Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 56 sur 56

Fibromyalgie




  1. #31
    Saint-Sandouz

    Re : Fibromyalgie

    Tu sembles prendre pour acquis qu’il y a eu dans mon cas une sorte de recherche systématique pour parvenir, par une élimination consciente, à la sélection de ce que ça pouvait être.

    Depuis le début des années 80, ce qui était une gêne constante entrecoupée de crises très épisodiques était devenu graduellement une grosse crise chronique après que les crises furent devenues de plus en plus fréquentes. Je m’étais alors mis à consulter un peu tous azimuts. J’en étais arrivé à sélectionner un généraliste qui est devenu mon médecin traitant par défaut. Pourquoi ? J’avais un bon contact avec lui et il était plutôt franc et direct.
    Il n’y avait rien de systématique : quand un bobo devenait particulièrement insupportable il m’envoyait chez tel ou tel spécialiste et il arrivait toujours à la même conclusion « Ça va, il n’y a rien. » Il m’a dit plusieurs fois « Je n’ai pas de solution. »

    Sans toujours lui en parler, et souvent contre son avis, je me suis mis à explorer de moi-même différentes pistes, entre autres la piste neurologique. La neurologue que j’ai vue tombait des nues en entendant ce que je lui disais. C’est à ma demande qu’elle m’a envoyé chez un urologue faire un bilan urodynamique, et c’est lui qui a fait le diagnostic des points sensibles après avoir fait son examen. Il se trouve d’ailleurs que ce type-là avait non seulement des connaissances en dehors de son domaine de compétence que les autres n’avait pas mais que c’est un de ceux qui avait l’approche la plus humaine.

    Les dizaines de toubibs que j’avais vus procédaient bien par élimination : ils ne trouvaient rien donc ce n’était rien. Cet urologue, dont le bilan était négatif aussi, n’a pas procédé du tout par élimination. Il me voyait pour la première fois, il ne savait rien de mon histoire, et assez peu de mon syndrome en dehors de ce que je lui avais dit. Alors qu’il était en train de rédiger son bilan il a écouté ce que je lui disais et il a fait le rapprochement avec ce qu’il avait dû lire sur la fibromyalgie. En deux minutes son diagnostic était plié.

    Comme tu t’en es rendu compte, je peux me montrer extrêmement désagréable. Je n’ai pas manqué de déverser mon fiel sur mon généraliste et un certain nombre de gens.

    ND

    -----

    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  2. Publicité
  3. #32
    myoper

    Re : Fibromyalgie

    Tu as déjà bien décrit un parcours assez typique et bien décortiqué, j'avais bien compris que le syndrome n'avait jamais été évoqué avant la fin de l'errance.


    Je m’étais alors mis à consulter un peu tous azimuts. J’en étais arrivé à sélectionner un généraliste qui est devenu mon médecin traitant par défaut.
    [...]
    Il n’y avait rien de systématique : quand un bobo devenait particulièrement insupportable il m’envoyait chez tel ou tel spécialiste et il arrivait toujours à la même conclusion « Ça va, il n’y a rien. » Il m’a dit plusieurs fois « Je n’ai pas de solution. »

    Sans toujours lui en parler, et souvent contre son avis, je me suis mis à explorer de moi-même différentes pistes ...

    Il est évident que les recherches n'ont pas été coordonnées et ont été faites au fil de l'eau, ça n'a pas été systématique par rapport a un syndrome pré-identifié (ce que tu regrettes) mais systématique par rapport aux symptômes qui se présentaient, ce qui au final, revient a contrôler les mêmes choses mais pas de la même façon (délai plus long et diagnostic final aléatoire).



    Les dizaines de toubibs que j’avais vus procédaient bien par élimination : ils ne trouvaient rien donc ce n’était rien.
    Ce n'était pas rien tout court : ce n'était rien d'identifiable et donc de "soignable" (a moins qu'ils représentent les seuls toubibs de France a croire que la médecine sait tout et peu tout auquel cas, tu as vraiment pas eu de bol).


    et il a fait le rapprochement avec ce qu’il avait dû lire sur la fibromyalgie. En deux minutes son diagnostic était plié.
    Oui mais il ne pouvait pas faire l'impasse sur les myopathies, affections neurologiques ou autres rhumatologiques (un jour sans pain est très court a coté de la liste des possibilités) que ça pouvait être sinon il était particulièrement irresponsable de pouvoir laisser évoluer des maladies potentiellement mortelles et souvent incapacitantes.
    Car ces gens présentent aussi très souvent exactement les mêmes douleurs (Yunus, ...) et des fibromyalgiques ne les présentent pas et encore d'autres pas tout le temps.
    Il a donc évoqué le diagnostic (ou posé une hypothèse diagnostique) et ensuite il faut éliminer les diagnostics différentiels pour le poser.

    Procéder autrement revient a avoir oublié tout ce qui a pu être appris pendant les études.
    Pour fixer les idées, si a dix patients présentant exactement les même signes (FM), il avait répété cela, il se serait trompé neuf fois, et s'il ne vérifie pas, il les tue /handicape/ ... (chiffre a calculer en fonction du poids des autres pathologies possibles).

    Je n’ai pas manqué de déverser mon fiel sur mon généraliste et un certain nombre de gens.
    Il a fait l'erreur de ne pas évoquer le diagnostic et tu as fait l'erreur de faire du nomadisme médical. Dans ce cas, la pose d'un tel diagnostic tient du hasard (du coup de bol).

    Il y a pas mal de patients dans ce cas qui voient "leur" toubib tous les 4 à 6 mois sans que celui-ci sache ce qui s'est passé entre et ne sont pas tenus au courant des explorations qui ont pu être faites. Le diagnostic peut donc être posé par un consultant alternatif qui prend le temps d'essayer de faire la synthèse, sinon il n'est jamais fait.

    La coordination est essentielle car compétent ou pas, aucun médecin ne peut connaitre la totalité des pathologies et syndromes existants et doit donc savoir aussi faire le diagnostic d'une maladie qu'il ne connait pas et la façon de procéder est déterminante pour peu que le patient la suive.

  4. #33
    tribalheritage

    Re : Fibromyalgie

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    A la limite, je veux bien que ce soient les associations qui fassent la science à la place des scientifiques qui n'auraient rien vu et ne voient toujours rien mais j'aimerai bien avoir quelques sources (lien vers les publications) afin de pouvoir estimer les éventuels biais et la réalité de la chose qui, jusqu'à présent, ne fait toujours pas référence.

    L'avantage d'internet est que si quelques personnes croient une rumeur et la colportent, on la trouve reprise de nombreuses fois sur de nombreux sites sans jamais avoir de preuves.

    Sans aucune garantie, je n'ai pour l'instant que ça : http://www.esculape.com/fmc2/spidtrt.html

    Je rappelle que la FM reste un diagnostic d'élimination cela veut dire qu'il n'existe justement aucun examen dont le résultat sortant de la normale qui puisse en évoquer le diagnostic.
    je rappelle à l'aimable assemblée que je ne recherche pas mes informations sur internet mais bien sur des documents que j'emprunte. Bref , sinon pour ceux qui ne sont pas touchés par les carences en vitamines de façon "importante" c'est parce que les patients prennent des vitamines (mais bon vous savez ça) on a remarqué que ma mère n'en prenait pas assez
    "Tu sais par ignorance, ce que tu dis", c'est beau un prof en plein philo...

  5. #34
    myoper

    Re : Fibromyalgie

    Citation Envoyé par tribalheritage Voir le message
    je rappelle à l'aimable assemblée que je ne recherche pas mes informations sur internet mais bien sur des documents que j'emprunte.
    Vu qu'en-dehors des publications validées, il est tout aussi facile de trouver absolument n'importe quoi en dehors d'internet que sur internet, ce sont donc quelques références et descriptions qui sont demandées ici.
    (Auteurs avec titres et qualifications et année de publication avec une brève description de l'étude (durée, nombre de patient inclus, critères d'inclusion et d'exclusion, quelles sont les données récupérées et de quelle façon, suivi des résultats comparés au groupe témoin avec les mêmes indications sur celui-ci).

    Sans préjuger de quoique ce soit, un certain nombre de maladies dues a des carences vitaminiques sont déjà identifiée (avec une action connue de ces vitamines) et je n'ai pas la notion que la FM en fasse partie.
    Une carence est déterminée par un apport trop bas ou un excès de sortie et si la nourriture et le système digestif sont des points particuliers chez ces patients, il n'y a pas de malabsorption de relevée dans cette population.

    D'autre part, un nombre certain (sans fixer de de pourcentage mais servant de contre-exemples) n'ont pas de manques vitaminiques, n'ont pas été améliorés par les vitamines (test thérapeutique) et n'en prennent donc pas ce qui ne les a pas empêché de voir une rémission de leurs symptômes.

    Votre mère n'en prend pas assez mais strictement rien au monde ne l'empêche d'avoir une fibromyalgie et une carence vitaminique comme des millions de patients dans le monde qui cumulent plusieurs pathologies sans rapport.

    (mais bon vous savez ça)
    Ben non, on ne sait pas et apparemment les spécialistes de la FM non plus (sinon, il sera facile de mettre un lien vers un site validé), c'est pourquoi on demande des preuves sinon c'est exactement de cette façon que se répandent rumeurs et fausses informations.
    Dernière modification par myoper ; 27/08/2010 à 08h02.

  6. #35
    myoper

    Re : Fibromyalgie

    Rappel au passage :

    Citation Envoyé par Charte Voir le message
    6. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.
    Ce qui veut dire que si on avance une idée qui diffère de celles admises en l'état actuel de la science, il faut la prouver (autrement que par un témoignage ou cas personnel).

  7. #36
    Saint-Sandouz

    Re : Fibromyalgie

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Tu as déjà bien décrit un parcours assez typique et bien décortiqué, j'avais bien compris que le syndrome n'avait jamais été évoqué avant la fin de l'errance.
    Tout ce qu’il y a de plus banal d’après les échanges que j’ai eu avec d’autres.

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Il est évident que les recherches n'ont pas été coordonnées et ont été faites au fil de l'eau, ça n'a pas été systématique par rapport a un syndrome pré-identifié (ce que tu regrettes) mais systématique par rapport aux symptômes qui se présentaient, ce qui au final, revient a contrôler les mêmes choses mais pas de la même façon (délai plus long et diagnostic final aléatoire).
    Pour qu’il y ait la moindre chance d’arriver à un diagnostic il aurait fallu non seulement chercher mais surtout dépasser ce que j’ai toujours vécu comme un obstacle désespérant : le refus universel de voir ce que je décrivais comme un tout, comme un syndrome unique. Aussi bien par mon généraliste que par les différents spécialistes qu’il m’envoyait voir c’était vu comme des symptômes sans corrélation et assez indéfinissables. J’étais le gars patraque et qui a des bobos partout un peu sans raison. Des lombalgies à répétition, des douleurs articulaires qui vont et qui viennent, une raideur dans la nuque, un colon et une vessie irritables (1), des vertiges en changeant de position, des douleurs dans les oreilles et dans la mâchoire, tout ça ne pouvait pas avoir de rapport. J’avais beau insister lourdement sur le fait que lors des crises ces symptômes survenaient dans un ordre absolument stéréotypé et avec une prévisibilité de 100% depuis ma plus tendre enfance, personne n’a fait Tilt.
    D’ailleurs pratiquement tout a disparu d’un coup.

    Je me rappelle l’impression saisissante quand l’urologue m’a dit « Vous avez une fibromyalgie. » Non seulement ça avait un nom mais surtout c’était bien une maladie unique. Rentré chez moi, en deux clics de souris j’avais sous les yeux la même exacte description de tout ce que j’avais toujours dit. Ça donnait le vertige… suivi d’une certaine colère.
    Cet urologue, à tort ou à raison, était tout à fait sûr de lui. Vu les circonstances c’était naturellement un diagnostic indicatif. Il me renvoyait implicitement vers un spécialiste. Le fait est qu’il ne s’est pas trompé. Après 20 ans d’erreurs de diagnostic ou de non diagnostic, ça n’aurait pas changé grand chose s’il s’était trompé.

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Il a fait l'erreur de ne pas évoquer le diagnostic et tu as fait l'erreur de faire du nomadisme médical. Dans ce cas, la pose d'un tel diagnostic tient du hasard (du coup de bol).
    Je me félicite chaque jour non seulement d’avoir fait du nomadisme mais aussi d’avoir établi moi-même certains diagnostics. Sinon je serais encore en train de crever la bouche ouverte. Je me suis fait remonter les bretelles par certains médecins. Je leur ai répondu que je n’étais pas prêt d’arrêter étant donné que c’était la seule méthode qui m’avait permis d’obtenir des résultats. Quelle est la différence entre une erreur de diagnostic faite par un médecin et une erreur faite un non médecin ? Le deuxième a une excuse, pas le premier. Le deuxième a fait l’erreur de se mêler de ce qui ne le regarde pas mais devant la carence des premiers il a raison de prendre les choses en mains.

    ND

    1) J’ignorais alors le nom de ces symptômes sur lesquels personne n’a même mis un nom… à part moi, suite à mes recherches, ce qui a été confirmé par plusieurs spécialistes !
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  8. #37
    myoper

    Re : Fibromyalgie

    A l'époque ou ça s'est passé avec le retard informationnel du corps médical sur la FM et surtout l'absence de coordination, je ne te donnerais pas tord.

    Il est difficile de porter un avis (et certainement pas un jugement) car actuellement, par exemple, il y a de plus en plus de gens qui insistent pour avoir des examens sophistiqués pour leur douleurs ou autres soucis (scanner, IRM ...) et de moins en moins rarement, le corps médical ne veut plus perdre de temps a argumenter et cède à la demande.
    Après un mois ou plus de souffrances, le patient comprend parfois que ce n'est pas le "scanner" qui va le soulager ni le soigner.

    De nos jours, les soins doivent être coordonnés (ils le sont, normalement) et un médecin tout seul dans son coin ne fait rien d'utile (sauf dans quelques cas limités, ponctuellement, peut être ou plus simplement pour ne pas faire quelque chose). Il est dépendant de tout le système.
    Il peut poser une hypothèse diagnostic mais ce n'est pas lui qui va la vérifier (examens secondaires faits par quelqu'un d'autre), si le problème est sévère ou le traitement a faible balance b/r, c'est un collège qui va le conduire, etc ...
    Pareil (pire ?) pour le patient car le médecin ne se sentira pas investi des soins que le patient ne lui aura pas confié.

    C'est aussi la façon la plus sûre de repérer une erreur (la vérification par d'autres).



    HS :
    Quelle est la différence entre une erreur de diagnostic faite par un médecin et une erreur faite un non médecin ? Le deuxième a une excuse, pas le premier.
    Faut il encore que le patient fasse ce qu'il lui a été recommandé pour que le toubib puisse s'en apercevoir.
    C'est tout simplement celui qui a la conduite diagnostique qui porte la responsabilité de l'erreur (sans préjuger de ton cas).

  9. Publicité
  10. #38
    tribalheritage

    Re : Fibromyalgie

    Nicolas Daum , vos gênes par rapport à vos irritations urinaires étaient - ils dû à de l'inflammation ? comment avez vous fait pour les soulager ?

    Sinon pour votre parcours , je pense que n'importe quel personne ayant été dans votre cas peut comprendre que beaucoup de médecin sont peu coopératif et la plupart sont fermés dans des idées scientifiques . Je ne dis pas que la médecine n'est pas évolués mais dés qu'un médecin ne trouve pas quelque chose c'est tout de suite qu'il n'existe pas ( on a pris ma mère pour une folle et on voulait carrément l'interner) , pour ma mère ce n'est pas la rhumatologue qui a découvert sa maladie mais sa gynéco ( après nous somme partis chez cette rhumatologue.

    Sinon pour Myoper , dire que une carence est LE problème de la fibromyalgie (et ce que je n'ai pas dis mais fait partis du problème)

    Bien à vous
    "Tu sais par ignorance, ce que tu dis", c'est beau un prof en plein philo...

  11. #39
    Saint-Sandouz

    Re : Fibromyalgie

    Citation Envoyé par tribalheritage Voir le message
    Nicolas Daum , vos gênes par rapport à vos irritations urinaires étaient - ils dû à de l'inflammation ? comment avez vous fait pour les soulager ?
    Personne n’a jamais trouvé. Cela ressemble à de l’inflammation. Je pense que c’est un effet secondaire de la colopathie car elle est fortement dépendante.

    Je pense que la majorité des médecins ont été formatés pour chercher et comprendre ce qu’ils ont appris pendant leurs études et ont tendance à faire l’impasse sur tout ce qui n’est pas dans les livres. Étant donné la prévalence de la fibromyalgie ils devraient être sensibilisés à entendre un syndrome particulièrement stéréotypé mais bon…

    Citation Envoyé par tribalheritage Voir le message
    pour ma mère ce n'est pas la rhumatologue qui a découvert sa maladie mais sa gynéco
    Tiens, tiens !
    Question supplémentaire : par quelle méthode de diagnostic ?

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  12. #40
    tribalheritage

    Re : Fibromyalgie

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    Tiens, tiens !
    Question supplémentaire : par quelle méthode de diagnostic ?

    ND
    De la même façon que pour votre urologue
    "Tu sais par ignorance, ce que tu dis", c'est beau un prof en plein philo...

  13. #41
    myoper

    Re : Fibromyalgie

    Citation Envoyé par tribalheritage Voir le message
    ... par rapport à vos irritations urinaires étaient - ils dû à de l'inflammation ?
    La fibromyalgie n'étant pas une malade inflammatoire, soit ces irritations font partie de la maladie et ne sont pas inflammatoires, soit elles sont dues a une autre cause et tout est possible.

    Citation Envoyé par tribalheritage Voir le message
    ... beaucoup de médecin sont peu coopératif et la plupart sont fermés dans des idées scientifiques .
    Beaucoup, c'est combien, la moitié, plus, moins ?
    Vous les avez tous évalués personnellement ?
    Sur quelles bases ?
    Avez vous d'autres sources et lesquelles ?

    J'hésite a interpréter ici "fermé dans" comme enfermé.

    Citation Envoyé par tribalheritage Voir le message
    Sinon pour Myoper , dire que une carence est LE problème de la fibromyalgie (et ce que je n'ai pas dis mais fait partis du problème)
    Je ne pense pas être déjà devenu complétement crétin et ai bien lu les différentes itérations de cette affirmation et j'attends toujours les sources et les preuves de cette affirmation de la part de quelqu'un qui juge les médecins fermés "dans" les idées scientifiques pour pouvoir en estimer le niveau de preuve.
    http://www.cngof.asso.fr/D_PAGES/PUNP_02.HTM
    Le répéter encore et encore ne servira a rien et ne le rendra pas plus vrai et je commence a croire que c'est comme les "stades" précédemment évoqués, a savoir une vue de l'esprit ou une rumeur infondée.

    Pour mémoire, la médecine moderne : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9..._sur_les_faits
    A partir de ce genre de choses : http://www.medecine.unilim.fr/course...ientifique.pdf




    Je pense que la majorité des médecins ont été formatés pour chercher et comprendre ce qu’ils ont appris pendant leurs études et ont tendance à faire l’impasse sur tout ce qui n’est pas dans les livres.
    Ben non, c'est justement le contraire. C'est ce qui arrive quand ou se fie a un ou quelques cas d'un unique syndrôme.

    J'ai pourtant bien insisté sur l'élimination des diagnostics qui sont connu et qu'ils connaissent afin de pouvoir mettre justement en évidence ceux qu'ils ne connaissent pas ou dont ils n'ont jamais entendu parler (...).

    Citation Envoyé par tribalheritage Voir le message
    ... mais dés qu'un médecin ne trouve pas quelque chose c'est tout de suite qu'il n'existe pas ...
    C'est tout le problème de parler de quelque chose qu'on ne maitrise pas, ne connait pas ou en se basant sur un cas sans avoir les connaissances pour en évaluer la démarche car, en effet, si on ne trouve pas une chose dont il est démontré que l'on sait la trouver de la façon dont on la cherche, c'est qu'elle n'est pas la et que les symptômes proviennent donc d'autre(s) chose(s), CQFD.


    Je pensais pourtant m'exprimer clairement. Les médecins sont form(at)és pour ça :
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    La coordination est essentielle car compétent ou pas, aucun médecin ne peut connaitre la totalité des pathologies et syndromes existants et doit donc savoir aussi faire le diagnostic d'une maladie qu'il ne connait pas et la façon de procéder est déterminante pour peu que le patient la suive.
    Si les médecins devaient connaitre toutes les maladies, ils devraient devoir étudier, a vue de nez, 50 ou 100 ans supplémentaires avant d'exercer, le fond des études ne porte donc pas la dessus.

  14. #42
    tribalheritage

    Re : Fibromyalgie

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    La fibromyalgie n'étant pas une malade inflammatoire, soit ces irritations font partie de la maladie et ne sont pas inflammatoires, soit elles sont dues a une autre cause et tout est possible.



    Beaucoup, c'est combien, la moitié, plus, moins ?
    Vous les avez tous évalués personnellement ?
    Sur quelles bases ?
    Avez vous d'autres sources et lesquelles ?

    J'hésite a interpréter ici "fermé dans" comme enfermé.



    Je ne pense pas être déjà devenu complétement crétin et ai bien lu les différentes itérations de cette affirmation et j'attends toujours les sources et les preuves de cette affirmation de la part de quelqu'un qui juge les médecins fermés "dans" les idées scientifiques pour pouvoir en estimer le niveau de preuve.
    http://www.cngof.asso.fr/D_PAGES/PUNP_02.HTM
    Le répéter encore et encore ne servira a rien et ne le rendra pas plus vrai et je commence a croire que c'est comme les "stades" précédemment évoqués, a savoir une vue de l'esprit ou une rumeur infondée.

    Pour mémoire, la médecine moderne : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9..._sur_les_faits
    A partir de ce genre de choses : http://www.medecine.unilim.fr/course...ientifique.pdf






    Ben non, c'est justement le contraire. C'est ce qui arrive quand ou se fie a un ou quelques cas d'un unique syndrôme.

    J'ai pourtant bien insisté sur l'élimination des diagnostics qui sont connu et qu'ils connaissent afin de pouvoir mettre justement en évidence ceux qu'ils ne connaissent pas ou dont ils n'ont jamais entendu parler (...).



    C'est tout le problème de parler de quelque chose qu'on ne maitrise pas, ne connait pas ou en se basant sur un cas sans avoir les connaissances pour en évaluer la démarche car, en effet, si on ne trouve pas une chose dont il est démontré que l'on sait la trouver de la façon dont on la cherche, c'est qu'elle n'est pas la et que les symptômes proviennent donc d'autre(s) chose(s), CQFD.


    Je pensais pourtant m'exprimer clairement. Les médecins sont form(at)és pour ça :

    Si les médecins devaient connaitre toutes les maladies, ils devraient devoir étudier, a vue de nez, 50 ou 100 ans supplémentaires avant d'exercer, le fond des études ne porte donc pas la dessus.
    sérieusement je me suis pas cassé la tête à tout lire =)
    que vous soyez modérateur ou pas cela ne vous donne pas le droit de vous croire supérieur et à relever des citations même lorsque qu'elle ne vous sont pas destiné

    l'irritation urinaire n'était pas une question specifique sur la fibromyalgie , c'est une question autre pour raison autre , mis à part que vous reprenez des idées pour ne rien dire , j'ai mes raisons de dire et si pour vous " médecins " signifie généralité ( pourquoi vous êtes médecin? ) cela ne regarde que vous , mes questions et réponses étaient surtout destiné à Nicolas , je n'ai jamais dit que vous êtes un "crétin" , vous reprenez juste vite fait des citations et hop une conclusion scientifique ! vous pouvez répondre en citant mon message comme bon vous semble...
    "Tu sais par ignorance, ce que tu dis", c'est beau un prof en plein philo...

  15. #43
    myoper

    Re : Fibromyalgie

    Citation Envoyé par tribalheritage Voir le message
    sérieusement je me suis pas cassé la tête à tout lire =)
    que vous soyez modérateur ou pas cela ne vous donne pas le droit de vous croire supérieur et à relever des citations même lorsque qu'elle ne vous sont pas destiné

    Vous êtes ici sur un forum scientifique ouvert a tous, modérateur ou forumeurs, ce n'est pas un tchat ni une conversation privée.
    Ce qui vous oblige a respecter la charte que vous avez accepté en vous inscrivant et particulièrement justifier les allégations et autres rumeurs que vous avancez.
    Ce n'est pas se croire "supérieur" que de le demander, c'est même nécessaire.

    Nouveau rappel :

    Citation Envoyé par Charte Voir le message
    6. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.
    Mais aussi a respecter les autres intervenants et si vous ne vous sentez pas capable de lire les interventions, vous pouvez changer de forum.


    Citation Envoyé par tribalheritage Voir le message
    l'irritation urinaire n'était pas une question specifique sur la fibromyalgie , c'est une question autre pour raison autre ,,
    Le titre du fil est la fibromyalgie.
    Les hors sujets ne sont pas particulièrement bienvenus et c'est encore pire si vous ne le signalez même pas.

    Citation Envoyé par tribalheritage Voir le message
    mis à part que vous reprenez des idées pour ne rien dire
    Je vous demande de justifier vos allégations comme l'exige la charte et je le mets en vert pour bien montrer que c'est un acte de modération.


    Citation Envoyé par tribalheritage Voir le message
    j'ai mes raisons de dire et si pour vous " médecins " signifie généralité ( pourquoi vous êtes médecin? ) cela ne regarde que vous
    Vos raisons, si vous ne les étayez pas par des arguments fondés ne nous intéressent absolument pas et d'autant moins que c'est pour dénigrer une profession sans discernement.


    Encore une fois, je suis forumeur et modérateur et je suis concerné par ce qui s'écrit ici a double titre donc aussi pour vérifier qu'il ne s'écrit pas n'importe quoi et il est surprenant qu'il faille vous le signifier.
    Et jusqu'à ce que vous fournissiez des preuves de ce que vous avancez et va a l'encontre des connaissances acquises, c'est n'importe quoi.

    Si vous voulez communiquer avec Nicolas en privé, il existe une messagerie pour cela.

    Donc soit vous vous pliez à la charte, soit vous allez poster vos messages ailleurs soit la modération prendra les mesures qui s'imposent.

    Est-ce clair ?

  16. #44
    sam le kn

    Re : Fibromyalgie

    j aimerais apporter mon avis à cette maladie, étant kiné j en ai vu pas mal que j'ai tenté de soigner, étant maintenant ostéo j ai encore une vue différente!

    la plupart des fibromyalgiques se plaignent de douleurs constantes et aggravées par l'activité. On distingue une phase chaude et une phase froide:

    la chaude: douleur+++ à certains endroits (en fait les points moteurs)
    fatigue++++++, marcher 50 mètres leur est difficile!
    impossibilité de les toucher, le simple toucher entraîne une douleur excise

    la froide: douleur diffuse avec "noeuds" de contracture aux points moteurs"
    fatigue moins importante

    avant d arriver à la phase froide, on passe obligatoirement par la phase chaude!

    Combien existe t il vraiment de fibromyalgiques? Très peu en fait, sur la 100aine que j ai du voir j en ai rencontré deux VRAIS,

    tous les autres ne sont que multiples lésions articulaires (vertèbres, bassin, 1ERE CERVICALE) entraînant un état inflamatoire général important, lésion cranienne (au niveau de la sphéno basilaire principalement) et DEPRESSION. Parfois il faut un traitement de fond : chaîne musculaire pour ré assouplir le corps, un peu de sport pour se sentir mieux dans sa peau et des vacances!

    S'il vous plaît allez donc consulter un BON (!!!) ostéopathe (c est à dire pas quelqu'un qui vous fait craquer dans tous les sens, on parle de quelqu un qui a une vue d ensemble du corps et qui vous regarde la colonne (1ere cervicale!) , les viscères et le crâne!) et un psychothérapeute!

    Personnellement, je les ai tous soignés sauf les deux vrais et les dépressifs (la plupart étaient des profs....)

    Maintenant, pour ceux qui ne me croient pas, demander à faire une biopsie musculaire (le muscle doit est diagnostiqué plus fibreux que la normale ) et un EMG pour voir si le tonus de base est élevé. Si les deux sont positifs bravo vous êtes un vrai!!!!!!

  17. #45
    myoper

    Re : Fibromyalgie

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    S'il vous plaît allez donc consulter un BON (!!!) ostéopathe ...
    Je ne sais pas (donc sans pouvoir préjuger) quelles sont les recommandations vis a vis de l'ostéopathie (ni de sa capacité a corriger un trouble qui n'est pas déterminé - la seule anomalie retrouvée étant cérébrale) mais les patients n'ont, amha, pas les outils ni les connaissances pour départager le mauvais du bon.
    Par contre si celui-ci est également kiné ou médecin, il (y) aura une base factuelle de référence.


    ... demander à faire une biopsie musculaire (le muscle doit est diagnostiqué plus fibreux que la normale ) et un EMG pour voir si le tonus de base est élevé. Si les deux sont positifs bravo vous êtes un vrai!!!!!!
    Je pense que la phrase était mal tournée : l'EMG et la biopsie étant bien sur, tout a fait normales dans la fibromyalgie (contrairement aux myopathies).

    Petit rappel qui a l'avantage de placer l'ostéopathie dans les soins :
    http://www.osteopathe.net/presentati...bromyalgie.pdf

    la froide: douleur diffuse avec "noeuds" de contracture aux points moteurs"
    fatigue moins importante

    avant d arriver à la phase froide, on passe obligatoirement par la phase chaude!
    Le problème dans cette description de cette "phase froide", c'est qu'elle peut s'appliquer a d'autres pathologies, voire a d'autres situations non pathologiques et donc a d'autres fibromyalgiques toutes "phases" confondues qui les présenteraient.
    Ensuite, il faudrait être sur qu'elles ne sont pas récessives et qu'il n'y a pas eu d'épisodes ratés depuis le début de la maladie.
    Dernière modification par myoper ; 08/09/2010 à 13h00.

  18. #46
    Saint-Sandouz

    Re : Fibromyalgie

    J’avais pratiquement un abonnement chez un ostéopathe pour me remettre d’aplomb après que je me fusillais régulièrement les lombaires (en mettant mes chaussettes le matin en particulier) et les cervicales. Sans compter d’autres bobos. C’est un des meilleurs professionnels de santé que j’aie fréquenté et pendant de nombreuses années le seul efficace… je veux dire qui me fasse du bien.
    Mais ce n’était pas un traitement de fond.

    J’en étais arrivé à mettre mes chaussettes, mon slip et mon pantalon allongé sur mon lit. Car le matin, raide comme un manche de pioche, lever la jambe et me pencher en avant entrainait une fois sur deux un déplacement de vertèbre.

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    la plupart des fibromyalgiques se plaignent de douleurs constantes et aggravées par l'activité. On distingue une phase chaude et une phase froide
    Il y a des hauts et de bas mais c’est comme l’œuf et la poule, chacun précède l’autre.

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    Combien existe t il vraiment de fibromyalgiques? Très peu en fait, sur la 100aine que j ai du voir j en ai rencontré deux VRAIS,
    Je repose toujours la même question : quel est le diagnostic effectué ? Question statistique ça ne me parait pas très fiable.

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    Personnellement, je les ai tous soignés sauf les deux vrais et les dépressifs (la plupart étaient des profs....)
    Ça me parait assez sujet à caution.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  19. #47
    sam le kn

    Re : Fibromyalgie

    si à la moindre sollicitation une ou plusieurs vertèbres sautent c est que quelque chose les poussent ou les tirent et c est bien souvent un viscère, ensuite si cela devient de plus en plus fréquent c est que suite aux manipulations il s est créé une instabilité articulaire (étirement trop répétitifs des ligaments et capsules articulaires)

    au sujets des médecins ostéo, je vous conseille très fortement d éviter car ils ont une formation uniquement vertébrale très peu font le viscéral et encore moins le cranien

  20. #48
    myoper

    Re : Fibromyalgie

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    si à la moindre sollicitation une ou plusieurs vertèbres sautent c est que quelque chose les poussent ou les tirent et c est bien souvent un viscère, ensuite si cela devient de plus en plus fréquent c est que suite aux manipulations il s est créé une instabilité articulaire (étirement trop répétitifs des ligaments et capsules articulaires)
    Cela peut être directement une instabilité en dehors de toutes autres causes et de toute façon, l'organisme humain est composés d'un certains nombre de viscères de volumes fixes ou quasiment dans une enveloppe non extensible dont la mobilisation va forcément provoquer des pressions sur la paroi externe et le squelette et donc les pousser (je passe les mécanismes digestifs et respiratoires).
    La plupart des gens ne s'en portent pas plus mal.


    au sujets des médecins ostéo, je vous conseille très fortement d éviter car ils ont une formation uniquement vertébrale très peu font le viscéral et encore moins le cranien
    C'est un argument d'autorité qui discrédite une profession que je me garderais de cautionner devant la multiplicité des formations possibles et suivies d'une part (et cela peut s'appliquer a n'importe quel praticien) et dans le cas de ce fil, c'est bien l'article d'un médecin-ostéo qui permet de corriger l'erreur (fondamentale dans le diagnostic et la physiopathologie donc la prise en charge de ces patients) postée ici par un ostéo non médecin :

    ... biopsie musculaire (le muscle doit est diagnostiqué plus fibreux que la normale ) et un EMG pour voir si le tonus de base est élevé ...
    http://www.osteopathe.net/presentati...bromyalgie.pdf
    Les EMG et biopsies sont normales.


    Réponse faite sans préjuger de la validité de la théorie et des preuves des théories ostéopathiques.
    Dernière modification par myoper ; 09/09/2010 à 09h48.

  21. #49
    Saint-Sandouz

    Re : Fibromyalgie

    Sam, puis-je te demander de bien relire la charte de ce forum sur la question de l’écriture. Pour le confort de lecture, mettre des majuscules, de la ponctuation, des apostrophes, etc., est indispensable.

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    si à la moindre sollicitation une ou plusieurs vertèbres sautent c est que quelque chose les poussent ou les tirent et c est bien souvent un viscère, ensuite si cela devient de plus en plus fréquent c est que suite aux manipulations il s est créé une instabilité articulaire (étirement trop répétitifs des ligaments et capsules articulaires)
    Je ne suis pas sûr de tout comprendre.

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    au sujets des médecins ostéo, je vous conseille très fortement d éviter car ils ont une formation uniquement vertébrale très peu font le viscéral et encore moins le cranien
    L’ostéopathe en question était kiné de formation. J’ai déménagé dans une autre ville et j’ai guéri.J’ai trouvé une ostéopathe-médecin absolument formidable (un toucher extraordinaire de douceur et d’efficacité) que je suis allé voir plusieurs fois, essentiellement pour éliminer les séquelles qui restaient encore. Mais je n’ai plus besoin de ce genre de soins.
    Mon expérience avec les ostéopathes est donc excellente.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  22. #50
    sam le kn

    Re : Fibromyalgie

    J'avoue que j'étais pressé lors de ma précédente réponse, je vais tâcher de faire mieux! Autant pour moi au niveau des biopsies et EMG, je vérifierai avant de parler la prochaine fois (ce qui sera plus une approche plus scientifique!)


    Citation:
    Envoyé par sam le kn:

    si à la moindre sollicitation une ou plusieurs vertèbres sautent c est que quelque chose les poussent ou les tirent et c est bien souvent un viscère, ensuite si cela devient de plus en plus fréquent c est que suite aux manipulations il s est créé une instabilité articulaire (étirement trop répétitifs des ligaments et capsules articulaires)

    Je ne suis pas sûr de tout comprendre.


    --> si au moindre mouvement, une vertèbre saute c'est que soit elle est devenue instable (trop souvent normalisée) soit quelque chose tire dessus (ligaments, fascias, viscères) ou qu'un organe du métamère excite un intertransversaire bloquant alors l'articulaire du même côté qui aura tendance à se fixer avec le temps! Si vous voulez plus d'informations, je vous invite à lire "les bases physiologiques de la lésion ostéopathiques" d'Irvin korr (bon courage pour le trouver!)


    on devient hors sujet mais je serai curieux de savoir quels sont les organes qui sont ,pour toi myoper, non extensibles. Sache juste que l'organisme n'aime pas le vide (et aime le mouvement), tout vide est compensée par l'augmentation du volume de l'organe avoisinant. Les seules parties non extensibles sont les ligaments communs vertébraux (encore plus l'antérieur!), le péricarde et la dure mère (et sans doute quelques autres)! Au sujet du mouvement, le cerveau se dilate et se rétracte, les reins suivent le diaphragme,tout glisse par rapport à son voisin!

    pour en finir avec l'ostéopathie, sachez qu'il existe beaucoup d'écoles, toutes ne se valent pas.Personnelement, j'ai mis longtemps avant de choisir la mienne où les formateurs ont fait eux mêmes différentes écoles et sont donc assez ouverts aux autres techniques!

    Une manipulation doit être non douloureuse et la plus douce possible (je t assure que ton médecin ostéo est une exception, il a du faire des formations ostéo autres que médicales!), il faut éviter les manœuvres globales (qui font craquer plusieurs vertèbres) qui ne servent pas à grand chose et aller vers la douceur et précision! Ne pas oublier tout ce qui est fascial ("la lésion est inscrite dans le fascia") et l'énergétique (l'acupuncture (on ne peut renier une pratique qui a environ 5000ans!), magnétisme, biokinergie, kiné énergétique,... )


    le sujet étant la fibromyalgie, je leur conseillerai une approche pluri disciplinaire: médicale, ostéo, énergéticien et psychologue

  23. #51
    myoper

    Re : Fibromyalgie

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    pour en finir avec l'ostéopathie, sachez qu'il existe beaucoup d'écoles, toutes ne se valent pas.
    C'est bien ce que je voulais dire en parlant de formations alors qu'il n'existe pas, à ma connaissance, des formations qui récuseraient les possesseurs de tels ou tels diplômes mais qui peuvent peut être demander un prérequis.
    Pour finir le raisonnement, il ne faut pas oublier que certains ostéopathes n'ont aucune autre formation médicale ou para-médicale et sont donc accessibles aussi aux médecins.

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    (je t assure que ton médecin ostéo est une exception, il a du faire des formations ostéo autres que médicales!),
    Par contre, ici, je ne comprends pas ce que peut être une "formation ostéo autre que médicale" et donc non médicales (le comble, pour un médecin !).
    Y aurait-il plusieurs "principes" ou théories ?
    Sans oublier de préciser que si un médecin fait une formation particulière, rien n'empêche les autres (voire la majorité sinon tous les autres) de la suivre et cela ne dit pas non plus quelle proportion de non-médecins ne la suivent pas.
    Jusqu'a la publication de chiffres officiels, il est donc possible que ce soit donc le contraire (que ce ne soit pas une exception et/ou que celle-ci concerne les para médicaux).


    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    Si vous voulez plus d'informations, je vous invite à lire "les bases physiologiques de la lésion ostéopathiques" d'Irvin korr (bon courage pour le trouver!)
    Je pensais surtout aux mesures et autres études reproductibles validées (double aveugle, population témoin ...) qui mettraient en évidence ce que le reste de la médecine ignorerait donc ou serait incapable de mettre en évidence.

    on devient hors sujet mais je serai curieux de savoir quels sont les organes qui sont ,pour toi myoper, non extensibles. Sache juste que l'organisme n'aime pas le vide (et aime le mouvement), tout vide est compensée par l'augmentation du volume de l'organe avoisinant. Les seules parties non extensibles sont les ligaments communs vertébraux (encore plus l'antérieur!), le péricarde et la dure mère (et sans doute quelques autres)! Au sujet du mouvement, le cerveau se dilate et se rétracte, les reins suivent le diaphragme,tout glisse par rapport à son voisin!
    J'ai bien spécifié "quasiment" pour bien signifier qu'une pression sur une viscère ne pouvait être absorbée complétement telle une éponge et qu'il y a transmission de tout ou partie de l'énergie et/ou de la pression au voisinage et ainsi de suite a chaque mouvement et a chaque instant (ne serait-ce que sous l'action de la pesanteur) avec celles propres a chaque respiration, repas, circulation sanguine/lymphe ou contractions musculaires (...) et ce que j'oublie.

    J'adhère donc à cette description qui se produit tout le temps et même a chaque mouvement mais cela n'en fait pas une pathologie pour autant : c'est même un fonctionnement normal.

    Je n'arrive pas a comprendre quels sont les critères (mis en évidence, mesurés et déterminés de quelles façons) qui distinguent un mouvement ou un déplacement de viscère(s) (par rapport a quoi ou a quand ?) normal et attendu d'un déplacement qui serait pathologique (et pourquoi ?).





    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    ... ("la lésion est inscrite dans le fascia") et l'énergétique (l'acupuncture (on ne peut renier une pratique qui a environ 5000ans!), magnétisme, biokinergie, kiné énergétique,... )
    Outre qu'il existe des pratiques bien plus vieilles qui ne sont pas considérées comme validées (prédictions astrocharlatannesques et autres religions avec leur rites), l'ancienneté n'a jamais été un argument de validité scientifique, l'expression sur ce forum demande que les arguments soient étayés scientifiquement (d'où le point 6 de la charte).



    Citation Envoyé par Charte Voir le message
    6. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions. Etant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées.




    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    le sujet étant la fibromyalgie, je leur conseillerai une approche pluri disciplinaire: médicale, ostéo, énergéticien et psychologue
    Je n'ai pas trouvé "l'énergéticien" dans les recommandations officielles, qu'on peut trouver dans les liens des différents fils sur la FM.
    http://forums.futura-sciences.com/ma...aitements.html
    http://forums.futura-sciences.com/ma...romyalgie.html

  24. #52
    Saint-Sandouz

    Re : Fibromyalgie

    [quote=sam le kn;3163194]Je ne me souviens plus comment j’ai sélectionné mon premier ostéo. Je savais qu’il ne fallait ni faire mal ni faire craquer, ou pas trop. Il était formidable. J’ai trouvé la deuxième dans les pages jaunes et je suis tombé du premier coup sur ce que je voulais.

    À part ça j’ai absolument tout essayé. En deux ou trois décennies j’ai eu le temps
    Alors que j’étais à Singapour j’ai même été soigné par une acupunctrice taiwanaise professeure à l’université. Elle m’a enfoncé dans chaque genou une aiguille qui est ressortie de l’autre côté !
    Inefficace.
    L’ostéopathie n’était qu’un traitement symptomatique. C'était déjà beaucoup.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  25. #53
    sam le kn

    Re : Fibromyalgie

    [QUOTE=Nicolas Daum;3163500]
    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    L’ostéopathie n’était qu’un traitement symptomatique. C'était déjà beaucoup.

    ND
    malheureusement cette approche est trop répandue,j'ai mal au genou donc on regarde le genou, la plupart ne soigne que les symptômes et non le corps entier, "le corps s'équilibre autour de sa lésion primaire",cette lésion est asymptomatique,ce peut être un viscère ou plus fréquemment un oeil avec un défaut de convergence, une oreille en hypoactivité,.... Leurs conséquences sont symptomatiques car le corps n arrive plus à compenser cette lésion primaire!


    Citation:
    Envoyé par sam le kn
    pour en finir avec l'ostéopathie, sachez qu'il existe beaucoup d'écoles, toutes ne se valent pas.

    "C'est bien ce que je voulais dire en parlant de formations alors qu'il n'existe pas, à ma connaissance, des formations qui récuseraient les possesseurs de tels ou tels diplômes mais qui peuvent peut être demander un prérequis.
    Pour finir le raisonnement, il ne faut pas oublier que certains ostéopathes n'ont aucune autre formation médicale ou para-médicale et sont donc accessibles aussi aux médecins."


    Certains collègues ne connaissent pas les fascias (aponévroses principalement),ne traite pas les ligaments et survolent les viscères, autrement dit ils ne font pas grand chose...


    c'est exact mais il est facile d'avoir un diplôme d'ostéo rapidement pour un médecin, 60E pour faire craquer quelques vertèbres vaut plus la peine que de faire une formation en post graduat qui coute une fortune pour en tirer peu de bénéfices.

    Je crache pas mal sur les médecins car la plupart des médecins ostéo sont des catastrophes ( techniques violentes, donne vite quelques médocs car ils ne sont pas allés au fond du problème,...).

    Néanmoins, certains ostéo n'ont aucun diplôme, la ddass leur fait la chasse, ceux sont des charlatans qui déshonorent notre profession!


    "Je pensais surtout aux mesures et autres études reproductibles validées (double aveugle, population témoin ...) qui mettraient en évidence ce que le reste de la médecine ignorerait donc ou serait incapable de mettre en évidence."

    Irvin Korr a sorti l'ostéopathie de l'empirisme et a expliqué l'origine de certaines lésions. Les recherches faites avec ce type de méthodologies se font surtout aux US où l'ostéo fait 12 ans d'études et ont un énorme pouvoir,je vous invite à lire les différentes études de Me Nicette Sergueff,ostéo reconnue internationalement (dont nous avons la chance d'avoir comme professeur dans notre école) et qui publie pas mal avec des bibliographies impressionnantes (cf amazone par ex)!


    Les mouvements des viscères sont décris par rapport à des axes (souvent ligamentaires),le mouvement s'écartant ou se rapprochant de la ligne médiane, je ne développerais pas ce sujet, c'est TRES vaste! Un mouvement normal d'un viscère est caractérisé par un mouvement d'aller et de retour, un pathologique ne va que dans un sens!

    Le début de la médecine occidentale date de la découverte de la pénicilline en 1877(--> antibiotiques), l'acupuncture et le yoga sont vieux de plusieurs millénaires,certes ils n'ont pas de validités scientifiques mais l'un comme l'autre ont des fondements très anatomiques et physiologiques(sympathiques et parasympathiques). Le yoga permet l'étirement des fascias, intéressant ,non?

    Que dire de la médecine traditionnelle chinoise et acupuncture? Simplement de regarder le reportage sur arté intitulé "l'eveil de la Chine -médecine" où on voit un chinois atteint d'un cancer pulmonaire objectivé et mesuré par scanner, cet homme a refusé notre médecine c'est à dire, radio, chimio voir chirurgie et à préféré le yin et le yang et refaire un scanner quelques mois plus tard avec une tumeur qui dévolue, pour son médecin c'était un miracle!

    Ou encore un de mes patients atteint d'une hépatite toxique diagnostiquée par scan,incurable et "mal barré" qui tentant le tout pour le tout est allé voir un magnétiseur naturopathe (de Péronne pour pas le citer) qui lui a sauvé son foie (prouvé au scan), son médecin n'en croyait pas ses yeux(moi non plus d'ailleurs mais les scans sont sans équivoque!)





    Ce n'est pas parce que quelque chose n'a pas été prouvé scientifiquement que cela ne fonctionne pas, l'outil permettant de mesurer le phénomène n'existe peut être pas sur le moment (cf dopage, la physique de l'infiniment petit,.............)

  26. #54
    myoper

    Re : Fibromyalgie

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message

    malheureusement cette approche est trop répandue,j'ai mal au genou donc on regarde le genou, la plupart ne soigne que les symptômes et non le corps entier, "le corps s'équilibre autour de sa lésion primaire",cette lésion est asymptomatique,ce peut être un viscère ou plus fréquemment un oeil avec un défaut de convergence, une oreille en hypoactivité,.... Leurs conséquences sont symptomatiques car le corps n arrive plus à compenser cette lésion primaire!
    Certes, mais les pathologies ont en général un primum movens connu et déterminé par la médecine moderne qui n'a pas besoin de l'ostéopathie pour en faire le diagnostic.

    La FM a, selon les dernières avancées de la science (mais avec un niveau de preuve insuffisant pour l'affirmer) une origine centrale.



    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    Certains collègues ne connaissent pas les fascias (aponévroses principalement),ne traite pas les ligaments et survolent les viscères, autrement dit ils ne font pas grand chose...
    Oui mais cela ne concerne certainement pas les médecins qui les connaissent déjà.



    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    c'est exact mais il est facile d'avoir un diplôme d'ostéo rapidement pour un médecin, 60E pour faire craquer quelques vertèbres vaut plus la peine que de faire une formation en post graduat qui coute une fortune pour en tirer peu de bénéfices.
    Ce qui ne veut pas dire qu'ils le font.
    La pratique médicale n'est pas commerciale en France (ce qui n'empêche pas certaines dérives qui ne sont pas propres aux médecins).
    On pourrait même supposer justement le contraire après avoir passé 10 ans ou plus (sans presque rien gagner) pour le diplôme initial.
    Sans chiffres validés, je ne vois pas de raison de traiter un praticien moins bien qu'un autre sauf a avoir une vision biaisée des choses.

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    Je crache pas mal sur les médecins car la plupart des médecins ostéo sont des catastrophes ( techniques violentes, donne vite quelques médocs car ils ne sont pas allés au fond du problème,...).
    Ben, les médecins ostéo en ont peut être autant à votre service sinon plus et les non-ostéo encore davantage en se fondant sur l'absence de preuves de cette pratique.
    Mais le fait est que ce forum n'est certainement pas le l'endroit pour ce genre d'affirmations qui restent totalement gratuites.


    Citation Envoyé par myoper
    "Je pensais surtout aux mesures et autres études reproductibles validées (double aveugle, population témoin ...) qui mettraient en évidence ce que le reste de la médecine ignorerait donc ou serait incapable de mettre en évidence."
    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    Irvin Korr a sorti l'ostéopathie de l'empirisme et a expliqué l'origine de certaines lésions. Les recherches faites avec ce type de méthodologies se font surtout aux US où l'ostéo fait 12 ans d'études et ont un énorme pouvoir,je vous invite à lire les différentes études de Me Nicette Sergueff,ostéo reconnue internationalement (dont nous avons la chance d'avoir comme professeur dans notre école) et qui publie pas mal avec des bibliographies impressionnantes (cf amazone par ex)!
    Je vous invite a ouvrir un fil dédié pour exposer les mesures qui ont été faites car malgré de nombreuses discussions sur le sujet aucune étude scientifique sérieuse n'a pu être jusqu'à présent fournie et ce, quels que soient le nombre d'années effectuées pour les dites études.


    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    Les mouvements des viscères sont décris par rapport à des axes (souvent ligamentaires),le mouvement s'écartant ou se rapprochant de la ligne médiane, je ne développerais pas ce sujet, c'est TRES vaste! Un mouvement normal d'un viscère est caractérisé par un mouvement d'aller et de retour, un pathologique ne va que dans un sens!
    Quand des viscères ont des mouvements naturels beaucoup plus amples que ceux allégués, je ne vois toujours pas comment les différencier surtout sans mesure ni références.
    Et surtout, il n'est toujours pas possible de savoir dans quelle partie de l'aller ou du retour le dit viscère est.

    Citation Envoyé par Sam le kn
    Le début de la médecine occidentale date de la découverte de la pénicilline en 1877(--> antibiotiques), l'acupuncture et le yoga sont vieux de plusieurs millénaires,certes ils n'ont pas de validités scientifiques mais l'un comme l'autre ont des fondements très anatomiques et physiologiques(sympathiques et parasympathiques). Le yoga permet l'étirement des fascias, intéressant ,non?
    Ce qui ne prouve toujours rien.
    Heureusement que la médecine moderne ne se fonde pas sur ce genre d'arguments : on en serait toujours au moyen âge ou pire. CQFD.


    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    Que dire de la médecine traditionnelle chinoise et acupuncture? Simplement de regarder le reportage sur arté intitulé "l'eveil de la Chine -médecine" où on voit un chinois atteint d'un cancer pulmonaire objectivé et mesuré par scanner, cet homme a refusé notre médecine c'est à dire, radio, chimio voir chirurgie et à préféré le yin et le yang et refaire un scanner quelques mois plus tard avec une tumeur qui dévolue, pour son médecin c'était un miracle!
    La médecine "moderne" ne nie pas l'évolution spontanément favorable de certaines pathologies ou de quelques cas très isolés sans pouvoir les expliquer de façon satisfaisante (reproductible,, par exemple) qui se produisent sans ying ni yang ni quoique ce soi.
    Étonnant mais réel.
    Cependant, elle ne se base pas sur quelques cas épars et encore moins sur un "reportage" mais des dizaines de millions de cas de part le monde étudiés, référencés, comparés, expliqués, vérifiés, etc ...

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    Ou encore un de mes patients atteint d'une hépatite toxique diagnostiquée par scan,incurable et "mal barré" qui tentant le tout pour le tout est allé voir un magnétiseur naturopathe (de Péronne pour pas le citer) qui lui a sauvé son foie (prouvé au scan), son médecin n'en croyait pas ses yeux(moi non plus d'ailleurs mais les scans sont sans équivoque!)
    Et chaque médecin en a certainement vu d'autres (souvent appelés "histoires de chasses") évoluer de la même façon sans guérisseurs ni autres machunpathe alors que la plus grande majorité évolue telle que le décrit la science moderne et absolument pas de la façon dont elle est prédite par les médecines parallèles.
    En résumé, il vaut mieux se baser sur ce qui est expliqué et scientifiquement validé que sur un ou deux cas qui évoluent au et par hasard que reprennent a leur compte les médecine (ici, c'est un "guérisseur") dites parallèle sans même remarquer les traitements qui ont pu faire effet par ailleurs.


    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    Ce n'est pas parce que quelque chose n'a pas été prouvé scientifiquement que cela ne fonctionne pas, l'outil permettant de mesurer le phénomène n'existe peut être pas sur le moment (cf dopage, la physique de l'infiniment petit,.............)
    Outre que ces outils existent justement et sont autrement plus sensibles que les sens humains, ils ne montrent justement pas certains déplacements allégués par certains avec ces sens.

    Et pour démontrer que le quelque chose existe même sans pouvoir l'expliquer, il existe des protocoles simples en doubles aveugles qu'on attend toujours.

    D'où la charte ce ce forum pour pouvoir différencier les pratiques charlatannesques (sinon, comment serait-ce possible ?) :

    Citation Envoyé par Charte Voir le message
    6. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions. Etant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées.

    Qui ne demande qu'a être appliquée.

    Autrement dit, les affirmations qui ne sont pas reconnues comme les plus probables et surtout celles qui vont a l'encontre de ce qui a pu être mis en évidence demandent la présentation de preuves scientifiquement validées avant d'être postées.
    Ne serait-ce que pour différencier les pratiques charlatannesques de celles ayant fournies des preuves de leur efficacité.
    Dernière modification par myoper ; 12/09/2010 à 01h08.

  27. #55
    Saint-Sandouz

    Re : Fibromyalgie

    Mon ostéo ne manquait pas de traiter la nuque, le crâne, etc., à chaque intervention. Je trouvais ça très agréable et très détendant. Mais tout cela n’a jamais eu d’effet sur la cause première ni sur certains symptômes majeurs comme la fatigue chronique. Il n’avait d’ailleurs pas de prétention sur ce plan. Par conséquent, ça me remettait d’aplomb quand je m’étais démis une vertèbre ou deux et ça me donnait une bonne détente, mais ça n’allait pas plus loin.

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    Que dire de la médecine traditionnelle chinoise et acupuncture? Simplement de regarder le reportage sur arté intitulé "l'eveil de la Chine -médecine" où on voit un chinois atteint d'un cancer pulmonaire objectivé et mesuré par scanner, cet homme a refusé notre médecine c'est à dire, radio, chimio voir chirurgie et à préféré le yin et le yang et refaire un scanner quelques mois plus tard avec une tumeur qui dévolue, pour son médecin c'était un miracle!
    Tu devrais savoir que ce type de cas unique relaté par un reportage n’a strictement aucune valeur scientifique.

    Pour parler d’un cas unique très intéressant, le mien, comme j'ai pratiquement tout essayé, et du bien plus exotique que la médecine chinoise, je peux dire que rien n’a marché, même comme placebo.

    Citation Envoyé par sam le kn Voir le message
    Ce n'est pas parce que quelque chose n'a pas été prouvé scientifiquement que cela ne fonctionne pas, l'outil permettant de mesurer le phénomène n'existe peut être pas sur le moment (cf dopage, la physique de l'infiniment petit,.............)
    C’est l’argumentaire de l’homéopathie : il y a des tas de gens avec qui ça marche donc c’est que c’est efficace. OK, mais alors pourquoi se refuser aux essais normalisés.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  28. #56
    Schnazelle

    Re : Fibromyalgie

    J'ai lu sur le site d'un médecin, Dr Ray Strand.
    Il recommande de faire de l'exercice avec de l'aérobie modéré. Il recommande aussi d'améliorer l'alimentation. Il mentionne que plusieurs patients qui souffrent de fibromyalgie, souffrent aussi de l'hypoclycémie et ne tolèrent pas une alimentation haute en hydrate de carbone. De plus, ils doivent s'assurer de manger des bons gras.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Fibromyalgie
    Par mamouchkaia dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/05/2009, 06h55
  2. fibromyalgie
    Par poulpepoulpe dans le forum Maladies neurodégéneratives : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques...
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/01/2009, 22h08
  3. fibromyalgie
    Par BABOU089 dans le forum Maladies génétiques et maladies orphelines
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/12/2008, 09h00
  4. fibromyalgie
    Par doryphore dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 11
    Dernier message: 21/09/2007, 20h07
  5. Fibromyalgie
    Par capucine1 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/09/2007, 20h03