Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Choix du chauffage : casse-tête



  1. #1
    régis70

    Choix du chauffage : casse-tête


    ------

    Bonjour

    Voici ma problématique : je vais commencer à transformer la grangerie de notre ferme en notre future habitation, et je dois choisir le mode de chauffage.

    La ferme se situe en haute Saône (à côté de Ronchamp, pour les amateurs d’architecture), climat continental avec des hivers longs et rigoureux. Pour le moment nous habitons dans le logis, qui est orienté au nord.

    Notre logement aura une forme rectangulaire de 11,5 X 8 m, la plus grande longueur étant plein sud. Ce rectangle est séparé dans la grande longueur par un mur de refend. Les murs sont en grés des Vosges avec un liant chaux sable, ils font 50 cm, tout comme le mur de refend.

    Je compte réaliser deux baies vitrées côtés sud pour un apport solaire maximal, et appliquer un enduit chaux chanvre sur les murs extérieurs. Les menuiseries extérieures seront de très bonne qualité.

    J’hésite donc entre :

    - un poêle de masse en position centrale. Ce qui me fait hésiter, c’est le « chauffage » des chambres à l’étage, même s’il y aura une mezzanine, et de la salle de bain au RDC

    - Une chaudière à granulés + plancher chauffant.

    - Une chaudière à granulés + mur chauffant (le mur de refend)

    - Une chaudière à granulés + radiateurs basse température

    - Une chaudière bois + hydro-accumulation

    Le PSD me semble exclu dans notre région, car trop peu d’ensoleillement. J’installerai en revanche un chauffe eau solaire.

    Le choix doit se faire bien sûr en fonction d’un compromis prix (achat + utilisation) / performance / confort.

    Voilà, j’espère que vous avez suffisamment d’éléments pour m’aider dans mon choix, qui malgré la lecture régulière de nombreux forums, est encore hésitant.

    Merci pour vos réponses

    Régis

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Quisit

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    ton isolation ?

  4. #3
    régis70

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Pour les murs extérieurs, un enduit chaux chanvre de 7 cm environ.

    Pour les combles perdus et les rempants, je pense 30 cm de ouate de cellulose.

    J'hésite encore au niveau des sols ( une partie dallée, une partie en terre battue, mais je dois solutionner le problème de remontées humides - salpêtre sur les murs )

  5. #4
    Quisit

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    hmmm c'est assez inégal !
    resistance thermique de ton enduit chaux chanvre : 0,90
    à comparer avec celle de ton toit largement > 5

    quand au sol en terre battue c'est un énorme pont thermique si il n'y a pas au moins une isolation des fondations autour de ta maison, pour faire du sol une zone d'inertie thermique de ton chauffage ou du frais en été

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    régis70

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Bonsoir

    Après réflexion et discussions sur d'autres forum, il apparait que l'isolation chaux chanvre n'est pas suffisant. J'opterais alors pour une :

    - soit une isolation laine de bois 12 cm par panneaux entre ossature bois.

    - soit idem mais panneaux cellulose.

    - soit cellulose par projection humide (question subsidiaire eut on projeter directement contre le mur en pierres ?)

    Question pour Godfroy : tu parles d'isolation périphérique des fondations : quel matériaux, quelle mise en oeuvre ?

    Merci

    Régis70

  8. #6
    seboseb

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Bonjour,
    Régis, si j'ai bien saisi, tu as des murs de forte inertie que tu souhaites isoler par l'intérieur. Plus tu isoleras ces murs, plus tu perdras ta forte inertie (évidemment, laine de bois = mieux que laine de verre ou de lin car plus dense, mais c'est quand même pas l'inertie d'un mur de 50 cm en pierre !)

    J'imagine que tu as déjà envisagé l'isolation extérieure, qui résoudrait tout, mais que tu l'as abandonné pour des raisons patrimonio-esthético-juridiques

    Dans tous les cas, l'isolation est une BONNE chose, même par l'intérieur, puisque seule une bonne isolation peut faire économiser beaucoup de chauffage. Simplement, pour éviter les variations de température trop brusques, choisis un mode de chauffage avec une régulation poussée (donc : plus chaudière que poêle de masse).

    Concernant le choix pellet/plaquette évoqué par Godefroy, il me semble que la chaudière pellet est compatible avec ta maison si elle est bien isolée. Par contre, les chaudières à plaquette, plus chères à l'achat, de puissance plus importante, permettent d'avoir un coût de combustible imbattable (env. 18€ le m3, soit 900 kWh), intéressant dans les logements qui consomment vraiment beaucoup d'énergie. Vérifie tout de même que tu as un fournisseur pas loin... Les espaces info énergies de l'ADEME te donneront une liste au 0800 060 050.

    Concernant la diffusion de chaleur, je choisirais personnellement le mur chauffant, mais ça c'est juste du feeling !!

  9. Publicité
  10. #7
    pascalcal

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Salut Régis

    Je choisirais un poele de masse, en position centrale, à cause du mur de refend et aussi parce qu'à l'usage, c'est sans doute le plus économique en bois (quoique la réponse de Seboseb annonçant 18€/M3 de plaquettes m'interpelle). Le mur de refend permettra la diffusion de la chaleur à l'étage. Mais ce choix induit plutôt une isolation des murs par l'extérieur. S'il n'est pas possible d'isoler par l'extérieur, dans ce cas, j'abandonnerais l'idée du poele de masse. De même si tu veux chauffer beaucoup à l'étage (> 20°).

    J'exclurais le plancher chauffant, en particulier à cause des problèmes de remontées d'humidité. Pour limiter ces remontées, il faudrait faire une dalle, à la chaux bien entendu, "posée" sur un hérisson (et pluis aussi un drainage extérieur). Or, j'ai cru comprendre que dalle à la chaux et plancher chauffant ne font pas bon ménage. Dailleurs, quelqu'un sur ce forum a t-il des infos précises et documentées à ce sujet ?

    Ensuite : les poeles à granulés. Les retours sont inégaux : problèmes de bruit, système d'alimentation pas toujours fiable, réglage délicats, difficultés d'approvisionnement en pellets, qualité inégales des différentes marques de pellets, etc.... De plus, c'est très à la mode et les prix des pellets grimpent et continueront sans doute à grimper.
    Tu as la chance d'habiter dans une région très boisée (sur les bancs de l'école, je me souviens avoir appris que c'était le 2ème département le plus boisé de France, après les Landes. C'était il y a 40 ans, certe, mais je suppose que c'est toujours le cas, non ?). Donc : le bois de chauffage ne dois pas être très cher. Ecologiquement aussi, ça me semble plus pertinent que des pellets ou des plaquettes qui auront voyagé par camion. A moins qu'il y ait un fabriquant dans ton coin. Donc, poursuivant mon raisonnement, je m'orienterais vers une solution brulant du bois, comme un chaudière bois. Et comme je suis flemmard, j'aimerais ne pas avoir à recharger tous les jours, et donc, l'hydroaccumulation serait pour moi un "plus". Donc radiateurs dans les pièces. Ceci dit, pour chauffer "avec du vrai bois", il faut de la place pour le stocker, pouvoir stocker au moins 2 années d'avance pour ête sur qu'il soit bien sec, etc....Le gros avantage des pellets et autres buchettes, c'est leur qualité de combustion : toujours bien sec, et leur facilité de stockage et de manutention. Personnellement, chauffant avec un poele "moderne", habitant dans une région pauvre en bois (Toulouse), où l'on ne trouve que du bois cher, pas sec, venant du massif central (le dernier que j'ai acheté venait de la creuse), j'ai choisi depuis longtemps de bruler des buchettes de sciure compressée, fabriquées de surcroit à Toulouse. Un vrai bonheur : une qualité constante et sans mauvaise surprise.
    Voila, j'espère que mon raisonnement t'aidera à y voir plus clair. Je suis conscient que, n'ayant pas tous les éléments en main, il peut y avoir des arguments qui ne tiennent pas la route.
    Bien cordialement

  11. #8
    Philou67

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Citation Envoyé par seboseb
    Bonjour,
    Régis, si j'ai bien saisi, tu as des murs de forte inertie que tu souhaites isoler par l'intérieur. Plus tu isoleras ces murs, plus tu perdras ta forte inertie (évidemment, laine de bois = mieux que laine de verre ou de lin car plus dense, mais c'est quand même pas l'inertie d'un mur de 50 cm en pierre !)
    Attention, la fonction d'isolant de la laine de bois est incompatible avec la fonction "inertie" lorsque les 2 fonctions sont réalisées dans le même matériaux (laine de bois), qu'il soit placé à l'intérieur ou à l'extérieur.

    Je m'explique, l'isolant a pour fonction de garantir un écart de température le plus important possible entre sa face intérieur et sa face extérieur.
    Par conséquent, même si l'isolant à la capacité d'accumuler de l'énergie (comme la laine de bois dense), elle restituera toujours cette énergie vers la paroi la plus froide, donc vers l'extérieur.
    En revanche, en isolation extérieur, ton mur lourd intérieur aura ses deux parois (intérieur et extérieur) à des températures relativement simulaires (fonction de l'isolant), et pourra restituer une bonne partie de son énergie à l'intérieur lorsque la température intérieur sera plus faible que celle de ton mur.

    Je ne vois qu'un avantage aux isolants naturels denses par rapport aux isolants plus légers : le déphasage (temps de transfert de l'énergie dans le matériau). Mais c'est surtout utile en été.

  12. #9
    Philou67

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Citation Envoyé par pascalcal
    Salut Régis
    Je choisirais un poele de masse, en position centrale, à cause du mur de refend et aussi parce qu'à l'usage, c'est sans doute le plus économique en bois (quoique la réponse de Seboseb annonçant 18€/M3 de plaquettes m'interpelle). Le mur de refend permettra la diffusion de la chaleur à l'étage. Mais ce choix induit plutôt une isolation des murs par l'extérieur. S'il n'est pas possible d'isoler par l'extérieur, dans ce cas, j'abandonnerais l'idée du poele de masse. De même si tu veux chauffer beaucoup à l'étage (> 20°).
    Je ne vois pas en quoi l'isolation par l'intérieur est incompatible avec le poêle de masse. Bon nombre de MOB n'ont aucune inertie, et l'utilisation d'un poêle de masse est tout à fait recommandée. Mais attention à avoir une bonne isolation. L'avantage du poêle de masse dans ce contexte est une réactivité plus rapide de l'ambiance chaude : tu n'as pas besoin de réchauffer tes murs avant de sentir la chaleur. Si tu es bien isolé, tu ne perdras pas cette chaleur rapidement acquise.
    Pour ton étage par contre, je doute que le mur de refend puisse te servir à chauffer l'étage. Je te conseille de poster sur ce fil pour avoir confirmation http://forums.futura-sciences.com/thread42362.html.
    En revanche, comme une PM diffuse environ 10% d'énergie par convection, un vide au dessus du poêle avec une mezzanine par exemple permet d'alimenter les chambres en chaleur (c'est mon option). Celà semble suffisant d'après de nombreux utilisateurs.
    Visite le fil que je t'ai donné pour te faire une idée des avantages (/inconvénients) du PM.

  13. #10
    régis70

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Merci pour vos commentaires passionnés et passionnants.

    Comme toujous, comme personne n'est vraiment d'accord difficile de se faire une opinion.

    Je précise que nous avons des hivers longs et froids (cette année, un peu exceptionnelle, plus de 2 mois sans que le thermomètre dépasse 2° en journée, et plusieurs semaines au dessous de 0). En temps normal, nous avons souvent de belles journées de froid sec en janvier février.

    Je pense donc qu'une bonne isolation n'est pas superflue. L'inertie du mur de refend (qui sera "chauffé" la journée par les deux grandes ouvertures au sud), ajoutée à celle
    de la dalle, n'est-elle pas suffisante ?

    J'avais aussi pensé à utiliser le mur de refend comme mur chauffant : quelqu'un a-t-til une expérience sur ce genre de procédés ?

    Enfin, pour le chauffage, le poêle de masse est séduisant, mais j'y vois deux défauts :
    - il faut faire une flambée tous les matins, donc se lever tôt ! (à confirmer par les utilisateurs, j'avoue que je n'ai pas le courage de parcourir l'ensemble du sujet sur les PDM)
    - Pour l'eau chaude, il faut un cumulus.

    Donc, pour l'instant, le PDM ne tient plus la corde, mais la chaudière granulés et la chaudière à hydro accumulation.

    Pour cette dernière, avez-vous également des retours ? Quelle autonomie peut-on prévoir, et quelle consommation de bois ?

    Merci

    Régis

  14. #11
    pascalcal

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Citation Envoyé par Philou67
    Je ne vois pas en quoi l'isolation par l'intérieur est incompatible avec le poêle de masse. Bon nombre de MOB n'ont aucune inertie, et l'utilisation d'un poêle de masse est tout à fait recommandée. Mais attention à avoir une bonne isolation. L'avantage du poêle de masse dans ce contexte est une réactivité plus rapide de l'ambiance chaude : tu n'as pas besoin de réchauffer tes murs avant de sentir la chaleur. Si tu es bien isolé, tu ne perdras pas cette chaleur rapidement acquise.
    Salut à tous.
    Certe, coté constructeurs de MOB, ça ne les gène pas de préconiser un poele de masse. Il reste cependant bien établi que le poele de masse est vraiment intéressant dans une maison à forte inertie. Si la maison n'a pas la possibilité de stocker le rayonnement du PM, quel est l'intéret de choisir ce type de chauffage : les 10% de convection ? Même réflexion pour une maison isolée par l'intérieur : l'isolant fait barrière aux rayonnements du PM qui pourrait être stockés dans la masse des murs.
    Ceci dit, c'est vrai qu'une maison sans intertie bien isolée, limitera fortement les pertes caloriques. Mais dans ce cas, je choisirais alors un poele "scandinave" avec un bon rendement (avec post-combustion) parce que, dans ce cas de figure (chauffer l'air), il sera aussi efficace et beaucoup moins cher.

  15. #12
    Philou67

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Le confort du rayonnement est sans rapport avec celui de la convection.
    Par ailleurs, pour moi (mais je me trompe peut-être), l'essentiel du stockage inertiel doit d'abord être réalisé pour stocker l'énergie solaire... ensuite celle du PM. Mais si tu vises déjà le solaire passif, tu vas fortement diminuer tes besoins en chauffage, et par la même, la masse du poêle va fondre.
    En revanche, le PM apporte justement l'inertie qui manque dans une MOB sans inertie dans les murs. L'énergie est diffusée lentement, et le fait ne pas avoir à "chauffer" tes murs permet d'avoir une meilleur réactivité. Je ne pense pas que ce soit incompatible. Par ailleurs, trop d'inertie n'est pas forcément un avantage : si tu as trop de déphasage ou trop de masse, tu as peut-être plus de mal à réguler ton chauffage.

    Mais loin de moi l'idée d'imposer mes convictions. Je crois que chaque projet se réfléchi avec ses attentes propres. Les choix ne sont pas facile à faire (en plein dans le sujet). Il y a une chose qui m'a franchement décidé à choisir le PM (paradoxalement, ce n'est pas le chauffage ) : c'est le four. Un four allumé en permanence, çà c'est vraiment écologique : exit le four électrique en hiver. A part çà, j'aurais surement bassiné un moment mon épouse pour choisir une autre mode de chauffage.
    Bonne journée.

  16. Publicité
  17. #13
    seboseb

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Citation Envoyé par pascalcal
    Il reste cependant bien établi que le poele de masse est vraiment intéressant dans une maison à forte inertie. Si la maison n'a pas la possibilité de stocker le rayonnement du PM, quel est l'intéret de choisir ce type de chauffage : les 10% de convection ?
    Attention, je crois quand même que le rayonnement d'un PM reste intéressant même s'il n'est pas absorbé par d'autres masses ! Il réchauffe les êtres humains, les meubles, les revêtements, (et même le chat), qui sont à proximité. Donc, il n'y a pas que les 10% de convection qui restent ! Mais dans une maison à très faible inertie, je pense qu'il y a un risque de :
    - répartition inégale de la sensation de chaleur selon que l'on est proche ou loin du poêle,
    - variations de température non négligeables entre 2 flambées.
    Même si, (on est tous d'accord), la masse interne du PM lui permet de LIMITER ces 2 inconvénients.

    En fait, il faudrait qu'un proprio de MOB avec PM s'exprime sur le sujet (ceci est un appel )

  18. #14
    Philou67

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Euh... vous trouverez Fufull, Le jeck et Ludo B, Ririmason et bien d'autres sur le long... long, très long fil "retour d'expérience poêle de masse" (qui est encore très actif... on y cause puissance et énergie en ce moment).
    Le début est là: http://forums.futura-sciences.com/thread42362.html

  19. #15
    régis70

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Bonsoir à tous

    Bon, vous êtes tout de même en train de me convaincre pour le poêle de masse.

    Se pose tout de même la question de la production d'eau chaude. Quelle solution préconisez-vous en complément du PDM, y a-t-il autre chose que le cumulus (avec ou sans ECS) ?

    Régis

  20. #16
    Philou67

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Arg... c'est clair que la solution PM n'assure pas l'ECS.
    Pour ce qui est du choix d'un PM ou pas, je te conseille vivement de voir sur place (c'est sur, c'est plus vraiment la bonne saison). Va chez quelqu'un qui en a un, ou chez un revendeur qui en expose en fonctionnement (dans quelle région es-tu ?). C'est à mon sens une démarche essentielle tant la différence est grande par rapport aux autres systèmes de chauffage central.

    Pour l'ECS, je n'ai pas encore de solution finale, mais l'ECS solaire avec appoint électrique (une hérésie sur ce forum), tient la corde. Cependant, je prévoirais un double échangeur pour troquer ma résistance électrique avec une chaudière thermique un jour ou l'autre.
    Une solution de R17777 qui représente une bonne alternative à l'appoint électrique (je ne sais plus dans quel discussion, fait une recherche R17777 avec les mots clés solaire appoint gaz instanné, tu devrais trouver la discu) est de faire l'appoint avec un brûleur gaz instanné en sortie de ballon solaire.
    Maintenant, côté investissement, le solaire revient assez cher... il existe des solutions meilleurs marchés que les grandes marques généralistes ... recherche sur le forum un post de Quisit avec comme mot clé PIAC ou EZINC.

  21. #17
    jer75

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Philou67
    recherche sur le forum un post de Quisit avec comme mot clé PIAC ou EZINC.
    'PIAC' sur google, ca ira plus vite, tu trouve leur site et tu fais une demande de tarifs, ils sont trés réactifs et tu auras une réponse rapide (en plus, ils sont du coté de Lyon il me semble).

    Sinon, une petite rectification concernant la plaquette.
    18€ le m3 à 900 kWh, c'est relatif
    ca peut aussi etre 20€ à 25 € le m3 à 1000 kWh
    etc... tout dépend du type de produit et de la région...

    Mais en usage domestique, donc sur des petites chaudiéres, la plaquette doit etre de relativement bonne qualité, c'est à dire calibrée et d'une humidité proche de 30%. Donc 18 € ca me parait un peu leger. Il faut se renseigner en amont sur les filiéres locales. Si elles existent, quelque soit les prix pratiqué (de 15 à 25 Euros le métre cube) c'est de loin la solution la plus économique et la plus pratique au fonctionnement . c'est aussi la plus chére à l'investissement

    Le PM c'est top, c'est sur.
    Je n'ai pas lu le long long post le concernant, mais je pense que les gros inconvénients par rapport à une chaudiére, sont: pas d'ECS, pas d'automatisme et manutention quotidienne...
    Et aussi...c'est cher quand meme

    Le granulés c'est top aussi, poele ou chaudiére, mais gaffe à l'approvisionnement, grosse spéculation et augmentation rapide des prix ces derniers temps...

    Pour résumer:
    Si tu pars sur une trés bonne isolation calcule ou fais calculer tes deperditions et ta consommation qui devraient etre ridicule.
    Si c'est le cas, peut etre qu'il faut oublier les solutions compliquées et chéres. Comme le fais remarquer pascalcal un bete poele à post combustion devrait alors faire l'affaire.

    Quoi qu'il en soit c'est vraiment pas évident, il n'y a pas une solution miracle et tout ceux qui réfléchissent à ce fameux chauffage s'y cassent la tete.

    Bon courage.

  22. #18
    seboseb

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Citation Envoyé par Philou67
    Pour l'ECS, je n'ai pas encore de solution finale, mais l'ECS solaire avec appoint électrique (une hérésie sur ce forum), tient la corde.
    Il y a aussi (glups) des P... des P... des Pompes à chaleur (ça y est, je l'ai dit, ne me frappez pas !) qui produisent juste l'ECS. La marque Stiebel Eltron en a un modèle (solide, efficace, cher : Allemand, quoi !). C'est une PAC sur air (aïe aïe aïe, j'aggrave mon cas...) ; le gros avantage, c'est qu'elle peut se brancher en sortie de VMC et travailler ainsi sur de l'air à 18 -20°C, donc avec un COP pas trop dégueu. Le COP annoncé est de + de 3 (et, je le répète, le fabricant est sérieux).
    Evidemment, si on a une VMC double flux, l'intérêt est moindre, car on a déjà récupéré une partie du potentiel calorifique.
    Bon, en tout cas, ça existe, et c'est pas plus idiot qu'un cumulus électrique, tout de même !!!
    Quoiqu'il en soit, on peut aussi jouer sur la demande d'eau chaude : mieux vaut 10 m3/personne chauffés tout électrique que 40 m3 chauffés avec PAC. Ca paraît un peu couillon, dit comme ça, mais ça fait partie des trucs qu'il faut garder en tête. Une bonne cabine de douche plutôt qu'une baignoire, des douchettes à turbulence (6 l/minute au lieu de 15), des mitigeurs, etc, sont aussi des choix de sobriété énergétique !

  23. Publicité
  24. #19
    Quisit

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    tout ça me fait dire que si on branchait ces sortes de PAC au cul ou directement DANS un ballon solaire a double échangeur, on pourrait assurer les 30% d'énergie non fournis par le soleil avec une pac, resterait que 30% de ces 30% assurés à l'électrique
    soit quelque chose de facilement alimentable par du petit photovoltaïque, avec la régularité de fourniture de quelque chose alimenté par le réseau, et sans la manute demandée par le bois

  25. #20
    Philou67

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Dis donc Quisit, tu serais pas déjà en train de faire le proto de ton usine à gaz ??

    Du coup, la SF a un regain d'intérêt

  26. #21
    Quisit

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    lol
    c'est un vieux projet ce croisement mini-pac /solaire thermique, mais à mon avis ça restera un proto de garage à base de compresseur de frigo emmaüs

    pour l'instant la finition de la maison bioclim avec mes trop courts week-end la DF et le solaire (je me tape aussi l'isolation du toit), ce sera déjà bien !

  27. #22
    hsholmes

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Seboseb, aurais tu le type exacte de la pac avec recup wmc. Bitte.

  28. #23
    quic'est

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Bonsoir tout le monde,

    en voilà une : climastar
    http://www.climastar.fr/produits-climastar/prod_3.htm


  29. #24
    Philou67

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Attention à bien faire un bilan total des dépenses/gains d'énergie car ce type d'installation :
    - nécessite des bouches d'extraction auto-réglable (débit fixe), pas d'hygro
    - les débits d'air sont de 140m3/h, il faut donc prévoir une surconsommation de chauffage pour combler le débit d'air sortant
    - le ventilo consomme en moyenne plus qu'une SF (voire qu'une DF) avec 57W
    - la PAC consomme encore 400W
    Au final, j'ai l'impression que tu vas surconsommer en chauffage pour alimenter ta PAC en air chaud, et si celà ne couvre pas les besoins manquant pour une eau chaude en hiver, tu utiliseras encore les 2400W de la résistance.
    Moi je dirais, faut faire le calcul pour voir le bilan et regarder aussi le confort intérieur (150m3/h en permanence... bonjour les courant d'air).

  30. Publicité
  31. #25
    Quisit

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    ça ressemble à un truc conçu pour de très grandes maisons passives

  32. #26
    filles9092

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    slt, j'aurai voulu savoir si tu avais envisagé le gaz propane comme energie avec une chaudière à condensation? sur un plancher chauffant c'est le top,(je t'en parle en connaissance de cause car c'est mon metier .je suis depanneur chaudiere gaz depuis 22ans). et mettre en complement des panneaux solaires
    tu pourrai avoir avec l'adème des avantage fiscaux très interessant.
    de plus si tu prend une citerne chez total ils te donnent une prime de 700euros .
    tu aurai une bonne qualitée de chauffe pour un cout interressant

  33. #27
    seboseb

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Citation Envoyé par hsholmes
    Seboseb, aurais tu le type exacte de la pac avec recup wmc. Bitte.
    Ouaip !
    http://www.stiebel-eltron.fr/client.asp, cliquer sur "pompes à chaleur" puis "pour la production d'eau chaude" (le lien direct ne fonctionne pas).
    Si on m'avait dit que je ferais de la pub pour une PAC un jour....

  34. #28
    seboseb

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    Petite précision : j'ai déblatéré 30 lignes sur la PAC, air extrait/ECS, ;Mais j'ai pas souligné l'essentiel.
    Je voulais juste dire qu'elles ont grosso modo le même COP que la solution "chauffe-eau solaire + appoint électrique". En gros, 1 kWhconsommé pour 3 kWh fournis.
    Reste à comparer les prix, et l'éligibilité aux différentes subvention (crédit d'impôt, mais aussi subvention Région, Département et même Commune)....

    .... et à repenser sérieusement à l'expérience de ririmason (échangeur inox sur poele de masse).

  35. #29
    Quisit

    Re : Choix du chauffage : casse-tête

    avec un avantage pour le solaire : grande rusticité de fonctionnement, évolutivité simple vers une autre énergie complémentaire en remplacement de l'électrique (bois, gaz ...), circulateur a faible consommation, alimentable par du photovoltaïque ( pratique dans le cas du chauffage solaire avec appoint séparé )
    Le comble : sur les ballons EZINC, le deuxième échangeur est intitulé "entrée d'eau chaude pompe à chaleur", précisément conçu pour bypasser la resistance électrique ! [sont en avance les turcs !]

    l'inverse n'est pas possible

Discussions similaires

  1. Chauffage pour petit budget casse-tête ?
    Par Franckyco dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 27
    Dernier message: 09/02/2007, 22h55
  2. Casse tête
    Par TITI78 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 10
    Dernier message: 05/06/2006, 14h21
  3. Casse-pied ou casse-tete !!!?
    Par flackdo dans le forum Physique
    Réponses: 25
    Dernier message: 11/11/2005, 13h02
  4. Vous parliez de casse tête ? Equa diff vraiment casse tete
    Par Evil.Saien dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 8
    Dernier message: 19/11/2004, 14h59
  5. un ptit probleme casse tete et casse pieds aussi (je trouve)
    Par avril dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/01/2004, 11h08
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...