarde l'ampleur de la tâche qui nous attends cela ne représente rien. Dans ces conditions prétendre qu'il suffit d'un rien pour améliorer la situation est presque mensonger. Pourquoi se donner la peine de s'attaquer au fond du problème si en faisant un peu de palliatif on a l'impression de remplir sa part du marché. Pensez-vous réellement que l'on soit dans de telles conditions. Il y a le feu à la maison et ce n'est pas avec un seau d'eau que l'on étindra l'incendie. D'ailleurs, plus on attend et plus les sacrifices à réaliser seront grand. Il faut réellement commencer à envisager un effort conséquent sur le chauffage, en fait il faudrait plutot penser à améliorer l'isolation de l'habitat ancien de manière conséquente.
    Claude, ton père s'il fait poser une isolation externe diminuera surement sa facture de chauffage par 2 (peut-être même par 3). Il paiera moins en ayant un meilleur confort de vie et en consommant donc en polluant moins.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  29. #23
    r17777

    Arrow Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Claude27 ... il existe des trappe à toutou ... de la même manière qu'il existe des trappes à matou... c'est pas pour ce que ça coûte....

    Sinon une petite chose sans investissement...
    Le réglage de la chaudière et diverse petites améliorations ...petites mais avec de gros effets en retour …contrairement à ce que pense l’ami Narduccio…

    Exemple :
    Mon t2 d'environ 40m2 (au dernier étage, plein sud, double vitrage PVC) avec trois radiateurs en fonte représentant une somme de 5Kw de puissance ...
    Mais derrière une chaudière gaz de 28Kw réglée à fond en mode chauffage!!!

    Où passe la différence à votre avis?
    Et oui ça fait environ 23Kw qui s’échappent par le conduit de cheminé!!
    Un coup de tournevis et ce fut régler en 10sec…(et dire qu’on paye un contrat de maintenance en plus !!)
    De plus les tuyaux de circulation de chauffage se trouvaient sans isolation dans le grenier à 3 cm au dessus de mes 30cm de laine de verre en vrac...!!
    Ce qui me faisait l'équivalent d'un quatrième radiateur, qui lui chauffait les araignées!! J’ai grappillé un peu la laine en vrac là ou il y en avait un peu trop (des paquets à gauche à droite de 40 à 50 cm d’épaisseur..Inutile!) Et j'en ai déposé une bonne couche de 15 à 20 cm sur les tuyaux... (Seuls investissements, deux heures de temps libre, un masque, et une bonne douche !) …

    J’vous raconte pas les économies depuis … les hausses du prix du gaz ?!… laissez moi rire
    cela dit je suis pour un prix fort de l'énergie ... quon ne paye pas encore assez cher... loin de là... puisq'on continue à la gaspillé... y'a qu'a voir les reccord de vente de 4x4 et autre SPA etc...

    Derniers investissement … un thermostat d’ambiance électronique à programmation hebdomadaire… (40€ en promo chez casto !!) , 30m de fils électrique… et un après midi de bricolage… (Je compte en faire cadeau à mon proprios en partant)
    Du coup baisse de chauffage la nuit, lors de mes absences programmées, et coupure de la chaudière lorsqu’il y a assez de soleil, et prise en compte des apports internes …

    En plus j’ai plus à faire ch**r à suveiller le thermomêtre comme ma grand-mère surveille son pot-au-feu et à passer mon temps à ajuster manuellement ma chaudière (qui se trouve de l’autre côté du pallier…) !

    Il reste tout de même un gros soucis à régler … mes proprios ont fait faire l’isolation du toit du bâtiment il y a une dizaine d’années, mais par des arnaqueurs qui n’ont même pas fait les mansardes ni les chien scies comme prévu … du coup même à 20c° de température dans l’air … je déplore une sensation de parois froide sur toute la façade sud de mon logement…soit 60% de sa surface d’échange avec l’extérieur … et bien sur une monstrueuse fuite de calorie en hivers … et l’inverse en été …(ici on à des toits noir en ardoise !!) ..
    L’hover dernier avec mon thermomètre infrarouge alors que je meusurais 20c° sur le plafond j’avais 11c° sur la cloison sud et 7c° au fond de mes placard sous comble… !!!
    Heureusement le logement bénéficie de bonne masse thermique … oufff c’est déjà ça…

    Alors voilà maintenant il va falloir faire un tout petit peu d’insufflation d’isolant … mais d'abord en informer mes proprios qui ne le savent sûrement pas !!!
    Mais doit pas y’en avoir pour trop cher …

    Un dernier point … la VMC :
    Cette dernière est un modèle standard dimensionné pour une habitation bien plus grande que la mienne (jusqu’à 110m2 et cinq personnes !!!) …et l’interrupteur de sélection vitesse était mal câblé ! Du coup elle était réglée à fond en permanence … !!!...(bonjour les Kwh élec et gaz en plus!!)
    Maintenant, elle est constamment coupée, j’aère quotidiennement en ouvrant les fenêtres à midi pendant que je cuisine … et je la mais parfois un peu en marche le soir …
    j'ai des hygromètre dans chaque pièce ... j'ai jamais dépasser les 70% le logement est suffisament saint!
    maintenant , si j’étais proprio je lui adjoindrais un programmateur horaire asservi à une sonde hygrométrique… (je vais voir si j’ai le temps de me bricoler un petit kit Vellman et de me faire ça « à pas cher » )


    Bref, maintenant les premiers conseils que je donne, à mes « clients », sont d’abord de creuser dans toutes ces directions avant d’aller voir ailleurs vers des solutions complexe et coûteuse …

    Combien de logement dans une telle situation …. Bcp trop évidement … on le sais … les utilisateurs ne sont pas de fin économe … puisqu’on les a formaté pour « con » sommer , et non à la vigilance et à la curiosité, à l’exigence ni à l ‘esprit critique !!!

    Commençons par là … c’est pas pour ce que ça coûte …

    Par ailleurs une étiquette énergie devrait être obligatoire sur les logements à la revente et à la location au moins à partir de 2007… et un logement Promotélec conventionnel par exemple (bien que je sois absolument contre le chauffage élec sous toutes ses formes, reste une garantie d’isolation assez correcte…mais je ne tien pas compte de la sur-ventilation qui y est systématiquement associée) n’obtiendrait qu’un petit C voir D….

    Certains vont me dire … « oui mais face au manque de logement ça ne pèsera pas dans la balance » ….
    Je n’en sais pas grand choses … mais nous devrions peut être tous lire ceci … www.bulle-immobiliere.org
    Dernière modification par r17777 ; 26/12/2005 à 15h18.

  30. #24
    Narduccio

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Citation Envoyé par r17777
    Sinon une petite chose sans investissement...
    Le réglage de la chaudière et diverse petites améliorations ...petites mais avec de gros effets en retour …contrairement à ce que pense l’ami Narduccio…
    Escusez-moi de venir vous bousculer dans votre béatitude et dans vos plates certitudes.
    Pour moi (rigeur du travailleur du nucléaire oblige) se vanter d'avoir bien réglé sa chaudière et d'avoir bouché quelques fissures, c'est comment dire ... se vanter d'avoir fait son devoir, son travail de base. Personne ne devrait avoir à se glorifier de faire ce qui doit être fait (il me semble même qu'une loi demande à ce que l'on règle sa chaudière pour un fonctionnement optimal chaque année). C'est joli, l'autosatisfaction. Mais ça ne suffira pas ! Que l'on gaspille du chauffage par des systèmes mal réglés est une chose qui ne devrait pas éxister. Mais, ensuite, il nous faudra optimiser l'isolation. Là, il ne s'agit pas de pallier à des dysfonctinnements ou des carences, dysfonctionnements ou carences qui ne devraient pas éxister. Là, il s'agit de diminuer de manière drastique le seul consommatteur d'énergie qui n'a pas baissé depuis 1973 !
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  31. Publicité
  32. #25
    r17777

    Cool Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Citation Envoyé par Narduccio
    Escusez-moi de venir vous bousculer dans votre béatitude et dans vos plates certitudes.
    Pour moi (rigeur du travailleur du nucléaire oblige) se vanter d'avoir bien réglé sa chaudière et d'avoir bouché quelques fissures, c'est comment dire ... se vanter d'avoir fait son devoir, son travail de base. Personne ne devrait avoir à se glorifier de faire ce qui doit être fait (il me semble même qu'une loi demande à ce que l'on règle sa chaudière pour un fonctionnement optimal chaque année). C'est joli, l'autosatisfaction. Mais ça ne suffira pas ! Que l'on gaspille du chauffage par des systèmes mal réglés est une chose qui ne devrait pas éxister. Mais, ensuite, il nous faudra optimiser l'isolation. Là, il ne s'agit pas de pallier à des dysfonctinnements ou des carences, dysfonctionnements ou carences qui ne devraient pas éxister. Là, il s'agit de diminuer de manière drastique le seul consommatteur d'énergie qui n'a pas baissé depuis 1973 !

    On est tout à fait d'accord Nardu... fallait pas monter sur tes grands chevaux ...je ne t'agressais pas ... loin de là ...
    Je ne me vante pas du tout ! Je fais juste comprendre à ma manière que les choses aurais du déjà être faites avant que je débarque dans cet appart...comme tu le dis si bien!

    Maintenant je crois que ce sont de petites choses que les gens sous estime, et des petits efforts que tt le monde peut réaliser sans engager de grand frais... donc c'est ce qu'on doit pouvoir promouvoir en priorité non ? Sans pour autant s’arrêtez là…. Bien évidement Nardu!

    Ensuite effectivement il faut absolument mettre en place des outils (financiers et autres)qui incitent réellement les particuliers, mais surtout les propriétaires bailleur, à améliorer les logements existant en terme d'isolation .... On est encore tt à fait d'accord.

    Mais il faut aussi augmenter considérablement les niveaux d'exigence dans le secteur de la construction neuve...

    En gros faire un nivellement par le haut, en rappelant aux citoyens lambda que les normes de la construction neuve actuelle sont plus que frileuse et ne sont que des gros compromis entre consommateur client, et fournisseur vendeur d'énergie... et surtout en rapelant que le plus gros des logements sont actuellement hors de ces obligations actuelles...

    un peu à la manière de l'industrie russe, il y a de grosse économie à faire et très simplement... ensuite les économies fiancières ainssi dégagées, pourront servir au éfforts suplémentaires nécéssaires face au réels enjeux planétaire... (chose que tu cautione sûrement nardu!)

    ... je n'ai jamais mis en cause ton bon sens ...bien au contraire tu m'as même de temps à autres influencé dans mes raisonnements ces derniers mois (depuis que je suis sur FS)...par contre je suis assez surpris, malgré tt nos échanges et mes différents post sur d’autre fils de discutions ( comme sur la géothermie et le s PAC, ou sur l’archi bioclim) , et dont tu dois avoir parfaitement compris le fond, que tu me réduise à « vantard, gagne petit… »…

    Tu prêches un converti et tu le sais parfaitement !

    Nardu ... tu es apparemment un peu mal luné aujourd'hui….
    Mais je ne t’en tiendrais aucunement rigueur … ça m’arrive aussi de temps en temps…

    Allé ! Amitié sympathique et bioclimatique

  33. #26
    Narduccio

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    D'accord, j'étais fatigué et énervé.
    J'ai cru décélé dans la succession des différents messages un auto-satisfecit.
    Je vais résumé ma position et je pense que R17777 devrait s'y retrouver et ce n'est pas le seul.
    1°) Les chaudières, radiateurs et différents matériels doivent être réglés de manière optimale. c'est à mon sens un postulat de bas. Il est vrai qu'il est possible de limiter le gaspillage en réalisant cela, mais ces systèmes sont sensés déjà être réglés au mieux.
    2°) Il faut rechercher tous les "contournements" qu'il peut éxister au système d'isolation déjà en place. petites fissures, passages de cables, ... Les rechercher et pallier aux défaillances.
    Une fois que l'on a réalisé cela, on devrait avoir un chauffage fonctionnant à l'optimal ou presque.
    3°) réfléchir sur ces pratiques personnelles ou familiales. par exemple, de nombreuses personnes possèdent une pièce aménagée au sous-sol pour les enfants. Souvent, le chauffage y est mis à fond et la porte de communication avec l'étage supérieur est ouverte. Bien entendu, il fait froid et la chaleur monte. Il est pourtant simple de fermer cette porte et la facture dégringole. Etc ..
    4°) Là, on arrive aux vrais économies. Il faudrait inciter les gens à améliorer notablement les installations exsistances. Je prêcherais pour un système "baton/carotte". Les logements ne répondant pas à une norme minimale sont taxés, ceux qui réalisent les travaux néccéssaires sont aidés. Ceux qui sont très au-dessus de la moyenne auraient droit à un crédit d'impot.
    En France, la normalisation demande un R minimal de 3, en Suisse ou en Alemagne, elle doit être de 6.
    Il faut intervenir sur le logement neuf et sur le logement éxistant, sachant que le plus gros gisement d'économies c'est le second qui le possède.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  34. #27
    transhuman

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    concernant le chauffage quelqu'un connait il des sites/forums où l'on parle des cohabitations energie solaire/chauffage classique ?

    En clair j'aimerais bien faire poser des panneaux solaires pour le chauffage mais je doute que celà suffise. Comment s'assure la régulation entre le flux venant des panneaux et le flux venant de la chaudière ?

  35. #28
    claude27

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    C' est joli tout çà , Narduccio, et je souscris
    Mais faut se mettre à la place des 90% de Mr ou Mme toutlemonde , qui rame au boulot et dans les transports , pour quelques nèfles et qui n' en a rien à F .... de se voir " imposer " des " contraintes " .
    Combien ne révisent leur voiture que quand ils tombent en panne ,ou juste avant le contrôle technique , ou même après s' ils se sont fait recaler ??
    Déjà dans le milieu professionnel on rencontre des réticences .
    Quand j' ai quitté la SNIAS il y a 30 ans , ou tout se faisait de manière extrèmement rigoureuse avec check list,comme dans ton domaine je pense , où on devait cocher chaque étape et chaque contrôle effectué et que je me suis retrouvé dans un domaine quasi grand public chez Thomson , où on avait sur les chantiers des techniciens à peine formés , pas rigoureux pour deux sous , et que j' ai voulu ... amener mes check lists de contrôle " à la mode SNIAS " , tout en expliquant le pourquoi, la prévention des pannes , le gain de temps en maintenance, la satisfaction du client , etc , je suis passé pour un *******ur , un pinailleur , et me suis fait "jeter" !
    J' ai réussi tant bien que mal à imposer mes check list à mes techniciens avec grand mal , ( et j' en ai débusqué qui remplissaient les fiches le soir à la maison sans avoir fait les mesures ou les contrôles !!! ), et les collègues , vieux routiers , imbus de leur " expérience ", face au petit jeune qui débarquait , ont continué de " bricoler " à leur guise .
    Alors , t' imagines dans la vie courante .
    Moi quand je parle de ce genre de question à la maison ( faire tourner la lessive ou le séche linge en HC , ne pas mettre les convecteurs sur " max " , fermer les volets , les portes , les lumières dans les pièces inoccupées ), ma femme me rétorque " je suis pas sous tutelle ! " , et le jeune c.. en profite pour continuer de faire à sa guise ( halogène de 300 w dans sa chambre pour éclairer les mouches au plafond ) ...

  36. #29
    transhuman

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Citation Envoyé par claude27
    Alors , t' imagines dans la vie courante .
    Moi quand je parle de ce genre de question à la maison ( faire tourner la lessive ou le séche linge en HC , ne pas mettre les convecteurs sur " max " , fermer les volets , les portes , les lumières dans les pièces inoccupées ), ma femme me rétorque " je suis pas sous tutelle ! " , et le jeune c.. en profite pour continuer de faire à sa guise ( halogène de 300 w dans sa chambre pour éclairer les mouches au plafond ) ...

    C'est ta faute aussi fais comme moi : parle jeune :

    Tant d'euros d'economie = tant d'euros disponibles pour le baladeur MP3 de Noel

    T'inquiete pas que mes deux ados "de l'an 2000" ils ont vite pigé le coup. C'est bizarre mais maintenant même la TV reste plus en veille.

  37. #30
    camaron

    Re : pourquoi on parle autant de chauffage?

    Il faudrait même envisager de renommer ce chapitre des sciences de la terre : "Energie et chauffage".

    Déjà que l'environnement et l'écologie dans les sciences de la terre celà se discute, je placerais plus volontier l'écologie dans les sciences de la Vie.

    Un sujet sur le chauffage dans les sciences de la terre pourrait être plus en phase avec les thèmes traités en écologie.

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Pollution: mais pourquoi personne ne parle de la...cigarette?
    Par elgringorrible dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 45
    Dernier message: 15/07/2010, 13h21
  2. autant de questions
    Par mimou13 dans le forum Physique
    Réponses: 17
    Dernier message: 02/11/2007, 22h32
  3. Réponses: 10
    Dernier message: 20/05/2007, 11h02
  4. Pourquoi en France nos maisons consomment autant ?
    Par qsd88 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 86
    Dernier message: 24/10/2006, 07h35
  5. pourquoi parle t'on toujours de régime?
    Par oceane22 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/12/2005, 19h21