Répondre à la discussion
Page 7 sur 68 PremièrePremière 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 181 à 210 sur 2016

Chaudière gaz AUER pulsatoire



  1. #181
    lolodecarvin

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire


    ------

    Citation Envoyé par elred Voir le message
    Si vous aviez à choisir entre un chaudiere pulsatoire AUER 20kw avec production ecs et une chaudiere GEMINOX thri 5.25. Choix urgent svp!!!!
    Pour et contre?? Merci d'avance.
    Et le prix. Je crois que 1500€ les separe

    -----

  2. Publicité
  3. #182
    picardy

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour a tous
    Une question:
    Le chauffagiste ayant installé ma pulsatoire 32 i l'année dernière est venu ce matin faire l'entretien annuel (remplacement des 3 joints) contrôle clapet, bougie etc...
    En ce qui concerne la pression du gaz en aval il a relevé 8 millibars, il n'a procédé a aucun réglage compte tenu qu'il n'y a rien sur la doc concernant ce paramètre (il est juste précisé de vérifier la pression en aval sans plus) donc il n'a pas voulu toucher a ce qu'il ne connaît pas.
    A préciser aussi qu' a la mise en route, faite l'année dernière, le technicien de chez AUER avait ajouté un peu de pression au réglage d'usine.
    Je suis en gaz naturel détendu à 27 millibars.
    Selon vous est-ce le bon réglage?
    Merci à l'avance
    Cordialement
    Picardy
    "Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre" (Marie Curie)

  4. #183
    spoltibrun
    Invité

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour picardy
    Les pressions de service des différents gaz sont :
    propane 37 mbars
    butane 28 mbars
    gaz naturel 20 mbars ou 300 mbars pour les grosses puissances
    Il est surprenant , d'avoir 27 mbars sur le gaz naturel

  5. #184
    picardy

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Citation Envoyé par spoltibrun Voir le message
    Bonjour picardy
    Les pressions de service des différents gaz sont :
    propane 37 mbars
    butane 28 mbars
    gaz naturel 20 mbars ou 300 mbars pour les grosses puissances
    Il est surprenant , d'avoir 27 mbars sur le gaz naturel
    Bonjour et merci spoltibrun
    Oui c'est bien cela d'ailleurs et c'est noté sur le détendeur GDF dans le coffret compteur.
    Selon le releveur GDF il s'agit d'un gaz provenant de Russie .
    Tu vois,ce qui m'interpelle c'est les 8 millibars sur la prise aval du bloc gaz?
    Est-ce normal,as-tu une explication?ou le paramètre exact?.
    Bien cordialement.
    Picardie
    "Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre" (Marie Curie)

  6. #185
    picardy

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Pour info
    Je reviens sur la pression en aval sur bloc gaz.
    Je viens d'avoir le technicien de chez Auer qui m'a donné les paramétres suivants
    Réglage normal 16.5 Mbars mais en pratique il la régle à 15.
    A 8 Mbars la chaudière ne devrait pas démarrer.
    Comme apparemment ma puls fonctionne normalement il doit y avoir un petit soucis quelque part.
    Bien cordialement
    Picardy
    "Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre" (Marie Curie)

  7. #186
    lolodecarvin

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Il existe 2 types de gaz en france: le gaz de lacque et je ne me souviens plus de l'autre (gro....quelque chose). Peut etre que ce reglage depend selon que tu es fourni en gaz riche ou pauvre

  8. Publicité
  9. #187
    spoltibrun
    Invité

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Gronhinge (pas sur de l'orthographe)

  10. #188
    lolodecarvin

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Citation Envoyé par spoltibrun Voir le message
    Gronhinge (pas sur de l'orthographe)
    ouai c'est ca spolti

  11. #189
    spoltibrun
    Invité

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour, j'ai réalisé le premier entrtien annuel de la pulsatoire installée l'année dernière
    Les clients sont satisfaits , la conso s'élève à 270€ par an y compris cuisson pour une maison de 110 m2 dans le var
    Il est vrai que l'hiver à été doux mais c'est comparable avec d'autres chaudières à condensation sur le secteur
    Ils étaiant au courrant du bruit mais c'était la seule chaudière possible vu la confuguration des lieux
    La pression aval de la vanne gaz était de 13.5 mbars , comme indiqué plus haut j'ai essayé une pression plus faible mais en dessous de 10mbars ,le fonctionnement n'est plus aussi régulier et les cycles d'explosion varient trop pour mon avis
    Cela est'il valable pour du butane ou propane qui sont plus détonnants que le gaz naturel ? je n'en sais rien
    Sinon , quand au fonctionnement et à l'usure des joints
    Sur les chaudières n'assurant que le chauffage , le remplacement annuel me semble un peu exessif

  12. #190
    picardy

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour spoltibrun
    En ce qui concerne ma consommation annuelle, comme je l'ai dit dans une de mes précédentes discussions j'y reviendrai début décembre car ma puls aura 1 an a la fin de ce mois.
    Mais d'ores et déjà je peux dire que ce sera plus que les chiffres que tu as annoncé il faut dire aussi qu'ici dans l' Aisne les températures ne sont pas les mêmes que dans le var en surcroît je chauffe entre 130 et 140 M2 a 20,5 20.9° avec 11 radiateurs.
    En ce qui concerne la pression en aval sur la prise avant du bloc gaz, je vais demander à mon chauffagiste de revenir si possible avec le technicien AUER afin de la régler en conformité avec ses données.
    Mais ce qui m'interpelle c'est que ma puls me parait fonctionner normalement alors qu'elle ne devrait même pas démarrer avec seulement 8 millibars?
    Bien cordialement
    Picardy
    "Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre" (Marie Curie)

  13. #191
    spoltibrun
    Invité

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Celle-ci démarre aussi avec 8 mbars et la chauffe se fait quand meme sans signaux d'anomalies
    La puissance doit ètre inférieure (à vérifier en labo) mais c'est plus le rythme des explosions irrégulier qui m'a fait revenir à une pression standard

  14. #192
    picardy

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Re et merci spoltibrun pour ta rapide réponse
    Quelque part tu me rassure,si il y a une baisse de puissance à cause des 8 Mbars en aval, ce ne doit pas être un soucis car ma demande est de 26 KW pour les 32 de la chaudière donc il y a de la marge.
    Je ne suis pas un vrai pro comme toi mais à l'oreille j'ai l'impression qu'elle tourne rond.
    Ma crainte était plutôt un mauvais mélange air gaz pouvant causer une perte de rendement?
    Je crois qu'il serait peut-être préférable de demander à mon installateur de revenir controler?, si possible avec le technicien AUER (il m'a dit ne pas en avoir installer d'autres)
    Bien cordialement
    Picardy
    "Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre" (Marie Curie)

  15. Publicité
  16. #193
    spoltibrun
    Invité

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Tout à fait d'accord , difficile de croire qu'un système ou la vitesse fixe de turbine n'est pas asservi à l'ouverture de la vanne gaz puisse fonctionner avec une pression deux fois moindre que le réglage d'origine
    Il y a forçement un exces d'air qui fait chuter le rendement

  17. #194
    picardy

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour spoltibrun et merci pour ta rapide réponse
    J'envoie ce jour un fax à mon installateur pour qu'il vienne solutionner ce souci et te tiens au courant.
    Bien cordialement.
    Picardy
    "Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre" (Marie Curie)

  18. #195
    picardy

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour à tous
    Comme promis je reviens sur la consommation annuelle de ma puls 32 i en chauffage seul.
    Ma maison est située dans le nord du 02 prés de Saint-Quentin
    Surface chauffée 135 M2,température moyenne 20.5-20.9° 11 radiateurs dont 3 en fonte.
    Consommation en M3 :1950, en KW : 19773
    Coût TTC abonnement compris 991.05 €
    Ma consommation de fuel était de 2400 litres, donc en économie d'énergie, sauf erreur de ma part, cela ne fait que 18.75% ,il faut dire que le rendement de mon ancienne chaudière était bon (entre 85 et 90%)
    Par contre en comparant le coût du fuel sur la base de 0.70 cts d'euro par litre,c'est plus significatif, car on arrive a une économie de 41%.
    Mais comme nous le savons tous, le gaz va augmenter de plus de 10 % en début d'année prochaine mais cela restera encore valable.
    En définitive je suis satisfait et en tenant compte des aides fiscales, ma chaudiére sera amortie en moins de 5 ans.
    Voila.
    J'attends l'avis d'autres utilisateurs de cette chaudière et les remercie à l'avance.
    Bien cordialement.
    Picardy
    "Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre" (Marie Curie)

  19. #196
    edgar02

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    bonjour j'ai vu qu'il y avait des gars de l'aisne ici donc je pose ma question qui peut paraitre débile pour des pros comme vous. Voila ma chaudière à gaz de marque beretta me dit qu'il y a un manque d'eau et le manomètre est à 0.

    Que faire?

    merci d'avance

  20. #197
    spoltibrun
    Invité

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonsoir,
    1 remplir le circuit chauffage avec le robinet de remplissage prevu à cet effet ( voir la doc chaudière)
    2 stopper le remplissage vers 1.5 bars
    3 poster le question dans la rubrique depannage la prochaine fois pour éviter un hors sujet
    Bon chauffage !

  21. #198
    knop65

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Citation Envoyé par picardy Voir le message
    Bonjour à tous
    Comme promis je reviens sur la consommation annuelle de ma puls 32 i en chauffage seul.
    Ma maison est située dans le nord du 02 prés de Saint-Quentin
    Surface chauffée 135 M2,température moyenne 20.5-20.9° 11 radiateurs dont 3 en fonte.
    Consommation en M3 :1950, en KW : 19773
    Coût TTC abonnement compris 991.05 €
    Ma consommation de fuel était de 2400 litres, donc en économie d'énergie, sauf erreur de ma part, cela ne fait que 18.75% ,il faut dire que le rendement de mon ancienne chaudière était bon (entre 85 et 90%)
    Par contre en comparant le coût du fuel sur la base de 0.70 cts d'euro par litre,c'est plus significatif, car on arrive a une économie de 41%.
    Mais comme nous le savons tous, le gaz va augmenter de plus de 10 % en début d'année prochaine mais cela restera encore valable.
    En définitive je suis satisfait et en tenant compte des aides fiscales, ma chaudiére sera amortie en moins de 5 ans.
    Voila.
    J'attends l'avis d'autres utilisateurs de cette chaudière et les remercie à l'avance.
    Bien cordialement.
    Picardy
    J’ai fait remplacer une vieille chaudière au fuel De Dietrich défectueuse par une Pulsatoire 40kw avec production d’eau chaude fin octobre 2006.

    J’habite à la campagne près de Lille dans le Nord dans une maison individuelle d’environ 200 m². Elle est notamment constituée d’un grand séjour (très haut, sans mezzanine) avec un très gros volume où se situe le thermostat d’ambiance (pénalisant).

    Sans être un grand connaisseur, en ayant parcouru attentivement tout le forum, j’avoue que je reste perplexe.

    Mon opinion n’est pas encore faite à vrai dire. Même si pour moi en termes de consommation annuelle l’économie est réelle, vous le verrez plus bas. Il faut dire qu’on partait de loin. J’ai quand même payé cher l’installation, plus les 2 inconvénients majeurs : pas de modulation et le bruit (il faut dire que notre chambre à coucher se situe juste au dessus de la chaufferie). Pour le reste rien à dire je ne sous-estime pas ses avantages : encombrement réduit, plus de brûleur, plus de cheminée, plus de ramonage, etc.

    Au départ, la société que j’ai retenue voulait m’installer une chaudière ventouse De Dietrich Innovens MC45E puissance 43 kWh excellente au demeurant. J’ai malgré tout préféré l’Auer pour son côté innovateur et français puis par rapport aux recommandations de l’Ademe, les tests pas mauvais de Que Choisir et aussi une part de subjectivité. Pour la petite histoire, il a fallu que j’insiste lourdement auprès de l’entreprise pour qu’elle accepte finalement mon choix – ils ne voulaient pas, connaissaient mal la chaudière + différends avec Auer, je vous passe les détails…/…

    Pour le futur, concernant l’entretien je vais sans doute devoir changer de société du fait du manque de motivation et de professionnalisme de cette dernière. C’est moi qui grâce au forum leur est expliqué ce qu’il devait faire (incroyable !) Les techniciens étaient une première fois venus sans rien le 8 novembre et ont du revenir le19 décembre après une formation express…/…

    Bref, voici les caractéristiques du devis de la dite société qui a procédé in fine à l’installation :

    Calcul de la nouvelle chaudière en fonction des radiateurs installés (20 au total) :
    Emission calorifique de l’ensemble des radiateurs existants au ^t 60°C soit :
    (T.e90°C+T.s.70° C) = T.m 80°C – T.a.20°C = ^t 60°C : 35.569 (kWh/h)
    Majoration pour surpuissance et pertes en ligne 20% : 7.513 (kWh/h)
    Puissance de la chaudière à installer : 45.082 kW


    Totale de la facture près de 13.000 € TTC dont 7.516 € pour la chaudière, le ballon d’eau chaude et environ 1.800 € de mo. Je précise encore que j’ai eu pas mal de frais pour rajouter un radiateur Acova. Pour la différence, il s’agit des pièces diverses, tuyaux, vannes, pot décantation… Si vous le souhaitez je peux vous donner le détail. Notez, non inclus les travaux extérieurs de raccordement ainsi qu’en marge quelques travaux d’isolation en ré épaississant quelques murs et plafonds sous toiture.

    Alors avant : le calcul est simple, j’ai acheté sur les 3 dernières années 2003-2004-2005 en moyenne 4.800 l de fuel par an (5.700 l en 2005) soit près de 3.000 € par an.

    Comme Picardy voici le bilan de la pulsatoire au bout d’un an du 19 déc. 06 au 19 déc. 07 :

    Avec une t° moyenne de 19 à 20° en gros et un abaissement de T° de 1° entre 23h00 et 6h00 du matin (je me pose d’ailleurs beaucoup de question sur l’efficacité réelle de cette usage, qu’en pensez-vous ? bref…)

    Consommation : 2.919 m3 x coef. 10,04 = 29.306,76 kWh

    Entre oct. 2006 et oct. 2007 j’ai payé sur ma facture GDF annuelle 1.191,90 TTC (abonnement compris avec une conso en gaz de 2.308 m3 et 23.181 kWh)

    Gaz de France m’évalue pour 2008 une conso annuelle de 27.771 kWh estimée et un échéancier de 146,19 € par mois x 10 soit 1.461,90 €. Sans compter la hausse du gaz prévue en janvier et un hiver 2007-2008 qui a mal commencé par rapport à l’année dernière certes exceptionnel.

    Sans vouloir faire de comparaison, j’ai l’impression que proportionnellement, je suis aujourd’hui pratiquement sur les mêmes bases de conso que toi Picardy avec la production d’eau chaude en plus pour moi. Par contre pour le prix, le ratio n’est plus le même ? Je ne comprends pas, bizarre çà viendrait du coef ( ?)…

    En conclusion, je suis bien entendu satisfait de l’économie réalisée en euro. Comparaison n’est pas raison mais si je prends 2005 par rapport à 2006 je réalise tout de même 60% d’économie.

    Néanmoins, je me pose toujours la question de savoir si quand-même, on ne peut pas encore par certains réglages améliorer le rendement de la pulsatoire. Ou alors carrément j’aurai du saisir l’offre de la De Dietrich plus au point dans la technologie.

  22. Publicité
  23. #199
    knop65

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    erreur ne pas renir compte du message
    Dernière modification par knop65 ; 22/12/2007 à 14h37.

  24. #200
    picardy

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour et bienvenu knop 65 et merci pour ta participation
    Sans vouloir faire de comparaison, j’ai l’impression que proportionnellement, je suis aujourd’hui pratiquement sur les mêmes bases de conso que toi Picardy avec la production d’eau chaude en plus pour moi. Par contre pour le prix, le ratio n’est plus le même ? Je ne comprends pas, bizarre çà viendrait du coef ( ?)…
    Le coef GDF M3/KW sur ma facture est de 10.14 la se trouve la réponse a ton interrogation.

    Avec une t° moyenne de 19 à 20° en gros et un abaissement de T° de 1° entre 23h00 et 6h00 du matin (je me pose d’ailleurs beaucoup de question sur l’efficacité réelle de cette usage, qu’en pensez-vous ? bref…)
    En ce qui me concerne grâce à un thermostat d'ambiance électronique additionnel (pilotant en maître le correcteur d'ambiance d'origine) introduit le programme journalier suivant:
    Matin 7 H 20.3
    Matin 10 H 20.6
    L'après midi 17H 20.9
    Soir 22 H 18.9
    J'ai donc choisi le confort , la température à un delta de deux dixièmes de degré (un au dessus,au-dessous de la température sélectionnée)
    Par contre est-ce économique?
    Comme toi je me pose la question Il est possible que d'autres membres vont nous répondre sur ce sujet.
    Voila, a bientôt
    Je te souhaite un joyeux Noël
    Cordialement
    Picardy
    "Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre" (Marie Curie)

  25. #201
    knop65

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Citation Envoyé par picardy Voir le message
    Bonjour et bienvenu knop 65 et merci pour ta participation


    Le coef GDF M3/KW sur ma facture est de 10.14 la se trouve la réponse a ton interrogation.



    En ce qui me concerne grâce à un thermostat d'ambiance électronique additionnel (pilotant en maître le correcteur d'ambiance d'origine) introduit le programme journalier suivant:
    Matin 7 H 20.3
    Matin 10 H 20.6
    L'après midi 17H 20.9
    Soir 22 H 18.9
    J'ai donc choisi le confort , la température à un delta de deux dixièmes de degré (un au dessus,au-dessous de la température sélectionnée)
    Par contre est-ce économique?
    Comme toi je me pose la question Il est possible que d'autres membres vont nous répondre sur ce sujet.
    Voila, a bientôt
    Je te souhaite un joyeux Noël
    Cordialement
    Picardy
    Erratum et rectificatif :

    Bien le bonsoir, merci pour ta réponse très rapide Picardy. Oui j''en avais déduit pour le coef mais je ne pensais pas qu'il pouvait y avoir de tels écarts à 100 km près.

    Par contre, je tiens à m'excuser. J'ai commis précédemment une grosse erreur dans ma présentation que j'ai voulu corriger en vain après avoir poster mais il était trop tard.

    J'ai en fait minimiser ma surface en m² (j'avais compté le bas déployé au sol uniquement mais pas l'étage pièce par pièce, erreur grave). Il faut plutôt tabler sur environ 250 à 270 m². Cà change tout ! Les proportions diffèrent réellement des tiennes, je crois. Finalement j'ai peut-être de mon côté fait le bon choix, je ne sais pas.../... De toute façon, il va falloir que je trouve rapidement une maison sérieuse pour m'aider dans le suivi technique et l'entretien de cette chaudière.

    A bientôt.

    Je te souhaite également de bonnes fêtes de fin d'année.
    Bien cordialement.

  26. #202
    spoltibrun
    Invité

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour à tous les deux ,
    Pour la différence de coefficient , il faudrait savoir à quelle pression de service travaile l'installation. Celle de picardy est de 27 mbars (inconue dans mon secteur)
    Gdf compte en m3 et facture en kw , si le gaz n'a pas les memes caractéristiques thermiques et demande plus de pression pour fournir la meme puissance , il est normal d'avoir un coefficient différent pour calculer les kw fournis
    Pour ce qui est de l'abaissement de t° , plusieurs paramètres entrent en cause pour le justifier ou pas
    Pour faire simple ,
    1 isolation : plus la maison est isolée , plus c'est rentable
    La rapidité de montée en t° justifie de la faire varier en fonction des besoins
    La lenteur de la descente permet des arrets de fonctionnements plus long
    2 Les caractéristiques des émetteurs de chaleur
    Plus l'émetteur à d'inertie moins il faut jouer avec les t° ( plancher chauffant)
    Si vos radiateurs demandent une t° élevée pendant les phases de montée en t° ambiante , vous risquez de dépasser la t° de retour limite au dessus de laquelle la chaudière ne condense plus (54°). La chute de rendement induite risque fort d'annuler les gains récoltés par la baisse nocturne

  27. #203
    knop65

    Red face Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Compris. Merci pour tes explications spoltibrun.

    Dans mon cas, la maison n'est pas trop trop mal isolé... quoique c'est de l'ancien que nous avons acheté (années 80). Nous avons refait quelques travaux d'isolation comme cité précédemment mais bon pas partout, aux endroits les plus criants. Il reste encore pas mal de fenêtres à faire et sûrement d'autres choses...

    Mon gros souci est d'abord que le termosthat d'ambiance se trouve dans le séjour avec grand vélux, beaucoup de baies vitrées, très gros volume et surtout de la hauteur. Donc la chaleur a tendance à monter et rester là haut. C'est je pense pour cette raison qu'il est très long de remonter en température. Au début, j'avais mis 3°, puis 2°... il fallait à la chaudière des heures pour retrouver la température de confort, puis finalement 1°... Je me demande si je ne vais pas complètement annuler.

    Et changer le termosthat d'emplacement pour une pièce plus petite ferait qu'on aurait toujours froid dans le séjour, là où l'on passe les 3/4 du temps.

    Je n'ai pas vraiment de solution pour ce séjour si ce n'est changer mes radiateurs Acova verticaux mais contre quoi, là est la question. J'en ai déjà ajouter 1 simple face à plus de 600 €. Rajouter 1 à 2 radiateurs supplémentaires, un faux plafond, impossible vu la configuration de la pièce. Bref, compliqué tout çà...

  28. #204
    picardy

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour spoltibrun
    Si vos radiateurs demandent une t° élevée pendant les phases de montée en t° ambiante , vous risquez de dépasser la t° de retour limite au dessus de laquelle la chaudière ne condense plus (54°). La chute de rendement induite risque fort d'annuler les gains récoltés par la baisse nocturne
    Merci pour ton analyse, apparemment je suis limite (Je m'en doutait)
    Ces derniers jours -7 à -9°, afin d'avoir une remontée de 18.9 a 20.3° en 3 H (c'est le cas actuellement) j'ai dû pousser à 70° la TMCH que j'avais réglée a 65.
    Dans la matinée le retour est limite 55-60° moins l'après midi 50 -55 (je croyais avoir lu que le point limite de condensation était de 57° ?)
    Je me pose la question de savoir si j'ai quelque chose à gratter en élevant la température nocturne de 1 ° et en abaissant le TMCH a 65 °?
    Qu'en penses tu ?
    Encore merci.
    Joyeux Noël à toi et à tes proches.
    Amicalement.
    Picardy
    "Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre" (Marie Curie)

  29. Publicité
  30. #205
    spoltibrun
    Invité

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Plus que de jouer sur les t° , je m'attaquerai à l'isolation
    La perte par le plafond représentant quand meme 30% des pertes totales , c'est par là que je commençerai
    La pose d'une couche supplémentaire de laine de verre ne prend pas beaucoup de temps et n'est pas très chére au regard du gain réalisé
    Regarde aussi du coté de la ventilation (vmc ou pas) ? C'est aussi un poste important des pertes (20% je crois)
    S'assurer d'un renouvellement d'air juste necessaire ou mieux de passer par une double-flux si possible
    Dans ma maison (toit terrasse de 1976) j'ai inversé les ventilations qui aspirent dans les pièces humides mais la sortie d'air vicié est injectée dans le vide sanitaire dont le plancher n'était pas isolé à l'époque.Cela m'assure une t° minimale dans le vide sanitaire et fait donc office d'échange de chaleur sans les inconvénients de la double-flux

  31. #206
    Stivou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour à tous,

    C'est avec chance que j'ai trouvé votre forum, tres instructif, et qui m'a permis maintenant depuis une semaine, de faire fonctionner a merveiller mon plancher chauffant.

    Mais voila, j'ai une auer 32i, avec ballon ECS et chauffage sol, mais j'ai un petit soucis avec l'eau chaude sanitaire.

    Depuis 2 jours, je n'ai plus d'eau chaude... pourtant l'eau chaude arrive dans le ballon, la tuyauterie est chaude et je vois que la chaudiere injecte l'eau chaude à l'intérieur, mais quand ca sort, c'est de l'eau froide...

    Tous les reglages sont les meme qu'utilise poleug dans son poste du 10 fevrier, a quelques temperature différente.

    Quelqu'un peut etre aurait il une idée d'ou chercher ?

    merci d'avance, et joyeux noel a tous!

  32. #207
    picardy

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Spoltibrun et merci
    La perte par le plafond représentant quand meme 30% des pertes totales , c'est par là que je commençerai
    La pose d'une couche supplémentaire de laine de verre ne prend pas beaucoup de temps et n'est pas très chére au regard du gain réalisé
    Comme je l'ai dit dans un précèdent poste j'habite dans une ancienne maison en briques bâtie sur sous sol (mur de 35 cm) toutes les fenêtres sont en PVC double vitrage 20 mm
    A l'étage 2 chambres mansardées+salle de bain et grenier, les plafonds de celles-ci sont en bacula avec au dessus 15 à 20 cm de laine de verre vrac;Les murs donnant dans le grenier sont recouverts avec des panneaux de laine de verre rigide de 5 ou 6 cm d'épaisseur;Le plafond entre le rez de chaussée et le plancher du grenier est rempli de vermiculite soit 15 à 20 cm.
    A mon avis la seul chose que je peux ajouter est,ou l'accès est possible, (a cause de la pente du toit au dessus des chambres et de la salle de bain deja rempli avec de la laine de verre vrac aprés avoir enlevé les tuiles) une isolation entre la toiture et le grenier et des parties accessibles au dessus des chambres et de la salle de bain.
    Mis a part le grenier ou il fera moins chaud l'été ou moins froid l'hiver et cela compte tenu de l'isolation existante je me pose la question du gain apporté?
    Bonne fin d'année.
    Cordialement Picardy

    Bonjour Stivou et bienvenue dans la team PULS
    Je suis en chauffage seul et ne peut te répondre mais d'autres amis vont certainement te renseigner.
    Bon courage et à bientôt.
    "Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre" (Marie Curie)

  33. #208
    poleug

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour a tous,
    Je vois qu'il y a de nouveaux arrivants, J'ai un chauffe-eau qui est vendu et installé avec la chaudiere. Il fonctionne parfaitement mais pas comme un chauffe-eau ordinaire, je m'explique : l'arrivée d'eau froide se fait au tier de la hauteur du CE et il n'y a pas de déflecteur comme sur un CE electrique. ce qui fait que l'eau froide se mélange de suite et fait baisser la T° d'ensemble du CE. La chaudiere répond aussitot mais, il arrive que la t° descende assez bas environ 40° pour un réglage a 60°.Pour ce qui concerne la question de notre nouveau participant je me demande si l'accelerateur pompe bien, si le clapet anti retour n'est pas bloqué ou si ... c'est pas facile a trouver. L'eau chaude doit bien entrer dans l'échangeur et ressortir moins chaude?. Si ce n'est pas le cas il y a peut etre un bouchage ou ...
    Pour ce qui concerne la baisse de T° la nuit, j'ai déja expliqué que j'avais abandonné ce procédé, en effet dans ma configuration et avec enregistrement des parametres de la chaudiere je constatais que avec une baisse de 1° la nuit il fallait 3 heures pour remonter ce ° tandis que en laissant la consigne tout le temps a 20° la chaudiere ne redémarrait au total que pendant environ une heure la nuit.
    Pour ce qui concerne la consommation de gaz (propane dans mon cas) j'en suis a 970 Kg pour un an (F5 de 110 m2) avec ECS.

    Au plaisir de vous lire et bien a vous.

  34. #209
    knop65

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Merci pour tes réponses Poleug. Je prends bonne note de tes conseils qui m'ont l'air fort à propos dans mon cas.

    Au fait pour le cas Stivou, j'ai eu le même genre de problème au début. Mon installateur avec les techniciens d'Auer ont fini par changer l'accélérateur défectueux de marque Auer par un Granfos.

  35. #210
    picardy

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour à tous
    Comme convenu je reviens sur les réglages de la pression GAZ.
    Mon installateur est enfin revenu et il a réglé la pression en Aval à 14 millibars impossible de monter à 15 ou 16.5 qui est la pression préconisée pour une 32i , la pression en Amont était pourtant à 19 millibars, est-ce un probléme de perte de charge dû au bloc gaz ou à l'étranglement par le flexible inox de raccordement chaudière tuyauterie?
    Qu'en pensez-vous?
    Cordialement.
    Picardy
    "Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre" (Marie Curie)

Page 7 sur 68 PremièrePremière 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"
    Par r17777 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 52
    Dernier message: 23/04/2015, 17h10
  2. [Thermique] Chaudiere pulsatoire AUER
    Par leguabian dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/07/2008, 10h17
  3. chaudière à gaz
    Par pirouette dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/07/2006, 18h39
  4. chaudiére a gaz
    Par didier60 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/03/2006, 20h57
  5. carte électronique chaudiére gaz Auer
    Par sylvainj2 dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/01/2006, 18h32
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...