Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Changement chauffage dans un appartement - Un problème de puissance



  1. #1
    Tiduster

    Changement chauffage dans un appartement - Un problème de puissance


    ------

    Bonjour à tous !

    J'ai un petit problème épineux sur les bras. J'ai lu pas mal de docs, mais je sèche sur quelques questions.
    Je vous expose ma situation :

    - Nous venons d'acquérir un appartement à Lyon.
    - La copropriété possède un chauffage central
    - Chaque pièce possédait des radiateurs qui dataient de l'année de construction, 1972.
    - C'était des radiateurs en acier moches, tout vide, relativement légers, nous les avons retirés
    - L'appartement est pas trop mal isolé + fenêtres double vitrage récentes partout, orienté est-ouest pas mal de soleil

    Je donne 2 exemples :
    - Chambre principale : 15m² (plafond 2,60m), si je compte 30W/m3 (ou 80W/m2), j'ai besoin d'environ 1200W
    -> Taille du vieux radiateur : 500 x 700mm

    - Salon + Hall : 29m2 (plafond 2,50m), même calcul, environ 2300W
    -> Taille des vieux radiateurs : 500 x 1115mm + 750 x 500mm

    Pour les nouveaux radiateurs, je pensais prendre des Irsap Acier Piano2 (double colonne donc)
    - Pour la chambre, si je prends le modèle 456 x 1220mm, la puissance donnée par le constructeur est 938W (à Delta T 50°, la norme)
    - Pour le salon, je dois aussi installer un 456 x 1220mm, couplé à un vertical de 2220 x 456mm. Le constructeur annonce alors 2433W

    J'ai donc une augmentation de 58% de la surface du radiateur dans la chambre, et je n'atteins pas la norme. J'ai 68% d'augmentation dans le salon pour l'atteindre tout juste.
    Et on parle de radiateur tout neuf à double colonne, versus des bouts de ferraille des années 70.
    Qu'est-ce que je loupe ? Besoin de moins de puissance en appartement ? Les anciens propriétaires se les gelaient ?

    Autre explication, mon chauffage centrale n'a pas un Delta T de 50°. J'ai donc demandé au chauffagiste de la résidence les régimes de température du chauffage.
    Il m'a répondu qu'il ne pouvait pas me l'indiquer car cela dépendait de la température extérieure, mais qu'il y avait un Delta T de 20°. A force d'insister, il m'a donné les chiffres suivants : 60° à -5° extérieur, 50° à 0, 40° à 10°.
    Delta T 20° je comprends pas, c'est super faible. A moins qu'il parle d'un chauffage ancien en 90°/70° (Delta T 60°) ? Mais la chaudière serait d'origine alors, elle aurait 50ans ? Et pourquoi il parle d'un régime à 50° en hiver ?

    J'en perds mon latin. Si vous avez des idées, je suis preneur.

    Merci beaucoup

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    sawai

    Re : Changement chauffage dans un appartement - Un problème de puissance

    Bonjour,

    En préambule, en copro on ,n'est pas censé remplacer les radiateurs sans l'accord du syndic. C'est un système collectif. C'est le chauffagiste de l'immeuble qui doit s'en occuper, normalement. Bon, nombreux sont ceux qui passent outre.

    Il y a 2 dT :
    entre la température moyenne du radiateur et l'air => 50°
    entre l'entrée et la sortie du radiateur, sur l'eau => 20°, généralement 80/60 (pour un dT air/radi de 50°) ou 70/50 (pour un dT radi/air de 40°). A noter que c'est une valeur conventionnelle, impossible à fixer réellement par le chauffagiste ; on peut être aussi à dT 15°, 10°... Mais 20° est une bonne base.
    Ce sont des valeurs conventionnelles en marche maxi.

    Les vieux bout de ferraille des années 70 peuvent aussi bien chauffer voire mieux que les radis actuels. En fait, il n'y a pas d'usure sur ces matériels. Seul l'embouage peut changer qquchose, et ça se règle par un démontage + rinçage.

    Question esthétique, chacun voit midi à sa porte.

    Pour un habitat bien isolé, je trouve les puissances à installer plutôt élevées.

    Bonne journée.


    PS : quand on arrive dans un nouveau logement, il est souhaitable de passer une saison de chauffe avec l'installation existante pour avoir un point de référence.
    Dernière modification par sawai ; 05/04/2021 à 07h48.
    Quand ça semble trop beau pour être vrai, c'est que c'est trop beau pour être vrai.

  4. #3
    Larzacien

    Re : Changement chauffage dans un appartement - Un problème de puissance

    bonjour, Vous voulez dire que la copro a un chauffage collectif ??? et vous virez les radiateurs ?

    Comment avez vous fait pour les démonter, sans que l'eau ne coule partout ?

    Déjà, vu que le chauffage est collectif, vous n'avez aucun droit de remplacer ces radiateurs (du moins sans autorisation de la copropriété, et ça ce n'est pas facile). Visiblement vous n'avez pas idée de ce qu'est la copropriété. En général les notaires l'expliquent, mais peut-être a-t-il oublié.

    Si le bâtiment date de 72, les murs ne sont pas isolés, l'isolation a commencé vers 1975.

    Il y a un moyen d'avoir plus chaud sans toucher au chauffage central, c'est d'isoler par l'intérieur un peu les murs donnant sur l'extérieur. Et là on ne peut rien vous dire.

    C'est un chauffagiste qui vous a démonté les radiateurs ? Il ne vous a pas mis en garde ?

    Si vous mettez des radiateurs plus forts, ça peut chauffer plus, mais au détriment des autres copropriétaires qui paieront une partie de votre chauffage à votre place...

    Et il n'y avait pas de compteur à calories sur les radiateurs en place ?

    Vous faites comme si vous aviez une chaudière individuelle dans votre appartement, et ça ne semble pas être le cas.

    Si la chaudière a 50 ans, ne comptez pas que seul vous allez décider de son remplacement. Il faut que la majorité de copropriétaires soient d'accord. Il aurait fallu mieux vous renseigner avant d'acheter.

    Bref, arrêtez le massacre...

  5. #4
    Pateykrout

    Re : Changement chauffage dans un appartement - Un problème de puissance

    Comment avez vous fait pour les démonter, sans que l'eau ne coule partout ?
    Comme n'importe quel radiateur, en fermant le robinet et le té de reglage. On ouvre la purge qui se vide dans un seau...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Tiduster

    Re : Changement chauffage dans un appartement - Un problème de puissance

    Bonjour à tous,

    Merci pour vos réponses.

    Je vous confirme que le Syndic est au courant, ainsi que le chauffagiste. Il interviendra d'ailleurs pour vider la colonne, et la remise en eau.
    Dans cette résidence les radiateurs sont des parties privatives. La plupart des voisins les ont déjà changés. J'ai contacté toutes les parties avant de débuter les travaux.
    Effectivement, mon chauffagiste a simplement fermé le robinet avec une clé avant de démonter les radiateurs. Ce qui nous a permis de nettoyer et refaire tous les murs derrières.

    "Quand on arrive dans un nouveau logement, il est souhaitable de passer une saison de chauffe avec l'installation existante pour avoir un point de référence." : Très bon conseil, malheureusement, vu les travaux nécessaires, nous avions peur de ne jamais rien faire si on le faisait pas tout de suite.

    "Les vieux bout de ferraille des années 70 peuvent aussi bien chauffer voire mieux que les radis actuels." : c'est noté, je pensais bêtement qu'on faisait mieux en matière de chauffage de nos jours.

    "généralement 80/60 (pour un dT air/radi de 50°) ou 70/50 (pour un dT radi/air de 40°)" : J'ai vu aussi du 90/70 pour des vieux systèmes lors de mes recherches ? Donc potentiellement DT60, 50 ou 40.

    "Et il n'y avait pas de compteur à calories sur les radiateurs en place ?" : Non, il n'y a même pas de compteurs d'eau individuel, alors pour le chauffage...
    Pour info les vannes d'arrivée d'eau sont aussi des parties privatives ici, je le sais car elles sont foutues (je ne peux pas couper l'eau chez moi) et je dois les changer.

    "Si la chaudière a 50 ans, ne comptez pas que seul vous allez décider de son remplacement." : ça tombe bien, ce n'est pas mon but.

    "Si vous mettez des radiateurs plus forts, ça peut chauffer plus, mais au détriment des autres copropriétaires qui paieront une partie de votre chauffage à votre place... " : C'est tout à fait vrai, tachons d'éviter ça du coup. J'en profite aussi pour mettre des vannes thermostatiques, versus le on/off des précédents. J'imagine que ça participera à éviter le gaspillage.


    Bonne soirée,

  8. #6
    Larzacien

    Re : Changement chauffage dans un appartement - Un problème de puissance

    bonjour, Ce ne serait pas un luxe que chaque copropriétaire isole un peu les murs donnant sur l'extérieur, ça améliorerait le confort, ça permettrait aussi d'économiser un peu la chaleur.

    Si l'on autorise de remplacer les radiateurs aux copropriétaires sans contrôle, sur le nombre, il doit y en avoir qui abusent.

    Normalement, c'est obligé d'individualiser le chauffage, et dans les anciennes installations on place un appareil sur chaque radiateur qui est sensé mesurer le chauffage consommé.

    Si pour l'eau de la ville, il n'y a pas de compteur individuel, c'est que l'installation n'est pas prévue pour, et pour modifier tout ça, il faut tout refaire. Et ça coûte cher. Mais lorsque c'est ainsi, ceux qui consomment peu paient pour ceux qui gaspillent.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Chauffage dans un appartement duplex
    Par peintel dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 31/12/2015, 17h29
  2. Puissance de chauffage nécessaire appartement haussmanien
    Par Mysterius dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/12/2015, 19h10
  3. Quel système de chauffage dans un appartement ancien à rénover?
    Par popol61 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/03/2011, 09h51
  4. quel chauffage dans appartement combles
    Par rootzy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 22/09/2010, 14h39
  5. Chauffage infracable dans un appartement
    Par ko_omer dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/01/2007, 12h48
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...