Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 83

Le chauffage le moins cher



  1. #31
    Ulyssesourd

    Re : Le chauffage le moins chère


    ------

    Mais une maison avec ITE ne vat pas forcément faire baisser la facture de chauffage
    Je te corrige : ma maison avant et après ITE avec inertie : facture divisée par 3,5 donc si 1000€ avant , après 285€ soit une économie de 71,5% !
    lis ma citation plus bas ...c'est le chauffage le moins cher...

    -----
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  2. Publicité
  3. #32
    Ulyssesourd

    Re : Le chauffage le moins chère

    Mais ta maison si j'ai bien compris est en pierre sans isolation sur les murs donc l'inertie est utile, mais dans une maison bbc, rt2012 voir passive c'est différent car il y a beaucoup moins de déperditions donc pour avoir le même résultat très peu d'inertie suffit.
    peut être chez toi c'est satisfaisant pour le chauffage mais en été quand il fait 45°C (ca va venir...), tu vas devoir refroidir électriquement la maison...
    Donc super isolation + grosse inertie, c'est nickel pour l'hiver ET la canicule...
    Si dans 15 ou 20 ans dans le DPE la consommation de la climatisation et la mesure, les apports solaires gratuits par les ouvrants, de l'inertie du bâti sera obligatoire (comme vmc electricité auxilaires et lumière) dans toute habitation même si elles n'en ont pas, ce sera une autre histoire pour la lecture du DPE: les kWhEp.m².an vont exploser !
    Dernière modification par Ulyssesourd ; 03/03/2016 à 20h13.
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  4. #33
    nicosc

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Je te corrige : ma maison avant et après ITE avec inertie : facture divisée par 3,5 donc si 1000€ avant , après 285€ soit une économie de 71,5% !
    lis ma citation plus bas ...c'est le chauffage le moins cher...
    Tu as fais 71,5 % d'économie parce que tu as isolé c'est tout ça n'a rien à voir avec l'inertie.

  5. #34
    nicosc

    Re : Le chauffage le moins chère

    Avoir de l'inertie dans une maison est très appréciable au niveau du confort et rattrape les imperfections du système de chauffage.

    Mais en aucun cas cela permet d'économiser sur la facture.

    Une maison passive en bois n'a quasiment aucune inertie et pourtant elle ne consomme presque rien.

  6. #35
    cchristof

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par nicosc Voir le message
    Avoir de l'inertie dans une maison est très appréciable au niveau du confort et rattrape les imperfections du système de chauffage.

    Mais en aucun cas cela permet d'économiser sur la facture.

    Une maison passive en bois n'a quasiment aucune inertie et pourtant elle ne consomme presque rien.
    Changeons de point de vue !

    Ce sont les chauffages perfectionnés et régulés qui rattrapent les imperfection du bâti.

    C'est plus facile de plaquer des chauffages régulés et aujourd'hui domotisés que de travailler sur le bâti. Et c'est plus vendeur et ça fait moderne (fascination pour la technologie, scientisme).
    On fait toujours la même chose, on ne change rien à se qui fonctionne mal (un mode constructif issu d'un bidouillage qui a consisté à mettre un peu d'isolant dans les maisons aux début des années 70 et qu'on rebidouille à chaque réglementation thermique), et on plaque un objet tout fait dessus suffisamment perfectionné pour s'adapter à n'importe quelle boite (pac-clim, chaudière) : c'est tout bénéf (entretien, pannes, remplacement...).
    L'inertie n'est qu'un paramètre du bâti. En passif, on parle de constante de temps, l'inertie ne suffit pas à caractériser la réponse du bâtiment.
    Aucune inertie signifierait une température qui changerait instantanément à une sollicitation, ça n'existe pas...
    Dernière modification par cchristof ; 03/03/2016 à 22h09.

  7. #36
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Le chauffage le moins chère

    Une maison passive en bois n'a quasiment aucune inertie et pourtant elle ne consomme presque rien.
    Dans les régions aux étés tempérés et aux hivers très froids en peu ensoleillés du Nord de l'Europe , du Canada... c'est le cas ..
    Dans les régions aux étés chauds toute la journée 24h sur 24 comme en Floride , dans les pays tropicaux, sans alternances de frais et de chaud sur 24h , l'inertie n'apporte pas grand chose

    Dans nos régions aux étés chauds et nuits encore fraîches ; encore assez ensoleillés en début et en fin d'hiver , cela n'est plus très vrai , car on passe à côté de la possibilité de profiter des apports gratuits et de les stocker .

    L'inertie devient alors réellement un paramètre à prendre en compte pour mieux gérer les apports bénéfiques au confort , été comme hiver , en stockant -restituant soit la chaleur (en hiver ) soit la fraîcheur (en été)

    une maison passive en bois "mal conçue" et exagérément vitrée plein sud ou sud Ouest peut devenir étouffante sans clim en région Toulousaine ou dans le Gers par exemple.. Nombre de gens l'ont bien expliqué sur ce forum , à la recherche désespérée d'une solution de correction (clim , brise -soleil, puits provençal...)

    Tout dépend de la région où l'on se trouve ..et de ses caractéristiques climatiques ..

    Inutile de vouloir copier les maisons passives canadiennes , norvégiennes ou Suédoises : il faut tenir compte du contexte géographique avant de faire les bons choix en matière de conception de l'habitat .

    je respecte ton opinion , toutefois je t'invite à chercher à rencontrer des gens qui ont fait le choix du passif + inertie réellement adapté au climat de la région.
    Tu serais surpris...
    Dernière modification par herakles ; 03/03/2016 à 22h25.

  8. Publicité
  9. #37
    cchristof

    Re : Le chauffage le moins chère

    Herakles, je ne crois pas que l'on puisse valider la même maison passive en Norvège et à Carpentras : il y a des critères sur le chauffage, et sur le confort d'été.

    Nicosc, la technologie régulée est utile, je ne dis pas le contraire. Lorsqu'on ne peut pas revenir sur la bâti, lorsque l'usage de la maison correspond à des occupations épisodiques...
    Je pense qu'elle est dégaînée beaucoup trop vite, avant de traiter les problèmes à la sources et d'épuiser les solution pérennes non énergivores.

  10. #38
    nicosc

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Dans les régions aux étés tempérés et aux hivers très froids en peu ensoleillés du Nord de l'Europe , du Canada... c'est le cas ..
    Dans les régions aux étés chauds toute la journée 24h sur 24 comme en Floride , dans les pays tropicaux, sans alternances de frais et de chaud sur 24h , l'inertie n'apporte pas grand chose

    Dans nos régions aux étés chauds et nuits encore fraîches ; encore assez ensoleillés en début et en fin d'hiver , cela n'est plus très vrai , car on passe à côté de la possibilité de profiter des apports gratuits et de les stocker .

    L'inertie devient alors réellement un paramètre à prendre en compte pour mieux gérer les apports bénéfiques au confort , été comme hiver , en stockant -restituant soit la chaleur (en hiver ) soit la fraîcheur (en été)

    une maison passive en bois "mal conçue" et exagérément vitrée plein sud ou sud Ouest peut devenir étouffante sans clim en région Toulousaine ou dans le Gers par exemple.. Nombre de gens l'ont bien expliqué sur ce forum , à la recherche désespérée d'une solution de correction (clim , brise -soleil, puits provençal...)

    Tout dépend de la région où l'on se trouve ..et de ses caractéristiques climatiques ..

    Inutile de vouloir copier les maisons passives canadiennes , norvégiennes ou Suédoises : il faut tenir compte du contexte géographique avant de faire les bons choix en matière de conception de l'habitat .

    je respecte ton opinion , toutefois je t'invite à chercher à rencontrer des gens qui ont fait le choix du passif + inertie réellement adapté au climat de la région.
    Tu serais surpris...
    Bonsoir

    Pour les vitrages exposé plein sud il existe soit les casquettes ou pergola qui ne laisse pas rentrer le soleil en été.

    Tu ne fais que confirmer ce que j'ai dis plus haut une ite permet de garder plus facilement une maison fraîche l'été.

    Aujourd'hui il y a des systèmes moins coûteux que les clim et efficace pour refroidir les maison l'été.

    Le free cooling ou sur-ventillation nocturne qui consiste à ventiler mécaniquement la maison la nuit quand les températures sont basse.

    Il y a aussi le puits provençal qui est très connu.

    Une inertie sur 24 heures est très facile à obtenir.

  11. #39
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Le chauffage le moins chère

    Herakles, je ne crois pas que l'on puisse valider la même maison passive en Norvège et à Carpentras : il y a des critères sur le chauffage, et sur le confort d'été.
    Serais tu tout de même d'accord pour conclure qu'une maison passive avec "zéro inertie" à Carpentras ne pourrait rester agréable à vivre en cas de panne du climatiseur ou de panne EDF ..
    Et pour conclure que la dépense énergétique chauffage +clim serait plutôt élevée sur l'année par rapport à une maison bien pensée "isolation + inertie" dans la même région (Carpentras, Toulouse , Agen , Nice ... ) ?


    J'ai apprécié ton avant dernier post , très bon résumé !

    J'avais dit à peu près la même chose autrefois à propos du chauffage central de dernière génération : le charme fou des boutons , des voyants , de la technologie high-tech, la fierté du propriétaire montrant le tableau illuminé façon sapin de Noël d'une usine à gaz...

  12. #40
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Le chauffage le moins chère

    Pour les vitrages exposé plein sud il existe soit les casquettes ou pergola qui ne laisse pas rentrer le soleil en été.
    Cela ne suffit pas , malheureusement : les gamins qui sortent et rentrent à tout faisant appel d'air chaud à 30°C , les activités humaines intérieures , la cuisine , l'aspirateur traîneau de 2000W , l'éclairage diffus malgré les brise-soleil ,la télé , les baies OUEST où le soleil couchant envoie pas mal de calories à travers les vitres si les volets ne sont pas fermés , l'éclairage...

    le peu d'inertie d'une maison à ossature bois- aussi bien isolée soit-elle , fait que la température intérieure grimpe vite...

    Inertie + isolation + casquettes bien étudiées , pergolas = le top pour éviter toute surchauffe comme dans ces viennes maisons provençales avec treille au SUD ...

    Bien entendu , je ne dirais pas la même chose en Normandie ou en Suède ...

  13. #41
    nicosc

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Cela ne suffit pas , malheureusement : les gamins qui sortent et rentrent à tout faisant appel d'air chaud à 30°C , les activités humaines intérieures , la cuisine , l'aspirateur traîneau de 2000W , l'éclairage diffus malgré les brise-soleil ,la télé , les baies OUEST où le soleil couchant envoie pas mal de calories à travers les vitres si les volets ne sont pas fermés , l'éclairage...

    le peu d'inertie d'une maison à ossature bois- aussi bien isolée soit-elle , fait que la température intérieure grimpe vite...

    Inertie + isolation + casquettes bien étudiées , pergolas = le top pour éviter toute surchauffe comme dans ces viennes maisons provençales avec treille au SUD ...

    Bien entendu , je ne dirais pas la même chose en Normandie ou en Suède ...
    Une fois que la chaleur est rentré dans le bâti tu fais quoi?

    Une maison avec inertie va avoir les mêmes apports solaires et les mêmes contraintes lors des ouvertures des fenêtres c'est juste qu'elle vat se réchauffer plus lentement mais une fois que la chaleur est installé il faut beaucoup d'énergie pour refroidir.

    Ma maison est en ITI elle est fraîche tout l'été sans clim ni puis provençal ni free-cooling.

  14. #42
    nicosc

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par Garkor Voir le message
    Bonjour,

    Je me pose une question assez simple. En dehors du chauffage solaire, le chauffage par PAC serait-il le moins chère en coût par kw consommé ? Je cherche depuis un certains temps système de chauffage économique et en regardant les coût des différentes energie on s'apperçoit vite que le bois est l'energie la moins chère et l'électricité la plus chère. Mais voila, si un pompe à chaleur affiche un scop de 6 alors on se rend compte que le prix deviens même inférieure au prix du kw en bois déchiqueté ou plaquette... Mon raisonement est-il bon ? Les chiffres utilisés sont ceux trouvé en tapant : coût chauffage au kw sur notre moteur de recherche préféré et sur le site acqualys.

    Merci de vos retour et reflexions.
    Revenons au sujet initiale.

    Pour qu'elle type de maison est ton projet.

    Maison neuve classique , rénovation, ossature bois, passif......

  15. Publicité
  16. #43
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par nicosc Voir le message
    Ma maison est en ITI elle est fraîche tout l'été sans clim ni puis provençal ni free-cooling.
    Bonjour,
    Tu oublies de préciser que tu as aussi assez d'inertie dans ta maison avec ITI
    La maison va mettre environ 2 jours par 5 degrés extérieure pour descendre à 20 degrés voir plus si les journées sont ensoleillé.
    Même si l'isolation est par l'intérieur il y a beaucoup d'inertie.
    Dans ma maison si tu totalise toute l'inertie ( plancher béton à l'étage + chape liquide, placo, mur de reffan, mobilier, tout ce qui a dans les placard....) on atteint facilement 30 tonnes.
    Cette inertie te permet de rester 2 jours au-dessus de 20°C pendant 2 jours ..Bravo !

    Or , certains ici se sont plaints de voir la température chuter un peu vite dans leur belle maison à ossature bois certifiée BBC...
    Manque d'étanchéité ?
    Peu ou pas assez de masses inertielle ?
    VMC SF trop puissante ? ...
    Autre cause ?

    Où se trouve ta maison ?

  17. #44
    Vince44

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par nicosc Voir le message
    Avoir de l'inertie dans une maison est très appréciable au niveau du confort et rattrape les imperfections du système de chauffage.

    Mais en aucun cas cela permet d'économiser sur la facture.
    Effectivement, si tu acceptes que les défauts de confort qu'aurait pu corriger l'inertie ne soient pas traité par le chauffage ou la clim', tu n'as pas d'économie à faire avec l'inertie.

    Je veux bien que ça soit difficile à comprendre en saison froide si tu as un système de chauffage et de répartition de la chaleur hyper réactif. On doit presque pouvoir valider ce que tu dis (presque, on y reviendra plus tard...)

    Mais pour l'été, y'a pas d'autres échappatoire que la clim ou l'inertie quand il commence à faire plus de 40°C au soleil (la maison est rarement à l'ombre...) on ne maintient pas une vingtaine de degré sans inertie et sans clim.

    Si on raisonne en pure théorie, une maison parfaitement isolée et à l'inertie nulle en été par 37°C dehors. Les habitants sont à 37°C aussi, les machines à plus. La maison sera à 37°C en quelques minutes avec les apports interne et le renouvèlement d'air.

    Évidemment, en pratique l'inertie n'est jamais nulle mais l'isolation n'est jamais parfaite non plus et on ramasse aussi du rayonnement infra-rouge même avec les casquette solaire, les volets, les brises soleil (qui une fois chauffées deviennent émetteur). Qu'on soit isolé ou pas, en ITE, en ITI ou en répartie. Ce qui fait qu'une maison n'est pas trop chaude en journée l'été c'est l'inertie qui permet de lisser les température jour nuit ou la clim, que tu payes.

    Reprenons la maison théorique 0% inertie / 100% isolation l'hiver. T'as le renouvèlement de l'air quand même qui vient te refroidir donc sans chauffage et sans apport solaires, ça va finir par cailler. Les apports solaire: soit t'as des vitrages capteurs et à la première éclaircie, paf, t'es dans un four solaire puisque pas d'inertie et pas de déperditions. Soit t'as pas de vitrages capteurs et donc tu ne bénéficies pas du soleil pour te chauffer donc tu payes tous les apports de chauffage, donc ça te coute.

    Là encore, même si c'est théorique, on comprend qu'avoir du confort avec une inertie nulle plomberait la facture de consommation, sans compter que ça demanderait une installation très particulière. L'inertie interne ou externe au système de chauffage lui permet de tourner à un régime optimal et de lisser les apports. Dieu merci, quand on allume le poêle, la maison ne passe pas en quelques minutes à la température de surface du foyer. Pareil ton plancher ne passe pas à la température de la résistance de ta chaudière élec. C'est ce qui se produirait avec une inertie nulle en environnement isolé.

    Sans inertie il faudrait constamment réguler à la hausse (chauffage) ou la baisse (clim) toute maison bien isolée avec un vitrage bien exposé.

    Après, il y a une limite à l'impact de l'inertie. A supposer qu'on puisse stocker la masse de Jupiter dans un T3, effectivement, pour peu que Jupiter soit à 20°C, ça serait confortable gratos en toute saison pour quelques milliard d'année, mais c'est un peu excessif.

    Chez toi, avec une bonne isolation et sans doute conception, une inertie déjà significative et sans doute une exposition et un environnement favorable, t'aurais peut-être pas grand chose à gagner à doubler ou tripler ton inertie. Tant mieux pour toi, mais n'en fais pas une règle. C'est un peu comme si les gens de l'ile Maurice t'expliquaient que le chauffage ne sert à rien, il suffit de fermer la fenêtre quand il fait trop frais! C'est vrai chez eux, mais c'est pas transposable partout.

    Plus le climat est variable (jour nuit et au fil des saison) plus il peut être chaud l'été (le froid de l'hiver est "corrigé" par le soleil, les activités humaines, ... toutes ces choses qui renforcent le chaud de l'été!) et moins on a de prise sur la conception de la maison (rénovation) plus l'inertie prend en charge une part importante des couts pour atteindre un confort satisfaisant.

    Dans des conditions favorables, il suffit de quelques dizaines de kg (on parle en masse pour faire simple, c'est en fait bien plus compliqué) par m3 d'habitation pour une régulation efficace. Dans des conditions très défavorables il en faut plusieurs centaines de kg pour retomber sur un confort comparable à cout comparable.

    Après comme je l'expliquais dans un de mes messages plus haut, chez moi l'inertie me fait faire de grandes économies pour ma maison peu isolée. Une partie de ces économies sont hors sujet pour une maison isolée mais pas toutes, il existe des phénomènes long termes qui sont intéressants et c'est d'ailleurs ce qu'on va chercher avec la géothermie de surface (ou puisage à qqs dizaine de mètre), les puits climatiques, les tunnels à galets, les caves enterrés... D'autant que l'inertie n'apporte pas qu'une capacité thermique, elle peut aussi réguler la chaleur et l'hygrométrie par changement de phase de l'eau qu'elle renferme. Chez moi il fait frais l'été aussi parce que l'eau dans l'argile sous la maison s'évapore et l'hiver, elle condense...

  18. #45
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Le chauffage le moins chère

    Magnifique argumentaire , Vince44 ...

    Entièrement d'accord avec toi ...
    J'avais un peu laissé de côté l'impact de la VMC été comme hiver.. et de la hotte de cuisine qui extrait 600 à 1000 m3/h durant un quart d'heure ou plus , ce qui implique d'introduire le même volume d'air extérieur , froid en hiver ou chaud en été..
    (exception :hottes à recyclage )

  19. #46
    Garkor

    Re : Le chauffage le moins chère

    Merci nicosc, j'ai en effet cru apercevoir sur le net des PAC qui avec des capteur verticaux dans le sol permettaient d'atteindre des scop de 6+. Et oui l'investissement est conséquent mais moins qu'une ITE dans mon cas... J'ai reçu un devis à 35 000 euros pour 200 mm de polystyrène... sans compter l'isolation de la toiture et l'éventuelle VMCDF. Donc je me dis si dans ce cas le KW me reviens moins chère, bien que ce soit un scandale écologique, il est sans doute intéressant de penser à ce genre d'équipement... Ma maison est une maison type phœnix avec charpente métallique des années 80, elle fait 182 m² et se trouve en Eure et Loire sur les bord de l’Eure. Merci en tout cas à tous d’animer le débat...
    Dernière modification par Garkor ; 04/03/2016 à 15h24.

  20. #47
    nicosc

    Re : Le chauffage le moins chère

    Nous sommes sur la même longueur d'onde Vince44.


    Citation Envoyé par nicosc Voir le message
    Pour pas qu'il y est de confusion je préfère préciser certaines choses.

    Je ne dis pas que l'isolation par l'extérieur est une mauvaise solution car elle présente certains avantages qui ont été cité plus haut.

    Stocker les surplus de chaleur si on chauffe avec un poêle à bûche classique

    Permet de garder une maison plus fraîche l'été.

    L'inertie fait faire des économies de chauffage dans le cas où la source chaude est irrégulière comme un poêle à bûche par exemple.

    Sur une maison bien exposé un apport solaire en hiver de 15 kwh par journée ensoleillée est déjà très bien.

    Les 15 kwh peuvent très facilement êtres stocké seulement dans le placo car dans une maison comme la mienne de 135 m2 il y a presque 10 tonnes et la nuit le placo restitue les calories.

    Dans le cas d'une maison en pierre avec isolation extérieur l'inertie est colossal et en plus la conductivité de la pierre est correct.

    Mais si on prend une maison en parpaings c'est totalement différent car de par ça conception le parpaing est plus isolant que la pierre donc conductivité thermique moins bonne et c'est encore pire sur la brique.

    De plus le placo dans le meilleur des cas sera posé avec des plots de colle donc vide d'air qui servira aussi à faire passer les gaines, et la c'est une conductivité thermique médiocre donc réactivité très lente.

  21. #48
    nicosc

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par Garkor Voir le message
    Merci nicosc, j'ai en effet cru apercevoir sur le net des PAC qui avec des capteur verticaux dans le sol permettaient d'atteindre des scop de 6+. Et oui l'investissement est conséquent mais moins qu'une ITE dans mon cas... J'ai reçu un devis à 35 000 euros pour 200 mm de polystyrène... sans compter l'isolation de la toiture et l'éventuelle VMCDF. Donc je me dis si dans ce cas le KW me reviens moins chère, bien que ce soit un scandale écologique, il est sans doute intéressant de penser à ce genre d'équipement... Ma maison est une maison type phœnix avec charpente métallique des années 80, elle fait 182 m² et se trouve en Eure et Loire sur les bord de l’Eure. Merci en tout cas à tous d’animer le débat...

    35000€!!!!!!!!!!!!

    C'est une maison de plein pied?

    C'est vraiment dommage que le tarif soit vraiment élevé car même si je peux avoir quelques petits désaccord avec certains avis je pense que tout le monde est d'accord pour dire que le meilleur chauffage est celui que l'on ne consomme pas grâce à l'isolation.

    Avec quoi tu chauffes actuellement?

  22. Publicité
  23. #49
    Garkor

    Re : Le chauffage le moins chère

    Tout à fait tu as bien lue. J'attends un second devis pour la semaine prochaine car si je me pose la question du chauffage le moins chère je le met bien entendu en concurrence avec une bonne isolation extérieure mais comme tu l'as lue, pour le moment ce topic à encore de l'intérêt... La maison à un étage mais l'ITE ne concerne que le rez de chaussé étant donné que l'étage est sous comble + deux pignons dont un à un bardage bois + ossature à partir de l'étage et où il est donc nécessaire de déposer pour poser de l'osb pour avoir de quoi supporter l'ITE.

    Le chauffage est électrique. Mais je le laisse en Hors gel et je "pousse" un peu l'insert que j'ai qui est d'origine mais suffit pour chauffer le RDC bien que parfois le conduit rougit (le ramonage est de Novembre donc je pense pas que ce soit un feu de cheminé mais je charge pas mal en bois donc la flame monte haut...). J'ai une VMC simple flux au RDC et un système de distribution d'air chaud avec 3 bouches à l'étage. J'en est fermé deux (pour garder un bon débit) et est tiré une gaine isolé souple à partir de la 3ème jusqu'au RDC à l'opposer de mon insert pour qu'il y ai une source de chaleur de chaque côtés. N'utilisant pas encore l'étage ( oui il y a un escalier en colimaçon pas pratique) et n'étant là que depuis 3 mois, j'arrive tout de même à conserver la maison entre 15 et 19/20° entre le jour et la nuit (je ne chauffe que le soir et tout le weekend). Depuis le 20 décembre j'en suis à 6 stères de bois en 50cm. Mais bon l'été à été "chaud" et je me dis que cela ne présage pas forcément de l'avenir...
    Dernière modification par Garkor ; 04/03/2016 à 16h53.

  24. #50
    Garkor

    Re : Le chauffage le moins chère

    Je voulais dire l'hiver à été chaud... Et les 6 stères n'ont chauffées que les 115 m² du RDC uniquement ( les portes donnant sur l'étage sont fermées).

  25. #51
    cchristof

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Serais tu tout de même d'accord pour conclure qu'une maison passive avec "zéro inertie" à Carpentras ne pourrait rester agréable à vivre en cas de panne du climatiseur ou de panne EDF ..
    Et pour conclure que la dépense énergétique chauffage +clim serait plutôt élevée sur l'année par rapport à une maison bien pensée "isolation + inertie" dans la même région (Carpentras, Toulouse , Agen , Nice ... ) ?
    Bien sûr ! D'ailleurs aujourd'hui les gens mettent des pac dans les rt 2012... Pour pouvoir les "débrider" en clim lorsque l'attestation est obtenue...



    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    J'ai apprécié ton avant dernier post , très bon résumé !
    Merci, j'en suis flatté !

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    J'avais dit à peu près la même chose autrefois à propos du chauffage central de dernière génération : le charme fou des boutons , des voyants , de la technologie high-tech, la fierté du propriétaire montrant le tableau illuminé façon sapin de Noël d'une usine à gaz...
    Oui, je trouve qu'il y a de ça : claquer des milliers d'euros pour des technologies capricieuses fait plus rêver que quelques centaines dans la conception...

  26. #52
    Vince44

    Re : Le chauffage le moins chère

    Re'

    Nicosc, je ne sais pas ou tu habite mais ici sincèrement, le placo ne peut pas stocker certains apports gratuits qui arrivent inopinément en mi-saison et même parfois en hiver. Loin s'en faut. Et quand à stocker la fraicheur nocturne (ou plutôt la chaleur diurne pour la sortir la nuit, d'ailleurs) c'est juste, doit falloir appliquer un facteur 10 au moins...
    Après, dans le cas de Garkor qui semble être dans le 28, c'est vrai qu'on peut moins compter sur un coup d'éclat significatif du soleil l'hiver et qu'on craint moins la canicule

    Tu as raison pour ce qui est de la finition des maison isolées par l'extérieur, ça peut rendre l'inertie des murs beaucoup moins réactive (au chargement/déchargement). Elle aura toujours un impact mais moins net. L'inertie la plus intéressante est celle des sols et murs de refends et cloisons lourdes (possible en ITI) car c'est elle qui est en première ligne pour capter le soleil hivernal et le restituer utilement. D'ailleurs c'est ce qui reste chez moi après une bonne ITI, j'ai monté une contre cloison en fermacell, 15cm de ouate derrière et sur le murs de refends de chaque coté de la cloison: chaux chanvre de 5 cm sur une bande de 50 cm de large. Sur tous les murs j'ai collé le fermacell avec un très faible espace (plus comme du carrelage sur comme du placo au MAP). ça fonctionne.

    Pour en revenir à Garkor, je reste sur ma position: sans plans et photos difficile de donner un avis utile pour une réhabilitation thermique. Un point à considérer, dans une ITE on a un ravalement de façade inclu. Si ta façade est vieillissante, dans un cas dans 10-15 ans, t'auras une façade franchement défraichie et une machinerie sans doute sur sa fin de vie... Dans l'autre, une façade encode fraiche et éventuellement quelques radiateurs électriques à changer.

    Donc ce qui parait pertinent à 10 ans peut s'effondrer à 20 ans...


    A+

    Vincent

  27. #53
    cchristof

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par Garkor Voir le message
    Je voulais dire l'hiver à été chaud... Et les 6 stères n'ont chauffées que les 115 m² du RDC uniquement ( les portes donnant sur l'étage sont fermées).
    Avec d'une part :
    Des améliorations du bâti, dont l'étanchéité à l'air.
    Une VMC plus efficace.

    Il est probable qu'un système moderne au bois bien dimensionné (bûches, pellets, avec canalisation d'air chaud ou bouilleur, plus ou moins automatique selon contraintes mode de vie...) fera un tout autre boulot qu'un insert d'origine, qui est probablement la plus mauvaise façon de se chauffer au bois après le foyer ouvert.
    Et selon le système ça peut aussi produire l'eau chaude de façon performante.

    Mais bien malin qui pourrait dire comme ça ce qui serait "le mieux" ou "le moins cher" !

    Il faudrait aller vois l'espace info énergie pour voir ce qui existe comme dispositif pour accompagner l'amélioration thermique de logements chez vous.

  28. #54
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Le chauffage le moins chère

    Bonjour Garkor ,

    Combien de m2 en ITE ?

    J'ai eu moi aussi des devis pour une ITE avec 20cm de Neopor graphité , 110 €/m2 HT , incluant les échafaudages , l'enduit , etc..

    J'ai du mal à t'imaginer avec plus de 200M2 de façade à isoler : elle est si grande que cela ,ta maison?

    Ceci dit , je cite un gars qui a posé une ITE sur sa vieille ferme savoyarde , et je précise que son plancher au-dessus n'est pas encore bien isolé
    Après deux hivers en région proche de Genève , le constat est sans appel = 3 fois moins de stères
    ITE avec panneaux de fibre de bois type Diffutherm , support d'enduit , un poil moins isolant que le Neopor ...

    Que dire ici ? L’ITE (deuxième hiver de mise en service) tient ses promesses en effet. On est passé de 12 stères à 4 l’an passé. On pourrait encore être mieux chauffé à l’étage si on n’avait pas fait le choix d’un conduit isolé, en fait le PDM Stocke
    Vraiment bien la chaleur - qui reste en bas (ou ne part pas trop vite en haut) malgré l’absence d’isolation du parquet à l’étage.

  29. Publicité
  30. #55
    nicosc

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par Garkor Voir le message
    Merci nicosc, j'ai en effet cru apercevoir sur le net des PAC qui avec des capteur verticaux dans le sol permettaient d'atteindre des scop de 6+. Et oui l'investissement est conséquent mais moins qu'une ITE dans mon cas... J'ai reçu un devis à 35 000 euros pour 200 mm de polystyrène... sans compter l'isolation de la toiture et l'éventuelle VMCDF. Donc je me dis si dans ce cas le KW me reviens moins chère, bien que ce soit un scandale écologique, il est sans doute intéressant de penser à ce genre d'équipement... Ma maison est une maison type phœnix avec charpente métallique des années 80, elle fait 182 m² et se trouve en Eure et Loire sur les bord de l’Eure. Merci en tout cas à tous d’animer le débat...
    Bonsoir

    Une PAC eau/eau est aussi très onereuse à cause dans ton cas des 2 forages et en plus il faut compter la panoplie de radiateurs grande surface pour garder un cop respectable.

    Je pense que le scop de 6 est surréaliste.

  31. #56
    feumar

    Re : Le chauffage le moins chère

    @Garkor Je rénove une Phenix de 74 dans le 78. Attention à la composition de tes murs. Si une lame d'air ventilée est présente et/où si tes contre-cloisons sont en placopan, ton ITE ne servira à pas grand chose, l'air extérieur la contournant (par la lame d'air ou par les multiples trous permettant le passage de fils électriques dans le placopan). C'est une configuration très fréquente sur les Phenix.

    Attention également au fait que les IPN portant la maison (ceux présents au RDC) sont en contact avec la charpente métallique. Pour être vraiment efficace, l'ITE d'une Phenix doit englober façade et toiture.

    Sinon, pour te situer la consommation en stères sur mes 115 m2 au total : j'en suis à 7 depuis le début de la saison de chauffe (septembre/octobre). La maison est occupée toute la journée (je travaille à domicile). La température la plus basse a été de 18 °C, la plus haute de 25 °C (vers minuit, afin d'avoir une température confortable jusqu'au lendemain midi). Fait gaffe avec ton insert, rien n'est censé rougir. Tu risques réellement de mettre le feu chez toi.

  32. #57
    nicosc

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    Re'

    Nicosc, je ne sais pas ou tu habite mais ici sincèrement, le placo ne peut pas stocker certains apports gratuits qui arrivent inopinément en mi-saison et même parfois en hiver. Loin s'en faut. Et quand à stocker la fraicheur nocturne (ou plutôt la chaleur diurne pour la sortir la nuit, d'ailleurs) c'est juste, doit falloir appliquer un facteur 10 au moins...
    Après, dans le cas de Garkor qui semble être dans le 28, c'est vrai qu'on peut moins compter sur un coup d'éclat significatif du soleil l'hiver et qu'on craint moins la canicule

    Tu as raison pour ce qui est de la finition des maison isolées par l'extérieur, ça peut rendre l'inertie des murs beaucoup moins réactive (au chargement/déchargement). Elle aura toujours un impact mais moins net. L'inertie la plus intéressante est celle des sols et murs de refends et cloisons lourdes (possible en ITI) car c'est elle qui est en première ligne pour capter le soleil hivernal et le restituer utilement. D'ailleurs c'est ce qui reste chez moi après une bonne ITI, j'ai monté une contre cloison en fermacell, 15cm de ouate derrière et sur le murs de refends de chaque coté de la cloison: chaux chanvre de 5 cm sur une bande de 50 cm de large. Sur tous les murs j'ai collé le fermacell avec un très faible espace (plus comme du carrelage sur comme du placo au MAP). ça fonctionne.

    Pour en revenir à Garkor, je reste sur ma position: sans plans et photos difficile de donner un avis utile pour une réhabilitation thermique. Un point à considérer, dans une ITE on a un ravalement de façade inclu. Si ta façade est vieillissante, dans un cas dans 10-15 ans, t'auras une façade franchement défraichie et une machinerie sans doute sur sa fin de vie... Dans l'autre, une façade encode fraiche et éventuellement quelques radiateurs électriques à changer.

    Donc ce qui parait pertinent à 10 ans peut s'effondrer à 20 ans...


    A+

    Vincent
    bonjours

    J'habite à Tours.

    Mais je vois pas pourquoi le placo ne peux stocker, bien évidemment c'est sur des très faibles amplitudes en temps mais ça peut lisser sur 24h absorber le jour et restituée la nuit pas plus mais c'est déjà bien.

  33. #58
    nicosc

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par Garkor Voir le message
    Merci nicosc, j'ai en effet cru apercevoir sur le net des PAC qui avec des capteur verticaux dans le sol permettaient d'atteindre des scop de 6+. Et oui l'investissement est conséquent mais moins qu'une ITE dans mon cas... J'ai reçu un devis à 35 000 euros pour 200 mm de polystyrène... sans compter l'isolation de la toiture et l'éventuelle VMCDF. Donc je me dis si dans ce cas le KW me reviens moins chère, bien que ce soit un scandale écologique, il est sans doute intéressant de penser à ce genre d'équipement... Ma maison est une maison type phœnix avec charpente métallique des années 80, elle fait 182 m² et se trouve en Eure et Loire sur les bord de l’Eure. Merci en tout cas à tous d’animer le débat...
    Bonjours

    Pour moi il n'y pas de meilleur système de chauffage chaque maison est différente de par sa conception.

    La géothermie est comme tous les autres systèmes de chauffage elle a des avantages et des inconvénients (et il n'y a pas que le prix de l'installation) si les inconvénients ne te dérange pas alors fonce.

  34. #59
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Le chauffage le moins chère

    Mais je vois pas pourquoi le placo ne peux stocker,
    La capacité thermique d'une plaque de plâtre est de 226 Wh/m3/°C , et 1 M2 d'une plaque de BA13 (12.5mm d'épaisseur ) n'aura donc qu'une très faible capacité thermique de 3Wh/°C...

    Un M2 d'un mur de 20cm d'épaisseur en pierre ou en terre crue ou briques pleines aura une capacité de 130 Wh/°C ce qui est déjà beaucoup .

    Donc une plaque de plâtre stocke 40 fois moins que le mur en pierre isolé par l'extérieur ...

    Et le plâtre ne stocke que très peu avec 12mm d'épaisseur et 120mm de PSE derrière

    Bon weekend !

  35. #60
    nicosc

    Re : Le chauffage le moins chère

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    La capacité thermique d'une plaque de plâtre est de 226 Wh/m3/°C , et 1 M2 d'une plaque de BA13 (12.5mm d'épaisseur ) n'aura donc qu'une très faible capacité thermique de 3Wh/°C...

    Un M2 d'un mur de 20cm d'épaisseur en pierre ou en terre crue ou briques pleines aura une capacité de 130 Wh/°C ce qui est déjà beaucoup .

    Donc une plaque de plâtre stocke 40 fois moins que le mur en pierre isolé par l'extérieur ...

    Et le plâtre ne stocke que très peu avec 12mm d'épaisseur et 120mm de PSE derrière

    Bon weekend !
    Est tu sur de ton calcul ça paraît très peu.

    1 m2 de pierre sur 20 cm fait 200 litres soit près des 500 kg, d'après ton calcul il faut 130 watts pendant une heure par degrés cela paraît très peu.

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. on y est les ENR moins cher que le NUK
    Par Regismu dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 434
    Dernier message: 03/03/2013, 15h48
  2. Le gaz moins cher que le pellet en sac ?
    Par grish dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 38
    Dernier message: 01/02/2013, 12h38
  3. Y a t-il moins cher que le L293?
    Par jlg_47 dans le forum Électronique
    Réponses: 15
    Dernier message: 25/06/2012, 11h19
  4. Chauffage moins cher vs isolation (aspect économique)
    Par SK69202 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 86
    Dernier message: 24/01/2012, 11h38
  5. Le moins cher??
    Par hendrixboy69 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/05/2004, 21h56
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...