Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Raisonnement par l'absurde




  1. #1
    aNyFuTuRe-

    Raisonnement par l'absurde

    Salut a tous,

    Simple question: Est-il correct de démontrer la proposition suivante par labsurde "" si x et y sont deux réels positifs tq . en supposant sa négation.

    Il y a d'autre méthode mais le raisonnement par l'absurde est le plus rapide, si il est correct

    Merci d'avance

    -----

    « la sensation varie comme le logarithme de l'excitation ». loi de Weber-Fechner

  2. Publicité
  3. #2
    ericcc

    Re : Raisonnement par l'absurde

    Pas besoin de raisonnement par l'absurde, ni de supposer que x<y; il suffit d'élever au carré, tous les membres étants positifs.

  4. #3
    aNyFuTuRe-

    Re : Raisonnement par l'absurde

    Effectivement c'est évident...
    « la sensation varie comme le logarithme de l'excitation ». loi de Weber-Fechner


  5. #4
    Gunboy

    Re : Raisonnement par l'absurde

    En plus c'est que l'assertion que tu vas nier ?

    On a l'assertion : Quelque soit x et y positifs alors;

    En faisant la négation on aurait : Il existe un x et y... n'est ce pas ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Raisonnement par l'absurde
    Par allan03 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 34
    Dernier message: 27/11/2013, 18h33
  2. Raisonnement par l'absurde - Term S (spécialité)
    Par Mick_29 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 9
    Dernier message: 18/11/2011, 22h04
  3. Logique , raisonnement par l'absurde PTSI
    Par Xanagol dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/11/2006, 11h09
  4. raisonnement par l'absurde ou par contraposé, URGENT!
    Par EoleF1 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/09/2006, 12h43
  5. Des fois c'est bizarre les raisonnement par l'absurde...
    Par GuYem dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 22
    Dernier message: 20/04/2005, 14h30