Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 1 sur 1

travaux rénovation thermique maison 1930



  1. #1
    Izuba

    travaux rénovation thermique maison 1930


    ------

    Bonjour à tous,

    Suite à un hiver et un été passé dans notre maison nous souhaitons entreprendre des travaux pour améliorer le confort thermique.

    maison sur 3 étages.
    département de la Drôme, en plaine.
    Maison de 1930, mur en béton mâchefer de 45 cm d'épaisseur.
    Terrain en pente, donc sur tout le n-1, le mur Est est enterré, mur Nord et Sud en partie enterré et mur Ouest libre.
    132m2 sur 2 étages. sous sol en partie habitable mais n'a pas été chauffé cet hiver.

    L'hiver, effet paroi froide des murs assez désagréable. Température difficile à tenir sauf à exploser la conso de gaz je pense.

    3 personnes en mode plutôt économe. chaudière gaz basse température de 2008. 23 ou 28kw (pas le modèle exact). double service. émetteur : vieux radiateurs en fonte. T° des radiateurs mesurée à 50-55°C.
    conso annuelle pour chauffage + ECS : estimé à 30 000 kWh, dont 20 000 kWh sur période novembre - fin février.
    sur les journées froides de janvier / février on a consommé 225kWh / jour en gaz.
    Ca va faire une facture à 2000€ / an : 1500€ de conso, le reste en abonnement et taxes...
    j'ai mis un thermostat en place assez rapidement pour régler une température de confort à 19° matin et soir et 17°c journée et nuit.

    en terme de confort été, on est monté facilement à 28-29°au RDC pendant les épisodes chauds de juin, juillet puis aout. plus chaud encore à l'étage, donc clim... Au sous sol semi enterré... c'est top !

    au -1 : une partie potentiellement chauffée. Une autre partie non chauffée côté Est avec cave et chaudière. Cette partie avec mur enterré "sent" l'humidité mais pas la catastrophe non plus. Mur surement non étanché vu l'année de construction, donc l'humidité de la terre sort côté intérieur et également côté extérieur sur les 40 premiers cm au niveau du sol (peinture extérieur étanche qui cloque par endroit sur les murs). souci pour l'ITE ?

    VMC simple flux : pas de grille d'entrée d'air au RDC mais une extraction dans la cuisine..
    2 grilles sur fenêtre N+1 + 2 bouches extractions.

    isolation : quelques photos de caméras thermiques prises cet hiver en PJ. j'en ai d'autres si besoin.

    - mur : rien. surface des murs 280 m2.
    - comble : 75 m2, isolé pour moitié en PSE 6cm sous rampant + autre moitié en laine de verre entre chevrons du plafond pour 15cm. isolation de 1996.
    - double vitrage de 1996. surface vitrée de 23,6m2 sur RDC + étage en comptant une porte fenêtre. fenêtres réparties entre est et ouest. rien au nord et sud quasiment.
    plancher niveau RDC : 75m2. isolé en sous face par laine de verre 15cm.

    froid : clim réversible Daikin de 2006 avec 1 split RDC et 1 étage.


    Avec un fichier de calcul de bilan thermique issu du site energie plus belge, j'arrive à une conso estimée de 28000 kWh/an de chauffage. fichier en PJ pour voir le détail des calculs.

    Bilan thermique :

    - 53% des pertes par les murs (soit 13 000 kWh/an)
    - 20% par le rendement chauffage (fixé arbitrairement à 80%)
    - 8% par la ventilation (approximatif car débit inconnu)
    - 9% par les vitrages et porte ext.
    - 5% par le plancher
    - 4 % par le toit

    On a commencé à dégrossir un projet de réno globale avec un groupement d'artisans : ce qu'il y'aura et que j'ai tendance à retenir d'emblée :

    - une ITE mur avec PSE + enduit (graphité) de 16-18cm pour profiter de l'inertie des murs épais mais vu la surface ca risque de couter un bras... + gestion des remontées d'humidité des murs enfouis non étanche ? + gestion d'un balcon + gestion d'une avancée de toiture qui protège une terrasse à mi hauteur d'un mur.
    En théorie ça fait passer d'un U du mur de 1.4 à 0.24, soit des pertes résiduelles de 2281kWh et un gain de confort sur les parois froides.
    - ré isoler les combles avec ouate de cellulose 30-40cm en comble perdues en laissant la laine et PSE en place.
    - changement de 2 portes qui cloisonnent les espaces chaud/ froid.


    Ce qu'on va nous proposer en plus dans le système de réno globale :

    - changement de toutes les fenêtres par du double vitrage moderne.
    - VMC DF
    - ré isolation en sous face du plancher
    - amélioration de l'étanchéité à l'air (prise élec, etc..)
    - changer le système de chauffage par chaudière gaz condensation ou PAC air / eau.
    - changement porte d'entrée.

    ce que je pensais rajouter :

    - ventiler naturellement la toiture ? pour être monté en été c'est un four ignoble sous la partie sans PSE sous rampant.

    Nous sommes en attente du chiffrage mais je dirais 40k€ pour les murs + toit pour diviser en gros la conso par 2 (28000 kWh --> 14000 kWh et un autre 35-40k€ pour tout le reste (et rediviser la conso par 2 : 14000 --> 7200 kWh).
    Le global étant au dessus de notre budget et j'essaie quand même de garder à l'esprit un minimum de "rentabilité" économique : investissement pour 1 kWh économisé.

    J'aimerai votre avis sur les points suivants :

    - obligation de changer les ouvrants en ITE ? (c'est ce qu'on nous a sous entendu vis à vis des ponts thermiques et risque de condensation que ca créerait. Fenêtres bois en bon état, en tunnel côté intérieur en RDC et en applique intérieur au N+1. le changement des ouvrants va coûter + de 20k€ je dirais pour un gain faible sur le chauffage (pertes estimées de 2900 kWh --> 1400 kWh)
    - la VMC DF va également coûter cher pour diminution de perte faible (2900 kWh --> 1000 kWh) + passage de gaine dans les chambres pour descendre au salon. J'ai peur d'entendre du bruit ?
    - je pensais faire l'isolation puis gérer la partie chauffage ensuite. Je me dis que la clim réversible pourrait être suffisante au lieu d'une PAC air / eau qui va avoir un cout certain.
    - garder la chaudière gaz existante ou la changer par une chaudière condensation pour relève PAC quand température <0°c + clim réversible air / air en mi saison ?
    - si je pouvais garder une seule énergie (élec) pour ne pas multiplier les abonnements et maintenance, ce serait pas mal.
    - gestion de l'humidité dans les murs enterrés côté est, sud et nord avant isolation extérieur ? maison de ville donc pas de tranchée possible autour des murs...
    - gestion de l'ECS : chauffe eau thermodynamique positionné à la cave ou solaire + quoi en relève si arrêt du gaz.

    Merci à ceux qui sont arrivés au bout !
    J'ai été un peu long mais j'ai essayé d'être précis.

    -----
    Images attachées Images attachées
    Fichiers attachés Fichiers attachés

Discussions similaires

  1. Projet rénovation maison briques 1920/1930
    Par Yuzz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 69
    Dernier message: 08/12/2015, 13h17
  2. (ALSACE) Renovation maison années 1930
    Par topjeux dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/03/2013, 06h53
  3. Renovation maison 1930
    Par Chesad dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/07/2012, 20h29
  4. Rénovation thermique d'une maison en Ariège
    Par fabdesbois dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 52
    Dernier message: 21/12/2011, 15h51
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison