Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 15 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 213

ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

  1. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 505

    ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour,

    Un fil sur une expérience de mise en œuvre de l’isolation extérieure par panneau de laine de roche (panneau 431 de chez Rockwool) sous enduit, sur un mur en maçonnerie traditionnelle.
    Seules les murs aveugles (E/N/O) seront traités, les fenêtres bretonnes étroites (80cm) de la façade sud ne pouvant pas recevoir de retour d’isolation , sans perdre trop de lumière. Le mur sud sera en partie isolé par l’intérieur en attendant un traitement plus efficace.

    J’ai découvert ce forum en cherchant des infos sur les pompes à chaleur, histoire de diminuer ma facture de chauffage, j’ai rapidement rejeté l’option PAC, par contre l’isolation à mis plus de temps à mûrir, car convaincu des bienfaits de l’inertie des maisons en pierre pendant l’été (23°C max au RDC à l’intérieur au plus fort de la canicule de 2003 par 36°ext), je ne voulais pas la perdre et je ne connaissais pas de produit qui puisse accepter les défauts d’une maçonnerie ancienne et être posé à l’extérieur.

    En effet mes murs ne sont pas tout à fait droits, ils sont construits en pierres brutes, ils sont sujets aux remontées capillaires et ont subit les interventions de tous les propriétaires de cette maison de 1924.
    Le liège en plaque avait l’air d’avoir les qualités requises, mais nécessite un support plan, plusieurs couches et à priori devient assez cher pour les fortes épaisseurs, puis le panneau 431 a été cité sur le fil « isolation extérieure » et en consultant les documents que j’ai pu trouver que celui-ci accepte des défauts pouvant aller jusqu'à 10mm.
    Mon idée initiale était de l’enduire avec de la chaux, mais les enduits chaux ne sont pas assez étanches, et des infos sur l’interdiction d’enduit chaux sur LDR dans le DTU, après quelques recherche sur la pérméance des solutions approuvées, je me suis orienté vers l’enduit prévu par la solution « STO therm2 de chez STO ».

    Quelques liens qui récapitulent ce qui as déjà été dit :

    Vous avez dit vielles pierres apparentes : Isolation par l'extérieur

    1ère version : Isolation par l'extérieur

    La démarche : Isolation par l'extérieur

    Caractéristiques : Isolation par l'extérieur

    Abandon de la chaux : Isolation par l'extérieur Commentaire, c’est 3m3 de mortier soit 6 tonnes que j’ai projeté à la truelle.

    L’isolation de la base du mur : Isolation périphérique des fondations

    Interrogation méthodologique : Isolation par l'extérieur

    Des infos : Isolation par l'extérieur

    Complément sur la base du mur et le trottoir. Isolation par l'extérieur

    Comparaison des températures d'avant et d'après l'isolation. Comparaison de données sans et avec isolation

    Le traitement différent du mur de la façade sud.

    Voilà pour le post initial de la discussion, je la compléterai et avec des photos dès que possible.

    @+

    -----

    Images attachées
    Dernière modification par SK69202 ; 24/11/2011 à 21h07. Motif: Ajout lien façade sud
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     


    • Publicité



  2. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 505

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour,

    Aujourd'hui première tentative de mise en place de la LDR, échec total, les chevilles F ..... DHK 90/140 se révèlent inadaptées à la fixation de l'isolant dans mon mur, quasiment pas de force de retenue car leur profondeur d'ancrage est trop faible.

    2 solutions envisagées
    1) La plus chère : chevilles différentes.
    2) A voir si faisable et quid de la tenue:
    Enfouir la tête de cheville dans l'isolant pour gagner les cm qui manquent.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  3. aligator427...

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    ça dépend
    Âge
    48
    Messages
    2 383

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    salut SK,
    bon,c'est la poisse à ce que je vois...
    petit rappel rapido:
    la profondeur d'ancrage minimale de la cheville est de 35mm (65 dans du BC).
    il ne faut pas oublier de prendre en compte l'épaisseur des plôts de calage.tu en as prévu non?
    pour le montage à coeur vissé,en général,les fabricants de panneaux de LDR donne une épaisseur minimale restante de 8cm en dessous de laquelle il ne faut pas aller.à confirmer chez rockwool.

    A+
     

  4. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 505

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour,

    J'avais zappé la longueur d'ancrage car je n'avais pas l'avis technique des solutions complètes à l'époque de ma commande. J'avais travaillé sur un document Rockwool, qui depuis a disparu de leur site.
    En fait la cheville est donnée pour isolant de 130-140mm et la longueur d'ancrage m'avait parue acceptable, y compris en approchant la cheville des panneaux, mais en retrouvant aujourd'hui la valeur d'ancrage donnée par le fabricant pour cette épaisseur, il est clair que ce n'est pas bon.

    En parcourant les références de chevilles qui sont dans l'avis technique, on s'aperçoit qu'il n'y en a que 2 qui sont compatibles avec la pierre naturelle pour un fabricant et l'autre a son site en "maintenance".

    Le problème c'est que celle qui a la profondeur d'ancrage la plus grande (85mm de perçage quand même) présente une vis acier et n'est pas donnée "zéro pont thermique" contrairement à l'autre qui n'a que 35mm d'ancrage et qui de plus, reste compatible avec mon outillage actuel (diamètre et longueur des forets).

    Dans ce but, j'ai fait un essai force d'arrachement d'une cheville en l'enfonçant de 35mm, j'obtiens une valeur minimum dans les 12-15kg pour tenir compte de la méthode pas orthodoxe de mesure.
    A 7 chevilles par panneau cela devrait finir par tenir, surtout que les je devrait avoir entre 35 et 50mm d'ancrage la plupart du temps .

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  5. aligator427...

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    ça dépend
    Âge
    48
    Messages
    2 383

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    au fait,rassure moi,tes panneaux sont bien chevillés collés?
     


    • Publicité



  6. alexandresud

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    en PACA
    Âge
    36
    Messages
    1 259

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    le fournisseur d'enduit m'a indiqué par tel qu'il faut les coller ET les cheviller...
    comme tu le fais...

    BON COURAGE!!!!
     

  7. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 505

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour,

    Ce n'est pas un collage, c'est un calage cela ne maintient en place le panneau que pendant le perçage, dixit le commercial de chez STO.

    L'adhérence du produit sur la laine de roche en plaque (d<142kg/m3) ne semble pas fantastique, ils écrivent ceci dans l'ETA-06/012 !2.2.8.1, à propos de l'adhérence du produit sur une plaque de LDR: < 0.08 MPa échecs - défauts dans l’isolations tout en disant que c'est bon pour la LDR lamelle (d<115kg/m3) mais sur 40% de la surface, d'autre part Rockwool, signale que son produit se monte avec ou sans calage, donc j'ai décidé de m'en passer, car j'applique(rai ) le chevillage maximum pour la tenue au vent.
    Maintenant je comprends qu'un pro qui doit la décennale applique à la lettre la mise en œuvre prévue.

    Edit: De plus les essais sont fait sur béton, sur la chaux l'adhérence est inconnue, mais la chaux c'est quand même moins solide que le béton.

    @+
    Dernière modification par SK69202 ; 25/07/2009 à 20h04. Motif: Edit
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  8. dolf7

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris mais aussi dans les Landes
    Âge
    40
    Messages
    1 949

    Cool Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour
    Vraiment pas de chance mon pauvre sk69202 !!
    Pour une fois qu'il y avait du beau temps chez..maintenant ce sont les chevilles qui font ch####
    Enfin tout ça servira pour les autres
    @+
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--
     

  9. aligator427...

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    ça dépend
    Âge
    48
    Messages
    2 383

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    re,
    Maintenant je comprends qu'un pro qui doit la décennale applique à la lettre la mise en œuvre prévue.
    en auto construction,lors d'une réno,le calage aussi est tout indiqué.
    surtout si tu fais aussi l'enduit.
    vu qu'on n'est pas du métier,c'est toujours plus facile de partir sur un support bien plan.
     

  10. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 505

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour,

    D'accord le calage est nécessaire pour aligner les panneaux, mais sur mes murs , c'est une lame d'air continue et une rupture de capillarité qui risquent de se créer.
    Personnellement, en cas de mésalignement , avant de fixer la première cheville je compte bourrer les vides éventuels avec des chutes de LDR ou faire de petite encoche dans l'isolant et au pire, un limage des petits défaut de planéité avant l'enduit.

    Dans la mise en œuvre du calage, il faut faire gaffe aux délais, le produit une fois gâcher doit être utilisé dans les 3 heures, donc petite quantité à la fois et travail supplémentaire pour la préparer.

    vu qu'on n'est pas du métier,c'est toujours plus facile de partir sur un support bien plan
    Je dirai plutôt que, vu qu'on n'est pas du métier, on a tendance a déformer les supports bien plan.

    Dolf7, la chance n'y est pour rien et à moins que quelqu'un est besoin rapidement d'un lot de cheville (999 + 1 usagée) pour une isolation de 120 à 140mm (plutôt 120 ) elles seront recyclées en clous géotechniques pour "ferraillage" du voile de béton que je dois faire sur le coté nord du trottoir contre le talus.

    L'enm... c'est qu'on est bientôt en août et dès que l'on commande un truc hors norme en France en été les délais s'allongent.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  11. aligator427...

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    ça dépend
    Âge
    48
    Messages
    2 383

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    salut,
    c'est quand même chaud ton truc de ne pas "caler/coller" les panneaux.
    D'accord le calage est nécessaire pour aligner les panneaux, mais sur mes murs , c'est une lame d'air continue et une rupture de capillarité qui risquent de se créer.
    la laine de roche du panneau a une structure non capillaire,tu as déjà une rupture de capillarité,là,non?
    si de la condensation se forme,pourquoi ne pas percer quelques rares petits trous dans ton profilé de départ,lui donner une faible pente....
    tu évites ainsi la stagnation de l'eau.de toute façon ça m'étonnerai que ça condense beaucoup derrière.
    tu pourrais faire le calage avec le même mortier qui t'a servi à jointoyer les pierres.
    le gros problème va être dans la mise en oeuvre de l'enduit (enduit mince non?),il faut que le support soit impécable,sinon tu verras tous les défauts,tu ne pourras pas rattraper grand chose (avec un enduit mince).
    bon c'est vrai aussi que derrière nos bécanes on a du mal à se faire une idée de la planéité de ton mur....
     

  12. alexandresud

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    en PACA
    Âge
    36
    Messages
    1 259

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Tu en es à combien de m² posés?
    est que ça se pose facilement (mis à part tes pb de chevilles...)???
    Tu es à quelle cadence (tps/m²) ?
    au fait, tu l'as peut etre dit mais ça te revient à combien (cout) au m²?

    Aller, courage! ça va le faire!!!
     

  13. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 505

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour,

    J'ai cherché à réduire les défauts de planéité des murs en dessous de la tolérance des panneaux, mais le résultat n'est pas parfait, surtout à la jonction du toit, le calage à ce niveau sera parfaitement envisageable.
    Les défauts d'aspect sur l'enduit mince ne m'inquiète pas, ce que je cherche avant tout, c'est l'étanchéité à la pluie et la tenue au vent, parce que chez nous, il pleut souvent, longtemps, avec parfois beaucoup de vent.

    Je suis sûr d'avoir des défauts d'aspect, car je vais procéder par surface faisable en une journée, de la pose à l'enduit en n'ayant à protéger des intempéries que le "front de progression".
    Il est illusoire de vouloir préserver de la pluie des dizaines de m2 de laine de roche pendant des jours.

    Je vais changer les chevilles, donc j'ai repris mon calcul de chevillage, détaillé mes schémas de pose des panneaux / nb de chevilles et après consultation sur la tenue des chevilles, je m'oriente vers la plus grande que me permettent mes outils, au moins 50mm d'ancrage.
    Par contre là où j'hésite c'est sur la collerette supplémentaire qui fait passer le diamètre de la tête de 60 à 90 mm (ou plus), je préfère augmenter le nombre de chevilles que d'élargir les têtes.

    J'ai arrêté immédiatement la pose et remis la LDR à l'abri, dès que j'ai vu que la 1ère cheville avait un problème, donc j'ignore à quelle vitesse je progresserai, pour le coût je calculerai après.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  14. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 505

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonsoir,

    La question étant souvent posé, je mets mon coût au M2 pour l'approvisionnement des matériaux pour d'isolation des murs seuls, c'est à dire ce qu'il faut à minima, profilés de base+visserie inox/LDR/Chevilles(les bonnes )/treillis/enduit/apprêt+finition =>88€/M2 (tarif 2008 ttc à 19.6%)
    Rappel: pour ce prix là, l'isolation s'arrête à 15 cm du sol,pas d'outils performant pour la mettre en place, aucune protection de l'isolant sur certaines arrêtes (exignons)
    Je mettrai un coût réel par poste à la fin du chantier.

    Les chevilles mettent une semaine à venir d'Allemagne en express.
    En attendant, j'ai décider de faire l'isolation sous le profilé et le trottoir isolant avant de poser la LDR.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  15. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 505

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonsoir,

    Depuis le temps que l'on en parle, je mets juste la pj, développement plus tard.


    @+
    Images attachées
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Resistance d'un mur sous le poids d'un enduit chaux ?
    Par ludox62 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/06/2008, 14h40
  2. mur pierre + doublage brique + enduit ciment =?
    Par letaz822 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/12/2007, 17h33
  3. Le Rayonnement fossile est-il apparu avant ou après le mur de plank?
    Par pseudoas dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/10/2007, 17h08
  4. Enduit mur + isolation des murs et Toiture.
    Par _Victor dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/09/2007, 20h10
  5. Est-ce que le big-bang est situé avant ou aprés le mur de planck?
    Par pseudoas dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 12
    Dernier message: 19/07/2007, 00h35