Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure



  1. #1
    schingouz

    Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure


    ------

    Bonjour,

    je viens d'emménager dans le nord. Maison neuve de 120m² livrée en décembre 2012, semi individuelle, RT2005, ventilation hygroB, chaudière elm leblanc murale mixte à haut rendement (megalia 24kw). Thermostat tout ou rien.

    J'ai regardé la régulation FW100 du constructeur avec sonde extérieure, et je me demandais si l'investissement était intéressant, ou si des forumeurs avaient déjà passé le pas?

    En effet, je pense que la chaudière n'est pas haut de gamme, et j'hésitais à ne rien faire et épargner pour une chaudière plus performante d'ici 4/5 ans, mais d'une autre marque. Donc, sur une durée de 4/5 ans, l'achat de cette régulation vous semble intéressante?

    merci!

    Nicolas

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Moux

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Bonjour,

    Une régulation par sonde extérieure est toujours un point positif pour le confort et la consommation (surtout si vous travailler avec des émetteurs basse températures comme les planchers chauffant et les radiateurs sur dimensionnés). Après, je ne connais pas le cout de ce module. Certain modèles de chaudière intègre d'office la fonction "régulation", il n'y a alors plus qu'a rajouter la sonde extérieur qui, elle, ne vaut pas grand chose...

    N.B. une sonde d'ambiance (et non un thermostat d'ambiance) est encore un + pour affiner le fonctionnement d'une sonde extérieure .

  4. #3
    ririmason

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Certes certes...en revanche on complique... surtout que certains modules de sonde ext ont des fonction de rampe qui ne sont pas faciles à bien régler. D'autres systèmes permettent de faire prévaloir la sonde extérieure ou au contraire la sonde intérieure. Le gros problème c'est que le consommateur n'est souvent pas autorisé à entrer dans le paramétrage du système et que l'installateur n'a pas le temps et ne vit pas au quotidien dans la maison au rythme des changements de t°. Je dirais que bien réglé ca doit être pas mal mais ce n'est pas facile à obtenir.
    acheter moins, acheter mieux

  5. #4
    barda

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    slt,

    à mon avis, la sonde extérieure n'a d'intérêt que pour des émetteurs de chaleur à forte hystérésis (forte inertie et long temps de réponse) et, peut-être, pour des maisons à très forte inertie thermique (ex. maison ancienne à murs épais)... elle est alors adaptée, le déphasage introduit par les parois extérieures correspondant au déphasage de la réactivité des émetteurs de chaleur; cela se fait au prix d'une plus grande complexité de la régulation qui doit intégrer une "loi d'eau" tenant compte de la température extérieure, de celle du fluide caloporteur et des caractéristiques thermiques du bâtiment; autant dire que cette loi est impossible à calculer et doit procéder d'une démarche de tâtonnements longue et aléatoire... on ne peut guère faire autrement pour un plancher chauffant (pour lequel on dispose d'ailleurs d'une estimation grossière de la loi d'eau permettant un premier réglage presque satisfaisant) ou, éventuellement, pour un chauffage à hydro-accumulation...

    tout cela me parait inutile pour un réseau de radiateurs (quelle que soit leur gradient thermique) où un thermostat d'ambiance peut parfaitement réguler, compte-tenu de leur réactivité correcte.

    mais ça n'est que mon avis...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Moux

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Pour le plancher chauffant : c'est absolument indispensable! Pour des radiateurs, bien que pas obligé, c'est un plus indéniable pour baisser la consommation.

    Effectivement, on a pas besoin d'envoyer la même température d'eau dans les radiateurs lorsqu'il fait 10°c dehors que lorsqu'il fait -10°C... Bien sur on peut modifier la température de départ quotidiennement à la main mais, même ainsi, la sonde extérieure permettra un réglage plus fin tout en faisant réaliser des économies.
    Même si chaque bâtiment a effectivement sa propre "courbe" pour le réglage de la loi d'eau, on peut facilement faire une estimation (1,3 à 1,5 pour du radiateur haute T°C et 0,5 à 0,7 pour un plancher par exemple. a moduler en fonction de l'isolation de la maison évidemment) a affiner d'une année sur l'autre (lors de l'entretien annuel) en fonction du ressentie de l'année passée.

    Et n'en déplaise aux plus sceptiques, bien qu'une installation radiateur puisse effectivement être régulée par un simple TA, le confort et les économies de chauffage seront supérieurs avec une sonde extérieure (et plus encore si elle est couplée à une sonde d'ambiance pour prendre en compte les apports ponctuels et autre variations de température brutale).

  8. #6
    herve78500

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Mon expérience personnelle,
    J'avais une chaudière fioul avec régulation en Tout Ou Rien par une thermostat d'ambiance, les émetteurs sont des radiateurs.
    Je suis passé à une chaudière à granulés avec régulation sur sonde extérieure. Le gain de confort a été très net. L'incidence sur la consommation difficile à chiffrer en raison du changement de chaudière.
    En régulation Tout Ou Rien, la température intérieure oscille en permanence, cela se sent. De plus si la descente de température extérieure est brutale, on peut éventuellement mettre un certain temps à retrouver la consigne. La sonde de température extérieure ajuste la puissance de chauffe avant même qu'elle se produise.
    La sonde d'ambiance qui va modifier la température de départ chauffage n'est utile qu'en mi-saison, si les apports solaires sont conséquents, ou encore si l'habitation peut être soumise à des vents froids.
    La détermination de la loi d'eau est empirique, mais elle n'est pas si compliquée: j'ai proposé une méthode graphique sur le fil
    message n°163 page 11
    http://forums.futura-sciences.com/ha...oeling-11.html
    A+
    Herve

  9. Publicité
  10. #7
    Did67

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Citation Envoyé par barda Voir le message

    intégrer une "loi d'eau" tenant compte de la température extérieure, de celle du fluide caloporteur et des caractéristiques thermiques du bâtiment; autant dire que cette loi est impossible à calculer et doit procéder d'une démarche de tâtonnements longue et aléatoire.....
    Je ne partage pas cette avis : sur le papier, la "loi d'eau" parait compliquée.

    Elle ne tient pas compte de la température extérieure : elle donne, pour une température extérieure, la température de départ de l'eau dans le circuit de chauffage.

    Elle dépend en effet, de la maison : l'isolation, les émetteurs (radiateurs et leurs caractéristiques, ou planchers chauffants), l'inertie thermique...

    Dans la réalité, si on connait le mode d'emploi de sa régulation (c'est cela le plus dur), et si on a un peu de patience, c'est simple comme bonjour !

    J'ai de multiples fois décrit une méthode par tâtonnements qui est infaillible et simple...(à condition de savoir repérer les paramètres "pente" et "pied de courbe" - ou les synonymes sur sa régulation). Elle est basée sur l'observation et la modification de ce sparamètres. Ceci "intègre" automatiquement les caractéristiques.

    Par le calcul, c'est en effet, horriblement compliqué. Et il faut avoir toutes les caractéristiques de toutes les surfaces d'échange...

    C'est en effet indispensable pour une bonne régulation d'un système inertiel (planchers ou murs chauffants). Cela est très utile pour des maisons ayant beaucoup d'inertie thermique. Et cela augmente le confort et diminue les pertes dans tous les cas...
    Dernière modification par Did67 ; 23/09/2013 à 20h31.

  11. #8
    barda

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    je crois, Did67, que nous disons exactement la même chose; mais tu dis que c'est facile (je n'en doute pas pour toi), moi je connais un certain nombre d'installateurs qui mettent un temps interminable, voire n'y arrivent jamais; ce fil donne d'ailleurs quelques exemples de raisonnements faux...

  12. #9
    ririmason

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    +1 avec Barda

    La maîtrise d'un système complexe avec sonde ext et thermostat d'ambiancen'est pas facile et ce n'est certainement pas à conseiller à des personnes qui n'ont pas la patience ou une certaine connaissance. De plus comme je le dis plus haut, certaines marques ( Buderus par exemple ) qui ont des systèmes de régulation très sophisitiqués, ne donnent pas accès au paramétrage afin de préserver le boulot des installateurs. Qaund il faut faire revenir le chauffagiste à plusieurs reprises, ca coûte cher et ca décourage.
    acheter moins, acheter mieux

  13. #10
    Did67

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    En effet !

    Ils devraient apprendre aux usagers à le faire. Il faut en effet, observer / corriger et ceci en période de froid faibe ["intersaison] puis par "grande froid". Et éventuellement revenir légèrement sur le 1er réglage... Il faut donc quelques interventions, durant toute une saison de chauffe.

    A raison d'un changement maxi par 24 h...

    Pour un professionnel, l'horreur.

    Pour un particulier : c'est rien du tout. Lire le thermomètre, afficher le bon menu, et changer par ex la pente de 0,2 puis 0,1 et laisser faire une journée, observer... Pas plus compliqué que de régler sa chaine favorite sur une télé après le JT de 20 h.

    C'est basé sur :

    a) afficher la consigne = "jev eux par ex 20°". Donc je mets comme consigne 20°.

    b) à l'équilibre thermique, j'observe la température effective : un simple thermomètre judicieusement placé dans le salon :

    1) il fait 20 ° = je ne change rien puisque j'ai ce que je veux...

    2) il fait moins = je modifie pente (vers le haut) et/ou pied de courbe

    3) il fait plus = je modifie pente (vers le bas) et/ou pied de courbe

    Et je laisse passer 24 h pour qu'il y ait un nouveau équilibre...

    Tôt ou tard, en quelques jours, on est à 1) !

    Je refais ça sur une période où il fait très froid.

    Et avec ça, la magie de la courbe de chauffe fera que quelle que soit la températuire externe, j'aurais toujours 1) (la temp mesurée = la temp consigne). Et si je mets 17° comme consigne, j'aurais 17. Tant que je ne change rien sur la maison : radiateurs, surfaces, isolation, vitrage...

  14. #11
    Did67

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message

    des personnes qui n'ont pas la patience ou une certaine connaissance. De plus comme je le dis plus haut, certaines marques ( Buderus par exemple ) qui ont des systèmes de régulation très sophisitiqués, ne donnent pas accès au paramétrage afin de préserver le boulot des installateurs. Qaund il faut faire revenir le chauffagiste à plusieurs reprises, ca coûte cher et ca décourage.
    1) Patience : oui, il en faut un peu. Quelques minutes, quelques jours de suite...

    Connaissance : non ! Contrairement à ce qu'on pense, ce que je décris ne nécessite que deux choses : savoir lire un thermomètre et trouver le bon menu sur la régulation (là, je le concède, cela peut être un peu plus complexe - selon la qualité des notices).

    C'est comme conduire une voiture : inutile de savoir comment fonctionne un moteur à injection directe ou une boite Powershift pour la conduire ! Il suffit de savoir appuyer sur les pédales et tourner le volant.


    2) J'ai eu deux systèmes, un de chez Viessmann (le plus simple : il y avait deux boutons en façade, l'un pour la pente, l'autre pour les "parallèles") et une régulation TEM sur ma chaudière à pellets, avec un "dsiplay" (écran ; là, en effet, il faut "naviguer" la notice à la main - au début). Dans les deux cas, les paramètres de la courbe de chauffe font partie des menus utilisateurs, accessibles sans code. Il y a en effet, d'autres paramètres "réservés au technicien".

    Buderus, je ne sais pas. Si tu as raison, ils exagèrent !

  15. #12
    Did67

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message

    La détermination de la loi d'eau est empirique, mais elle n'est pas si compliquée: j'ai proposé une méthode graphique sur le fil
    message n°163 page 11
    En effet, il y a aussi cette deuxième méthode.

    Sur un autre forum, il ya aussi un tableur excel qui calcule, à partir de deux relevés de tempéraures interne / températures externes aussi distant que posisble, les paramètres...

    Non, je pense qu'il y a hélas quelques mauvais chuaffagistes qui ne connaissent pas eux-mêmes le principe et le système et qui "embrouillent"...

  16. Publicité
  17. #13
    behache

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Bonjour
    Citation Envoyé par schingouz Voir le message
    ..chaudière elm leblanc murale mixte à haut rendement (megalia 24kw). Thermostat tout ou rien.
    Dommage que le promoteur ait mégoté en évitant la variante chaudière à condensation dont une partie du supplément doit justement correspondre au régulateur à sonde extérieure !
    J'ai regardé la régulation FW100 du constructeur avec sonde extérieure, et je me demandais si l'investissement était intéressant, ou si des forumeurs avaient déjà passé le pas ?
    En effet, je pense que la chaudière n'est pas haut de gamme, et j'hésitais à ne rien faire et épargner pour une chaudière plus performante d'ici 4/5 ans, mais d'une autre marque. Donc, sur une durée de 4/5 ans, l'achat de cette régulation vous semble intéressante?
    Cette régulation est bien supérieures à un TA ToR, mais pour 4 à 5 ans je ne sais pas si ce sera un investissement rentable.
    Je te rejoins, à condition qu'à ce terme tu changes effectivement ta chaudière contre une à condensation et effectivement cette fois là le régulateur climatique (au moins une sonde extérieure)
    Il n'est pas nécessaire de mettre une fortune dans une chaudière à condensation, beaucoup de prix sont surfaits et tu pourrais rester dans la même marque sans doute avec un rapport Quatité/prix plus intéressant.

    Le moment venu, tu devras absolument comparer les rendements catalogues et le prix pour faire ton choix sans rester sur des préjugés !
    =============================
    Pour ceux avec le même problème mais qui ne désireraient ni changer leur chaudière ni acquérir une régulation climatique, particulièrement ceux qui ont une faible inertie, de grandes baies au sud ou un poêle servant de chauffage régulier, il existe des TA qui ne travaillent pas exactement en ToR mais en véritable régulateurs.
    Ils commandent la chaudière en ToR mais calculent des cycles de chauffe (rapport temps de marche/ temps total de cycles) non seulement en fonction de la température qu'ils mesurent mais aussi en fonction de la vitesse à laquelle la température effective s'éloigne ou se rapproche de la consigne à la manière des vraies régulations PID
    Ceux qui seraient intéressés pourront retrouver ces thermostat par une recherche incluant " base de temps ".
    Cordialement.

  18. #14
    Vince44

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Salut,

    Je fais le constat suivant :

    Ma maison est à forte inertie mais les besoins varient copieusement en fonction du vent (étanchéité trop faible) et de l'ensoleillement. La pluie semble aussi bien refroidir les murs mais l'effet est moins immédiate (déphasage) donc plus difficile à évaluer.

    Ce qui fait que, un matin venteux et couvert après la pluie par 12°C va occasionner une conso plus ou moins équivalente à terme (déphasage toujours...) à un matin sec sans vent et ensoleillé par 0°C. De là, je ne vois pas bien comment la sonde de température extérieure pourrait m'aider à réguler finement sur l'année.... Les jours de brumes, ok, mais les autres....

    Vu que je gère le stock de chaleur du tampon et que j'alimente en bois la chaudière, je suis contraint à un "monitoring" de la consommation et j'essaye d'anticiper les besoins. Clairement, je ne me fie pas qu'à la température extérieure et ça me réussit. Quand je me plante c'est souvent la faute du vent qui s'est levé....

    Pour moi il y a les maisons performantes qui visent à limiter les déperditions, maximiser les apports solaires et minimiser l'impact du vent et les maisons plus classiques qui sont plus ou moins sensibles à au moins un des deux paramètres (si on est plein nord, on est sensible qu'au vent...). Dans tous les cas, il faudrait au moins deux appareils pour mesurer les paramètres pertinents il me semble.
    Sur du performant, les apports solaires sont décisifs, sur du moins performant ils peuvent être anecdotique à importants et le vent est très souvent un paramètre important.

    Une idée qui vaut ce qu'elle vaut: j'ai ma sonde d'ambiance dans un couloir sur un flux entre prise d'air au sud-est et aspiration de la cuisine et avec un radiateur à robinet manuel bien sûr.

    L'air extérieur est pris au sud-est donc influencé par l'ensoleillement et la température extérieure. Si il y a bcp de vent les courants d'air vont de toute façon toucher directement la température ambiante globale. De là, je mesure un mélange intéressant de conditions intérieures et extérieures. Avec un système de radiateur réactif, c'est assez efficace comme solution hybride je trouve. Evidemment ça n'anticipe pas mais vu que la maison est inertielle, faut juste expliquer à la régul qu'une petite variation doit entraîner une réaction sérieuse.... (et là, j'ai pas encore réussi )

    Sur les systèmes moins réactifs, difficile de gérer quelque soit l'instrumentation de mesure instantanée dès l'instant où on a un fort impact du soleil. Le cas typique c'est le matin brumeux qui laisse place à une belle après midi ensoleillée. Avec un plancher chauffant lourd devant les baies, on l'a forcément dans l'os, surtout si il y a peu d'inertie autre.... Il aurait fallu prévoir précisément le moment du changement d’ensoleillement pour être efficace. Certaines maisons sont très difficiles à manœuvrer surtout en climat continental!

    A+

    Vincent

  19. #15
    Vince44

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Salut,

    Je fais le constat suivant :

    Ma maison est à forte inertie mais les besoins varient copieusement en fonction du vent (étanchéité trop faible) et de l'ensoleillement. La pluie semble aussi bien refroidir les murs mais l'effet est moins immédiate (déphasage) donc plus difficile à évaluer.

    Ce qui fait que, un matin venteux et couvert après la pluie par 12°C va occasionner une conso plus ou moins équivalente à terme (déphasage toujours...) à un matin sec sans vent et ensoleillé par 0°C. De là, je ne vois pas bien comment la sonde de température extérieure pourrait m'aider à réguler finement sur l'année.... Les jours de brumes, ok, mais les autres....

    Vu que je gère le stock de chaleur du tampon et que j'alimente en bois la chaudière, je suis contraint à un "monitoring" de la consommation et j'essaye d'anticiper les besoins. Clairement, je ne me fie pas qu'à la température extérieure et ça me réussit. Quand je me plante c'est souvent la faute du vent qui s'est levé....

    Pour moi il y a les maisons performantes qui visent à limiter les déperditions, maximiser les apports solaires et minimiser l'impact du vent et les maisons plus classiques qui sont plus ou moins sensibles à au moins un des deux paramètres (si on est plein nord, on est sensible qu'au vent...). Dans tous les cas, il faudrait au moins deux appareils pour mesurer les paramètres pertinents il me semble.
    Sur du performant, les apports solaires sont décisifs, sur du moins performant ils peuvent être anecdotique à importants et le vent est très souvent un paramètre important.

    Une idée qui vaut ce qu'elle vaut: j'ai ma sonde d'ambiance dans un couloir sur un flux entre prise d'air au sud-est et aspiration de la cuisine et avec un radiateur à robinet manuel bien sûr.

    L'air extérieur est pris au sud-est donc influencé par l'ensoleillement et la température extérieure. Si il y a bcp de vent les courants d'air vont de toute façon toucher directement la température ambiante globale. De là, je mesure un mélange intéressant de conditions intérieures et extérieures. Avec un système de radiateur réactif, c'est assez efficace comme solution hybride je trouve. Evidemment ça n'anticipe pas mais vu que la maison est inertielle, faut juste expliquer à la régul qu'une petite variation doit entraîner une réaction sérieuse.... (et là, j'ai pas encore réussi )

    Sur les systèmes moins réactifs, difficile de gérer quelque soit l'instrumentation de mesure instantanée dès l'instant où on a un fort impact du soleil. Le cas typique c'est le matin brumeux qui laisse place à une belle après midi ensoleillée. Avec un plancher chauffant lourd devant les baies, on l'a forcément dans l'os, surtout si il y a peu d'inertie autre.... Il aurait fallu prévoir précisément le moment du changement d’ensoleillement pour être efficace. Certaines maisons sont très difficiles à manœuvrer surtout en climat continental!

    A+

    Vincent

  20. #16
    ririmason

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Pour moi vince 44 a bien résumé l'affaire
    acheter moins, acheter mieux

  21. #17
    Vince44

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    re'

    Tiens, par contre, une idée intéressante serait un système connecté à un thermostat d'ambiance et à la météo.
    j'imagine qu'avec une base de donnée, les bons calculs et les outils de mesure et de prévision de la météo on aurait des trucs intéressants à terme même sans capteurs extérieurs...

    Si qqun était en quête d'un sujet de thèse avec débouchés potentiels, c'est cadeau

    A+

    Vincent

  22. #18
    ririmason

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Ouii et non parce que comme on le sait chaque maison ou presque a son micro climat en fonction de son orientation, du relief, des vents dominants etc. et chaque maison répond de manière différente.
    acheter moins, acheter mieux

  23. Publicité
  24. #19
    barda

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Je suis d'accord avec Vince44 pour l'essentiel, notamment sur le fait qu'une sonde externe ne conduit pas à une régulation fine, tenant compte de tous les paramètres; j'ai le même problème quand le vent souffle, il refroidit plus la maison que prévu par la loi d'eau; mais c'est effectivement que ma maison n'est pas suffisamment étanche...

    Par contre, j'ai un désaccord sur le comportement d'un plancher chauffant au soleil; un plancher chauffant correctement conçu régule sur la température de retour et non de départ, ce qui fait que si le soleil chauffe le plancher, l'eau se refroidit moins et reviendra plus chaude, entrainant donc une régulation de la vanne trois voies: un pc est autorégulant de ce point de vue. La très bonne étude du GREC sur les émetteurs de chaleur a montré d'ailleurs expérimentalement que dans certains cas d'ensoleillement le pc pouvait aller jusqu'à récupérer de l'énergie en régulant (c'est assez rare, on se rassure), c'est à dire se comporte en capteur net d'énergie solaire en fournissant une puissance thermique négative...

    Par ailleurs, je ne suis guère partisan de multiplier les facteurs et les boucles de régulation, cela conduisant très rapidement à une "usine à gaz" fragile et ingérable; je préfère, et de loin, l'intervention intelligente de l'utilisateur... malheureusement, celle-ci ne fait pas partie des garanties décennales...

  25. #20
    schingouz

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Oui, delta dore fournit ce genre d'appareil, mais le prix est très proche de la solution ELM FW 100, si on prend la tybox avec sonde extérieure (env 150€).

    Je vais déjà ajuster les paramètre de puissance de la chaudière réglables sur le heatronic 3 (puissance nominale 12kw et non 24kw comme d'origine, base de temps 15mn, et temp circuit chauffage 42°c, puis supprimer le mode confort en ecs). Puisque le principe est le fonctionnement en basse température, je vais faire la première partie de l'hiver comme cela.

    Ensuite, si je ne suis pas satisfait, je trancherai entre un delta dore avec base temps et sonde, ou le FW 100.

    MErci de votre aide,

    Nicolas

  26. #21
    Vince44

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Par contre, j'ai un désaccord sur le comportement d'un plancher chauffant au soleil; un plancher chauffant correctement conçu régule sur la température de retour et non de départ, ce qui fait que si le soleil chauffe le plancher, l'eau se refroidit moins et reviendra plus chaude, entrainant donc une régulation de la vanne trois voies: un pc est autorégulant de ce point de vue.
    Ce que tu dis me semble logique mais j'ai quand même constaté des problèmes de régulation avec ce type de configuration.

    A mon avis ça vient du fait qu'en l'absence d'une inertie importante autre que le PC, même si la source de chaleur n'alimente plus le PC, il restera émetteur net un certain temps et que, vu qu'il n'est pas capteur et qu'il n'y a pas d'inertie autre apte à capter le rayonnement solaire... ça surchauffe. De ce que j'ai vu en de tels cas la correction de la température intervient quand l'ensoleillement baisse, avec parfois un effet "rebond" qui conduit à descendre sous la consigne...

    Par ailleurs, il n'y a le problème du zonage. J'imagine que si une partie de la maison est en surchauffe du fait des baies, une autre peut être en demande de chaleur (température basse mais gros apports solaire) du coup soit ces zones ont été délimitées de manières pertinente et ont leur propre régul' sur retour soit pas et on doit avoir une espèce de moyenne qui s'opère sur la consigne...

  27. #22
    Did67

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    En effet. Je suis d'accord avec le fait qu'une régulation sur sonde externe ne "marche" bien qu'en absence de perturbation pas des apports / pertes autres que ceux prévus lors du réglage (apports par le chauffage / pertes par conductions des paroies).

    Pour ma part, j'ai de grandes baies vitrées sud et ouest (toute la face ouest du salon, du sol au plafond, est vitré).

    Je gère de la façon suivante :

    a) en plus de la sonde externe, j'ai une sonde d'ambiance

    Donc ma température de départ est corrigée.

    Il n'en reste pas moins que cette correction est une correction "a posteriori", donc il y a une certaine surchauffe...

    b) idem si le vent refroidit la maiosn, là aussi, une "certaine" correction s'opère.

    Ma régulation calcule de la façon suivante :

    Tdep = a + p * (temp cons - temp ext) + k * (temp cons - temp mes)

    Tdep = température de départ dans le circuit de chuaffage
    a= pied de courbe (vers 23 ° je crois - de mémoire)
    p = pente (0,7 de mémoire)
    temp cons = temp cons (ce que je veux)
    temp ext = temp externe relevée par la sonde
    k = coéfficient de la sonde d'ambiance (chez mois 4 sur 10)
    temp mes = temp réelle relevée par la sonde d'ambiance

    Si je monte k, cela réagira plus brutalement, la temp montera moins dans le salon quand il y a du soleil, mais dans les pièces sans soleil, la température sera plus basse... J'ai donc opté pour une action mesurée.

    Pour peaufiner encore, il faudrait deux circuits !

    Ceci dit, avec des PCBT épais, qui ont des récations décallées de 3 ou 4 heures, je n'avais guère le choix !

    Et la surchauffe est toujours modérée (en période de chauffage), car l'inertie de la maison absorbe les calories excédentiares.

    En été, bien sûr, il faut gérer les ouvertures ! (volets électrifiés externes). inon, c'est la mort !

  28. #23
    Tam

    Re : Intérêt d'une régulation avec sonde extérieure

    Bonjour,
    Ces jours-ci, sans chauffage et avec ce soleil constant, les maisons ont le temps de se stabiliser thermiquement

    Par curiosité, j'ai observé mon amplitude thermique intérieure par rapport à celle extérieure.

    Samedi dernier par exemple:
    - variation à l'intérieur: de 19,6° à 21,6° soit 2°
    - variation extérieure: de 8,5° à 21,5° soit 13°

    Avez-vous une variation comparable sans chauffage ? Et avec une régulation climatique ?

Discussions similaires

  1. Régulation sonde extérieure et insert
    Par nicolo011 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 06/03/2013, 21h25
  2. Utilité régulation par sonde extérieure
    Par Reacteur84 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/08/2012, 14h26
  3. Interet d'une régulation avec sondes Int et Ext.
    Par louis266 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 22/02/2010, 19h03
  4. fonctionnement chaudière fuel avec sonde extérieure
    Par jm51 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/11/2009, 10h10
  5. Thermostat programmable avec regulation par sonde exterieure
    Par casnav dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/08/2008, 21h59
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...