Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 89

Au secours isolation maison "passive"




  1. #31
    phil12

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    existe t'il des professionnels neutres et intègres vis à vis de l'ensemble des techniques de construction, d'isolation, et tout le reste comme mode de chauffage, mode de ventilation, etc. ?

    I
    Il est évident qu'il n'y a que vous qui êtes compétent , honnête et qui savez tout sur tout

    Pourquoi ne vous ai je pas eu comme professeur, que d'études inutiles m'a t'on infligé, 25 années de travail et d'expérience pour rien , des centaines de clients arnaqués

    Que dire de mes paires ingénieurs thermiciens ? tous des incapables

    Que fait la police

    -----

    Dernière modification par phil12 ; 02/04/2018 à 20h55.
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)

  2. Publicité
  3. #32
    cornychon

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Citation Envoyé par patouchka Voir le message
    En fait vous tournez en boucle; Et surtout vous découragez les gens qui viennent cherchez des infos brèves. Si le demandeur demande des infos plus complexe ok; mais cornychon part en cacahouète a chaque discussion; Et surtout certains lui réponde pour essayer de le contrer.
    gnorez le svp, c'est ce que l'on appel un troll !
    Bonjour,
    Ceux qui nous lisent sont assez grands pour savoir ce qu’ils ont à faire.
    A part deux à trois rares irréductibles, ceux qui comme toi, ont du mal à comprendre certaines bases élémentaires de la transmission de la chaleur, m’ignorent respectueusement depuis longtemps. Ils ont bien raison.

    Ceux qui comme moi, lisent tes banalités, évitent de faire des commentaires, lorsqu’elles ne vont pas à l’encontre des lois de la nature.
    Rien de nouveau, je continuerai à intervenir pour donner mon avis, lorsque les affirmations données, sont contraires aux faits scientifiques fondamentaux, de la transmission de la chaleur, et la conversion des énergies.

    Citation Envoyé par phil12 Voir le message
    Que dire de mes paires ingénieurs thermiciens ? tous des incapables
    Bonjour,
    La transmission de la chaleur et la conversion des énergies touchent tous les secteurs de l’industrie.
    Elle va des composants actifs des Smartphones, de quelques milliwatts, aux centrales nucléaires de l’ordre 1400 MWe.
    Les problèmes sont différents, nécessitent des formations différentes.
    Dans chaque domaine il y a ceux qui font de la recherche appliquée, et ceux construisent, fabriquent, réparent.

    Les ingénieurs qui t’ont formé sont très probablement de très bons professionnels. Ce sont des spécialistes dans leur domaine.
    Ils ne pourraient pas donner spontanément, un avis éclairé, sur le refroidissement des gros systèmes informatiques.
    Ce ne sont pas pour autant des incapables ! ! Ils apprendraient à maitriser de nouveaux maillons, d'une chaine thermique très différente, de celles que l'on rencontre dans le bâtiment.

    Sur ce forum, les intervenants thermiciens ont inévitablement des formations et des expériences très diverses.
    Elles peuvent aller de la recherche appliquée, à la mise en place de grosses installations de chauffage et climatisation.
    C’est une source de connaissance intéressante pour ceux qui s’ouvrent sur les autres.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  4. #33
    daniel222

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Phil12, je n'ai pourtant fait que donner des faits et poser deux questions

    Votre réponse ironique est malgré tout très significative, c'est bien là l'un des gros problèmes justement. Mieux vaut être ignorant voire même candide ... sinon il y a de quoi se poser des questions.

    Je ne revendique aucun "savoir" dans le monde de la maison résidentielle ... d'autant que je sais maintenant que c'est chasse gardée

    Par contre j'en sais suffisamment pour trier le bon grain de l’ivraie. J'y suis arrivé grâce aux forums où à force de lectures d'avis des uns et des autres, et particulièrement ceux des pros et des intervenants d'expérience.

    Maintenant je donne mon avis, c'est comme ça même si je suis trop cash et taquin. Je dois dire que je n'ai pas à rougir des comparaisons ... même avec des "pro" dans bien des cas.

    Aujourd'hui j'en apprends plus grâce aux intervenants d'expérience (non pro ou anciens pro), ils jouent cash et cartes sur table sur leurs vécus et expériences.

    Ps) comprendre et savoir interpréter des discussions pointues sur forums, ça demande de l'apprentissage car il est indispensable de connaitre aussi les "amours techniques" des intervenants ... ça change tout des conclusions à en tirer

  5. #34
    patouchka

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Cornychon : ceux qui comme toi ne sont que capable d'écrire 150 lignes à chaque post, alors en fait si vous voulez faire une thèse a chaque sujet bah c'est pas ici; mais au fait tu as fait quoi concrètement ?

    Ah oui rien t'es resté au 20éme siècle ! Donc tu donnes ton avis mais t'es loin de coté passif dans la réalité.... heu tais -toi ?
    Ma rénovation : Allez dans mon profil pour voir le site WEB

  6. #35
    daniel222

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Cornychon : ceux qui comme toi ne sont que capable d'écrire 150 lignes à chaque post, alors en fait si vous voulez faire une thèse a chaque sujet bah c'est pas ici; mais au fait tu as fait quoi concrètement ?
    Ah oui rien t'es resté au 20éme siècle ! Donc tu donnes ton avis mais t'es loin de coté passif dans la réalité.... heu tais -toi ?
    Ce n'est pas pourrir un post ça ? Faites ce que je dis, pas ce que je fais

  7. #36
    Vince44

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Nous sommes d'accord ! ! Je parlais surtout des vitesses de propagation de la chaleur. Pour moi ça ne correspond à aucune réalité, aucune utilité, aucune unité. Pourquoi parler vitesse de propagation de la chaleur ?
    Le fait que quand tu as la chaleur qui monte rapidement côté extérieur du mur et que rien ne se passe côté intérieur pendant un certain temps, c'est un effet physique, mesurable, perceptible, concret.

    Après tu l'appelles vitesse de propagation, temps de transfert, déphasage... peu importe.

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Je ne parle pas que pour toi, on raconte ça un peu partout. Même sur des documents issus de professionnels.
    Oui, et à un moment, ça devrait t'interpeller.

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Que l’on parle flux de chaleur, quantité de chaleur, d’accord !
    Oui parce que tu réduis la question du confort thermique à des entrées ou sorties de chaleur et de la clim ou du chauffage pour les contrebalancer en face, peu importe le moment, peu importe le stockage, peu importe....

    Alors qu'il existe des stratégies d’évitement, de retardement, de stockage plus ou moins long... qui permettent d'obtenir le confort avec un moins d'énergie consommée qu'avec des solutions actives (le tout en complément d'une bonne isolation, évidemment).

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    c'est une unité inutile, sème la confusion pour rien.
    Non, c'est une grandeur intéressante pour quantifier certains phénomènes et les comparer à des seuils de référence.

    Le "temps de transfert" d'une paroi ne donnera pas le niveau de confort directement, mais si j'ai l'intention de mettre en place une stratégie de "décalage" du gros des apport de chaleur la nuit, 12H me permet par exemple de me dire que ce qui entre dans le mur de midi à 20h en sortira de minuit à 8h théoriquement (c'est pas aussi simple mais c'est l'idée). C'est pour cela que c'est une valeur cible communément utilisée. Comme on peut cibler un R=6 pour des raisons légales ou de seuil à atteindre dans un cahier des charges pour une solution "clés en main".

    A partir du moment ou on à une cible en heure, on va vouloir mesurer les performances en heures pour "composer" sa paroi plus simplement qu'avec la conductivité et la capacité thermique massique et la masse volumique!

    Exactement comme quand on envisage un système sur batteries on va raisonner en heures d'autonomie pour une visseuse, en Wh pour une installation domestique autonome, en kilomètres pour un véhicule dans des conditions comparables. Même si, in fine, c'est la charge utile en Ah qui se cache derrière tout ça.


    A+

    Vincent

  8. #37
    cornychon

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    Le fait que quand tu as la chaleur qui monte rapidement côté extérieur du mur et que rien ne se passe côté intérieur pendant un certain temps, c'est un effet physique, mesurable, perceptible, concret.- - - - - - - - - - - - - - - - - - -- - - - - - - - - - - - - - - - - Exactement comme quand on envisage un système sur batteries on va raisonner en heures d'autonomie pour une visseuse, en Wh pour une installation domestique autonome, en kilomètres pour un véhicule dans des conditions comparables. Même si, in fine, c'est la charge utile en Ah qui se cache derrière tout ça.
    Vincent
    Bonjour,
    Ta réponse est passionnante - - - - -
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  9. Publicité
  10. #38
    daniel222

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Merci Vincent ça fait plaisir ... il était "temps" ... je me sentais un peu seul sur cette histoire de "vitesse" qui en réalité a été substituée par une belle pirouette à la notion de délai, de temps

    C'est fou, les notions de mise en œuvre et d'inertie passent souvent en France aux abonnés absents ou presque, certes certains y sont moins sensibles avec l'ITI.

    L'ITE + l'inertie ont une vraie raison d'être ... même si ça devrait (au conditionnel) coûter un peu plus cher

  11. #39
    herakles

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    L'ITE + l'inertie ont une vraie raison d'être ... même si ça devrait (au conditionnel) coûter un peu plus cher
    +1
    je remets ici quelques liens à tout hasard ...
    https://conseils-thermiques.org/cont..._dephasage.php
    http://www.enertech.fr/modules/catal...fort%20ete.pdf ( §4 et fig.4 )
    https://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=10330
    https://passivact.com/Concepts/files...omprendre.html dossier récent de Juin 2017 qui appuie sur l'intérêt de l'ITE

    Amusant , ca fait exactement 40 ans que j'étais déjà convaincu par l'ITE , grâce aux lectures de livres d'architectes pionniers aux USA , dont David Wright avec son fameux ouvrage "Soleil, Nature , Architecture " et sa devise maintes fois répétée " Soleil, Masse, Espace "
    En 2008 , j'avais mis sur ce forum l' extrait sur la maison de Karen Terry , qui m'a définitivement engagé dès 1979 sur la voie du Passif Solaire (ou plutôt Passif Massif Solaire )
    http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post1664273
    ( Murs en adobe doublé de polyuréthane par l'extérieur )

    Cela m'a aidé à concevoir ma première maison en 83 ...

    même si ça devrait (au conditionnel) coûter un peu plus cher
    D'où les bisbilles avec Leidier
    Dernière modification par herakles ; 04/04/2018 à 08h53.

  12. #40
    cornychon

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    Merci Vincent ça fait plaisir ... il était "temps" ... je me sentais un peu seul sur cette histoire de "vitesse" qui en réalité a été substituée par une belle pirouette à la notion de délai, de temps
    Salut,
    Pour éviter des discussions interminables, discourtoises, faussement scientifiques, ou personne n’est audible, personne n’y comprend rien, j’ai passé un peu de temps à rassembler des documents simples, qui expliquent ce que représente la transmission de la chaleur.
    Je ne l’ai pas fait pour Vincent, mais pour ceux qui veulent avoir une vision plus complète, plus scientifique, sur les phénomènes naturels, impliqués dans la transmission de la chaleur.

    Tu as probablement vu ce lien :
    http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post6126714

    On en reste bien à Ø= (T1 – T2) / R (Pas de vitesse de déplacement de chaleur)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A..._de_conduction

    Ø= (T1 – T2) / R est la simplification de la Loi de Fourier et résistance thermique
    https://www.youtube.com/watch?v=_dzP67v0B_0

    Equation de la chaleur (C'est plus complet, pas indispensable à regarder)
    https://www.youtube.com/watch?v=EzAlblWb0jg
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  13. #41
    daniel222

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    cornychon dans le bâtiment ton raisonnement est incomplet et discourtois pour la science

    Il ne faut pas oublier 2 coefficients aussi importants que la résistance thermique ... et même + :

    L'inertie thermique : dans le domaine du bâtiment, on cherche à exploiter les comportements inertiels des matériaux pour gérer au mieux les aléas thermiques. https://fr.wikipedia.org/wiki/Inertie_thermique

    Le coefficient de transfert thermique global : l'inverse du coefficient de transfert thermique est la résistance thermique ! https://fr.wikipedia.org/wiki/Coeffi...fert_thermique

    Ces 2 coefficients sont délicats à calculer, c'est le niveau ultime en thermique du bâtiment

    Cette approche indispensable démontre que la notion de délai est un critère non négligeable voire majeur dans la qualité de vie ... en été comme en hiver

  14. #42
    cornychon

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message

    - L'inertie thermique
    - Le coefficient de transfert thermique global

    Ces 2 coefficients sont délicats à calculer, c'est le niveau ultime en thermique du bâtiment
    C’est tellement difficile à calculer que l’on se contente de les mesurer en laboratoire.
    Les valeurs sont données dans les tableaux qui indiquent les caractéristiques physiques des matériaux de construction
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  15. #43
    daniel222

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    C’est tellement difficile à calculer que l’on se contente de les mesurer en laboratoire.
    Les valeurs sont données dans les tableaux qui indiquent les caractéristiques physiques des matériaux de construction
    cornichon parle de difficultés en thermique ... qui l'eu cru

    Ce n'est pas suffisant pour "un grand spécialiste" comme moi ... les notions de mise en œuvre sont indispensables et ça c'est du haut vol réservé "aux maitriseurs" ... ce n'est pas de la RT2012 à minima et en ITI

  16. #44
    cornychon

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    cornichon parle de difficultés en thermique ... qui l'eu cru

    Ce n'est pas suffisant pour "un grand spécialiste" comme moi ... les notions de mise en œuvre sont indispensables et ça c'est du haut vol réservé "aux maitriseurs" ... ce n'est pas de la RT2012 à minima et en ITI
    Salut,
    La branche des sciences qui traite de la relation entre la chaleur et les autres formes d’énergie, est appelée thermodynamique.
    Ses principes ne sont ni calculés, ni inventés par les humains. Ils sont issus de l’observation des phénomènes naturels qui existent dans la nature.
    Les physiciens et mathématiciens sont chargés de comprendre, expliquer et exploiter au mieux chaque phénomène. Dans ce cadre, de nombreux essais et calculs sont réalisés en laboratoire. Les difficultés en thermique sont à ce stade.
    C’est dans ce travail de chercheur, qu’imagination et créativité sont plus importantes que le savoir.
    Les règles basiques fondamentales devraient être connues par chaque professionnel, qui travaille dans les métiers de la transmission de la chaleur.
    Comme tu le souligne, même ceux qui ont les mains dans le cambouis, devraient savoir les utiliser.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  17. #45
    phil12

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Bonjour ,

    La question était :

    <Ma question est, est ce vrai, y a t'il un risque d'humidité entre la brique extérieur et l'isolant, et y a t'il une solution pour éviter une ite ?
    J'attend vos messages avec impatiente car je ne sais plus quoi penser

    Il doit être bien avancé
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)

  18. #46
    daniel222

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Après les conseils "très avisés" d'un thermicien au message 5, il n'y avait plus rien à dire

    Vincent a expliqué au message 6 que pour prétendre au passif dans du tradi il valait passer par l'ITE

    Chemin faisant dans les dédales de la maison résidentielle, un "expert" nous explique que la durée ou le délai ... maladroitement remplacé par la notion de vitesse n'avait rien à faire dans la thermique du bâtiment

    Deux avis se sont opposés dont l'un était d'expliquer que la durée via l'inertie + ITE est une notion très importante pour le confort sans avoir recours à des "machines" qui ne remplaceront jamais complètement le statique naturel.

    En résumé, on revient toujours à la comparaison ITI et ITE, deux écoles s'affrontent. Ont-elles toutes les deux raisons ? Laissons une libre expression de comparaisons techniques ... les lecteurs choisiront pour leur future maison

    PS) je ne suis pas certain que même un spécialiste thermique ou un architecte puisse être complètement neutre dans cette histoire ... c'est une déduction que je fais quand je lis les avis bien arrêtés des uns et des autres entre ITE et ITI.

  19. #47
    cornychon

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    PS) je ne suis pas certain que même un spécialiste thermique ou un architecte puisse être complètement neutre dans cette histoire ... c'est une déduction que je fais quand je lis les avis bien arrêtés des uns et des autres entre ITE et ITI.
    Ce lien montre en page 5/5, qu’avec les mêmes matériaux, ITE et ITI, c’est bonnet blanc et blanc bonnet.
    Je ne suis ni thermicien ni architecte, mais Je ne vois pas de différence entre
    une belle femme et une femme belle,

    http://didier.villers.free.fr/STI-2D...ue%20paroi.pdf

    Une seule différence notable, en #6, Vince44 indique qu’en gros, 10% de la chaleur qui rentrera, mettra 14h de plus à traverser avec de la fibre de bois qu'avec du polystyrène,
    mais les 90% passeront à la même vitesse.
    Dernière modification par cornychon ; 07/04/2018 à 14h44.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  20. #48
    herakles

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Il doit être bien avancé
    En effet , toutes ces discussions véhémentes l'ont bien effrayé ...

    Le mot Passive pour une maison est un bon déclencheur pour les pro ITE et les pro ITI...surtout quand on évoque le déphasage .

    Ce que j'ai retenu de la question posée par bogzi , c'est qu'il a décrit son projet avec une isolation très poussée (ITI aux murs et PU sous la chape ) et un plancher bois :
    Vince44 a mis le doigt sur le risque de pourriture des abouts du solivage à très juste titre , or l'ITE était une solution plus pertinente dans ce cas .

    Deuxième point que personne n'a relevé (pas même moi ) : l'épaisseur de l'ITI = 24 cm !!!
    Si je suis avec de la brique, 24cm de fibre de bois et un frein vapeur
    Elle fait environ 66m2 Brut au sol
    Est ce 66 m2 brut hors œuvre(au nu extérieur des murs) ou dans œuvre (au nu intérieur des murs de brique ) avant l'isolation ?
    Il a parlé de plancher bois , autrement dit un étage est aussi prévu ?

    Dans le cas des 66m2 comptés au nu intérieur , on suppose un rectangle intérieur de 6x11 m avant isolation
    Après la pose de l'isolant en ITI , la surface qui reste serait de 5.5 x 10.5 = 57.75 m2 au RDC et à l'étage

    C'est dommage de perdre presque 18 m2 sur les 132 m2 qu'il avait , non ?

    A-t-il compté l'économie sur les m2 de gros-œuvre: murs , fondations et soubassement , poutres bois, charpente , surface des 2 planchers s'il était passé en ITE , avec le rapprochement des murs vers l'intérieur de 0.5 m tout en gagnant de l'inertie avec ses murs en briques avec la même surface habitable ?

    Pas taper , je sors !!!!
    Dernière modification par herakles ; 07/04/2018 à 14h54.

  21. #49
    herakles

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Merci Cornychon pour ce lien .
    On y constate , page 5/5 , figure paroi 4 , que le mur isolé par l'extérieur est moins sollicité par les variations de température : de -10°C à + 40°C (en Été ) , ce qui rend le bâti moins vulnérable aux contraintes de dilatation .

  22. #50
    daniel222

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Ce lien montre en page 5/5, qu’avec les mêmes matériaux, ITE et ITI, c’est bonnet blanc et blanc bonnet.
    Je ne suis ni thermicien ni architecte, mais Je ne vois pas de différence entre une belle femme et une femme belle,
    Cornychon c'est clair soit tu as un problème visuel soit tu trolles carrément

    Petit extrait de la page 5/5 de ton document en lien ... la page que tu revendiques ... je suis grand seigneur

    ITI - ITE différences.jpg

    Merci de nous expliquer les différences ITI et ITE (en hiver et en été) à partir des chiffres entourés en bleu

    Je tiens à préciser que l'ITE mal faite (travail bâclé) peut être une vraie cata que l'on retrouvera moins en ITI.

    Sans victoire recherchée, vais-je te convaincre ?

    PS) au sujet des belles femmes, l'une peut-être belle de loin et l'autre loin d'être belle

  23. #51
    cornychon

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    @ herakles
    @ daniel222

    Lorsqu’on caractérise la résistance thermique globale de conduction d’une maison, on raisonne en régime stationnaire.
    On se réfère à la loi de Fourier simplifiée R = ΔT / Ø
    https://www.youtube.com/watch?v=_dzP67v0B_0
    Pour une même résistance thermique, que l’isolation soit intérieure ou extérieure, ça ne change rien.

    La résistance thermique de conduction, est le paramètre qui caractérise l’isolation thermique de conduction d’une maison.
    Lorsqu’on souhaite diminuer notablement la facture chauffage d’une ancienne maison, on agit sur le paramètre principal, la résistance thermique globale de conduction. Rien n’interdit d’agir à la marge.

    Après, en fonction des techniques de construction, des propriétés physiques des matériaux, de l’exposition aux intempéries, de l’ensoleillement, de l’incidence des modifications sur les surfaces habitables, des investissements et retours sur investissements, des difficultés techniques de réalisations, de la fiabilité, de l’importance que l’on donne à la protection de la nature, de l’importance que l’on donne au paraître vis-à-vis des voisins et de la famille, de l’importance que l’on donne à la surface des baies vitrées, de la surface habitable, piscine sur toi terrasse, - - - - - - - - - - - - - - - - - - les gens font ce qu’ils veulent.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  24. #52
    daniel222

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    cornychon superbe hors sujet pour ne pas répondre à ma question très précise

    Les lecteurs apprécieront les pirouettes et les circonvolutions d'un expert en formules et en donneur de leçons

  25. #53
    phil12

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    Après les conseils "très avisés" d'un thermicien au message 5, il n'y avait plus rien à dire

    :

    PS) je ne suis pas certain que même un spécialiste thermique ou un architecte puisse être complètement neutre dans cette histoire ... c'est une déduction que je fais quand je lis les avis bien arrêtés des uns et des autres entre ITE et ITI.
    Bonsoir

    En ce qui concerne la question de départ :<humidité et ITE, >le thermicien à un logiciel très performant pour ses choix qui s'appelle wufi pour simuler de manière dynamique la migration des fluides dans la paroi ( la question de base) avec ses particularitées .

    Pas un petit calcul avec un diagramme de Glaser ou de Mollier en statique bien faiblards dans des conditions particulières ou exceptionnelles .

    Et d'autres outils de STD pour les histoires ITE , ITI , inertie , ...étalonnés au travers de relevés in situ in vivo .

    La construction ce n'est pas une histoire d'opinion on est pas en religion, en politique en philo, ou sur un forum où celui qui a raison c'est celui qui gueule le plus fort ou qui utilise des attaques personnelles en guise d'argument , on est dans le tangible le mesurable le concret avec des centaines de milliers de retours d'expérience ./

    Une construction c'est un cocktail composé en premier lieu de trois facteurs dominants :

    - les choix de vie du MO ( respect de la planète , style de vie , contraintes familiales de vie ...)
    - le budget du MO ( qui nous permet d'avoir un volant de solutions plus ou moins vaste )
    - le site de la construction ( qui n'est pas souvent choisi en fonction de l'aspect bioclimatique pour optimiser le projet)

    ITE , ITI etc ... viennent ensuite avec leur plus et leur moins en fonction des éléments pré cités qui nous donnent des largesses constructives ou qui nous oblige à faire avec des bouts de ficelle .
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)

  26. #54
    daniel222

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    phil12, une fois n'est pas coutume ... nous sommes d'accord sur le fond de ton exposé.

    Je ne suis pas certain du détail des 3 facteurs dominants notamment pour le premier mais je comprends bien que tu mettes en tête le "respect de la planète" que tu vénères ... je te charrie volontairement, je suis plus taquin que véhément

    Je suis bien d'accord sur l'aspect dominant du budget ... le nerf de la guerre dans tous les cas.
    Le site de construction, malheureusement ça va souvent de paire avec le budget (superficie du terrain, etc.).

    Alors oui dans ces conditions, ITI ou ITE devient un des choix "parents pauvres" et à ce jeu là l'ITI sort assez naturellement vainqueur sans être la meilleure comme tu le sais très bien

    Reste que lorsqu'on compare ITI et ITE ou PHI et RT2012, il n'y a pas QUE le fric qui compte sinon il n'y a plus de discussion possible ni même de RT2012 ... oups, j'oublie toujours que la RT2012 est une réglementation à minimas

    Ps) en parlant de fric, s'il y a une personne qui essaie de donner des conseils pour réduire les coûts pour les moins aisés c'est bien moi et beaucoup m'en remercie sincèrement. Certes c'est uniquement dans le petit domaine de la VMC-DF.

    2 points sur lesquels je souhaite revenir :
    • Personne ne me fera jamais croire qu'un professionnel en activité n'influence pas son client sur ses "amours réelles" ou ses "amours financières" ... c'est humain dans les 2 cas même si c'est discutable.
    • Je reste persuadé que 80% au moins des questions thermiques peuvent trouvées des réponses de qualité dans un simple tableau Excel de 100 lignes avec des variables. Je suis même certain que ce type d'outils "simples" existent. Les 20% restant, la loi des 80/20 dit "Les 20% représentent 80% du temps passé" donc les thermiciens ne craignent pas le chômage

  27. #55
    cornychon

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    cornychon superbe hors sujet pour ne pas répondre à ma question très précise

    Les lecteurs apprécieront les pirouettes et les circonvolutions d'un expert en formules et en donneur de leçons
    .
    Ta question est probablement très intéressante, mais pour répondre, il faudrait déjà que j’arrive à la comprendre. Ce n’est pas grave, tu as la solution, c’est le principal.

    Si je communique sur ce forum, ce n’est pas pour donner des leçons à qui que ce soit. Ce n’est même pas pour transmettre un savoir accumulé au cours de mes activités professionnelles. C’est juste pour essayer de faire comprendre à ceux qui raisonnent au flair, que pour parler sérieusement de la thermique des bâtiments, il est nécessaire de connaître, comprendre, et savoir utiliser, les principales règles fondamentales de la transmission de la chaleur.
    Les lecteurs n’ont besoin de personne pour se faire une idée de ce qu’ils lisent.

    Pour l’instant, j’arrête de répondre à d’autres banalités.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  28. #56
    phil12

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    phil12,
    2 points sur lesquels je souhaite revenir :
    • Personne ne me fera jamais croire qu'un professionnel en activité n'influence pas son client sur ses "amours réelles" ou ses "amours financières" ... c'est humain dans les 2 cas même si c'est discutable.

    C'est votre vision poujado/misanthropique qui vous fait dire cela !
    • Je reste persuadé que 80% au moins des questions thermiques peuvent trouvées des réponses de qualité dans un simple tableau Excel de 100 lignes avec des variables. Je suis même certain que ce type d'outils "simples" existent. Les 20% restant, la loi des 80/20 dit "Les 20% représentent 80% du temps passé" donc les thermiciens ne craignent pas le chômage
    Pour faire des lotissements alimentés gaz ou PAC , effectivement , mais je croyais que vous étiez contre les standardisations type RT 2012

    Ps / Un thermicien travail surtout sur des ERP , des lycées , du tertiaire etc ... pour simuler tout cela avec un tableau de 100 ligne ont va faire des barres d'immeubles Staliniens béton /tout électrique nucléaire
    Dernière modification par phil12 ; 08/04/2018 à 11h12.
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)

  29. #57
    daniel222

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    phil12, un peu de sérieux ... je ne parle que des maisons individuelles en neuf ou reno

    Jamais je me suis exprimé sur un autre domaine. Mon "très bon blog de renommée internationale" ne parle que des VMC en maisons résidentielles

    Vos pirouettes d'écolo-bobos ... ce n'est pas la classe

  30. #58
    Vince44

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Salut,

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    Vincent a expliqué au message 6 que pour prétendre au passif dans du tradi il valait passer par l'ITE
    Pour être précis j'ai dit qu'avec une ITI ça serait galère

    Par contre j'ai répondu clairement sur le risque de faire traverser une ITI épaisse à des poutres bois...

    A+

    Vincent

  31. #59
    herakles

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Par contre j'ai répondu clairement sur le risque de faire traverser une ITI épaisse à des poutres bois...
    Je confirme !!
    Il faudra prévoir une ossature bois intérieure avec poutres muralières + poteaux bois intérieurs pour supporter le solivage au lieu de le faire traverser l'ITI...

    Sans parler du surcoût du gros œuvre qu'il faut agrandir pour loger cette épaisseur d'ITI si on ne veut pas perdre de la surface habitable!!!

  32. #60
    daniel222

    Re : Au secours isolation maison "passive"

    Pour être précis j'ai dit qu'avec une ITI ça serait galère
    Par contre j'ai répondu clairement sur le risque de faire traverser une ITI épaisse à des poutres bois...
    Oui Vincent, j'avais bien tout lu, je répondais surtout sur l'inertie et la notion de délai à un aficionados des formules où l'inertie passe toujours par pertes et profits

    En fait j'ai surtout repris de ce que tu disais :

    Ensuite, d'un point de vue plus général, sans inertie ta maison ne sera pas passive, parce que tu n'auras rien pour stocker les apports gratuits, notamment du soleil.
    Plus grave, le confort d'été ne sera pas au rendez-vous.
    Je sais bien que dans une MOB ou une tradi ITI, il est possible de faire de l'inertie ... mais les prix n'auront rien à voir avec ceux qu'un autre aficionados de l'ITI + PAC présente en comparant ITE et ITI. Les dalles et un mur de refend ne remplaceront pas une vraie ITE

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. A propos de la maison "passive" ou à "énergie positive"
    Par hlbnet dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 84
    Dernier message: 27/01/2013, 23h51
  2. choix petit poele de masse bouilleur maison "quasi passive"
    Par fr3d8 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 10/08/2011, 08h15
  3. Mode de chauffage pour maison "quasi passive"
    Par yves1972 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 22
    Dernier message: 13/03/2011, 21h41
  4. besoin de conseils : maison "passive" proposé par une société
    Par tararika dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 59
    Dernier message: 24/06/2009, 11h43