Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

Limite de suite définie par une intégrale.



  1. #1
    Mikihisa

    Limite de suite définie par une intégrale.


    ------

    Bien le bonjour à vous.
    Je rentre en L1 maths et pour réaliser mes projet je doit majorer en L1/L2. Ainsi pour bien commencer mon année, j'ai acheter des bouquin qui prépare l'entrée en prepa. Je suis en ce moment sur le chapitre Intégrale, et voici une question sur laquelle je bloque:

    A l'aide de majoration et d'encadrement, déterminez la limite quand n tend vers l'infini de:


    La solution donnée par le bouquin est la suivante:
    On a et sur

    Cela nous permet donc de dire que:

    Et donc que
    Comme
    et que
    Les flics nous assurent que la limite chercher est bien 0.


    Soit, je comprend parfaitement le raisonnement j'aurais même très bien pu le trouver tout seul, mais quelque chose me choque:
    sur
    Vous voyez pas comme une incohérence ?

    Peut-être que le bouquin s'est tromper, si c'est le cas, pouvez vous m'aider à obtenir le resultat en passant par une autre méthode s'il vous plait ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Universus

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    Citation Envoyé par Mikihisa Voir le message
    sur
    Cela ne tient évidemment pas la route. Si tu ne retiens que pour (arrêter l'intervalle à pi n'est clairement pas une implication de l'inégalité), tout le reste tient, puisque que tu obtiens que l'intégrale est encadrée inférieurement et supérieurement respectivement par 0 et , la limite de n allant vers l'infini faisant donc tendre l'intégrale vers 0.

  4. #3
    Mikihisa

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    Oui, c'était pourtant évident ... merci à toi.
    J'aurais également du y penser moi même, et çà m'énerve. Tous les exercices que je fais ne requiert que les connaissance de terminal (même si ils sont parfois, bien loin d'être du niveau terminal) et je comprend toujours les raisonnement donner dans les solutions mais j'ai du mal à y penser spontanément. J'arriverais sans doute à m'en rappeler une fois le raisonnement vu une fois, mais çà m'énerve à chaque fois de me dire "Bah oui c'est tellement évident ...."

  5. #4
    Mikihisa

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    J'en profite pour poser une seconde question:

    Avec la même consigne:


    Ai-je le droit de dire (pour simplifier la question) que lorsque n tend vers l'infini, tend vers ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Flyingsquirrel

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    Salut,
    Citation Envoyé par Mikihisa Voir le message
    mais quelque chose me choque:
    sur
    Vous voyez pas comme une incohérence ?
    Si l'on change le sens de l'inégalité le raisonnement tient la route.
    Citation Envoyé par Mikihisa Voir le message
    Avec la même consigne:
    C'est normal que le truc sous la racine soit négatif ?

  8. #6
    Thorin

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    vu que sqrt(1-x²) n'est pas définie pour x>1, je comprends pas la question
    École d'ingénieurs + M1 Physique Fondamentale

  9. Publicité
  10. #7
    Mikihisa

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    Oops, erreur dans l'enoncer, je voulais dire

  11. #8
    Mikihisa

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    J'en profite pour poser une seconde question:

    Avec la même consigne:


    Ai-je le droit de dire (pour simplifier la question) que lorsque n tend vers l'infini, tend vers ?

    Ouf, j'vais y arriver, désoler pour le triple post.

  12. #9
    Thorin

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    et les bornes?
    Dernière modification par Thorin ; 21/08/2009 à 20h31.
    École d'ingénieurs + M1 Physique Fondamentale

  13. #10
    Mikihisa

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    HAAAAAAAAAAAAAAAAAAa mais c'est pas possible ....

    Bon alors, c'est pas mais

    Ca à plus de sens déjà non ?

    Pour flychezpaquoi plus haut, non justement si on inverse l'inégalité le raisonnement ne tiens plus la route à cause du sens de l'inégalité justement. Mais en remplacant par x+n>n ca marche parfaitement

  14. #11
    Flyingsquirrel

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    Citation Envoyé par Mikihisa Voir le message
    Pour flychezpaquoi plus haut,
    C'est Flyingsquirrel pas « flychezpaquoi ».
    Citation Envoyé par Mikihisa Voir le message
    non justement si on inverse l'inégalité le raisonnement ne tiens plus la route à cause du sens de l'inégalité justement.
    Oui, c'est vrai.

  15. #12
    Thorin

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    on a :


    etc...
    École d'ingénieurs + M1 Physique Fondamentale

  16. Publicité
  17. #13
    Mikihisa

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    Pardonne moi, Flyingquirrel =)


    En voici encore une (pas à titre d'aide, juste pour votre plaisir ):

  18. #14
    Mikihisa

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    Oui thorin, j'ai fait comme çà, mais je voulais juste savoir si c'étais possible de partir du fait qu'en tendant vers l'infini, l'intégrale tendais vers et donc 0

  19. #15
    Thorin

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    explicite tes pointillés ! tu dissimules la difficulté, là...
    École d'ingénieurs + M1 Physique Fondamentale

  20. #16
    Mikihisa

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    Citation Envoyé par Thorin Voir le message
    explicite tes pointillés ! tu dissimules la difficulté, là...
    Et bien enfin peut-importe justement vu que

  21. #17
    Thorin

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    tu peux pas passer à la limite avec un des n,et laisser l'autre comme ça

    contre exemple flagrant :
    on prend la fonction définie par
    (autrement dit, la fonction est constante, à n donné, de valeur n²)

    si on suit ta magnifique intuition, on a alors tend vers 0 quand n tend vers l'infini.
    or, on a qui ne tend certainement pas vers 0.
    École d'ingénieurs + M1 Physique Fondamentale

  22. #18
    Universus

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    Mais si l'intégrande, qui pour l'intérêt de la discussion est fonction de n, se révèle bornée par rapport à n (i.e soient deux suites {An} et {Bn} bornées respectivement inférieurement et supérieurement telles que ), alors une intégrale de la forme avec converge-t-elle?



    À la limite de n allant vers l'infini, les différences des deux côtés tendent vers 0, donc selon les gendarmes l'intégrale qui nous intéresse tend vers 0 aussi. Dans le cas présent, on peut facilement fixer des bornes inférieures et supérieures (bien que fixer la borne supérieure à résout le problème, comme Thorin l'a montré) et obtenir le résultat. J'imagine que c'était implicite dans la question de Mikihisa que l'intégrande n'évoluant pas avec n de façon à contrebalancer totalement les effets de g(n), mais bon les précisions de Thorin sont quand mêmes essentielles, car cela montre qu'il faut imposer des conditions comme je l'ai fait (peut-être en existe-t-il des plus larges) pour que la convergence vers 0 de l'intégrale ne dépende que de la convergence de g(n) vers a.

  23. Publicité
  24. #19
    Mikihisa

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    Citation Envoyé par Thorin Voir le message
    tu peux pas passer à la limite avec un des n,et laisser l'autre comme ça

    contre exemple flagrant :
    on prend la fonction définie par
    (autrement dit, la fonction est constante, à n donné, de valeur n²)

    si on suit ta magnifique intuition, on a alors tend vers 0 quand n tend vers l'infini.
    or, on a qui ne tend certainement pas vers 0.
    Ca parrait incroyable mais pourtant vrai. Alalala les mathématique me surprennent de jour en jour.

    Pour Universus, je comprend bien ton intervention, mais la difficulté ne vas pas jusqu'à là. L'application f prend en compte comme un nombre quelconque et non comme une variable .

    J'ai encore une question (dans le même exercice qui me pose problème. J'ai beau me tournicoté dans tous les sens j'my retrouve pas:


    Soit : dérivable et de dérivée continue.
    Montrer à l'aide d'une intégration par partie que:


    Le bonne blague étant que l'auteur du bouquin n'as pas pris la peine de corriger cette question (surement un oublie ).

    Soit.
    J'intègre par partie.
    On pose



    On a donc:

    Et donc:


    Voilà, et là je suis pas plus avancer, alors je pourrais refaire des intégration par partie à l'infini, ca ne servirais à rien.

    En partant dans l'autre sens j'aurais pu faire une suite d'intégration par partie qui donnerais un truc comme çà (si je ne me trompe pas):
    est la primitive de f.
    Quant à expliciter cette sommes, ne m'en parler même pas j'en suis strictement incapable.

  25. #20
    Mikihisa

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    J'ai oublier dans ma sommes, il faut rajouter (en dehors de la sommes) ou selon que n soit pair ou impair.

  26. #21
    Flyingsquirrel

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    Citation Envoyé par Mikihisa Voir le message
    Et donc:
    C'est le moment de se servir de l'hypothèse « est continue » : on intègre sur un intervalle fermé borné et une fonction continue sur un intervalle fermé borné est bornée, on peut donc majorer pour pris dans par un réel . Essaie de voir à quoi cela peut bien te servir...
    Dernière modification par Flyingsquirrel ; 22/08/2009 à 15h24.

  27. #22
    Thorin

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    sinon, on doit pouvoir se servir de cauchy schwarz.
    École d'ingénieurs + M1 Physique Fondamentale

  28. #23
    Mikihisa

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    En supposant que f'(x) est positive sur [0;1], on aurait donc:

    On peut alors passer à l'intégrale en supposant la dérivé croissante.


    Avec

    Donc d'apres nos amis les flics:

    Comme


    On obtient bien que:

    i.e.


    C'est parfait, merci beaucoup !!
    Encore une fois je m'en veux de ne pas y avoir penser tout seul !!

    Bougre que je suis nul !!!!!

  29. #24
    Thorin

    Re : Limite de suite définie par une intégrale.

    cependant, le fait qu'une fonction continue sur un segment admette un sup n'est pas un fait complètement évident, et pas forcément connu en TS.
    École d'ingénieurs + M1 Physique Fondamentale

  30. Publicité

Discussions similaires

  1. suite definie par une integrale
    Par *Lolita* dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 45
    Dernier message: 15/03/2009, 11h32
  2. Etude d'une suite définie par une intégrale
    Par Tonton87 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 25
    Dernier message: 14/02/2009, 11h37
  3. limite suite défine par une integrale
    Par mathoz dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/06/2008, 11h07
  4. limite d une suite definie par une somme
    Par kaesser dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/05/2008, 01h27
  5. limite d'une suite définie par récurrence?
    Par neokiller007 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 9
    Dernier message: 27/02/2008, 11h08