Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Questions liées à l'ITE sur murs anciens enduits au ciment



  1. #1
    Pifpauf

    Questions liées à l'ITE sur murs anciens enduits au ciment


    ------

    Bonjour et merci à tous ceux qui participent à ce forum.

    Contexte.
    --------------
    Je rénove une maison ancienne constituée de deux parties mitoyennes: l'une avec "murs anciens" en pierres calcaire, l'autre rénovée dans les années 70 avec parpaings en ciment. La totalité de la maison était enduite au ciment (environ 3cm d'épaisseur) aussi bien du coté intérieur, qu'à l'extérieur. Nous avons enlevé l'enduit ciment coté intérieur sur tous les "murs anciens", gros boulot, mais aujourd'hui terminé. L'enduit ciment coté extérieur est toujours présent sur la totalité des murs.
    Nous n'avons pas constaté de problème important de remontées capillaires malgré la dalle ciment qui couvre toute la maison. En revanche une partie du mur ancien est semi-enterré, et à cet endroit les problèmes liés à l'humidité sont réels, c'est pourquoi nous allons probablement décaisser cette partie.

    Questions
    ---------------
    L'intéret principal des fibres végétales étant leur caractère hygroscopique, perspirant et le maintient de leur caractère isolant une fois humide, on pourrait vouloir l'utiliser pour conserver la perspirance d'un mur ancien (ce que certains préconisent sur ce forum). Dans mon cas, j'ai un enduit ciment qui à priori joue le role de frein vapeur et empêche le mur de perspirer coté extérieur.

    1) Pourquoi vouloir absolument préserver la perspirance de ces murs, si ce n'est pour s'économiser une VMC et limiter les remontées capillaires? Y'a t-il d'autres raisons qui m'échappent?

    2) Est-il possible d'estimer grossièrement le Sd du complexe "Mur ancien" 60cm joint chaux + enduit ciment 3 cm?
    La réponse à cette question me semble importante dans le sens ou une valeur importante ne justifierait pas l'emploi d'un isolant hygroscopique puisque le complexe jouerait le rôle de pare-vapeur.

    3) Est-ce un problème de freiner la vapeur à la jonction mur-isolant dans le cas d'une ITE? Ici l'endroit ou se trouve l'enduit ciment.
    Je me dis que le mur étant a peu près homogénement chaud, il respirera de manière privilégiée à l'intérieur, jouant le rôle de régulateur hygrométrique dans la maison. Cela implique probablement l'installation d'une VMC, mais ne justifierait pas l'emploi d'un isolant à base de fibre végétale puisque l'enduit béton freinerait le transfert de la vapeur vers l'isolant.

    4) Jusqu'à quelle hauteur traite t-on habituellement les remontées capillaires sur une ITE et comment?
    Béton de chanvre? Liège? Rien?

    J'attends vos retours avec impatience.
    Pierre

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Questions liées à l'ITE sur murs anciens enduits au ciment

    Nous avons enlevé l'enduit ciment coté intérieur sur tous les "murs anciens", gros boulot, mais aujourd'hui terminé.
    Quelle est la finition intérieure mise en place ?
    Nous n'avons pas constaté de problème important de remontées capillaires malgré la dalle ciment qui couvre toute la maison.
    C'est une légende rurbaine que l'on discute ici.
    En revanche une partie du mur ancien est semi-enterré, et à cet endroit les problèmes liés à l'humidité sont réels, c'est pourquoi nous allons probablement décaisser cette partie.
    Pierres enterrées = sol naturel, l'eau est chez elle, décaisser quand c'est possible est la seul solution réellement efficace surtout quand la face extérieure du mur reste à l'air libre.
    Je me dis que le mur étant a peu près homogénement chaud, il respirera de manière privilégiée à l'intérieur, jouant le rôle de régulateur hygrométrique dans la maison. Cela implique probablement l'installation d'une VMC, mais ne justifierait pas l'emploi d'un isolant à base de fibre végétale puisque l'enduit béton freinerait le transfert de la vapeur vers l'isolant.
    Tout à fait, mais répondre à ma première question, le mur ne gérant quasiment l'humidité que par l'intérieur, la finition y est très importante (chez moi sur mes murs en granit/argile c'est enduit chaux à l'intérieur, ITE en laine de roche à l'extérieur et ventilation permanente)

    4) Jusqu'à quelle hauteur traite t-on habituellement les remontées capillaires sur une ITE et comment?
    Béton de chanvre? Liège? Rien?
    Les règles de l'art "ITE" disent que cela doit être traitée avant l'isolation.

    L'ITE ne va pas jusqu'au sol (15cm) pour des histoires de projection d'eau et pour créer une "goutte d'eau" à sa base pour la chute des eaux qui ruissellent.
    L'isolation de la base du mur si elle est réalisée doit donc être moins épaisse que le reste pour ménager la "goutte d'eau", résistante au ruissellement et doit pouvoir sécher, ma solution exotique est au message #79 du lien plus haut, d'autres ont mis du liège.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    Pifpauf

    Re : Questions liées à l'ITE sur murs anciens enduits au ciment

    Bonjour SK69202 et merci pour ta réponse.

    La finition intérieure consite à conserver la pierre apparente et à rejointer à la chaux NHL 3,5. Comme ca n'est pas encore fait, on peut aussi prévoir une chaux aérienne si nécessaire.

    J'ai bien pris note de laisser 15 cm non isolé en bas, et tanpis si ca fait un léger pont thermique, je couperai quelques stères supplémentaires...

    Si j'ai bien lu ton poste, à la place de mon enduit ciment, tu as réalisé un enduit chaux. Tu n'a aucun problème de condensation dans ton isolant?

    J'hésite encore, dans mon choix d'isolant, j'ai l'impression qu'un isolant en vrac type ouate de cellulose sous bardage rapporté reste quand meme la solution la moins chère à condition de pas payer trop chère le bardage. Mais là on sort du sujet initial.

  5. #4
    SK69202

    Re : Questions liées à l'ITE sur murs anciens enduits au ciment

    La chaux aérienne est préférable en intérieur.
    J'ai bien pris note de laisser 15 cm non isolé en bas, et tanpis si ca fait un léger pont thermique, je couperai quelques stères supplémentaires...
    Il y a d'autres fils avec des solutions sur le forum. Mieux vaut isoler.
    Si j'ai bien lu ton poste, à la place de mon enduit ciment, tu as réalisé un enduit chaux. Tu n'a aucun problème de condensation dans ton isolant?
    Non, il sonne toujours creux (je surveille), et l'humidité du pied de mur à l'intérieur est plus forte en été qu'en hiver.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. Devis
  7. #5
    Pifpauf

    Re : Questions liées à l'ITE sur murs anciens enduits au ciment

    Tu as installé une VMC dans ta maison? Est ce que tu juges que c'est indispensable?

    Merci

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    lucienpel

    Re : Questions liées à l'ITE sur murs anciens enduits au ciment

    Bonjour <J'ai bien pris note de laisser 15 cm non isolé en bas, et tanpis si ca fait un léger pont thermique, je couperai quelques stères supplémentaires... >
    il y a des produits spécifiques pour cette application genre Roofmate LG-X ou similaire.
    Cdt

  10. Publicité
  11. #7
    SK69202

    Re : Questions liées à l'ITE sur murs anciens enduits au ciment

    Tu as installé une VMC dans ta maison? Est ce que tu juges que c'est indispensable?
    La ventilation permanente est indispensable.

    Les moyens mécaniques pour y parvenir sont multiples avec des performances thermiques tout aussi multiples, j'utilise une série d'extracteurs à débit variable géré manuellement en fonction de l'humidité intérieure et de la météo.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  12. #8
    palus06

    Re : Questions liées à l'ITE sur murs anciens enduits au ciment

    J'hésite encore, dans mon choix d'isolant,
    j'avais fait un récapitulatif de quelques solutions d'ITE glanées de ci - de là.
    c'est ici
    si ça peut te servir!
    @+

  13. #9
    lucienpel

    Re : Questions liées à l'ITE sur murs anciens enduits au ciment

    Bonjour
    <Tu as installé une VMC dans ta maison? Est ce que tu juges que c'est indispensable?
    La ventilation permanente est indispensable.>
    Tout à fait d'accord, aujourd'hui par exemple les fenêtres sont pratiquement étanche à l'air ce qui n'était pas
    le cas des vieilles menuiseries ce qui induisait des entrées d'air (mais non maîtrisées) Une VMC permet un
    renouvellement d'air de façon controlée et maitrisée.
    Cdt

Discussions similaires

  1. Etanchéité entre les murs d'une extension et les anciens murs de la maison ?
    Par Arafel dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/07/2015, 17h48
  2. chaux sur anciens murs
    Par carlla dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/09/2013, 03h56
  3. Membrane Vario Isover sur murs périphériques briques et silex (enduits à la chaux)
    Par sebLehavre dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/02/2013, 18h16
  4. Enduits sur murs de platre?
    Par Skychapon dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/02/2011, 15h55
  5. solution anti humidité sur des murs en pierre enduits de ciment
    Par patrickbelver63 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/09/2009, 20h29
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison