Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Démonstrations et raisonements



  1. #1
    GalaxieA440

    Démonstrations et raisonements


    ------

    Hello

    Je voudrais faire un petit sum up : quel raisonement doit on utiliser pour quelle démonstration ? Par exemple quand doit on procédé par double équivalence, etc... Quand ce fil sera complet je ferai un bilan dans le post de spe maths

    Par exemple, je sais que pour montrer l'unicité d'une solution :
    * On raisonne par l'absurde en supposant qu'il y a plusieurs solutions
    * On montre que si il y a deux solutions, alors ces deux solutions sont égales...

    Pour le reste c'est encore assez (trop) confus dans ma tête...

    Merci de l'aide...

    ++

    -----
    "Pursue the small utopias... nature, music, friendship, love" Kupferberg

  2. #2
    Syracuse_66

    Re : Démonstrations et raisonements

    Slt

    Si on note P et Q les deux propositions et que tu dois mq :

    : tu peux montrer la double inclusion càd : et (on peut agir de même pour montrer l'agalité de 2 ensembles) ou alors raisonner par équivalence.

    Tu peux aussi utiliser la contraposée càd, mq

    Le raisonnement par l'absurde ne s'utilise pas slt pour montrer l'unicité. En général pour mq , tu supposes que et tu mq ça aboutit à une contradiction.
    Dernière modification par Syracuse_66 ; 19/01/2008 à 12h35. Motif: latex

  3. #3
    M I L A S

    Re : Démonstrations et raisonements

    *Pour la double équivalence par exemple, tu montre les deux cotés de l'implication, ie => puis <=.

    *Généralement quand tu as quelque chose à MONTRER qui n'est pas trivial, où tu ne peux te réfugier dans le calcul, pense à l'absurde ou au raisonnement par contraposée :

    A=>B <=>
    -> Contraposée nonB => NonA

    A =>B et C <=>
    -> Par l'absurde: Non C et B =/> A

    tu vois un peu?

    *Pour l'égalité d'ensembles : A=B
    TU montre ACB et BCA, parfois l'une des inclusions comme l'une des implications sont assez triviales même évidentes...

    *Quant par exemple tu as une équation du type : exp(2x) + exp(x) +1 = 0, tu pose alors X=exp(x) et ca donne X²+X+1=0 mais ceci n'est pas une équivalence mais une implication, donc tu dois vérifier réciproquement que les solutions trouvées fonctionnnent, un peu comme avec Gauss et les equa diophantiennes...(c'est ce qu'on appelle le problème de regroupement des solutions)

    Bref, la technique viendra avec l'habitude l'entrainement, et le raisonnement...

    Je résume, principaux raisonnements : par l'absurde, par contraposée, par récurrence(je l'avais oublié, ca c'est pour les entiers... )
    "Tout est relatif, sauf le relatif, qui est constant et fixe."

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Démonstrations TS
    Par -bonbon- dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/11/2007, 17h06
  2. Démonstrations d'algèbre
    Par Etile dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 10
    Dernier message: 07/07/2007, 18h38
  3. Démonstrations.
    Par Electrofred dans le forum Physique
    Réponses: 28
    Dernier message: 07/10/2006, 12h09
  4. [1°S] Tangeantes et Démonstrations
    Par [-Quentin-] dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/11/2005, 23h55
  5. Raisonements et principes...
    Par gmtr dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 26
    Dernier message: 06/09/2004, 21h39